Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > TAFTA inacceptable servilité de François Hollande aux multinationales (...)

TAFTA inacceptable servilité de François Hollande aux multinationales ?…

« …Même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave… ». Condorcet 

« Nous avons tout à gagner à aller vite. Sinon, nous savons bien qu'il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations » C’est à croire que lorsque, au cours d’une visite officielle aux USA, François HOLLANDE faisait cette déclaration lors d'une conférence de presse commune avec OBAMA, il avait la citation de CONDORCET à l’esprit. En misant sur l’ignorance des populations concernant le traité commercial transatlantique (TAFTA) pour éviter qu’elles ne se ‘’cabrent’’, il se pose en larbin des multinationales qui poussent à la libéralisation des échanges avec les Etats-Unis. En souhaitant publiquement une accélération des discussions qui se déroulent, d’ailleurs dans l’opacité la plus totale pour étouffer la critique qui monte, il trahit ainsi les Français et leurs intérêts.

Opacité totale, mais n’est-ce pas une chose courante pour ce type de négociations ?

Pour justifier cette opacité, François HOLLANDE (comme d’autres chefs d’Etat) prétend que la commission Européenne est comme dans une partie de poker, elle ne tient pas à dévoiler ses cartes pour ne pas informer son partenaire et néanmoins concurrent dans la négociation…Soyons sérieux, avec les moyens dont disposent les USA si on se réfère aux révélations d’Edouard SNOWDEN, concernant l’espionnage de la commission Européenne et des principaux dirigeants Européens, Ils sont bien informés des cartes des négociateurs Européens et du coup les raisons de cette opacité d’une négociation à huit clos ne tient pas. Pas plus d’ailleurs que de se retrancher derrière le Parlement qui aura à s’exprimer sur le Grand Marché Transatlantique et qu’il pourra éventuellement bloquer TAFTA…Ce qui est vrai, mais malgré une forte opposition d’un nombre important de nouveaux parlementaires Européens, la majorité est Sociale Démocrate et de Droite dominée par le parti populaire Européen, ceux la même dont les gouvernants de leurs pays respectifs ont imposé ce type de négociations, tant dans la forme que sur le fond. On peut difficilement imaginer qu’une fronde généralisée des parlementaires Européens, PS - Sociaux démocrates et UMP - parti populaire, débouche sur une jacquerie contre le traité final et la décision des chefs d’Etat membres, par ailleurs, de l’une ou de l’autre de ces formations politiques qui l’auront agréé.

Vouloir accélérer les négociations, c’est cautionner un marché de dupe pour l’Europe « libérale » mais protectrice.

François HOLLANDE, en souhaitant accélérer les négociations, cautionne un marché de dupes pour une Europe « libérale » mais protectrice, car à force de répéter que l’Europe est libérale, on oublie combien elle est règlementée quand il s’agit de protéger le consommateur… Personne en Europe ne mange encore de bœuf aux hormones, du porc à la Ractopamine, du poulet chloré ou de produits OGM seulement autorisés au USA. Ce sont ces protections qui risquent d’être remises en cause par l’accord en cours de négociation. D’autant plus que Karel de GUCHT, le commissaire européen au Commerce qui souhaite ‘’rempiler’’ à la commission, car « Cela permettrait de conclure rapidement le Traité transatlantique ». (http://www.rtbf.be/info/monde/detail_karel-de-gucht-veut-rempiler-au-poste-de-commissaire-europeen-au-commerce?id=8285056) a déjà dit qu’il céderait sur les poulets lavés au chlore et que ça ne posait aucun problème si c’était indiqué sur l’étiquetage. Problème, quand on n’a pas beaucoup d’argent et qu’il faut faire les courses pour manger, la seule étiquette qu’on regarde, c’est celle du prix. Mais de plus, annoncer en cours de négociation que l’on va céder sur tel ou tel point, affaiblit encore plus les négociateurs de l’Europe face à leurs homologues des USA.

Sur la question des OGM. Alors qu’aux Etats-Unis un Etat sur deux envisage de rendre obligatoire un label indiquant la présence d‘organismes génétiquement modifiés dans un aliment, une mesure souhaitée par 80 % des consommateurs du pays. Les industriels de l’agroalimentaire, là comme en Europe, poussent à l’interdiction de ce type d’étiquetage. L’Association nationale des confiseurs n’y est pas allée par quatre chemins : « L’industrie américaine voudrait que l’APT avance sur cette question en supprimant la labellisation OGM et les normes de traçabilité. » La très influente Association de l’industrie biotechnologique (Biotechnology Industry Organization,), dont fait partie le géant MONSANTO, s’indigne pour sa part que des produits contenant des OGM et vendus aux Etats-Unis puissent essuyer un refus sur le marché européen. Elle souhaite par conséquent que le « gouffre qui se creuse entre la dérégulation des nouveaux produits biotechnologiques aux Etats-Unis et leur accueil en Europe » soit prestement comblé. MONSANTO et consorts ne cachent pas leur espoir que la zone de libre-échange transatlantique permette d’imposer enfin aux Européens leur « catalogue foisonnant de produits OGM en attente d’approbation et d’utilisation  ».

Vouloir accélérer les négociations, un crime contre la protection des populations l’environnement, la santé ?…

François HOLLANDE, par son attitude auprès de OBAMA, en souhaitant accélérer les négociations, se fait complice d’un crime contre la protection des populations, l’environnement, la santé. Au premier rang desquelles les normes de qualité dans l’alimentation qui sont prises pour cible et pour lesquelles les USA n’entendent pas céder. L’industrie américaine de la viande entend obtenir la suppression de la règle européenne qui interdit les poulets désinfectés au chlore. A l’avant-garde de ce combat, le groupe YUM, propriétaire de la chaîne de restauration rapide Kentucky Fried Chicken (KFC), peut compter sur la force de frappe des organisations patronales. « L’Union autorise seulement l’usage de l’eau et de la vapeur sur les carcasses », proteste l’Association nord-américaine de la viande, tandis qu’un autre groupe de pression, l’Institut américain de la viande, déplore le « rejet injustifié par Bruxelles des viandes additionnées de bêta - agonistes, comme le chlorhydrate de ractopamine ». La Ractopamine est un médicament utilisé pour gonfler la teneur en viande maigre chez les porcs et les bovins. Du fait de ses risques pour la santé des bêtes et des consommateurs, elle est bannie dans cent soixante pays, parmi lesquels les Etats membres de l’Union, la Russie et la Chine.

Pour la filière porcine américaine, cette mesure de protection constitue une distorsion de la libre concurrence à laquelle TAFTA doit mettre fin d’urgence. Il faut savoir que «  Les producteurs de porc américains n’accepteront pas d’autre résultat que la levée de l’interdiction européenne de la Ractopamine  », menace le Conseil national des producteurs de porc (National Pork Producers Council, NPPC). Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, les industriels regroupés au sein de Business Europe dénoncent les « barrières qui affectent les exportations européennes vers les Etats-Unis, comme la loi américaine sur la sécurité alimentaire ». Depuis 2011, celle-ci autorise en effet les services de contrôle à retirer du marché les produits d’importation contaminés. Là encore, les négociateurs de TAFTA sont priés de faire table rase.

L’effondrement de la biodiversité, la dérive climatique, l’avancée des déserts, la fin des ressources, les difficultés financières et économiques de l’Europe et de la France qui sont à la fois reliées aux difficultés d’approvisionnement en énergie, à la menace du réchauffement climatique, au décalage entre les ressources disponibles et la croissance démographique, à la faiblesse des stock alimentaires et à l’effondrement de la biodiversité  devraient être au cœur des débats politiques ou économiques et guider toutes les prises de position tant nationales qu’internationales. Les négociateurs du Traité Transatlantique, pas plus que les médias, ne semblent se soucier de ces problèmes pourtant fondamentaux pour l’avenir de l’ensemble de l’Humanité.

Vouloir accélérer les négociations valide une justice privée d’exception…

François HOLLANDE, par son attitude auprès d’OBAMA de vouloir accélérer les négociations, valide une Justice privée d’exception au service des Multinationales. Sous un tel régime, les entreprises seraient en mesure de contrecarrer les politiques de santé, de protection de l’environnement ou de régulation de la finance mises en place dans tel ou tel pays en lui réclamant des dommages et intérêts devant des tribunaux extrajudiciaires. Composées de trois avocats d’affaires, ces cours spéciales répondant aux lois de la Banque mondiale et de l’Organisation des Nations unies (ONU) seraient habilitées à condamner le contribuable à de lourdes réparations dès lors que sa législation rognerait sur les « futurs profits espérés » d’une société. INADMISSIBLE !

Au départ, ce système de justice privée par tribunal arbitral servait à consolider la position des investisseurs dans les pays en développement dépourvus de système juridique fiable. Il leur permettait de faire valoir leurs droits en cas d’expropriation. Mais l’Union européenne et les Etats-Unis ne passent pas précisément pour des zones de non droit, ils disposent au contraire d’une justice fonctionnelle et pleinement respectueuse du droit à la propriété. En les plaçant malgré tout sous la tutelle de tribunaux spéciaux, TAFTA démontre que son objectif n’est pas de protéger les investisseurs, mais bien d’accroître le pouvoir des multinationales. Trois mille trois cents entreprises européennes sont présentes sur le sol américain par le biais de vingt-quatre mille filiales, dont chacune peut s’estimer fondée un jour ou l’autre à demander réparation pour un préjudice commercial. Un tel effet d’aubaine dépasserait de très loin les coûts occasionnés par les traités précédents. De leur côté, les pays membres de l’Union européenne se verraient exposés à un risque financier plus grand encore, sachant que quatorze mille quatre cents compagnies américaines disposent en Europe d’un réseau de cinquante mille huit cents filiales. Au total, ce sont soixante-quinze mille sociétés qui pourraient se jeter dans la chasse aux trésors publics.

François HOLLANDE, en souhaitant accélérer les négociations, alors qu’il sait ce que veulent et obtiendront les entreprises Américaines s’il obtient satisfaction, il met la France et l’Europe au service de la domination mondiale des USA. En voulant accélérer les négociations du traité commercial transatlantique (TAFTA), François HOLLANDE foule au pied les intérêts qu'il est chargé de défendre et trahit là, non seulement la confiance de ceux qui ont voté pour lui, mais trahit tous les Français. IL est vrai que depuis longtemps déjà, la gouvernance de la France et de l’Europe est soumise à une oligarchie ‘’militaro -économico - financière ‘’ Américaine qui lui impose ses desidératas (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-gouverne-reellement-135165). En maintenant dans l’ignorance, les populations sur les négociations TAFTA pour éviter qu’elles se ‘’cabrent’’ c’est aussi l’une des clés de la pérennité de sa domination… Delà à imaginer qu’en échange d’une accélération des négociations, OBAMA ait exigé préalablement l’achat de gaz de schiste Américain par la France, via ERDF, il a un pas que je n’oserais toutefois pas franchir…Du moins pour l’instant…


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • jako jako 28 juillet 2014 09:17

    Bonjour et merci de cet article ce truc est carrément la fin de tout pour nous et pour l’UE. J’avais préparé une synthèse des questions et surtout des réponses que faisaient ce commité aux citoyens inquiets. Allez sur leur site et lisez, c’est édifiant et n’hésitez pas à poser des questions.


    • soi même 28 juillet 2014 10:38

      Cela peut être rassurant si ce n’est pas fake :

      L’ALLEMAGNE SERAIT OPPOSÉE AU TRAITÉ DE LIBRE-ÉCHANGE AVEC LE CAN

      http://www.daily-bourse.fr/L-ALLEMAGNE-SERAIT-OPPOSEE-AU-TRAITE-DE-LIBRE-ECHANGE-AVEC-LE-CANADA-Feed-REUnRTROPT20140727100533LYNXMPEA6Q03U.php


      • mario mario 28 juillet 2014 11:07

        a mon avis, le TAFTA serra signé entre l’EU et USA sauf 2 pays lesquel demanderont un lap observatoire de 2 ou 3 ans.....
        nos amis de Londres et Berlin !

        Hollande n’a aucune chance en 2017....il ce peut qu’il devienne président de l’EUROPE.... sur nomination bien sur !


        • claude-michel claude-michel 28 juillet 2014 11:16

          Hollande est un type extrêmement dangereux car extrêmement stupide..nous le constatons tous les jours lui et ses sbires du gouvernement coulant la France plus vite que leurs ombres...Un collabo de la pire espèce ruinant son peuple pour le profit des lobbys qui font la pluie et le beau temps pour leurs comptes en banques...N’ayez crainte..les têtes tomberons un jour prochain.. !

          2eme

          • chantecler chantecler 28 juillet 2014 11:31

            Stupide , je ne pense pas mais manquant singulièrement de lucidité .
            Cela dit il n’est pas le seul .
            Et c’est là que ça devient dramatique .


          • chantecler chantecler 28 juillet 2014 11:38

            En fait j’ai une théorie :
            F. Hollande devrait entamer une psychanalyse .
            Il a un père d’extrême droite et devient militant PS .
            Une fois élu PR il fait une politique pas bien courageuse , de droite ...
            Pour les Français ou pour rejoindre son papa ?  smiley


          • goc goc 29 juillet 2014 01:06

            Hollande est un type extrêmement dangereux car extrêmement stupide

            Non il n’est pas stupide, il a simplement vendu son âme au diable en échange du pouvoir temporel, tel Faust !. Ce sont les ricains et les sionistes (en fait ce sont les mêmes) qui l’ont financé et donc il leur doit servitude et obéissance
            Mais il finira comme Faust, ou plutôt tel Pétain, dans une prison jusqu’à la fin de sa vie !


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 29 juillet 2014 20:58

            A mon avis ce type-là vit dans une bulle. Quelqu’un aurait dû lui expliquer qu’on peut piloter son scooter tout seul, et qu’on n’est pas obligé de vendre son corps au premier GI venu pour payer l’essence.


          • filo... 28 juillet 2014 11:37

            Il est pathétique votre président de la république.

            Si vous êtes un pays démocratique, comme vous le prétendez à chaque occasion et surtout envers les pays étranger, p.ex. cela dirigé « par un ex de KGB », alors pourquoi ne pas soumettre ou démettre votre président.

            Au lieu d’attendre prochaine élection présidentiel en 2017, pourquoi vous les français ne lancez vous pas une pétition (p.ex. par Internet) pour demander la démission immédiate de votre président.

            Je crois qu’ainsi il rendra un grand service à son pays.


            • Pascal L 28 juillet 2014 12:01

              Une pétition ?

              Vous n’y pensez pas, nous ne sommes plus en démocratie.
              La Vème répuplique a donné tous les pouvoirs au président, sans le moindre contre-pouvoir. Pendant 5 ans, il fait ce qu’il veut sans que nous ne puissions rien y faire. On peut donc écrire toutes les pétitions possibles, il n’en aura rien à faire. Il répétera qu’il est légitime parce qu’il a été régulièrement élu, même si ses décisions vont contre l’intérêt de ses électeurs…
              De toute façon, s’il partait, nous n’avons personne à mettre à sa place. Le système actuel des partis fait qu’il n’est plus nécessaire d’écrire un programme pour se faire élire. Seule la personnalité du candidat compte, et là c’est un peu la course à la testostérone.
              Parmi ses challengers, il y en a bien quelques uns qui font une analyse correcte de la situation, mais pour le programme proprement dit, je ne vois rien qui pourrait emporter l’adhésion d’une majorité de Français. Donc le président n’a aucun soucis à se faire pour le moment.

            • Lucide bdpif@laposte.net 28 juillet 2014 17:21

              Oui, il est pas super. Mais si on on commencait à faire des pétitions pour le demettre, nous créerions les conditions d’une revolution probablement. Et nous nous ramasserions au pire l’extreme gauche de Melenchon, pro russe, au Pouvoir, et notre pays serait ruiné, et nos forces militaires dans l’axe du mal Russo Chinois, ou au grand pire Marine Le pen, dans un faschisme le plus complet. Alors oui, il n’est pas super, mais il tient les renes, il nous protége contre Poutine et son faschisme decadent (c’est un ancien assassin du KGB, le saviez vous ?) avec l’aide de nos grands frêres américains. C’est pour cà, il ne faut pas être trop dur et surtout protéger NOTRE DEMOCRATIE contre les forces pro russoCHinoises qui sement la guerre et la mort dans le monde comme en Syrie. IL est donc trés important non pas de defendre ce traité, mais de le tolérer, pour la defense de notre democratie, pour la liberté de nos enfants, et pour les valeurs morales. 


            • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 29 juillet 2014 07:36

              @ Pascal L,


              Certes, la Vème République a donné beaucoup de pouvoirs au Président, mais les contre-pouvoirs existent. 
              D’abord, il faut se souvenir qu’elle est née dans un contexte particulier, celui de la crise algérienne en 1958 qui aurait pu conduire à une guerre civile et emporter la France. 
              Ensuite, cette République a permis l’alternance et même la cohabitation. 
              Enfin, son fondateur, Charles de Gaulle a montré qu’un homme responsable pouvait se démettre s’il considérait insuffisant le soutien populaire alors qu’il était légitime jusqu’à la fin de son mandat.

              Vous ne le dites pas, et vous avez raison, mais il est de mode chez certains de réclamer une VIème République. 
              Si on ne peut nier l’opportunité de certains aménagements à notre Constitution, le véritable problème de la France de nos jours, c’est qu’il y a un vrai contre-pouvoir qui fait défaut, qui est passif, c’est le peuple. À force d’avaler des couleuvres, et, de renoncements en renoncements, nous acceptons n’importe quoi. Nous avons donc fort logiquement les hommes politiques que nous méritons : ils sont pour la plupart à notre image, des minables. Les deux derniers locataires de l’Élysée étant au summum, mais jusqu’où ira-t-on ?
              Parce que 2017 approche...

              Et que dire de la représentation nationale qui, sans rire, vote un traité rejeté deux ans plus tôt par le peuple ?
              L’histoire sera sans doute sévère à l’égard de la classe politique actuelle, mais aussi envers nous, le peuple, qui est sur le point de s’abandonner à n’importe quoi et à n’importe qui.
              En se décomplexant de voter de plus en plus pour le FN — j’ai même certains de mes amis qui ne s’en cachent plus, beurk ! — et en élisant des notables qui traînent derrière eux des casseroles, tout ce petit monde prouve aussi que la culture politique du premier quidam venu est au ras des pâquerettes.

              Et en s’abstenant encore massivement lors des européennes de 2014, alors qu’il y avait du choix entre les diverses listes, l’électorat a montré son vrai visage : il est loin d’égaler ses anciens qui se sont battus pour obtenir ce que nous bradons chaque jour un peu plus.

              Je le répète : jusqu’où ira-t-on ?

              Probablement à une révolution, mais pour cela il faut que le peuple ait faim. Or, on lui donne du pain et des jeux, alors tout va bien, et la propagande télévisée, pour ne citer qu’elle, s’en donne à cœur joie.
              Et surtout pendant ce temps-là, certains bradent la France...

              Cordialement à tous.


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 29 juillet 2014 20:36

              Bonjour bdpif,
              Pas convaincant le Werner, il a demandé des renforts au patron ? Tolérable le traité, et la sodomie avec le lubrifiant approprié, on finirait même par y trouver du plaisir, n’est-ce pas ? Ta rhétorique atlantiste est très rafraîchissante, elle nous rajeunit de quelques années, ce bon vieux temps où l’ « axe du mal » stockait en Irak les armes de destruction massive qu’ont heureusement découvertes nos grands frères américains.
              Quant aux forces prorussochinoises qui sèment la guerre et la mort en Syrie, il serait temps qu’ils prennent exemple sur les américains et leurs alliés qui partout où ils passent sèment de la lavande et des roses, c’est bien connu. Qu’est-ce que ça sent bon en ce moment à Gaza !


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 29 juillet 2014 21:02

              @Pascal L
              Bof, au point où on en est... Ça me rappelle qu’il y a quelques années, un orchestre en conflit avec son chef avait continué son interprétation alors que le chef furibard avait quitté la scène. Du coup on pourrait peut-être essayer. Pour ce que valent nos chefs...


            • Peretz1 Peretz1 4 août 2014 18:35

              Une pétition n’a aucun chance. La majorité des français acceptent la Constitution de 1962 avec l’élection du Président de la république au suffrage universel : une aberration ! Mais ils ne savent pas qu’il y a une alternative. Il faudrait une pédagogie sur des mois pour qu’ils se réveillent. www.citoyenreferent.fr


            • Gandalf Claude Simon 28 juillet 2014 11:53

              Sans TAFTA, les droits de douane sont de 3%. TAFTA est un diktat contre ces voleurs de douaniers.


              • Gandalf Claude Simon 28 juillet 2014 11:58

                La mode est aux circuits courts.

                TAFTA ne va pas en ce sens.

                • Jean 28 juillet 2014 12:55

                  simon, tafta supprime le circuit, il n’y aura pas plus court, c’est une soudure


                • Werner Laferier Werner Laferier 28 juillet 2014 12:26

                  A l’intention de l’auteur pro-russe visiblement.
                   La Russie va être mis à genoux financièrement, politiquement et diplomatiquement !
                    Poutine condamne son pays à être considéré comme une dictature ne respectant pas les règles élémentaires d’une démocratie !
                  La Russie vient d’etre condamnée à payer 50 milliards de dollars dans le procès loukos
                  En attendant d’être éventuellement considéré comme « criminel de guerre » pour son implication armée dans le crash de l’avion malaysien, dans le conflit ukrainien, géorgien, syrien et tchétchène, la Russie va être de plus en plus isolée sur le plan diplomatique et politique.
                  Ce que les businessmen Russes ne vont certainement pas apprécier et lui faire payer chèrement !
                  Son silence médiatique actuel semble très révélateur et il doit avoir compris qu’il est désormais seul face à son irresponsabilité !
                  La Russie pullule de criminelles de guerres qui n’attendent que d’être jugé devant le monde.
                  On oublie les ADM russes qui menacent encore aujourd’hui la paix mondiale, d’où l’intention des pays proche de la Russie de rejoindre l’UE et l’OTAN pour garantir une protection optimale de leurs frontières.

                  On peut tout reprocher à Hollande, mais celui-ci est un vrai démocrate, respectueux des droits de l’homme et qui sait choisir ses alliées , amis, il n’oublie pas qui à libérer la France en 1944.


                  • filo... 28 juillet 2014 12:50

                    Et coucou, voilà le troll de service !

                    Il arrive comme la m... qui remonte à la surface.


                  • Hervé Hum Hervé Hum 28 juillet 2014 13:10

                    Allons, filo, ne vous rabaissez pas à commenter Werner, c’est faire injure à votre intelligence.

                    Chacun est libre de s’exprimer, même si ce qu’il exprime ne veut rien dire.


                  • Lucide bdpif@laposte.net 28 juillet 2014 17:28

                    Oui, vous avez raison Wermer. Beaucoup de commentaires ici viennent de gens qui sont un peu trop manipulés par les medias officiels de la Russie. Comme la voix de la Russie, qui est le TF1 de ce peuple. Mais nous nous savons. Car nous nous lisons d’autres sources d’informations libres à travers le monde.


                    Oui, la Russie menace le monde du spectre de la guerre. Notre devoir est de partout, à travers les médias libres, non controlés par la Russie, de propager la vérité. IL y va de la paix de ce monde, pour nous et nos enfant.

                    Hollande est un vrai democrate, il a voulu sauver le peuple Syrien. Rien que pour celà. Je revoterais pour lui au second tour. 

                  • Werner Laferier Werner Laferier 28 juillet 2014 20:34

                    Bien, je comprend votre ressentiment, nous devons choisir notre camp, celui de la liberté ou de la terreur, vous avez choisi le bon camp.


                  • christophe nicolas christophe nicolas 28 juillet 2014 12:33

                    Bon, tout sera détruit avant qu’ils aient fini de mettre en place quoi que ce soit donc ils accélèrent parce qu’ils ne peuvent pas changer de direction sans se faire flinguer par ceux qui les ont mis en place... L’oligarchie veut être au dessus des nations et ce n’est pas possible, donc tout cela finira en quenouille... L’oligarchie se rend un mauvais service.

                    C’est tout de même bizarre cette attitude pour un « socialiste », non ?


                    • Hervé Hum Hervé Hum 28 juillet 2014 13:02

                      Vous faites juste une petite erreur non sans conséquence.

                      Celui de penser que les propriétaires des multinationales européennes ont un intérêt différent de celui des USA ou de tout autres pays.

                      Non, l’intérêt est le même et c’est bien pour cela que ces négociations existent et sont pressées d’aboutir. S’il y a résistance, elle ne vient donc pas de ceux qu’on appelle les oligarques, mais de ceux qui sont en dessous, c’est à dire qui ont leur marché essentiellement tourné vers l’intérieur avec pratiquement aucune chance de le développer vers l’extérieur. Soit, les PME et artisans.

                      L’enjeu de ces traités est simple, séculariser la propriété des moyens de production et de leur financement de manière à essayer d’interdire toute reprise en main par le pouvoir politique issu d’une volonté démocratique. L’idée étant de s’appuyer sur la division de ce même pouvoir politique (très bien vu par Asselineau, mais aux conclusions erronés), dont les évènements actuels poussant au nationalisme fanatique, consiste bien à redynamiser une opposition des citoyens de même intérêts social et donc interdire toute alliance mais au contraire exacerber leur haine et concurrence, pendant que les propriétaires des moyens de productions finalisent leur alliance.

                      Diviser ses ennemis et s’unir à ses alliés. C’est ainsi qu’une minorité peut asseoir sa domination sur le reste de la population.


                      • Doume65 30 juillet 2014 17:03

                        « Vous faites juste une petite erreur non sans conséquence. Celui de penser que les propriétaires des multinationales européennes ont un intérêt différent de celui des USA ou de tout autres pays »

                        Bonjour. je n’ai pas la même lecture de cet article. Il me semble que l’auteur a bien compris ce que tu dénonces. Quelques extraits :
                        « TAFTA inacceptable servilité de François Hollande aux multinationales »
                        «  il se pose en larbin des multinationales »
                        « François HOLLANDE [...] valide une Justice privée d’exception au service des Multinationales »

                        Les multinationales ne sont pas discriminées selon leur origine dans cet article.
                        Par contre, tu as raison de souligner l’intérêt commun qu’ont ces multinationales. Trop de personnes sur Agoravox estiment que le TAFTA est une attaque des USA contre l’Europe et se trompent de combat.


                      • SEPH 28 juillet 2014 13:40

                        Hollande n’est qu’un petit larbin du sionisme et des banques. C’est un imposteur de droite, incapable de sortir de ses petites blagues et de ses affaires de cœur.

                        Bref, un minable dangereux pour les français qui se sont fait avoir par ses belles promesses.


                        • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 28 juillet 2014 15:30

                          En 1996 Hollande a été choisi par la French American Foundation comme Young Leader à former...

                          Qu´est ce que la French Américan Foudation ?
                          Programme créé conjointement par les présidents Ford et Giscard d’Estaing en 1976.
                          Cette asso organise des séminaires pour des jeunes dirigeants (Young Leaders) français et américains issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines ».
                          Autrement dit , son role est de formater ces young leaders pour qu´ils défendent les interets américains et de la mondialisation financiére, le moment venu quand ils auront du pouvoir .
                          Il s’agit, pour cette « fondation », de choisir chaque année une promotion d’une trentaine de » responsables prometteurs » dans la politique ( et ailleurs), dont elle pense qu’ils vont jouer un rôle dans leur pays, et de les préparer à faire de l’amitié franco-américaine leur socle de pensée tout en promouvant, en France, la politique de l’oncle Sam... en liaison avec le réseau américain correspondant de la « fondation », réseau où on trouve aussi bien les Clinton que Robert Zoellick, ancien président de la banque mondiale, ou des dirigeants de grands groupes économiques (CIT Group ou Transamerica Corporation, notamment).Aujourd’hui, ils sont 400 en France à avoir subi ce parcours, et, parmi eux, Hollande, Moscovici, Belkhacem,Touraine, Kosciusko-Morizet et Wauquiez, ou encore Anne Lauvergeon et Stéphane Israël (d’Ariane espace)...

                          Donc rien d’ étonnant au fait qu’ Hollande soit un traître coupable de Haute Trahison.

                          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 30 juillet 2014 17:20

                            Vu le charisme d’holothurie de notre président, le programme devait disposer de moyens de détections des « leaders » ultrasophistiqués smiley


                          • Lucide bdpif@laposte.net 28 juillet 2014 17:13

                            Oui, c’est vrai que ce n’est pas super super ce traité transatlantique avec les USA. Mais, vous savez, ce que pensent beaucoup de gens en silence, c’est que alliés aux américains commercialement, nous aurons plus de chance de nous defendre contre l’expansion economique de la chine (qui est une des pires dictatures sanglantes avec son voisin la corée du nords de ces deux derniers siecles) et aussi pour nous protéger de la Russie, qui fout le bordel avec ses guerres dans le monde.


                            Personnellement de gauche, au début, j’étais contre ce traité. Mais j’avoue que la peur s’installe en moi face à la russie, et à la lecture des articles d’Agoravox, je me sentirais effectivement plus en securité sous l’aile des américains, qui nous ont toujours sauvé depuis un siecle du nazisme et pire du stalinisme qui a fait encore plus de mort que Hittler. Donc,aprés reflexion et discussions ici j’ai ecris un mot de soutien à mon député pour lui affirmer mon soutien à ce traité, et j’en ai parlé avec mes camarades du front de gauche, qui commencent à changer d’avis la dessus. 

                            J’ai milité contre ce traité, mais en lisant tout ce sarticles et surtout les commentaires pro russes. J’avoue que la peur s’installe en moi.

                            Pour celà. Nous devons non pas defendre ce traité mais rester neutre. 
                            Pour la democratie et les valeurs morales de liberté de fraternité au sens de marx et de Jaures, nous devons nous protéger de Poutine et des chinois.

                            Merci à tous.

                            • Hervé Hum Hervé Hum 28 juillet 2014 18:43

                              Ce commentaire là est vraiment amusant, voilà pourquoi je vais m’amuser à y répondre !

                              Oligarques de Russie, USA, Chine, Japon, UE, etc, ont tous le même intérêt, défendre l’un, c’est défendre l’autre !

                              Pro russe ou pro occidental, vous défendez les oligarques.

                              Leur pouvoir réside dans l’aliénation des citoyens serviles par la peur, bruit de bottes de la guerre ailleurs, comme menace de guerre ici (cela pour essayer de circonvenir les tensions sociales intérieures).

                              Alors qu’en passant d’une économie de pseudo concurrence à une véritable économie de coopération, tous les conflits et problèmes économiques actuels peuvent êtres résolus en une dizaine d’années.

                              Ce n’est pas d’une coopération dont parle ces traités, mais d’exploitation d’une majorité de citoyens par la propriété particulière d’une minorité de citoyens ayant le statut d’oligarques. Nul ne peut avoir ou réclamer plus de droits, qu’il n’accomplit de devoirs. Comme nul ne peut se voir exiger plus de devoirs, qu’il ne réclame de droits.

                              Je serais très amusé de la réponse !


                            • lermontov lermontov 28 juillet 2014 20:52

                              @ Hervé

                              ’Pipo !’


                            • Jeff84 28 juillet 2014 23:04

                              Je dirais même, Pipo². A ce niveau, c’est de l’art.


                            • Hervé Hum Hervé Hum 29 juillet 2014 00:11

                              @ lermontov,

                              Voilà où tu en es réduit avec moi.... « Pipo » !!!

                              Encore un petit effort et ce sera parfait...


                            • alinea alinea 29 juillet 2014 00:19

                              Le diable n’est jamais fourchu, c’est toujours un séducteur !! C’est pourquoi il a tant de pouvoir !!


                            • alinea alinea 29 juillet 2014 00:21

                              Hervé : tu es un peu trop influencé par Isga pour moi ! En politique internationale, quand on ne sait rien d’un pays d’autre que ce que nous en racontent les laudateurs ou les détracteurs, il vaut mieux s’en tenir aux positions internationales ! enfin, c’est comme ça que je le vois !!


                            • Hervé Hum Hervé Hum 29 juillet 2014 08:34

                              Bonjour Alinea,

                              je suis influencé par tous le monde, mais en dernier recours uniquement par ma conviction profonde. Ainsi si Isga va dans le même sens que ma propre conviction, je l’écris et le dis, tout comme quand il n’y va pas. Par exemple sur la lutte des classes, il a tort, il ne s’agit plus d’une lutte de classes comme autrefois, mais d’une lutte plus profonde, entre différentes natures d’êtres humains. Isga ne fait que reprendre l’idéologie communiste classique sans l’actualiser au monde d’aujourd’hui. Quand j’écris que le chef naît de la guerre et se meurt par la paix, cela signifie clairement qu’un chef nécessite un autre chef ennemi ou adversaire. S’il n’en a pas, il devra le créer lui même.

                              Par contre, ton commentaire est une belle aporie. En effet, comment tu peux t’en tenir à des positions internationales alors même que tu viens juste de reconnaître ne rien pouvoir en dire ? Donc, à quoi te servent tes « positions internationales », d’où les tiens tu pour vrai ?

                              Ce qui t’échappe, à toi et à pratiquement tous le monde ici (sauf Isga !) c’est qu’il est vain de chercher où est le bon et le méchant, dans un monde en concurrence pour la propriété des choses et des gens, il n’y a pas de bon et de méchant, il y a des exploiteurs et des exploités. Dans ce contexte là, si tu es du coté des exploité, alors, seul compte de retirer le pouvoir aux exploiteurs. Mais tant que tu cherche à savoir qui est le bon et qui est le méchant des exploiteurs, tu reste avec des exploiteurs exploitant les autres.

                              Il s’agit donc simplement de se débarrasser de ces gens là et non d’en garder un, car demain, son remplaçant finira par être le contraire du précédent. Ca, c’est l’histoire qui l’enseigne.

                              Ton problème, je te l’ai dit, c’est de laisser la peur te guider et celle ci est rarement bonne conseillère, elle te fait toujours chercher un « petit père des peuples ».


                            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 29 juillet 2014 20:49

                               A ce niveau-là, c’est plus qu’amusant : l’auteur est une relique, un hibernatus qui vient de sortir d’un long sommeil commencé pendant la guerre froide (en témoigne un peu plus haut sa vision caricaturale de Poutine, personnage bien plus complexe que cette image d’Epinal). Un tel degré de méconnaissance historique et de perméabilité à la propagande est vraiment unique (enfin j’espère). Encore un qui vote avec ses pieds.


                            • zygzornifle zygzornifle 28 juillet 2014 17:42

                              Hollande est revenu avec les papilles bien chargées de bonne crotte Obamesque.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès