Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > SNCF  : Place aux trains privés

SNCF  : Place aux trains privés

Depuis 2007, la SNCF a décidé de verser un dividende à l’Etat qui est propriétaire du groupe ferroviaire et son unique actionnaire. En 2010, le groupe de transport avait versé 69 millions d’euros à l’Etat, et au titre de l’année 2011 la SNCF va verser un dividende record à l’État français de 230 millions d’euros. Ce montant traduit une très bonne performance opérationnelle en 2011 et correspond à 30% du résultat net. Et quels sont les projets du gouvernement devant un si bon résultat ? Et bien, pour continuer la logique capitaliste de destruction des entreprises publiques, l’Etat va ouvrir ce secteur à la concurrence, et peut-être plus !

Pour cela tous les coups sont permis, les méthodes managériales directement importées de chez France Télécom sont responsables de l’augmentation de la souffrance au travail et la direction de la SNCF a mis en place une véritable politique de répression syndicale, destinée à faire peur, à faire taire et à décourager les militants qui luttent et dérangent les projets du gouvernement. Depuis plusieurs années, la direction et le gouvernement font tout pour que les conflits dégénèrent en grèves impopulaires, relayés par les médias aux ordres. Ce sont les mauvaises décisions politiques ou patronales qui sont responsables de ces « prises en otage » décriées. Malheureusement, c’est celui qui détient le monopole des médias qui donne l’image de la grève dans un conflit social. Ensuite il est facile d’effectuer un sondage laissant apparaitre que prés de70% des français se disent favorables à l’ouverture à la concurrence du marché ferroviaire.

Le 11 décembre 2011, 85 % des horaires de train SNCF ont été modifiés pour préparer l’arrivée des concurrents privés. La modification des horaires a été décidée afin de libérer des créneaux horaires aux nouvelles entreprises ferroviaires privées. La date du 11 décembre n’a d’ailleurs pas été choisie au hasard  : ce jour-là, c’était l’arrivée du premier train de voyageurs privé. Un train de nuit entre Venise et Paris, exploité par Thello, une nouvelle société créée par Veolia Transdev et Trenitalia. Une ouverture à la concurrence internationale qui officialise la fin du monopole de la SNCF. Remarquons au passage que Veolia est de plus en plus présent dans notre vie de tous les jours, peut-être qu’un jour nous payerons directement nos impôts à cette multinationale !

Il y a quelques mois, le rapport Grignon (sénateur UMP) proposait un mode d’emploi pour l’ouverture à la concurrence des TER  : d’abord des appels d’offres régionaux pour attribuer les marchés TER (à l’entreprise la moins chère donc la moins-disante socialement…), puis le transfert obligatoire des cheminots SNCF vers le nouvel opérateur privé. Il faut non seulement casser le statut du service public mais aussi celui des cheminots. C’est déjà le cas dans le transport de marchandises (fret)  : le deuxième opérateur de fret privé n’est autre que VFLI, une filiale à 100 % de la SNCF, mais où les cheminots travaillent en dehors de la réglementation du travail SNCF.

Les cheminots et la SNCF sont dans le collimateur et seront sans doute au menu d’un prochain plan d’austérité. Pour les cheminots, ce scénario aura pour conséquence la suppression de milliers de postes et pour les usagers  : augmentation des tarifs (pour s’aligner sur les prix du privé), abandon des liaisons non rentables et perte du haut niveau de sécurité dans la circulation des trains…

Tout ce qui rapporte de l’argent à l’Etat doit être détruit, livré à l’appétit des groupes privés et ensuite on nous demandera des sacrifices pour payer la dette. La gestion privée coûtera plus cher, et aucun dividende ne sera reversé dans les caisses de l’Etat, au contraire ce sera nous qui payerons l’entretien des voies.


Article publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/01/03/sncf%E2%80%89-place-aux-trains-prives/


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • LA SNCF ETAIT DEJA PRIVEE..

    ET AVAIT DES TARIFS EXHORBITANTS AVEC SONT TGV .ECHELLE DE PRIX DE 1 A X 5

    car le TGV est souvent en« jours de pointe » TARIFS X 5...un scandale................


    • kev46 kev46 5 janvier 2012 11:35

      Non la SNCF est toujours déténue à 100% par l’état comme la Poste. Ils ont juste préparait le terrain en les changeant en société anonymes pour l’instant entièrement public. C’est le préalable à la vente d’action progressive.

      L’état prends soin de ne pas tout vendre en même temps pour que l’on ne dise rien.

      Pour l’instant ils sont en train de vendre EDF encore à 70% public !


    • Gasty Gasty 5 janvier 2012 10:52

      Plutôt que« doit etre détruit », j’opterais plutôt par tout ce qui rapporte de l’argent à l’État doit être transféré aux groupes privés.L’état étant constitué d’institution par laquelle elle exerce son autorité, institution mise à mal par les gouvernements successifs et particulièrement de celui mis en place par Sarkozy, organisation politique légitimer par les urnes, puissance publique lobotomisé.


      • kev46 kev46 5 janvier 2012 11:35

        Par contre on a pris soin de séparer les infrastructures qui coutent chère et non rentables vers RFF qui lui sera toujours public car déficitaire.

        Mais l’était n’oubliera pas de donner en concession les lignes TGV elles rentables comme celels qui va arriver à Bordeaux au groupe Vinci.

        Vice la république, vive la france, euh non, vive la concurrence libre et non faussé, vive l’europe


        • Philodeme Philodeme 5 janvier 2012 13:10

          çà n’a pas commencé avec lé SNCF et çà ne se terminera pas avec !

          On se fout de nous, parce que beaucoup d’entre nous sont des ignorants !?

          Tout cela était prévu par les traité internationaux qui ont tous été validés par nos parlementaires (sénateurs et député) de droite et de gauche sauf exception.
          Je parle des traités repris dans celui fondateur de l’OMC (dits accords de Marrakech) et des « cycles » suivants organisés par l’OMC.
          http://www.omc-wto.com/?page_id=8

          Nos parlementaires ont validé les accords qui ont progressivement étranglé nos entreprises et entrainé des délocalisations accélérées. Tout simplement parce qu’ils n’ont pas fait valoir auprès de l’OMC la clause de concurrence déloyale (travail des enfants, non respect des règles de protection des

          Aucun n’en parle ils sont tous vierges de toute responsabilité de la gauche bieu rouge à la droite bien bleue .... car vous êtes incapables de leur mettre leur nez dans leur caca.
          Au fait la même chose est prévue pour l’éducation la santé etc. demain il n’y aura plus ni écoles publiques ni hôpitaux publics

          çà ne va pas se terminer avec la « SNCF »

          Au fait qui était président de la république lors des accords de Marrakech de 1994 et qui signait les traités ????????????????? au fait où était « méluche » en 94


          • Philodeme Philodeme 5 janvier 2012 13:29

            vous lisez dans le site de l’OMC la phrase suivante :
            "De la même manière, les Etats restent souverains dans la définition et l’application des règles commerciales, ce qui ne les dispense pas de justifier si nécessaire le caractère proportionné et non discriminatoire de la mesure."

            c’est à dire ... simple exemple théorique ...
            si le syndicat des fabricants de chaussures français apprend que les usines concurrentes asiatiques ou africaines font travailler les enfants, les vieillards et les femmes enceintes :
             il y a peu de chance que les parlementaires français se défoncent pour lui
            L’état français encore moins
            et si la France, par extraordinaire, essayait de défendre ses usines à l’OMC elle n’aurait jamais gain de cause car les pays qui ne respectent aucune des règles protégeant les salariés européens sont les plus nombreux dans cette institution internationale !


          • OUI C EST L ’OEUVRE DE L OMC ET DE L’ UM.......PS

             tout sera privé avec l’ AGCS accord general sur le commerce des services.


          • titi 5 janvier 2012 14:41

            Je ne sais pas si les trains privés seront une bonne chose.

            Ce que je sais...
            - Sur les lignes où circulent déjà des trains de la Deustch Bahn en alternance avec ceux de la SNCF on se retrouve avec des trains, un confort et une qualité par vraiment à l’avantage de la SNCF.
            -Lorsque l’on voit le comportement de certains cheminots qui prennent les clients en otage on ne peut que se satisfaire de la venue de nouveaux acteurs.


            • kev46 kev46 5 janvier 2012 15:06

              Justement, l’état avec la complicité de haut dirigeants des syndicats ont tous fait pour en arriver à la situation actuelle et vous faire penser que la meilleur solution est la libéralisation (privatisation et concurrence).

              Alors que la solution est tous simplement la fin des privilèges des cheminots qui deviendrait des salariés (et non plus des fonctionnaires) comme tous le monde au service d’une entreprise d’état.


            • Marc Bruxman 5 janvier 2012 18:33

              La solution des entreprises d’état avec des salariés « comme les autres » c’est ce qui se pratique en chine ou les entreprises d’état sont gérées de façon « capitaliste ».

              Mais sans aller jusqu’au modèle social chinois, je ne suis pas sur que la CGT accepte une quelquonque négociation c’est souvent le pbm en France.


            • TSS 5 janvier 2012 18:39

              cheminots hyper privilégié qui hésitent pas à faire grêve à Noel.

              En 2011 la caisse principale d’Allocations Familiales de Seine st Denis a fermé

               15 jours pour retard de traitement des dossiers,prenant en OTAGES les allocataires

               qui attendaient leur argent pour manger....mais suis je bète, c’etait des

              PAUVRES ,pas des gens qui partent en vacances ...alors ,aucune importance... !!


            • jacques jacques 5 janvier 2012 22:37

              « cheminots hyper privilégié »comme c’est à la mode il n’y a qu’une chose à te dire « sale mec » ,des privilégiés comme ça tu en trouves dans toutes les banlieues ouvrières mais quel qualificatif vas tu avoir pour les Bettencourt et Cie « c’est normal ils le méritent » la propagande libérale fini toujours par encrasser les cerveaux.


            • Philodeme Philodeme 6 janvier 2012 00:01

              « Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la gale »
              compte des progrès on pourrait modifier ce dicton :
              « Quand on veut tuer son chien on lui donne la gale »

              On a donné la « gale » à la SNCF et ceux sur ce forum tout jeunots qui n"ont pas connu la SNCF avant l’administration de la gale par les néo-libéraux crient avec ces fossoyeurs .....
              on pouvait régler sa montre sur l’arrivée des trains hé oui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! nostalgie

              Quelle ignorance crasse ! Ils ne comprendront ... peut être .... que quand ils auront été complètement plumés !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès