• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Non le nombre de fonctionnaires n’a pas augmenté ! Oui la France a (...)

Non le nombre de fonctionnaires n’a pas augmenté ! Oui la France a besoin de la fonction publique !

Non le nombre de fonctionnaires n’a pas augmenté, oui la France a besoin de la fonction publique. La rédaction d’initiative communiste s’est penchée sur les chiffres et les statistiques français et internationaux pour tordre le cou aux mensonges propagés à grand renfort médiatique par F. Fillon qui prétend supprimer 500 000 fonctionnaires en France. Soit le quart de la fonction public d’Etat ou la moitié des médecins et infirmiers des hôpitaux publics !

Des chiffres à diffuser largement autour de vous !

Le nombre de fonctionnaires en France et son évolution

Contrairement à ce que veut faire croire la propagande de la droite (LR, FN, PS), le nombre d’emplois publics n’a pas réellement augmenté en France depuis les années 1980. Bien sûr le nombre de fonctionnaires (et de précaires) employés par les trois versants de la fonction publique (Etat, Hospitalière et Territoriale) a augmenté entre 1980 et 2014, passant de 3,8 millions à 5,6 millions, mais dans le même temps, la population active elle a augmenté de près de 5 millions et surtout la population totale de 10,5 millions d’habitants. Autant d’élèves ayant besoin d’écoles, de malades ayant besoin d’hôpitaux, de citoyens ayant besoin de pompiers etc.

Entre le début des années 1980 et le milieu des années 2000 la part du nombre de fonctionnaire par rapport à la population active à augmenter. Ce qui s’explique à la fois par les départs à la retraite des générations du baby boom mais également l’allongement de la durée des études des jeunes : la part de la population active sur la population totale a diminuée de 2,4% sur cette période. De fait le nombre d’emploi public rapporté à la population totale n’a que faiblement évolué passant de 7,19% en 1980 à 8,57% en 2014.

Alors bien sûr les tenants poujadistes de la chasse aux fonctionnaires, les Le Pen, Fillon et autres Valls ou Macron clament à l’unisson du MEDEF que la France est championne du monde de l’emploi public. Sauf que ce n’est pas la réalité.

Une étude de l’OFCE dont les résultats ont été diffusés par Alternatives Economiques tort le cou à ce qui n’est qu’un vilain mensonge.

La France dispose de 82 fonctionnaires pour 1000 habitants à peine plus que la Belgique (76/1000) mais bien moins que la Finlande (127/1000) ou le Danemark (144/1000).

nombre-de-fonctionnaires-pour-1000-habitants

Rapporté à la surface du pays, il convient de remarquer que la France dispose de bien moins de fonctionnaires au km² que l’Allemagne : 8,4fonctionnaire/km² contre 13,5 fonctionnaires/km² outre Rhin. Mais bien plus que la Suède (2,5) ou le Royaume Unis (6,3) mais à peu près autant que le Portugal (7,7). Ce qui doit rappeler que le nombre de fonctionnaire en soit ne signifie pas grand chose : il faut le rapporter aux services publics rendus, aux spécificités de l’aménagement du territoire. La densité de population de la France est inférieur de deux fois à celle de l’Allemagne.

Par ailleurs il est intéressant de rapporter le nombre de fonctionnaires au nombre d’emplois mobilisés pour les services publics. On remarquer ainsi que le nombre d’emplois cumulés dans le secteurs de la santé de l’éducation et de l’administration publique en France et Allemagne et au Royaume Uni rapporté à la population sont très similaire (respectivement, 125, 126 et 126 /1000). En revanche les services publics allemands et britanniques sont bien plus privatisés avec des taux d’emplois privés dans les services publics de respectivement 52% et 65% contre 34% en France. Observons d’ailleurs encore une fois qu’au niveau international la France est loin d’être un modèle de nationalisation de ses services publics. L’Italie, la Hongrie, le Portugal emploient plus de 75% de fonctionnaires pour faire fonctionner leurs services publics. Sans parler du Danemark ou de la Finlande où 94% et 97% des travailleurs des services publics sont des fonctionnaires.

RGPP et MAP : un vaste plan social qui frappe la fonction publique

D’après l’Insee en 2009 et 2014 la fonction publique d’Etat a supprimé plus de 100 300 emplois de fonctionnaires. Professeurs, ingénieurs, magistrats, techniciens c’est un véritable plan social qui a frappé les fonctionnaires d’Etat sous Sarkozy puis sous Hollande sous pretexte de Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) puis de MAP (modernisation de l’action publique). Le tout pour satisfaire uniquement aux critères de Maastricht c’est à dire de l’Euro.

Toute fonctions publiques confondus, le nombre de fonctionnaires (hors contrat aidés) a augmenté de moins de 1% entre 2009 et 2014. Moins de deux fois l’augmentation de la population totale (2%)

L’emploi en France selon la catégorie socio-professionnelle

emplois-en-france-selon-la-categorie-socio-professionnelle

Entre 1982 et 2015 selon l’INSEE le nombre d’emplois en France est passé de 22,5 millions à 25,8 millions soit une augmentation de 14,8%. Dans le même temps la population totale de la France est passée de 55,57 millions d’habitants à 66,15 millions soit une augmentation de 19%. Ces chiffres illustre d’ailleurs l’importante augmentation du chômage, avec plus de 3,5 millions de chômeurs inscrits en catégorie A et plus de 8 millions de travailleurs au chômage. Les chômeurs sont ainsi plus nombreux que les travailleurs occupant un emploi relevant des professions intermédiaires.

www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/non-nombre-de-fonctionnaires-na-augmente-oui-france-a-besoin-de-fonction-publique/


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • cathy cathy 5 décembre 2016 12:42

    Par contre le nombre de fonctionnaires territoriaux, lui a explosé et les compteurs sont au dessus de rouge.


    • PRCF PRCF 5 décembre 2016 16:22

      @cathy
      le nombre de fonctionnaire de la territoriale a augmenté, certes, mais les chiffres présentés ici sont bien ceux de l’ensemble des trois fonctions publiques (états hospitalière et territoriale)

      donc, non les compteurs ne sont pas au dessus du rouge. Il faut définitivement tordre le cou à cette propagande mensongère


    • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 17:04

      @cathy

      Le seul compteur qui soit au rouge est celui qui mesure la précarité au sein même de la fonction publique. 20%
      C’est d’ailleurs une des causes de l’augmentation du nombre de fonctionnaires dans la FPT
      Pour le reste je vous invite à nous communiquer vos chiffres qui invalideraient ceux de l’article.

      Sans quoi on pourrait croire qu’on est dans l’affirmation gratuite (mensongère, militante...)


    • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 2016 18:54

      @cathy
      Posez vous la question de savoir qui a augmenté les effectifs de la fonction publique territoriale. Ce sont les cumulards (surtout de droite) qui a Paris font la chasse aux fonctionnaires et lorsqu’ils sont dans leur mairie, conseil départemental ou régional ou intercommunalité créent des emplois pour faire plaisir à leur électorat et assurer leur réélection.
      Le élus de « gauche » ont l’honnêteté de ne pas crier au loup contre les personnels territoriaux.
      Au lieu de gueuler contre les fonctionnaires, allez demander des explications aux élus.
      Il y a trop d’élus qui ont besoin de fonctionnaires pour exister. C’est ça le problème.


    • Ezamose 6 décembre 2016 16:20

      @PRCF

      Que pense les communistes du fameux rapport intitulé « Engagement hors bilan de l’Etat » publié à la Cour des Comptes ou au Sénat dans lequel on y trouve une dette de 3091 milliards d’Euros en 2013 et cette dette est composé à plus de 50 % par la retraite des fonctionnaires ? !!!


    • Alpo47 Alpo47 5 décembre 2016 12:45

      Une nouvelle notion vert de naître : le nombre de fonctionnaires au Km2. ????? Chacun fait ce qu’il peut pour défendre ses acquis.

      Ceci dit, on se rend compte lorsque l’on a affaire aux différents services que ceux ci ont une fonction « parasitaire » sur le reste de la société. Je pense notamment à la DDE à qui on doit s’adresser pour peindre ses volets ou cloturer son jardin. Il y en a d’autres, partout. Les dizaines de milliers de normes en vigueur partout -la plupart inutiles- sont la justification à leur travail ... et existence.
      Il y a quelques semaines j’avais un retraité cheminot dans mon bureau. 53 ans, il était en retraite depuis un an et de disait satisfait de son sort. Lorsque je lui ai glissé que moi (profession libérale et 60ans) je devais travailler jusqu’à 67 ans pour avoir une retraite à peine décente, il a été interloqué pendant une seconde. Chacun sa vie après tout.

      Donc, oui, il y a de nombreux changements à faire dans la fonction publique, qui auront aussi pour effet de simplifier la vie de tout le monde. Et peut être -je n’y crois pas du tout- de rétablir un peu de justice sociale avec les salariés et actifs du privé.


      • PRCF PRCF 5 décembre 2016 16:30

        @Alpo47
         A quel siècle vivait vous ?

        cela fait plus de 10 ans que les DDE comme vous dites ont été supprimés. Elle n’existe plus.

        Quant aux autorisations d’urbanismes, elles sont instruites depuis belles lurettes par les collectivités locales. Avec les problématiques de conflit d’intéret que l’on sait (La faute sur mer, cela vous parle ?)

        Et pour votre propos poujadistes sur les normes, il manque l’essentiel : ce n’est pas le nombre qui est le problème, et ce n’est pas l’Etat et les fonctionnaires qui en sont la cause

        1°) moins que le nombre, le problème est le fait que ces normes sont moins des références techniques pertinentes que des barrières mises en place par des groupes de pressions privés pour défendre des près carrés ...
        2°) ... et plus l’état recule plus la normalisation est directement générée non pas pour l’intérêt publique, mais pour remplir les poches de multinationales. C’est particulièrement pâtant depuis que dictature capitaliste de l’UE oblige, ce sont les lobbys qui depuis bruxelles et sous la chape de plomb de consortiums privés ( à l’image pour ne donner que cet exemple de l’AFNOR) écrivent les normes.
        Au contraire, lorsque c’était des fonctionnaires qui écrivaient directement non pas des normes mais la réglementation, les textes étaient moins nombreux plus clairs et écrits pour satisfaire les besoins et non pour pousser à la consommations ou promouvoir les technologies de telles ou telles multinationales.

        Dernières choses, pousserait vous la comparaison jusqu’à indiquer le montant du salaire et de la retraite du cheminots, et à le comparer au votre ainsi qu’au capital accumulé dans votre profession libérale ? l’herbe est toujours plus verte chez son voisin semblable. pendant ce temps, ils échappent à trop de monde que les dividendes du CAC 40 explosent !


      • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 17:11

        @Alpo47
        Cette notion vous parait farfelue ?

        Il n’y aurait donc aucun rapport entre superficie à administrer et nombre de personnels ?
        Cadastre, eau et foret, douanes, gendarmerie ne serait en rien impactés par ce paramètre ?
        il semble pourtant que c’est un indicateur pertinent ...et couramment utilisé !.

      • Alpo47 Alpo47 5 décembre 2016 17:11

        @PRCF

        Cher « camarade » ... Si je cite ce cas de fonctionnaire qui abuse de ses pouvoirs (l’expérience de Stanford décrit très bien ce processus), c’est parce que je l’ai vécu. Une personne qui m’a menacé par écrit de 6000€ d’amande par m2 construit, pour une pergola (3 poteaux et quelques chevrons), parce que je n’avais pas mis mon lieu de naissance et oublié de faire une vue de droite de la maison avec la pergola. Voici le service en question : http://www.tarn-et-garonne.gouv.fr/Outils/Glossaire/DDE

        Quand à ma retraite, si je m’arrête à 62 ans (pas 52), j’aurais 650€/mois. J’ai toujours travaillé, mais pas toujours en libéral (psychothérapeute). Le cheminot en question doit avoir trois fois plus, à 52ans.

        Par conséquent, cher « camarade », vous avez perdu de bonnes occasions de vous taire.


      • Alpo47 Alpo47 5 décembre 2016 17:15

        @Pere Plexe

        Donc, le Luxembourg devrait avoir un nombre extraordinairement élevé de fonctionnaires au km2, et la Russie avec d’immenses territoires vierges, extrèmement faible ? logique.
        Par contre, ramené au pourcentage de population, est ce le même résultat ?


      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 17:21
        @PRCF

        « lorsque c’était des fonctionnaires qui écrivaient directement non pas des normes mais la réglementation, les textes étaient moins nombreux plus clairs »

        Celle-là fallait l’oser smiley

        Il y a 40 ans, un patron de PME correctement formé pouvait gérer son entreprise en achetant 3 bouquins des éditions Francis Lefèvre : fiscal, social et droit des sociétés
        Aujourd’hui il est obligé de payer 30.000 euros annuels d’abonnement à des cabinets juridiques spécialisés.

        Si je vous comprends bien, ce ne sont plus des fonctionnaires qui rédigent les textes fiscaux ou sociaux ...

      • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 18:05

        @Alpo47
        Je dis simplement que comme la population le territoire est un paramètre important.

        Pour le reste je vous laisse juger.

      • Doume65 6 décembre 2016 12:03

        @Alpo47
        J’imagine que le rapport fait dans l’article entre la surface du pays et le nombre de fonctionnaires est un instant d’humour. Sinon, on peut s’inquiéter pour la santé mentale de l’auteur.


      • LE CHAT LE CHAT 5 décembre 2016 13:40

        parmi les plus inutiles , ceux de pôle emploi , le seul emploi généré étant le leur en faisant chier les autres chômeurs .


        • PRCF PRCF 5 décembre 2016 16:31

          @LE CHAT
          LOL, rappelons que les salariés de pole emploi sont des employés de droits privés. pas des fonctionnaires.


        • Trelawney Trelawney 6 décembre 2016 09:22

          @PRCF
          rappelons que les salariés de pole emploi sont des employés de droits privés. pas des fonctionnaires.

          Donc si on veut qu’ils soient mieux formés, il suffit de les licencier, histoire de voir comment ça se passe de l’autre côté

        • berry 5 décembre 2016 13:46

          « le nombre de fonctionnaires a augmenté entre 1980 et 2014, passant de 3,8 millions à 5,6 millions »
           
          Soit 50 % d’augmentation, et près de 2 millions de fonctionnaires supplémentaires.
          Une broutille, sans doute...


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 décembre 2016 13:47

            Ce n’est pas tant le nombre qui compte que la qualité qui importe. Un fonctionnaire incompétent (si, si, il y en a) ne peut pas être licencié et remplacé, tout au plus peut-on le promouvoir, ce qui est doublement une injustice. La plupart du temps, ce sont les collègues moins gradés qui sont obligés de faire son travail, ce qui est à la fois une gabegie et une autre injustice.

            Le statut protège trop le fonctionnaire qui n’a plus qu’à se laisser vivre, mais comme on ne peut pas l’attaquer frontalement, les gouvernants n’ont pas d’autre choix que de diminuer le nombre de privilégiés en les remplaçant par des salariés doté d’un statut moins avantageux.


            • alain_àààé 5 décembre 2016 14:27

              @Gilles Mérivac je suis d accord avec toi lorsque tu écri que les fonctionnaires incompétent on leur donne du grade c est exactement ce que disait un comte de l industrie sidérurgique aux salariés si vous avez un incompétent comme salarié méttais le chef d équipe et il fera travaillé les salariés compétents


            • PRCF PRCF 5 décembre 2016 16:38

              @Gilles Mérivac
              C’est faux. un fonctionnaire peut être licencié. S’il n’est pas compétent il peut également ne pas être titularisé à l’issue de sa période d’essai. Ce qui arrive.
              Bref des fonctionnaires sanctionnés, voir licenciés, il y en a tous les ans.


            • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 17:34

              @Gilles Mérivac
              On peut bien sur parler des statuts et envisager des évolutions.

              Mais de grâce, faisons le sur des bases saines, sur des vérités ,des chiffres.
              Pas sur des affirmations qui tiennent plus du café du commerce que des réalités.
              Pas dans un climat ou de nombreux politiques désignent des boucs émissaires pour faire oublier leurs échecs.
              Parler de privilégiés pour désigner des hommes et des femmes à moins de 1500€ et parfois en travail décalé n’est pas la manière la plus sereine d’aborder le sujet.

              Pour ce qui est de remplacer les méchants fonctionnaires par des gentils « privé » c’est rarement une source d’économie.
              Collecte et traitement des déchets ou gestion des réseaux d’eau potable en sont de bons contre exemple.
              Mais aussi les nombreuses SEM et autre PPP qui accompagnent presque toujours les grands scandales depuis des décennies.


            • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 2016 19:01

              @Pere Plexe
              Exact : aucune économie lors du passage au privé. Le boulot est effectué par des entreprises privées (qui tirent sur la corde le plus souvent) qui payent leurs salariés beaucoup moins que les fonctionnaires qui faisaient le travail auparavant et qui, par conséquent se goinfrent de marges conséquentes qui servent à distribuer des dividendes.
              On enrichit les actionnaires avec ce système, rien d’autre.


            • France Républicaine et Souverainiste France Europe République 5 décembre 2016 14:03

              Un pays ne peut fonctionner sans services publics, à moins d’être une république bananière mafieuse. Il n’ y a que les services (publics surtout) pour recruter des jeunes diplômés, 500000 postes sabrés par Fillon, cela donnera 500000 chômeurs de plus, car les entreprises ne recruteront pas pour autant !
              Un rentier franchouillard avec des milliers d’euros de crédits d’impôts placera son pognon dans la pierre et dans l’épargne, pas dans l’économie active ; problème de mentalités...


              • Yaurrick Yaurrick 5 décembre 2016 14:49

                @France Europe République
                Personne n’a jamais dit de supprimer tout les services publics. En revanche, il faut considérer que le fait supprimer des fonctionnaires surnuméraires, c’est une économie pour les contribuables et les entreprises.

                Le problème d’épargner dans la pierre est une mentalité bien franco-française comme vous le dites. Cela dit vu que les français sont de façon générales hostiles à l’entreprise, ce n’est pas vraiment surprenant.


              • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 14:29
                « De fait le nombre d’emploi public rapporté à la population totale n’a que faiblement évolué passant de 7,19% en 1980 à 8,57% en 2014 » smiley smiley

                Donc une augmentation de quasiment 20 % à population constante ...

                Les services rendus sont-ils meilleurs qu’en 1980 ? Bof, notamment pour ce qui concerne l’enseignement ...

                On doit donc pouvoir revenir à la qualité de services de 1980 en supprimant un fonctionnaire sur 6 , soit à peu près un million ....

                Ce que propose Fillon est donc une demi-mesure smiley smiley

                • PRCF PRCF 5 décembre 2016 16:50

                  @Sharpshooter - Snoopy86
                  Rien que le passage au 35h devrait expliquer 75% de l’augmentation. Mais oui depuis 1980 - et fort heureusement - le service public s’est amélioré.


                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 17:13
                  @PRCF

                  1) Donc les 35h ont côuté horriblement cher au contribuable sans pour autant permettre de créer le moindre emploi marchand

                  2 ) «   le service public s’est amélioré » il faut nous expliquer cela dans le détail smiley , tout particulièrement à l’Education Nationale où chacun s’accorde à reconnaître que le niveau a dégringolé

                  Notez aussi que depuis 1980 nous avons aussi eu la révolution ( c’est un terme qui doit vous plaire ) informatique et numérique qui partout sauf dans l’administration a permis de réduire le nombre de postes administratifs.

                • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 17:42

                  @Sharpshooter - Snoopy86
                  Les 35 heures n’auraient pas créé d’emplois...mais les supprimer permettrait de diminuer le nombre de salariés : curieuse logique !


                  Pour le reste cherchez un peu c’est facile.Les exemples ne manque pas...

                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 18:20
                  @Pere Plexe

                  Non les 35 h n’ont créé aucun emploi dans l’industrie ni dans les services marchands, elles en ont au contraire détruit.
                  On pourrait concevoir de les supprimer pour améliorer la compétitivité mais cela mettrait en péril des équilibres qu’il a fallu 3 années à négocier dans le privé. Rappelons aussi que les salariés du privé y ont également perdu en pouvoir d’achat, la grosse Martine ayant encouragé les entreprises à bloquer les salaires pendant 3 ans pour en compenser les effets.
                  Bref, tout le monde y a perdu sauf les fonctionnaires ...

                  Elles ont certes permis de multiplier les emplois de bureaucrates glandeurs dans nos administrations et collectivités locales mais ont parallèlement foutu un bordel sans nom à l’hôpital.

                  Quant à votre lien foireux, je ne vois aucun rapport entre la prestation complémentaire de handicap et les 35 heures si ce n’est que c’est bien une idée d’handicapé du bulbe ...

                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 18:27
                  Après réflexion votre lien sur la prestation complémentaire de handicap n’est pas sans intérêt ...


                • Michel DROUET Michel DROUET 5 décembre 2016 19:02

                  @Pere Plexe
                  Le passage aux 39 heures des fonctionnaires augmentera le chômage par la non création d’emplois.


                • Pere Plexe Pere Plexe 7 décembre 2016 18:16

                  @Michel DROUET
                  C’est une évidence.

                  On ne peut à la fois prétendre que les 35 h n’auraient pas créé d’emploi et dire que le retour à 39h (48 ?) permettrai de diminuer le nombre de fonctionnaire...

                • Etbendidon 5 décembre 2016 14:50

                  Pour critiquer autant la fonction publique l’auteur doit certainement pointer chez Paul Emploi
                   smiley
                  N’est-ce pas PRCF : Pour Réduire Ces Fonctionnaires
                   smiley

                  et pour les sans dents (qui ne sont pas fonctionnaires) on fait quoi ?
                  Ah vous n’en avez rien à foutre !
                  OK !


                  • sweach 5 décembre 2016 14:54

                    Les services publiques sont attaqués.


                    Ceux qui rapportent sont privatisés, autoroute, SNCF, poste, etc ...
                    Ceux qui coûte ont de moins en moins de moyens.

                    Il y a un point qui n’est pas évoqué dans cet article, c’est l’age moyen du fonctionnaire, qui devient de plus en plus vieu, certain secteur ne se renouvelle plus suffisamment et c’est toute une génération qui disparaît.

                    Par exemple au CNRS, les embauches sont plus faible que les départs, de plus les embauches vont en diminuant et les départs en augmentant, sans parler de l’age du début de carrière qui ne cesses d’être plus important.

                    Ainsi dans un institue vous voyez aujourd’hui deux populations, les jeunes « non stature » qui ont environ 25 ans et les hennés statutaire qui ont environ 45 ans.
                    C’est bien jolie de former quelques temps des « non statutaire », mais vu qu’ils ne restent pas, il y a de moins en moins de sang neuf et la recherche française est vieillissante.

                    Il est important d’avoir une population hétéroclite au niveau de l’age, car si vous avez que des jeunes vous manquerez d’expérience, si vous avez que des vieux vous manquerez de dynamisme.

                    La situation est de plus en plus dramatique, mais c’est notre faute, trop de gens applaudisse quand on leur dit qu’il faut diminuer les fonctionnaires.
                    Quand fillon dit 500000 fonctionnaire en moins, moi j’entend 500 000 chômeurs de plus, hôpitaux plus chère, moins de policier dans les rue, classe scolaire surchargé, délais d’attente administratif rallongé, ...

                    Ceux qui croient que ça baisserait les impôt se bercent de douces illusions, car le travail laissait vacant par la fonction public serait mit au privé et le coût à la charge de nos impôts en serait multiplié.



                    • zygzornifle zygzornifle 5 décembre 2016 16:37

                      Surtout des fonctionnaires territoriaux payés des fortunes pour ne jamais être au boulot ....



                      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 5 décembre 2016 16:47
                        @zygzornifle

                        L’important n’est pas leur nombre mais le fait qu’ils soient heureux  smiley

                      • sweach 5 décembre 2016 17:05

                        @zygzornifle
                        On peut toujours prendre l’exemple de ce qui ne va pas, moi aussi je trouve qu’il y a des abus pour les agents territoriaux. En même temps l’état c’est déchargé sur les régions et des choses qui était géré au niveau national se retrouve maintenant au niveau territorial.


                        Je critique également le mille feuille commune, canton, région, département, communauté de commune,... et les multitudes organisme d’état pour faire de la logistique et paperasse.

                        Mais quand on critique cela, c’est des policiers, des infirmières, des professeurs, des chercheurs, ... qu’on nous retire, mais également tout le matériel et les locaux qu’ils utilisent.

                      • Pere Plexe Pere Plexe 5 décembre 2016 17:53

                        @zygzornifle
                        Mais postulez non de Dieu !

                        Les conditions sont tellement paradisiaque que nombre d’emplois ne trouve pas preneur...

                      • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2016 11:23

                        @Pere Plexe


                         trop tard je suis retraité et sous le seuil de pauvreté ....

                      • Sergio Sergio57 5 décembre 2016 22:55

                        Je ne peux m’empêcher de faire l’amalgame suivant : 


                        Le nombre de fonctionnaires représentant la France dans l’Organisation Européenne a-t-il augmenté ? Va-t-on augmenter leur temps de travail sans être payé plus ? Va t-on demander à nos représentants politiques d’être plus ’présents’ durant les débats au Parlement Européen, sans contre-partie, sachant d’ailleurs qu’ils y sont très souvent absents

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès