Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et (...)

Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l’UMP

25, 26 ou 27%, peu importe le score exact. L'UMP a encaissé hier la large défaite que le parti méritait et voyait arriver depuis des mois. L'ineptie des choix de l'UMP a ouvert un boulevard à une gauche et à des écologistes qui pourtant ne séduisent toujours pas les électeurs. La droite a réussi à offrir sur un plateau à une gauche pourtant mal en point la victoire qu'elle n'attendait plus.

Entre 2007 et 2010, ce sont des millions d'électeurs séduits par sa volonté de rupture avec un « modèle » archaïque que Nicolas Sarkozy a réussi à perdre. Car que gardera-t-on des premières années de présidence de Nicolas Sarkozy ? Une réforme des régimes spéciaux qui aura coûté tant qu'il aurait mieux valu ne pas la faire ? Une réforme de l'université avortée, qui a occulté les questions essentielles de la sélection ou de la hausse des frais de scolarité ? La mise en péril des libertés par lois Loppsi ou Hadopi ? Une politique de l'immigration et de l'identité nationale qui flirte avec l'extrême droite ? Une politique d'ouverture qui a fait fuir les électeurs de droite tout en ne faisant gagner aucune voix à gauche ? L'explosion du déficit et de la dette publique ? L'envolée du chômage ?

Comble de l'idiotie électorale, le président a réussi à tout faire jusqu'à la dernière minute pour décourager les millions de français qui souhaitent des réformes libérales courageuses : quelques jours avant les élections, il envisageait de faire une pause dans le rythme des réformes, pourtant à peine existantes. Comme le notait avant les élections un chroniqueur de Contrepoints : « doit-on dès lors s’étonner que les gens qui avaient espéré au moins quelques réelles réformes, contemplant un tel morne désert, préfèrent rester chez eux, ou voter Frédéric Bastiat, aux élections régionales qui approchent ? ».

Les électeurs qui ont préféré voter en mettant dans l'urne un bulletin UMP barré du nom de Frédéric Bastiat (Collectif Antigone), s'abstenir ou voter pour un parti contestataire sont les millions de français que Nicolas Sarkozy a réussi à perdre en à peine trois ans.

Alors que l'UMP s'est infligé sa propre défaite en trahissant son programme et ses idées, ce sont ses propres électeurs que la droite doit maintenant reconquérir, en proposant un programme authentiquement réformateur, axé sur la liberté, la responsabilité individuelle. En continuant sur sa lancée de l'ultra-étatisme, c'est une réelle défaite à la Pyrrhus que l'UMP s'inflige, une défaite au coût dévastateur car la trahison des idées de liberté ne lui rapportera jamais rien. Pour l'UMP, si le parti veut se sauver, il est temps d'enfin oser un programme libéral.

Images sous licence CC 3.0 Paternité. Auteur : Collectif Antigone

Documents joints à cet article

Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l'UMP Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l'UMP Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l'UMP Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l'UMP Régionales : une défaite à la Pyrrhus pour Nicolas Sarkozy et l'UMP

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 15 mars 2010 10:03

    Encore une fois l’attitude de ces gens là au soir des résultats confirme leur malhonnêteté intellectuelle et leur égocentrisme. Le nez dans leur caca, ils vous affirment que les abstentionnistes c’est de la faute des autres et que ce vote ne représente en rien une critique à leur politique. Une fois de plus, ils nous font comprendre que le choix démocratique des citoyens, ils n’en tiendront pas compte dans leur politique. En clair, ils en ont rien à foutre ! Plus autiste, tu meurs ! Malgré une baffe électorale mémorable, la capacité de nuisance du nabot reste intacte. Il faut s’attendre dans les deux années restantes de son mandat à une politique de la terre brûlée. Destruction massive des acquis sociaux restants. Une résistance citoyenne massive reste notre seule alternative. 


    • PtitLudo PtitLudo 15 mars 2010 17:43

      Gabriel vous avez du lire l’article en travers, en effet d’après l’auteur si la droite a subi un revers à ces élections c’est que sa politique n’est pas encore essez libérale.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 15 mars 2010 21:20

      Il me semble qu’on dit plutôt une « victoire à la Pyrrhus » qu’une « défaite à la Pyrrhus » ...

       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley

      Mais bon l’idée sous jacente est un peu la même finalement ...

       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley


    • LeGus LeGus 15 mars 2010 10:20

      Arf vous me faites rire, sarko pas assez libéral et c’est pour cela qu’il est sanctionné par l’électeur.

      Très bonne idée le chapeau haut de forme pour la distribution de tracts électoraux, avoir l’air de bourgeois échappés d’un Zola ou Dickens, c’est cohérent avec votre vision de la société.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:07

        preferez vous un monde ultra étatique facon Sarkozy, qui à un probleme nous pond une nouvelle loi, toujours plus d’Etat ?

        Quand à la « société », ca n’existe pas. Les gens existent, les communautés existent, les Etats existent, mais la société ?


      • JL JL 15 mars 2010 10:22

        « Défaite à la Pyrrhus », ça n’existe pas, revoyez votre dictionnaire ! Votre titre est aussi absurde que votre article.


        • sleeping-zombie 15 mars 2010 12:56

          Un état libéral non plus, mais ça le gène pas pour autant ^^


        • aieyamal 15 mars 2010 17:48

          @ JL. Il voulait sans doute écrire : - victoire à la Pyrrhus


        • sycander sycander 22 mars 2010 08:14

          Il voulait aussi sans doute écrire un vrai article.


        • foufouille foufouille 15 mars 2010 10:39

          « si le parti veut se sauver, il est temps d’enfin oser un programme libéral. »
          encore un libertarien !


          • aetius320 15 mars 2010 10:45

            « la droite doit maintenant reconquérir, en proposant un programme authentiquement réformateur, axé sur la liberté, la responsabilité individuelle. »


            Comme disait Frêche, les gens sont cons. Et à ces cons, cela fait 30 ans qu’on leur dit que l’on fait des réformes libérales. Et bien sûr les gens ont retenus que les réformes libérales n’ont rien à voir avec la liberté et la responsabilité individuelle mais tout à voir avec le dépeçage systématique des ouvriers, puis des jeunes, puis des classes moyennes, maintenant on va attaquer le bas des classes supérieures...euh...bientôt il n’y aura plus beaucoup de soutien. Comme je le lisais sur un blog, ce sera tout le peuple contre une fricassée de connards sauce 1794.
            Bon ben en tout cas, bonne chance pour votre combat politique, car c’est vrai, si le libéralisme a échoué c’est sûrement parce qu’on a n’a pas fait assez, il faut aller plus loin. Bizarre, cela me rappelle les discussions du polit bureau sous Brejnev...

            • katalizeur 15 mars 2010 10:51

              @ TOUS BONJOUR.....

              l’auteur a raison...il faut bien sur plus de liberalisme, et je dirai meme encore plus de liberalisme... le mur n’etant plus tres loin..il faut bien sur le percuter a la plus grande vitesse possible, ce n’est qu’a cette condition ciné qua non que le suicide collectif sera reussi....

              petit rappel , il faut aussi plus d’europe, plus de mondialisme et plus de finance c’est la recette la plus explosive celle qui fera le maximum de degats..... que des morts et tres, tres peu de blessés.....


              • gimo 15 mars 2010 11:52

                kata 
                  salut

                 ah !!! c’ est bien toi ok !!!! le roi des contre-petris
                cordialement


              • gimo 15 mars 2010 12:09

                 L’ AUTEUR en majuscule

                BASTIAT n’est pas mort il a fait des petits qui resistent et petit entre autres un certain « gimo »
                 
                visent à débusquer les principaux mythes ou sophismes entretenus autour de l’État (la grande fiction
                 à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde
                ), du socialisme (la spoliation légale), de la richesse (le profit de l’un est le profit de l’autre), de la solidarité (il m’est tout à fait impossible
                fenêtre cassée a seulement détourné de l’argent vers d’autres dépenses


              • Christian 15 mars 2010 11:28

                « C’est le sabrage de l’état social ,du public , de la justice, de la santé, de l’école, etc....les privatisations , les hausses de tarif et les hauts revenus de ceux qui en profitent »


                Hein ? les prélèvements obligatoires sont parmi les plus élevés du monde, les dépenses publiques augmentent, le nombre de fonctionnaires aussi, les finances publiques se dégradent, on a une ribambelle de nouvelles taxes et vous voyez du libéralisme là dedans ?

                C’est aussi stupide que d’expliquer que la situation de quasi-banqueroute que connait la Grèce est due à l’action de spéculateurs malveillants ou de « néo-libéraux ».



                • Christian 15 mars 2010 11:38

                  Le constat présenté dans l’article est très juste : cette défaite ne correspond pas à la conquête d’une frange de l’électorat par la gauche, mais par une démobilisation majeure de l’électorat de droite. Le PS recule d’ailleurs nettement en nombre de voix par rapport à 2004. En ces temps où tout le monde parle de « crise du capitalisme », la gauche radicale fait aussi un flop : les quelques voix gagnées par le Front de gauche ont été grappillée à l’ex-LCR.


                  Où sont passés les 20 millions d’électeurs sarkozystes de 2007 ? Ils sont déçus de l’inaction et de la chiraquisation de Sarkozy qui s’est constamment déporté vers la gauche, oubliant ses quelques promesses libérales. Si les électeurs voulaient protester contre la politique « néo libérale » et la « casse du service public » de Sarkozy, ils avaient l’embarras du choix, du Modem jusqu’au NPA. Force est de constater que ce n’est pas le cas et que ces slogans creux ne font pas recette.

                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:14

                    En meme temps, les liberaux dans leur majorité (Alternative Liberale, Gauche Liberale, Parti Liberal Democrate, Quebecois Libre, etc) avaient prévenu que Sarkozy etait un ultra-étatiste anti libéral !!

                    Opinion de Gauche Liberale 

                     http://www.gaucheliberale.org/public/ppf-03-09.jpg

                    Sarkozy et le gros des UMP dans l’etatisme.


                    Opinion d’un blogueur liberal en 2006

                    http://liberalismeexplique.hautetfort.com/archive/2006/11/02/liberal-ou-pas-sarkozy.html 

                     

                    Opinion du Quebecois Libre

                    http://www.quebecoislibre.org/07/070211-4.htm

                     Sarkozy joue donc le libéral comme Molière jouait l’avare. Comme au théâtre, le personnage est de composition et le masque défait révélera la vraie nature du personnage : un étatiste de la pire espèce.

                     

                    Opinion du Financial Times

                    http://globalconditions.wordpress.com/2007/03/15/nicolas-sarkozy-is-not-a-liberal-he-is-purely-and-simply-a-hard-right-wing-politician/

                     He is for colbert-style economic nationalism regarding the protection of companies dubbed “national champions”. He accuses the European Central Bank for causing the current problems at EADS

                     

                    Opinion d’Alternative Liberale

                     http://www.alternative-liberale.fr/index.php/index.php/la-presse-nationale/jdd-l-alternative-liberale-pas-de-politique-a-la-papa.html

                    Nicolas Sarkozy n’est en rien un libéral. Il est plutôt issu de cette tradition de la droite bonapartiste qui cherche le salut par le chef. Etre libéral, c’est rendre le pouvoir aux citoyens et les laisser définir par eux-mêmes leur propre bonheur.

                     

                    Opinion du Parti Liberal Democrate 

                     http://video.google.com/videoplay?docid=-5727035462645773952#

                     

                    Opinion des liberaux suisses http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/03/01/comment-sarkozy-est-en-train-de-plomber-la-droite-liberale.html

                    Le libéralisme est un humanisme, un humanisme profond, ne l’oublions pas. Entend-on cela chez Sarkozy, président de cette France qui a été pétrie d’humanisme ? Non. Il se contente trop souvent de mots, de discours à répétition sans âme.

                     

                    Contribuables Associes

                    http://www.observatoiredessubventions.com/2010/petition-de-contribuables-associes-a-eric-woerth/

                     

                    le Parti Pirate http://www.partipirate.org/

                    http://www.partipirate.org/blog/com.php?id=1246 

                    Ouvertement dans l’opposition à l’UMP, le Parti pirate n’a pas de mots assez durs pour dénoncer les « libertés rognées » et même l’émergence d’« une société totalitaire, voire fascisante »


                  • LE CHAT LE CHAT 15 mars 2010 11:39

                    oui , j’ai aimé gros nounours qui disait à la socialo qu’elle faisait que 13% des incrits , alors que lui qui est le représentant de TOUTE LA MAJORITE ne fait que 12% des inscrits , y’a des mecs qui feraient mieux de la fermer ! smiley


                    • non666 non666 15 mars 2010 13:48

                      C’est effecitivement encore pire quand on compte en nombre de voix.

                      En 2007 Sarkozy, grace au controle sur les medias de ses copains arrive a rassembler 30 % des votants au premier tour (pour 80% de participation)
                      En 2010 le pourcentage baisse , mais surtout, la participation est divisée par deux.
                      L’UMP rassemble encore autand de gens en 2010 que Lepen au deuxieme tour des présidentielles en 2007....
                      C’est ça le chiffre le plus important.
                      Les nombre de ses fideles jusqu’au boutistes encore dupes.
                      Le nombre des mecontents, ecouerés par tous les choix disponibles lui, est en constante augmentation. 

                      Sarkozy fait encore 5 millions de voix ?
                      Si vous retirez les amis- ’israel(800 000 ?) et les beneficiaires du bouclier fiscal, finalement, il ne reste plus grand monde.
                      Leur seul succès a été de reussir a nous diviser encore et a rendre certians choix « impossible » a voter.
                      Dupont Aignan , le false flag du siecle et de la franco-americaine a reussit a capter 4 % des voix.... : bien joué Sarkozy !

                      La pression monte dans la cocotte-minute , et il n’y a plus de valves de securité.



                    • Tythan 15 mars 2010 18:16

                      J’en ai ras le bol de vous voir encore et toujours calomnier Nicolas Dupont-Aignan, à qui vous faites d’ailleurs trop d’honneur : false flag ?? C’est totalement ridicule.

                      Non mais il faut arrêter la connerie au bout d’un moment. Nicolas Dupont-Aignan n’est membre ni du Siècle, ni de la french american foundation. Il a simplement participé à une conférence organisée par cette dernière.

                      C’est une calomnie totalement farfelue émanant de complotistes aussi sérieux que Pierre Hillard et Voltaire.net.

                      Ce n’est pas la première fois que je vous reprends, et j’en ai franchement assez de vous voir assèner ce genre de sornettes indigne de vous.


                    • non666 non666 15 mars 2010 18:33

                      « J’en ai ras le bol de vous voir encore et toujours calomnier Nicolas Dupont-Aignan, à qui vous faites d’ailleurs trop d’honneur : false flag ?? C’est totalement ridicule.

                      Non mais il faut arrêter la connerie au bout d’un moment. Nicolas Dupont-Aignan n’est membre ni du Siècle, ni de la french american foundation. Il a simplement participé à une conférence organisée par cette dernière.

                      C’est une calomnie totalement farfelue émanant de complotistes aussi sérieux que Pierre Hillard et Voltaire.net.

                      Ce n’est pas la première fois que je vous reprends, et j’en ai franchement assez de vous voir assèner ce genre de sornettes indigne de vous. »



                      Wouah , vérifions sur un site « complotiste » au hasard, tiens celui de la fondation en question, par exemple :
                      http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/alumni-francais.html

                      Et la relisez bien les noms, parce que ça, c’est du lourd.
                      Des fondateurs de « Rue 89 » a NCM , ils (et elles y sont tous.
                      Tous les lobbyistes en France de la VO du 11 septembre, tous les defenseurs du NWO , tous les lobbyistes qui ont imposé Sartkozy grace a leurs médias, y compris a gauche.

                      DONC OUI Nicolas Dupont Aignan est bel et bien un « false flag » du gaullisme , un agent destiné a limiter le scrore des souverainistes ce qu’il a d’ailleurs magnifiquement reussit en ile de france.
                      Sans LUI , Le FN etait au 3 eme tour...
                      Grace à la discretion des medias sur le « qui est vraiment qui » , les amis de sarkozy ont encore pu abuser les français.


                    • Tythan 16 mars 2010 17:12

                      Qu’est ce que prouve ce lien à la con ???

                      Que Nicolas Dupont-Aignan a participé à une conférence, et que l’organisateur l’a affublé du titre passablement stupide de young leader.

                      NDA n’a d’ailleurs jamais nié avoir participé à cette conférence comme d’aucuns voudraient nous le faire croire. Que je sache, il n’est pas interdit de débattre avec les adversaires du gaullisme que représentent certains anglo-saxons.

                      Arrêtez un peu avec cette manie complotiste et vos calomnies.

                      Il est totalement paradoxal de reprocher à NDA son pro-américanisme alors que beaucoup voudraient l’enfermer dans un anti-américanisme primaire en raison de ses positions « souverainistes »


                    • FYI FYI 21 mars 2010 12:34

                      Oui Lagarde et Weorth ne sont pas des agents « US » ... Va falloir comprendre qu’une puissance étrangère est entrain d’infiltrer notre pays, et il est rapace le bougre, car nous sommes une véritable épine pour ces voyous (dixit Mitterant). C’est particulièrement étrange qu’on ne connaisse pas d’où vienne ces personnes qui sont censés prendre la tête de l’éxecutif, leur vrai CV ..... Le tour de force est que cette puissance étrangère ait pu non seulement infiltrer le pouvoir politique depuis la mort de DeGaulle, mais aussi l’économie en acheter nos fleurons avec de la fausse monnaie, leur dollar. Nous sommes attaqués et en guerre contre les US, et leur idéologie nauséabonde, toutes les personnes désormais qui ont un rôle de premier plan sont entâchés de venir ou copuler avec eux, c’est de la Haute Trahison, retire par Sarko de la Constituion française au passage. Ils ont commencé à couler notre pays à partir de 1974, et vont l’achever très prochainement ... Alors libre à vous de tout nier comme pour cette escroquerie de H1n1 du réchauffement climatique et que sais-je ?, mais la réalité vous l’avez sous vos yeux.


                    • Anne-Marie 15 mars 2010 11:44

                      Bonjour,
                      Comprends pas votre titre : l’expression usuelle est « une victoire à la Pyrrhus ». Pyrrhus avait gagné contre Rome, mais avec de si lourdes pertes, que sa victoire pouvait presque être considérée comme une défaite.
                      Si je fais un symétrique entre votre titre et l’expression d’origine, on pourrait penser que M. Sarkozy, bien que grand perdant de ces élections, pourrait se voir gagnant au 2ème tour...
                      Bizarre !


                      • keiser keiser 15 mars 2010 12:53

                        J’adore !...

                        Pas assez libéral , attendez ! j’ai bien lu ???...
                        Pas assez libéral et les gueux ne l’ont pas compris ?!

                        Ah ! Ok ! j’avais oublié que moi , petit rouage de la grande mère nourriciere qu’est l’économie liberale , je suis un con !
                        Et je ne comprend pas que l’argent roi veut mon bien .

                        Si on continue avec des raisonnements pareils , c’est sur que l’on va dans le mur .
                        Expliquez ça aux travailleurs pauvres .
                         Pas assez libéral . smiley

                          


                        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:22

                          A votre avis, il passe ou le pouvoir d’achat des travailleurs ?

                          Pour gagner 1500 bruts soit 1200 net avant impots, l’entreprise paie en fait pres de 3000 euros y compris toutes las charges sociales.

                          Maintenant vous savez comment on pourrait gagner plus : moins de redistribution FORCEE, chacun touche son brut brut (inclus les charges sociales) et reverse à la Secu ou a un autre organisme, sur son LIBRE ARBITRE, les cotisations pour l’assurance qu il souhaite, ou pas.

                          Et ne me dites pas que les travailleurs pauvres beneficient des services publics qui sont financées par cette masse absolument ahurissante d’impots colossaux et de charges et autres taxes hallucinantes.
                          Les banlieues sont privées de service public, et les pauvres n’ont jamais les HLM qu ils demandent. Les auelques miettes que les ultra étatistes leur concedent (RSA, quelques minables alloc) servent juste à leur faire croire que le socialisme ca marche.

                          donc, oui, la poursuite de l’ultra-étatisme sous Sarkozy est en train d’achever ce pays.


                        • Tiberius Tiberius 15 mars 2010 13:49

                          Si au nom du libéralisme, tout ce qui vous intéresse c’est de faire entrer par millions des travailleurs immigrés clandestins pour constituer la main d’œuvre servile des entreprises françaises et se substituer à une population blanche vieillissante et pusillanime, eh bien vous n’avez qu’à voter PS ! 

                          Vous verrez qu’en cela, il n’y a pas plus libéral qu’un socialiste...


                          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:35

                            Densité de population en France : 105 hab / km2

                            Belgique 356
                            Pays Bas : 395
                            Allemagne 231
                            Italie 195

                            ==> il y a de l’espace, en France

                            D’autre part, pensez vous vraiment que la France puisse tourner sans travailleurs immigrés , clandestins ou legaux ?

                            Qu’en pense la RATP ? http://eco.rue89.com/2009/10/15/interim-et-sans-papiers-la-video-de-la-ratp-relance-le-debat
                            Qu’en pense les entreprises de BTP qui construisent la Defense ?
                            http://www.lepost.fr/article/2008/08/27/1251787_manifestation-de-sans-papiers-interimaires-du-btp-a-la-defense.html
                            Qu’en pensent les restaurateurs parisien ?
                            http://www.quartiers-solidaires-belleville-csp19.org/index.php/2008/04/16/176-sans-papiers-en-greve-a-paris-chez-papa-pizza-marzano-et-fabio-lucci
                            Qu’en pensent les villages de campagne ?
                            http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Alina-medecin-roumain-exercera-en-Mayenne_8620-469648_actu.Htm

                            Les francais veulent etre aux 35 heures ?
                            Les jeunes revent d’etre mannequins, journalistes ? http://www.jobetic.net/Les-100-metiers-qui-font-rever-les-18-25-ans_a1286.html
                            ils rejettent les metiers du BTP et de la restauration, ou meme de medecine generaliste de campagne ?

                            Il ne faut pas s’etonner que d’autres viennent prendre les boulots dont les gens ne veulent pas, et a des salaires qui permettent à la France de rester compétitive !


                          • Tiberius Tiberius 22 mars 2010 10:51

                            @ eleusis

                            Ne comprenez-vous pas que le seul intérêt économique de l’immigration est de maintenir à la baisse les salaires des métiers pénibles ? Si les immigrés n’étaient pas là, les entreprises n’auraient d’autre choix que d’augmenter les salaires et alors là OUI, elles trouveraient facilement des candidats. La présence des immigrés enrichis peut-être certaines entreprises mais elle n’améliore pas la vie des autochtones dont le taux de chômage continue de flamber et qui se retrouvent obligés de vivre dans un monde qui leur est de plus en plus hostile. Chassez les immigrés et vous ferez remonter les salaires. Le PIB national va peut-être diminuer, mais le PIB par habitant, lui, va augmenter.

                            Pire encore, la présence des immigrés constituent pour la population blanche de ce pays un vrai danger de mort car elle lui masque le drame de sa démographie. Les statistiques ne permettent pas de distinguer la démographie des différents groupes ethniques mais il n’y a qu’à voir les prénoms les plus donnés pour comprendre qui apporte le surplus de naissance qui tire le taux de natalité français.

                            Comme ce fut le cas pour les Egyptiens, il ne restera bientôt plus que des images des hommes qui ont inventé le capitalisme, découvert l’Amérique et mis le pied sur la Lune. Moi je suis Antillais mais si vous êtes Blanc dites vous qu’à moins que vos filles n’épousent des immigrés qui leur feront beaucoup d’enfants, vos gènes ne perdureront pas (les filles des immigrées ne sont quant à elles pas pour vos fils).

                            En revanche, mettez un frein à l’immigration et les salaires repartiront à la hausse votre niveau de vie comme votre bien-être augmenteront et le taux de natalité également. Mais laissez les patrons d’entreprises vous imposer une immigration effrénée et vous mourrez..


                          • Tiberius Tiberius 15 mars 2010 14:00

                            ...et autre chose : On parle de victoire à la Pyrrhus (victoire trop chèrement acquise) et non pas de défaite à la Pyrrhus.

                            Non mais vraiment !


                            • Alexis Vintray Lexington 15 mars 2010 14:23

                              L’expression usuelle est évidemment de victoire à la Pyrrhus. Dans ce cas, c’est l’inverse : on a et la défaite, et le sacrifice idéologique de l’héritage de la droite libérale classique, par la faute de Nicolas Sarkozy. Au lieu de faire un sacrifice pour remporter une victoire, on fait un sacrifice pour remporter... une défaite.

                              Voir ce que j’écrivais sur Contrepoints : « Au moins Pyrrhus avait-il été victorieux en contrepartie des pertes qu’il avait subies. Avec l’UMP, on invente la défait à la Pyrrhus. Et les pertes, et la défaite. »

                              Comparaison trop subtile apparemment pour certains...

                              http://www.contrepoints.org/Une-defaite-a-la-Pyrrhus.html


                              • UnGeko 15 mars 2010 14:52

                                Modeste avec cela !

                                Il n’y a ni défaite ni victoire ! Sarko c’est la méthode Bush : Par tous les moyens à n’importe quel prix !

                                La démocratie il n’en a rien à fourte ! Il a un travail à faire....pour ses donneurs d’ordre.|

                                Si les élections se confirment attendez vous à des opérations de destabilisation du pays d’ici quelques mois !  


                              • Tiberius Tiberius 15 mars 2010 15:18

                                Mais mon pauvre ami, en général, quand on subit une défaite, quoi qu’on ait investi pour remporter la bataille, c’est en pure perte. Non ? ! ...



                              • keiser keiser 15 mars 2010 16:41

                                Vous voulez que je vous dise à quelle expression usuelle vous me faites penser ? moi et beaucoup d’autres .

                                Et je peux vous dire que cette expression usuelle ne ferait pas dans la subtilité ...

                                 smiley


                              • ASINUS 15 mars 2010 15:11


                                oh putain !
                                un liberal


                                Le Péripate sort de ce corps  !!!!!


                                bon , ou j ai foutu mon Berretta , moi ?


                                • Agoravocs 15 mars 2010 16:36

                                  @ keiser

                                  En effet, la politique Sarkozyenne n’est pas encore suffisament libérale :

                                  - Croyez-le ou non, mais il y a encore certains cartés UMP qui payent des impôts...
                                  - Les ouvriers refusent toujours de se faire licencier...
                                  - Les banques ont du revoir à la baisse les primes aux traders...
                                  - Le SMIC est toujours à une seuil anormalement élevé (presque 1000 euros net !!!!)

                                  Bref, comme vous pouvez le voir, le chemin est encore long avant que l’on puisse effectivement parler d’une France libérale !! 


                                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:54

                                    les traders n’ont pas droit au principe de l’egalité devant l’impot ? On cree un impot pour eux uniquement, c’est normal ?


                                  • Gabriel Gabriel 15 mars 2010 17:24

                                    @agoravocs

                                     A votre première remarque comme quoi des encartés UMP payent des impôts, les yeux ont commencé à me piquer. A la deuxième, comme quoi ses salauds d’ouvriers refusent de se faire licencier, j’ai pleuré. En apprenant la troisième (La baisse des primes aux traders), je me suis effondré. Quand à la quatrième, cet indécent SMIC à 1000 €, j’ai commencé la boite d’antidépresseur. Quand est ce donc pourrions nous espérer c’est France libérale ou chacun peut dénoncer son voisin, ou un habitant sur deux est chômeur en fin de droit, ou la médecine et l’éducation ne seront accessible qu’aux riche ? Ah ! Vous m’avez fait rêver, tant pis, je retourne me coucher….


                                    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 21 mars 2010 14:53

                                      Les pauvres n’ont acces ni à la santé ni à l’education

                                      Entre les refus de soins sur presentation de la CMU http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-07-01/les-beneficiaires-de-la-cmu-victimes-de-refus-de-soins/920/0/357425, les HLM reservés aux riches http://www.atout-guadeloupe.com/Scandale-des-petits-loyers-apres-la-droite,-la-gauche_a1296.html
                                      et les etudes de facto squattées par les fils et filles de profs ou « professions intellectuelles », http://www.educnet.education.fr/comptes/ecole/massif/etudiants_csp.htm

                                      OUI, vivement une France Liberale ou les pauvres arretent de payer pour des services soit disant publics auxquels ils n’ont pas acces.


                                    • PtitLudo PtitLudo 15 mars 2010 17:51

                                      Ceci dit, nul doute que le gouvernement va en faire la même analyse suivant le principe maintenant bien connu de la stratégie du choc, le choc étant ici l’abstention.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès