Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Touche pas à nos mutuelles !

Touche pas à nos mutuelles !

Les mutuelles sont notre bien commun.

Nous ne laisserons pas Sarkozy casser cet outil de solidatité  !

Sarkozy n'aime ni les services publics ni la solidarité, ni tout ce qui concerne les réalisations du Conseil National de la Résistance.

Ce qui lui importe c'est de renforcer le libéralisme donc de protéger le grand capital, les grandes firmes et de s'en prendre aux plus démunis.

Aujourd'hui ce sont les mutuelles qui sont attaquées.

Avec la taxation de ces mutuelles, le non remboursement par la sécurité sociale de nombreux médicaments et la fermeture de services dans les hôpitaux, c'est tout l'édifice solidaire qui est fissuré.

Les associations familiales comme le CNAFAL et les collectifs santé qui défendent le pouvoir d'achat des familles et le droit à la santé n'acceptent pas cette politique et dès maintenant des contacts sont pris à tous les niveaux pour discuter de la contre offensive indispensable contre cette politique UMP qui est intolérable et indigne !

« Les mutuelles sont des biens publics et collectifs bâties à l’origine à l’initiative du mouvement ouvrier à la fin du XIXème siècle. Elles sont l’expression de la solidarité en action et le complément indispensable à l’assurance maladie, dont les prestations sont régulièrement rabotées depuis 20 ans.

En taxant de 1,1 milliards d’euros les mutuelles, le gouvernement actuel favorise une médecine à deux vitesses car beaucoup de français, et notamment les personnes âgées, les chômeurs et les jeunes ne pourront pas (et peuvent déjà pas) acquitter les nouveaux tarifs !

C’est la médecine pour les riches qui est favorisée. Entre 2005 et 2011, le niveau des taxations sur les complémentaires a été multiplié par 7 ! Cela suffit ! Dans le même temps, ce même gouvernement créé un secteur optionnel qui permet à certains spécialistes des dépassements d’honoraires pouvant aller jusqu’à 50% du tarif de la sécurité sociale !

Déjà 4,5 millions de français (es) n’ont pas de complémentaire santé. Le taux moyen de remboursement des soins et des médicaments ne cesse de baisser d’année en année.

Où est la solidarité quand on impose aux français un impôt sur la santé ?

Pendant ce temps « l’optimisation fiscale » qui doit devenir un gros mot, permet à de grands groupes français comme Total, Danone, Suez, Essilor, Saint Gobain de ne pas payer l’impôt sur les entreprises.

Elles se sont ainsi constituées depuis 2005 un matelas de 40 milliards d’euros (merci, Monsieur Coppé, créateur de cette niche fiscale).

D’un côté, un milliard d’euros pour 39 millions de français sociétaires de mutuelles-santé, qui vont contribuer au budget de la nation.

De l’autre, 40 milliards légalement subtilisés par une poignée d’entreprises française émargeant au CAC 40. Cherchez l’erreur ! Dérèglement intellectuel ou aveuglement ? Les deux mon Capitaine !

Il est frappant de constater la propension de ce gouvernement à taxer tous les biens collectifs. L’an dernier, il taxait pour 3 ans le logement social. On taxe les justiciables, etc. Mais chut, on ne nous dit pas tout… Taxer n’est pas imposer. »

Cette déclaration du Conseil National des Associations Familiales reflète l'opinion de nombreux acteurs du mouvement social, certes mais aussi celle de la majorité de la population.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • reveil 4 novembre 2011 09:35

    Les mutuelles commencent à tomber cf le grand conseil de la mutualité à Marseille en cessation de paiement. Comme quoi, la grande casse de notre sécurité sociale est en bonne voie.




    • les MUTUELLES appellation d’origine non controlée......
      DE PLUS LES VRAIES MUTUELLES N ONT PAS DE RESAU COMMERCIALL..CA N EMPECHE BAS D AUGMENTER CONTINUELLEMENT LES COTISATIONS..

      IL FAUT DIRE AUSSI QU ILS ONT LEUR MILLE FEUILES ADMINISTRATIF...comme l’état
      et que des bureaux departenentaux regionaux et nationaux....ca pompe beaucoup d’argent donc de cotisations...memes les mutuelles devraient etre moins onéreuses...je pense qu’ils arrosent aussi des partis....ou des lobbystes.
      tousensemble ancien délégué mutualiste.............


      • ZenZoe ZenZoe 4 novembre 2011 10:42

        Bonjour Chalot,
        Les mutuelles, parlons-en ! Elles ont beau jeu de hurler au scandale alors qu’elles ne sont pas perdantes, elles répercutent juste toutes les hausses sur le patient. La mutuelle de Marseille mentionnée ci-dessus est une exception, la plupart trouvent le créneau juteux - la preuve, il y en a de plus en plus, ouvrez n’importe quel journal ou regardez les pubs sur n’importe quel site internet ! J’ai lu quelque part que les mutuelles disposent d’un matelas bien douillet, et il me semblerait logique qu’elles en fassent profiter leurs clients non ?

        A mon avis, Chalot, le scandale se situe sur la désintégration de la sécu. Dommage qu’il y ait eu des abus, dommage que médecins comme patients n’aient pas vu le danger de trop tirer sur la corde. A force, elle casse. Trop de cures thermales, trop de chirurgie « réparatrice », trop de transports ambulanciers non justifiés, trop d’examens en double voire en triple, trop de presciptions complaisantes (ophtalmos en bonne place). Et voilà le résultat : des familles modestes ne peuvent même plus se soigner correctement, se baladent avec des lunettes universelles à deux euros au lieu de vraies lunettes, laissent pourrir leurs dents, souffrent le martyre parce que les antidouleurs ne sont plus remboursés. C’est ça qui me choque. Elle est l’où égalité des soins ?
        C’est l’Etat qui devrait prendre la santé des gens en charge, et ne pas laisser le champ libre à des mutuelles qui n’ont qu’un but : se sucrer sur le dos des malades, il faut voir la vérité en face. Plutôt que de taper sur les mutuelles, j’aurais plutôt tendance à exiger une remise à plat des prestations de la sécu, afin qu’elle redevienne ce qu’elle devrait être : la promesse d’être soigné le mieux possible, qu’on soit manoeuvre ou cade sup.

        PS : et qu’on ne me parle pas de la CMU, qui est une bonne chose, mais pas toujours accessible à ceux qui en ont besoin ni toujours bien vue par les toubibs, et qui elle aussi connait ses abus.


        • kev46 kev46 4 novembre 2011 10:44

          Je suis d’accord avec vous sur le fait que le gouvernement doit arrêter de taxer les mutuelles.

          Cependant, je voudrais vous demander si vous trouver les mutuelles aussi solidaires que vous le dîtes ?

          Déjà, il arrêter de dire mutuelles mais complémentaires santé/retraites. En effet, ces organismes sont encore pour la plupart des mutuelles (pas d’actionnaires, pas de bénéfices), mais on voit apparaître de plus en plus d’assurance (SA avec dividences, cf médéric malakoff d’Olivier Sarkozy le frère de nico !), ce qui est la volonté de tous ces liberaux.

          Les complémentaires ne sont solidaires qu’avec leurs adhérants. Si on cotise pendant 20 ans à un organisme mais que l’on a plus les moyens de payer, on est plus couverts !

          Je suis donc pour l’abolition des complémentaires (tous comme les régimes spéciaux de la sécu, la msa, ou le régime des indépendants) en les fusionnant avec la sécurité sociale (branche maladie tout comme branche retraite). Tous le monde doit avoir accès au même service, et paye ce qui peuvent. Les déficit devant être combler par l’impôt. L’état devant faire des coupes sur les autres postes tel l’armée mais pas sur la santé !

          Pour ce qui est des tarifs des médecins. Pourquoi ne pas supprimer leur statut de libéraux et les rendre salariés de l’état pour empécher les abus d’honoraires (ou la perte de 23€ pour un simple certificat médical) ?



          • a part pour la CMU les mutuelles seraient plutot en perte de vitesse...sur la question d’entraide.... nous n’avons pas a etre solidaires des politiques vereux et des lobbystes (VOIR " CLUB HIPPOCRATE...°ET LES 101 DEPUTES ET SENATEURS COMPROMIS....) MAIS LE SONT ELLES SOLIDAIRES DE LEURS AMIS POLITIQUE...,,,, ???

            cela serait trop simple si la BANCASSURANCE AIDAIT L’ UMP...ET LES MUTUELLES LE PS
            tout cela navigue dans le brouillard....


          • CHALOT CHALOT 4 novembre 2011 12:53

            Les abus existent mais pas dans toutes les mutuelles mais le sujet n’est pas celui ci
            car si on discutait des dérives de certaines mutuelles il faudrait aussi ne pas oublier que beaucoup de mutualistes pourtant invités ne viennent même pas à l’AG annuelle....
            Ma mutuelle reste largement solidaire même si je peux contester sa gestion du personnel qui est, elle peu solidaire mais là on aborde un autre problème et n’oublions pas l’essentiel ; en taxant les mutuelles on s’en prend à un principe et aux plus humbles qui risquent demain d’abandonner l’adhésion à la mutuelle complémentaire.


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 4 novembre 2011 17:27

              La super-taxation des mutuelles n’est qu’une illustration des choix du pouvoir actuel qui visent tous à faire payer les pauvres plutôt que les riches : ce sont les plus nombreux !


              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 2 janvier 2012 00:09

                Direct Santé - ACBS - Contrat collectif à AXA France Vie, une fausse bonne idée :

                Augmentation de la cotisation :
                2011/2010 : 9,7 %
                2012/2010 : 18,3 %

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès