Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Paie tes impôts et tais toi...

Paie tes impôts et tais toi...

rolls.jpg

Savez-vous, par exemple, que Total ne paie pas d'impôts sur ses bénéfices en France ? Pas plus d'ailleurs, que Danone, Suez Environnement, Essilor, St-Gobain, Schneider ou Arcilor Mittal ! Et ce n'est pas faute de réaliser des bénéfices ! Ah, ça vous en mastique une fissure, hein ! Et pourquoi donc qu'ils ne payent pas "ces braves gens" ? Tout simplement parce que l'Etat leur a concocté une petite liste de dérogations aux petits oignons. Voyez plutôt !

Bon, à défaut du chien, voyons les niches !

1- Le report illimité des pertes : les pertes réalisées une année peuvent être déduites des bénéfices imposables réalisées les années suivantes... sans limite dans le temps ! Moins 20 % en moyenne...

2- Les gains et pertes des filiales françaises sont consolidées à la maison mère. Plusieurs filiales du même groupe peuvent ainsi réaliser des bénéfices, si une seule filiale accuse un déficit, c'est l'ensemble qui peut échapper à l'impôt ! Coût estimé par le Trésor : 19, 5 milliards d'euros !

3- Les intérêts d'emprunt pour investissement sont déductibles des impôts. L'astuce ? Brider les fonds propres d'une filiale qui sera contrainte de s'endetter. Les intérêts sont artificiellement élevés... et les împôts sont réduits d'autant !

4- Une niche qu'ils appellent "le régime fille-mère" : une société peut déduire les dividendes versés par ses filiales, y compris celles situées à l'étranger : cette plaisanterie est estimée à 35 milliards d'euros par an !

5- La niche Copé : elle éxonère les cessions de participations à long terme. Je ne comprends pas bien le truc, mais cela coûte 8 milliards par an !

6- Le crédit impôt-recherche : on voit bien ce que c'est même si son contenu ne semble pas si clair. Coût pour l'année : 4,2 milliards d'euros !

Bon, si on fait l'addition, ce sont environ 70 milliards d'euros dûs par les entreprises à l'Etat. Tiens, ça pourrait aider la Sécurité Sociale ou la formation des professeurs ou le maintien des petits hôpitaux... Enfin, je dis cà, moi, c'est une idée, hein ! En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'il s'agit là d'un hold-up organisé et légalisé.

Les abonnés absents.

Certaines multinationales ont, parait-il, refusé de répondre. Il s'agit de : Accor, BNP Paribas, Crédit Agricole, L'Oréal, Lafarge, LVMH, Michelin, Pernod, PPR, Publicis, Renault, Sanofi, Société Générale, Technip, Vallourec, STMicro... Un avocat fiscaliste, amusé, déclare :" Si elles ne répondent pas, c'est qu'elles ne paient grand-chose" !

8%, c'est pas cher et ça rapporte gros... aux actionnaires !

Les avantages fiscaux profitent surtout aux grandes entreprises. Alors que le taux d'impôt est de 33%, les sociétés du CAC40 seraient taxées à 8% en moyenne, sachant qu'une sur quatre ne paye rien. Ca va faire plaisir aux patrons de PME, qui eux, cèdent 22% de leur bénéfice à l'Etat. Pourquoi ? Parce qu'ils sont moins bien armés pour utiliser toutes les subtilités du Code des impôts ! Le Medef se rassure en déclarant :" Mais il y a tellement d'autres taxes" ! On aurait bien versé une petite larme, mais il va falloir payer les mouchoirs...


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • frugeky 22 décembre 2010 11:05

    Confiscation, nationalisation, paiement des arriérés, prison !


    • maxou 23 décembre 2010 10:44


      Oui Frugeky, mais pas la prison, plutôt la bascule à charlot. Je les verrais bien se faire raccourcir tous ces malfrats !
      Leur méfaits relèvent de crime contre le peuple Français.


    • foufouille foufouille 22 décembre 2010 11:12

      ce sont des entreprises assistes


      • verdan 22 décembre 2010 11:28

        Bonjour Tutti

        Merci à l’auteur, bon ton ,bon article.

        En définitive, c’est une très bonne chose.

        Chaque jour qui passe, nous rapproche du pic de saturation.

        Un jour, sans raison apparente, une étincelle apparue dont on ne saura trop comment , mettra le feu.
        Là , alors , le plus grand nombre gagnera.... eux auront ... un destin à la Lamballe....

        Vive le son vive le son ....

        Bonne journée.


        • Lefumiste Lefumiste 22 décembre 2010 11:38

          Pathétiques, voir honteux....

          J’ai beau connaître cette info depuis un bon moment, dès que je retombe dessus, je sens des pulsions de pyromane monter en moi !!!! :->

          Allez savoir pourquoi....


          • LE CHAT LE CHAT 22 décembre 2010 12:34

            l’épouse d’Eric Woerth en sait quelque chose , elle est payée pour ça ! smiley

            de combien de cm faudra t il se laisser encore dilater le rectum avant de réagir ?  smiley


            • Cogno2 22 décembre 2010 13:02

              de combien de cm faudra t il se laisser encore dilater le rectum avant de réagir ?

              ben faut voir si c’est dans la longueur ou dans la largeur....


            • plancherDesVaches 22 décembre 2010 13:41

              Les deux, mon capitaine.


            • plancherDesVaches 22 décembre 2010 12:41

              Encore un imposable individualiste qui essaie de sauver son « petit pécule »...

              Heureusement que cette joyeuse crise exacerbe les injustes... Et fait hurler les peuples face aux possédants.
              Possédants qui étaient « sensés » nous procurer des sports d’hiver jusqu’à la fin de notre vie...

              C’est justement l’individualisme qui a conduit à cette crise. Soyez heureux : vous avez réussi. smiley


              • plancherDesVaches 22 décembre 2010 12:42

                exacerbe les injustices...., pardon. A l’heure du midi, je bouffe mes mots. smiley


              • titi 22 décembre 2010 13:38

                Turlutut

                « Savez-vous, par exemple, que Total ne paie pas d’impôts sur ses bénéfices en France ? »

                Total paie des impots sur le bénéfice en France sur les bénéfices réalisés en France.
                De la même manière qu’il paie des impots sur le bénéfice en Belgique sur les bénéfices réalisés en Belgique, des impots au Nigéria sur les bénéfices réalisés au Nigéria.

                Je ne vois pas en quoi une société réalisant des bénéfices en Belgique ou eu Nigéria devrait payer des impots en France ? Sont ces des clients francais ? Non. Des salariés francais ? Non plus. Sont ils réalisés avec des infrastructures francaises ? toujours pas.

                C’est totalement débile.


                • plancherDesVaches 22 décembre 2010 13:51

                  Titi...

                  Si tu savais les manips extra-légales dont une multinationale est capable juste pour minimiser non seulement ses impôts mais aussi, par exemple, en France, pour contourner la participation, l’intéressement et la formation, tu resterais sur le cul, mon vieux.

                  Ce qui est moins débile est la concentration de richesse qui, grâce à la crise, nous permet de bien nous faire sentir ce que signifie privatisation des profits et nationalisation des pertes.


                • plancherDesVaches 22 décembre 2010 21:30

                  Bien vu, Toni.

                  Tu es donc jaloux de niches dont tu ne peux profiter.

                  Il fallait le dire plus explicitement. On aurait compris.


                • ELCHETORIX 22 décembre 2010 14:31

                  Bon article , l’auteur
                  Pour part , sans niches fiscales , je vais refuser de remplir ma déclaration d’impôts su le revenu 2010, il n’y a pas de raison que j’en paye vu que ces multinationales et d’autres dont les journalistes n’en payent pratiquement pas en rapport à leurs bénéfices et rémunérations ( celles des journalistes et beaucoup d’autres qui ont la possibilité de minimiser leurs revenus comme certaines professions libérales et commerçants ) .
                  Mes pensions ne serviront plus à rembourser cette dette fictive qui assure une rente confortable à ces banksters !
                  RA .


                  • cmoy patou 22 décembre 2010 15:46
                     Madame, Monsieur,
                    La colère de la population contre la Justice qui sanctionne des policiers ne cesse de monter.
                    >

                    >

                    Ils n’ont plus les moyens de faire leur travail.
                    >

                    >

                    Dès qu’ils essayent de se défendre, ou de défendre des citoyens innocents, ils sont traînés - et condamnés ! - par des tribunaux.
                    >

                    >

                    Cette situation est d’autant plus choquante que ces mêmes tribunaux font souvent preuve de laxisme avec les véritables délinquants.
                    >

                    >

                    Il est urgent d’agir. C’est notre droit à la justice et à la sécurité qui est en jeu. 
                    >

                    >

                    Regardez d’urgence la vidéo en cliquant ici, si vous ne l’avez pas encore fait.
                    >

                    >

                    Et surtout, je vous demande de la diffuser à tous vos contacts.
                    >

                    • titi 22 décembre 2010 15:48

                      @tonimarus45

                      Je vous retourne le compliment.
                      En comptabilité il y a une différence entre résultat et bénéfice et entre bénéfice et bénéfice consolidé.
                      Or comme toujours sur AV on mélange les choux et la navet pour crier à la conspiration Orwello-Judéo-Maconiquo-et-je-sais-pas-quoi-o-mais-conspiration-quand-même.


                        • Clojea Clojea 22 décembre 2010 17:39

                          Et pendant ce temps là, la classe moyenne qui bosse paye un max d’impôts. Inique, vous avez dit inique, ou bien étatenique, en tout cas on est niqué.
                          Et c’est pas fini, en 2012, après les présidentielles, de droite comme de gauche, les impôts vont augmenter.
                          Abstention massive en 2012.


                          • S_A_B 22 décembre 2010 20:46

                            Pour s’en sortir, une seule solution, travailler pour soir !

                            http://www.du-salariat-au-business.com/


                            • L_D_M_R 22 décembre 2010 20:54

                              Ou alors, postuler différemment pour gagner plus !

                              http://www.lettre-de-motivation-recrutement.com/

                              A vous de choisir !


                              • Mindstyle 23 décembre 2010 01:18

                                "6- Le crédit impôt-recherche : on voit bien ce que c’est même si son contenu ne semble pas si clair. Coût pour l’année : 4,2 milliards d’euros !"

                                Le crédit impôt recherche, pour l’année 2009 a majoritairement profité aux banques, devinez pour quelles sortes de recherches ?

                                Les algorithmes décisionnels pour spéculer en temps réel sur les marchés... Pour acheter et vendre quelques millièmes de seconde avant les autres, et réaliser des profits sur une économie totalement virtuelle et déconnectée de la réalité....


                                • ddacoudre ddacoudre 23 décembre 2010 22:36

                                  bonjour philippe.

                                  ce manque a gagné n’est pas surprenant quand des hommes politique pensent que c’est priver les entreprises de moyens d’investir, qui sont eux aussi une consommation créatrice d’emploi.
                                  la première fois ou j’ai entendu ce discourt dans le patronat c’est quand nous réclamions en 1970, une taxe machine car nous avions perçus que la technologie remplacerait l’homme au travail et que nous perdrions les cotisations qui en découlent pour pérenniser les systèmes sociaux.
                                  ils ont investi, mais dans le monde et aujourd’hui il nous invitent à nous aligner sur les couts de ces pays, et il ne nous restent que les contributions de ceux qui sont devenus leurs sous traitants dans la plupart des cas ou qui ne peuvent pas quitter le pays, idem pour les salariés, ce sont les catégories moyennes qui crachent au bassinet.
                                  c’est un raccourci caricatural mais je suis dans le fil.

                                  cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès