Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand la mondialisation rend la « gauche » antisociale

Quand la mondialisation rend la « gauche » antisociale

Mercredi matin, Manuel Valls était l’invité de Jean-Michel Apathie. Connaissant bien son hôte, il a entamé un couplet sur le nécessaire équilibre des finances publiques, allant même jusqu’à dire qu’il n’était pas réellement possible de financer les emplois jeunes du programme socialiste…

Les « socialistes » antisociaux

La mondialisation néolibérale et la crise placent les gouvernements de gauche dans une drôle de position. C’est un gouvernement socialiste qui fait le sale travail demandé par la troïka technocratique FMI / BCE / Commission Européenne en Grèce. Idem au Portugal. Le gouvernement de Zapatero cherche désespérément à protéger le crédit de son pays auprès des investisseurs. En France, des candidats aux primaires socialistes promettent du sang et des larmes.

Les tenants de la globalisation néolibérale se féliciteront de ce ralliement de la « gauche » à une forme de « réalisme ». Mais cette conversion (qui remonte à 1983 en France) démontre trois choses. Tout d’abord, que sur les questions économiques, il devient bien difficile de distinguer le discours de l’aile modérée du PS de celui de l’UMP. Qui peut croire aujourd’hui que François Hollande ou Manuel Valls sont très différents d’Alain Juppé ou François Fillon ?

Ensuite, cela pose le problème du débat démocratique. En effet, en matière économique, les Français se retrouvent à choisir entre bonnet blanc et blanc bonnet, ce qui n’est pas sain. Enfin, cela démontre que la mondialisation et l’effacement des frontières conduit à réduire le champ des possibles démocratiques, ce qui revient à dire que seul un rétablissement des frontières (sans tomber dans l’autarcie bien sûr) nous permettra de reprendre notre destin en mains.

Du « care » au « racisme social »

La première réaction de la gauche était merveilleusement résumée par le « care » de Martine Aubry. Non seulement cet anglicisme démontrait une soumission à l’ordre économique anglo-saxon. Mais en outre, il illustrait bien le rôle que voulait jouer le PS dans cette jungle qu’est la globalisation néolibérale : une infirmière qui va cajoler les pauvres Français avec de gentilles allocations ou des emplois publics. L’assistance comme un contrepoids à la globalisation.

Malheureusement, si cette politique était possible de 1997 à 2002 quand il y avait une « cagnotte » et que l’euro valait moins d’un dollar, aujourd’hui, le contexte financier est beaucoup plus dur, avec une dette qui atteint 85% du PIB. Du coup, plutôt que de remettre en cause la libéralisation de la finance, du commerce ou l’euro, certains « socialistes » semblent prêts à se transformer en petits soldats sans pitié de la globalisation, dans un tête-à-queue idéologique absolument incroyable.

La fondation Terra Nova, bien consciente du divorce définitif que cela devrait provoquer avec les classes populaires, a donc théorisé une nouvelle stratégie électorale pour la « gauche », abandonnant carrément les ouvriers et les exclus du système au Front National pour privilégier les « inclus » et déplacer le débat sur les sujets de société. Jean-François Kahn vient de signer une remarquable tribune dans le Monde fustigeant cette évolution qu’il qualifie de « racisme social ».

Le Général de Gaulle aurait dit « qu’il n’aimait pas les socialistes parce qu’ils n’étaient pas socialistes » (et « les siens parce qu’ils aimaient trop l’argent »). Encore une fois, ses paroles ne prennent pas une ride et traversent le temps comme les prophéties d’un homme qui savait anticiper l’avenir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • fhijk 8 juillet 2011 10:55

    désormais, surnommer l’histrion Valls : Monsieur torrent de m... !

    quelle classe ce Valls !


    • voila un exemple:VALLS
      «  DE MONTEBOURG......qu il lise le »demondialisation «   »
      LES SOCIALISTES DE GAUCHE....CA SE SAURAIT...................

      alors gauche CAVIAR OU TRUFFES...

      TOUSENSEMBLE


    • jakback jakback 8 juillet 2011 11:05

      Rien neuf au PS, qui n’a de socialiste que le nom et pour programme le double langage.

      1

      • Robert GIL ROBERT GIL 8 juillet 2011 11:30

        Les socialistes ne sont pas a gauche, ils font partie d’une famille politique qui a accompagné le libéralisme. Le PS a favorisé son avènement par ses capitulations successives et ses décisions
        qui ont libéré les flux financiers. Il a mis en oeuvre une politique qui a été douce
        pour les détenteurs de stock-options, qui a privatisé à tour de bras, qui a oeuvré avec
        zèle pour l’Europe du libre-échange et de la finance toute puissante. Au
        gouvernement, les socialistes font des cadeaux de riches aux riches et des cadeaux
        de pauvres aux pauvres. Seulement les cadeaux pour les pauvres ne durent jamais
        très longtemps et la contrepartie est toujours douloureuse ! Lire :

        http://2ccr.unblog.fr/2011/06/10/rigolo-socialo-ecolo-bobo/


        • fhijk 8 juillet 2011 11:49

          attention Aubry et Hollande

          Valls porte malheur

          a rejoint Royal au dernier moment, lors de la candidature de Royal à la direction du PS, Valls s’est montré hargneux lors de la défaite

          a rejoint DSK au dernier moment, avant ce qui aurait été la déclaration de candidature de DSK, Valls n’a aucun terme assez ordurier afin de trouver une cause à ce nouvel échec

          jamais deux sans trois !


          • Nanar M Nanar M 8 juillet 2011 12:23

            A propos de terra nova lire cet excellent article :
            http://blogs.mediapart.fr/blog/velveth/070711/felicitations-terra-nova


            • Leviathan Leviathan 8 juillet 2011 13:28

              (je remets un commentaire que j’ai posté dans un autre article)

              Pour comprendre pour qui roulait Jacques Delors et pour qui roule Martine Aubry, Manuel Valls, DSK, et autres politiques UMPS, lisez :
              - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
              - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
              - « L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » de Hervé Kempf.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome I » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome II » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome III » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
              - « Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation » de Geoffrey Geuens.
              - « Encyclopédie politique française tome II » d’Emmanuel Ratier.
              - « Au cœur du Pouvoir » d’Emmanuel Ratier.
              - « Faits & Documents » d’Emmanuel Ratier.

              Pour en savoir plus sur les coteries entre Martine Aubry et le Clan Guérini, visionnez l’émission "C dans l’air - Marseille, linge sale en familles" : Les Guérini, le best-of !

              *******************************

              Article publié sur « Marianne2 », le 26/02/2010.

              Mascarade UMPS - « Royal accuse Aubry d’avoir le même conseiller que… Sarkozy »
              http://www.marianne2.fr/Royal-accus...

              *******************************
              Voir également :
              Manuel Valls, le best-of !


              • Cocasse Cocasse 8 juillet 2011 13:54

                Vals, c’est le sarkozy de droite !
                 smiley


                • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 8 juillet 2011 23:23

                  « le contexte financier est beaucoup plus dur, avec une dette qui atteint 85% du PIB. »

                  Diable oui !!!!

                  Mais qui donc est responsable de cet endettement record ????
                  Sont-ce les socialistes ou bien le prince qui nous « gouverne » actuellement  ????
                  Un peu trop facile de gloser sur la seule gauche !

                  jf.


                  • Sergueï Sergueï 9 juillet 2011 00:29

                    Tout les gouvernements sont responsables, un état ne devrait pas avoir le « droit » d’emprunter de l’argent a qui que ce soit ou même d’en imprimer.

                    Il faut interdire a l’état de s’endetter de manière irresponsable, c’est notre avenir qui est en jeu.

                    Soit il se débrouille avec l’argent qu’il reçoit, soit il augmente les impots. Pas d’alternative, sinon comment le peuple peut-il garder un semblant de controle sur cet organisme si celui-ci peux se financer d’une autre manière.

                    Il n’y a aucun doute que la dette de la France, Gréce, Portugal...etc est honteuse, mais quelqu’un l’as emprunté et l’as dépensé, ce sont eux les responsables, autrement dis nos politiques et leurs magouilles.

                    il faut les faires payer, les mettres a la rue, et leurs faire comprendre que personne ne peux « jouer » avec notre argent sans en subir les conséquences.


                  • Gargantua 9 juillet 2011 02:32

                    la gauche a toujours été antisociale, ce n’est pas la seule dans ce cas tout mouvement politique par nature est antisocial. Ce n’est pas un scoop, car pour être social il y a un véritable travail à faire.
                    pour être social il faut tenir compte de sa par antisocial et comme cela n’est pas fait il est évident que le peut que être antisociale.


                    • fred74 fred74 9 juillet 2011 06:26

                      Bonjour,

                      Que se soit Valls ou un autre, le problème ne changera pas, leur vision de l’europe est tronqué de part leur propre vision de leur prérogative politique.
                      Ce sont des carriéristes, rien a voir avec celui ou celle qui veux faire de la politique par conviction.
                      Aubry, dans son nord pas de calais, quand elle s’y trouve bien sur, donne avant tout dans le spectacle, afin de s’assurer que son poste est garantie.
                      L’excellente reportage de la pensée unique, je vous le recommande, car ce sont des journalistes qui se lâchent sur bien des hommes et femme politique de tout bord.
                      JFK, et bien d’autre bien sur, peut être l’avez vous déjà vue ;
                      Pour en revenir sur notre bonhomme, il est comme ses confrères, cherchant à ce faire une place et ne pas trop en faire......après tout, ne sortent t-ils pas des mêmes facs.

                       


                      • Néo-Résistant Néo-Résistant 9 juillet 2011 08:52

                        La mondialisation de forme ultra-libérale mise en place au début des années 70 avec le GATT (ancêtre de l’OMC dirigée maintenant par Pascal Lamy... tiens un PS. !!!.. comme par hasard !) est un mécanisme important du système TINA (There Is No Alternative = il n’y a pas d’alternative), initié par l’oligarchie, c’est même l’un des meilleurs outils qu’aient pu mettre en place nos politiques au service des forces économico-financières pour imposer aux citoyens une politique entièrement à la dévotion de cette oligarchie.

                        La mondialisation ultra-libérale a consisté à mettre en "concurrence libre et soi-disant non faussée" des pays développés (industriellement, socialement, et écologiquement)) avec des pays en voie de développement où le niveau de salaire est dérisoire, les impôts très faibles, la protection sociale presque inexistante, la réglementation environnementale insignifiante ou laxiste ... etc... les résultats sont maintenant sous nos yeux, le nivellement se fait donc vers le moins disant social, fiscal, écologique...etc, seuls les détenteurs de capitaux (via les sociétés écran dans les paradis fiscaux) trouvent leur bénéfice dans cette affaire en externalisant les productions (délocalisations)...

                        Cette mondialisation à la « sauce libérale » est donc une catastrophe pour ceux qui vivent de leur travail... mais, est-ce un hasard ou le vrai objectif des libéraux ?

                        La démocratie représentative a été entièrement conquise par les libéraux (UMP-PS-Modem-EELV) tant au niveau politique que médiatique et n’est plus au service de l’ensemble des citoyens mais d’une oligarchie économico-financière.

                        La démocratie participative est une voie à étudier sérieusement, mais cela ne pourra pas se faire sans résistance acharnée du système actuel !

                        S’ils ne s’attaquent pas au système de production et d’échange du libéralisme, les partis politiques qui nous promettent le respect de l’environnement et le développement social ne sont que de vulgaires opportunistes !

                        http://twitter.com/NeoResistant


                        • hacheii 10 juillet 2011 15:42

                          Merci à Terra Nova qui ouvrira peut-être, enfin, les yeux des pauvres, des ouvriers, des Français, des femmes.
                          Car Terra Nova dit ouvertement ceci : " Jetons la classe ouvrière Française par dessus bord, l’avenir appartient aux fonctionnaires, aux immigrés, aux enfants d’immigré et aux femmes, c’est 4 millions d’électeurs de plus qu’en 2007, disent-ils.
                          .
                          Est-ce que c’est suffisamment clair pour les gens qui votent à gauche ? Le programme, le seul et l’unique programme depuis au minimum 1981, c’est l’immigration, l’immigration à tout va, le remplacement des Français par des arabes et toute sorte de peuple.
                          Pour l’instant ça se fait pacifiquement, si on peut dire, en dehors de l’insécurité, mais dans l’avenir vu la volonté en oeuvre, il y a de quoi se faire des soucis, ce sont tous les Français qui sont visée, la race que nous représentons.
                          Sarkozy avec sa déclaration sur le métissage a lui aussi clairement annoncé sa volonté d’en finir avec le peuple Français, ou la race aryenne, blanche, car il y a des gens qui considèrent que les évènements de la dernière guerre sont dûs à cette race, qu’il faut donc éliminer.


                          • titi 10 juillet 2011 23:59

                            Tiens je suis tombé sur un reportage...

                            Mme Aubry qui a fait un voyage en Italie pour rencontrer celui qu’elle considère comme son homologue Italien, le patron du PDI.

                            Et celui ci de s’enthousiasmer : suite aux dernières cantonales, la majorité des communes du nord de l’Italie est désormais gérée par le « centre gauche ».

                            Mme Aubry est donc d’un parti qu’elle considère comme centre gauche.

                            J’espère qu’elle aura l’honneté de le reconnaitre. Surtout quand viendra le moment du maquignonage des voix avec le PC et consorts...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès