Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Place au Peuple ! - Discours de Jean-Luc Mélenchon

Place au Peuple ! - Discours de Jean-Luc Mélenchon

Le premier meeting du Front de Gauche depuis l'investiture de Jean-Luc Mélenchon comme candidat commun s'est tenu le 29 juin sur la place des Martyrs de Stalingrad, métro Jaurès, lieu au combien symbolique, et à quelques pas d'un autre lieu où avait aussi commencé une révolution.

Ce discours, intitulé "l'Humain d'abord", et retransmis en direct sur les chaînes parlementaires et sur le site http://www.placeaupeuple2012.fr/, donne enfin de l'espoir en politique. L'espoir de lendemains meilleurs et plus justes, par l'exercice du pouvoir par le Peuple, qui ne devrait en être que le seul et unique détenteur ! L'espoir

Place comble ! avec plus 4000 personnes réunies à l'occasion de cette soirée, qui ont assisté à partir de 18h30 à un série de concert de Batucada Del Mundo, du groupe de rock La Belle Rouge et les chants militants de La Parisienne Libérée (que l'on retrouve aussi régulièrement sur @si !), suivis à 20h du meeting unitaire qui a vu s'exprimer successivement :

· Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français.

· Christian Picquet, porte-parole de la Gauche Unitaire.

· Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche.

· Lucien Jallamion, porte-parole de République et Socialisme.

· Danielle Obono, Convergences et Alternative

· Clémentine Autain, de la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique.

Et Jean-Luc Mélenchon, le candidat commun à la présidentielle de 2012

Voici le discours enthousiasmant de ce dernier :


Discours de Jean-Luc Mélenchon by LCP

« Nous ne sommes pas réunis pour célébrer un candidat mais notre force collective »

« Il est fini le temps de l'éparpillement ! Enfin nous pouvons avancer ensemble devant le pays ! »

« La saison des tempêtes est revenue dans l'histoire, [...]. Tout ce désordre est le fait d'un capitalisme fou ! »

« Place à l'humanité ! »

« Le premier devoir d'une conscience libre c'est de résister »

Ses axes de campagne, qui seront détaillés à la prochaine Fête de L'Humanité, sont bien évidemment abordés : « récupérer » les « 195 milliards passés des poches du travail à celles du capital », titulariser les « 800.000 précaires » de la fonction publique, « interdiction dans les entreprises, petites ou grandes, qu'il y ait plus de 5% à 10% de contrats précaires » avec un « CDI [qui] redevienne la règle », un salaire maximum avec une échelle de 1 à 20, le tout encadré par une « planification écologique ».

Tout comme la sortie de l'OTAN, ainsi les retraits de la France des guerres d'Afghanistan et de Lybie où elle n'a rien à y faire !

Il appelle « le pays à se mobiliser comme il l'a fait en 2005 et renouer le fil qui s'était rompu après les 55% des Français qui ont dit ''non'' à l'Europe libérale »

Pour conclure sur la citation d'un magnifique couplet de la chanson "Ma France" de Jean Ferrat, « La France, la belle, la rebelle ».

Et dans les coulisses, Pierre Laurent (PCF) se réjouit du succès du meeting et du « signal envoyé ». « Les gens sentent qu'il peut se passer quelque chose de ce côté de la gauche ». Clémentine Autain, ancienne adjointe au maire de Paris, nouvelle venue au Front de gauche, précise, enthousiaste : « C'est la première fois qu'on fait tous un meeting politique ensemble qui ne soit pas lié à une contestation sociale, qui ne soit pas un ''non'' mais un ''oui''. Ça fait tous dix ans qu'on attend ça ! ».

Après le crash de Dominique Strauss-Kahn, l'abandon d'Olivier Besancenot, les turbulences que rencontrent les écologistes et la léthargie des socialistes avec la primaire et leur absence de programme, le Front de Gauche, avec Jean-Luc Mélenchon, est la première formation à être en ordre de marche pour 2012, et à susciter un réel désir !


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • .jk. 1er juillet 2011 09:51

    Mélenchon est un rabatteur de voix du PS car n’ayant mis aucune condition concrète à son ralliement au PS


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er juillet 2011 17:27

      @ jk


      Il est souhaitable que ceux qui souhaitent ce que propose Mélenchon votent pour les FDG au premier tour pour en faire un sondage de ceux qui veulent vraiment une évolution a gauche. Il est improbable, cependant, que le FDG soit au second tour. En cas, l’électeur devrait s’abstenir, afin de ne pas cautionner le PS qui n’est qu’un parti de droite comme les autres et cautionner du même coup le systeme pseudo démocratique actuel qui n’est qu’une arnaque


      PJCA

    • .jk. 1er juillet 2011 17:49

      autant voter EELV car ce sera Eva Joly la candidate

      Eva Joly est la seule à menacer les intérêts de l’oligarchie


    • Eusèbe 1er juillet 2011 19:49

      @ JK. C’est l’argument d’Alain Soral. Mais ce même Soral ne nous explique pas comment on peut être rabatteur pour le PS tout en évitant un nouveau 21 avril. Bref, pour la cohérence du propos, c’est un peu raté.
       Argument caduc, donc.


    • .jk. 3 juillet 2011 09:58

      que vient faire ce « fasciste »’ dans ce sujet

      insinuation de décrédibilisation, c’est abject !

      je persiste et je signe :

      Mélenchon n’a mis aucune condition concrète à son ralliement au PS

      je ne conteste en rien que Mélenchon appelle à voter contre extrême-droite, droite, et même centre

      il y a une différence entre appeler à votre contre, et cautionner

      qui dit ralliement, accord électoral, dit cautionner

      si Mélenchon cautionne un accord avec le PS il doit être crédible c’est à dire arracher au PS des concessions

      je ne suis ni anti-UE ni anti-euro

      ce n’est pas la monnaie qui crée l’inefficacité économique

      je dis : ou l’UE est réformable, ou alors UE à la carte

      que Mélenchon, s’il est cohérent, demande déjà des concessions au PS sur ce qui est décidé au niveau national et non européen : fiscalité réellement progressive, taxation des oeuvres d’art à l’ISF, taxe d’habitation fonction de la valeur du logement (1/1000 jusqu’à 100000 euros, 2/1000 jusqu’à 500000 euros, 5/1000 jusqu’à 2000000 euros, 1/100 au delà), suppression de la redevance, etc


    • jaja jaja 1er juillet 2011 09:58

      « l’abandon d’Olivier Besancenot »

      Dans tes rêves Camarade... L’abandon du peuple de gauche par le PCF (Buffet ministre) et Mélenchon lui-même sous le gouvernement du privatiseur Jospin est apparemment oublié de beaucoup pour que cet attelage suscite « un rel désir » selon l’auteur.......


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 10:01

        Effectivement, c’est un rabatteur PS, il l’a même avoué lors d’un débat face à la Marine !

        Il fait de jolies promesses mais elles ne sont pas réalisables dans le cadre européen.
        Il ne faut pas oublier que la construction européenne impose de respecter les traités et donc un certain nombre d’article de loi.
        Ce que ne dira jamais Mélanchon c’est que l’essentiel de son programme n’est pas faisable sans quitter l’UE. Or, il ne propose pas de quitter l’UE (il propose de la changer, faudra m’expliquer comment) . Bref, admettons qu’il arrive au pouvoir, il dira « j’ai rien pu faire, c’est l’europe » et puis « j’ai demandé qu’on change l’europe, les autres ont pas voulu, je peux rien faire ».

        Il ne le dirais pas exactement en ces termes mais le sens y est .

        Le seul parti qui propose de quitter l’UE et l’Euro pour pouvoir mettre en œuvre la politique v voulue par les français c’est l’UPR de François Asselineau.

        http://www.u-p-r.fr/


        • Walid Haïdar 1er juillet 2011 17:59

          menteur : il a dit que si le FN arrivait au second tour, il ferait tout pour lui barrer la route, et moi aussi, et beaucoup de gens avec lui.


          Dès lors qu’on est anti-fasciste et anti-FN on est forcément un rabatteur ? et vous vous êtes un ayatollah parce que vous interdisez aux gens de penser que la France ne doit jamais tomber dans les mains d’un parti d’extrême droite ?

          Si un homme de droite annonçait qu’il ferait tout pour empêcher l’extrême gauche d’arriver au pouvoir, je n’en déduirais pas qu’il est rabatteur de l’UMP. Je n’en déduirais d’ailleurs rien du tout, parce que c’est juste logique, cohérent, naturel, absolument pas surprenant, qu’un gars fasse tout pour éviter que des gens qui ont des idées radicalement incompatibles avec les sienne, arrive au pouvoir.

          Cette antienne répétée ad nauseam est pathétique et fallacieuse. Elle témoigne du vide argumentatif de ses tenanciers.

        • .jk. 1er juillet 2011 18:04

          la fable du FN est une arnaque

          le FN ne sera pas au second tour car en 2002 a été prouvé le fait que cela ne servait à rien

          Mélenchon est un rabatteur de voix du PS quelque soit l’adversaire, exemple un second tour PS - Bayrou, etc


        • asterix asterix 1er juillet 2011 10:02

          Pas vraiment crédible. Il a fait passer son moi devant les intérêts collectifs, n’est épaulé quasiment par personne, joue sur le populisme et n’a aucune équipe derrière lui. Un orateur d’envergure, c’est vrai. Mais son comportement d’ensemble ne lui donne pas la distinction, la distance, la hauteur pour exercer la fonction présidentielle. Vous l’inviteriez à manger chez vous qu’il ne prendrait même pas la peine de s’essuyer les pieds sur le paillasson.
          Pour être vraiment vache, je dirai qu’il est presque aussi grossier que le titulaire actuel de la charge...


          • .jk. 1er juillet 2011 10:19

            Les zélotes de Mélenchon, c’est comme les zélotes de Bayrou ou Royal, quand l’incohérence et les contradictions de leurs gourous sont exposées (traduire : mensonges) c’est - aux commentaires, et aucun argument !


            • Alin Tranca 5 juillet 2011 12:35

              Qu’est-ce qui se passe, JK, petit moment de déprime, tu commences à pleurer sur une histoire de votes ? smiley


            • manusan 1er juillet 2011 10:39

              Ce type joue sa place de ministre dans le prochain gouvernement PS hypothétique. Tout ce qu’il aura réussi à faire au final c’est donner des voix au FN et convaincu quelques bobos du PS que voter coco c’était tendance en 2012.


              • .jk. 1er juillet 2011 10:44

                voter trotsko super light en fait !

                déjà que Besancenot c’était du light (Besancenot est devenu un bobo)


                • jaja jaja 1er juillet 2011 11:04

                  Besancenot bosse lui au moins et dire qu’il est devenu un bobo est stupide. Une vraie bobo c’est votre favorite pour 2012. Une magistrate, issue des plus hautes sphères de la justice bourgeoise et de classe !


                • .jk. 1er juillet 2011 11:08

                  il est devenu un bobo car il est avec une cadre dans l’édition

                  c’est une situation bourgeoise !

                  Eva Joly menace l’oligarchie

                  qui d’autre aurait mis en examen les délinquants financiers ?


                • jaja jaja 1er juillet 2011 11:16

                  Quelle connerie je me marre Comparer un facteur et un juge et conclure que le bobo c’est le facteur !. Reprendre les calomnies de l’extrême droite sur la compagne d’OB c’est tout simplement dégueulasse.... Voici la vérité sur sa compagne :

                  http://www.liberation.fr/livres/0101655615-le-parti-des-livres


                • .jk. 1er juillet 2011 11:27

                  je vous ai déjà dit que les anathèmes en fascisme c’était faible

                  Besancenot a défendu l’idée d’une Marianne sans papiers, niant le lien entre histoire et nation

                  mais sa Marianne est avec papiers : citoyenneté, édition, et argent !

                  faites ce que je dis, pas ce que je fais !


                • PiXels PiXels 1er juillet 2011 10:46

                  Petite remarque (amusante ?) concernant les 4 premières réponses à l’article (jk, jaja, Ulysse, Astérix) :

                  elles émanent de 4 personnes représentant courants de pensées différents, voire totalement opposés.
                  D’ordinaire ces 4 personnes seraient en désaccord sur à peu près tout !
                  Mais ils ont au moins deux habitudes en commun : ils ne supportent pas les méthodes déloyales des éditocrates des média main-stream quand ceux-ci s’en prennent à leur leader ou à leurs idées...
                  mais ils n’hésitent pas à utiliser les même techniques nauséabondes quand il s’agit de taper gratuitement sur Mélenchon (contre-vérités, affirmations non étayées, non vérifiées, lapidaires ou totalement fallacieuses, etc.)
                  On peut défendre des idées différentes ou opposées sans tomber dans la désinformation ou la caricature.

                  • jaja jaja 1er juillet 2011 10:59

                    Pour ma part je n’énonce aucune contre-vérité en affirmant que Mélenchon était membre du gouvernement du privatiseur Jospin en même temps que Buffet et qu’on ne les a entendus ni l’un ni l’autre menacer de quitter ce gouvernement de traîtres à la classe ouvrière...

                    D’autre part je n’ai pas l’habitude de laisser sans réponse les attaques perfides comme celles de l’auteur du genre « Besancenot a abandonné » ! Si on a quelque chose à dire on met tout sur la table ! Ce que je fais quand à JL Mélenchon et au PCF..


                  • Nanar M Nanar M 1er juillet 2011 11:17

                    Le front de gauche dérange tellement qu’il est évident que nous allons avoir à faire à une multitude de provocateurs et sous-marins des partis de droite.
                    Tout sera bon pour décrédibiliser la candidature de mélenchon.


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 11:25

                    LOL

                    Bon alors pour le rabatteur PS :

                    http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/debat-melenchon-le-pen-ce-lundi-sur-bfmtv-927585/

                    il dit que si Marine est au second tour, il appellera à voter pour le candidat PS qui à l’époque devait être DSK.

                    Le programme du front de gauche est accessible sur leur site. Dites moi où il est mentionné une sortie de l’UE.

                    http://www.frontdegauche.fr/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=2

                    « Déclaration de principes du Front de Gauche pour Changer d’Europe »

                    Dès le titre, il n’y a pas besoin d’aller beaucoup plus loin. Expliquez moi je vous prie comment changer l’Europe et demander à nos partenaires de s’aligner sur le programme du front de gauche français ?

                    On connait tous la teneur des articles des traités européens en matière de concurrence, de protection douanière etc. Bien des points du programme du front de gauche sont en contradiction avec les traités. Je vous rassure, ce n’est pas spécifique au front de gauche !

                    Même dans leur programme, ils le disent :

                    « L’Union européenne est totalement engagée dans ce modèle néolibéral capitaliste en échec, particulièrement au fil des vingt dernières années. Il imprègne ses traités, ses structures, ses politiques. »

                    Leur conclusion est qu’il faut changer l’Europe et donc les traités sauf que cela demande l’accord de tous les partenaires européens, sur chaque point un par un il va falloir se battre, je ne vois pas comment c’est réalisable. Si un seul partenaire bloque, tout est bloqué. J’ai du mal à croire qu’un pays comme l’Angleterre par ex laisse faire ce genre de révolution européenne.

                    Alors je sais je ne fait que des déclarations péremptoires...


                  • .jk. 1er juillet 2011 11:32

                    N M joue le délire de persécution à défaut d’argument !


                  • cyril07 1er juillet 2011 12:51

                    il dit que si Marine est au second tour, il appellera à voter pour le candidat PS qui à l’époque devait être DSK.

                    Je vais voter à gauche au 1er tour, FDG. Si le FDG n’est pas au 2ème tour, pas de vote. Fini les votes anti untel, je vote pour un programme, pas contre un autre. Si Le pen est au deuxième tour, il faut assumer.

                    Le programme du FDG n’a jamais stipulé une sortie de l’Europe, bien au contraire. Vous confondez l’OTAN et l’ UE. Le FDG souhaite une Europe forte pour faire face à la Chine (qui est en train d’acheter l’Europe en commençant par la Grèce), pour faire face aux USA (avec qui le parlement Européen a signé les accords du grand marché transatlantique) et au BRIC (protectionnisme aux frontières européennes pour relocaliser l’industrie comme cela a été fait avec le Japon il y a un temps pour qu’ils produisent en Europe, dévaluation de l’Euro comme le font tranquillement les USA avec le dollar pour être plus compétitif dans leurs exportations , et redéfinition des statuts de la BCE pour que des Etats Européens puissent emprunter à leur banque sans passer par le marché qui en profite pour faire du 2500% de marge actuellement avec la Grèce).

                    La France est la 5ème puissance mondiale, la 2 ème économique Européenne sur 27, qu’on ne me dise pas que les Français ne sont pas influents sur terre.


                  • BlackHole 1er juillet 2011 13:13

                    Le FDG souhaite une Europe forte.

                    Et comment compte t-il faire pour l’obtenir, cette Europe ?


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 13:37

                    @ciryl07

                    Vous confirmez donc qu’il a bien l’intention d’appeler à voter PS au second tour au moins si il est face à Le Pen. Certes, vous n’êtes pas prêt à suivre ce genre de consigne et vous n’êtes pas le seul, c’est tout à votre honneur. Néanmoins qu’il soit prêt à demander à ses électeurs de voter pour DSK... c’est étonnant pour une personne qui se veut contestataire.

                    Pour l’UE et l’OTAN je ne sais pas si c’est à mois que cela s’adresse, mais comparez les limites de ces 2 ensembles et vous verrez une certaine ressemblance. La Turquie doit rejoindre l’union bientôt comme vous le savez.

                    Je n’ai jamais dit que le front de gauche voulais sortir de l’europe mais changer l’europe. C’est bien cela que je dénonce car on ne peut pas changer l’europe. Les changements souhaités par le Front de gauche demande une refonte en profondeur des traités européens. Négocier cela avec les 26 autres partenaires semble utopique.

                    Dès lors, pour respecter un tel programme quelle autre solution il peut y avoir que de sortir de l’union européenne ?


                  • Walid Haïdar 1er juillet 2011 13:59

                    ULYSSE :


                    Mélenchon appellera à voter contre le FN si ce dernier est au second tour. Ouah ! mais quelle surprise ? un anti-fasciste qui veut barrer la route à un parti remplit de sympathisants fascistes ! Un parti historiquement et toujours opposé au camp des travailleurs, aux minorités, raciste et sectaire.

                    Bah oui, y en a qui ne veulent pas du FN, et Mélenchon en fait parti. Oui, je trouve le PS minable, mais infiniment plus souhaitable que le FN. Et dans votre frénésie, vous nauriez pas oublié un détail ? et si le FdG arrive au second tour, il rabattra quoi ? vous allez sortir les sondages ? vous voulez qu’on parle de sondages et de report de voix ? allez, des sondages rigolos et pathétiques :

                    1/ avant la campagne pour le référendum de 2005, le OUI était largement gagnant.
                    2/ à cette époque de la campagne de 2007, Bayrou était à 6%
                    3/En cas de second tour Sarko-FN :
                    - les « gens qui se disent prochent » des idées du FdG voteraient à 64% FN, 36% UMP.
                    - les gens qui déclarent qu’ils voteront FdG voteraient à 36% FN, 64% UMP
                    Défense de rire. Mais la question à 10 000 $, quel serait le taux de votants au second tour parmi ces deux groupes ?

                    Bref, les spéculations sur la stratégie de report de voix ne sont rien de plus que des spéculations, en l’occurrence même pas étayées. Si le seul argument c’est que le FdG fera quoi qu’il arrive barrage au FN, c’est du vent. Souffrez que la plupart des gens ne sont pas dupes de ce que le FN n’a rien d’un parti anti-système, puisque c’est le parti du système par excellence, celui qui pollue toutes les alternatives en en galvaudant et en en détournant les valeurs et les principes, le parti qui cultive le sentiment le plus utile au système LA PEUR.

                    Oui, tout sauf le FN en effet, mais avant cette question imposée par les grands médias, se pose une question beaucoup réelle, et beaucoup d’actualité : le premier tour.

                    Concernant la sortie de l’UE ou même de l’euro, vous délirez. Le FdG ne l’a jamais proposé, ni prétendu le proposer. Mais dans votre vision dogmatique soit-disant éclairée, tous ceux qui ne proposent pas la même stratégie que l’UPR sont des traîtres à la patrie et des comédiens ? Vous n’arrivez tellement pas à imaginer que quelqu’un pense sincèrement différemment de vous que vous suggérez que les autres font semblant de défendre vos idées, alors qu’en fait non, c’est juste qu’on a des idées différentes, c’est mal ? c’est ça votre démocratie ? vous êtes perdus dans un délire dogmatique sévère, et vous feriez bien d’en revenir.

                  • cyril07 1er juillet 2011 14:12

                    C’est écrit dessus,

                    Une Europe forte est une Europe qui produit, qui exporte, qui consomme et qui a une politique sociale avancée (politique sociale avancée permettant une solidarité entre les membres de l’UE et de la zone Euro).

                    -On redéfinit les statuts de la BCE, les Etats nation empruntent actuellement exclusivement au marché, qui emprunte à la BCE, car les Etats nation n’ont pas le droit d’emprunter à la BCE, c’est ainsi dans les statuts.
                    Par exemple, pour rembourser sa dette publique, la grèce emprunte au marché à 28 %. Le marché lui, à emprunté cette somme à la BCE à 1.5 %, cherchez l’erreur. De plus, une question à se poser, de quoi est composée cette dette publique, qui y a contribué ? Personne le dit et on aime dire qu’en Grèce la fraude est un sport national, mais pour frauder, il faut quelqu’un acheté (un Grec), mais aussi quelqu’un qui achète. Or dans ce cas précis, le rapport d’un parlementaire UMP a dévoilé que des entreprises francaises (dont les constructeurs auto) on largement contribué à cette fraude. Si on arrétait de se tirer dessus les uns sur les autres en Europe, on avancerait. Il ne faut pas oublier que nous sommes sur la liste d’attente après l’Espagne, les retraites n’étaient qu’un premier effet kiss cool.
                     Il ne s’agissait aucunement de « sauver » le système par répartition, mais simplement au gouvernement de montrer aux agences de notation payées par leurs clients qui nous ont accordé le prêt, que la France était un Etat sur lequel on pouvait faire confiance en matières d’économies pour rembourser sa dette. Si vous cherchez un peu sur internet, vous constaterez que la dette publique de la France est en partie financée par les îles Caïman, lieu du blanchiment de la drogue.

                    -On dévalue l’Euro, l’Euro est beaucoup trop fort vis a vis du dollar (1.5 pour 1), cela plombe les exportations, on dévalue à 1 pour 1, à monnaie identique, valeur identique sur le marché, on exporte en concurrence des produits similaires et l’économie redémarre.

                    -On applique un protectionnisme Européen tel que la France la déjà appliqué sous des régimes dont les goulags ne faisaient pas partie de leur composantes. Il n’y a pas si longtemps on avait appliqué des quotas sur des véhicules Japonais, car construits au Japon. Depuis, Les entreprises Japonaises construisent en Europe (Toyota...).

                    -On applique (ou faisons appliquer) en Europe un Smic Européen pour équilibrer les salaires en UE, pourquoi les entreprises Françaises filent dans les pays de l’est ? Certainement pas pour les conditions de vie...

                    Nous sommes (la France) la deuxième puissance économique Européenne, comment ne pourrions nous pas être influents sur les 26 autres ?


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 14:30

                    Quelle agressivité !

                    Je ne dis pas que les sympathisants Fdg ne sont pas sincères et je dirais même
                    Qu’ils sont bien conscients comme beaucoup de français que l’ont va dans le mur avec la politique actuelle. Tous vous souhaitez un changement de politique et c’est aussi ce que je souhaite.

                    Les analyses faites par JLM sont globalement les bonnes, je n’ai rien à redire là dessus.
                    Je vais même vous dire que si la France n’était pas dans l’UE alors je voterais peut être bien pour Mélanchon !

                    Seulement la France est dans l’UE et le programme n’est donc pas applicable ou alors expliquez moi comment. Je me fait agresser de partout mais personne sur ce fil n’a encore expliquer comment s’y prendre pour changer les traités de manière à rendre le projet du Fdg réalisable.


                  • .jk. 1er juillet 2011 14:32

                    ou n’a expliqué quelles conditions concrètes Mélenchon mettait à un ralliement au PS !


                  • cyril07 1er juillet 2011 14:32

                    Non je vous citais pour mieux vous répondre. Mélenchon, avant d’être représentant du FDG a débattu avec Mme Le Pen (le seul). Il a simplement dit que face à un parti NON REPUBLICAIN qui base sa politique sur le refus de l’autre, le repli sur soi même et la haine, alors que celle ci a voté OUI au grand marché transatlantique, il s’allierait avec n’importe quel socialiste pour y faire front.

                    Quant à dire qu’il est utopiste de pouvoir influer sur les choses quand on est la 2ème puissance économique sur 27, j’espère que vous n’ête pas parents, vous avez déjà capitulé !


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 16:36

                    Vous devriez vous renseigner sur le fonctionnement de l’union européenne. Il ne suffit pas d’être la seconde puissance de l’union. La France doit représenter 1 dixième du PIB de la zone OK.
                    Mais ce n’est pas cela qui compte ! On ne peut pas émettre des réserves sur un traité international après l’avoir ratifié. Il faut le dénoncer et en faire signer un autre. Ou alors pour toute modification il faut l’unanimité. Vous semblez croire que la France décide en Europe c’est faux, elle a plus de poids que la Belgique certes mais son avis reste marginalisé dans un ensemble aujourd’hui très vaste.
                    Je vous rappelle que le traité de Lisbonne a été ratifié par chaque état membre indépendamment. Il faut donc faire signer un nouveau traité par tout le monde. Qui rédigera les nouveaux traités ? Qu’es ce qu’il y aura dedans ? Qui signera ? Qui ne signera pas ?

                    Si la France rédige ces propres traités selon son modèle et sa vision des choses, bien peu d’états signerons. Personne ne voudra d’une « Europe Française » .


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 16:38

                    Je poursuis : pour obtenir un maximum de signatures vous serez obligé de faire des compromis. Jusqu’à quel point faudra-t-il faire des compromis ? Qu’es ce qu’il restera de ce beau programme après ces négociations ? 


                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 1er juillet 2011 16:40

                    Mon avis est qu’en restant dans l’union on ne pourra jamais influer qu’à la marge sans jamais pouvoir aller au coeur des problèmes.


                  • Walid Haïdar 1er juillet 2011 18:25

                    Ulysse : savez-vous que les britanniques ont obtenu par exemple, par rapport au mini traité, d’être exemptés de la partie relative aux droits sociaux ?


                    Pourquoi la France ne pourrait-elle pas, elle qui est un plus gros contributeurs et un fondateur historique, obtenir d’être exemptée relativement à tout ce qui en Europe nous interdit certaines politiques ?

                    Le but est de changer l’Europe de l’intérieur, en utilisant pour cela la force du mécontentement populaire qui gronde, pour faire basculer l’idéologie dominante. Il s’agit de faire la guerre des idées au lieu de se cacher sous la table.

                    Ce sera difficile, mais il s’agira de combattre, et les peuples sont aujourd’hui à l’écoute. Bien entendu si on ne leur dit rien ils n’entendront rien. alors il faut porter notre parole en Europe, en contre-feu de la bonne parole néo-libérale.

                    Je comprend qu’on pense que l’UE est irréformable, que les peuples européens n’accepteront jamais ce changement, mais personnellement ce n’est pas mon sentiment, ce n’est pas le pari que je fais.

                    Cependant, la question est complexe, et l’action, inscrite dans le flot de l’Histoire, n’attend pas que les cerveaux aient délié toutes les incohérences et intrications des positions de chacun. Il faut parfois se lancer à l’assaut en choisissant un bord. Personnellement, si je suis convaincu que la construction Européenne peut avoir un sens, je pense que c’est sous des modalités radicalement différentes, mais comment construire cela ? en sortant de l’UE ou en utilisant le contexte Historique pour la faire basculer de l’intérieur ? il me semble qu’il y a là largement matière à discuter, plutôt que de railler, et encore une fois, je vous concède que la raillerie est réciproque et que je le regrette.

                    Un point à ce sujet, soulevé par Asselineau lui-même d’ailleurs, et que je trouve intéressant, est la question suivante : pourquoi la France construirait-elle son avenir dans un cadre Européen plutôt que dans un autre, par exemple méditerranéen, ou plus généralement, dans le cadre de la francophonie ? Cette question est intéressante sous deux aspects qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre :
                    1/ il est vrai que nous avons beauoup plus de liens fraternels, familiaux, voire même culturels (la langue déjà...), avec beaucoup de pays du maghreb et d’Afrique, ou le Canada, qu’avec la lettonie ou même la Suède.
                    2/ est-ce là une suggestion néo-colonialiste d’Asselineau, ou est-ce une volonté sincère de redéployer la stratégie internationale de la France sur l’axe d’une aide efficace et rayonnante aux pays en développement ? J’ai de la sympathie pour Asselineau, mais du peu que j’en connais, son programme s’accorderait plus avec la première option. car la deuxième option passe inévitablement par une remise en cause profonde de notre modèle agricole, un renoncement aux exportations vers ces pays, et un véritable mouvement de mise à disposition des technologies, de leur apprentissage, et un revirement profond dans l’appui des multinationales Françaises présentes dans ces pays. Tout cela ne m’a pas du tout l’air présent dans son programme, mais j’attend bien entendu que la version complète en soit publiée.

                  • melody vers melody vers 3 juillet 2011 07:12

                    C’est aussi exactement ce que préconise EELV avec la conversion écologique de l’économie, et croissance sélective (relocalisation des productions, développement des filières dans le renouvelable, le social, l’environnement) en plus comme vision d’avenir. Ils devraient s’unir et faire front commun face aux mous du PS !!! Afin qu’une véritable alternative puisse voir le jour dans notre pays et entrainer d’autres pays d’UE à notre suite (ça a déjà commencé en Allemegne avec victoire des verts aux régionales !) Il faut sortir de toute urgences des logiques financières et brider les banques (Glass Steagall Act, taxe Tobin) + révolution fiscale de Picketty pour commencer, puis présenter la facture de la crise aux « investisseurs » qui ne sont que des vulgaires joueurs de casino ne voulant assumer aucun risque !


                  • .jk. 3 juillet 2011 10:02

                    entièrement d’accord avec melody

                    l’investiture EELV est un succès


                  • oui PLACE AU PEUPLE...............nouvelle constitution ..  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                    SI MEDIAPART OU LE CANARD DECOUVRE QUE SARKO ET LAGARDE ONT PREPARE UNE
                     
                    SOURICIERE A CE GROS RAT DE DSK on fait d’une pierre 2 coups...plus D UM......PS

                    et la vraie gauche est au 2eme tour et ecrase le pen...


                    tousensemble


                  • Alin Tranca 5 juillet 2011 12:47

                    Bla bla inutile et idiot. Vous connaissez déjà les résultats de 2012 ? Fichez-nous la paix avec vos inepties qui se veulent prédictives. Vous n’en savez rien sur les résultats à venir.


                    Quant au fait que les électeurs du FdG seraient prêts à voter pour le FN, c’est de l’idiotie à l’état pur. Ne vous faites pas d’illusions, nous, électeurs du Front de Gauche n’avons rien en commun avec les électeurs du FN, aucune ressemblance. C’est là, toute la stratégie du FN, diffuser des mensonges ?

                  • .jk. 1er juillet 2011 10:51

                    quel leader ai-je défendu, aucun !

                    en quoi de dire que Mélenchon ne met aucune condition concrète à son ralliement au PS serait inexact, vous en connaissez, vous, des conditions ?

                    évidemment non !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès