Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Que sont-ils allés faire dans cette galère ?

Que sont-ils allés faire dans cette galère ?

Revirement absolu… après avoir résisté à tous les commentaires avisés ou non, le gouvernement reconnait qu’il n’attendra pas l’objectif de croissance qu’il avait retenu dans son projet de budget 2013, et surtout que l’objectif mythique d’un déficit contingenté à 3 % ne sera pas atteint. Ainsi après s’être fixé pendant la campagne électorale et durant les premiers mois d’exercice du pouvoir un objectif que personne ne réclamait, Hollande et Ayrault sont dans une belle panade.

Après quelques fuites gouvernementales savamment orchestrées, c’est fait, hier le Premier Ministre a pris position : l’objectif d’un déficit à 3 % ne sera pas atteint en 2013. Il existe au moins une constance dans ce gouvernement : son incapacité à communiquer et son aptitude à se prendre les pieds dans le tapis. Certes pour se rattraper il a rappelé l’autre « pendant » à cet engagement : le déficit zéro en 2017… à voir !

C’est donc un sérieux revers pour la majorité socialiste, car celle-ci ne peut ignorer les dégâts occasionnés par cet état de fait. On ne peut « mentir » aussi effrontément à l’opinion publique sans le payer. Personne ne les obliger à s’enfermer dans une telle promesse, puis de s’y accrocher avec autant de véhémence pendant des mois, alors qu’ils savaient pertinemment qu’ils n’y arriveraient pas.

Tous les efforts de rhétorique, même les mieux construits n’y suffiront pas ; quand on entend le 1er ministre d’éclairer que « l’objectif sera atteint, c’est le déficit zéro à la fin du quinquennat, ce qui compte c’est la trajectoire.. », on ne peut s’empêcher de penser que le changement c’est certainement pas pour maintenant, et que le même esprit politicien perdure au pouvoir en France. Droite et gauche dans un même bateau, celui du baratin à tout va.

Désormais on sait que la croissance en France ne sera pas de 0,8 %, mais de 0,1 à 0, 3 % et que le déficit atteindra probablement 3,5%. Ce qui n’est pas si mal pour un premier exercice, il a tout de même été de 5,2% en 2011 et 4,5% en 2012 sous Sarkozy !

Dans les fait la France ne risque même pas des sanctions financières, tant Bruxelles a intégré l’idée que la crise perdure et que surtout les critiques outre atlantique sur la cure d’austérité excessive à leur yeux commencent à infléchir les esprits. Alors on se demande vraiment pourquoi, parmi toutes les difficultés réelles auxquelles le gouvernement doit faire face, il s’est infligé celle-là parfaitement inutile.

L’UMP tient là un argument de communication réel et surtout terriblement efficace, sauf qu’ils devront s’expliquer encore pour un bon moment sur l‘état calamiteux dans laquelle ils ont laissé la France après 10 ans de pouvoir sans partage.


Les réactions les plus appréciées


Réagissez à l'article

76 réactions à cet article

  • Dwaabala (---.---.---.35) 14 février 2013 18:23
    Dwaabala

    Quand on a affirmé jusqu’à la fin de 2012 que en aucun cas la France n’interviendra directement au Mali, pour y débarquer hommes et matériel le 11 janvier 2013, et que l’approbation est générale, on ne voit plus très bien ce qui pourrait gêner les sociaux-libéraux dans la confrontation des discours avec les faits.

  • Nanoub (---.---.---.66) 14 février 2013 18:28
    Nanoub

    Bonjour,

    C’est avoir la mémoire un peu courte que d’oublier les à peu près de C. Lagarde et les mensonges sans vergogne du précédent gouvernement sur tous les chiffres qui fâchent...
    Bien sûr, la Droite va exploiter le filon, même si elle est en grande partie responsable des dettes à éponger.
    Mais elle joue sur du velours, les Français ont déjà tout oublié !

    • Pelletier Jean (---.---.---.153) 14 février 2013 18:31
      Pelletier Jean

      @Nanoub,


      Bien sûr que non je ne l’oublie pas, mais pour moi c’est la droite et le mensonge est consubstantiel à la droite.... cela me dérange que ce soit la gauche... car je suis de gauche !



    • Nanoub (---.---.---.66) 14 février 2013 18:48
      Nanoub

      @ Jean

      Désolée, mais je ne vous agressais pas, je voulais juste rappeler ces moments pathétiques !
      Moi aussi, ça me dérange que la Gauche refasse les mêmes boulettes (mensonges ?) que la Droite.

    • Pelletier Jean (---.---.---.153) 14 février 2013 18:50
      Pelletier Jean

      @Nanoub,


      Je n’ai pas pris cela pour une agression , au contraire tu as raison il faut le rappeler. Eux ils ont l’excuse de la crise pour 10 ans de dérive budgétaire, mais la gauche au bout de 8 mois n’a droit à aucune excuse.


    • Dupont Georges (---.---.---.10) 14 février 2013 22:24
      Dupont Georges

      ah forcément, si vous pensez que le PS est à gauche...

    • Pelletier Jean (---.---.---.153) 14 février 2013 23:27
      Pelletier Jean

      @Dupont Georges,


      Donnez moi la définition de la gauche et de la droite, je vous répondrai.


    • Le printemps arrive (---.---.---.6) 15 février 2013 09:28
      Le printemps arrive

      comme tout est relatif, sauf à être exactement eau même point , on ne sera jamais d’accord sur où se trouve la gauche ou la droite.

      Au lieu de s’interroger sur le sexe des anges, il serait souhaitable d’agir chacun là où l’on est (pour le bien de soi ET des autres au sens large), sans essayer de mettre systématiquement une étiquette à notre interlocuteur, étiquette qui sera forcément réductrice.

    • Pelletier Jean (---.---.---.34) 15 février 2013 10:11
      Pelletier Jean

      Le Printemps arrive,


      je ne suis pas d’accord c’est un clivage signifiant... pourtant le monde n’étant ni blanc ni noir, mais gris... on trouve de sacré cons à gauche et des gens bien à droite.


      http://jmpelletier52.over-blog.com/

    • Pelletier Jean (---.---.---.153) 14 février 2013 18:35
      Pelletier Jean

      @Cher Démosthène,


      Certes... votre langue est radicale, et cela peut être plaisant, mais la sortie vous la voyez comment ? Un retour de l’UMP ? Super ! Une arrivée du FN.... cela craint !
      Ni le PC ni le Front de Gauche n’arriveront au pouvoir par les élections.... alors ?


    • Le printemps arrive (---.---.---.6) 14 février 2013 21:43
      Le printemps arrive

      @Mr Pelletier

      Je vois cela : reprendre le pouvoir

    • Pelletier Jean (---.---.---.153) 14 février 2013 23:28
      Pelletier Jean

      @Démosthène,

      que vous répondre vaste programme, cela prendra encore au moins 100 ans au bas mot, en attendant il faut bien faire quelque chose.



    • Pingouin094 (---.---.---.2) 18 février 2013 08:46
      Pingouin094

      Et pourquoi le Front de Gauche aurait moins de probabilité d’arriver au pouvoir que le FN ?

      Tient au fait, Rafaël Correa a été ré-élu triomphalement en équateur. Qui aurait dit il y’a 10 ans que la Bolivie et l’Equateur élieraient des présidents opposés au capitalisme, indigène pour l’un d’entre eux

      Certes, ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique n’est pas transposable en France, non plus que ce qui se passe de l’autre côté de la Méditerranée.

      Néanmoins, beaucoup de choses que d’aucun pensaient impossible se passent « de l’autre côté » des mers. Qui peut prétendre qu’il ne se passera jamais rien de tel de ce côté ci ?

      Ah oui, tient, et en Grèce, qui aurait pensé qu’un même type de force politique pourrait un jour arriver au gouvernement ? Il y’a quelques années personnes. Aujourd’hui, ils sont la 2ème force politique du pays à l’assemblée nationale et très haut dans les sondages ...

      Comme quoi ... « il ne faut jamais dire jamais ».

  • jmdest62 (---.---.---.14) 14 février 2013 19:10
    jmdest62

    dépèche du 03 février

    "...PARIS (Reuters) - La France maintient sa prévision de croissance pour 2013 à 0,8% du produit intérieur brut (PIB), a réaffirmé dimanche Pierre Moscovici, qui n’exclut pas de l’« adapter ».

    "On aura des discussions là dessus. La Commission européenne, dans trois semaines - ce sera le 22 février - sortira les siennes. On débattra, on confrontera. S’il faut adapter, on adaptera. Mais moi, j’ai confiance en l’économie française", a ajouté Pierre Moscovici.

    mais l’économie française n’a pas confiance en toi Mosco !!!

    @+

  • viva (---.---.---.128) 14 février 2013 20:12

    Les élections ça fait longtemps que les politiques de haut niveau s’en fichent. Ce ne sont que des employés, qui ne sont là que pour l’enfummage, ce sont de mauvais vendeurs mais des vendeurs tout de même. Posez vous la question de savoir qui les choisit plutôt que de vous demander qui sera élu. Nous ne ferons qu’élire ceux que l’on aura choisis pour nous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès