Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Samuel Huntington : choc des civilisations ou choc de l’ignorance (...)

Samuel Huntington : choc des civilisations ou choc de l’ignorance ?

Samuel Huntington vient de mourir le 24 décembre dernier. Ce professeur de science politique, qui a enseigné à Harvard pendant près de 58 ans, s’était surtout fait connaître par la théorie du « choc des civilisations » exposée pour la première fois en 1993 dans un article de Foreign Affairs.
Pour Huntington, la scène internationale de l’après-guerre froide devait être le théâtre de conflits violents, non plus entre États-Nations mais entre civilisations. Parmi les 7 ou 8 civilisations mondiales qu’il identifiait, Huntington prévoyait notamment que la civilisation occidentale et la civilisation islamique seraient inéluctablement amenées à s’affronter.
Rien de surprenant dès lors, que cette théorie ait connu un succès considérable dans l’après 9/11. 
J’ai toujours cependant gardé mes réserves quant à cette théorie dont les prémisses me semblent erronées sinon fallacieuses. Ainsi la théorie de Huntington me semble problématique car elle se fonde sur une idée fausse de ce que serait la/les civilisation(s). Pour Huntington, les droits de l’homme, la démocratie sont des valeurs exclusivement occidentales que ne peuvent connaître les autres civilisations. Prétendre à l’universalisme, n’est qu’une forme d’impérialisme. Islam et démocratie serait ainsi fondamentalement antinomiques.
Il n’est pas facile de rivaliser avec le pouvoir simplificateur d’une théorie qui décrit un monde fait de blocs et d’entités distinctes, aux différences irréconciliables et indépassables, où l’Autre, est cet inconnu avec qui l’on ne croit rien pouvoir partager pas même de prétendues valeurs universelles.
Il est plus difficile pour la thèse adverse de se faire entendre car elle doit faire admettre un monde infiniment plus complexe où chaque entité est tout sauf un bloc monolithique, où les identités sont multiples presque insaisissables jamais définitives. De qui et de quoi parlait Huntington quand il pensait décrire le monde islamique comme une civilisation ? Son échantillon comprenait-il 500 Indonésiens, 200 Pakistanais, 100 Algériens, 50 Bosniaques ? Il semblait ignorer la complexité, la diversité et les dynamiques internes de ce qu’il croyait être des blocs.
Et, dans cette guerre des civilisations que nous promettait Huntington et que certains ont cru reconnaître dans le monde de l’après 11 septembre, le danger n’est pas tant cet Islam rétif aux valeurs occidentales que l’alliance objective entre les faucons de l’ancienne administration Bush et les islamistes de la sous-traitance Al-Quaediste.
La civilisation telle que semblait la comprendre Huntington inscrit les individus dans des identités éternelles, indélébiles, impérissables, des prisons indépassables. Il me semble au contraire que la mondialisation, les progrès de la communication, les migrations, et les échanges au sens large du terme (qui sont aussi vieux que le monde et qui n’ont pas débuté avec ce que l’on appelle la globalisation) anéantissent cette vision de la civilisation immuable. Les individus et les communautés humaines sont gardiens, il est vrai, de patrimoine et de valeurs, mais ceux-ci sont plutôt qu’une chasse-gardée, le fruit d’un savant mélange entre traditions et incorporations de ce qui vient d’ailleurs.
Autrement dit, la théorie de Huntington bien que séduisante me semble décrire bien plus le choc des ignorances que le choc des civilisations.

Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Ibn Al Farouk Ibn Al Farouk 29 décembre 2008 10:32

    Bonjour Algy,

    Merci pour cet article, je vous rejoins totalement. Hubert Vedrine appellait cela "le choc des incultures" dans son livre :"l’hyperpuissance".

    En faite M. Huntington n’a pas fait une étude au sens académique du terme mais à créer une théorie sur mesure au besoin de l’administration américaine qui avait besoin de théoriser sa guerre contre le térrorisme à venir.

    Si les simplistes qui voient le monde de manière binaires continue de nous imposer leurs visions du monde, nous courrons probablement à la catastrophe.


    • stephanemot stephanemot 29 décembre 2008 12:34

      Huntington fait effectivement des fausses pieces a conviction forgees par les theocons et neocons US pour justifier leur croisade
      http://e-blogules.blogspot.com/2007/08/universal-declaration-of-independence.html

      son "Choc" figurait en bonne place de leur arsenal d’armes de desinformation massive.


    • non666 non666 29 décembre 2008 13:46

      Le mort survivra malheureusement grace aux neo-cons.
      Sa théorie est sortie en 1993, juste apres le planing defense guidance de 1992 qui expliquait que les etats unis etaient désormais la seule hyperpuissance et qu’il etait logique qu’ils gouvernent le monde et empechent d’autres puissances d’emmerger comme rivales...

      Etaient cité nommement l’Europe, la Russie isssue de l’urss , et la chine.

      La theorie d’Hugh hilton(!) est sortie au bon moment pour pretendre à une base "scientifique" au doctrine US de l’epoque. Les radacteur du PDG 1992 ont reprit leur texte en y incorporant la theorie de l’autre cretin pour produire leur PNAC .

      D’ailleurs l’Occident , (c’est à dire l’Europe à l’ouest du Rhin) est assimilé au monde Yankee comme etant un suivant legitime, comme si nous n’existions pas hors de la mouvance d’Al USA...



    • Absurde Absurde 29 décembre 2008 11:10

      Pour moi, il n’y a peut-être pas un choc des civilisations au sens où l’entendait Huntington, mais un choc des cultures qui s’opère au sein même de nos sociétés. A la fois c’est une réactualisation de la lutte des classes et un choc générationel.

      Le XXème siècle a connu une formidable accélération technologique qui a atteint son apogée avec la démocratisation du web dans la décennie 1990-2000, en même temps que resugissait un conservatisme réactionnaire pur et dur été qui a contribué à la globalisation d’un système économique dit néolibéral, dont nous constatons aujourd’hui à quel point il est nuisible aux plans humain et écologique. 

      Le XXème siècle a marqué aussi la chute de l’idéal socialiste, l’effondrement du catholicisme, la mise en abîme des espoirs révolutionnaires, la disparition progressive des idéologies humanistes par leur éclatement, leur dispersion en autant de micro-idéologies incapables de cohésion, et souvent contradictoires... au profit là encore de la nébuleuse capitaliste assortie de sa morale régressive/répressive. 

      Le choc des cultures se vit dans cet antagonisme entre tenants d’idéologies disparues (humanistes) et d’idéologies vouées à s’effondrer à leur tour (capitalisme, néolibéralisme, néoconservatisme), antagonisme qui trahit notre incapacité à envisager d’autres lendemains, en fait à inventer la civilisation qui irait avec l’époque que nous vivons, une nouvelle société dont les fondements seraient disons techno-scientifiques, et qui serait centrée sur le devenir et l’émancipation de chacun et non plus sur la mémoire, le souvenir, la Nation, une morale héritée du judéo-chistianisme où la soumission à une autorité fictive, qu’elle soit l’Etat, le Marché, Dieu, le Capital ou la Loi, fait de chacun d’entre nous des pions contraints à la docilité, de gré ou de force. 

      Il se passe que pour la première fois de l’Histoire de l’Humanité, les ressortissants de trois siècles sont voués à cohabiter. Il se trouve encore parmi nous des personnes nées au XIXème siècle, un plus grand nombre de personnes nées dans la première moitié du XXème siècle, un plus grand nombre encore de personnes appartenant aux générations de l’après-Seconde guerre mondiale, etc. Quels repères culturels peuvent avoir en commun un employé des Chemins de fer né en 1919, patriote, un brin xénophobe et eurosceptique, une intellectuelle née en 1950 et qui aura "fait 68" et qui sera restée écolo, un père de famille né en 1973 qui enchaîne les CDD et rejette les syndicats traditionnels, une étudiante en sciences-éco née à la fin des années 80 et envisageant de s’expatrier à Londres ou Ottawa à la fin de son cursus, et un ado né en France de parents originaires d’Afrique du nord accroc à son portable 3G, passant quatre heures par jours à chatter sur MSN et pour qui les études sont une perte de temps ? Tous ont la capacité de se rendre au bureau de vote et d’y exprimer leur choix pour ce qui nous est toujours présenté comme un "projet de société", une "vision de progrès", un "changement nécessaire". Tous ne peuvent avoir la même vision de ce que peuvent être des nécessités d’intérêt général. Le choc culturel il est là. Une confrontation de générations si différentes qu’elles ne peuvent plus objectivement communiquer, échanger, se comprendre, "vivre ensemble".

      Ce schéma est planétaire. Je le crois aussi vrai pour les nations occidentales industrialisées que pour les pays dits émergents et les sociétés entendues comme traditionnelle. Il me paraît plus criant, et certainement plus explicite quant à la situation de chaos que nous traversons, que le "choc des civilisations" défendu par Huntington, en ce que l’Islam traditionnaliste pur et dur (mouvance Al qaeda, GIA...) est ultra-minoritaire au regard d’un Islam aussi traditionnaliste et féodal, mais qui s’est lancé dans une course au gratte-ciel le plus haut, qui construit des mégapoles en plein désert et se nourrit d’un capitalisme mafieux à faire pâlir tous les Madoff de la création. 


      • Bois-Guisbert 29 décembre 2008 19:57

        inventer la civilisation qui irait avec l’époque que nous vivons

        Une civilisation ne s’invente, elle est ! Ce n’est pas un produit de la raison, mais l’émanation de l’affectivité.

        Une civilisation est, comme une identité nationale, le produit d’un vivre ensemble et elle s’épanouit comme fruit d’une gestation de plusieurs siècles.

        Lorsque la nôtre disparaîtra, aucune ne lui succédera. S’ensuivra une longue période de désordres et d’anarchie où sein de laquelle tout le monde se dressera contre tout le monde, puisque les folies migratoires ont conduit à mélanger des populations qui ne sont pas faites pour vivre ensemble.

        Et si, comme dit l’auteur, il y a un choc générationnel, dont il exagére l’ampleur, le choc culturel est infiniment plus sévère. C’est de l’oppostion des cultures que naîtront des guerres civiles à répétition tant que l’un des antagonistes n’aura pas réussi à annihiler l’autre ou les autres.


      • ZEN ZEN 29 décembre 2008 11:45

        Cette "théorie" (?) est une imposture intellectuelle

        On sait qu’elle a été forgée et instrumentalisée dans les milieux néocons : une arme idéologique qui joue sur les peurs et les attise...


        • stephanemot stephanemot 29 décembre 2008 12:42

          ZEN rejoint Ibn al Farouk dans son commentaire, mais avec des termes encore plus directs et pertinents.

          Pour ma part, la question est moins de savoir si les qualificatifs de raciste et de fasciste sont adaptes, que de savoir si cet imposteur allait les prendre comme des compliments.

          Huntington est une honte pour Harvard.


        • fouadraiden fouadraiden 29 décembre 2008 13:58


          ceci dit à bien observer les identités derrière lesquelles s’’agitent Israéliens et le Palestiniens on peut au moins penser qu’il existe bel et bien une réelle opposition qui autorise à penser en terme conflictuel deux blocs : Occident/monde arabe, pour ne pas dire plus,non ?


           les néoconsérvateurs n’ont pas inventé cette opposition ou alors ça revient a si penser que l’extrême-droite était responsable du racisme du monde entier et Le Pen de l’absence de diversité dans la société française...


          • Martin D 29 décembre 2008 15:13

            ah enfin une bonne nouvelle !...
            malheureusement, sa théorie débile est enseigné aux étudiants américains !
            comme quoi, ceux qui veulent effectivement un grand clash avec le monde musulman y parviendront sûrement...

            les partisans du nouvel ordre mondial y sont peut-être pour quelque chose ?


            • jeanclaude 29 décembre 2008 18:33

              @ fouadraiden - j’ai lu le livre  Le Choc.... Je ne me sens pas capable de le déclarer entièrement nul, même s’il est vrai que l’auteur a été soit manipulé, soit complice de néoconservateurs et de politiques américains qui avaient "besoin" d’une telle doctrine.

              Vous pointez la nouvelle flambée israélo palestinienne. Vous n’affirmez pas qu’elle est le résultat unique d’une telle opposition, mais qu’il y a dans ce face à face aussi une opposition de civilisation.

              Je viens de lire un peu par hasard le livre de J.-F. REVEL, L’obsession anti-américaine. Il aborde aussi la question (ce n’est pas le sujet central du livre) d’incompatibilités radicales entre certaines valeurs de l’islam et certaines valeurs "occidentales".

              Il y a quelque temps j’intervenais encore pour une ouverture d’esprit maximale vis à vis des musulmans de France ( et d’autres pays européens). Je deviens plus interrogatif. Principalement parce que je ne trouve jamais de réaction commune de personnalités politiques ou religieuses ou culturelles du monde musulman, quand se passent certains évènements. Par exemple le récent jet d’acide à Kandahar dans une l’école de jeunes filles, ou encore les cas de peines capitales selon la charia.

              Devant une telle attitude, on peut supposer que :

              - ces personnalités "ne sont pas encore capables" de se fédérer pour affirmer publiquement leur désaccord,

              - ces personnalités "n’osent pas", par crainte de représailles,

              - ces personnes ne veulent pas réagir, car sans approuver, il n’y a pas lieu de donner des gages à l’occident

              - ces personnes ne veulent pas, car historiquement, et pou faire avancer et triompher finalement la cause musulmane, ce type d’action est légitime dans des pays du type Afghanistan (un peu comme les marxistes, qui admettent des dégats temporaires au cours de la marche vers le communisme).

              L’hypothèse d’@Absurde est optimiste, et j’aimerais bien m’y raccrocher. Si je le comprends bien, il faut être patient, c’est une question de temps, les nouvelles générations seront plus ouvertes. Que beaucoup de militants engagés dans l’action violente soient de classes moyennes, ont eu une formation secondaire, voire universitaire, serait un signal contraire.

              L’auteur dit qu’H. pose que les valeurs occidentales ne sont pas universelles. De ma lecture, cela n’est pas affirmé comme étant définitif, c’est un constat de la situation actuelle (fin du 20°-début du 21° siècle). Il ne dit pas non plus que nos valeurs ne sont pas universelles en droit, il dit seulement que nous n’avons pas à les imposer par n’importe quel moyen.

              On peut aussi s’inquiéter de retours en arrière dans des grands pays comme l’Inde, le Nigéria, l’Indonésie, où la cohabitation équilibrée entre musulmans et non musulmans régresse (pour des raisons compréhensibles pouvant venir des deux côtés d’antagonismes sociologiques, raciaux, etc...).

              Donc, même si H. a faux, on ne saurait nier le problème et essayer de l’éclairer. Il ne concerne pas que les américains, mais tous les "occidentaux".



              • subissu Quand’ellu canta lu cucu 29 décembre 2008 18:42

                depuis quand les hommes qui dirigent le monde ne sont pas ceux qui, en fin de compte, font l’ Histoire ????
                néocon ou néocouilles, demain superbites, et prémedité ou pas, nous nous dirigeons inexorablement où ils veulent...
                en fin de compte, ca n’est pas celui qui a raison qui gagne, mais celui qui tappe le plus fort ! mais on le sait déjà ça, non ?
                nihil novi sub sole


                • abersabil abersabil 29 décembre 2008 19:03

                  Un sioniste patenté dont l’histoire ne gardera que ses dérives intellectuelles débridées et l’illusion du vrai, en un mot un irresponsable.


                    • Iren-Nao 4 janvier 2009 10:59

                      Nos valeurs seraient universelles....

                      Nos resultats sont merveilleux, effectivement.

                      Si vous croyez que le monde entier, par exemple chinois ou musulman, ou indien (ca fait du monde tout ca !) les partagent un tant soit peu, il faudrait sortir un peu.

                      Que les civilisations se frottent avec vigueur, rien de nouveau, c’est l’histoire du monde.

                      Quand les ressources deviennent rares, elles frottent plus.

                      Et les civilisations evoluent a vitesse historique, pas plus.

                      Iren-Nao


                      • Booz Booz 4 janvier 2009 14:48

                        Le gros problème d’Hutington avec les gauchos et droits-de-l’hommisme de service se résume en deux points :



                        1/ Il dit des vérités qui vont à l’encontre du politiquement correct "on est tous des frères et on est tous les mêmes"

                        2/ Ce qu’il écrit et prédit se vérifie, pas besoin du 11 septembre pour le voir il suffit de voyager dans le monde pour comprendre que les concepts de De´démocratie et de liberté individuelle ne sont pas nées en Europe par hasard.


                        • USA 613 4 janvier 2009 17:17

                          @ abersabil

                          En réponse à votre intervention un peu plus haut

                           Des faits... juste des faits civilisatin occidentale et.....

                          Ici des explications dont TOUS ont appris les FAITS toutes ces années... Ici quelques RAPPELS

                          La FINUL a t elle été critiquée par son secrétaire général pour son IN-action contre le Hezbollah ? OUI

                          Les Casques Bleus ont-ils prouvé leurs partis pris dans des conflits au Sud Liban contre Israël, en Afrique contre certains, en Yougoslavie, etc... etc...

                          Qu’en a-t-il été des Casques Bleus au Sinaï quand Gamal Abdel Nasser a exigé leur retrait à U’Tant le secrétaitre général de l’ONU à l’époque ? Le secrétaire Général a retiré les Casques Bleus sur les ordres de Nasser laissant les troupes arabes confédérées dont celles de l’Egypte face à Israël encerclé sur toutes ses frontières.

                          Un grand général français allait changer l’image que le monde gardait de lui. Avec ses choix il faisait de TIM le premier à changer le journal LE MONDE qui allait publier son dessin célèbre où l’on voit un déporté derrière des barbelés prendre la posture de Napolon avec un sabot appuyé sur les barbelés. De légende le Général était devenu la honte pour lui même mais aussi il salissait la France. Depuis la France s’est plus éclaboussée encore.... serait-elle sur cette lancée, à nouveau. Une nouvelle couleuvre à avaler pour Kouchner.

                          On l’a vu à Durban... HONTE à l’ONU
                          A plusieurs occasions dont au Sud Liban l’ONU et ses Casques Bleus N’ont PAS été les garants de la mission qu’ils étaient supposés remplir encore moins ceux de LA MORALE ou du droit de chacun à se défendre ? "a joke" une farce
                          outube.com/watch ?v...
                          http ://www.youtube.com/watch ?v=LCVr7MBhgj0&feature=channel_page
                          1) De lieux de prière s’en servir
                          pour y entreposer des armes...
                          pour s’y réfugier et se servir des personnes qui l’occupent comme de boucliers humains
                          Quel nom cela porte-t-il ?
                          Comment cela est-il qualifié par les lois internationales ?
                          Que s’est-il passé à Gaza en 2008 ? Que s’est-il passé toutes ces années en Cis-Jordanie (Bethléem c’est bien la Cis-Jordanie, non ?), au Liban ?
                          2) D’ambulances
                          3) D’hôpitaux
                          4) D’écoles
                          5) De postes de la FINUL (au Sud Liban)
                          6) D’habitations abritant des familles entières .... On a même vu des enfants ou des femmes cachant sous leurs vêtements des bombes. Certains enfants envoyés pour se faire exploser pour une récompense de 20 €
                          etc.... etc....
                          En 2006 quels ont été les propos du représentant de l’ONU à sa descente de l’avion à Larnaca sur les méfaits du Hezbollah sur la population libanaise ?
                          Ce n’est qu’UNE FOIS, EN SECURITE A CHYPRE, qu’il a eu le courage de s’exprimer et qu’ALORS il a dénoncer et CONDAMNER le Hezbollah pour s’être servi de la population civile libanaise comme de boucliers humains.
                          En quoi le Hamas diffère-t-il dans ses méthodes de celles du Hezbollah ?
                          Même combat, mêmes buts, mêmes méthodes.
                          Les Chrétiens sont terrorisés dans plein de pays musulmans
                          Ils en sont à fuir toutes ces régions du Proche et Moyen-Orient mais aussi en Asie, partout les Chrétiens fuient et ce quel que soit le pays musulman. Ce sont des faits. Combien de Chrétiens ont été bouchérisés, égorgés et de quelles façons dans le monde musulman toutes ces dernières années ?

                          Une réalité qui n’est pas niée mais qui est révélée avec minutie par toutes les autorités, les médias et même le Pape de peur d’assister à des confrontations mondiales communautaires plus importantes.

                          Quelle religion a été épargnée dans le monde par de pseudos activistes … des enragés fondamentalistes musulmans qui bouchérisent tout autant leurs coreligionnaires, on l’ a vu dans tout le bassin musulman quel qu’en soit le continent.

                          Il appartient aux Musulmans eux mêmes de mettre ces dangereux fanatiques hors d’état de nuire. Ces fanatiques religieux sont le terreau où le travail d’élimination doit se faire. Peut-on convaincre un enragé par le seul langage de raison quand lui ne fonctionne plus selon le même système de valeurs ? NON. Il n’y a plus de place à un langage de raison avec eux. Ils ne sont plus dans le même système de valeurs.

                          Ici quelques vidéos en ligne montrant des faits et non des interprétations ou des falsifications de la propagande de certains
                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...

                          http://www.youtube.com/watch?v...
                          Que visent les lanceurs du Hamas ? Les civils
                          Que visent les Israéliens ? Les pseudos activistes = nouvelle formulation = un euphémisme pour une autre appellation quand on parle des autonomistes corses ou basques soudain pour ces derniers il n’est plus question d’activistes mais de terroristes. Pourquoi ces changements d’appellation alors que les méthodes et buts sont identiques ?
                          Chacun sa vision sur ces points en l’état
                          Il sera donc bien difficile d’atteindre un consensus puisque étant les soutiens au Hamas et aux Palestiniens il faut inconditionnellement encourager les Palestiniens

                          Bien malheureux ces pauvres Palestiniens car à agir de la sorte ils ne font que s’enfoncer dans le désastre et le malheur

                          Ils seraient bien mieux inspirés à chercher à développer des relations de bon voisinage avec les Israéliens comme tous ces Arabes du début du XX° siècle (cf le QUID sur les populations en Palestine) qui ont afflué par centaines de milliers (ce sont les chiffres) en Palestine pour fuir la famine en Syrie et ailleurs étant les sources de revenus et de nourriture que leurs procuraient les employeurs juifs de l’empire ottoman, puis les mêmes aux mêmes endroits mais sous le régime du mandat britannique après 1918, 
                          Y a-t-il une quelconque logique à assassiner son employeur ou à l’agresser ?
                          S’étonnera-t-on que l’employeur ferme sa porte à de tels employés ou veuille se protéger d’être agressé sur lui même ou sur les siens ?
                          Pourquoi les Palestiniens NE peuvent-ils PLUS venir travailler en Israël ?
                          Qui une fois employé agresse l’autre ?
                          L’employeur son employé ou l’employé son employeur ?
                          En France on trouve anormal qu’un schizophrène s’évade de l’hôpital et se ballade avec un couteau quand le même schizophrène a tué à la hache son beau-père.
                          En Israël il devrait-être normal et acceptable de risquer sa peau et celle des siens en donnant du travail à de potentiels assassins ? La faute à qui si aujourd’hui existe une telle suspicion sur les travailleurs palestiniens ?
                          Des ouvriers arabes ont-ils, OUI ou NON tué leur employeur ? OUI.

                          D’autres ouvriers arabes se sont-ils servis d’engins des travaux publics pour assassiner de paisibles passants ou conductrices avec leur bébés ? 
                          Oui pour les Palestiniens les portes de l’emploi se sont fermées de plus en plus en Israël Pourquoi ? Par la faute de qui ?
                          Idem pour le mur
                          Que se passe-t-il en France ?

                          Laisse-t-on les meurtriers, les criminels, les gens dangereux ou potentiellement dangereux comme le schizophrène armé d’une hache se balader en toute liberté ? NON. TOUT gouvernement n’interne-t-il pas les gens dangereux derrière des murs ? N’emprisonne-t-on pas tous ces gens là ? Quels ont été les réactions de la population française après l’évasion de 2 malades mentaux dont un dangereux d’un hôpital psychiatrique ? FUREUR & CONDAMANTION

                          Qu’en est-il de la France et des membres de l’ETA qui se replient et se cachent dans le pays basque français ?
                          La France décapite l’ETA. La France la met ainsi hors d’état de nuire à sa voisine l’Espagne. Qui en Espagne et en France trouve la méthode indigne de la France ?
                          Ceci ne se passe pas au Pakistan, idem dans d’autres pays musulmans vis à vis de leurs voisins. Il en va de même pour Israël... Ne reste à Israël que l’option de se défendre au Nord et au Sud ou sur toutes ses frontières des assassins qui portent atteinte à l’intégrité de son territoire.
                          Qui en France manifeste contre l’arrestation du schizophrène après que lui se soit évadé de l’hôpital, qui de le faire après l’arrestation des membres de l’ETA alors que l’ETA ne vise que l’Espagne ?
                          Les manifestants français agiraient-ils de même pour les autonomistes Corses ?
                          Etc...
                          Comme pour les avions à géométrie variable, ce qui est valable pour certains n’a pas lieu d’être pour ce qui concerne Israël, les Juifs, les Chrétiens, les Bouddhistes,.... dès lors qu’il s’agit d’un pays musulman...

                          Qui a manifesté contre les Talibans musulmans quand eux détruisaient les Bouddhas ?

                          Qui a mis à sac des lieux de culte, des tombes ou menacé des Musulmans en Europe ou ailleurs dans le monde quand des femmes des enfants et mêmes des bébés musulmans, des homosexuels, des Chrétiens étaient mis à mort de façon la plus abominable et effrayante en Algérie, en Iran, en Afghanistan, au Yémen ou ailleurs dans les pays musulmans ?

                          Le MRAP est un grand spécialiste de cette émotivité sélective et orientée. Une honte pour ce mouvement avec son leader contesté en 2007 ou 2008 mais jamais évincé. La MRAP est devenu une honte et un garant de la protection d’un Islam radical excusé lors de chaque dérapage derrière une diatribe et un discours qui n’est pas sans rappelé les méthodes tordues d’un autre tordu séducteur, petit fils du fondateur des frères musulmans égyptiens et qui se cache sous un discours savant et philosophe.

                          En conclusion :
                          Si les Palestiniens continuent d’écouter leurs mauvaises sirènes ils n’auront que souffrance et malheur à endurer pour des années. Avec tout l’argent collecté toutes ces décennies par la communauté internationale ils auraient pu et auraient du faire de ces régions des eldorados et leur côte d’azur à eux avec les investissements des féodaux milliardaires du Golfe. Où les milliards pris aux contribuables occidentaux qu’ils font exploser en Europe ou aux USA sont-ils passés ? Dans des armes et sur des comptes personnels.


                          • capanel 4 janvier 2009 18:50

                            C’est drôle, je n’ai pas lu le même livre que beaucoup parmi le rédacteur et ceux qui y réagissent. Pour ma part, j’ai perçu cette analyse du réel, non comme une théorie mais comme une tentative globalisante pour tenter de comprendre (parfois en simplifiant) les phénomènes géopolitiques et géostratégiques contemporains. Et de ce point de vue on ne peut pas dire que l’actualité démente cette analyse. Je me demande quand cesserons les propos angéliques que tiennent ceux qui voient le monde arabe et ou musulman comme paisible et fraternel. Cela me rappelle la vision de la gauche à l’égard "du sentiment" de violence (je tiens à préciser que je suis de gauche). Il faut voir la réalité telle qu’elle est et non tenter de la représenter telle qu’on voudrait qu’elle soit. Je sais : on va me sortir les thèses absolutoires en vertu desquelles "ces peuples" oppressés sont légitimes à utiliser la violence" . Cette réthorique de la responsabilité de l’étranger comme source de nos problèmes me rappelle les fondements du racisme mais ceux qui l’emploient ne font jamais le lien alors que ce sont le mêmes qui ne vont pas hésiter à taxer l’analyse d’Hugtington d’analyse "ethnocentrée voir de raciste". Qu’avez vous à dire sur la question de l’investissement par la Chine de l’Afrique ? Lisez donc les lignes qu’écrit l’auteur décrié. Le monde est complexe, la théorie d’Hugtington est simplificatrice mais utile pour chacun. Cessez donc de faire en sorte que cet ouvrage soit mis à l’index. La doxa , criant au loup, il serai de bon ton que l’on ne fasse meme pas l’effort de lire l’analyse. Dernière chose : l’ouvrage s’intitule "le choc des civilisations". L’auteur ne dénie pas, à quiconque, la qualité de civilisation.


                            • USA 613 4 janvier 2009 22:53

                              Semblerait que même Allah n’aime pas le Hamas


                              • InternetDev InternetDev 8 septembre 2014 18:57

                                08/09/2014
                                 Manuel Valls vient de déclarer (selon Laurence Ferrarie sur l’une des chaines gouvernementales) « qu’il faut aller en Irak, parce qu’il y a un choc des civilisation ».

                                Dans la série méssages lourdingue au Bilderberg : VALLLSSSSSSSS (épisode 8995511).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès