Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Touche pas aux prud’hommes !

Touche pas aux prud’hommes !

Sarkozy n'aime pas les pauvres et les chômeurs

Lui et sa "majorité" de députés et de sénateurs veulent que ce soit la fin de la gratuité pour les prud'hommes....

C'est une attaque de plus, une attaque qu'il faut stopper et vite !

La saisine du conseil des prud'hommes doit rester gratuite ! 

 Hier, n’importe quel salarié pouvait saisir le conseil des prud’hommes.

C’était gratuit….

Combien de personnes fragilisées, souvent en grande difficulté trouvaient là un moyen démocratique

De demander une réparation , une annulation de licenciement ou des indemnités….

Certains diront que 35 € ce n’est pas beaucoup !?

C’est à la fois beaucoup et à la fois un principe républicain qui saute.

C’est comme pour le forfait hospitalier, on commence par une somme plus ou moins « symbolique »

Pour après augmenter et augmenter.

C’est le principe de l’égalité qui est bafoué

J’ai plusieurs fois défendu des salariés et à chaque fois je suis tombé sur des personnes hésitantes,

Inquiètes…

 

Avec les prud’hommes, ils n’avaient rien à régler, même pas le défenseur qui, militant bénévole

Ne demande aucune indemnisation….

Il m’est arrivé par trois fois de gagner contre les avocats des employeurs… Ce sont des bons professionnels -ils sont bien payés pour cela- mais ne connaissent pas toujours très bien les Conventions de branches.

 

Il faut réagir et dire non à cette régression sociale .

Aujourd’hui il faut régler 35 € et demain demander obligatoirement l’assistance d’un avocat.

On a tout à attendre de ce gouvernement et surtout le pire !

 

Cette pétition va dans le bon sens ;

« http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=prudhomm

Nous, travailleuses et travailleurs, salarié(e)s, au chômage ou retraité(e)s, militant(e)s ouvriers, syndiqué(e)s ou non, avons appris qu'en juillet le sénat a voté l'instauration d'une taxe de 35 euros en timbres fiscaux à partir du 1er octobre à chaque fois que l’on dépose un dossier aux prud’hommes.

Cette mesure est scandaleuse.

En effet, alors que de plus en plus de travailleuses et de travailleurs n’arrivent plus à joindre les deux bouts, cette nouvelle taxe repose une fois encore sur les salarié(e)s. Car, même si les prud’hommes peuvent aussi être saisis par les patrons, dans la pratique, c’est presque exclusivement les travailleurs qui saisissent cette juridiction lorsque leurs droits ne sont pas respectés.

En plus, l'instauration de cette taxe sur l'utilisation des conseils des prud’hommes constitue un nouveau moyen pour dissuader les salarié(e)s de défendre leurs droits face aux patrons.

Aussi, nous dénonçons l'instauration d'une taxe sur l'utilisation des conseils des prud’hommes. Les travailleuses et les travailleurs doivent pouvoir utiliser gratuitement la juridiction prud'homale pour faire respecter leurs droits ! »

 

Jean-François CHALOT


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 23 août 2011 09:38

    Démantèlement programmé et progressif du service public pour arriver à un service privé.


    Il suffit de voir la sécurité sociale , les retraites , on continue à payer pour un système qui tourne à vide et à coté il faut passer par des complémentaires.

    Oui c’est toujours pareil , le gouvernement met en place une régression ( passage au paiement d’une prestation gratuite publique ) et ensuite comme vous l’indiquez il suffit d’augmenter le montant les années suivantes , le plus difficile est de faire passer une prestation gratuite à une payante , encore faut il bien choisir la période de l’année

    Philippe 

    • révolQé révolté 23 août 2011 11:59

      Je me demande si un jour où de réveillé du pied droit,
      je ne vais pas me mettre en mode :« furtif » et aller lui coller une bastos au nabot ,quitte à y rester.

      Lui qui se croit inapprochable...et pourtant..... smiley


      • CHALOT CHALOT 23 août 2011 15:57

        Espérons que toutes les organisations syndicales d’ouvriers, de cadres et d’employés sauront constituer un front unique pour faire échec au moins sur cette « affaire » là à Sarko !


        • zelectron zelectron 23 août 2011 17:22

          et même patronales, si ça ne te dérange pas ! (sauf peut-être ceux du CAC 40, mais ce n’est pas si sûr)


        • CHALOT CHALOT 23 août 2011 17:47

          Cela m’étonnerait beaucoup que le MEDEF soit contre une opération politicienne qui va limiter le nombre de plaintes aux prud’hommes....Faut pas rêver !?


          • Mammon 23 août 2011 23:11

            Chalot
            Vous croyez vraiment qu’une obole de 35 euros risque de dissuader un salarié de saisir les prud’hommes, alors qu’il peut potentiellement gagner des centaines de fois plus s’il gagne ? Moi, je ne pense pas...


            • CHALOT CHALOT 24 août 2011 09:57

              C’est d’abord une question de principe et ensuite évidemment que certains n’oseraient plus saisir les prud’hommes car la réparation n’est pas automatique et les sommes sont souvent peu élevés ( à part quelques cas)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès