Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi nous bloguons anonymement...

Pourquoi nous bloguons anonymement...

Le sénateur Masson propose une loi prônant l’interdiction des blogs anonymes. Pourquoi devons-nous nous y opposer ?

De prime abord, l’anonymat semble une chose vile et non respectable puisque les anonymes n’ont pas le courage d’exprimer leurs opinions haut et fort.
 
Les écrits anonymes ont été source de tout temps de diffamation et ont pu avoir des conséquences tragiques. C’est certain.
 
Par contre, il est des cas où l’anonymat offre en réalité une plus grande possibilité d’expression et permet d’exprimer des analyses, des critiques et des suggestions qui, si l’on connaissait leurs auteurs, n’auraient pas le même impact et, peut-être bien, la même franchise.
 
C’est le cas notamment dans de petites communes comme la nôtre où il est difficile de faire abstraction des personnes et des personnalités, de leurs histoires familiales, de leurs amitiés et éventuellement de leurs engagements associatifs, politiques ou professionnels connus de tous.
 
Dans le blog que nous alimentons régulièrement (et pour lequel nous ne ferons pas de promotion ici), nous nous sommes fixés comme ligne de conduite de ne pas attaquer les personnes, d’argumenter nos critiques si nous en faisons, de citer nos sources s’il y a lieu et et d’argumenter nos dires sur des bases réelles et non pas sur des impressions ou des sentiments.
 
Y parvenons-nous ? Nous l’espérons.
 
Nous avons aussi décidé de modérer les commentaires afin que des propos injurieux ou diffamants ne puissent s’y retrouver.
 
Alors, en quoi ce type d’écrits peuvent-il gêner Monsieur Masson ? Pourquoi vouloir in-fine nous réduire au silence ? Bien sûr, ce doit être inconfortable pour un Maire, un Adjoint ou n’importe quel élu de ne pas lire que des compliments et des satisfecit. Mais rappelons-nous qu’ils ont à leur disposition des moyens d’expression (bulletin municipal, journal de la région etc ...) qui bien souvent ne sont que des outils de promotion. 
 
A toute chose, il faut son pendant, sans quoi il n’y a plus d’équilibre et par là-même plus de démocratie.
 
Allons, Monsieur Masson, votre idée n’était peut-être pas bonne. Réfléchissez-y encore un peu et n’hésitez pas à remettre votre projet de loi là d’où il n’aurait peut-être pas dû sortir, votre tiroir.

Salutations citoyennes
 
Raskazé Vorony
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 25 mai 2010 10:14

    je pense que derrière les pseudos , l’expression est désinhibée et que beaucoup peuvent dire , enfin écrire ce qu’ils n’osent dire tout haut dans notre monde étouffé par le political correct et la pensée unique . C’est l’occasion de pouvoir s’exprimer sans être obligé de vexer ses proches ou sa famille avec qui on ne partage pas forcément les mêmes opinions et qui n’ont pas à en subir les conséquences , parler sous un pseudo est aussi une forme de protection pour soi comme pour ses proches .


    • Fergus Fergus 25 mai 2010 10:17

      L’anonymat sert en effet à se protéger, le cas échéant, du harcèlement de quelques individus en désaccord avec ce que vous avez écrit sur le Net, notamment sur les sujets sensibles. C’est particulièrement vrai lorsque l’auteur peut être facilement localisé, via le contenu de ses publications, par des exaltés ou des extrémistes.

      Entre outre, un pseudo est une signature comparable au nom de scène d’un artiste. Nombre de journalistes professionnels y ont également recours sans que leurs prestations soient considérées pour autant comme anonymes. 

      Enfin, les écrits délirants, diffamatoires, mensongers ou injurieux sont pléthore sur la toile aussi bien sous des signatures réelles que sous des pseudos. L’initiative de Masson est par conséquent sans intérêt !

      Bonne journée.


      • Alpo47 Alpo47 25 mai 2010 10:38

        Tout comme pour les déplacements du président, ne sont plus invités que les militants locaux de l’UMP, le pouvoir cherche à faire disparaitre la contestation.
        Or, et notamment sur le Net, celle ci se multiplie. Il faut donc trouver un moyen de la réduire ou la faire taire.
        Il est bien évident que face à un pouvoir qui se radicalise et multiplie des « bavures » vis à vis des citoyens, nombre d’entre nous, y regarderions à deux fois, avant d’aller exprimer un désaccord ou une critique publique.

        S’il est toujours souhaitable de faire disparaitre les injures en tout genre, le vrai objectif du pouvoir est de minimiser, sinon faire disparaitre les critiques.


        • Alpo47 Alpo47 30 mai 2010 11:18

          J’ajoute que ce sénateur semble avoir lui même eu, des démêlés avec la justice pour avoir « publié anonymement ».

          Etonnant, non ? A moins que ce ne soit une répétition de l’arroseur-arrosé ?


        • CHALOT CHALOT 25 mai 2010 11:26

          Je ne suis pas d’accord avec l’interdiction de l’anonymat, ce qui ne m’empêche pas de m’insurger contre certaines pratiques peu courageuses :
          alors que mon nom est relativement connu et que j’intervenais sous mon identité ( pseudo de Bouet sur le forum des amis du NPA) des anonymes n’ont pas hésité à me calomnier, à me traiter de « raciste »....Ces accusateurs peuvent être n’importe qui et faire n’importe quoi sur leur ville : être des policiers, des provocateurs....
          J’ai peu apprécié ces attaques inqualifiables car mes actes et mes écrits montrent que je ne suis pas du tout tel qu’on m’a décrit...Je rappelle que j’ai accueilli les sans papier à Melun Vaux le Pénil ce qui m’a valu par ailleurs des attaques peu amènes de l’autre camp sur Agoravox .


          • non666 non666 25 mai 2010 13:02

            J’ai déjà exprimé mon point de vue :

            L’anonymat est protégé par la démocratie.
            Cette règle est valable depuis que l’on vote pour eviter que les « serfs » , les « employés » ne soient sanctionnés en votant clairement d’autres que leurs employeurs ou leurs « maitres ».

            Cette règle a été violé une première fois par Sarkozy en imposant que les « 500 signatures » se fassent a main levée et identifiée.
            Il s’agit tres nettement de contraindre potentiellement les signatures a une certaine vassalité.

            Dans la stratégie de controle total de la communication qui est la SEULE chance qu’ait la minorité de controler la majorité, le ficage des moyens d’expression est une necessite.
            En controlant la presse grace a une dizaine de groupe aux interets liés (dassault, Bouyghes, lagardere, rottschild, beterlsmann....) et en interdisant de fait la « concurrence » d’internet en general et des blogs en particulier la racaille au sommet peut etablir son leadership impossible autrement.

            Nous sommes donc dans une « democratie » ou les seules opinions admises sont celles venant de ledias strictement downloadables (a sens unique) permettant d’amplifier la voix des maitres auto-proclamés.
            Le senateur Masson est donc de corvée pour justifier ce enieme putsch contre le peuple.
            La diffamation est de toute façon protegée puisqu’avec un mandat du juge l’anonymat peut etre levée.
            ce qu’ils tentent d’imposer, c’est la terreur a priori, l’auto-censure.




            • Julien Julien 25 mai 2010 13:05

              L’anonymat sert avant tout à se protéger des extrémistes, des fous, etc.


              Par exemple sur Usenet (e.g. fr.sci.physique), on a un bon nombre de gens qui passent leur temps en attaques personnelles. Si l’on n’est pas d’accord avec eux sur un sujet, c’est parti pour des attaques incessantes. Ils cherchent où on habite, notre vie privée, etc. Bref, il vaut mieux se protéger de tels individus, et l’anonymat est le meilleur moyen.

              • sisyphe sisyphe 25 mai 2010 13:10

                La suppression de l’anonymat sur le net serait évidemment un pas de plus vers le flicage de toute la population ; et notamment des voix dissidentes...

                On attend de la part des députés qu’ils demandent aussi et surtout la fin de l’anonymat de toutes les transactions financières, des sociétés-écran, et des comptes en banque dans les paradis fiscaux. 

                On parie que ça ne se fera pas ? 

                 smiley 


                • sisyphe sisyphe 25 mai 2010 13:11

                  .... j’oubliais ; signé le vengeur masqué.. 

                   smiley


                • LePetitSauvage 25 mai 2010 13:30

                  A voir : l’interview de JL Masson à propos de ce projet de loi :
                  http://www.dailymotion.com/video/xdfadz_jl-masson-anonymat-des-blogueurs_news


                  • slipenfer 25 mai 2010 16:29

                    Je demande la rediffusion par les média des réunions des groupes suivant :
                    Le Groupe de Bilderberg
                    le Council on Foreign Relations (CFR)
                    la Commission trilatérale
                    Le Bohemian Club
                    le Skull and Bones
                    le jason Group
                    Institut Aspen

                    Aprés on vois le probléme de l ’anonymat des blogueurs Merci


                    • finael finael 25 mai 2010 16:47

                      Mais cette loi ne fait qu’entériner un fait.

                      « L’anonymat » n’existe pas sur un blog. Il ne peut tromper que le surfeur qui s’en fiche, la majorité,

                      Il n’est pas besoin de beaucoup pour retrouver un pseudo.

                      Personnellement j’utilise un « pseudo » ... qui n’en n’est pas un d’ailleurs puisqu’il a plus de trente ans et que je donne volontiers un certain nombre de renseignements.

                      Ce qui est sur le net est public par définition, les FAI (pour ne citer qu’eux) savent qui vous êtes, sont tenues de garder trace de vos communications pendant un an, de les communiquer sur demande à tel ou tel service ou entreprise, soit par la loi soit par contrat.

                      Internet a été construit comme ça.

                      Alors l’anonymat véritable sur internet, ça peut se faire, mais c’est nettement plus compliqué.


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 mai 2010 16:51

                        Bah, dans le pire des cas, les serveurs, ça se délocalise très bien ...


                        • agent orange agent orange 25 mai 2010 20:13

                          L’anonymat sur le net est relatif.
                          Celui qui contrevient aux lois peut être identifié grâce à son adresse IP, comme les nombreux cas de téléchargements illégaux ou de pédophilie l’on prouvé.
                          Quand je pense que ces sénateurs incompétents et ignorants sont payés des fortunes avec l’argent des contribuables, mon ADN révolutionnaire ne fait qu’un tour !

                          Si la levée de l’anonymat tient tant à coeur au sénateur Masson, pourquoi ne demande t’il pas qui sont les bénéficiaires des opérations boursières effectuées autour du 11 septembre 2001, dont la Commission d’enquête du Sénat américain n’a pas jugé utile de révéler les identités puisque – dixit son président Thomas Kean – "ils n’ont aucun lien avéré avec al-Qaida" ?
                           


                          • herbe herbe 25 mai 2010 21:52

                            pseudonymat et anonymat sont à différencier :

                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Pseudonymat

                            extrait :
                            "

                            En droit, l’usage d’un pseudonyme est couramment admis. Il est par exemple tout à fait possible en France de faire figurer sur sa carte d’identité son pseudonyme, s’il accompagne le vrai nom[8]. Il est également possible d’ouvrir un compte bancaire sous un nom d’emprunt.

                            L’usage du pseudonyme est même parfois expressément autorisé, comme par exemple en droit d’auteur : le code de la propriété intellectuelle organise les droits de l’auteur qui publie sous pseudonyme.

                            « 

                            http://www.identitesactives.net/?q=lexique-terme17-pseudonymat

                            extrait :

                             »

                            Capacité de prouver une identité cohérente sans indiquer son nom réel.
                            Source : « QuickStudy : Privacy Glossary », Computerworld, 15 mars 2004

                            Situation d’anonymat qui peut être levée dans certaines conditions très strictes et formalisées par des tiers spécifiques (par exemple par les autorités judiciaires). Le pseudonymat ajoute à l’anonymat le fait que l’utilisateur peut être tenu responsable de ses actes.

                            "
                            donc avec le pseudonymat on peut être tenu responsable ...


                            • courageux_anonyme 25 mai 2010 23:15

                              On parle de moi, là ?


                              • vinvin 26 mai 2010 04:46

                                Le Sénateur MASSON nous fait chier. (Encore une loi spécialement faite dans le but de faire fermer la gueule aux gens....).


                                Encore une loi anti-démocratique !

                                ...................................................................... ...............................

                                D’ un coté, (certe l’ anonymat peut protéger les gens qui traitent d’ un sujet sensible,) mais d’ un autre coté, si les personnes en question n’ ont pas assez de C**illes pour afficher leurs opinions sous leurs vrais noms, ( a ce compte-là ils ont qu’ a fermer leurs gueules ).


                                Moi j’ ai un site internet qui traite justement d’ un sujet sensible, ( a savoir les mariages frauduleux pour obtenir la nationalité,) et malgré cela je le fait sous mon vrai noms.

                                1/ Mon noms est inscrit dans l’ adresse meme du site : 
                                HTTP ://VINCENTBOURGADE.FREE.FR/ ( et je m’ appelle Vincent Bourgade).

                                2/ Lorsque l’ on arrive sur la page d’ accueil de mon site, il est écrit en GROSSES lettres :
                                SITE DE VINCENT BOURGADE.

                                Mis a part quelques insultes occasionnellement, je n’ ai jamais eu de gros problèmes.....

                                A part un Allemand qui voulait venir me casser la gueule, ( s’ il a que ça a foutre que de dépenser de l’ argent dans un voyage depuis l’ Allemagne jusque dans le sud de la france pour ça, c’ est qu’ il ne sait vraiment pas quoi faire de son argent, et de sa vie !....)

                                Et une Africaine qui m’ avait envoyée un message pour me dire qu’ elle m’ avait fait la sorcellerie, et que je finirais pas l’ année en vie ! ( C’ était en 2005, nous sommes en 2010, et je suis toujours vivant ).

                                La sorcellerie, le gris-gris, le vaudou,........ Hahahaha.......





                                Bien cordialement.



                                VINVIN.







                                • vinvin 26 mai 2010 05:20

                                  Encore une chose :


                                  Apparament le « maraboutage » n’ a pas l’ air de faire effet sur moi, vue que lorsque j’ ai reçu le message de cette Africaine c’ était en 2005, et que ( 36 concerts de Johnny plus tard,) je suis toujours vivant, et en plus je viens de préparer de nouveaux articles qui seront mis en ligne sur mon site, fin juin, début Juillet.....

                                  Justement, je viens de « pondre » un article sur la « Connologie » ( la connerie humaine, si vous préférez,....) donc je vais essayer de glisser dans mon article quelques lignes con-cernant la sorcellerie, ( vu que cela fait également partie de la connerie, tout au moins pour ceux qui n’ y croient pas,) et que ça fait passer pour des cons ceux qui y croient !

                                  Voyez-vous, c’ est mon post précèdent qui vient de m’ en « Flasher » l’ idée !......



                                  Bien cordialement.




                                  VINVIN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Raskazé Vorony


Voir ses articles







Palmarès