Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Obscène

Certains chiffres révèlent l'obscénité de certains situations communément admises. Obscène : qui heurte la décence.

 Petit florilège à l'occasion de la réduction, la semaine dernière, à huit petits pays exotiques du nombre de paradis fiscaux reconnus par la France et de l'amnistie fiscale envisagée par l'Espagne.

4,11 millions € : c'est la moyenne de la rémunération d'un dirigeant du CAC 40 en 2011, en hausse de 34% par rapport à 2010. A ces chiffres il faut ajouter notamment le complément de retraite sur-complémentaire et le bonus. Ces rémunérations obscènes méritent d'être rapprochées du SMIC net mensuel 2011 : 1094,71€ net par mois sur la base de 35h, en progression de 1,6%. Il est possible de vérifier, sur le site de l'observatoire des inégalités, que 98% des Français gagnent moins de 6000€ net par mois.

45 millions € : c'est, selon des arbitres, la valeur du préjudice moral subi par Bernard Tapie du fait de la vente litigieuse d'Adidas par le Crédit Lyonnais en 1993. A ce chiffre, il faut ajouter préjudice économique de l'intéressé, évalué par ailleurs. Le préjudice moral moyen accordé en cas de perte d'un conjoint, du père, de la mère ou d'un enfant mineur est généralement évalué entre 20 et 30 000€. La Cour de justice de la République a finalement été saisie des agissements de Mme Lagarde, qui avait permis l'arbitrage si favorable à Bernard Tapie...

460 millions € : c'est le prix payé par l'Etat à Taïwan après obstruction de l'enquête pénale sur "l'affaire des frégates". Trois ministres avaient opposé le secret défense au juge d'instruction, le privant de documents qui auraient permis la manifestation de la vérité. Cette somme peut être rapprochée des économies attendues du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux : 400 millions€ par an (264 millions en 2010). L'indifférence au prix payé pour solder l'affaire des frégates contraste avec l'énergie déployée pour démontrer que le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux est indispensable. Certes, le prix de la corruption dans l'affaire des frégates ne sera payé qu'une seule fois, alors que l'économie budgétaire devrait se répéter chaque année. Mais avec une conception aussi large et arbitraire du secret défense, rien ne garantit que les dépenses budgétaires pour financer la corruption ne seront pas répétées, elles aussi.

500 millions€ : c'est estimation de l'immeuble parisien de Téodoro Obiang, fils du président de la Guinée équatoriale (biens saisis). Ce n'est pas le seul élément de la fortune de Téodoro Obiang. Pourtant, dans son pays 75% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Quand Sherpa et Transparence International ont saisi la justice pour recel de détournement de fonds publics, le parquet a d'abord demandé à la police une enquête préliminaire. Ensuite, alors que l'enquête avait révélé la pertinence des soupçons, le procureur de Paris a mis beaucoup d'énergie pour empêcher la saisine d'un juge d'instruction. Une jurisprudence innovante de la Cour de cassation l'a finalement autorisée. La corruption coûterait chaque année 113 millards€ à l'Afrique.

10 milliards€ ; c'est le coût de la fraude à la TVA. Le problème n'est pas tant le montant de cette fraude que son augmentation, qui résulte notamment, selon la Cour des comptes, de l'absence d'efficacité des contrôles. Un rapprochement permet d'apprécier ce que représente ce montant : les budgets du ministère de la justice et de la culture pour 2012 s'élèvent chacun à 7,4 milliards€.

17 milliards€ : c'est l'estimation de la fortune de Mme Bettencourt. En 2010, des intellectuels français avaient suggéré que la France rembourse à Haïti les 90 millions de francs or, soit environ 17 milliards€, payés lors de l'accession de ce pays à l'indépendance, pour indemniser les colons. C'était bien ambitieux : un an après le séisme, l'ensemble de la communauté internationale avait déboursé 900 millions€ pour la reconstruction. Le ministère des affaires étrangères note que ce montant est conforme aux capacités d'absorption du pays. La capacité d'absorption de Mme Bettencourt, de son entourage et de ses amis politiques est bien supérieure.

Entre 28 et 40 milliards€ : c'est l'évaluation officielle de la fraude fiscale en France. Il s'agit de la fourchette basse : la Commission européenne et le Syndicat national unifié des impôts avancent le chiffre de 50 milliards€. La charge nette de la dette publique pour 2011 s'élèvait à 46,82 milliards€La diminution des emplois dans l'administration fiscale rendra difficile l'amélioration proclamée de la lutte contre cette fraude. Par ailleurs, la fraude sociale est évaluée à 20 milliards€.

 120 milliards€ : c'est évaluation, selon la Commission européenne, des sommes perdues par les Etats membres du fait de la corruption (2011). Les recettes de l'Union européenne en 2011 sont d'un montant comparable : 126 milliards€. La mise en place d'un parquet européen, qui devrait lutter contre les atteintes aux intérêts financiers de l'Europe et contre la criminalité transnationale, tarde encore.

600 milliards€ : c'est évaluation, selon le journaliste Antoine Peillon, des avoirs de personnes physiques et des entreprises françaises sortis illégalement de l'hexagone.Ce montant peut être rapproché du montant total de la dette publique en France : 1717 milliards€. Tous ces avoirs à l'étranger ne peuvent évidemment être rapatriés par décret, mais c'est peu dire que la lutte contre les paradis fiscaux n'a pas encore atteint une efficacité à la hauteur des enjeux.

Sur le plan mondial, l'ONG Réseau pour une justice fiscale évalue à 8000 milliards€ (11000 milliards de dollars) le patrimoine détenu dans les paradis fiscaux. La fin des Tax toys n'est pas pour demain.


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 18 avril 2012 09:46

    Ca fait 20 ans que je milite pour le salaire maximum indexé sur le smic.(SMAC)

    C’est ce qui sera le plus efficace car cela ne coûte rien à l’entreprise ni à l’Etat (pour l’état si un peu eu égard à la progressivité de l’impôt).

    Imaginons un salarié qui gagne par mois 1 000 fois le smic.
    On instaure une règle qui impose le SMAC à 500 fois le smic ( j’ai pris large pour éviter les cris d’orfraies).
    L’entreprise peut embaucher 500 personnes au smic sans que cela lui coûte 1 centime.

    Imaginons qu’il y a 3 000 salaires de cet ordre.

    Cela fait 1 million 500 mille embauches possible sans que ne coûte rien à personne.

    Alors si le SMAC est à 20 fois le SMIC, c’est le plein emploi et l’augmentation de salaires , la baisse des cotisations sociales (plus de cotisants et moins d’indemnisés).

    Tous les comptes sociaux passent au vert.

    C’est un cercle vertueux.


    • shadok71 shadok71 18 avril 2012 10:48

      sur la base de tes calculs, on pourrait rajouter qu’au niveau de la collectivité, ces 1,5 million de chômeurs percevant au minimum la moitié du smic (RSA ou indemnisation chômage), ce nombre pourrait etre porter au double, donc 3 millions.
      vu comme ça, le chômage est simple a éradiquer
      le problème est que pour maintenir la compétitivité et la pression sur les salaires, le chômage est nécéssaire.
      de mon point de vue, la réduction du chômage ne peut passer que par une baisse de la concurrence internationale, donc par un renforcement de la barrière douanière.
      on suis le chemin opposé


    • Romain Desbois 18 avril 2012 11:00

      Le « coût » du travail baisse quand plus de gens travaillent, donc cotisent et ne perçoivent plus les aides sociales.

      Réduire l’écart des salaires par l’instauration d’un SMAC permet cela.

      Pour lutter contre les délocalisations, je propose que l’on instaure une taxe kilométrique. Cela renchérit les marchandises produites loin du lieu de consommation sans faire de protectionnisme nationaliste. C’est du protectionnisme écolo qui plus est.

      Les produits chinois ne sont pas toujours moins chers à l’achat. Le coût de la main d’oeuvre d’un paire de Nike équivaut à 0,5% du prix de vente en France. Ces chaussures pourraient donc être vendues 10 fois moins chères.
      Les produits français peuvent se vendre aussi chers que les produits importés tout en étant bénéficiaires ; mais cela réduit la marge et les marchés (les actionnaires) veulent des taux à 2 chiffres.


    • Marc Bruxman 19 avril 2012 00:51

      Une entreprise embauche parce qu’elle a besoin, pas parce qu’elle peut ! Votre exemple ne créera pas d’emplois en fait. Le dirigeant sera payé moins c’est tout, les actionnaires éventuellement se payeront plus (ou pas). A l’échelle des grands groupes que vous citez ces 4.11 Millions sont bien dérisoires.

      Par contre, il se peut que certains grands groupes déplacent leur siége social pour pouvoir recruter des dirigeants. Parce que bon le mec qui peut faire ce boulot la si on lui dit tu as le choix entre rester à Paris et gagner le SMAC ou aller à Londres et te goinfrer et bien il traversera la manche.

      Le Smac a l’air d’une bonne idée mais ne résoud aucun de nos problèmes.


    • Romain Desbois 19 avril 2012 08:33

      Marc

      Pourtant c’est ce que disent les chefs d’entreprise et le medef. Pour eux si ils n’embauchent pas c’est parceque le cout du travail est trop important.
      Alors mettons les devant leurs responsabilités. Avec le SMAC ils sont coincés, l’excuse ne tient plus.
      Et si l’entreprise ne veut pas embaucher parcequ’elle n’en a pas besoin, elle peut grace au gain généré par le SMAC , augmenter les bas salaires ou baisser le prix de vente de leurs produits.

      Pour ce qui est de la fuite de nos chers cerveaux , je ne me fait pas de soucis, il ya aura des gens aussi compétents pour accepter de ne gagner que 20 fois le SMIC.

      Gallois en passant de la SNCF à EADS a multiplié son salaire par 12. Est-il devenu plus compétent en changeant d’entreprise ? Est-ce que l’on a trouvé personne pour diriger la SNCF ?


    • JL JL1 18 avril 2012 09:51

      Et combien de milliers de milliards pour les maladies professionnelles, les dépressions des perdants de la compétition libérale, les dégâts causés par les pollutions, le banditisme, la drogue, les catastrophes industrielles, ... ?

      L’économie souterraine serait dit-on 10% de l’économie réelle, et la bulle spéculative des dizaines de fois supérieure !

      Oui, la main invisible est décidément une main tueuse : le plus grand de ses crimes est celui de détruire les initiatives locales et les agricultures vivrières, ces Lilliput face aux Gulliver de la mondialisation libérale et du libre échange, ce faux nez des colonialismes et autres totalitarismes.

      « N’ayant plus de nouveaux territoires à coloniser, nous avons colonisé nos propres enfants. » Amérique, notre histoire (Arte 27/11/06)


      • oncle archibald 18 avril 2012 09:59

        Tous ces chiffres effectivement obscènes montrent clairement que le modèle social de la France est parfaitement viable, qu’il pourrait être même encore amélioré, si seulement on se contentait de faire appliquer les lois et de faire cesser les fraudes en tout genre .... C’est d’une tristesse à pleurer de voir le laxisme de ceux qui nous dirigent.


        • Montagnais Montagnais 18 avril 2012 12:06

          Oui.. Mais on va quand même pas souhaiter l’intervention de la 82nd Airborn pour contrôler.


          C’est pas le coureur qu’il faut supprimer, c’est la course.

        • oncle archibald 18 avril 2012 14:53

          Oh que si, elle est souhaitable l’intervention de la 82nd Airborn pour virer les malfaisants des caves des cités HLM, récupérer les kalatch qui trainent, contrôler tous ceux qui vivent très bien avec force signes extérieurs de richesse et qui déclarent des revenus qui ne collent pas voire prennent le RMI , toutes les entreprises qui pleurent des subventions, des aides, des exonérations, et qui rémunèrent leurs actionnaires à 20% ... 

          Oh que si il en faut des troupes choc pour aller nettoyer les écuries d’Augias et notre société pourrie ou la triche est un sport national .... Comme ?? Comme quels autres pays ??? La Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal ... Ce qui leur est arrivé nous pend au nez comme un pan de saucisse parce que les mêmes causes provoquent les mêmes effets ...

        • Bulgroz 18 avril 2012 10:19

          Dans la série des chiffres maudits :

          Coût des 35 heures pour les finances publiques de 2002 à 2010 : 33,9 milliards par an

          Réduction générale des cotisations patronales de SS(réduction « Fillon ») : 163,0 Milliards
          Exonération des heures supplémentaires et complémentaires :156,3
          Exonération des cotisations d’allocations familiales (« exo AF ») :9,6
          Rachat des jours de congés acquis jusqu’au 31 décembre 2007 (loi de 2008 pour le pouvoir d’achat) : 0,3
          Aide incitative à la RTT (« Aubry I  ») :3,3
          Réduction des cotisations en faveur de l’aménagement et de la réduction du temps de travail (exonération « Robien ») :4,3
          Autres dispositifs en voie d’extinction : 1,1
          Réduction bas salaires (« RBS ») - loi de 1995, jusqu’au 1er juillet 2003 : 2,1
          RTT Aubry II (jusqu’au 1er juillet 2003) : 6,4
          Total exonérations à vocation générale : 171,5

          Total exonérations à vocation générale (hors heures supplémentaires et rachat des jours de congés acquis jusqu’au 31 décembre 2007) : 303,1


          Nota : il ne s’agit là que de coût pour le budget de l’état et exclue donc les coûts sociauux et économiques propres aux entreprises : pertes de compétivité, réductions de salaires, réductions d’embauches....

          http://www.senat.fr/questions/base/2011/qSEQ110217120.html

          Nota bene : sur demande, je peux fournir la liste des pays dans le monde ayant mis en place la loi Aubry sur les 35 heures


          • Scual 18 avril 2012 11:22

            Ce qui est curieux c’est que vous ne dites pas combien les 35 heures ont rapporté... car elles ont fait baissé le chômage, et donc créé des contribuables en plus, des dépenses sociales en moins et augmenté le pouvoir d’achat et donc les rentrées en TVA.

            Alors maintenant que vous avez dressé la colonne débit, en si bon gestionnaire que vous êtes vous allez nous dire combien il y a dans la colonne crédit...


          • Romain Desbois 18 avril 2012 11:53

            Les aides au passage des 35h devaient être provisoires, c’est la droite qui les a maintenues.


          • mrdawson 18 avril 2012 13:27

            @Scual : Sans compter l’augmentation des jours de RTT pour une population à fort pouvoir d’achat (les cadres) qui avaient donc d’autant plus de temps pour payer des taxes...

            Le problème des 35h n’est pas les 35h en soit, ça a été de les appliquer partout sans réflechir aux spécificités.


          • Cocasse Cocasse 18 avril 2012 10:39

            Article « piqure de rappel », totalement inutile pour les habitués, qui n’ont sont plus aux indignations formelles.
            Utile aux éventuels gens de passage découvrant ce site cependant.


            • Cocasse Cocasse 18 avril 2012 10:40

              Oups : « qui n’en sont plus ».


            • sleeping-zombie 18 avril 2012 11:08

              L’aristocratie est bien vivante...

              Dans le même genre, on pourrait comparer le budget de l’armée américaine avec le coût estimé par l’OMS d’une campagne d’éradication de la malaria...


              • Scual 18 avril 2012 11:29

                C’est pour ça que l’honnêteté du candidat est indispensable, peu importe leurs convictions.


                • Piere CHALORY Ézotérik Speed 18 avril 2012 12:12
                  Bonjour Eric Alt

                  C’est vrai que notre vie de tous les jours, la mienne en tout cas, est assez, ou plutôt très, très, très éloignée des sommes et des revenus que vous évoquez dans votre article. 

                  Lord James of Blackheath, représentant à la Chambre des Lords Britanniques, lors d’un discours en février 2012, dans cette même Chambre des Lords a fait part de 3 transferts « suspects » de 5000 milliards de dollars chacuns, entre la HSBC et la Royal Bank of Scotland : 

                  soit au total 15 000 milliards de dollars. Il s’agirait du plus gros blanchiment d’argent jamais réalisé.

                  Ces chiffres sont tellement énormes que ça parait « impensable », des rumeurs font état de l’assassinat de Lord James of Blackheath 15 jours après son discours, quelqu’un en sait il un peu plus sur cette affaire ?


                  • Jean-Louis CHARPAL 18 avril 2012 19:23

                    Remarquable article !

                    Ce n’ est pas Hollande qui lèvera le petit doigt contre ces scandales !

                    Seul le Front de Gauche luttera efficacement contre ces dérives, contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale, la corruption et les inégalités abyssales !


                    • escudo escudo 18 avril 2012 22:46

                      Oui l’article est très bien ! 


                      Et oui...ce n’est pas Hollande qui fera quoi que ce soit contre tout ces dérives ! Mais ce n’est pas Mélenchon non plus qui changera la donne...et les autres non plus d’ailleurs ! 
                      Le vrai pouvoir se situe au sein de l’oligarchie et tout les partis sont issue ou au moins accepte par cette oligarchie ! Aucun de ces politiciens qui ont une chance d’être élu ne mordront les mains de ceux qui le nourrissent ! Les autres, les outsiders ils sont autorise d’être la juste pour faire diversion et soutenir l’idée (fausse) que la démocratie existe parce que il y a des élections...Allez voter pour prolonger le système, mais surtout n’espérer pas que Melenchon ou Sarko ou Le Pen ou Bayrou ou n’importe quel tarte en pion politique change quelque chose a tout ces inégalités et scandales ! 

                    • Eric Alt Eric Alt 19 avril 2012 00:20

                      Il n’y a pas d’homme providentiel, et la solution n’appartient qu’en partie à la politique institutionnelle.
                      Mais il est quand même des organisations politiques qui donnent plus d’espoirs que d’autres de remédier à cette situation, et le Front de gauche en fait partie.


                    • efarista efarista 22 avril 2012 01:16

                      Bon article qui traite du nerf de cette guerre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès