Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand les députés trichent avec la démocratie pour s’accrocher à leur (...)

Quand les députés trichent avec la démocratie pour s’accrocher à leur fauteuil

Ce que Mitterrand a mis des années à mettre en place pour briser la droite, Sarkozy se l’est infligé seul en quelques mois. Avec l’aide précieuse d’Eric Besson, il a remis en selle le FN auparavant exsangue, ruiné. Marine peut envoyer des chocolats (blancs) Hévin à Nicolas, c’est plus que mérité. Sarkozy s’est auto-karchérisé en lançant le débat plombé d’avance sur l’identité nationale et en faisant des régionales un enjeu national. Dorénavant, le dragon frontiste est en pleine forme. Il attend 2012 avec la même impatience que la gauche.

L’arme de destruction massive et démocratique, c’est la triangulaire. Sarkozy a aussi redonné des ailes aux verts en faisant le Grenelle de l’environnement. Mais avec Cohn Bendit, beaucoup plus malin et ouvert que les sectaires traditionnels des verts, ils ont choisi de s’allier au second tour pour gagner des sièges et renforcer leur prise sur le pouvoir. A droite, pas de FN possible. Même si, dans l’ensemble, elle bat la gauche, la triangulaire la fait perdre si elle refuse une alliance de second tour. A force de refuser les vrais enjeux de l’emploi, de la réforme de l’Etat ou de l’éducation, et de titiller certains démons encore vivaces, elle paye le prix fort de ses erreurs. A moins de faire machine arrière toute, de bénéficier de la faillite d’un pays de la zone euro qui nous mettrait au pied du mur, c’est la débandade qui attend la droite aux sénatoriales et aux élections législatives. C’est toute une génération à l’éthique pas toujours claire qui va partir à la retraite.
 

Au lendemain d’une déculottée historique, plusieurs députés UMP ont l’outrecuidance de proposer de supprimer les triangulaires. Jean-François Copé aime l’idée. Ce véritable déni de démocratie vient mal au moment où les Français n’ont déjà plus beaucoup confiance dans le monde politique. Cumul des mandats, cumul des responsabilités et des rémunérations, frais de campagne gratuits, cumul des avantages, chômage doré, retraites dorées, et maintenant verrouillage vis-à-vis de la concurrence. Pourquoi ne pas supprimer simplement les scrutins, ce serait tellement plus simple ! La droite sera certes rincée, mais elle l’aura bien cherché. Tant pis pour elle, chaque jour qui passe confirme que c’est nécessaire pour le pays. Ce sera l’occasion de recomposer le centre et la droite décaporalisée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Humphrey Binsucet 30 mars 2010 12:00

    Tout le portrait de son papa , cette photo !

    Un conseil pour Marine : d’abord rentrer la langue et ensuite fermer la machoire ...

    Ah , ces blondes ... smiley

    • HELIOS HELIOS 31 mars 2010 11:05

      mode « second degrés » = on
      ... vous savez que parler des blondes ainsi est susceptible d’etre porté devant les tribunaux ?
      mode « second degrés » = off

      Elle est bien bonne, votre blague, je pense qu’on va la retrouver partout....
      Merci pour ce petit rayon de soleil ce matin, la secu devrait vous payer pour nous avoir fait rire un bon coup, il parait que ça soigne.


    • non667 30 mars 2010 13:47

      à chantecler
      « Cela dit , ce serait intéressant qu’à la place des éternels slogans , le FN apparaisse aussi avec un programme.. ».
      au lieu de passer du temps à écrire des aneries hypocrites taper F N et dans l’onglet programme ! lol


    • Aurelien Aurelien 30 mars 2010 12:58

      Mais l’UMP et consorts, au lieu de se demander pourquoi la moitié de son électorat boude, préfère casser le thermomètre et supprimer les triangulaires. Cela permet d’esquiver le débat, de marginaliser les partis de second rang et de sauver son siège à peu de frais.

      Que fera le PS lorsqu’il sera assuré que les verts, en seconde position, ne pourront menacer de triangulaires ? Il les cantonnera au banc de touche. L’effet d’une telle mesure serait désastreuse pour le débat démocratique.


      • foufouille foufouille 30 mars 2010 13:27

        comme ca, ils seront aussi pourri et sereront la main a mitterand


      • non667 30 mars 2010 13:56

         a pink
        « Un jour, peut être les élus FN se rapprocheront de l’UMP comme la gauche radicale s’est rapprochée du PS. »
        le fn cherche constamment (à tord à mon avis ) a se rapprocher de la droite mais c’est celle ci aux ordres des judéo-mondialistes qui met son véto .souvenez vous de l’épisode millon en rhone alpes !


      • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 13:34

        on voudrait promouvoir l’abstentionsisme qu’on ne s’y prendrait pas mieux !
        si pas de choix , on reste chez soi !


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 mars 2010 15:57

          @ Le Chat

          Oups, désolé ! En voulant plusser votre commentaire j’ai commis une maladresse et je l’ai moinsser. J’approuve ce que vous dites.


        • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2010 14:56

          Le FN serait presque à gauche de l’echiquier politique dans ton pays , Jacob !


        • Traroth Traroth 30 mars 2010 14:31

          "Cohn Bendit, beaucoup plus malin et ouvert que les sectaires traditionnels des verts«  : De plus en plus, »être ouvert« , en politique, ça veut dire accepter le libéralisme. »Être sectaire", c’est avoir des convictions. Bienvenue dans la nouvelle langue de bois, ou novlangue, pour faire court...


          • COVADONGA722 COVADONGA722 30 mars 2010 14:32

            hé oui le dormeur s’est éveillé , la majorité invisible de ce territoire identifie desormais clairement l’ennemi le consanguinUMPS stipendiés du liberalisme apatride versus anglos-saxons alliésdes bureaucrates bruxellois le jour arrive ou le peuple français
            decideras que le vote n est pas l ultime épée ,ce jour devraient danser les banksters les politiques et leur alliés objectifs de l inteligenstia bienpensante française !


            • LeLionDeJudas LeLionDeJudas 30 mars 2010 14:59

              Je suis d’accord. Ne restera plus qu’à ne pas se tromper en votant pour le pire... l’UMPS c’est grave mais le FN c’est carrément trash !
              Choix cornélien pour un second tour présidentiel : voter Sarko ou rester chez soi ? Pas sûr que talonnette 1er ne me dégoute pas plus que chichi.


            • takakroar 30 mars 2010 14:37

              Le soir du premier tour, je voyais sur un plateau de télé Copé et Rachida Dati.
              Copé, maire de Meaux, pas de quoi s’occuper, patron du groupe UMP à l’assemblée, ce n’est pas une occupation non plus, avocat d’affaires 3 jours par semaine. Mais çà n’a pas l’air de le surmener.
              Rachida Dati, maire du VIIème. On l’a vue sur des videos s’enmerder pendant des réunions, lire le journal, écrire son courrier, se faire les ongles. Députée européenne où elle a dit combien elle s’y ennuyait. Il parait qu’elle cherche un job, chez Total, ou aussi une activité d’avocat, voire même un ministère où elle pourrait faire exploser les frais de représentation comme lorsqu’elle était Garde des Sceaux.
              Il leur faut le vote des français pour que leur carrière  et leur train de viepuisse se présenter comme un apostolat. Mais à force d’être pris pour des cons, les français deviennent imprévisibles.
              Bien obligé, dans ces conditions de bricoler les règles du jeu électoral pour garder son job.
              Excusez-moi, j’ai dit « bricoler », je voulais dire « réformer » bien sûr.


              • Julien Julien 30 mars 2010 17:51

                Une solution : voter Mélenchon. Regardez bien les vidéos sur son site :



                Cet homme a vraiment de bonnes idées, et a compris le principal coupable de la situation actuelle : les banques.

                Désolé, mais c’est le seul qui parle du hold-up des banques sur les Etats, avec Cheminade bien sûr.

              • Michel P. 25 avril 2010 07:39

                Rachida Dati avec un Job chez « Total ». ? Non, Pitié !!! Je suis petit actionnaire chez Total et je n’ai pas envie de perdre de l’Argent.


              • Traroth Traroth 30 mars 2010 15:01

                Une seule chose à dire : si cette réforme visant à confisquer définitivement le vote des citoyens ne provoque pas une révolte, il sera trop tard, après !

                Citoyens, on est en train de vous dépouiller de votre souveraineté ! AUX ARMES !!!


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 mars 2010 15:21

                  Nous sommes face au choix suivants : changer les joueurs, changer le terrain ou changer les règles ? Mais, changer les règles ne sous entend pas forcément que l’on a envie de tricher... pourtant implicitement c’est la plus simple façon d’agir en haut lieu. Reste à voir sur le terrain ce qu’en pense les joueurs parce qu’au bout du compte, si ce sont les législateurs qui fixent les règles, ce sont malgré tout les joueurs qui sont concernés, ou consternés...


                  • brieli67 30 mars 2010 15:43

                    Consternant ! les élections.. chez nous....


                    La mise sous le BOIT SOT de la Communauté urbaine de Strasbourg et 1oo km à la ronde lors du sommet de l’Otan ! il y a un an !

                    L ’analyse des évènements et des textes « adoptés » par tous
                    il est permis à nos dirigeants de tirer « impunis » dans la foule !  

                  • frédéric lyon 30 mars 2010 17:53

                    Je pense qu’il est plutôt question d’instaurer un scrutin panaché à un seul tour, avec une dose de proportionnelle.


                    Car il est immoral que le PS remporte toutes les régions, alors qu’il ne représente même pas 30% de l’électorat qui se déplace pour voter.

                    • Traroth Traroth 30 mars 2010 17:56

                      Si c’était l’UMP qui remportait le scrutin, vous ne diriez sans doute pas ça...


                    • Maldoror Maldoror 30 mars 2010 18:26

                      Qu’est ce qui vous fait croire qu’on aura encore une élection présidentielle en 2012 ?
                      Au train où vont les choses le peuple sera déjà assez mûr pour comprendre que plus rien ne se décide à ce niveau et accepteront la gouvernance de la synarchie mondialiste secteur euro-atlantique ( http://www.dailymotion.com/video/xbbfrq_le-marche-euroamericain-de-2015-bie_news ).

                      Le jeu de dupes consistant à opposer artificiellement UMP et PS n’aura dès lors plus lieu d’être. A bas les élections !


                      • 65beve 30 mars 2010 22:40

                         Bonsoir les gens,

                        Berluskozy a pris des mussoliniens dans son gouvernement et du coup, l’extrême droite vient de faire un carton aux élections régionales italiennes sur le thème des méchants immigrés.

                        Sarkusloni devrait faire rentrer les pétainistes dans son gouvernement pour être sûr de gagner les prochaines élections régionales sur le thème des méchants immigrés.
                        Finies les triangulaires ! quel pied.

                        De Villier sert d’appat, mais le gros poisson FN est difficile à ferrer.... peut-être à cause de Besson ?

                        Dormez bien.
                        cdlt
                        bv


                        • ChatquiChouine ChatquiChouine 30 mars 2010 23:11

                           Quelques soient les modifications dans le mode de scrutin, j’irai voter...et ce sera certainement blanc.
                           Car les élections en France ont autant d’impact sur votre quotidien que pourrait en avoir l’election du serveur du bistrot du village sur les ventes nationales de pastis.....rien, nada, que dalle.
                           80% des lois nationales sont issues du parlement europeens, il nous reste juste...la burka, hadopi et autres inutilités aptes à faire la une pour donner l’impression que nous sommes souverains.
                          97% de lois présentées au parlement européens sont adoptées, sans médiatisation, sans débats au sein des populations, tout en douceur....cool.....
                           Et tout le monde se crêpe le chignon pour des minarets, des fichus sur la tête, des taxes carbone, ...et j’en passe.
                          Je suis sur qu’ils doivent bien se marrer, dans les ministères.

                          Alors oui, j’irais voter...blanc, car, pour paraphraser Churchill, « la démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres », et surtout pour exprimer clairement mon rejet global de cette génération de politicards.

                          « Gouverner, c’est faire croire » disait Machiavel, désolé, moi , je ne crois plus.


                          • curieux curieux 30 mars 2010 23:51

                            Aujourd’hui, l’expérience faîte au LHC m’a fait réfléchir à l’état de notre science ainsi qu’à celle de tous nos politicards. Actuellement la science de l’infiniment grand ou de l’infiniment petit permet à tous les experts et autres de dire une chose et puis son contraire. On le voit pour la grippe A, le réchauffement climatique, le 11/9.
                            Ceci me fait penser que le politicard depuis quelques années est devenu QUANTIQUE. C’est à dire que, comme les particules, il possède deux états superposés que nous ne pouvons connaître que lorsqu’il agit.
                            Lors des campagnes électorales, devant l’observateur qu’est le journaleux ou la caméra des merdias, il fait comme la particule, il ne dévoile qu’un état car il se sait observé. Il se comporte en homme politiuque responsable, honnête. Cet état lui fait dire qu’il est pour le progrès, le bien-être de tous, pour que la France soit grande, qu’elle donne du travail à tous, intéressant et bien payé.
                            Et puis, lorsqu’il s’agit d’agir, bien caché dans les conseils, assemblées, avec quelques petits décrets qui sortent de je sais où, apparaît le deuxième état qu’on peut appeler ondulatoire. Ce deuxième état dévoile ce qu’il est fondamentalement : menteur, tricheur, égoïste, arriviste, opportuniste, avide de biens matériels, assurant son propre avenir et celui de ses petits copains qui pourront encore plus assurer son train de vie pharaonique, en un mot c’est un pourri.
                            Puis devant les journaleux des merdias, il reprend son premier état en vous disant qu’il agit ainsi pour le bien de tous, parfois il va même plus loin en disant qu’il agit pour le bien de la planète(faut le faire).
                            Maintenant, quand vous verrez le nain faire ses gesticulations, j’espère que vous penserez à mes élucubrations sur le politicard quantique


                            • gimo 31 mars 2010 09:03

                              Malgrés cela il y a toujours des abrutis qui croient au vote encore !!
                               qui comme un crétin profond vous accuse de poujadisme en plus  !!!

                              si ne plus se faire berner c’est du poujadisme alors oui !!!!!!! je suis poujadiste !!!!

                               (mot qui ne veut rien dire inventer par le politique pourri  !!pour refouler le peuple qui se rebelle en lui rapportant un côté péjoratf
                              quiTraduit La volonté de déprécier le peuple)
                              ceci
                              que un simple attrape idiot en soit pour un cretin qui se sert de cette adjectif
                               alors oui !!!!!!! je suis poujadiste !!!!
                               je suis le peuple
                              qui ne veut plus se faire rouler dans la farine comme une sardine
                              dieu sait si il y a des crétins dangereux sur cette société !!!!


                              • Romain Desbois 4 avril 2010 04:55

                                Pauvre tâche, c’est grâce à ton abstention que l’on n’arrive à nous débarrasser des ces pourris.

                                Arre^te de traiter d’abrutis ceux qui se bougent le cul pour faire avancer la société.

                                après tu passes ton temps à dire que ce sont des pourris ?

                                Tu tiens des propos de comptoir.


                              • bo bo 31 mars 2010 09:38

                                Le prochain rendez-vous avec la démocratie et la « décence » de ces privilégiés que sont nos élus....ce sont les mesures de redressement des « finances » qu’ils vont nous faire subir.....et dont ils vont bien se garder d’être atteint en maintenant tous leurs privilèges et train de vie et la « gabegie » parlementaire de nos institutions (1300 conseillers de la présidence, conseil de ci, conseil de ça, etc..)....L’UMPS fera toutes les circonvolutions pour se garder pouvoir, privilèges et autres friandises...


                                • Christian Creseveur Christian Creseveur 31 mars 2010 11:18

                                  Aurélien a raison sur l’incroyable manque de vision stratégique et de qualités tactiques de Sarkozy (et de ses conseillers au premier chef) depuis qu’il est chef de l’Etat. En voulant jouer à être aussi fin que Mitterrand il a réussi à réorganiser la gauche (à défaut d’être vraiment son DRH !), et à diviser toute la droite en remontant le FN à son meilleur score.

                                  En revanche il me semble qu’attribuer l’émergence du FN, sinon son succès, à Mitterrand
                                  est lui faire beaucoup d’honneur.
                                  Si le FN existe c’est parce qu’il y a en France un terreau favorable, comme il y en a partout chez nos voisins européens. Il y a une France profondément raciste ; il y a une France qui pense vraiment que les immigrés mangent notre pain, nous volent notre travail, et parfois nos femmes. Il y a une France qui trouve vraiment qu’il ne sert à rien de payer des impôts.
                                  Et cette France n’est ni de droite, ni de gauche. On la trouve aussi bien à la marge du PC (dont un maire avait même jadis rasé un foyer Sonacotra de travailleurs immigrés), qu’à la droite traditionnelle.
                                  Aussi, je ne suis pas aussi certain que le départ en retraite d’une génération « à l’éthique pas très claire » sera un gage de disparition du phénomène. Il existe en effet une solide relève toutes générations confondues. Gérard Longuet qui est de la génération de Sarkozy vient de nous en faire la démonstration.

                                  Enfin pour ce qui est de supprimer les scrutins l’affaire est déjà bien amorcée. Les prochaines territoriales se joueront sur un seul tour. Une mécanique naturellement favorable au parti majoritaire : l’UMP.


                                  • FYI FYI 1er avril 2010 22:12

                                    Nous sommes à la fin d’un Régime.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès