• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Dupont-Aignan : un gaulliste ambigu made in USA ?

Nicolas Dupont-Aignan : un gaulliste ambigu made in USA ?

Présenté souvent comme le candidat gaulliste à l’élection, Nicolas Dupont Aignan se pose souvent dans les médias comme l’héritier naturel du général de Gaulle. Pour autant, le parcours du candidat souverainiste auto-déclaré suscite quelques interrogations. En 2001 en effet, le Président de Debout la France est devenu membre d’un club très discret à la réputation sulfureuse rassemblant de jeunes élites atlantistes, les Young Leaders de la French-American Foundation. Un passé en eaux troubles que le candidat gaulliste a tout fait pour cacher, sans jamais le renier tout à fait.

 Quel est le point commun entre Najat Vallaud-Belkacem, Alain Minc, Alain Juppé, François Hollande et Nicolas Dupont Aignan ? Tous les cinq furent membre des Young Leaders, un programme de soft power très discret mené par Washington auprès des élites françaises. Dans cette liste, le nom de gaulliste semble détonner. Pour autant, sa présence n’a rien d’incongrue et celui-ci n’a jamais renié publiquement cet engagement de jeune député.

Malgré sa posture d’outsider antisystème savamment mise en scène, Nicolas Dupont Aignan est un vieux routier de la politique française dont la carrière débute dès les années 1990. Ancien membre des cabinets de François Bayrou (actuel soutien d’Emmanuel Macron) et de Michel Barnier (aujourd’hui commissaire européen), Dupont Aignan a commencé sa carrière de parlementaire dans l’opposition après la dissolution ratée de 1997.

Sur les bancs de l’Assemblée nationale, l’ancien énarque devenu député d’opposition se fait rapidement remarquer. Il ne passe pas non plus inaperçu aux yeux de la French American Foundation à New-York, une institution discrète au rôle pourtant fondamental dans les relations entre Paris et Washington. Fondée en 1976, la fondation se donne pour mission de « renforcer les liens entre la France et les Etats-Unis » en favorisant la carrière de jeunes dirigeants du monde de la finance, de la presse et de la politique « appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines ». Une manière pour Washington de s’assurer de la continuité des politiques atlantistes et néo-libérales malgré les alternances électorales.

En 2001, Dupont Aignan est ainsi sélectionné parmi plusieurs jeunes chefs d’entreprises, banquiers, journalistes et politiciens pour participer à plusieurs séminaires aux Etats-Unis et à plusieurs rencontres avec des représentants de l’élite américaine. Pour autant, le Président de Debout la France n’a jamais assumé cette étape de son parcours et a toujours refusé de s’en expliquer ou de la renier publiquement. Au cours des années suivantes, il demandera même sa radiation de la liste des participants du programme sans s’expliquer sur ce point de son CV. Une manière pour celui qui se présente comme le héraut du souverainisme de cacher ce détail embarrassant de son parcours sans avoir à répondre aux questions là-dessus.

 

Une posture toute en ambiguïtés

Le passage de Nicolas Dupont Aignan constitue le véritable début de son ascension en politique. A la tête de son propre parti depuis 2008, Dupont Aignan se présente aujourd’hui comme l’héritier d’un gaullisme sans compromission pour rallier les électeurs de droite déçus par LR, échaudés par le FN ou tout simplement acquis aux valeurs de souveraineté et d’indépendance de la France. Son passé est tout simplement passé sous silence, mais qui expliquent peut être certaine de ses ambiguïtés.

Hostile à l’intervention de l’Etat en économie, Dupont Aignan a aussi affiché des positions très libérales au regard de sa position politique à la droite de la droite (il a par exemple multiplié les gestes de rapprochement à l’égard du MPF ou d’Alain Soral), refusant par exemple de participer aux manifestations contre le mariage pour tous en 2013.

Le gaullisme intégral est une conviction intime du Président de Debout la France, mais aussi une activité très lucrative. Cumulant ses salaires de maire, de député, de président de la communauté d’agglomération et de président de parti politique, l’ancien énarque fils d’un couple de la classe moyenne a su se constituer un patrimoine de plus de 2 millions d’euros sans avoir jamais travaillé dans le privé.

Cette ascension, Dupont Aignan la doit à son ancrage local, favorisé par l’usage très généreux de sa réserve parlementaire vis-à-vis de sa propre commune, à la limite du clientélisme. Il la doit aussi à son habileté à alterner les signaux de radicalité politique vis-à-vis de son électorat et les gages d’acceptation du système pour organiser la longévité de sa propre carrière politique.

Il la doit aussi, on l’a vu, à sa rencontre avec les « bonnes personnes » au bon moment de son parcours.


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • francesca2 francesca2 29 mars 18:41
    Et si les souverainistes, militants ou pas, arrêtaient deux minutes de se tirer dans les pattes ?

    • legrind legrind 29 mars 18:47

      @francesca2
      Pas « les souverainistes » mais les frappadingues de la secte UPR dont le passe-temps préféré est de dénigrer Dupont-Aignan + cracher sur le FN, parti oh combien chouchouté par les médias & les journalistes, c’est bien connu...


    • francesca2 francesca2 29 mars 18:49

      @legrind
      Nous sommes d’accord ! C’est vrai que c’est des dingues. Mais Laura Boucher -l’auteur de cet article- en fait-elle partie ? 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 mars 19:01

      @francesca2

      il semblerait ; en tout cas si c’est pas le cas, c’est rudement bien imité.

      Le même type « d’argument » était déjà balancé en 2007.

      Mais moi j’aime bien les militants UPR :

      ils me rappellent les soraliens et autres dieudonnistes ; il y a comme une connivence entre tout ce petit monde, sur l’air de « on sait ce que les montons ne savent pas » qui est assez savoureux.

      Bon sinon sur le fond, je n’ai pas grand chose à dire : je veux bien qu’on fasse des reproches mais s’ils sont étayés. Sur l’histoire des young leaders, Dupont-Aignan a dû s’expliquer des dizaines de fois là dessus...en 2007 !


    • legrind legrind 29 mars 19:01

      @francesca2

      Je ne sais pas je trouve cet article bizarre , qu’on l’apprécie ou pas Dupont-Aignan a des convictions, a refusé de bouffer à la gamelle UMP alors qu’il a la carrure d’un premier ministre, en prend plein la gueule et madame Boucher a décidé de le passer à la moulinette en sortant l’argument pourri de « young leader american foundation » pour le dézinguer.

    • Tor222 30 mars 14:12

      @francesca2
      Les français en ont marre de se faire avoir, vos pantins atlantistes sont démasqués et cela vous fait peur !

      Marine Le Pen, Mélenchon, et Dupont-Aignan ne sont que des pantins, on enlève juste la poussière et on trouve les banquier US derrière, au final il n’y a que l’UPR qui peut libérer la France, la sortir de la merde !

      Même ici, les pseudos militants pour ces partis passent leur temps à attaquer l’UPR avec les mêmes arguments, mensonges et rumeurs que les agents atlantistes, au final, ces pseudos militants vont certainement voter Macron, le candidat des banquier !


    • Sparker Sparker 30 mars 14:15

      @Tor222
      P’tin encore une lumière de l’UPR nimbée du discours du maitre.
      Ca va être versaille bientot ici...


    • Leonard Leonard 30 mars 14:54

      @Sparker

      La désobligeance de vos commentaires vous honore...


    • Sparker Sparker 30 mars 15:09

      @Leonard
      Ca me fait une belle jambe...


    • non667 5 mai 15:36

      @francesca2
      Et si les souverainistes, militants ou pas, arrêtaient deux minutes de se tirer dans les pattes ?

      tout à fait !

       sauf s’ils avaient été crées ,promus, soutenus ,financés pour cela ?
      on retrouve cela à gauche !partout ! suivant le principe diviser pour régner ,(aussi allumer des contrefeu ! )
      cela peu remonter plus loin et dans d’autres domaines.
      par exemple : le protestantisme crée pour affaiblir la religion catholique ?
      par exemple : scission mégret/jm le pen suscitée par la taupe juive frank zimmermann ?

      com que j’adresse fréquemment à fifi upr asselineau  !

      en 2002 on n’a pas entendu ces « depuis peu » (souverainsites) ! après (fn =1972).
      Qui ne dit rien consent ! ,ils ont donc contribué au succès de l’anti souverainiste chirac et renforcé la diabolisation injustifiée du fn !
      dévoilant ainsi leur vrai nature ,a l’exemple d’ asselineau : ses attaques contre le fn montrent qu’il est une taupe du N. O .M.
       destiné (toléré/financé ) a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » qui n’ont pas les c....lles pour inclure dans leurs programmes l’arrêt de l’immigration : dupont gnangnan ,de villiers ,.............

      bien juste de ne pas inclure dans les souverainistes le fdg ,melanchon étant par ses discours clairement « les étrangers d’abord » !


    • legrind legrind 29 mars 18:58

      « Cette ascension, Dupont Aignan la doit à son ancrage local, favorisé par l’usage très généreux de sa réserve parlementaire vis-à-vis de sa propre commune, à la limite du clientélisme. »
      Non, pas « 
      à la limite du clientélisme » du tout, c’est le contraire : s’il veut mettre le paquet, tout ce qu’il peut au service de la commune dont il est maire, c’est tout à son honneur, s’il est mauvais député / maire il sera sanctionné par les urnes.
      Bref je trouve cet article à la« je vais vous révéler la vérité sur Dupont-Aignan » assez pauvre..


      • Odin Odin 30 mars 11:45

        @legrind

        « la vérité sur Dupont-Aignan » assez pauvre.. »

        Pour moi, vous faites une énorme erreur d’analyse et vous n’en imaginez pas les graves conséquences pour notre indépendance.

        Etre « young leader » et prétendre vouloir la souveraineté nationale est une véritable perfidie dont l’unique objectif est de prendre des voix à MLP afin de faire perdurer le balancier gauche droite pour rester dans l’UE et donc, favoriser l’un des candidats de l’oligarchie financière, Fion ou Micron. Cherchez sur le net et indiquez nous un seul « young leader » qui a œuvré pour la souveraineté de notre pays.


      • francesca2 francesca2 30 mars 15:20

        @Odin


        Bonjour, ce que vous dites est vrai dans l’absolu, cepedant aujourd’hui Dupond-Aignan risque plus de gêner Fillon que Le Pen. 

      • Coriosolite 29 mars 19:10

        En 1969 Dupont Aignan est surpris par sa mère en train de manger un bonbon dont il ne peut justifier l’origine.

        Ce bonbon de marque Hollywood pourrait lui avoir été offert par un recruteur des Young Leaders dont l’identité reste un secret bien gardé.

        Les archives de la CIA et de l’UPR pourraient nous éclairer sur ce mystère.


        • Etbendidon 29 mars 19:17

          Merci de rappeler que le grigou a fait les young leaders
          Car le petit malin a fait retirer son nom de la liste (wikipédia)
          Ce type est la plus grande escroquerie de ces élections
          en fait c’est un ripoublicain ex RPR ex UMP
          vivement mardi prochain, ASSELINEAU va le bouffer tout cru quand il va parler de l’Europe et dans 15 jours les sondages seront inversés (5% asselineu et 0,5% Dupont gnan gnan)
           smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 mars 19:21

            @Etbendidon

            Et ben alors, vous qui prétendez connaître IRL la dénommée Fifine aux 500 messages par jour vous êtes aussi un troll UPR depuis le début ou non ?!

             smiley


          • non667 29 mars 20:16

            @Etbendidon

            à monsieur asselineau
            vous avez parfaitement votre place comme n° 2 du fn ,1° ministre ( voire n°1 dans 15 ans )....etc ...
            mais en vous démarquant attaquant celui-ci vous êtes le n° 2 masqué / taupe du N. O .M., système, front ripoublicain
             destiné a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » dupont gnangnan ,de villiers ,+melanchon .............

            ou alors votre égo vous aveugle ? upr « souverainiste » même pas nationaliste depuis 9 ans ! fn =44 ans !

            vous avez  le culot de dire via fifi que c ’est le fn qui pille votre programme qui par ailleurs est muet sur l’immigration pourtant fondamentale concernant la souveraineté !


          • Etbendidon 29 mars 23:19

            @Olivier Perriet

            Bonjour OP je préférais votre avatar de lucky luke NON je suis un TROLL indépendant D’ailleurs si vous me suiviez comme follower vous remarqueriez qu’un jour je troll pour Achelinot et le lendemain je me fous de lui J’ai découvert que fifi était une fifine parce que c’est doctorix qui la connait et qui a dévoilé son sexe Pour finir à valeur du moment j’hésite entre Mélangeons et Asselot (andouille de Vire)au premier tour Et surtout pas je voterai pour Fillon la fripon ou Dupont la joie  smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 11:34

            @Etbendidon

            j’ai remplacé Laurent Gerra en Lucky Luke par François Damiens en réceptionniste affreux smiley
            je me suis dit que c’était plus en phase avec les énormités répétées qu’on peut lire ici, énormités dont les militants UPR sont parmi les plus prodigues, comme l’illustre cet article.


          • LE CHAT LE CHAT 29 mars 21:16

            Et en plus il fait bosser sa femme comme attache parlementaire ! smiley smiley Il devrait faire comme Valls, appeler au vote utile pour MLP ,pour faire barrage au mondialisme !


            • Onecinikiou 30 mars 00:04

              Des prétendus souverainistes qui passent leur temps à tirer sur d’autres prétendus souverainistes... Avec des amis pareils pas besoin d’ennemis.


              Nos maîtres n’ont pas grande inquiétude à avoir. 

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 11:31

                @Onecinikiou

                vous vous rendez compte qu’avec tous vos prétendus vous êtes aussi sectaire que ceux que vous prétendez critiquer, et donc que vous faites aussi le jeu des maîtres que vous prétendez combattre ?


              • Onecinikiou 30 mars 16:58

                @Olivier Perriet


                Moi sectaire ? La bonne blague. 

                Je voterais sans difficulté pour Mélenchon s’il se trouvait au second tour face à Macron/Fillon.

                Feriez-vous de même vis à vis de MLP dans le même cas de figure ?

                Par ce petit exercice pratique, nous allons pouvoir distinguer qui est le plus sectaire de nous deux !!

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mars 11:27

                @Onecinikiou

                C’est du 4e degré ou c’est sérieux ?

                Vous le pourfendeur réitéré de l’immigration et de la franc maçonnerie vous oseriez faire un choix de 2e tour pour JLM « le franc-mac’ immigrationniste du discours de Marseille » ??

                Là j’avoue que je suis sans voix smiley


              • francesca2 francesca2 31 mars 11:38

                @Olivier Perriet


                C’est simplement parce que vous avez des a priori négatifs concernant les élécteurs du Front National. Face à un Macron ou face à un Fillon je voterais aussi Mélenchon, et plutôt deux fois qu’une.



              • Onecinikiou 31 mars 14:53

                @Olivier Perriet


                Je vous ai soumis mon avis le plus honnêtement du monde. 

                A part une pantalonnade de plus, vous vous esquivez le vôtre. Alors... ?

              • Onecinikiou 2 avril 01:11
                Ca y est, vous êtes à poils... ?

              • Osis Osis 30 mars 07:38


                 
                Les les gnomes de service, à défaut de culture politique, comme l’habitude, manient plus facilement l’insulte, la vulgarité, et la sottise de CM 2, que l’argumentation éclairée.

                En fait, ils n’ont rien, absolument rien à dire, et le peu qu’ils pourraient dire, à jeun et avec leurs 500 mots de vocabulaire, essentiellement des insultes, ils ont du mal à l’exprimer ailleurs qu’au bistro remontés au mauvais vin blanc.

                Difficile d’exister.

                 


                • zygzornifle zygzornifle 30 mars 09:05

                  Beaucoup se disent l’héritier du général de Gaulle un de Mitterrand mais aucun de l’abbé Pierre ou de sœur Térésa ......


                  • Leonard Leonard 30 mars 13:07

                    Quand on fait 1.79 % en 2012... On ne se représente pas ?

                    Ce qui est valable pour :
                    - Arthaud 0.56% en 2012
                    - Poutou 1,15 % des voies en 2012
                    - Cheminade candidat 0,28% en 1995 et 0,25% en 2012

                    4 candidats qui fondamentalement ne servent à rien dans l’élection présidentielle...


                    • alain_àààé 30 mars 13:42

                      je ne sais pas ou va l auteur mais dire que nicolas DUPONT est un GAULISTE c est un peu prétentieux mais c est vrai qu on peut se demandé ou il trouve l argent pour les présidentielles mais a toujours réussi a étre député maire etc et un proche d ISRAEL il a méme voté la loi qu a présenté le pédé de LELOUCH qui prévoit que toutes personnes qui critiquerait ISRAEL sur la provenance des aliments de ce pays pourraient se retrouvé en prison. commentaire fait par un terroriste cégétiste dont la famille a été déporté a auswitch


                      • Matozzy Matozzy 30 mars 14:55

                        Merci de rappeler qu’il a été « Young leader » et on est d’accord sur les buts de la French American Foundation.
                        Maintenant, le fait d’avoir participé à des séminaires il y’a 15 ans, ça ne veut pas dire qu’il a été d’accord avec ce qu’il a vu et qu’il en a « embrassé » les idées.
                        Au contraire, moi je trouve que c’est plutôt cohérent avec ce qu’il dénonce : des politiques qui trahissent la France. Quelle meilleure expérience que d’avoir vu et vécu de tels séminaires ?

                        Moi aussi j’ai été à des séminaires de différentes natures, ça ne veut pas dire que j’en ai adopté les principes. Par exemple, j’ai été à une convention on un intervenant ventait tous les mérites des OGM... alors que je milite régulièrement et ouvertement contre... justement en m’appuyant sur les expérience vécues, avec des lobbyistes que j’ai moi-même vu à l’œuvre.

                        Donc... condamner NPA parce qu’il a été à des séminaires des Young Leader, c’est un peu péremptoire. Son parcours montre plutôt le contraire. Il a toujours eu un discours de souverainiste et dénoncé les influences externes (sans doute un peu parce qu’il sait de quoi il parle).


                        • goc goc 30 mars 15:19

                          De toute façon, je n’ai pas trop confiance dans ce candidat.

                          J’ai le souvenir d’un roquet qui s’écrase dès que le ton monte en face.
                          Par exemple, il y a quelques années, alors qu’il commençait déjà à se faire passer pour un gaulliste pur et dur, près à en découdre contre tout le monde, je me souviens de sa lâcheté quand après avoir osé parler de la crise palestinienne, il s’était fait traité d’antisémite par le « lobby_qui_n_existe_pas ».
                          Il fallait le voir tout penaud, la queue entre les pattes, essayant de se faire « pardonner » son écart avec sa diatribe « gaulienne ».

                          Bref ce genre d’individu dont la lâcheté n’a d’égale que la soif du pouvoir, un politicien , un vrai avec tout ce qu’il y a de malsain, sans amour propre mais essayant de se faire passer pour courageux


                          • Hecetuye howahkan howahkan 30 mars 18:16

                            @goc

                            Salut, oui je me rappelle très bien de cela....ton propos me semble juste..


                          • fatizo fatizo 30 mars 18:14

                            Bon , Dupont-Aignan est pro-américain.

                            Au fait, pourquoi a-t-il quitté l’UMP au moment ou le grand chef était Sarkozy l’Américain ?

                            • goc goc 30 mars 19:05

                              @fatizo
                              Au fait, pourquoi a-t-il quitté l’UMP au moment ou le grand chef était Sarkozy l’Américain ?

                              il s’était engagé pour le « Non » au referendum de l’Europe, puis avait essayer de monnayer son soutien au nain pour l’élection de 2007, en espérant secrètement qu’il échangerait son soutient en échange d’un bureau de ministre, mais le nabot, légèrement rancunier, l’a snobé, il a bien été obligé de partir, et donc pour ne pas perdre la face et espérer que la prochaine fois ce sera mieux, il a été obligé de créer son parti (peut-être même avec un soutien US)


                            • fatizo fatizo 31 mars 17:53

                              @goc

                              Lorsqu’on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage
                              Vous dites n’importe quoi, Dupont-Aignan a quitté l’UMP en janvier 2007, soit 4 mois avant l’élection.
                              Comment aurait-il pu savoir alors qu’il ne serait pas ministre de Sarkozy ?
                              Pour qui roulez-vous ?


                            • jesuisdesordonne 30 mars 18:47

                              L’ancien « Young leader » dit actuellement il qu’il veut négocier au sein de l’UE.
                              Il n’est pas plus malhonnête que tous les politiciens qui nous ont raconté la même chose depuis 60 ans comme si c’était possible. Notre enfance a été baignée dans la magie de Noël et les bienfaits de l’Union Européenne. Faut-il s’étonner qu’il continue à parler des cadeaux aux enfants qui n’ont pas rencontré le type qui démontre que le père Noël n’existe pas ?


                              • Chamiot 30 mars 18:52

                                Une seule chose est sûre : sa candidature ne fait objectivement qu’augmenter le risque de voir Macron accéder au second tour (et donc être élu ensuite face à MLP)

                                Dupont n’a-t-il pas proposé (sans rire) à Fillon de renoncer à sa candidature (tout comme le choeur éploré des socialos) et... de se désister en sa faveur ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès