Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Stéphane Hessel, un destin hors norme !

Stéphane Hessel, un destin hors norme !

Stéphane Hessel est mort dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 février. Il avait 95 ans. L’information a immédiatement fusé sur l’ensemble des réseaux sociaux, tant cette personnalité avait su nouer avec l’opinion publique des liens particuliers.

Il est né le 20 octobre 1917 à Berlin fils des artistes Franz et Hélène Hessel. Couple mythique, puisqu’ils inspireront à la fois l’écrivain Henri-Pierre Roché et le cinéaste François Truffaut avec « Jules et Jim ». Dans la réalité, la fin de cette histoire sera non pas un suicide, mais une séparation. C’est sans aucun cet univers familial qui lui donnera cette étonnante sensibilité qui l’accompagnera toute sa vie et son penchant pour la poésie.

Normalien et diplômé d’études supérieures de philosophie, diplomate, écrivain et poète, il a marqué profondément le XXème et le début du XXIème siècle. Résistant pendant la seconde guerre mondiale, il rejoint le Général de Gaulle en 1941. Il intègre les Forces aériennes libres comme navigateur bombardier. En mission en France, il sera arrêté le 10 juillet 1944 et déporté à Buchenwald. En janvier 1945 il est transféré à Dora où il travaille à la construction des célèbres V2. Le 4 avril 1945 l’avancée américaine pousse les nazis à déplacer leurs prisonniers. Il en profite pour s’évader et rejoindre l’armée américaine, qu’il intègre. C’est avec son unité qu’il rejoint Paris, le 8 mai 1945.

Dès novembre 1945, il intègre le Ministère des Affaires étrangères (reçu 4ème au concours). Nommé comme ambassadeur en Chine, il rejoint finalement l’ONU qui a sa préférence.

Aux côtés de René Cassin, il contribuera à la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme, proclamée le 10 décembre 1948.

Il sera aussi l’un des proches collaborateurs de Pierre Mendès-France (1954-1955). Il occupera de nombreux postes diplomatiques qui le mèneront de Saigon (1955-1957) à Alger (1964-1968).

En 1977, Valéry Giscard D’Estaing le nommera ambassadeur de France à l’ONU.

En 1981, François Mitterrand lui confiera plusieurs missions, dont celle de participer à la Haute Autorité de la communication audiovisuelle, chargée d’assurer l’indépendance de l’audiovisuel vis-à-vis du pouvoir politique (1982-1985).

Parmi ses nombreuses actions de diplomate « militant » rappelons qu’il avait été nommé médiateur dans la très médiatique affaire des sans papiers de l’église Saint Bernard (1996-1997).

C’est en 1958 qu’il s’engage dan la politique en rejoignant le club Jean Moulin. Proche de Michel Rocard il adhérera au parti Socialiste en 1986. Dont il s’éloignera au moment du traité de Maastricht, européen convaincu et militant il signe en compagnie d’anciens résistants une pétition « Pour un traité de l’Europe sociale ».

De même il sera aux côtés des résistants pour la commémoration du 60ème anniversaire du Programme du Conseil national de la Résistance, enjoignant aux jeunes générations de relire ce texte et de le faire vivre en assumant l’héritage de la résistance et en faisant avancer les idéaux de démocratie économique, sociale et culturelle. Il milite auprès des sans-logis et en 2009, il soutient les listes d’Europe Ecologie aux élections européennes.

Après avoir soutenu Nicolas Hulot dans la primaire des écologistes, il apporte son soutien à Martine Aubry dans le cadre de la primaire présidentielle socialistes de 2011.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont une biographie, « Danse avec le siècle » aux éditions du Seuil (1997) et un recueil de poésie chez le même éditeur « O ma mémoire, la poésie, ma nécessité ». Il a publié par ailleurs : Dix pas dans le nouveau siècle (2002), Citoyen sans frontières (2008), Le Chemin de l’espérance avec Edgar Morin (2011), Engagez-vous (2011), livre d’entretiens avec Gilles Vanderpooten.

A 93 ans il signe un best seller mondial « Indignez-vous » qui sera la source d’inspiration du mouvement des Indignés en Espagne, aux Etats Unis, au Royaume Uni et en France.

Cet opuscule de 32 pages, vendu 3 euros, interpelle les jeunes et les appelle à refuser la soumission à l’indifférence, et à se révolter contre toutes les injustices dans le monde.

Vendu à deux millions d’exemplaires en France, il sera édité à plus de deux millions d’exemplaires dans une quarantaine de pays.

Voilà cet homme qui a traversé le siècle, qui à 94 ans entreprend une tournée mondiale, il enchaine les aéroports internationaux, accueilli par des foules dominées essentiellement par les jeunes. Né à Berlin, élevé en France entre les deux guerres mondiales, résistants, ancien déportés, diplomate plaidant la cause des droits de l’homme, il salue encore aujourd’hui les révolutions arabes. Il est toujours et encore l’homme debout, empli d’espérance et de joie, capable de soulever des foules entières dan son indignation de « jeune homme ».

Toutefois, il sera à l’origine d’une violent polémique en déclarant le 5 janvier 2009 à l’égard de la politique israélienne : "En réalité, le mot qui s'applique est celui de crime de guerre et même de crime contre l'humanité." Il ira jusqu’à soutenir une campagne de boycott des produits israéliens.

Nous garderons de lui cet un éternel sourire, empli de confiance envers l’avenir et les hommes. Dans un monde profondément bouleversé traversé par une crise économique anxiogène pour les peuples, il livre une magnifique leçon de savoir vivre et savoir être.

Grand officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 1939-45, Rosette de la Résistance


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • jako jako 27 février 2013 11:39

    Merci à vous Jean smiley


    • jaja jaja 27 février 2013 11:55

      Pas d’accord sur tout avec lui mais salutations attristées... Son soutien à la campagne BDS de Boycott d’Israël restera dans les esprits de tous les amis du peuple palestinien...

      http://www.youtube.com/watch?v=HjAx5HNTcA8


      • Sacotin Sacotin 27 février 2013 12:28

        Je salue cet homme, pas IDIOT.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 16:20

          @Sacotin,

          Donc intelligent, si je vous lis bien...

          http://jmpelletier52.over-blog.com/


        • Sacotin Sacotin 27 février 2013 17:13

          @ Jean Pelletier. C’est en référence à l’internaute écrivant que S. Hessel adhérait à la cause palestinienne par IDIOTIE.


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 14:59

          @Fatale,


          Juste d’entre les justes... (malgrè ses propos contre l’état d’Israël - pas les juifs), s’il existe un lieu de repos audelà de la mort, il le mérite amplement.

          http://jmpelletier52.over-blog.com/


        • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 20:38

          @Fatale,

          Merci pour ce témoignage ., oui j’ai des amis portugais je sais cela. Ma mère est en maison de retraite et cela me rend malade, nous sommes 5 enfants, mais il n’a pas été possible de faire autrement. J’habite un petit appartement à Paris et je n’ai pas de chambre de libre, mon frère aîné à hérité de la maison familiale, mais il n’a pas proposé de la prendre. Par contre ma mère est dans une maison de retraite judte à côté et je sais que ma belle sœur y passe tous les jours.
          Ma mère est en grande dépendance la prendre celà signifie prendre la responsabilité de la laver, de l’habiller, de la changer... Pas évident,mais c’est bien ce qu’ elle a fait pour ses 5 enfants..

        • Pelletier Jean Pelletier Jean 28 février 2013 07:42

          Merci fatale de tout cœur 


        • jaja jaja 27 février 2013 13:19

          Un bel hommage rendu il y a deux ans à ce vieux Monsieur par HK et les Saltimbanks :

          http://www.youtube.com/watch?v=YeoZuGYfOR0


          • robin 27 février 2013 13:21

            Avec hessel, le lobby qui n’existe pas aura perdu un des nombreux cailloux qu’il a dans ses chaussures... smiley

            Je salue l’initiateur des mouvements d’indignation dans le monde quoi que lorsqu’on grattait la sienne on s’apercevait qu’il appelait à ne voter que pour les seuls partis influents, c’est à dire les partis dont il prétendait dénoncer les résultats calamiteux.....un peu paradoxal, à moins que ça ne soit comme chez beaucoup d’intellectuel qu’une indignation de carton pâte.


            • Sacotin Sacotin 27 février 2013 13:24

              Boudiou ! Les moinsseurs s’activent beaucoup ici. Famine écrivait « Le bal des vautours ».

              On peut écrire aussi « La curée ».

              • Aldous Aldous 27 février 2013 13:26

                Hessel a bien connu Aldous Huxley , chez qui il s’est refugié au tout debut de la guerre.


                On retrouve chez les deux hommes une comprehension du sens de l’histoire, pessimiste pour l’un optimiste pour l’autre.

                • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 14:56

                  @Aldous,

                  Exact, merci de ce rappel éclairant.

                  http://jmpelletier52.over-blog.com/


                • Sacotin Sacotin 27 février 2013 13:50

                  25-02-2013 - L’Union européenne condamne la colonisation pratiquée par Israël à Jérusalem et recommande l’application de sanctions financières.


                  • Fergus Fergus 27 février 2013 14:06

                    Bonjour, Jean.

                    Merci d’avoir rappelé ce qu’a été Stéphane Hessel, trop longtemps méconnu, ou redécouvert sur le tard par un grand nombre de ses compatriotes.

                    Outre ce qui a été dit et écrit sur cet homme, le plus impressionnant aura peut-être été son aptitude à tenir des propos forts et convaincants sans élever la voix. Certains de nos leaders politiques, qui confondent trop souvent conviction et vocifération, devraient en prendre de la graine.

                    Cordialement.


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 14:56

                      @Fergus,

                      Cette aptitude à tout dire posément, c’est ce qui a donné tant de force à ses propos et contribué à sa notorièté.


                      http://jmpelletier52.over-blog.com/


                    • focalix focalix 27 février 2013 14:23

                      A quatre vingt quinze ans, il nous laisse son extraordinaire mémoire.
                      Il a juste oublié une chose : vieillir !


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 14:53

                        @Focalix,

                        merci pour cette belle formule qui lui va si bien ; paix à son âme.

                        http://jmpelletier52.over-blog.com/


                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 18:11

                        mais il y a aussi des gens lucides et courageux, même s’ils ne partagent pas vos opinions

                         « Si tu diffère de moi mon Frère, loin de me léser, tu m’enrichis » A.de St.Exupéry

                        à méditer...


                      • jaja jaja 27 février 2013 15:14

                        N’oublions pas non plus que l’antiracisme était l’un des moteurs de cet homme qui mena, depuis la lutte des immigrés de l’église saint-Bernard, un combat acharné pour la régularisation des sans-papiers.
                        C’était aussi à dire et tout à son honneur...


                        • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 16:23

                          @Jaja,

                          Beaucoup de hauteur, d’humanisme et d’empathie chez cet homme, c’est ce qui la pousser à prendre aussi la défense du peuple palestinien.
                          Il est le compagnon de route des pauvres et des opprimés , même si, n’en déplaise à certains, il était ausi un grand bourgeois.

                          http://jmpelletier52.over-blog.com/


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 février 2013 16:59

                          Et moi des moules .... smiley


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 février 2013 17:03

                            En fait Hessel est sûrement un mec bien . 


                            Mais je déteste les postures Tshirt Che Guevara .

                            • sylvie 27 février 2013 17:14

                              Quelle connerie pitoyable devant ce Messieurs qui a la taille d’un siècle avec tout ce qu’il contient comme histoire, ce Stephane c’était une bibliothèque vivante, n’oubliez pas son prochain livre « engagez vous » il avait dit s’indigner ne suffira pas, merci à Jean pour cet article.


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 17:44

                              @Sylvie,


                              Merci de rappeler « ce siècle » bien rempli debout, fier et combatant, ne faites pas attention à ces quelques rats puants qui rôdent toujours autour d’Agoravox, c’est si facile de décharger sa haine sous le couvert d’un anonymat complet.

                              http://jmpelletier52.over-blog.com/


                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 février 2013 10:58

                              @ sylvie

                              Il faut espérer que son prochain livre redonnera à l’engagement politique l’objectif de solidarité effective avec les plus déshérités qu’il a démagogiquement contribué à détruire.



                            • ctadirke 27 février 2013 17:43

                              Il y avait aussi l’une ou l’autre regrettable zones d’ombre chez Stéphane Hessel et des amitiés et des soutiens pas très critiques.

                              Sa présence dans la prison à ciel ouvert de Gaza fut courageuse ; sa non-dénonciation de l’inéthicité et de l’illégitimité juridique de « la »seule démocratie du Moyen-Orient " le fut beaucoup moins. Parler de crime contre l’humanité était insuffisant

                              Ça m’indigne encore beaucoup pour mes amis patriotes là-bas.

                              Quelle fut exactement sa participation effective à la rédaction de la Déclaration « universelle » des Droits « de l’Homme » ?

                              Deux regrets à ce sujet, puisque la seconde langue officielle de l’ONU est le français et que le souci du juste mot pour la jsute chose est une condition du progrès de la pensée et de la spiritualité personnelle et collective. L’Univers est bien plus grand que la petite planète Terre et on y trouve probablement d’autres planètes actuellement habitées par des êtres pensant imparfaits en évolution spirituelle vers la perfection de l’Amour . Peu importe le féminisme mais « human rights » traduit par « droit de l’homme » fut une grande regrettable maladresse

                              Quoiqu’il en soit, sincère souhait de paix à son âme pendant son bilan et tout aussi sincère souhait de sage sérénité le plus vite possible aux siens qui le pleurent


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 27 février 2013 17:46

                                Merci pour l’article, Jean.

                                Je suis triste.


                                • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 février 2013 18:12

                                  @peachy,

                                  Et ta tristesse te laisse tout muet smiley

                                  je pense à cette cittaion qui lui ressemble :

                                   « Si tu diffère de moi mon Frère, loin de me léser, tu m’enrichis » A.de St.Exupéry


                                • NeverMore 27 février 2013 19:33

                                  J’imagine De Gaulle le 18 juin disant à la BBC « Indignez vous ! ».

                                  Vous mesurerez ainsi ce qu’est un appel à minima, une quasi récupération.

                                  C’est bien sûr à une révolte qu’on devrait être appelés, et non un petit prout bien poli de bobo. 

                                   

                                   

                                   


                                  • jeanpiètre jeanpiètre 27 février 2013 21:47

                                    respect.



                                    • Mowgli 28 février 2013 08:44

                                      Je dirai même plus : trop de cons en sus.


                                    • Mowgli 28 février 2013 00:21

                                      « Cet opuscule de 32 pages » et à 3euros ?

                                      Payez-vous plutôt une mousse, on le trouve gratos en pdf sur le Net en cherchant un petit peu. J’ai cherché, j’ai trouvé, j’ai mesuré. Une grosse police alliée à des interlignes généreux et des marges comac font qu’imprimé normalement il ferait dix pages et un petit quart.

                                      Comme disait Phineas T. Barnum : « there’s a sucker born every minute » (des pigeons, il en naît un toutes les minutes)


                                      • olivepsy 28 février 2013 10:20

                                        Malgré son soutien à la fin de sa vie aux socialistes traitres, pensant certainement jouer la politique tu moins pire,la société aurait réellement besoin de plus d´hommes de son charisme...
                                        Si le monde militant faisait 1/10 eme de ce que cet homme à fait pour défendre les plus démunis contre le racisme, l´impérialisme, l´injustice, nos sociétés s´en porteraient mieux...
                                        Mais il n´a pas fallu longtemps pour que les vautours viennent salir ce grand homme, qui a participé à la résistance contre la barbarie nazi...

                                        http://www.lepoint.fr/culture/pour-le-crif-hessel-est-un-maitre-a-ne-pas-penser-27-02-2013-1633705_3.php

                                        Toujours les mêmes accusations de ces fascistes du crif, qui profitent de la mort de cet homme pour lui cracher dessus...Alors que j´image que les Prasquier et compagnies, auraient été les premiers à fuir en laissant leur semblable crever...


                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 février 2013 10:29

                                          Un ancien grand homme courageux meurt en symbole de l’indignation sans contenu.

                                          C’est dommage, mais la situation n’est pas désespérée pour autant.

                                          Redonnons à la juste indignation son objectif de liberté, d’égalité et de solidarité, avec priorité aux plus déshérités non complices.



                                          • Yohan Yohan 28 février 2013 11:45

                                            Il faudrait d’abord s’indigner de la nullité de ce gouvernement. 


                                            • Hervé Hum Hervé Hum 28 février 2013 11:48

                                              La dignité est l’honneur de l’âme, Stéphane Hessel en est l’incarnation même.

                                              Merci pour ce rappel des faits d’âme de Stéphane Hessel.


                                              • Jean-Louis CHARPAL 28 février 2013 18:37

                                                J’éprouve évidemment du respect pour le parcours de cet homme.

                                                Mais je reste un homme libre, grâce notamment à des gens comme lui qui se sont battus pour que chacun puisse donner son opinion.

                                                Or je regrette qu’ il ait soutenu un parti et un candidat qui incarnent tout ce qu’il déteste.

                                                De plus s’indigner ne suffit pas, loin de là (cf un récent article du Monde Diplomatique démontrant que les indignés n’ont obtenu aucun résultat).

                                                Vaut mieux travailler à une Révolution citoyenne et à un programme visant concrétement à améliorer les choses !


                                                • CHRISTIAN LARIVIERE CHRISTIAN LARIVIERE 28 février 2013 22:16

                                                  Pour ceux qui l’ignorent ... ou ne veulent rien savoir ! ...

                                                  Stéphane Hessel était un ancien diplomate, déporté et résistant. Résistant, il avait rejoint les Forces françaises libres en 1941, avant d’être déporté en 1944 aux camps de Buchenwald puis de Dora. Il devra sa libération à une substitution d’identité avec un homme mort du typhus et à son évasion.
                                                  S’il est connu comme l’auteur du best-seller « Indignez-vous ! »,( vendu à plus de 4 millions d’exemplaires dans une centaine de pays depuis sa publication en octobre 2010), on connaît moins son rôle d’ ardent défenseur des droits de l’homme qui militait pour la paix et la dignité. Il avait été notamment membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme fondée par René Cassin (juriste et homme politique français), ainsi que du Haut Conseil de la coopération internationale.

                                                  Son manifeste, petit pamphlet a eu une influence bien concrète : « Indignez-vous ! » a impulsé le mouvement de « Los indignados » en Espagne, puis celui des « Anonymous » aux Etats-Unis ...
                                                   

                                                  DESSIN-ANIMATION :
                                                  http://soyons-serieux.fr/pluie-dhommages-apres-la-mort-de-stephane-hessel/

                                                  Bonne visite !


                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 1er mars 2013 08:36

                                                    Oui Christian, et alors ? Quels résultats les indignés ? Le Monde Diplomatique répond : aucun. Mais le Diplo, pourriez-vous me répondre, est lui-même devenu très complaisant envers cet autre dérivatif : l’islamisation ! Alors, choisir entre trois impasses : l’abandon à la logique de l’économisme ? Sa destruction par la méthode stalinienne (qui ne l’a même pas détruite) ? Un nouvel obscurantisme religieux (le pire de tous) ? Ou désespérer ? Je crois pour ma part que la solution est toujours à chercher dans le marxisme, mais sans nier et cacher ses énormes insuffisances, voire ses pires erreurs. Une évolution comme celle de Cornélius Castoriadis me paraît toujours exemplaire. L’indignation sans autre contenu qu’une volonté de détruire ce qui est me semble en tous cas une impasse par nature. Disons que, dans le moins mauvais des cas, ça peut servir à se défouler, mais nullement à remplacer ce qu’on a détruit par du meilleur. Ça peut même faire place à du pire. Par exemple, en France, du sarkozien d’un nouveau type.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès