Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Regarde !

On est en mai.1981. Barbara, la torturée, chante avec une voix qu’on ne lui connait pas, une voix sensuelle, plein de bonheur et d’espoir : Regarde ! Quelque chose a changé, l’air semble plus léger, c’est indéfinissable... On sent l’air printanier, on sent l’envie, le renouveau, l’espérance. François Mitterrand, l’homme à la rose, est élu. Dans les rues, les gens se sont enivrés de cette victoire. Barbara a écrit une chanson. On raconte qu’après quelques mois, elle ne l’a jamais plus chantée. Se sentant trahie, comme des millions deFrançais qui l’avaient porté au pouvoir, pour changer les choses. Malheureusement, rien n’en a été ainsi. Il a été l’homme d’une nouvelle ère, celle de vingt-cinq ans, qui lui a vu succéder Chirac et compères. Vingt-cinq ans où la médiocrité du pouvoir exercé a fait glisser la France dans la crise. Mais, en 1981, la France, qui venait de subir difficilement les deux chocs pétroliers, n’est pas encore au plus mal. Elle est ébranlée mais solide, elle attend une réaction, un virage pour la revitaliser. Au lieu de ça, elle a connu la chute lente et progressive. Les trente années d’avant ruinées par les vingt-cinq d’après. A cette époque, on avait ce droit au faux pas. Car, même si Mitterrand et Chirac ont fait certaines choses, leurs mandats sont restés insuffisants face à l’enjeu.

Mitterrand, qui préférait voir élire Chirac à la place de Jospin en 95, et Chirac qui ne voudrait pas voir Sarkozy élu. Il y a peu, un député me disait que la chiraquie ferait tout pour faire chuter Sarkozy. Les chiraquiens ont grillé un premier joker avec Alliot-Marie. Il leur reste Villepin et Chirac lui-même. Il y a quelques mois, Arrête ton cinéma signait un article évoquant l’hypothèse vraisemblable d’un Chirac candidat. Aujourd’hui, on lit de plus en plus d’articles en faisant part alors qu’il y a à peine neuf mois, tout le monde en rigolait. Mais est-ce là le plus important ?

Non ! Ce qui est important, ce n’est plus la politique politicienne, même si les frontières avec l’élection sont parfois bien floues. On voit bien se dessiner un quatuor de tête entre deux candidats UMPS, comme dirait Villiers, et les deux challengers Bayrou et Le Pen. Comment les classer ? Avec les sondages ? Mais quand on voit que ces mêmes sondages, qui donnaient déjà le duo gagnant de 2002, prédisent un Le Pen à 12%, on a du mal à leur faire confiance. Surtout, lorsque les RG (renseignements généraux) évoquent Le Pen à plus de 20%. Surtout quand on entend la grogne des Français, certains parlant de voter Le Pen pour emmerder tous ces guignols. Le vote Le Pen, c’est une base solide de xénophobes, nationalistes, antisémites.... et un surplus de mécontents irrationnels. Le Pen a fait presque le plein des voix en 2002. Il a tout de même gagné près d’un million de voix entre les deux tours, malgré les manifs, les médias.... Il serait donc naturel, dans un pays où les moeurs politiques n’ont guère changé (Clearstream, effets d’annonces, la gauche qui veut gagner contre la droite...), que le Pen engrange encore quelques millions de voix pour atteindre ces 20%. La question se pose donc sur le challenger de Le Pen au deuxième tour. Ce challenger qui engrangera entre 70 et 90% des voix au second tour. Il se pourrait que suivent derrière Le Pen, dans un mouchoir de poche, les trois autres. Qui pourrait croire que Royal et Sarkozy pourraient chacun faire 30%, à part les sondages ?! Il y aurait donc entre 15 et 20% : Bayrou, Sarkozy et Royal. Sarkozy ne peut pas faire 30% par sa posture trop à droite. Royal ne peut faire un tel score non plus, ne rassemblant pas assez derrière elle au-delà des frontières, d’autant plus qu’on voit les vieilles méthodes appliquées par ces deux nouveaux visages (meeting énorme, promesses, populisme parfois, affrontements classiques, guéguerres...). Elle pourrait, par contre, engranger beaucoup de voix, parce qu’elle est une femme, parce qu’elle a éliminé le "Ché" et le parti radical de gauche. Par ailleurs, les sympathisants (à différencier des militants) socialistes, pourraient être désorientés par ses propos très à gauche, alternant avec des propos plus centristes qu’ils entendent mieux mais peut-être trop rarement. Et si elle s’oriente trop à gauche, de nombreuses voix pourraient tomber dans le panier de Bayrou. Mais Bayrou récolte aussi les voix des mécontents rationnels. Et ils sont beaucoup plus nombreux que les irrationnels (je ne compare pas les irrationnels à des irréfléchis ou des imbéciles). J’entends par rationnels les gens qui veulent voter protestataire mais utile. Car on sait bien que le vote Le Pen, aussi prostestataire soit-il, n’engrangera pas de renouveau en France, mais ferait sombrer celle-ci dans une crise dont on ne connait pas vraiment les modalités. Etre irrationnel, c’est peut être vouloir "foutre la merde" tellement le désarroi et la colère est grande, autant que la confiance est inexistante. Bayrou monte progressivement, dans toutes les enquêtes d’opinion. Passé de 6 à 10%, sans grande médiatisation, il peut continuer de monter et alors il se produira un effet boule de neige. Parce qu’à 15%, les médias sont obligés d’en parler, les gens commencent à y croire.... 10% en janvier 2007 alors qu’il en faisait 4 il y a 5 ans. Donc voilà pour l’analyse proche de la politique politicienne, proche de la politique fiction, mais basée sur une réflexion qui ne semble pas invraisemblable.

Il reste à savoir ce que peuvent apporter ces 4 candidats. Avant d’en parler, je voudrais glisser un mot sur quelques autres candidats, qui, même s’ils ne rassemblent pas des millions de voix, méritent par leur réflexion ou leur influence, qu’on en dise un mot. Il y a le candidat Nihous, représentant le parti Chasse pêche nature et traditions (CPNT), qui a succédé à Saint-Josse. Nihous n’a pas le charisme de Saint-Josse. Je ne l’avais vu qu’une fois à la télé (sans l’avoir entendu à la radio) et c’est dimanche, dans une des rares bonnes émissions politiques, avec le Franc Parler et Chez FOG, France Europe Express. Il a dit certaines choses, de manière un peu brouillonne. Je vais donc sur le site de CPNT, et j’essaie d’aller sur le lien donnant leur programme. Je tombe sur une page "erreur". Tant pis pour eux ! Corrine Lepage, qui s’était voilée du pseudonyme Catherine Médicis pour accoucher d’un effet médiatique quelque peu raté, est une ancienne ministre d’Alain Juppé à l’écologie. Elle dénonçait, dans les livres signés par son double, violemment la "république bananière" qu’était devenue la France. Elle veut l’instauration d’une république durable avec de nouvelles institutions, le refus de la précarité... Voici son manifeste. Il y a également Philippe De Villiers, Voynet, Laguiller, Besancenot et Buffet. Pour Voynet et Besancenot cliquez ici. Pour les autres, on vous en reparlera. Je voudrais, avant de passer à notre quatuor, ajouter un mot sur Dupont-Aignan. Cet homme intègre, qui a plusieurs fois démissioné pour exprimer son désaccord, est un élu depuis 1995 et a été réélu à ses mandats au premier tour. Il a de nombreux points communs avec Lepage et Bayrou malgré quelques désaccords sur l’Europe. Pour en savoir plus, nous avons mis sur le site une interview de lui établie par Nicolas Voisin. D’autres candidats sont intéressants mais si peu représentatifs que je vous laisse le soin de faire vos recherches (Roland Castro, Christian Chavrier, Jean-Philippe Allenbach, Gérard Schivardi...). Voilà pour les candidats que l’on qualifie de petits.



Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • dionysos (---.---.232.178) 23 janvier 2007 11:59

    Le vote Le Pen, c’est une base solide de xénophobes, nationalistes, antisémites.... et un surplus de mécontents irrationnels.

    Je suis désolé, je ne me reconnais dans aucune de ces catégories, mais je pense que je voterai Le Pen, parce qu’il faut vraiment sortir de ce merdier, et que c’est le seul qui osera, peut etre, rentrer dans le lard de tous les petits privilégiés qui bloquent les réformes indispensables.


    • Wells 23 janvier 2007 12:37

      Bayrou a le même problème que Le Pen (a savoir que même élu il n’aura aucune majorité pour gouverner) la possibilité d’être au second tour en moins.

      Donc les gens voterons Le Pen pour contester. Le but de la contestation est de faire peur au rigolos UMPS. Bayrou avec ces 12% max ne fait peur à personne.

      CQFD


      • le mave 23 janvier 2007 13:01

        Je pense exactement le contraire .Hier je m’interrogeais sur mon vote ,et je suis arrivé à la conclusion :Bayrou .

        Pour ces prochaines élections je ne voterai pas vert , leur démarche est de moins en moins crédible ,ni extrème gauche LCR ou LO trop sectaires,ni PC trop archaîques . Après la droite la plus con du monde ,on a droit à l’estrème gauche la plus con du monde.

        Je ne voterai évidemment pas pour des fascistes et/ou réactionnaires style Le Pen et De Villiers. J’ai exclu de mon vote depuis très longtemps les favoris des médias ,Nicolas et Pimprenelle , reste Bayrou ,et je suis persuadé qu’il gagnera ces élection s’il passe le premier tour .

        Et ne croyez vous pas que Bayrou sera beaucoup tout autant dérangeant que le borgne et sa clique de nostalgiques du grand Reich .


      • Mardraum (---.---.156.241) 24 janvier 2007 08:16

        @ Le Mave ...reste Bayrou ,et je suis persuadé qu’il gagnera ces élection s’il passe le premier tour .

        Ben oui puisqu’il sera opposé a Le Pen au second tour !!!  smiley

        Ps:Ceci dit maintenant que j’ai dit ma connerie, j’en viens a me dire que ca serait une excellente chose que ce match !!! Le Pen - Bayrou Peut etre que CETTE fois ci les Enarques a deux balles se rendront compte de leur vacuité !!! Mais bon, faut pas trop rever non plus !!!


      • LE CHAT LE CHAT 24 janvier 2007 09:40

        @WELLS

        bien d’accord avec toi , beaucoup de gens vont voter le Pen pour simplement dire merde à tout ces policards de pacotille parce que les gens savent que cela seul peut faire réagir ! le retrait de Nicolas Hulot apportera également de nouvelles voix à notre neuneuil national......


      • Bois-Guisbert (---.---.148.138) 23 janvier 2007 16:52

        Se sentant trahie...

        On est jamais déçu que par les gens qu’on a surestimés !

        C’est trop facile, après, de reprocher aux cons d’être cons, aux incapables d’être incapables, aux bateleurs d’être des bateleurs, et aux pseudo-magiciens d’être des illusionnistes...

        Cette Barbara avait un niveau de réalisme politique de niveau Café du Commerce -1... Elle s’est auto-ensuquée façon Coué et c’est le genre d’imbécilité « progressiste » qui me fait rigoler de bon coeur...

        Il n’y a pas plus cave que les affranchis de gauche, en fait...

        Ce sont les mêmes qui croient que Le Pen réactiverait la chambre à gaz du Struthof, alors que s’il rétablissait le droit de coup de pied au cul pour les instits, ce serait vraiment le bout du monde...


        • Bois-Guisbert (---.---.148.138) 23 janvier 2007 17:08

          Bayrou n’est qu’une illusion de plus. Ce n’est pas en changeant de capitaine à 23h30, le 12 avril 1912, que le Titanic aurait pu échapper à son destin...

          Mais en changeant de route !

          Et, pour un grand pays comme la France, changer de route, c’est revenir à des vraies valeurs, bien concrètes, enracinées dans le pays profond, comme la Patrie, le Travail, la Famille.

          Ce que le gouvernement de Vichy avait tenté de faire, dans un contexte intenable, après que les « valeurs », abstraites et virtuelles, de la Ripoublique ait débouché sur l’inéluctable déculottée de mai-juin 1940...

          Le drame, c’est que la déculottée soit tout aussi indispensable aujourd’hui, pour secouer les consciences d’un pays anesthésié par 60 ans de démocratisme partitocrarique et droidlommiste.


          • Julio (---.---.245.29) 23 janvier 2007 17:14

            Jetez un coup d’oeil sur le site de l’auteur : http://stassin.ublog.com c’est frais !


            • c.d.g. (---.---.246.199) 23 janvier 2007 22:28

              Bayrou monte que dans la blogosphere. Autrement dit chez un milieu plus jeune que la moyenne, plus eduque et plus riche

              L auditeur de TF1 lui votera le pen, le FN est le premier parti ouvrier il ne faut pas l oublier. Et en plus Bayrou est quand meme membre du club des politiciens qui nous ont envoye dans le mur (2 fois ministre de chirac. Il est opposant maintenant juste car chirac a voulu le planter et qu il a loupe son coup (Douste Balzy est juste bon a jouer du pipeau dans des boeing de luxe))


              • Stassin (---.---.16.150) 23 janvier 2007 23:37

                Faux. Une fois minisrte de CHirac et une fois de Balladur. Par ailleurs, on lui a proposé plusieurs fois detre ministre ces derniers ans. Enfin, il a tout fait pr rester indépendant en 2002 cetait un choix qui engageait dans des années pas facile. L’article ne portait pas spécifiquement sur Bayrou mais ca montre que cest lui qui vous interesse. C’est interessant !

                http://stassin.ublog.com


                • (---.---.229.236) 24 janvier 2007 07:40

                  « Mais, en 1981, la France, qui venait de subir difficilement les deux chocs pétroliers, n’est pas encore au plus mal. Elle est ébranlée mais solide, elle attend une réaction, un virage pour la revitaliser. »

                  Il y a vraiment des gens qui on cru que batir l’utopie Socialo-communiste aller « revitaliser » la France !?

                  AH AH AH AH AH AH !!!

                  Le fait que tous les autres pays aient abandonner au cours des années 70 la politique keynesienne pour passer au libéralisme n’a sans doute pas impressioner les Français. C’est bien connu que seul les français savent. Les autres pays subbisent juste un bourrage de crane de la bourgeoisie.

                  Mai 81 = Immigration, Insécurité, Chomage, SDF, Dette et fonctionnaires.

                  Les parasites de gauche se sont gavé sur le dos des autres français, pourtant majoritaire. La République c’est de la merde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès