Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy a-t-il choisi DSK pour 2012 ?

Sarkozy a-t-il choisi DSK pour 2012 ?

Compte tenu de son impopularité et aussi d'une base électorale qui lui assure plus entre 20% et 30 % des voix au 1er tour, Nicolas Sarkozy a très largement anticipé la candidature de Dominique Strauss-Kahn à l'élection présidentielle de 2012.

Sa seule possibilité : promouvoir Marine Le Pen au 2e tour. DSK est-il le meilleur des candidats socialistes dans le cadre de ce schéma tactique qui se met en place ?

Le 24 février, au détour d'un échange avec Bruno Duvic sur France Inter, Alain Juppé nous a confirmé que Nicolas Sarkozy se représentera bien en 2012. En confiant l'intérieur à Claude Guéant, en retrouvant Brice Hortefeux à ses côtés dans le rôle de conseiller "spécial", en mettant de vieux grognards tels que Juppé et Longuet respectivement au quai d'Orsay et à la défense, le candidat entend avoir les coudées franches pour préparer la campagne de 2012. Conscient qu'il sera évalué sur sa capacité à refaire descendre le chômage dans notre pays, il multiplie les effets d'annonce concernant l'emploi des jeunes et des seniors. La recette est toujours la même : l'Etat prendra à sa charge les exonérations de cotisations des entreprises ! En multipliant les déplacements en province, apparaissant dans la presse quotidienne régionale, aux informations régionales et au 20 heures de TF1, il entend être, aux yeux des Français, celui qui agit, là où d'autres s'occupent des affaires du monde.

La primaire socialiste aura-t-elle lieu ?

Il y a sans doute plusieurs explications à la décision prise par le Parti Socialiste de l'organisation du vote aux primaires en octobre 2011, à un peu plus de 6 mois de l'échéance. La 1ère, sans doute, est de ne pas vouloir user le candidat ou la candidate. La 2e est de permettre à DSK d'être candidat. Au risque de regarder les trains passer, la 3e raison serait d'attendre le plus tard possible pour coller aux problématiques du pays telles qu'elles apparaîtront à l'automne 2011. Cette stratégie a d'ailleurs montré toutes ses limites en 2006. Bis repetita placent ?

En dehors de Ségolène Royal et, dans une moindre mesure, de François Hollande, qui se prépare, réellement, à être candidat aux primaires socialistes ? Une candidature à la présidentielle ne s'improvise pas. Et la seule, pour l'instant, à remplir les conditions optimales pour être candidate reste Ségolène Royal. Malgré toute l'énergie mise par ses adversaires politiques et ses amis socialistes à la démonter aux yeux de l'opinion dans la continuité du schéma tactique imaginé par Nicolas Sarkozy dès 2006, la présidente de la région Poitou-Charentes peut compter sur une base militante dont aucun candidat putatif ne dispose aujourd'hui. Et, dans l'hypothèse d'une primaire, Ségolène Royal conserve toutes ses chances quoiqu'on en dise.

La stratégie de Sarkozy : Marine Le Pen au 2e tour en 2012

L'émergence médiatique de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon ne doit rien au hasard pur. L'hôte actuel de l'Élysée entend drainer tous les mécontents à sa politique vers les deux pôles contestataires afin d'affaiblir la base électorale du Parti Socialiste. Il prend aussi le parti de se tirer une balle dans le pied. Cela pourrait lui coûter cher dans l'hypothèse d'un 2e tour avec Marine Le Pen. Mais Nicolas Sarkozy pourra alors compter sur l'appel des socialistes, des centristes et des écologistes à voter pour lui au 2e tour.

Rappelant à chaque occasion par des tapes amicales toute l'estime qu'il a pour DSK, le chef de l'Etat entend amener les électeurs à considérer que le directeur du FMI est devenu de droite. Dans ce cadre, Sarko-DSK ou DSK-Sarko, ce serait bonnet blanc et blanc bonnet. L'objectif, dans l'hypothèse où DSK se déclarerait candidat et serait vainqueur à la primaire, est de l'obliger à rougir son discours de manière à détourner l'électorat centriste vers Eva Joly et François Bayrou. Sarkozy sait qu'il ne sert à rien d'essayer de conquérir un électorat qu'il a de toute façon définitivement perdu.

Il y aurait beaucoup de questions à se poser sur le soin particulier qu'a mis le chef de l'Etat à propulser à l'avant-scène l'écologie au travers de l'organisation du Grenelle de l'environnement. Sans lui, sans Jean-Louis Borloo, sans Nicolas Hulot, il n'y aurait jamais eu d'Europe Ecologie. Eva Joly, par sa capacité à fixer une part non négligeable de l'électorat centriste, serait la candidate idoine pour l'actuel chef de l'Etat. C'est, sans doute, ce qui a poussé Dany Cohn-Bendit à demander l'accélération du calendrier au sein d'EELV afin que les socialistes disposent de toute la lisibilité nécessaire pour se prononcer.

De toute évidence, la candidature de DSK est un piège pour la gauche. Nicolas Sarkozy, au travers de la mise en place de son schéma tactique qu'il a construit au lendemain de son élection de 2007, a d'ailleurs très largement anticipé la possibilité de la candidature du directeur actuel du FMI. Avec DSK, les socialistes prennent le risque d'un nouveau 21 avril dont l'issue pourrait nous révéler bien des surprises.

Voie Militante Voie Militante


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 2 mars 2011 09:42

    La candidature de DSK est non seulement un piège pour la gauche, mais pour tous ceux qui aspirent à une société plus juste et solidaire. De cela, nous pouvons être sur.
    Pour ce qui est du calcul de Sarkozy qui consisterait à pousser en avant Marine Le Pen, je me demande si en progressant (?) elle ne prend pas davantage de voix à la droite déçue, qu’à la gauche. Elle pourrait donc, continuer de progresser, ce que je crois, en réduisant la droite et se retrouver au second tour contre le candidat de « gauche ». Ce qui produirait surement le même effet qu’en 2002 en mobilisant ... pour son adversaire.
    Mauvais calcul, donc.

    Bon, il faut tout de même se rappeler que l’élu soit de l’UMP ou du PS ... quasiment rien ne changera dans le pays, salariés ou contribuables, soumis aux directives de Bruxelles, à la mondialisation et à la prédation de l’oligarchie qui tire les ficelles en coulisses.

    Donc, beaucoup de vent pour rien.


    • Fergus Fergus 2 mars 2011 09:46

      Bonjour, Denis.

      On nage là entre sondage bidon (d’où sort cet ahurissant diagramme ?) et fantasme car Sarkozy pourrait avoir lui aussi tout à perdre d’une forte montée du FN, son score actuel étant plutôt estimé entre 20 et 25 %.

      Qui plus est, en cas de danger à gauche, EELV a d’ores et déjà annoncé qu’il retirerait son candidat, et sans aucun doute y aurait-il un fort vote « utile » à gauche.


    • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 2 mars 2011 10:35

      @Fergus

      C’est un site de vote en ligne.


    • Leo Le Sage 2 mars 2011 11:57

      c’est un site de vote en ligne... L’autre n’a pas compris... LOL smiley

      Quel serait le programme de DSK ? (programme théorique bien sûr car il n’a rien dit d’officiel cela va de soi...)

      Imaginons qu’il vire plus à gauche...


    • LE CHAT LE CHAT 2 mars 2011 16:13

      si on en croit certains sondages , il n’y aura même pas de second tour ! smiley


    • Giordano Bruno 2 mars 2011 17:52

      Un site de vote en ligne a peu ou pas de valeur.

      La population qui répond à la question n’est pas représentative de la population appelée à voter.


    • Cocasse cocasse 2 mars 2011 10:14

      Il faudrait arrêter de nous gonfler avec DSK.
      - Il présente sa candidature, et il y aura matière à discuter.
      - Il déclare ne pas la présenter, et on en parle plus.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE 2 mars 2011 10:26



        mr sarko ne choisit plus rien....a part 2 ministres qui depuis le début de leurs mandats ont continuellement a faire a la justice...

        sarko=dsk
        tousensemble


        • le journal de personne le journal de personne 2 mars 2011 10:31

          Le pen sans peine !

          A ce qu’il paraît, vous occupez une place de choix dans le concert des nations… entre paraître et disparaître de tous les baromètres.
          Vous voulez un conseil : ne renoncez pas à un semblant de savoir pour un semblant de pouvoir… Vous y perdrez votre faire valoir !
          Qu’est-ce que vous nous promettez dans le silence de votre âme ?
          La fin de la misère, le partage des galères…
          En un mot l’absolution : donc aucune solution.
          Je vais vous donner une petite leçon de physique quantique :
          Quel est le centre de gravité de nos formations politiques ?
          il n’y a plus de droite, ni de gauche… mais un centre de convergence autour duquel vous vous retrouvez tous, pour faire le point sur vos discours et vos parcours avant de nous annoncer vos divergences… quel manque d’intelligence !
          Prostituez-vous davantage me dit ma main droite. A condition d’accepter le partage de vos gains s’écrie ma main gauche…
          Pas un seul projet de refondation. Tout est préréglé à une virgule près. Grâce à vous, le monde continuera de tourner avec des Etats sans nation et sans ambition.
          Pour la droite c’est la responsabilité des irresponsables…
          Pour la gauche c’est l’irresponsabilité des responsables…
          Et pour moi c’est la liberté de renverser la table !
          Juste un mot avant de vous céder le micro : je serais au deuxième tour parce que quoi que vous fassiez, vous avez besoin de moi pour exister…
           je suis comme qui dirait votre coefficient d’adversité…
          Je n’aime pas le système, c’est le système qui m’aime ! Ce qui ne revient pas du tout au même …
          http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/la-peine/


          • sormiou sormiou 2 mars 2011 11:01

            Bon article, merci.
            La partie d’échec s’annonce acharnée et passionnante, dans un contexte où grâce à Internet tout est possible.
            Rien n’est figé, tout reste à construire. Les candidats ne sont que ce que nous en faisons. Appel à la responsabilité citoyenne !


            • Klisthène 2017 Kxyz 2 mars 2011 12:26

              Tsarko a été élu grâce aux voix du FN . ces électeurs ayant cru aux promesses faite par le candidat de lUmp...et après 4 ans d un règne au profit des plus puissants- club du Fouquet ’s .et cie...votre facture de gaz ou électricité augmentent pour assurer de meilleurs bénéfices à Albert Frère et cie....
               pour faire oublier la destruction programmée de l éducation nationale de la santé publique et de la justicele locataire de l Elysée brandit son arme favorite la dénonciation d un speudo coupable ..les immigrés et l islam..
              car il sait que sa seule planche de salut même si cette stratégie est double tranchant , est que le Fn soit au second face à lui....
              ce qu il oublie c est que les sondages ne sont d une fiabilité toute relative ..cf le 21 avril 2002, le score de F bayrou aux dernières présidentielles et que les intentions de vote n ont de valeur qu à celui qui veut bien y croire...


              • Daniel Roux Daniel Roux 2 mars 2011 12:39

                Tout les problèmes du partis socialiste viennent du manque de démocratie à l’intérieur de ce parti. Lorsque les candidats locaux sont imposés par la direction régionale voire nationale et non pas par les militants, ou lorsque le bourrage des urnes et le trafic des résultats sont pratiquement institutionnalisé, aucune légitimité des élus n’est fondée.

                De là découle le manque de loyauté envers les secrétaires et surtout envers le premier. Royal et ceux qui partagent ses idées sont persuadés que Aubry leur à voler leur victoire et l’inverse aurait eu autant de sens.

                Comment un parti et surtout des cadres, incapables d’organiser une élection honnête peut il prétendre à gouverner la France ?

                La seule réponse est, qu’en face, c’est encore pire, la bêtise en plus.

                Dans un monde idéal, une élection sans fraude donnerait un premier secrétaire candidat légitime du parti et l’hypothèque Strauss Kahn, le loup aux casseroles pendues à sa queue, serait levée.


                • Giordano Bruno 2 mars 2011 12:43

                  Au sujet des relations entre DSK et NS, Thierry Meyssan a écrit :

                  Des primaires sont organisées au sein du Parti socialiste pour désigner son candidat à l’élection présidentielle. Deux personnalités sont en concurrence : Laurent Fabius et Ségolène Royal. Seul le premier représente un danger pour Sarkozy. Dominique Strauss-Kahn entre dans la course avec pour mission d’éliminer Fabius au dernier moment. Ce qu’il sera en mesure de faire grâce aux votes des militants « lambertistes » infiltrés, qui portent leur suffrages non pas sur son nom, mais sur celui de Royal.
                  L’opération est possible parce que Strauss-Kahn est depuis longtemps sur le payroll des États-Unis. Les Français ignorent qu’il donne des cours à Stanford, où il a été embauché par le prévot de l’université, Condoleezza Rice [8].
                  Dès sa prise de fonction, Nicolas Sarkozy et Condoleezza Rice remercieront Strauss-Kahn en le faisant élire à la direction du Fonds monétaire international.


                  • goc goc 2 mars 2011 13:16

                    @ l’auteur

                    vous avez oublié Villepin qui pourrait bien faire chuter nabot1er des le premier tour en lui prenant les voix « gaullistes »

                    quand à dsk, je prends les paries qu’il ne passera pas le stade des primaires PS


                    • pens4sy pensesy 2 mars 2011 13:34

                      Donc.....élection piège a cons ?


                      • Philodeme Philodeme 2 mars 2011 13:47

                        L’idée prêtée à NS et compères que dans le cas d’un deuxième tour NS/MLP les électeurs de gauche voteraient pour NS me semble devenue problématique. Dans l’environnement associatif que je fréquente depuis de nombreuses années la tradition était surtout de gauche avec une pincée de centristes et qq « de droite ».
                        Dans les conversations depuis peu la limitation de l’immigration du sud de la Méditerranée n’est plus un sujet tabou et l’idée est majoritairement acceptée, de même la limitation de l’islam qui prend un peu trop au grè de beaucoup la France pour une terre de mission.
                        Bref il n’est pas sûr que ces électeurs aillent voter au 2ème tour en 2012 pour NS, ils peuvent s’abstenir ou voter MLP ... l’allergie et rejet de NS y est « intense ».

                        Quant à DSK çà va se dégonfler quand son réel goût pour les riches autocrates sera mieux perçu.
                        Ce type de document va aider à une meilleure connaissance :
                        http://www.youtube.com/watch?v=xEA9X6j7b_U&feature=youtube_gdata_player
                        Au fond peu lui importe si l’argent public est détourné ... pour lui tout va bien ...


                        • non666 non666 2 mars 2011 14:25

                          Il y a une faiblesse intrinseque au raisonnement suggerant que l’interet de NS est de mettre en scene Marine :
                          Cette faiblesse est lié au mensonge originel de la creation de l’UMP qui pretend etre LA droite (au singulier) , TOUTES les droites (au pluriel).

                          La droite nationale est la premiere des droites en effectif, depuis toujours, en France.
                          Elle dominait sous le gaullisme et la montée en puissance du Fn vient d’abord et surtout du renoncement de l’UDR d’abord, du RPR ensuite et surtout de l’UMP a etre l’incarnation d’un nationalisme « frequentable ».
                          Cette droite la est definitvement perdue pour Sarkozy.
                          le TCE, la soumission dans l’Otan, le service des interets d’une classe CONTRE l’interet general font de sarkozy l’Ennemi de tout nationaliste.

                          La deuxieme droite, la droite chretienne democrate, rabptisée « le centre » aujourd’hui n’est plus que l’ombre d’elle meme.
                          Abusée et trahie par VGE, pretexte de querelle de pouvoir pour Bayrou et son modem, Dousteau blazy Morin, Borloo pour le Nouveau centre et le parti Radical, elle est divisée et ne peux croire que Sarkozy l’incarne au mieux....

                          Que reste t’il comme force pour le Hobbit ?

                          Les liberaux, les amis d’israel, les agents du nouvel Ordre mondial....3 à 5% des voix seulement.
                          Qu’il fasse encore plus que ça pour l’instant, dans les sondages, vient juste du fait que ces sondages sont trafiqués , enjolivés, et que les médias sont encore sous controle des amis de Sarkozy...
                          Il faut compter aussi avec l’inertie, la diabolisation residuelle du FN qui retarde encore un peu le grand basculement en cours...

                          Ce qui est sur, c’est que la droite recommence a comprendre ses divisions anciennes masquées par les journalistes aux ordres et auxquelles on a substitué une union contre une gauche tout aussi factice.
                          les gagants etaient dans tous les cas une UMPS qui pratiquait quelque soit le vainqueur la meme politique : celle des mondialisateurs...

                          Alors DSK, Sarkozy , Copé ou Juppé, Royal ou Hollende : on s’en fout.
                          Ce coup ci , ce sera Ragnarok
                          On va crucifier ceux qui se prennent pour des geants et ceux qui se prennent pour des dieux ou des elus de Dieu...


                          • goc goc 2 mars 2011 15:10

                            Salut non666

                            j’ai une activité associative le weekend, et donc je rencontre pas mal de monde dans différentes couches sociales. Je suis très surpris par la réaction des gens. Je trouve qu’il y a encore une bonne quantité a croire dans le sarkozysme et à le soutenir. On a beau les mettre devant les résultats négatifs, ils les refusent et très souvent, ont pour toute réponse, une attaque en règle du PS, sans même comprendre que la différence entre les deux est aussi épaisse qu’une feuille de cigarette

                            Tout ça pour dire que cette élection pourrait bien se faire sur un plan totalement subjectif (d’où la peur du nain pour le FN) . Le pire étant que le nain perde non pas sur son bilan mais sur une connerie bling-bling, comme VGE avait perdu sur les diamants.


                          • non666 non666 2 mars 2011 17:34

                            Il n’est pas impossible que nous disposions d’une arme un peu plus efficace qu’une enieme histoire de fesses , de bling bling, ou de scandale politico-financier , ce coup ci.

                            la bonne arme est une arme a un coup, mais de gros calibre capable d’asperger aussi bien le PS et son candidat que l’UMP et le sien.


                          • Arthur 123 2 mars 2011 14:29

                            la gauche entre guillemet le ps a été tue par François Mitterrand, madame Ségolène Royal est pour le militant de base un espoirs, mais il y a un problème pour beaucoup d’électeur elle est considérer comme incompétente, ce qui est le cas.
                            Ce qui veut dire que ceux veulent que les choses évoluent, considère que les élections doivent sortie du clivat dualiste droite gauche, c’est pourquoi le seul mouvement qui revendique cela et ignore par tous les médias.
                             A vous d’en tirez les conclurions.


                            • goc goc 2 mars 2011 15:20

                              madame Ségolène Royal est pour le militant de base un espoirs, mais il y a un problème pour beaucoup d’électeur elle est considérer comme incompétente, ce qui est le cas.

                              incompétente en quoi ?

                              en magouilles politiquo-financières ??, très certainement

                              en politique sociale ??, certainement plus compétente que le nain ou dsk. Et puis elle ne sera pas seule, il y aura un gouvernement qui ne pourra pas être pire que celui-là.

                              en politique politicienne ??, je vous laisse imaginer ce que pourrait être un ticket « sego:présidente-dsk:1er ministre ». Je doute que le nain fasse plus de 20% au premier tour. Or cette option a été avancée par sego. Et si vous pensez que dsk le refusera, je vous prends le pari que le même dsk sera battu par sego aux primaires (les militants préférant savoir dsk contrôlé par sego), et dans ce cas...


                            • agent orange agent orange 2 mars 2011 16:25

                              Sarkozy ne choisit rien du tout.
                              C’est à Washington que se décide qui doit diriger les différents peuples de sa sphère d’influence.
                              Les décideurs de l’élite mondiale se trouvant dans les organisations Bilderberg, Trilaterale, CFR, Fed, etc...


                              • non666 non666 2 mars 2011 17:37

                                Oui, c’est vrai agent Orange.
                                Mais ils peuvent tous tomber en meme temps.
                                Pour apologie de crime contre l’humanité ou pour ces crimes, justement.
                                Si nous persistons tous dans le combat droite gauche, ces manipulateurs de l’ombre se rieront de nous.
                                L’Ennemi est commun.


                              • agent orange agent orange 2 mars 2011 18:39

                                D’accord avec vous non666

                                J’ai une lecture verticale de la politique (élite-peuple) et non plus horizontale (droite-gauche).
                                Le clivage droite-gauche est un concept dépassé, qui appartient au 20ème siècle.


                              • Massaliote 2 mars 2011 17:40

                                Sarko et DSK : les deux doigts de la main. :->


                                • Hijack Hijack 3 mars 2011 00:48

                                  Comme l’a si bien pronostiqué Soral, il semble bien que Marine n’est là que comme tapis roulant pour servir DSK ... Le pire scénario qui risque d’arriver est en bonne voie :
                                  - second tour, Marine et DSK ... DSK sera élu haut la main avec plus de 65 % des voix ...
                                  Ce n’est qu’une prévision, mais tout semble aller vers ce schéma ... à vomir !

                                  De plus, DSK, bien plus que Sarko en 2007 ... a tout pour lui (même si dans les faits, il n’a rien pour la France ... il le dit lui-même ... « penser chaque matin comment être utile à Israël » ...),
                                  les médias lui sont archi favorables, les journaux se mettent à plat ventre et le placent sur un piédestal, les sondages l’envoient au somment ... DSK, ça m’a tout l’air d’un inside job ... que dis-je un false flag !!!


                                  • eric 3 mars 2011 09:19

                                    Après les psalmodies de la madone du Poitou, les contes de fées de grand mère Martine. Il ne nous manque plus que les chants d’Eva , ou les paroles magiques du magicien du FMI.

                                    Peut importe le candidat. De toute façon, seul le PS a une chance d’être au second tour, quel que soit le candidat, il sera plombe par son parti, par les autres candidats,par les autres partis de gauche et surtout par leur programme.

                                    Le programme de tous les candidats de gauche est le même a des nuances prêt. Des crédits des postes pour la fonction publique et faisons payer les riches. Depuis peu, et campagne oblige, il faut faire semblant de intéresser au peuple et on rajoute« des emplois pour les jeunes et développons l’industrie ».
                                    Bonjour les vœux pieux, parce que le pourquoi du comment...

                                    Mais qu’importe, car Martine Aubry a déjà annonce la couleur.
                                    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110302.OBS8990/reactio ns/#reagir
                                    Ce « vaste » programme, c’est en réalité un « enchantement » (elle veut "re-enchanter le monde .... !) Définition wiki : Le fait de soumettre une personne ou une chose grâce à l’action de charmes, c’est-à-dire de formules incantatoires (chants, psalmodies, paroles magiques).
                                    Le tout avec mission pour l’État de « donner une sens a nos vie » ( triste pour ceux qui sont dans cette attente) et de recréer une « civilisation », comme si ce n’était pas les civilisations qui se donnaient des État.

                                    Bref, rien oublie, rien appris. Donnez nous plus de fonctionnaires et on vous rendra, de gré ou de force, enfin, heureux. Même si il ne se tiraient pas dans les pattes dans la croyance que c’est du tout cuit et sans arriver a se partager les prébendes avant même la victoire, il est a peu prêt certain qu’avec des idées pareilles, la bonne question est dors est déjà, a qui fera-t-on porter le chapeau de la défaite annoncée des gauches aux prochaines présidentielles. Parce que des gens qui sont prêt a écouter des paroles magiques pour que l’on donne du sens a leur vie, il y en a certainement, mais pas assez pour faire une majorité. On est quand même dans un pays ou beaucoup de gens vivent dans le réel....

                                    Mon diagnostic ? Choisissez Martine. Cela fait plus arts et traditions populaires, plus laïque, plus force tranquille et la terre qui elle ne ment pas, et permettra de limiter les dégât avec l’électorat ecolo et trosko alter bio.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès