Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pierre Moscovici, l’homme qui fait détester la politique

Pierre Moscovici, l’homme qui fait détester la politique

Bien sûr, il n’est pas le seul, et il y en a d’autres dont on pourrait dire la même chose, notamment celui qui a précédé François Hollande, ce conférencier de luxe, en affaires avec Bernard Tapie. Mais Pierre Moscovici est a minima un prétendant sérieux au titre du pire homme politique.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais
 
Il ne fallait sans doute pas s’attendre à autre chose d’un « übersexuel  » qui trouvait le moyen de dénoncer la peoplisation de la vie politique tout en parlant de sa vie privée dans Gala. Déjà, il était assez stupéfiant, pour ne pas dire davantage que celui qui, comme ministre de l’économie, a soutenu pendant un an que la France atteindrait 3% du PIB de déficit en 2013, puis annoncé que cela serait atteint en 2015, avant que cela ne soit à nouveau repoussé de deux ans, soit nommé au poste du commissaire européen justement en charge du contrôle des engagements budgétaires des pays  ! Un exemple du caractère arbitraire et sans scrupule de cette construction, dont les règles s’appliquent à géométrie variable. 
 
Quelques mois après sa nomination, voici un des pires contrevenants des règles budgétaires européennes qui se retrouve en position d’abitre des ministres des finances européens. Pas illogiquement par rapport aux règles de Bruxelles, voici celui qui était encore ministre à Bercy il y a un an, dire que « l’effort de la France n’est pas suffisant ». Soit il n’a aucun amour propre, ce que l’interview à Gala infirme totalement, soit il est d’un cynisme tout mitterrandien, capable de dire une chose et de faire le contraire. Pour Marianne, « certains jours, il est bien difficile de distringuer les pastiches signés du ‘Gorafi’ et les vraies informations ». Moscovici, c’est un peu le cancre de la classe qui prend la place du professeur.
 
Le prototype de la gangrène UMP-PS
 
Au printemps 2008, j’écrivais que « Pierre Moscovici illustre bien les carences des deux partis majoritaires que sont le PS et l’UMP : ce ne sont plus que des franchises électorales, des véhicules pour les ambitions de notables ou de jeunes loups (…) l’absence de projet collectif, remplacé par les ambitions personnelles, sape toute discipline et toute dignité dans cette quête de pouvoir qui est le seul point commun des dirigeants ou apprentis dirigeants ». Car, aussi diplômés qu’ils soient, ces pseudos dirigeants n’ont ni convictions ni compétences, comme l’a bien démontré Moscovici quand il était en charge de l’économie à Bercy. Ils ne sont là que pour se servir et se réaliser à titre purement personnel.
 
Il y a quelques années, leur comportement était sans doute moins indécent. Ils semblaient avoir un certain respect pour l’Etat et les fonctions qu’ils occupaient. Aujourd’hui, ces êtres concentrés sur leur nombril, qui semblent se croire dans une vulgaire émission de téléréalité, ne semblent plus avoir le moindre surmoi pour les retenir quand ils dépassent les limites. D’où l’interview schyzophrène et indécente dans Gala, digne du confessionnal de TF1. D’où sans doute également cette lettre en anglais envoyée à Michel Sapin au sujet du budget de la France, alors que le français est tout de même une langue officielle de l’UE, qui lui avait valu le prix, bien justifié, de « la carpette anglaise » en décembre dernier.
 
Pierre Moscovici est sans doute un des pires pantins de cette classe politique, aussi superficiel, ridicule et inconséquent que le pire candidat de téléréalité, capable de dire et faire tout et son contraire sans la moindre gêne. La seule différence, c’est que leur situation semble plus stable finalement.

Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 16 mars 2015 11:40

    Pierre Moscovici (PS) :

    Actuel député, condamné en 2001 pour atteinte au droit à l’image....Encore une pointure au PS... ?


    • Garance 16 mars 2015 11:43

      Pierre Moscovici : une vraie synthèse : le socialisme à la française fait homme




      • Ben Schott 16 mars 2015 12:26

        Plumes et goudron. Un des premiers sur la liste.


        • Armelle 16 mars 2015 13:02

          Merci

          Joli portrait en effet !!!
          Ceci dit, je ne suis pas certaine que ce type soit plus mauvais que les autres, vous pourriez sans doute faire le même exercice pour la plupart des clowns qui usent leurs 3 pièces dans les dorures de la république

          A se demander quel genre d’ « intelligence » sélectionnent et fabriquent Science Po et l’ENA !!!?!???

          D’ailleurs à ce sujet il serait temps que l’éducation nationale et les grandes écoles revoient en profondeur, leur supports et leur façon d’évaluer l’intelligence et le bon sens. Leur bazar semble totalement caduque, la pauvreté de la matière grise française est impressionnante







          • Alex Alex 16 mars 2015 13:44
            Moscovici (= agent de Moscou ?) est un ancien de la Ligue Communiste Révolutionnaire, donc un prolétaire dans le besoin. La preuve : son patrimoine, qu’il a évalué autour de 200 000 euros, est inférieur à celui du Français moyen de son âge !
            Il était donc justifié qu’il se précipitât vers un poste un peu mieux payé (24 000 euros par mois), et donc qu’il obéisse à ses nouveaux employeurs.
            Un nouvel emploi en France, à 36 000 euros mensuels, pourrait peut-être le faire changer d’avis.


            • Elliot Elliot 16 mars 2015 14:18

              Je me souviens de Moscovici , il y a quelques années, à une université d’été du PS à La Rochelle, assis à une terrasse de café, seul, l’oeil mélancolique, tout à son amertume de louveteau abandonné : il avait sans doute joué le mauvais cheval sans qu’il me souvienne de quel canasson il pût s’agir.

              Sans doute ses caprices, son désordre ou la frivolité de son engagement avaient-ils fait fuir ses compagnons, je répugne au mot camarade quand il s’agit de qualifier des encartés PS et à fortiori des apparatchiks.

              Il a des dehors insignifiants mais, mu par le feu de l’ambition, il était obsédé par la réussite qui, encore une fois, failli se dérober sous ses pieds pour quelques taches de foutre sur le tablier d’une soubrette new-yorkaise.

              Les Caprices de l’histoire l’ont fait revenir en odeur de sainteté avec surtout une grande capacité d’adaptation qui lui permet d’approprier sa pensée à ce que disent ses modèles du moment et surtout à ce qu’ils pratiquent.

              Il a la chance d’avoir l’idéologie polymorphe

               En fait notre Mosco est né rangé, propre sur lui et, seuls, les hasards de la vie lui ont fait partager les " valeurs " du parti socialiste, il est viscéralement du centre, celui où les possibilités d’épanouissement social et d’enrichissement personnel sont les plus grandes.
              Soyons objectifs : il a été nourri dans un certain sérail et non par un idéal et, si le discours a forcément changé depuis qu’il est parti jouer les maîtres d’école à la Commission pour répercuter le programme obligatoire de la grande maison, il reste fidèle à sa pensée.

              C’est finalement sa bonne fortune davantage que sa versatilité qui lui vaut aujourd’hui de briguer la médaille d’or au palmarès des girouettes. 


              • Gnostic Gnostic 16 mars 2015 15:33

                Pas besoin d’un nartic pour dire ça


                On le sait depuis longtemps ce pourri

                 smiley

                • Armelle 16 mars 2015 16:57

                  @Gnostic
                  ...ça mange pas de pain d’en remettre une petite couche


                  Maintenant la question est ;;

                  Est ce que ce sont les « pourris » ;« pervers narcissiques » ou « psychopathes » qui choisissent la politique ou est ce la politique qui les pervertit
                  Leurs grandes écoles à la con est sans doute un excellent lieu de perversion d’ailleurs...
                  On y apprend sans doute de grandes théories plus fumeuses les une que les autres, des grandes parades verbales pour endormir le « gueux » et aussi apprendre à mentir, qui doit sans doute être la matière principale pendant leur 30 années d’études... Pas étonnant qu’après tout cela ces « cadors » ne sachent pas ce que coûte une baguette de pain...
                  Il va falloir en finir un jour avec tout ces branleurs, qui chaque jour davantage se foutent de la gueule du peuple (heu pardon ; du bas peuple !)

                  Et ça me désole de constater que tout un chacun, en fonction de ses aspirations politiques, ait la faiblesse, ou la naïveté je ne sais pas, de croire qu’il existe un messie, un type pas comme les autres au sein de leur parti préféré !!!
                  Un Mélanchon pour FDG
                  Un Asselineau pour le UPR
                  Une Lepen pour le FN
                  Etc, etc,etc
                  En politique il n’existe pas d’homme providentiel, il n’y a que des opportunistes, des types qui surfent sur le mensonge, la malhonnêteté et en face une bande d’abrutis qui avalent leur conneries, et qui en plus en redemandent...
                  Ce sitecom devient pathétique

                • GrandGuignol GrandGuignol 17 mars 2015 23:07

                  @Armelle

                  Chère Armelle, je partage vos idées mais je ne peux m’empêcher de vous proposez de vous renseigner sur l’UPR qui est un parti de transition et de rassemblement.

                  Asselineau instruit et informe les français sur la politique et ses stratégies, sur l’Europe et l Union Européenne, sur la géopolitique, sur l’économie, etc, etc...

                  Aucun parti à ma connaissance n’instruit ses adhérents, mais ils leurs font que des promesses en veut tu en voila, et les endormis votent pour leur Père Noël.

                  L’UPR n’est pas un parti traditionnel, c’est un parti de libération nationale.


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 mars 2015 23:45

                  @Armelle

                  Petite précision :

                  « c’est un parti de libération nationale. »
                  National dans le sens patriote et non extrémiste nationaliste.


                • MAIBORODA MAIBORODA 16 mars 2015 18:52

                  Le camarade Mosco n’est-il point allé en Grèce avant les dernières élections présidentielles ..... pour encourager et soutenir le gouvernement ..... de Droite ?
                  Même le FIGARO - journal de gauche comme chacun sait- s’en était tant soit peu étonné ! C’est dire !

                  Mais examinons un peu le CV (politique, s’entend) de notre commissaire :

                  A vous donner le tournis, tant il est « virevoltant ».

                  - De la Ligue communiste révolutionnaire au cabinet de Jospin (camarade OCI que l’on dit avoir été inflitré au PS)

                  - Lieutenant de DSK en 2005, il déclare en 2010 : "DSK est le mieux placé d’entre nous" pour 2012.


                  Mais fin octobre 2011, un proche de Mosco aurait déclaré : "DSK, ce n’est plus un fait politique, mais un fait divers."

                  - Pro-Delanoë jusqu’au forfait de ce dernier au congrès de Reims.

                  - A ce même congrès évite de prendre parti entre Aubry et Royal.

                  - Tente ensuite un rapprochement avec Martine Aubry en compagnie de Montebourg et de la mère Lebranchu.

                  - Lance un ultimatum à Hollande avant les primaires.

                  - Velléité de candidature à la primaire (vite abandonnée devant le peu d’enthousiasme suscité dans le parti et chez les sympathisants)

                  - Après avoir claironné son soutien à DSK, choisit de soutenir François Hollande pour la primaire socialiste.

                  - Devient coordinateur de la campagne de ce dernier.

                  - Le 16 mai 2012 est nommé (en remerciement) Ministre de l’Économie et des Finances.

                  - Fin juillet 2014, un peu « empêtré » dans l’affaire Cahuzac il est choisi par Hollande comme candidat de la France pour un poste de commissaire européen.

                  - Devenu commissaire, Moscovici, « braconnier devenu garde-chasse » comme l’écrit excellemment« LE POINT » ( que d’habitude je ne lis guère) fait la leçon à son pays, alors que, lorsqu’il était ministre de l’Économie et des Finances, les
                  impôts ont augmenté et le déficit public est resté au-dessus de 4 % du PIB.


                  • smilodon smilodon 16 mars 2015 21:12

                    @ l’auteur : A 70 ou 80 ans, regardez votre « patrimoine » et regardez celui d’un « moscovici » (ou de n’importe quel autre du même acabit) !... Et dites-moi la « différence » !!.... Vous avez compris ma question ?????!!.. Allez, adishatz.


                    • zygzornifle zygzornifle 17 mars 2015 08:19

                      c’est un moscovicieux .......


                      • Le421 Le421 17 mars 2015 09:05

                        Et quand quelqu’un dit que c’est un « salopard », il se fait assassiner...
                        Ah oui !! C’est vrai !! Celui qui a dit ça est du Front de Gauche. Et comme tout ce qui vient du Front de Gauche est systématiquement critiqué et automatiquement scandaleux...
                        Vivement que MLP le traite de « salopard ». Là, ça sera bien.
                        Pays d’imbéciles.


                        • smilodon smilodon 17 mars 2015 21:51

                          @ l’auteur : Dommage que je ne puisse rien écrire de tel !... C’est vrai que celui-là est un bel exemple de ce qu’est devenue notre « France » !..... Il mange à tous les râteliers, mais pas plus que tous ces « potes » au final !.... Si j’avais pu écrire un article de ce genre, c’est de Jean-Vincent Placé dont j’aurais fait mon sujet !.... Celui-là il vaut 10 !.... J’en vingt(s) cent(s), « placé » « gagnant » !........ Celui-là, c’est le mec dont parle Dutronc dans une de ses merveilleuses chansons. A l’époque où Dutronc écrivait sa chanson, ce mec n’existait pas encore. Il y en avait d’autres, déjà !... Mais ce JVP, quand je le vois, c’est Dutronc que j’entends en fond sonore !... Marrant non ??.... Ah ouais, c’est vraiment le plus beau !... Mosco est un petit bonhomme derrière celui-là !... Tout petit !.....Allez, il est bien votre article quand même !.... Faut avouer qu’à « gauche », le choix est large !.... Un gros bisou aus retraités qui ont manifesté aujourd’hui !... Le pognon qui vous manque au 15 du mois, demandez donc à JVP ou mosco ou les « autres », dans quelle poche il est tombé ???... Allez, Adishatz. Y’a pas 50 solutions pour virer toutes ces sangsues !..... Y’en à une qui va se présenter dans 15 jours............(re) Adishatz..... Ne la ratez pas !.....


                          • smilodon smilodon 17 mars 2015 21:53

                            Une fois de plus, désolé pour les fautes !.. (Pas fait exprès) !... J’écris trop vite... Dsl... Adishatz.


                            • paulpetit paulpetit 17 mars 2015 23:33

                              Un personnage admirable....
                              Il est incompétent mais a été ministre, puis commissaire européen !
                              Il est vieux et plutôt laid et se tape de jolies jeune filles !
                              il pique l’argent des pauvres pour se l’approprier !
                              Il dit tout et son contraire !

                              La synthèse parfaite de lommpolitik !


                              • BA 18 mars 2015 11:21

                                La nouvelle tour de la BCE a coûté 1,3 milliard d’euros.

                                Mercredi 18 mars 2015 :

                                A Francfort, la BCE claquemurée face à une foule d’activistes.

                                La BCE, qui travaille déjà dans ses nouveaux locaux depuis fin novembre, avait à l’origine prévu de faire les choses en grand pour fêter l’inauguration de la nouvelle tour. Histoire de marquer le coup, alors que la construction du bâtiment a mis huit ans et coûté 1,3 milliard d’euros, pour permettre à l’institution la plus puissante de la zone euro d’opérer dans ses propres locaux.

                                Mais les gardiens de l’euro ont dû revoir leur plan face à la détermination des manifestants à tout faire pour vouloir gâcher la fête. Résultat, une cérémonie réduite au strict minimum sera tenue en présence de Mario Draghi, le président de la BCE, l’ensemble des gouverneurs de banques centrales de l’Union Européenne, faisant office de représentants de leurs nations, également l’ancien président de la BCE, Jean-Claude Trichet, le maire de Francfort et le ministre de l’économie du Land de Hesse.

                                Seule une poignée de journalistes a été invitée à se joindre au pince-fesses : des grandes agences de presse et une équipe de la télévision locale. La plupart des autres journalistes doivent ainsi rester dehors.

                                http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204232265682-ca-se-passe-en-europe-a-francfort-la-bce-claquemuree-face-a-une-foule-dactivistes-1103170.php

                                Chaque siècle a sa forteresse.

                                Chaque siècle a sa Bastille.

                                Le XVIIIe siècle a eu la forteresse de la Bastille, à Paris. Le 14 juillet 1789, la foule en colère a pris d’assaut la forteresse de la Bastille. Elle l’a détruite. Aujourd’hui, il n’en reste rien.

                                Le XXIe siècle aura la tour de la BCE, à Francfort. La foule en colère prendra d’assaut la tour de la BCE. Elle la détruira. Il n’en restera rien.

                                En direct devant la tour de la BCE :

                                https://www.youtube.com/watch?v=P7gfyZ5we3w#t=12608


                                • malitourne malitourne 18 mars 2015 18:30

                                  Moscovici : L’homme qui m’ fait adhérer à l’UPR

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès