Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Toubon, Boone : Hollande toujours plus loin dans l’eurolibéralisme

Toubon, Boone : Hollande toujours plus loin dans l’eurolibéralisme

La dernière vague de nomination du président a suscité de nouveaux remous, entre la nomination de Jacques Toubon, ancien ministre de droite, et d’une représentante de la finance dont il disait être l’ennemi. Une nouvelle affirmation décomplexée de son cap eurolibéral.

 
La finance est dans le nid

La nomination de Laurence Boone est stupéfiante. Certes, il n’était pas difficile de comprendre en 2012 que François Hollande ne serait pas un véritable ennemi de la finance, étant donné qu’il avait donné des gages au milieu dans le Guardian. Mais aller jusqu’à donner le poste de conseiller économique à une professionnelle de la finance aux idées clairement libérales qui écrit dans l’Opinion, c’est aller très loin dans la contradiction ! En outre, elle critiquait sévèrement le cap suivi par l’équipe au pouvoir, ce qui permet aux médias de rappeler ses critiques passées. Un choix très discutable sur le fond et qui se révèle porteur de nouveaux couacs pour l’Elysée.

Les sénateurs du MRC, le parti de Jean-Pierre Chevènement, ont dénoncé la nomination « d’une économiste forgée du plus beau métal libéral, au fil d’une carrière allant de Merrill Lynch, l’une des premières banques d’affaires américaine, à Bank of America, en passant par Barclays  ». Le Monde souligne aussi qu’elle a pris position contre les nouvelles règles d’encadrement bancaire, critiquant l’examen des actifs bancaires par la BCE pour vérifier leur solvabilité. Il s’agit donc d’un bon petit soldat eurolibéral qui devrait parfaitement s’adapter à la ligne défendue par François Hollande depuis janvier, et confirmée avec la nomination de Manuel Valls à Matignon.

Ouverture 2.0 ?

Cette vague de nominations créé un nouveau point commun entre Hollande et Sarkozy. Le premier avait nommé Jean-Pierre Jouyet et Bernard Kouchner ministres, puis Michel Charasse au Conseil Constitutionnel et Didier Migaud président de la Cour des Comptes. François Hollande a repris son ami Jean-Pierre Jouyet à l’Elysée, puis nomme Jacques Toubon. Bref, le nouveau président met encore une fois ses pas dans ceux de son prédécesseur, comme il le fait avec le dossier européen, en parlant beaucoup (de croissance, d’euro trop cher), avant de ne rien faire de concret et de s’écraser devant les traités qu’il a soutenus dans le passé, il est vrai.

Néanmoins, ces trahisons idéologiques ont un intérêt : celui de montrer que les différences entre le PS et l’UMP ne sont plus très importantes sur des questions importantes, ce qui fait qu’aujourd’hui, il est parfaitement possible pour un camp d’utiliser les hommes de l’autre camp pour gouverner. Ce faisant, cela montre bien qu’il faut sortir de cette alternance artificielle entre les deux partis qui se partagent le pouvoir depuis trop longtemps, si nous voulons que les choses changent vraiment. En un sens, on peut presque remercier Hollande et Sarkozy d’être allés aussi loin dans l’indécence, dans la mesure où cela pourrait permettre une prise de conscience.

Il y a deux aspects à ces nominations. D’abord, la preuve que Hollande se moquait du monde lors de sa campagne, où il avait fait de la finance son ennemi. Ensuite, par le fait qu’il assume son cap eurolibéral, la possibilité que les Français comprennent qu’il faut sortir du duopole PS-UMP.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • legrind legrind 14 juin 2014 12:50

    la possibilité que les Français comprennent qu’il faut sortir du duopole PS-UMP

    La fameuse UMPS de Marine est donc bien une réalité   smiley

    • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2014 13:32

      La fameuse UMPS de Marine est donc bien une réalité
      .
      La réalité c’est UMPSFN Pluto....
      Le FHaine c’est le troll du système UMPS
      Tout dans un sac avec un gros bloc de béton a immerger dans la fosse des Marianne....


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 2014 13:35

      Pyra ,il vous est prié de ne pas polluer le Pacifique avec vos merdes ...


    • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2014 13:41

      ne pas polluer le Pacifique
      .
      C’est déjà fait avec Fuku....nonobstant le fait que la « fosse des mariannes » se trouve dans l’atlantique.....


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 2014 13:48

      Demo ....pas compris ...
      Pyra ,révise ton océanographie smiley
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_des_Mariannes.


    • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2014 13:52

      Euh pardon, autant pour moi, je m’immerge dans ma baignoire illico... smiley


    • Remi 14 juin 2014 19:40

      La fosse des Mariannes se trouve dans le Pacifique.


    • colere48 colere48 14 juin 2014 13:03

      Si les députés socialiste continus de soutenir cet homme et son gouvernement, ils disparaitrons de la scène politique dès les prochaines élections, ils pourraient for bien également se voir obligés de raser les murs, des petites sous-préfectures, avec un slip sur la tête pour passer incognito !!  smiley smiley

      Hollande le pire de Sarko... smiley


      • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2014 13:28

        Jacques Toubon :
        .
        Consulter, sur n’importe quel moteur de recherche, le nom de « Jacques Toubon », associé à quelques mots clés : « peine de mort », « RPR », « bébé Chirac », « procureur Himalaya », « diminution des postes ENM », « gestion politique des affaires sensibles », « blocage des commissions rogatoires internationales et appel de Genève du 1er octobre 1996 », « refus de dépénalisation de l’homophobie », « opposition au PACS », « nomination au tour extérieur au Conseil d’Etat ».
        .
        HOLLANDE= IMPOSTEUR


        • wesson wesson 14 juin 2014 14:46

          Bonjour l’auteur, 


          bon article dans son ensemble. Au delà de ce dernier avatar néolibéral de l’élysée, il y a la définition d’une très claire stratégie pour la prochaine élection qui est vécue comme importante : les présidentielles. 

          Et cette stratégie se résume en une seule phrase : tant le PS que l’UMP est convaincue que le FN sera présent au second tour. Et d’ailleurs à ce jour, c’est même l’hypothèse la plus probable.

          Mais il y a aussi pour le PS une sacré surprise aux Européennes, qui est l’effondrement des écologistes, qui additionné au score du PS ne dépasse même pas le score FN. Il y a aussi une faiblesse générale de toute l’offre à gauche, qui ne laisse pas espérer un gros réservoir de voix.

          C’est pourquoi le PS est parti sur une stratégie de séduction du centre-droit, ou ils perçoivent qu’il existe un réservoir supplémentaire propre à faire battre le FN dans la perspective d’un duel PS-FN au second tour de la présidentielle.

          Idéalement pour le PS, ce serait 2 ou 3 candidats à droite, genre un candidat investi par l’UMP, Sarko en dissident et un centriste - ce qui serait une quasi-garantie d’élimination pour le 2nd tour, et une candidature unique PS-Vert-PC, mais sur un programme résolument de centre-droit, afin de séduire au second tour.

          Pour moi, cette nomination va dans le sens de cette stratégie. Je la pense toutefois vouée à l’échec, tant elle sera à mon sens contre productive dans les solutions à apporter à la crise actuelle.

          D’ailleurs je pense que l’avenir Européen et une crise majeure est en train de se jouer aujourd’hui en Ukraine, et peut amener à mon sens dans un délai de 6 à 12 mois un effondrement du BAO - c’est d’ailleurs la raison d’un certain tropisme de ma part sur ce sujet. 

          • misterey 14 juin 2014 18:03

            Il faudrait commencer à comprendre que le PS, L’UMP, le FN, le centre et les autres nous font du grand guignol et que leur vrai fonction consiste à nous enfumer, avec l’aide de tous les merdias, pendant qu’à Bruxelles, la commission Européenne prépare le traité transatlantique (TAFTA) en toute opacité pour la fin de cette année.

            https://www.youtube.com/watch?v=AMbBVAgb2CA

             De toutes façons, 99% des décisions sont prises à Bruxelles, par des gens non élus, qui prépare l’autoroute, qui permettra aux multinationales américaines de venir nous piller en nous imposant leurs règles, et ce au grand détriment de l’intérêt général.

            La seule solution à mon sens :

            https://www.youtube.com/watch?v=Av6GjXc-Nns


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 16 juin 2014 20:20

            @L’auteur. Bon billet.

            @Wesson. Bonjour Wesson. Très bonne analyse de ce phénomène de double entropisation politique et économique désormais en marche.
            Il me semble que dans les semaines ou mois à venir les cartes seront entièrement rebattues avec, en France, l’élimination de tous les acteurs de l’arc politique.Les moteurs de la croissance économique sont à l’arrêt.L’équipe gouvernementale actuelle - en France, mais aussi en Europe - est incapable d’agir. Comme l’écrit P. Jorion « À l’exception de l’impossible qui n’arrivera jamais, et du nécessaire qui aura lieu inévitablement, l’avenir est imprévisible. Faut-il pour autant s’abstenir d’évaluer le risque futur ? Non car entre l’impossible et le nécessaire se trouve le contingent, qui aura lieu ou n’aura pas lieu, et une part de celui-ci relève d’un hasard apprivoisé permettant des prévisions globales relativement fiables. » Les perspectives géoéconomiques et géopolitiques sont telles que je partage votre prospective quant à l’effondrement du BAO (Bloc Américaniste Occidentaliste).Voyez à ce propos un lien que vous connaissez pour l’avoir déjà probablement consulté :http://www.dedefensa.org/article-le_d_sarroi_la_d_rive_du_bloc_bao_10_05_2014.html
            Cordialement,
            RB


          • Rincevent Rincevent 14 juin 2014 15:38

            Décidément, élections après élections, les partis dits « de gouvernement » s’obstinent à ne pas vouloir (pouvoir ?) comprendre.

            - Un PS qui met la barre à droite de plus en plus et qui croit compenser en menant des réformes sociétales (qui foirent) et qui ne font que baliser le terrain pour les oppositions diverses. Une vraie réussite…

            - Une UMP qui prend l’eau de partout mais ses requins, pardon leaders, recommencent à se tourner autour, la gueule ouverte, au nom de… l’unité avec l’ambition personnelle comme seule boussole.

            - Des centristes qui espèrent revenir au bon temps de la IV ème République, quand ils faisaient et défaisaient les gouvernements, faisant payer cher leur participation à l’un ou à l’autre. Douce illusion…

            Tous ces gens dansent sur un volcan et me donnent envie qu’il pète ! Le seul petit problème serait que nous ne serions pas épargnés par la pluie de cendres…


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 16 juin 2014 20:58

              @Rincevent.

              Bonne description des requins dans l’aquarium et des dinosaures centristes.
              S’agissant des volcans, tout dépend de leur nature qui est schématiquement de deux sortes :
              -Les volcans « rouges ». Ceux qui donnent des laves rouges.
              -Les volcans « gris ». Incomparablement plus dangereux que les précédents car ils sont explosifs, avec manifestations pyroclastiques etc.
              Dans les deux cas, le spectacle est total et absolument extraordinaire. Voyez ici :




            • KARMANIOL 14 juin 2014 16:26

              Il y a eu vaguement tromperie sur la marchandise en 2012, ou je me trompe ? Que font 50 Millions de consommateurs et l’UFC Que choisir ?

              C’est un peu plus grave que la viande de bœuf qu’était de la viande de cheval.

              Tartarin boute-finance était employé modèle chez Goldman-Sachs !!! Sacré Hollande, tu les as bien eus, gros farceur, va !


              • Spartacus Spartacus 14 juin 2014 16:59

                A si l’auteur avait un minimum de connaissance de ce qu’était le « libéralisme », il ferait d’autres titres que celui là.

                Désigner le capitalisme de connivence et clientélisme, comme le « libéralisme » est assez amusant.
                C’est tout sauf libéral. 

                Laurence Boone est une proche de Koering propriété de Pinault, qui a prête à Hollande une garçonnière (et peut être plus), aussi propriétaire de médias, et donc comme Hollande n’a qu’une qualité dans la vie, et aucune autre (se faire élire), ceci est simplement de la stratégie de brasseurs de vent.

                Au moins cette fille sera la seule personne de son gouvernement qui n’attende rien de l’état et ayant une expérience du privé dans sa vie.

                • Remi 14 juin 2014 19:45
                  « Désigner le capitalisme de connivence et clientélisme, comme le « libéralisme » est assez amusant.
                  C’est tout sauf libéral. »

                  le libéralisme est une doctrine économique visant à ouvrer pour que l’intervention publique dans l’activité économique soit réduite le plus possible.
                  Ce n’est donc nullement incompatible avec le capitalisme de connivence. De toute façon, il n’en existe pas d’autre.


                • Garance 14 juin 2014 17:21

                  Allons....allons....pas de panique


                  Valls fait le job : 


                  Ca va mieux ?

                  Vous êtes rassurés ?

                  Bon : ben maintenant vous vous installez tranquillement dans votre canapé : il y a 4 matchs à regarder ce soir

                  Vous ne serez pas le seul à le faire : Hollande en fera tout autant à l’Elysée

                  Valls pousse un cri ; Hollande télévisionne en pensant à la virée en scooter qu’il va faire à la fin des matchs : 

                  Pas de doute ; la France est entre de bonnes mains smiley

                  • Attilax Attilax 14 juin 2014 17:58

                    Une giga-connerie de plus pour Hollande, qui n’est plus à ça près. Manuel Valls a dit aujourd’hui :« la gauche peut mourir ». La gauche, non, mais le PS ça ne fait aucun doute, et personne ne le pleurera... Ca fait déjà un moment qu’ils ont touché le fond, mais personne ne s’attendait à ce qu’ils le creusent jusqu’à de telles profondeurs. C’est abyssal.


                    • KARMANIOL 14 juin 2014 22:36

                      Mort sur ordonnance :

                      « la gauche peut mourir »...

                      Oui : et le tueur en série a été repéré en scooter rue du Cirque. 


                    • Garance 14 juin 2014 17:59

                      Ca y est ça va commencer : super


                      En ce moment c’est les zimes

                      Comment ? : 1000 chômeurs de plus aujourd’hui ?

                      C’que vous pouvez être rabat-joie quand vous vous y mettez

                      Vous voulez me gâter les matchs ou quoi ?

                      Hollande et moi on a au moins ça en commun : on regardera quand même.... les 1000 nouveaux chômeurs aussi..... et viva Brasil..... !!!!!!

                      • julius 1ER 14 juin 2014 19:00

                         ». Le Mondesouligne aussi qu’elle a pris position contre les nouvelles règles d’encadrement bancaire, critiquant l’examen des actifs bancaires par la BCE pour vérifier leur solvabilité. Il s’agit donc d’un bon petit soldat eurolibéral qui devrait parfaitement s’adapter 

                        @l’auteur, 
                        pour ceux qui avaient encore des doutes sur l’ennemi de la finance, on est totalement rassuré, maintenant la question est....à quand la prochaine crise ??????
                        il faut croire que le peuple de France est bien dans ses baskettes......

                        • eric 14 juin 2014 20:20

                          En fait, c’est pas si con, et on pourrait même s’en inspirer dans d’autres secteurs. Mettre a l’économie quelqu’un qui y comprend quelque chose ! On se demande même comment le PS n’y avait pas pense plus tôt !
                          Si ce grand vent d’innovation continue a souffler, on pourrait même mettre des gens bon en math comme profs de math par exemple. Aujourd’hui, il parait qu’on nomme des gens qui ont eu 4 ou 5 de moyenne et qui donc ne sont pas a priori de grands matheux.
                          Plus osé encore, ont pourrait choisir pour présider un Président et pour gouverner un gouvernement...
                          Et, pourquoi pas, s’en inspirer dans les partis anti liberaux. Le fait q’une fille ait bossé dans une banque ne veut pas dire obligatoirement qu’elle les aime, les banques. dans une bataille entre les bons et les méchants, ils y a des généraux des deux cotes, et ils ont en commun un connaissance technique des armes. Ainsi, on ne peut s’empêcher de penser qu’un parti antilibéral (on a le droit) serait plus efficace si il avait des gens qui savent ce qu’est le libéralisme.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2014 20:53

                            eric,
                            On pourrait par exemple remettre Sarkozy en service...
                            Il ne sait pas se servir d’une calculette pour faire le total des factures de Bygmalion, mais c’est pas grave !
                            Lui au moins sait ce qu’il faut pour l’Europe de demain !

                            Il est allé critiquer la Suisse, expliquer à ces pauvres buses de Suisses qui ont une démocratie, quelle idée grotesque ! et une économie prospère, une honte par les temps qui courent ! qu’ils devaient entrer dans l’ UE..., pour finir ruinés, sans doute !
                            Mal lui en a pris, il s’est fait remettre à sa place vertement !

                            On peut aussi reprendre Hollande, l’ennemi de la finance, qui explique dans cette vidéo, de 1989, (j’espère que ce n’est pas un montage) comment il conçoit sa vie entre la fonction de Député et celle de Haut fonctionnaire à la Cour des Comptes...
                            Un morceau d’anthologie ! 


                          • eric 14 juin 2014 22:56

                            Cela n’a rien a voir. Sarkozy était Président. Il avait une politique. Toutes les gauches s’en sont assez plaint pendant 5 ans. Aujourd’hui, le pouvoir est vaquant, J’ai écrit un truc la dessus sur avox, mais jen’arrive pas a l’ouvrir...


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 2014 07:00

                            eric,
                            Nos marionnettes ont un seul programme : les Grandes Orientations de Politique Economiques fixées par la Commission européenne !
                            Les G.O.P.E, c’est la feuille de route que chaque pays européen doit appliquer.

                            Voici la dernière mouture qui vient d’être publiée pour l’année qui vient :
                            * Réduction des dépenses publiques.
                            Pratiquer des coupes sombres dans les dépenses publiques en période de stagnation mène à la récession et à la baisse des recettes fiscales.

                            * Privatiser et détruire le système de santé et les services publics.
                            Baisse des remboursements de la Sécu, gel des retraites, mutuelles privées, dégressivité des allocations chômage sont au menu.

                            * Démanteler la france en tant qu’ Etat Nation, sous couvert de faire des économies

                            * « Le salaire minimum doit évoluer d’une manière propice à la compétitivité et à l’emploi » . Traduction : arrêt de la revalorisation du SMIC et songer à s’en débarrasser.

                            * Modifier le Code du travail, remettre en cause les CDI etc etc etc...

                            « Les Grandes Orientations de Politique Economiques viennent d’être publiées. »


                          • franc 14 juin 2014 20:54

                            Nommer Toubon défenseur des droits ,les bras m’en tombent ,ça dépasse l’entendement .


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 2014 07:07

                                Certains croient encore qu’il existe une Gauche et une Droite avec des programmes ?
                                Chez les électeurs sûrement, mais pas au niveau des gouvernements.

                                Comme ils doivent appliquer les mêmes politiques, ils peuvent bien gouverner ensemble comme en Allemagne, qu’on nous donne toujours en exemple, cela changerait quoi ?
                                « Le Gouvernement de Grande Coalition allemand »


                                • agent ananas agent ananas 15 juin 2014 07:54

                                  C’est « The Boone Supremacy », où comment la ploutocratie (l’oligarchie, l’élite, The Deep State, etc..., appelez cela comme vous voulez) a forcé la main à Hollande en imposant un de ses membres au sein de l’administration de l’Etat (un de plus ?), pour mieux contrôler les orientations économiques de la France.
                                  OK, ça fait un peu « Boone Conspiracy », mais ne venez pas pleurez lorsque vous vous ferez plumer par les wankers, euh les bankers, pour continuer à jouer à leur casino du « caca-rente » et s’octroyer de juteux bonus au passage.


                                  • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2014 09:30

                                    mettez les au pouvoir et on regrettera Hollande ce qui n’est pas peu dire ......


                                    • Un_lecteur 15 juin 2014 09:30

                                      Hollande libéral ?
                                      Quelle blague.
                                      Tous étatistes, nos politiciens.
                                      Une suggestion, avant de dire n’importe quoi :
                                      http://www.wikiberal.org/wiki/Accueil


                                      • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2014 09:32

                                        Hollande c’est l’homme qui soigne ses blessures au cataplasme de pus...... 


                                        • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2014 17:11

                                          Petit rappel, Toubon à été :


                                          - opposé à la loi d’abolition de la peine de mort de Robert Badinter

                                          - opposé à la dépénalisation de l’homosexualité

                                          - opposé à la création du délit de révisionnisme

                                          - montré favorable aux commandos anti-IVG.



                                          • coinfinger 15 juin 2014 19:58

                                            Je vais me faire l’avocat du diable . Vous avez raison de pointer dans votre article l’opportunisme de notre ’chef’ d’Etat . Au premier degré c’est juste . Mais il nous faut agir au deuxiéme degré , nous sommes sous occupation . Maintenant Hollande le fait pas exprés , le second degré je ne crois pas qu’il connaisse .
                                            Nous Français qui avons d’énormes défauts sommes malgré tout parvenus à réussir deux choses , nos banques et une école mathématique hors pair en matiére de probabiltés ( il y a mieux que nous encore mais bref ) . Les Américains sont nulls dans ce domaine le sommet pour eux c’est la courbe de Gauss , c’est pourquoi ils ont besoin d’un Français dans leur activités financiaires sans pour autant les comprendre .
                                            Nos banques l’air de rien ont coulé une initiative importante US , celle du régne de l’idéel en matiére économique et financiére . La BNP son crime est un fait peu connu , c’est elle qui a plombé les subprimes en déclarant qu’on ne pouvait leur donner une estimation , ce qui était vrai mais ne fallait pas dire . Actuellement le pire c’est qu’elle se méle de titrisation de matiéres premieres , ce qui entrave le jeu sournois de Goldmann Sachs qui s’efforce en Suisse de casser le dernier marché libre en ce domaine . Coupable qui plus est d’offrir un marché satanique à l’Iran , la Chine , la Russie , le Venezuela et autres .
                                            Aurement dit d’empecher la totale subordination de l Europe dont les US ont besoin maintenant pour ne pas couler .
                                            Au pire , si les US parviennent à leur fins il n’y a pas mieux que le libéralisme pour détruire nos banques . Si elles se subordonnent aux critéres US c’est ce qui se passera .
                                            Comme recours on aura les banques Suisses mis à part leurs égarements comme l’UBS ce sont de bonnes banques . On sera débarassé du leadership US par leurs propres efforts avec de la patience , ce qu’il nous faut c’est préparer l’aprés et ne pas couler avec eux , nous sommes aussi le seul pays d’Europe a pouvoir mener une stratégie autonome .


                                            • alinea alinea 15 juin 2014 21:10

                                              On peut se manifester :

                                              Chaque personne qui signe renforce notre mobilisation. Merci de prendre une minute pour partager ce lien avec tous vos contacts :

                                              http://www.avaaz.org/fr/petition/Aux_deputes_Non_a_la_nomination_de_Toubon_ pour_defendre_nos_droits/?tyfMpdb

                                              Ensemble, provoquons le changement,
                                              Julien Bayou (EELV)

                                              ---
                                              Voici la pétition à envoyer à vos amis :

                                              Non à la nomination de Jacques Toubon pour défendre nos droits !
                                              Le nom de Jacques Toubon a été proposé pour le poste crucial de Défenseur des Droits.
                                              Pourtant par le passé Jacques Toubon s’est :

                                              - opposé à la loi d’abolition de la peine de mort de Robert Badinter
                                              - opposé à la dépénalisation de l’homosexualité
                                              - opposé à la création du délit de révisionnisme
                                              - montré favorable aux commandos anti-IVG.


                                              Il incarne cette caste qui se partage les postes de la République, totalement déconnectée de la société.

                                              En 2014, le Défenseur des droits en France devrait être un ou surtout une jeune activiste associative, pas un énarque RPR de 73 ans à recaser.

                                              Le copinage et l’entre-soi ne sont pas inéluctables : les députés peuvent refuser de confirmer la nomination de Jacques Toubon.

                                              Il ne s’agit pas tant de l’homme - le Toubon d’aujourd’hui n’est pas forcément le Toubon d’hier - que du signal que cette nomination envoie.

                                              Signez pour que les députés lui offrent la retraite qu’il mérite et qu’ils proposent enfin un nom en phase avec les attentes de la société pour défendre et faire progresser nos droits.

                                              Pétition lancée par Mehdi Ouraoui (Conseil national PS) et Julien Bayou (Porte-parole EELV).

                                              Premiers signataires : Mehdi Ouraoui (Conseil national PS), Julien Bayou (Porte parole EELV), Anne-Cécile Mailfert (Porte-parole d’Osez le féminisme), Emmanuel Poilâne (Directeur de la Fondation France Libertés, candidat Nouvelle Donne), Sonia Aichi (Présidente de la FIDL), Sergio Coronado (Député EELV), Caroline de Haas (Militante féministe), Laura Slimani (Présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes), Caroline Mecary (Avocate au barreau de Paris, Conseillère de Paris, ex co présidente de la fondation Copernic), Jean-François Pellissier (Conseiller Régional, Les Alternatifs), Laura Chatel et Lucas Nédélec (Secrétaires des Jeunes écologistes), Christophe Grébert (élu MODEM), Philippe Marlière (Revues Mouvements & Démocratie et socialisme), Rokhaya Diallo (Militante contre le racisme), Parti Nouvelle Donne.


                                              http://www.


                                              • Vipère Vipère 15 juin 2014 22:21

                                                Alinéa


                                                Je n’ai pu que vous plusser d’un point, alors que vous en méritez 10 !

                                                 

                                                • lsga lsga 16 juin 2014 10:00

                                                  Le rôle de l’État dans une République Bourgeoise est de permettre à la bourgeoisie d’organiser ses affaires. 

                                                   
                                                  Il est donc tout à fait logique, dans le cadre d’une économie financiarisée, que ce soit la finance qui dirige l’État. L’État est conçu pour cela, c’est sa fonction première.
                                                   
                                                  Ce qui n’est pas normal, c’est de voir le prolétariat français croire que lutter contre la bourgeoisie veut dire réclamer le retour à l’ancienne politique économique Keynésienne, où la bourgeoisie nationale et industrielle avait les commandes de l’État. L’économie n’est plus nationale (et ne le redeviendra JA-MAIS), et l’industrie n’est plus le coeur de l’activité économique (moins de 25% des emplois en France). 
                                                   
                                                  Il n’y a donc absolument aucune raison pour que la bourgeoisie industrielle nationale reprenne le contrôle de l’État et mette en place une politique Keynésienne. Ce serait une absurdité.
                                                   
                                                  Il faut lutter pour le renversement de l’État, de la Bourgeoisie, et de la Propriété Privée des Moyens de Production, pas pour le retour à une situation passée supposée « meilleure » dans laquelle la bourgeoisie néo-coloniale française engraissait un prolétariat français obèse et réactionnaire. 

                                                  • hunter hunter 16 juin 2014 19:07

                                                    salut à tous,

                                                    bon de toute façon économiquement, la nomination de cette jeune femme ne changera rien, on sera toujours dans la doxa néolibérale anglosaxonne, donc on continuera à accélerer vers le mur......pas grave, on s’en remettra ! ça saignera sans doute un peu, mais on s’en remettra !

                                                    Par contre, je trouve qu’elle est plutôt boon cette meuf non ?

                                                     smiley

                                                    Ok je sors.....

                                                    Be seeing u !

                                                    H /

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès