Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand la collecte des banques alimentaires nourrit les ressentiments

Quand la collecte des banques alimentaires nourrit les ressentiments

                            Amis Frontistes réjouissez-vous


 

                 Ceux qui ont trahi ils sont actuellement au pouvoir

Les 25 et 26 Novembre dernier a eu lieu la collecte annuelle des banques alimentaires sur toute la France. Bénévole dans cette organisation, j’ai donc sollicité la générosité de mes concitoyens à l’abord d’un lieu de consommation, afin que l’élan de solidarité si nécessaire en faveur des plus démunis ne se brise pas.

Posté à l’entrée d’un hard discount, tout en proposant à chaque client le sac destiné à recueillir le produit de sa générosité, il m’a été donné d’entamer quelques rapides conversations, nées d’une remarque hâtive prononcée au moment de la saisie du sac. Il n’est pas injurieux ni stigmatisant de dire que la clientèle des hard discounts, et de celui-ci en particulier, est majoritairement issue des milieux modestes, certains clients étant parfois eux même bénéficiaires du secours alimentaire

Cette année, (Car cela fait plusieurs années que je collecte dans ce même lieu) j’ai été frappé par l’accueil sinon hostile du moins exaspéré que nous a réservé une majorité de personnes. Entendons-nous bien. Ils ont pour la plus part d’entre eux, souvent au prix d’un effort économique qu’ils nous ont fait sentir, répondu à notre sollicitation en fonction de leurs moyens.

Mais contrairement aux autres années où les réflexions contre l’assistanat étaient très marginales en ces lieux, cette année j’ai eu la désagréable surprise d’en essuyer plusieurs. L’idée générale étant que beaucoup se complairaient dans l’assistanat plutôt que de faire l’effort de travailler. Ou encore que certains bénéficiaires de l’aide sociale mériteraient d’être plus sérieusement contrôlés attendu qu’ils sont suspects d’en abuser au motif qu’ils ont par exemple un téléphone portable, ou quelque autre gadget jugés inutile voire superflu. Dans ces remarques on sent bien pointer la tentation de délation.

Je ne peux pas rester insensible à ces remarques, même si j’admets que des personnes de conditions souvent très modestes puissent être exaspérées par la perte de leur déjà si faible pouvoir d’achat quand de surcroît il leur est demandé un effort pour plus démunis qu’eux. Mais ce qui m’inquiète c’est leur propension à douter de la triste sincérité de la misère des leurs semblables. Je retrouve là, et j’en suis désespéré, les effets dévastateurs du discours stigmatisant de SARKOZY, quand celui-ci, instrumentalisant la marginale fraude sociale, sème l’opprobre dans des esprits fragilisés par la dureté de leur quotidien, dont il est pourtant le principal artisan, faut-il encore le rappeler.

Quand ce monsieur se fait construire un avion présidentiel pour la bagatelle de 180 millions d’€ et dans le même temps ampute à ce point le budget du SAMU social que son fondateur en jette l’éponge, est-il vraiment autorisé à travestir les assistés en fraudeurs. Quelle audace d’oser dire que frauder c’est voler quand on sait la forte suspicion qui pèse sur la régularité du financement de sa dernière campagne présidentielle.

La conclusion que je tire de ces deux jours passés à faire appel à la générosité des petites gens, c’est que fort heureusement celle-ci n’est pas éteinte. Par contre elle est abîmée tant le geste prend des allures de devoir alors qu’il devrait être spontané et sans arrière pensée. Je me suis permis, samedi matin de lancer sur le post un sondage sur les intentions de dons de chacun lors de cette collecte. Vous pouvez le consulter et y répondre ici si vous le souhaitez.

Che64 Aussi sur Twitter @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 28 novembre 2011 15:36

    il y a aussi la classe moyenne qui y va

    sinon les epiceries sociale et le tsunami, on connait


    • Robert GIL ROBERT GIL 28 novembre 2011 15:37

       Comme sur l’alcool, ou  les paquets de  cigarette il est  inscrit une mise  en garde, sur  chaque paquet de pâtes, d’huile ou de conserve distribué, il faudrait mettre une étiquette : « le capitalisme vous a baisé »Lire :
      http://2ccr.unblog.fr/2010/10/24/compassion-et-charite/


      • foufouille foufouille 28 novembre 2011 15:38

        faut ajouter que, tout en haut de ses assos, on se gave et on ne souhaites pas les gens aient assez d’argent pour ne pas mendier


        • Strawman Strawman 28 novembre 2011 16:42

          Je pense que vous vous trompez de comparaison. Il ne s’agit pas de déterminer si les bénéficiaires de la Banque Alimentaire sont plus fraudeurs que Sarkozy (je pense que nous connaissons déjà la réponse), mais plutôt s’ils méritent l’effort que des contributeurs modestes - dont je fais partie - leur apportent de façon désintéressée. J’ai par exemple souvenir d’une caméra cachée où des gens revendaient sur le marché des denrées qu’ils avaient reçues du Secours Populaire, ce qui représente un abus de biens sociaux, à échelle moindre que certains politiciens mais moralement tout aussi condamnable. Je n’ai pas creusé le sujet pour savoir à quel point cette pratique était répandue, mais cela peut jeter le trouble même chez un esprit altruiste...


          • foufouille foufouille 28 novembre 2011 18:58

            la bouffe revendue etait perimee
            tu peut chercher epicerie sociale
            ou les enfoires et leur 5*
            ou encore les salaires des dirigeant d’asso


          • Alpaco 28 novembre 2011 18:59

            C’est pas en vendant des boites de thon et de raviolis premier prix sur le marché que tu vas gagner ta vie. Sauf dans les reportages de TF1, évidemment.


          • Politeia 29 novembre 2011 10:16

            Malheuresement, les associations comme la banque alimentaire ou les restos du coeur achètent la paix sociale et nos gouvernants ne le savent que trop bien. 1789 ne sait pas fais parce que tout le monde en avait marre du roi, mais bien parce que le peuple avait faim...


            • Christian Christian 29 novembre 2011 10:20

              Ce que vous dites est tellement vrai. Pour autant, faudra-t-il de nouveau affamer le peuple pour qu’il est un sursaut d’orgueil ?


            • Politeia 29 novembre 2011 11:14

              J’ai bien peur que oui mais je ne souhaite pas pour autant que disparaissiez ou arrêtiez vos actions.


            • Furax Furax 29 novembre 2011 12:26

              Donner à manger à tous les citoyens, leur procurer un toit, soigner tous les malades et surtout les enfants, ce sont les premiers DEVOIRS de l’état.
              Par contre, financer le train de vie du président, des ministres et des élus en général revient au bon vouloir des citoyens selon leur contentement. Organisons donc des téléthons pour nos hommes politiques ! Et que le reste soit financé par nos impôts...


              • Salade75 29 novembre 2011 14:00

                Excellente l’idée du téléthon pour les politiques et des impôts pour les citoyens !


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 29 novembre 2011 12:40

                Pas question que je donne un sou, une boite de conserve ou un quignon de pain. Je sais que :


                - les supermarchés encouragent la mendicité des assoces à leur porte ; ils sont gagnants sur les deux tableaux : le pigeon achète une conserve chez eux (ils encaissent le fric) et la file ensuite à une assoce autorisée à mendigoter à leur porte (ils encaissent la bonne image de l’entreprise charitable ... sans avoir payé un sou et au contraire en ayant encaissé)

                - je n’ignore pas que les Restos du coeur refusent le porc (http://www.chretiente.info/200912113825/les-resto-du-coeur-refusent-les-dons-alimentaires-contenant-du-porc/) ; il faut vraiment nous prendre pour des cons pour penser qu’on ne s’aperçoit pas de choses de ce genre ; 


                • mortelune mortelune 29 novembre 2011 13:44

                  Fichtre ! Je veux juste rappeler que lorsque l’on donne, on le fait avec le coeur et pas avec le portefeuille. Je préfère 1000 fois quelqu’un qui ne donne pas à quelqu’un qui donne en se demandant ce que l’autre va en faire.

                  Il y a :
                  - ceux qui donnent pour nourrir surtout leur égo
                  - ceux qui donnent parce que eux aussi ils ont été dans le caca 
                  - ceux qui donnent par empathie.
                  Le premier groupe se retrouvent surtout chez ceux qui ont pas mal d’argent gagné sur le dos des autres. Ils se sentent coupables et font leur ’mea-culpa’ en donnant. Le paradis ne sera pas pour eux...
                  Le second groupe rassemblent ceux qui savent que la vie n’est pas linéaire et qu’il est plus facile de basculer dans la pauvreté que dans la richesse (surtout en ce moment). 
                  Ceux du troisième groupe comprennent les émotions, les sentiments des autres. Ils donnent comme ci les hommes faisaient parti de la même famille. Comme un frère donne à son frère sans rien attendre de l’autre. 

                  En cette période de peur (mise en oeuvre par la bande à Rockefeller) il est facile de comprendre que les gens fassent marcher leur égo à fond pour s’en sortir seul en oubliant d’être collectifs. Panique à bord ! 
                  Pourtant si les humains veulent s’en sortir ils devraient mettre de coté leur égo, et aimer l’humanité telle quelle est. Ouvrir son coeur à la place de son cerveau... 
                  Les tenants du pouvoir savent très bien tout ça et ils utilisent la bonne vieille formule « diviser pour régner ».
                  Cordialement,

                  PS : les hommes sont tous différents et pourtant ils ont tous un point commun ; ils sont des hommes, habitants d’une toute petite planète perdu dans l’univers.


                  • LE CHAT LE CHAT 29 novembre 2011 15:04

                    je préfère acheter quelques produits d’épicerie pour donner aux banques alimentaires que de verser le moindre centime en liquide .


                    • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 4 décembre 2011 00:16
                      CELLULE DE RIPOSTE 28/11/2011 (Assistanat /SOLIDARITE)

                      Ces vendredi et samedi derniers, nos banques alimentaires ont collecté 12 500 tonnes de denrées devant les supermarchés, supérettes etc...

                      Soit cinq cents tonnes de plus qu’en 2010

                      On estime à 12 millions de Français, ceux qui ont donné à cette collecte !

                      25 millions de repas pourront être servis aux plus démunis pendant l’année à venir.

                      Une bien belle réponse à cette majorité gouvernementale actuelle qui se présente comme le « parti des droits et des devoirs » pour mieux rogner autant que possible les droits des chômeurs, des malades, des précaires...., à ce Ministre (Wauquiez) qui, il y a quelques semaines seulement, osait, le mufle, dénoncer le « cancer de l’assistanat » !!!!

                      jf.

                      www.lamauragne.blog.lemonde.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès