Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy a-t-il reçu comme cadeau de Mohamed VI ou d’un riche homme (...)

Sarkozy a-t-il reçu comme cadeau de Mohamed VI ou d’un riche homme d’affaires des Emirats Arabes Unis une villa à Marrakech ?

Une rumeur persistante selon laquelle Nicolas Sarkozy serait bénéficiaire d'un somptueux cadeau au Maroc, court sur la toile ainsi que dans la presse marocaine et la presse suisse, une presse qui publie souvent ce que la presse française ne peut pas ou n’ose pas publier.

Une information était parue initialement en novembre dans l’hebdomadaire Al Ousboue cité par Biladi, qui par ailleurs n'avait jamais été démentie ni confirmée, selon laquelle l’ancien président de la République aurait reçu en cadeau, fin 2011, une villa luxueuse de près de 700m2 de la part d’un richissime homme d’affaires des Émirats arabes unis. Un superbe palais faisant partie du projet immobilier de luxe Amelkis à Marrakech.

Pour être précis, cette information dans l'hebdomadaire marocain, reprise par d’autres sites marocains, n’avait pas cité le nom de Nicolas Sarkozy, mais avait dit qu’il s’agissait d’un cadeau à un "chef d’État européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé"... Or si on consulte l’état civil du moment on découvre qu'il y a qu’un seul chef d'État européen qui est devenu père !

On peut en comprendre pourquoi l'hebdomadaire Al Ousboue avait évité de préciser le nom de l'ex-président français, pourtant une information capitale. La raison était qu' un président français en exercice acceptant un présent royal aurait créé de sérieux remous politiques avec des conséquences fâcheuses pour un organe de presse marocain…

Cette superbe villa de près de 700m2 est construite dans une enclave VIP et ouvre de plein pied sur l’un des plus beaux golfs de la ville. Ce type de villa se négocient actuellement autour de 4.000 euros le m2, soit la bagatelle de 3 millions d’euros en moyenne.

Elle serait similaire à celle que s’étaient fait construire en 2004, sur le même site, Jean-Louis Borloo, ex-ministre de Sarkozy et son épouse, la journaliste de télévision Béatrice Schonberg. Elle avait été concue par l’architecte d’intérieur toulousaine Elizabeth Drapeaud, qui a signé en autres les suites du Sofitel de Marrakech. Selon des sources immobilières à Marrakech, l’ex-ministre et la journaliste de télévision avaient revendu leur bien quatre ans plus tard.

Le projet Amelkis avait été à l’origine lancé par Onapar, la filiale immobilière de l’Omnium nord-africain (ONA), aujourd’hui Société nationale d’investissement (SNI), une puissante holding multisectorielle contrôlée par le roi du Maroc. La SNI englobe l’essentiel de la fortune de Mohammed VI.

Plus tard, le groupe emirati Emaar, développeur de mégaprojets à l’échelle internationale tels que Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel du monde et Dubaï mall, la première destination shopping et loisirs du monde, avait acquis 50% du projet Amelkis. Emaar Morocco, la filiale marocaine de ce groupe immobilier, est engagée dans de nombreux projets touristiques au Maroc.

Si l’information de l’obtention par Nicolas Sarkozy d’une villa à Amelkis fin 2011 se confirme, cela voudra dire qu’il l’aurait reçue du temps où Amelkis était la propriété conjointe des investisseurs émiratis et du roi du Maroc.

Actuellement le groupe Emirati, se refuse de confirmer ou d’infirmer que Nicolas Sarkozy figure parmi ses "clients", invoquant "des raisons de confidentialité".

On se souvient que Carla Bruni-Sarkozy avait séjourné à partir du 17 décembre 2011 dans une propriété privée à Marrakech, accompagnée "d'une dizaine de personnes dont des agents français de la sécurité". Aurait-elle visité, à ce moment là, dans la plus grande discrétion, ce somptueux cadeau fait à son époux ?

Pour l’instant, c’est le silence complet du côté de Nicolas Sarkozy. Il en est de même peu ou prou de la presse française, qui n'ose pas divulguer cette rumeur marocaine pour ne pas se salir les mains.

Il est vrai qu'au moment où les membres du gouvernement signent une Charte déontologique, cette rumeur sur ce cadeau démesuré fait au chef de l'État sortant est plutôt malsaine et peut faire des remous au sein de la population française. Remous qui peuvent être néfastes au retour à la politique de Nicolas Sarkozy.

Ce cadeau serait dans la lignée des nombreux autres cadeaux ou logements abusifs reçus par les présidences précédentes. Souvenez-vous : de Valéry Giscard d’Estaing et ses diamants de Bokassa, de François Mitterrand et le logement de sa " deuxième famille" aux frais de l’État, ou de Jacques Chirac et l’appartement "prêté " par la famille Hariri à son départ de l’Élysée et dans lequel il vit toujours.

Pour l'instant ce n'est qu'une rumeur. La seule certitude que nous ayons est que Nicolas Sarkozy et sa petite famille sont partis se reposer au Maroc dès la passation des pouvoirs à François Hollande.

Mais le proverbe dit : "Il n'y a pas de fumée sans feu", alors .......

 

Sources  : Le Matin ch, bladi.net, jeuneafrique.com, emaar.com, France-Soir, Rue 89, Wikipédia, 20minutes.fr,


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • totor totor 22 mai 2012 17:45

    WOAAAAHHHHH !!! la photo !!!
    Quel magnifique montage !!!!

    C’est pareil pour l’article ????


    • Ariane Walter Ariane Walter 22 mai 2012 18:15

      Oui, je connais ce coin. J’avais un copain golfeur. Rien à voir avec ça. il n’y a plus de neige et tout autour des « villas de luxe », c’est très sec. Et ce qu’on doit s’enquiquiner !!

      C’est une photo de pub.


    • menou69 menou69 22 mai 2012 18:39

      Photo émanant d’un site de vente de villa à Marrakech

      http://www.immo-maroc.com/vente-villa-marrakech/villa-marrakech-v1359.html#

      Si vous pensez que de voir la chaîne de l’Atlas en arrière plan est un montage alors posez la question au site de Immobilier International Marrakech que j’ai joint précédemment.

      Cette photo c’est celle d’une villa sise au bord du Golf d’Amelkis Marrakech, même lieu où se situe le cadeau de Sarkozy.

      Je vous signale qu’il est très possible de voir nettement les montagnes même situées à plusieurs centaines de kilomètre quand il va pleuvoir les jours suivants.

      J’habite à plus d’une centaine de kilomètres de la chaîne des Alpes et lorsqu’il va pleuvoir je peux voir nettement les montagnes de la chaîne des Alpes, et notamment le Mont Blanc et cela de la même manière que la chaîne de l’Atlas apparaît sur cette photo.

      Je vous signal que le mont Jbel Toubkal, qui est le point culminant du Haut Atlas et de l’Afrique du Nord, qui culmine à 4167 mètres, est situé à 63 kilomètres au sud de Marrakech, et qu’on le voit très bien de cette ville d’autant plus quand on est à la périphérie de celle-ci soit sur le Golf de Marrakech.

      Quand à l’article il fait part de la rumeur très présente au Maroc et aussi en Suisse, ce n’est pas un montage, à chacun de la prendre soit comme vrai, soit comme fausse. Si ces faits sont des spéculations infondées, il serait urgent que Nicolas Sarkozy, rompe son silence et apporte un démenti formel face à de telles accusations. Dans le cas contraire, j’espère que l’information reprendra rapidement ses droits et que des faits soient révélés et non plus des allégations.



    • alphapolaris alphapolaris 22 mai 2012 19:23

      Non, la photo n’est pas un montage. Cette technique photographique est la même que celle utilisée pour cette magnifique photo. Il suffit de prendre une photo avec une grande focale, typiquement, un téléobjectif.

      De bonnes explications ici : http://apprendre-la-photo.fr/la-longueur-focale/


    • Spider 22 mai 2012 22:42

      Il serait surtout urgent que la justice enquête .. on s’en fiche que N. Sarkozy réagisse ou pas


    • Papybom Papybom 22 mai 2012 17:58

      Bonjour menou69,

      Effectivement, j’ai lu le même article de la presse Suisse.

      Attention, entre rumeur et calomnie, le risque est évident.

      « La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville, en s’y prenant bien ; et nous avons ici des gens d’une adresse !... D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez Calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.Qui diable y résisterait ? »


      Chacun connaît sans doute cette savoureuse tirade de Basile dans le Barbier de Séville de Beaumarchais — devenu le célèbre « air de la calomnie » sous la plume de Rossini dans l’opéra du même nom. Tout y est exposé, y compris la méthode pour réussir à souiller la réputation et l’honneur d’un individu.

      Bien sur, on ne prête qu’aux riches (de réputation). Imhotep peut se reposer….

      Cordialement.


      • menou69 menou69 22 mai 2012 18:59

        Bonsoir Papybom

        Si ces faits sont des spéculations infondées, il serait urgent que Nicolas Sarkozy, rompe son silence et apporte un démenti formel face à de telles accusations. Dans le cas contraire, j’espère que l’information reprendra rapidement ses droits et que des faits soient révélés et non plus des allégations.

        Cette information imprécise, après être parue initialement en novembre dans un magazine marocain l’hebdomadaire Al Ousboue, a ressurgit ces derniers jours sur un site français, SlateAfrique.com, sous la signature du journaliste marocain Ali Amar (auteur de « Mohamed VI, le grand malentendu »’une biographie de Mohammed VI parue ches Calmann-Lévy en 2009 et qui est interdite au Maroc), avec un point d’interrogation.

        Ali Amar est l’ancien directeur du Journal Hebdomadaire, publication fermée à cause du harcèlement des autorités marocaines. Je vous incite à lire tous ses articles :

        http://www.medelu.org/_Ali-Amar_

        Cordialement,


      • Papybom Papybom 22 mai 2012 21:12

        Menou69,

         

        Je ne remets pas en causse votre article, ayant pris également connaissance de vos sources. Je dis attention de ne pas encourir les foudres des avocats du petit homme. Au vu des innombrables affaires en cours, le cabinet Sarkosy va fonctionner que pour lui reconstruire un semblant « d’honneur ».

        Ouvrons le premier quotidien, les dénis de justice fleurissent plus vite que les pâquerettes. Pour info : L’affaire Wildenstein est-elle plus grave encore que l’affaire Bettencourt ? Le fils du collectionneur est membre du premier cercle des donateurs de l’UMP. Il n’a jamais caché sa proximité et son soutien à Nicolas Sarkozy .

        Les commentaires courageux, accompagnant les votes négatifs de mon premier commentaire, me conforte sur le sectarisme de certain.

         

        Cordialement.


      • Georges Yang 22 mai 2012 18:25

        Nettement plus clair et sobre que les élucubrations de Morice sur le sujet

        A vérifier


          • gruni gruni 22 mai 2012 18:47

            Si cela se confirme, un cadeau de ce prix me paraît excessif pour fêter une naissance.

            Donc c’est peut-être un cadeau pour service rendue, mais lequel ?

            • wesson wesson 22 mai 2012 18:53

              Bonjour Gruni, 


              « Donc c’est peut-être un cadeau pour service rendue, mais lequel ? »

              ça c’est une question que vous à droite devraient sérieusement commencer à vous poser. 

              C’est quand même un modèle du genre que vous avez mis au pouvoir pendant 5 ans. Et le pire, c’est que maintenant qu’on vous en a finalement débarrassé, vous ne renvoyez pas non plus son marabout 
              Buisson chez lui c’est à dire à l’extrème droite ... 

            • Talion Talion 23 mai 2012 17:20

              « ça c’est une question que vous à droite devraient sérieusement commencer à vous poser. »

              Je n’ai personnellement pas la naïveté de croire que nous aurons un jour la réponse... Mais Dieu sait que j’aimerai bien l’avoir !


            • henri1947 22 mai 2012 18:56

              Rumeur... peut être calomnie. Toujours est il que cela ne me surprendrais guère. A suivre.


              •  Mohamed Takadoum. Bouliq 22 mai 2012 19:53


                Pour l’auteur.
                Une dépêche de l’AFP relayée par la presse précise qu’il s’agit bien d’une résidence au cœur de la palmeraie qui appartient à la famille royale et qui est mise à la disposition du couple Sarkozy pendant leur séjour à Marrakech.
                Quand à la villa offerte en cadeau ?
                Attention aux élucubrations de Ali Amar prêt à tout pour enfoncer la monarchie marocaine.C’est pas Sarkozy qui l’interesse.


                • menou69 menou69 22 mai 2012 20:15

                  Cette information était parue initialement en novembre 2011dans l’hebdomadaire Al Ousboue et cité par Biladi, Elle n’a jamais été démentie ni confirmée, que ce soit par le roi du Maroc ou par Nicolas Sarkozy.

                  Ce n’est que récemment que Ali Amar a repris cette information, on ne peut donc pas lui imputer la naissance de cette rumeur.

                  Comme je l’ai dit précédemment si ces faits sont des spéculations infondées, il serait urgent que Nicolas Sarkozy, rompe son silence et apporte un démenti formel face à de telles accusations. Dans le cas contraire, j’espère que l’information reprendra rapidement ses droits et que des faits soient révélés et non plus des allégations.


                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 22 mai 2012 20:52

                  Pour Al Ousbou, il s’agit de la donation « d’un riche chef d’état emirati » et non pas du Roi du Maroc qui n’a rien à démentir.
                  Il est temps de sortir des spéculations dans cette affaire.En tout cas pour la dépêche de l’AFP, le couple Sarkozy séjourne actuellement dans une résidence de la famille royale marocaine.
                  Ou est donc la villa objet du cadeau présumé ?
                  Quand à M Ali Amar qui reprend maintenant une information datant de plusieurs mois incomplète et passée inaperçue cela donne à réfléchir.


                • Daniel Roux Daniel Roux 22 mai 2012 20:17

                  Un cadeau de 700 000 euros, quelque soit l’heureux bénéficiaire doit être obligatoirement réintégré dans le revenu. 

                  Puisque aucune enquête n’est encore ouverte et que rien n’est confirmé, je me permets d’émettre une hypothèse.

                  Imaginons un type ayant passé des années dans les contre-allées du pouvoir, un type sans vergogne qui se retrouverait avec des comptes débordants de liquidités dans des paradis fiscaux. Ces paradis florissants si utile à l’oligarchie, hauts lieux de la corruption, de la fraude fiscale et des magouilles en tout genre.

                  Ce n’est pas si faciel de profiter des fonds si malhonnêtement acquis sans éveiller la curiosité malsaine du fisc qui pour certains privilégiés se comporte comme les trois singes de la sagesse, oreilles bouchées, yeux bandés, bouche close.

                  Vous pouvez faire construire de belle demeure à l’étranger mais certains se sont fait prendre.

                  Imaginons un intermédiaire qui servirait de prête nom pour acquérir provisoirement un bien puis le transmettrait d’une manière ou d’une autre au délinquant afin qu’il puisse profiter de ses biens si mal acquis.

                  D’autre pourrait louer leur propre bien, un appartement au cœur de Paris par exemple, pour une bouchée de pain, à un ami bienveillant, étranger bien entendu, qui prétendrait en être le propriétaire.

                  D’autres pourraient ouvrir un cabinets d’avocat, prétendre réaliser des chiffres d’affaire incroyable, en réalité des transferts de leurs comptes secrets puis s’abriter derrière le secret professionnel pour refuser de révéler les noms de leurs clients. S’il était en plus parlementaire, il pourrait aussi faire fortune en élaborant des projets de lois ou des amendements.

                  Tiens ? L’un des derniers décrets signés par Sarkozy permet à un ministre de devenir avocat. Ce n’est probablement qu’une coïncidence.


                  • Soi Même 22 mai 2012 20:42

                    Merci pour l’article, il a le mérite de pas être un article de concierge journaleux.

                    La question que je me pose si cela est avérer, cela va compliqué à souhait si y a des poursuites judiciaires en rapport à plusieurs casseroles Sarkoziste !


                    • Cigogne67 22 mai 2012 20:52

                      espérons que les journalistes feront leur boulot concernant l’appart londonien des hollande...c’est une habitude chez eux de gruger le fisc ?

                      on me dit que morice est déjà sur le coup là smiley


                      • Soi Même 22 mai 2012 20:59

                        Une futur d’aube comme d’habitude !


                      • menou69 menou69 22 mai 2012 21:12

                        @ Cigogne67

                        Vous et morice vous ne confondez pas avec Holland Park à Londres ? Justement il y a un agréable appartement de 65 m2 à louer à deux pas de l’agréable Holland Park (Kensington-Chelsea à Londres dans un immeuble dénommé « Holland Park 3 » ?

                        Avant d’écrire dans un commentaire une information il faudrait peut-être donner plus de précision et aussi citer vos sources !

                        On attend donc ces précisions.


                      • Cigogne67 22 mai 2012 21:58

                        6 Thomas MORE street (london) smiley


                      • njama njama 22 mai 2012 21:29

                        Pour enquêter il faut aller faire un tour au souk de Marrakech ...
                        Un palais ne fonctionne pas sans personnel de service.


                        • BA 23 mai 2012 11:33
                          Mercredi 23 mai 2012 :

                          Les enquêteurs chargés de l’affaire Bettencourt cernent Nicolas Sarkozy. Le nom de l’ex-président apparaît désormais dans la procédure, instruite à Bordeaux par le juge Jean-Michel Gentil, visant les délits d’« abus de faiblesse » et d’« abus de confiance » commis au préjudice de la milliardaire. Selon les procès-verbaux dont Le Monde a pris connaissance, le magistrat semble tenir pour acquis que M. Sarkozy a bénéficié, lors de sa campagne présidentielle de 2007, d’argent en espèces du couple Bettencourt. Et ce par le biais de Patrice de Maistre, ex-gestionnaire de fortune des Bettencourt, et Eric Woerth, ex-trésorier de l’UMP. Les deux hommes sont mis en examen - le premier étant toujours en détention provisoire.

                          Le juge Gentil s’est d’abord attelé à tracer l’argent liquide. Le 17 janvier 2007, 50 000 euros sont retirés de l’un des comptes Bettencourt par la comptable Claire Thibout, sur l’injonction de M. de Maistre. Celui-ci réclame initialement 150 000 euros, mais la comptable refuse de sortir une telle somme car ce montant excède son autorisation de sortie d’espèces à la banque. Le magistrat s’est procuré l’extrait de compte qui donne crédit aux assertions de Mme Thibout. Interrogée le 14 septembre 2011 par le juge Gentil, celle-ci a réitéré que la demande de M. de Maistre était claire : c’était, selon les propos que lui aurait tenus le gestionnaire de fortune, « pour donner à Eric Woerth ».

                          ENVELOPPE KRAFT

                          Le lendemain, 18 janvier, un rendez-vous est pris avec Mme Bettencourt pour lui remettre les fonds. Mme Thibout, dans son agenda, note : « Pour donner enveloppe qui donnera à Patrice. » Les agendas de Mme Bettencourt et de M. de Maistre confirment la tenue de ce rendez-vous. L’enveloppe kraft contenant des liasses de vingt billets change donc de mains, pour atterrir dans celles de M. de Maistre. Le lendemain, soit le 19 janvier, celui-ci rencontre M. Woerth, qu’il connaît depuis 2006, et dont il s’apprête à engager l’épouse, Florence Woerth. Le tête-à-tête se déroule dans un café, près du QG de campagne, rue d’Enghien, à Paris. Question du juge à M.Woerth, lors de son interrogatoire du 9 février : « Vous souvenez-vous de la station de métro ? ». « Non, a répondu l’ancien ministre du travail, je ne m’en souviens pas. » Remarque perfide du magistrat : « Vous ne vous souvenez pas de la station de métro que vous avez emprunté tous les matins... »

                          Curieusement, ce rendez-vous ne figure pas à l’agenda de M. Woerth, contrairement à celui de M. de Maistre qui a précisé que l’entrevue s’était déroulée de 8 h 30 à 9 h 30. Plus ennuyeux pour M. Woerth, l’agenda de Mme Thibout porte cette mention, à la date du 19 janvier 2007 : « Patrice et trésorier, rue des Poissonniers (...) sécurité. » « Lors de ce rendez-vous, interroge donc le magistrat, M. de Maistre vous a-t-il remis une somme de 50 000 euros en espèces ? » « Non, proteste M. Woerth, il ne m’a jamais remis d’argent (...). Nous avons parlé de la campagne qui commence... » Si le magistrat postule que l’enveloppe a bien, ce jour-là, été remise à M.Woerth, il manque 100 000euros : Mme Thibout a assuré que M. de Maistre s’était débrouillé pour les trouver. Or, le 28 janvier 2007, M. de Maistre se rend à Genève, où il a rendez-vous le 30 janvier avec l’avocat René Merkt, qui gère les comptes non déclarés du couple Bettencourt. Interrogé, M. Merkt confirme la rencontre, et précise que M. de Maistre réclamait des fonds, par le biais d’un mécanisme de compensation, en insistant pour qu’ils soient livrés en main propre à MmeBettencourt.

                          Les 100 000 euros ont-ils été débloqués ce jour-là ? Toujours est-il que le 5 février 2007, un coursier débarque chez Mme Bettencourt, en présence de M. de Maistre, entre 17 h 15 et 17 h 45. Les enquêteurs ont établi que les fonds étaient toujours livrés ainsi. Deux jours plus tard, le 7 février 2007, M. de Maistre et M. Woerth se retrouvent de nouveau, le matin, toujours dans ce café discret. Juste après la rencontre, le trésorier de l’UMP file au QG, où se tient une réunion avec l’équipe financière.

                          « Il voulait évoquer l’importance du rôle des PME dans l’économie française », se défend l’ex-ministre sur procès-verbal pour justifier ce rendez-vous avec M. de Maistre. L’explication ne convainc pas le magistrat qui relève notamment que l’agenda de M.Woerth mentionne ce jour-là deux réunions importantes censées se tenir aux mêmes horaires, mais au QG de campagne. Pourquoi, du coup, ne pas avoir organisé le rendez-vous au bureau ? Pour M. Woerth, le café, « c’est plus convivial ». Il réfute la thèse du magistrat, convaincu que 100 000 euros lui ont été donnés ce jour-là. « Patrice de Maistre ne m’a jamais remis d’argent liquide », assure l’ex-ministre au juge.

                          ARGENT DISCRÈTEMENT DÉBLOQUÉ

                          Quoi qu’il en soit, le lendemain, 8 février 2007, l’étude Merkt à Genève reçoit un virement de 560 000 euros, sur un compte de Mme Bettencourt, la somme paraissant provenir d’un système de compensation. Le magistrat semble donc persuadé qu’une partie de l’argent ainsi discrètement débloqué est parvenu à M. Woerth, dans le but, de financer - illégalement - la campagne de M. Sarkozy.

                          Via un procès-verbal daté du 27 février, le juge Gentil a donc décidé de verser à la procédure ouverte pour « abus de faiblesse » plusieurs témoignages d’anciens membres de la maisonnée Bettencourt. Il précise sa pensée : « Disons faire le lien avec plusieurs dépositions de témoins faisant état d’une visite de Nicolas Sarkozy au domicile de Liliane Bettencourt pendant la campagne présidentielle de 2007. » Pour le magistrat, il s’agit de prouver que cet argent sorti en liquide de Suisse, a servi, in fine, à financer la campagne de M. Sarkozy. Il accumule donc les indices. Comme cette phrase extraite d’un cahier tenu par l’écrivain François-Marie Banier. A la date du 26avril 2007, celui-ci mentionne que sa richissime confidente se plaint des exigences financières de Nicolas Sarkozy. Or, ce même 26 avril 2007, 400 000 euros, décaissés de Suisse, ont été apportés à M. et Mme Bettencourt.

                          Pourquoi cette arrivée d’espèces, alors que le couple « n’avait pas de besoins pour financer son quotidien puisque tout lui était acheté », comme l’a expliqué Mme Thibout au juge ? Sur l’implication de M. Sarkozy, les dépositions des témoins apportent au magistrat des éléments nécessaires, à défaut d’être suffisants. Secrétaires ou chauffeurs, ils sont formels : M. Sarkozy a bien rendu visite à Mme Bettencourt durant la campagne électorale. Mais ces rencontres-là, le dictaphone du majordome Pascal Bonnefoy, dont les enregistrements pirates ont déclenché toute l’affaire, ne les a pas enregistrées...


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 mai 2012 14:16

                            Cette information mérite d’être vérifiée avant d’être prise pour argent comptant (sans mauvais jeu de mots)
                            http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                            • Talion Talion 23 mai 2012 17:22

                              Finalement l’inflation nous frappe tous de plein fouet !...

                              A une époque pas si reculée, une trahison ne s’achetait pas plus de 30 deniers...


                              • Mad Max 23 mai 2012 19:51

                                moi ca ne m’étonnerai pas que la petite Giulia ait un air de famille avec le richissime homme d’affaires des Émirats arabes unis !

                                peu de monde le sait mais Bernadette était la maitresse d’un Hariri
                                et Anémone celle de Jean-Bedel

                                au sommet du pouvoir c’est tuyau de poêle et compagnie ...

                                 smiley


                                • Wendigo Wendigo 23 mai 2012 21:59

                                   Quoi de plus drole ? celui qui lui a fait ce cadeau ne doit pas connaitre les « aventures de Mouhamar », qui lui aussi aimait bien son Ami Nicolas et qui en a bien été récompensé.

                                  Sarko est le style de gars à qui il ne faut jamais faire de cadeau, il se sent toujours dans l’obligation de poignarder dans le dos ses bienfaiteurs et autres amis.

                                  A la personne qui a commis l’erreur de ce présent je lui présente par avance toutes mes condoléhences, car il ni a aucune raison que les habitudes de ce monsieurs changent, car qui sait, si demain ce don devient génant pour lui, le brave donnateur en sera récompensé par 70 vièrges.


                                  • tomy13 24 mai 2012 10:04

                                    C’est le minimum ce cadeau pour avoir donné une usine Renault aux Marocains, même que cela semble un peu mesquin en comparaison, il doit y avoir quelques enveloppes kraft qui échappent à notre vue.


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 mai 2012 09:26

                                      Salut Menous 69,


                                      Merci pour l’info, pour nos deux premiers de la classe ( politique l’ex et le nouveau ) pour l’acquisition de leurs toiles de tente, … faut juste attendre la suite des événements !


                                      @+ P@py 



                                      • mortelune mortelune 27 mai 2012 11:55

                                        Les français aussi peuvent lui offrir une jolie maison. La Maison d’arrêt de Fleury Mérogis serait un cadeau convenable. Elle est bien plus grande que celle de Amelkis avec de grandes cours intérieures et sans compter tous les gardes il serait en sécurité en plus.


                                        • jluc 27 mai 2012 12:03

                                          Mohammed VI a été le premier chef d’État étranger à être accueilli à l’Élysée par François Hollande.

                                          Mohammed VI avait su s’accorder la totale coopération de Sarkozy et de son équipe (comment ?) notamment, pour le plan d’autonomie proposé par le Maroc qui refuse tout référendum d’autodétermination pouvant déboucher sur l’indépendance du territoire annexé en 1975... etc.

                                          Il va devoir tout recommencer avec Hollande. Tout ?

                                          article de elwatan.com


                                          • wima 22 octobre 2012 18:15

                                            Le palais qui a fait craquer Sarkozy à Marrakech mais il lui faudrait débourser entre 4 et 5 millions d’euros.Immobilier maroc

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès