Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Télé réalité : Une nouvelle « casserole » pour Eric Woerth ?

Télé réalité : Une nouvelle « casserole » pour Eric Woerth ?

Eric Woerth, alors ministre du Travail et son collègue de la culture Frédéric Mitterrand auraient essayé d'aider TF1 à passer au travers des poursuites engagées par des candidats de télé réalité pour non application du droit du travail !
 
"La téléréalité à 10 ans" nous dit l'Express. Et le magazine de nous rappeler ; " (...) Ce soir-là, Loana, Julie, Laure, Jean-Edouard, Steevy, Aziz, Kenza et les autres découvrent le loft, émerveillés, en poussant des "Oh", des "Ah" et des "Qui c'est qu'a pété ?" faisant la fortune d'Endemol et les bonnes audiences de TF1. Et l'Express d'ajouter : " (...) la télé-réalité a beaucoup évolué et les producteurs tentent de plus en plus de tout maîtriser, de prévoir les rebondissements, de faire jouer des rôles aux candidats en leur laissant une courte marge de révolte." La révolte, cependant, existe. Sous forme de procès (...) "

Or, mardi 4 janvier : " (...) s’est tenu devant la cour d’appel de Versailles, le procès intenté par 57 candidats de “L’Île de la tentation” à TF1 Production " nous explique Le Nouvel Obs qui indique que : " A cette occasion, on a pu mesurer de l’importance des soutiens institutionnels dont bénéficient les producteurs télé " et de citer Maître Assous (défenseur des plaignants) : " (...) La défense (de TF1) a ainsi produit, un étonnant courrier, daté du 9 avril 2010, émanant d’Eric Woerth et de Frédéric Mitterrand. Les deux signataires (...) justifient dans ce document l’absence de contrats de travail pour les participants à l’émission de téléréalité (...) "

Pour ceux qui pourraient s'étonner que le ministre du travail puisse intervenir dans un conflit opposant une entreprise à ses salariés, nous leur rappellerons qu'Eric Woerth n'en est pas à son coup d'essai. Il s'est notamment illustré, en permettant à deux entreprises, de licencier des délégués ou représentants syndicaux (salariés protégés). Exemples :

Xavier Mathieu le leader CGT et porte parole des Conti de Clairoix (Oise). Avalisant comme motif (mensonger) qu'il aurait refusé un reclassement en Moselle. Et des représentants syndicaux de Molex, fin mars 2010 pour lesquels, il avait donné son aval, malgré l'avis de l'inspection du travail - La Dépêche

Mais pour en revenir à TF1 et à la télé réalité, quelle est la teneur du courrier écrit par Eric Woerth et Frédéric Mitterand et révélée par le Nouvel Obs ?

" (...) Dans ce document, une lettre adressée au président du Syndicat des Producteurs et Créateurs d’Émissions de Télévision (SPECT), les deux ministres assurent leur destinataire de leur approbation d’ “une charte des participants aux émissions de télévision signée par ce même syndicat ainsi que par Endemol France et TF1 Production (...) qui " stipule que les producteurs “ s’engagent à ne verser aux participants et à ne prendre en charge aucune indemnisation et frais en contrepartie de leur participation au programme (...)

En d’autres termes, les deux ministres trouvent parfaitement normal qu’aucun contrat de travail ne lie les candidats aux sociétés de production.

C’est d’autant plus surprenant qu’à l’époque où la missive bi-ministérielle est rédigée “ la cour de cassation avait déjà validé (en juin 2009) la jurisprudence, selon laquelle, la participation d’une personne à une émission de téléréalité doit être fondée sur un contrat de travail
(...) dans leur courrier, Eric Woerth et Frédéric Mitterrand se targuent de “partager également ce souci d’apporter une solution pérenne à la qualification du contrat liant les participants aux producteurs” et de “saluer le travail accompli” (...)

Force est pourtant de constater, que, ce qu'ont voulu montrer les avocats de TF1, c'est que : Deux ministres de la république peuvent user de leur pouvoir pour essayer de blanchir un média (incontournable dans la compétition de 2012) dans le cadre d'une procédure.

Et même comme si le dit l'avocat des candidats plaignants, il y a peu de chance que : " (...) la lettre présentée à l’audience suffise à convaincre la cour de la pureté des intentions de la production (...) " il est une fois de plus navrant de constater que ce type d'intervention puisse être encore monnaie courante dans : " la République irréprochable " chère à notre Président !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 7 janvier 2011 13:18

    Sacré Woerth ! La participation à une émission sur plusieurs semaines ne pourrait pas s’apparenter à un travail ! C’est comique... d’être à ce point contre toutes formes de législation du travail . Ici, il rendait aussi service aux petits copains du ’ président qui nomme les présidents ’. Quand idéologie et fayotage se conjugue, malheur aux îlotes de la télé-réalité !


    • Sachant Sachant 7 janvier 2011 13:55

      Non, c’est bien tout ça
      Trèèèès bien

      Les gens avaient oublié ce que signifie voter à droite
      Ca va revenir
      Petit à petit

      Sinon, quel parcours médiatique ce M. Woerth
      Ca débute avec un procès au sein de la famille Bettencourt
      Ca continue avec un procès au sein de la famille TF1
      Et lui, toujours au bon endroit et au bon moment
      Quel talent !


      • cathy30 cathy30 7 janvier 2011 14:53

        sachant
        oui je crois que woerth mérite la légion d’honneur smiley


      • joelim joelim 7 janvier 2011 15:12

        Ou même le pin’s de Commandeur de l’Ordre National du Mérite, ou celui de Grand Officier de la Légion d’Horreur, comme Servier (qui les a bien mérités).

        jacques-servier-est-un-des-rares-grands-officiers-de-la-legion-d-honneur


      • rastapopulo rastapopulo 7 janvier 2011 17:51

        La gauche n’est pas encore plus financière (Clinton qui vote les dérivés et la fin du Glass Steagall, Schroder qui travaille chez Rotschild’s maintenant, Zapatero qui empêche le sommet européen sur les dérivés, Strauchkan,...) ?

        1° nouvelle. Mais bon comme la droite vous ratrappe, le rôle du chevalier blance va encore bien masqué les magouilles anti-nations.


      • cmoy patou 7 janvier 2011 14:41

        Florilège de casseroles dénoncées par guillon





        • LE CHAT LE CHAT 7 janvier 2011 14:54

          Woerth est un sujet inépuisable , avec lui c’est un jour sans fin ......


          • dogon dogon 7 janvier 2011 15:05

            Sans fin, ok LE CHAT mais avec faim d’en découvrir toujours plus ? smiley


          • bakounine 7 janvier 2011 15:23

            Nous ne sommes meme plus devant des gens avec une ideologie politique,
            Nous avons devant nous des voyoux qui meriteraient un passage devant la machine à baffes, puis d’un long sejour au frais.
            Mais bon qd on voit ce qu’est devenu Balkany pas de probleme.

            Le peuple doit reprendre le pouvoir et se debarrasser de toute cette racaille.
            Malheureusement si cela arrive un jour je ne pense pas qu’il passeront par la case Prison mais finiront directement dans la fosse commune !!


            • dogon dogon 7 janvier 2011 15:30

              Entièrement d’accord avec vous. C’est pourquoi ils castrent Notre justice.
              Soutenons-la, c’est notre dernier rempart.


            • dogon dogon 7 janvier 2011 15:27

              Pour sur, TF1 n’en parlera pas, à moins que Bouygues ne trouve, encore une fois, un bon propagandiste (BHL est toujours libre pour ce genre d’indignation à sens unique) pour continuer à cracher sur NOTRE justice qui continue à se battre envers et contre tous ces prévaricateurs de la République.
              Dehors, le hongrois et dehors le hongre corrompu !!!
              Vive la République et vive la France ! (la notre, pas la leur !)


              • Traroth Traroth 7 janvier 2011 16:46

                Il est sympa, Woerth, je trouve. Toujours prêt à rendre service. Serviable et dévoué...


                Si seulement il était aussi serviable et dévoué à la France !

                • clostra 7 janvier 2011 16:52

                  Wouaa je n’avais pas vu l’illustration !

                  ça me rappelle quand j’avais rapporté des poussins à la maison qui suivaient leur leurre maternelle (ma maman) et que mon papa a dit qu’il fallait passer les poulets à la broche !


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 janvier 2011 17:17

                    C’est dingue, ils sont toujours dans les mauvais coups.


                    • ddacoudre ddacoudre 7 janvier 2011 19:45

                      bonjour JC B

                      c’est fabuleux en soi, mais pas anormal il ne faut pas oublier que ces mêmes individus au siècle dernier considéraient que les salariés été soumis au fait du prince, que l’on trouve encore dans un code je crois civil . le bien être de notre monde nous fait oublier que le code du travail n’est pas le fruit d’une volonté politique de ceux qui gouvernaient la France mais le fruit de lutte parfois sanglante.
                      cela a commencé avec les canuts, ensuite les anarchosyndicalistes puis le mur des fédérés, puis les partis et organisations syndicales socialistes. qui apprend encore cela, c’est tout juste si on ne classe pas ses gens comme des voyous qui perturbent la tranquillité citoyenne qui ne peut se rendre dans les lieux d’exploitations et de consommations.
                      ddacoudre.over-blog.com
                      cordialement.


                      • BOBW BOBW 7 janvier 2011 20:57

                        Article excellent ,digne d’un bon chroniqueur.Woerth et son Monarque,eux aussi bons « Gros niqueurs » smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès