Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tous contre Mélenchon !

Tous contre Mélenchon !

Jean-Luc Mélenchon est sur la pente ascendante et cela déplait, dans les états major des partis politiques traditionnels comme dans ceux des journaux à large diffusion, qu’ils soient quotidiens ou hebdomadaires.

De LO à EELV, on jalouse la percée du Front de gauche

Curieusement, c’est par ses camarades de gauche que JLM est le plus vertement pris à partie. Pour Nathalie Arthaud, aucun doute possible, c’est un social-traître ! Le 10 avril, elle déclare ainsi dans les colonnes du Parisien : « Jean-Luc Mélenchon est un illusionniste […] Ce n’est pas un révolutionnaire ». Quelques jours auparavant, le 2 avril, la candidate de Lutte ouvrière lançait au micro Jean-Jacques Bourdin : « Mélenchon c'est la politique réchauffée de Mitterrand ». Philippe Poutou est un peu moins vindicatif, mais pour lui, aucun doute, ce « professionnel de la politique » est un vendu ! Et de répéter inlassablement que ces salopards du Front de gauche iront à la soupe dans un gouvernement Hollande, alors que Mélenchon lui-même a dit qu’il n’irait pas, et que des signes de plus en plus clairs montrent que le PCF se dirige peu à peu vers la même attitude. Poutou a d’ailleurs bien du mal à susciter l’enthousiasme jusque dans son propre camp, plusieurs responsables nationaux du NPA ayant appelé à voter pour Mélenchon.

Côté EELV, on a droit à du pétage de câble dans les règles de l’art ! Pour Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, le candidat du Front de gauche est carrément « conservateur » et « clientéliste » (4 avril dans l’émission « Questions d'info »). Une critique assez surprenante venant du maître incontesté de la tambouille électorale au parti vert… Le 26 mars Cécile Duflot n’y était pas non plus allée de main morte, accusant le Front de gauche de verser dans « l’ultra-personnalisation », quand bien-même JLM refuse qu’on crie son nom en meeting (dépêche AFP du 26 mars). La palme de la caricature revient comme toujours à Daniel Cohn-Bendit, évidemment prompt à forcer le trait, qui dans un entretient donné au Monde le 9 avril n’hésite pas à verser dans la surenchère : « L'émergence de cette gauche, jacobine, centralisatrice et caricaturale est pain bénit pour Nicolas Sarkozy. Cela lui permet de désigner à l'opinion cette gauche littéralement gangrenée par la question nationale, bloquée idéologiquement sur la question européenne, et fondamentalement anti-Occident ».

Cette colère de la part des dirigeants d’EELV ressemble à s’y méprendre à une grosse crise de jalousie. Quelle idée, en même temps, de conclure un accord politicien et électoral avec le PS avant même que l’élection n’ait lieu ? Pas étonnant dans ces conditions qu’Eva Joly plafonne à 2 % dans les sondages quand dans le même temps Mélenchon s’envole jusqu’à 15 % ! La grosse crainte d’EELV, c’est en fin de compte de se faire souffler sa place de principale force de la gauche après les socialistes, ce qui n’annonce rien de bon pour la carrière politique des arrivistes qui se pressent en masse au parti écologiste pour entrer à l’Assemblée nationale ou dans un probable futur gouvernement Hollande… Quand on éprouve tant de facilité à renier ses convictions pour des postes, on est d’autant plus vulnérable aux grandes déclarations irrationnelles. En interne, certains sont pourtant fort sceptiques par rapport à cette tactique de diabolisation à outrance du candidat du Front de gauche, comme le député européen Jean-Paul Besset qui, dans un courrier adressé aux membres du conseil fédéral d’EELV le 4 avril, pointe du doigt une stratégie de diabolisation "sous prétexte de concurrence électorale" et conclut en expliquant que l'évolution de Mélenchon "vaut mieux que quelques minables coups de griffe". Il se murmure même que Nicolas Hulot serait tenté par le vote FDG ! C’est dire à quel point l’assise d’EELV sur le microcosme de l’écologie politique s’effrite…

Au PS, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Fabius a proposé une série d’attaques en piqué, Marie-Noëlle Lienemann lui a rétorqué qu'il fallait ouvrir les discussions avec Mélenchon. Alors on se contente de ne pas trop en parler. On appelle au vote « efficace », on dit au bon peuple que c’est bien d’être en colère, mais qu’il faut quand-même pas déconner, et on pointe en substance une forme d’irréalisme de la part de Mélenchon. Les socialistes n’avaient sûrement pas prévu un Front de gauche aussi fort la veille du scrutin présidentiel. Ils n’avaient sous doute pas non plus envisagé une force à gauche si difficile à corrompre, après l’accord qu’ils ont fait avaler aux cadres d’EELV… On prend également soin de ne pas trop brusquer les électeurs de Mélenchon, qui se reportent pour l’instant massivement sur Hollande au second tour dans les enquêtes d’opinion. Bref, on attend de voir comment ça va se passer.

De la droite à l’extrême-droite, on applique avec zèle la stratégie de l’épouvantail

Alors qu’elle méprisait encore vertement Jean-Luc Mélenchon il y a quelques semaines, refusant notamment de débattre en direct sur France 2 avec le candidat du Front de gauche, qu’elle trouvait trop bas dans les sondages par rapport à elle, Marine Le Pen a décidé de monter au créneau. Certaines enquêtes la relèguent maintenant en 4ème position au premier tour et ça, elle ne peut le tolérer. Sur le plateau du JT de France 2, elle sort les crocs : « Jean-Luc Mélenchon, c'est le nouveau Bernard Tapie", "le gros bourgeois qui joue le populaire pour essayer de ramener au parti 'bobo' qu'est le Parti socialiste les voix de ceux qui travaillent et de ceux qui souffrent de cette politique depuis 30 ans ». Mazette !

D’après Bayrou, qui s’effondre sous la barre des 10 % dans les enquêtes d’opinion, Mélenchon est un affreux gauchiste qui veut creuser la dette. Et bien entendu du côté de l’UMP, si on a un temps vanté les qualités de tribun de JLM à des fins purement électoralistes (dès fois que ça gêne François Hollande), on a décidé de passer sans plus de fioritures à la phase suivante. Voila donc Hollande devenu otage de Mélenchon ! Le second serait même carrément amené à réécrire le programme du premier entre les deux tours !! (dixit Xavier Bertrand le 6 avril dans Le Figaro). Pas sûr que ça dissuade les électeurs de foutre Sarkozy dehors tout ça…

Les éditocrates se lâchent

Du côté des quotidiens et des hebdomadaires, on ne digère décidemment pas cette réécriture d’un scénario que les « grands reporters » et autres « observateurs de la vie politique » avaient écrit à l’avance. On connaissait déjà les saillies tout en finesse du Monde, avec son dessin de Plantu associant Le Pen à Mélenchon et ses gros titres débiles à la sauce « Le Pen – Mélenchon, le match des populismes » (édition du 8 février).

Mais depuis certains ont décidé de sortir l’artillerie lourde. Christophe Barbier ne s’est ainsi pas privé de vomir sa haine sans modération dans les colonnes de son Express le 14 mars, insultant à loisir le candidat du Front de gauche au travers d’une tribune intitulée « Pour en finir avec Mélenchon », dans laquelle il abuse de métaphores douteuses : « [il] aime les effets de manches, y compris les manches de pioche, mais le plus grave est ailleurs : son idéologie, trotsko-marxo-protecto-nationaliste, pourrait bien polluer l'éventuel quinquennat de François Hollande ». L’Express remet le couvert le 5 avril à travers la plume d’Emilie Lévêque, qui fustige le « très cher programme » de Mélenchon, avec une grille de lecture dans la plus pure tradition de la pensée unique néolibérale, cela va sans dire. Je passerai outre les appels navrant de Libé et du Nouvel Obs au vote « utile », et la grotesque polémique qui enfle depuis hier au sujet d’une supposée altercation entre JLM et un journaliste de la BBC qui l’accuse de l’avoir traité de « connard » (on a bien entendu immédiatement droit aux envolées corporatistes, la parole du journaliste en question ne faisant bien évidemment aucun doute, et à quelques archives bien saignantes datant d’il y a plusieurs mois pour montrer à quel point le candidat du Front de gauche est méchant avec ces pauvres journalistes qui font tous honnêtement leur travail).

Il n’empêche, tout le monde ne semble pas d’accord pour se liguer contre le nouvel homme à abattre. L’observatoire des médias Acrimed a ainsi lancé un pavé dans la mare ce mardi 10 avril, accusant les « éditocrates », d’être ligués « contre Mélenchon » (http://www.acrimed.org/article3802.html). Ca nous change !

Bref, Mélenchon et le Front de gauche dérangent. Cette irruption d’une gauche anticapitaliste forte et en plein ascension déplait fortement aux tenants du système en place qui ne supportent pas de voir le paysage politique traditionnel remis en question. Reste à savoir jusqu’à quel point ces bouleversements vont se traduire dans les urnes dans moins de deux petites semaines…


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (139 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • jaja jaja 11 avril 2012 10:02

    « Philippe Poutou est un peu moins vindicatif, mais pour lui, aucun doute, ce « professionnel de la politique » est un vendu ! »

    Ce que dit réellement Philippe Poutou lui-même..N’avoir aucune méfiance envers ceux (et pas seulement Mélenchon mais aussi Buffet et le PCF) qui étaient dans les gouvernements privatiseurs de « gauche » serait pure folie....

    http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/31944


    • lsga lsga 11 avril 2012 16:39

      mwé... 


      il ferait mieux de taper sur le FN et la Droite Poutou. 
      la seule chose qu’il fait, c’est démotiver des abstentionnistes qui s’apprêtaient à voter pour la première fois grâce à Mélenchon. 

      bref... en espérant qu’avec la crise le NPA et LO deviennent des partis authentiquement révolutionnaires. Parce que pour l’instant... ce sont juste des parasites qui courent derrières des subventions de l’Etat et qui se la jouent soviet. 

      Si le score du NPA et de LO correspond grosso-modo à la différence entre le PS et le FdG, vous aurez franchement l’air cons. 

      Parce que certes, Mélenchon n’est pas le Che, mais il est quand même beaucoup plus à gauche que le PS. Il propose une constituante, et les ptits gars de LO et du NPA auraient un vrai rôle à jouer en cas de victoire du FdG (grèves, manif, etc : Avec conséquences politiques ). 

      Là, comme d’hab, vous faites passer l’extrême gauche pour des idiots. Autant j’appréciais la qualité des analyses de Besancenot et de Laguiller, autant Poutou et la lesbos sont franchement pathétiques. Ils devraient peut-être commencer par relire Marx, Lenine, et compagnie avant de nous gaver avec leurs discours dignes d’un collégien qui fait un exposé sur la Révolution. 

      Bref : vous ne servez à rien. vous n’êtes pas d’extrême gauche. vous n’êtes pas révolutionnaires. vous allez surement empêcher la révolution citoyenne en France. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:28

      C’est toi qui nous gonfle à relire Marx et qui parle de « Révolution citoyenne ».... smiley Petit traitraillon on reparle de tout ça après les légilatives quand tu te seras couché... dire que l’on ne sert à rien et que l’on chasse les subventions c’est ton avis de petit branleur... rien d’autre....


    • lsga lsga 11 avril 2012 17:38

      vous servez à quoi alors ?

      pourquoi vous participez à la présidentielle déjà ?

      ah oui... pour les subventions... magnifique les Révolutionnaires !

      c’est sûr que c’est pas demain la veille que vos militants seront capables de lever un impôt révolutionnaire. 

      vous divisez gravement la Gauche. le FdG a une véritable possibilité d’accéder au 2ème tour, et les ptits branleurs dans votre genre ne sont bons qu’à lui cracher dessus. 
      Votre programme n’est pas ’si radicalement différent’ de celui du FdG. Résultat : vous faites des attaques personelles contre Mélenchon. Pire : vos nouveaux leaders sont complètement nuls et incapables de faire des analyses économiques fines comme leurs prédécesseurs.

      Quand Poutou ou Artaud passent à la télé, on a le droit a une véritable caricature de la pensée révolutionnaire. ça fait mal. vous nous ridiculisez. Mais comme si ça ne suffisait pas, au lieu d’attaquer la Droite vous attaquez vos camarades. 

      Vous êtes minables. Pas étonnant que les Skinz arrivent à vous faire partir en courant, vous êtes des révolutionnaires en toc tout juste bon à attaquer leurs camarades. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:41

      Et quand à la bande à Le Pen note que Poutou ne leur serre pas la main lui et que son parti appelle toujours à manifester contre l’extrême droite contrairement à tes amis....

      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article126914


    • lsga lsga 11 avril 2012 17:45

      mes amis sont TES camarades crétin. 


      nous sommes dans le même camps, et vous divisez, divisez, divisez, divisez.... 

      il n’y a pas de grandes différences de programmes entre le NPA et le FdG, juste des différences d’ego. Vous attaquez toujours directement la personne de Mélenchon alors que son rôle est minim et qu’il va instaurer une constituante. 

      bref, à part décridibiliser la gauche alternative et empêcher tout parti plus à gauche que le PS d’accéder au pouvoir, je ne vois pas à quoi vous servez. 

      si au moins vous étiez capables d’attaquer le FN comme l’a fait méluche...

      mais non, vous, vous attaquez vos propres camarades. 

      vous êtes minables. 

    • jaja jaja 11 avril 2012 17:48

      Programme pas radicalement différent pour toi car politiquement tu es une larve... Exproprier toutes les banques sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires , refus de payer la dette ; socialisations de pans entiers de l’économie comme l’énergie et arrêt du nucléaire dans les 10 ans...tu vois ça où chez tes amis ?

      En fait tu es incapable de faire le différence entre un programme anti-libéral et Keynésien et un programme anticapitaliste et je crois que tu es là sur ce forum surtout pour foutre la merde......rien d’autre !


    • lsga lsga 11 avril 2012 18:11

      Politiquement très proche, car tu ne connais pas la différence entre Social Démocrate et Révolutionnaire, et tu ignores que le NPA est comme le FdG un parti Social Démocrate. 

      quand Mélenchon parle d’emprunt forcé, de nationalisation payées comptant (comme fait Chavez), ou de revenus maximum : on voit par où il passe. Tout cela est faisable, même dans le cadre de la 5ème république. Ce n’est pas Révolutionnaire dans le sens premier du terme, mais au moins franchement anti-capitalistes (pour une fois, le ’s’ n’est pas une faute d’orthographe. Un parti révolutionnaire qui est contre une théorie économique : muarf ! ne venez pas vous prétendre matérialiste avec un nom aussi ridicule. )


      Vous : vous n’avez aucune possibilité d’accéder au pouvoir. Et pourtant, vous n’êtes même pas foutus de tenir des propos révolutionnaires. 

      Mettre les banques dans les mains des bourgeois bureaucrates de l’Etat n’est pas plus révolutionnaire que de faire des emprunts forcés. Nationaliser les banques : Ce n’est pas révolutionnaire. C’est Social Démocrate.

       Refuser de payer ’la dette’ n’est pas plus révolutionnaire que de pirater l’Euro. Tant qu’à la sortie du Nucléaire, on aimerait surtout un plan de sortie viable élaboré par des scientifiques et des ingénieurs (géo-thermie par exemple, mais pas que...). 

      Bref : Comme le FdG, vous êtes des sociaux démocrates.

      MAIS  : et c’est une énorme différence, le FdG s’en prend à la Réaction (UMP, et FN ).
      VOUS : vous attaquez vos propres camarades.

      c’est cette différence là qui fait que vous êtes non seulement des Sociaux Démocrates, mais en plus des minables. 



    • jaja jaja 11 avril 2012 18:30

      Non seulement tu mens car Poutou et le NPA sont de tous les coups contre l’extrême droite mais en plus tu cherches à envenimer les choses entre NPA et FdG.... Sur le terrain les rapports sont corrects entre les militants et dans la banlieue où je distribue les tracts NPA tout se passe dans la bonne humeur entre nous qui nous connaissons pour certains depuis des décennies.

      Pour moi tu es un petit provocateur qui aime jouer les durs derrière son clavier mais qui ne doit pas être souvent sur le terrain....

      D’autre part il t’échappe que le programme du NPA parle d’exproprier les banques et de les placer sous le contrôle de la population et non sous la direction des représentants de l’État... Cela n’a rien à voir avec une nationalisation dans le système capitaliste bourgeois..... tout chez toi est caricaturé et répondre à tes insultes n’a aucun intérêt.....

      Tiens le programme d’urgence du NPA..

      http://www.npa2009.org/sites/default/files/Programme%20POUTOU%202012.pdf


    • jaja jaja 11 avril 2012 18:43

      Et pour tous les gens honnêtes de ce forum qui veulent se faire une opinion je les invite à assister au meeting de la Région parisienne de Philippe Poutou avec Olivier Besancenot et Christine Poupin..

      Jeudi 12 avril à 20Heures
      La Halle Carpentier
      81 Bd Masséna
      Métro Porte d’Ivry /Porte de Choisy

      http://www.npa2009.org/content/gran...


    • onvalefaire onvalefaire 11 avril 2012 19:09

      Jaja

      arrête un peu...même ton candidat dans « le monde » reconnait qu’il faudra s’unir après les élections...alors, franchement, trop c’est trop...pas besoin de nous balancer 10 000 fois un lien vers le programme du NPA !!!

      Garde ton agressivité pour nos ennemis communs


    • jaja jaja 11 avril 2012 19:19

      Je l’ai dit moi-même qu’après les élections celles et ceux qui refuseront l’austérité du futur gouvernement de droite comme de gauche devront s’unir...
      Bien entendu cela se fera sans ceux qui seront allés à la soupe gouvernementale....

      Quand aux liens NPA considère que c’est une sorte de pub comme en fait le FdG sur ce site avec des articles quotidiens à sa gloire. Note au moins que le NPA n’a pas cette politique qui jusqu’à maintenant était celle de l’UPR.... à savoir de saturer le forum de ses militants....


    • jaja jaja 11 avril 2012 19:24

      Quand à mon agressivité elle est calquée sur l’agression reçue. Je suis toujours poli avec les débatteurs corrects... Mais comme dans la vraie vie je ne me laisse jamais marcher dessus ! smiley


    • marcopolo30 11 avril 2012 20:03

      L’espoir est tel, la frustration si forte pour toute une frange de la population française, profondément et sincèrement ancrée « à gauche », qu’il peut en effet être tentant de se laisser abuser, quitte à accepter de regarder avec des yeux de Chimène le premier vieux cheval politicien de retour venu, en l’affublant des habits -bien trop grands pour lui- de pourfendeur des élites mondialisées !

      Et tant pis si Mélenchon a clairement et d’ores et déjà indiqué qu’il appellerait de toutes les façons à voter pour le candidat du PS au deuxième tour des présidentielles. François Hollande, candidat de second tour du candidat « anti-système » ?

      Rions un peu !

      Peu importe que le même Mélenchon ait tout aussi clairement et très récemment prouvé dans les faits, et lors des sénatoriales, qu’il était malgré ses dires prêt à toutes les compromissions pour obtenir quelques strapontins, en renonçant in extremis à présenter des listes concurrentes à celle de « l’union de la gauche » (PS-EELV-PCF) en Ile-de-France. Obtenant, bien évidemment en contrepartie –c’est tout l’intérêt des petits arrangements entre amis- une dizaine de circonscriptions pour les législatives à venir, comme par exemple la 10ème circonscription de l’Essonne, la 3ème de Seine-Saint-Denis ou encore la 3ème de l’Ardèche.

      Tout cela n’est bien sûr que vaines anecdotes !

      Celui qui se présente comme un homme neuf a plus de trente années de Parti socialiste derrière lui. Mitterrandien de la première à la dernière heure, cofondateur de la Gauche socialiste en 1988 avec… Julien Dray, il a été Membre du Conseil National du PS, du Bureau National du PS, et Secrétaire National du parti durant toutes ces années.

      De 1993 à 1995, il a également été directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste « Vendredi ».

      La belle affaire !

      Jean-Luc Mélenchon a un C.V. d’apparatchik politique long comme le bras. Qu’on en juge plutôt :

       Octobre 1986 – avril 2000 : pendant quatorze ans sénateur PS de l’Essonne (élu en 1986, réélu en 1995).
       Mars 2000 – mai 2002 : il quitte son mandat de sénateur pour entrer au gouvernement de Lionel Jospin en tant que Ministre Délégué à l’Enseignement Professionnel.
       Septembre 2004 – janvier 2010 : à nouveau candidat aux sénatoriales, toujours bien entendu sous étiquette PS, il redevient sénateur de l’Essonne.
       Janvier 2010-à aujourd’hui : il passe sans sourciller de l’Essonne au Sud-Ouest pour être élu Député Européen Front de Gauche.

      Durant cette longue carrière politique, pourtant bien déjà remplie, il n’a pas plus que cela été dérangé par le cumul des mandats. Cumul contre lequel il déposa cependant -une fois qu’il n’était plus directement concerné- en 2009 avec d’autres sénateurs une proposition de loi organique (1)… Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

      Là aussi, regardons-y d’un peu plus près :

       1983 – 2001 : conseiller municipal de Massy (Essonne).
       1989 – 1995 : adjoint au maire de Massy.
       1985 – 1992 ; 1998 – 2000 ; 2001 – 2004 : conseiller général de l’Essonne pour le canton de Massy-Ouest.
       1998 – 2000 : vice-président du conseil général de l’Essonne.

      Broutilles que tout cela !

      Enfin, cerise sur le gâteau, et après des années de tergiversations, de circonvolutions gênées, de silences confus, de dénégations maladroites, Mélenchon a finalement récemment confirmé son appartenance depuis 1983 à la Franc-maçonnerie, au sein de la loge Roger Leray du Grand Orient de France. Comme preuve d’opposition à l’oligarchie, là aussi, on a déjà connu plus évident !

      Alors, Jean-Luc Mélenchon, candidat anti-système… Oui, vraiment, ne vaut-il pas mieux en rire ?


    • marcopolo30 11 avril 2012 20:07

      Contrairement à ce que dit Monsieur Mélanchon, OUI les communistes ont du sang jusqu’au coude. Pour mémoire, pour les jeunes qui ne savent rien, Lénine et Staline, au bas mot, 100 millions de morts (mieux que Hitler), non des ennemis, mais leur propre peuple, exterminé par tous les moyens rationnels et organisés : fusillades, exécutions, déportations, famines organisées, torture, goulags, prisons politiques. Et nos braves communistes français, qui ont soutenu l’URSS à mort, jusqu’à sa mort en fait, enfin, après 70 ans d’infamie. Et le copinage Hitler-Staline, le pacte Ribentropp/Molotov, vous vous en souvenez ????? Copains comme cochons ! Et en 1940, l’Humanité qui demandait l’autorisation de reparaitre, qui prônait la collaboration, qui se félicitait des Français qui parlaient aux occupants. En 39/40, les ouvriers communistes, dans les usines d’armement, qui sabotaient les obus, les moteurs d’avions, les canons, parce que ceux-ci servaient à résister à l’envahisseur Allemand, leur ami, puisque Hitler et Staline étaient alliés. Vous l’avez tous oublié, celle-là. Les dockers marseillais, qui tapaient sur les blessés de la guerre d’Indochine, rapatriés en France par bateau-hôpital, vous l’avez oublié ???? Et les communistes qui ont aidé le FLN, à mettre des bombes dans les cinémas ou aux arrêts de bus à Alger et en France, vous avez oublié ????? OUI les communistes ont du sang jusqu’au coude. Et bien au delà. Mitterrand les avait presque éliminés. Et voilà, un Mélanchon, qui pour bénéficier de leurs voix et de leur organisation, (beaucoup de mairie, avec leur main d’œuvre gratuite et organisée sans parler de la CGT, sont encore communistes), s’allie avec eux !!!!  Il faut dire que quand on est un ancien lambertiste (allez voir ce mot sur google), les communistes sont très fréquentables. Dans tous les pays où le peuple « prenait le pouvoir », le peuple a été cocu : Russie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Yougoslavie, Corée du Nord, Cuba. Ils ont connu, ou connaissent encore, le paradis soviétique où le peuple a pris le pouvoir !!!!!! Balivernes, mensonges !!!! Et il y a encore des gens pour croire à ce que dit Mélanchon ! Celui qui ne connaît pas l’Histoire est condamné à la revivre.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 avril 2012 20:14

      Marcopolo , 


      Alors ça , ça m’ étonnerait , c ’est pour ainsi dire impossible de leur part ...

    • boris boris 11 avril 2012 20:21

      Hé le Jaja !

      Il va faire quoi ton Poutou , 0,5 % , alors arrête de nous les briser, tu veux ?


    • chapoutier 11 avril 2012 20:22

      marcopolo
      mais c’est qu’il a bien révisé son petit discourt, c’est le même depuis octobre 17.


    • lsga lsga 11 avril 2012 20:30

      et voilà, des attaques personnelles, vous y êtes...


      Mélenchon est en train de scorer bon sang !

      en lui tirant dessus, non seulement vous ne gagnez aucune voix mais en plus vous poussez des gens vers l’abstention. Vous êtes stupides et mesquins. 

      Bon, on va faire un ou deux rappels techniques 

      1. La Révolution est une pratique, pas une théorie.
      C’est le sens même de ’Matérialisme historique’.
      Le Révolutionnaire ne ’théorisent’ pas des mondes meilleurs et des systèmes politiques.

      2. La Révolution est une GUERRE de Classe
      Etre révolutionnaire, c’est préparer cette guerre. 
      Cela veut dire lever un impôt révolutionnaire, cela veut dire former des factions armées et entraînées. Le rôle de la théorie est très secondaire dans cette phase préliminaire. 
      Il n’existe aucun parti politique révolutionnaire en France aujourd’hui. 


      3. Cette guerre de classe favorise l’émergence de la conscience collective. 
      Pour Marx, le communisme est l’état d’esprit qui émerge des 15 ans de Guerre Civile nécessaires pour renverser la bourgeoisie partout dans le monde. Matérialisme : Le communisme n’émerge pas des théories de petits bourgeois du NPA. Le Communisme émerge de la guerre. 

      En aucun cas les programmes politiques du NPA ou de LO ne sont révolutionnaires. 
      Vous ne préparez pas la classe ouvrière à prendre les armes. 

      Dans le meilleur des cas, les actions du NPA et de LO sont d’ordre Syndicale. 
      Le Syndicalisme mérite le respect. Les syndicats sont les écoles du socialisme. 
      Mais, manifester le premier mai ce n’est pas faire la Révolution. *

      Donc : ne tirez pas sur vos camarades du FdG au prétexte que vous seriez ’plus’ révolutionnaires qu’eux. Vous êtes comme eux des sociaux-démocrates mous. 

      Sauf que eux ont fait perdre 3 points au Front National, et qu’ils ont une petite chance de remporter l’élection. 


    • jaja jaja 11 avril 2012 21:36

      Isga tu as une vision milirariste idiote de la Révolution qui comprend toutes les erreurs des années 70... Tous les groupes politico-militaires qui ont pratiqué cette guerre en dehors de la lutte de classes organisée ont été vaincus ou se sont rendus.... Il est vrai que souvent il s’agissait de luttes nationalistes au caractère différent de celui d’une révolution ouvrière....

      La violence révolutionnaire répond à la contre-révolution bourgeoise et s’appuie sur les masses... Les premières phases des soulèvements peuvent être relativement pacifiques, c’est du reste l’intérêt du mouvement ouvrier (grève générale) mais si l’ordre bourgeois est menacé alors la répression commence. Et c’est à ce moment que l’on doit réagir violemment tout en ayant eu un certain temps pour se préparer.....

      C’est de cette façon qu’une Révolution se fait....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 avril 2012 22:00

      Evidemment, dans la pure tradition de Gauche, tous les groupuscules viennent se faire remarquer en disant des bêtises. Maintenant. ils tapent sur Melenchon.... I Tous ces gens simplistes qui ne comprennent rien au jeu de boules et encore moins au billard à trois bandes font autant de mal qu’ils peuvent. 


      Heureusement pour Melenchon - et pour l’avenir - c’est le Système lui-même qui a grand intérêt, en ce moment, à mousser Melenchon tout comme Marine.... et qui a long terme sera peut-être lui-même piégé.


      Pierre JC Allard



    • lsga lsga 11 avril 2012 22:01

      tu n’es pas Révolutionnaire. Il faut te le dire dans quelle langue ?

      dans le meilleur des cas, tu es un militant ou un syndiqué, et ça n’a rien à voir. 

      en tout cas, je ne vois pas en quoi tout le blabla social-démocrate que tu viens de nous sortir justifie que vous attaquiez sans cesse Mélenchon personnellement. 

      Le FdG a fait venir 120.00 personnes à Paris, 70.000 à Toulouse (et encore.. les flics ont fait obstruction), il décole dans les sondages. Ces voix, il ne les prends ni au PS ni au NPA, il les prend essentiellement sur l’abstention en remotivant les masses, ce que vous êtes incapables de faire. Et vous... vous qui parlez de ’Révolution Pacifiste’, vous faites quoi ? vous attaquez Mélenchon.

      Bande de minables, de sans couilles, de révolutionnaires en toc. Vous ne servez qu’à faire obstruction à ’la Révolution Pacifiste’ sans pour autant préparer la Révolution tout court. 


      Vous ne servez à rien.
      Pire, vous servez les intérêts de la bourgeoisie.

    • jaja jaja 11 avril 2012 22:08

      Le sans couilles c’est toi car tu m’insultes de loin.... Minable branleur ! Sache que tes théories à la con sur la Révolution ont coûté très cher à certains militants d’extrême gauche dont certains sont au NPA et que je n’ai jamais pensé une seule seconde qu’une « Révolution pacifiste » soit possible... On a tous en tête l’exemple chilien...

      Mais pour toi qui est menteur comme un arracheur de dents peu importe...


    • jaja jaja 11 avril 2012 22:26

      Allard « Maintenant. ils tapent sur Melenchon... »

      Bof en tant qu’ouvrier son gouvernement avec Jospin et Buffet m’a pas mal tapé dessus...Maastricht m’a fini....Alors qu’il en prenne un peu maintenant..... smiley


    • lsga lsga 11 avril 2012 22:28

      «  je n’ai jamais pensé une seule seconde qu’une »Révolution pacifiste« soit possible... On a tous en tête l’exemple chilien... »


      ah.. quand même. ça nous change de ton blabla sociale-démocrate de ton post précédent.

      parce que la ’Révolution Pacifiste’, sans aucun doute, est sociale démocrate. D’ailleurs, le Front de Gauche est en train de la réaliser. Ils appellent ça la ’Révolution Citoyenne’. 

      alors certes, méluche n’est pas très recommandable, et je ne comprends toujours pas ce que ce type a été foutre chez les franc-maçons. Mais ce que je vois, c’est qu’il est grand et bon orateur. Ce que je vois : c’est qu’il est modeste. Il ne veut pas de la fonction présidentielle, il veut une constituante. 


      Vous commettez une erreur stratégique en attaquant cet homme. Pour un Révolutionnaire authentique, pour l’homme sans illusion et sans espoir qui ne croit en aucun idéal ni en aucune théorie, Jean-Luc Mélenchon représente l’adversaire idéal. 

      N’oubliez pas que Fillon vient de légaliser l’utilisation des armes à feux pour réprimer d’éventuelles manifestations. N’oubliez pas qu’à Madrid, Barcelone, Athène, nos jeunes camarades se sont fait briser les côtes et les dents par la répression policiaire. 

      Vous qui au NPA ferez incontestablement partie de ceux qui risqueront leurs dents, vous avez intérêt plus que personne que Jean-Luc Mélenchon soit présent au second tour de la présidentielle. 

      Que le monde entier sache que le peuple français envisage le Socialisme comme une possibilité. 

    • lsga lsga 11 avril 2012 23:12

      je viens de regarder Poutou sur France 2, et je tenais simplement à m’excuser. 

      Il n’a pas attaqué Méluche, et il a été extrêmement fort. Il a même été capable de déstabiliser l’autre imbécile avec les cotisations sociales. 

      finalement, je pense qu’il est meilleur que Besancenot. Je comprends un peu votre hargne. Si il n’y avait pas eu Mélenchon, peut-être que vous seriez aussi très haut dans les sondages. Bref... en tout cas je me sens incontestablement beaucoup plus proche du discours de Poutou que de celui de Mélenchon. 

      Mais... je vais quand même voter Mélenchon ^^ 
      j’aimerais vraiment un 21 avril à l’envers. 

      ce serait le parfait prémisse pour une vague de contestation majeure.
      surtout... si les élections ne sont pas complètement réglos. 



    • Yohan Yohan 11 avril 2012 23:28

      Faut le reconnaître, Poutou a fait un grand numéro, dans le genre bête de foire hors concours.

       Il a bien fait rigoler l’assemblée et pour tout dire, il a relégué la politique politicienne à ce qu’elle est : un numéro d’illusionnisme formaté. 
      Ceci dit, ce que je retiens de son intervention, c’est que Poutou est un probablement un bon gars que ne trouve son plaisir qu’en confectionnant des calicots, en préparant avec ses potes de section la prochaine manif, recherchant le dernier slogan qui tue « a bas les patrons, vive les travailleurs » ou « viens chez moi j’habite où c’est gratuit » ou encore « Pose un pied à Marseille, et hop ! t’es chez toi comme là bas dis ! »


    • Tilk Tilk 12 avril 2012 00:10

      O grand maitre Pierre JC, nous comprenons fort bien ce que vous pensécrivez, et peut etre l’auteur de ce post est il machiavelhic, ou pas, mais le plus important c’est oser, osons, c’est trop bon ca passe vite, c’est le temps, le notre, chiche on fait une eruption sur l’europe et le monde, les mayas avaient raison.....


    • onvalefaire onvalefaire 12 avril 2012 08:41

      @ isga et jaja

      J’ai, moi aussi, trouvé Poutou excellent...et mes idées sont plus proches du NPA que du FDG...Mais après toutes ces années de vote LCR et NPA, je voudrais vraiment voir les choses changer...et je pense que Mélenchon est le mieux placé pour faire avancer le schmilblic...

      Alors arrêtons les querelles stériles, et unissons nous pour faire gagner le peuple...


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 12 avril 2012 12:30

      Tout à fait d’accord. Qui peut croire en la sincérité d’un franc-maçon ministre de Jospin en 2000 ? Il sera vendu au social-libéralisme ensuite. Le vrai combat n’est plus entre la droite et la gauche mais entre le nationalisme et le mondialisme.
      La vraie pestiférée dans cette campagne est Marine Le Pen car personne ne soutient la vision nationale et souveraine à part peut-être NDA mais qui ne pèse rien et ne sert en fait qu’à prendre des voix à MLP.

      Votez pour la souveraineté du peuple français ainsi que pour la souveraineté des autres peuples du monde !


    • lsga lsga 12 avril 2012 23:11

      juste pour ajouter :


      ce soir, Artaud a été très forte, terrible.
      Mélenchon a été pitoyable... presque aussi nul que Marion Lepen...

      bref, finalement, l’éclatement des candidatures à gauche est une bonne chose.
      ça permet d’assurer de manière constante au moins un discours de qualité. 

      Méluche est fatigué, c bien que les autres prennent la relève. 

      Bref, on verra, mais il vient peut-être de griller la seule chance qu’il avait d’être présent au deuxième tour... donc bon... maintenant tout ça est moins important. 

      l’important, c qu’on soit tous dans la rue le lendemain de l’élection de Sarkozy pour dénoncer la fraude massive à l’élection.

    • Prometheus Jeremy971 15 avril 2012 11:32

      Quasiment tous les politiciens sont des francs maçon en France, et ça date de la révolution. On a toujours des doutes sur l’appartenance de Robespierre à une loge, celle de Jaurès et Blum ne fait aucun doute.

      Donc je ne vois pas en quoi le fait d’appartenir à la franc maçonnerie en fait un salopard ? Si ça vous dérange tant que ça votez Cheminade le complotiste vous en serez débarassé à tout jamais.
       


    • Mandrake 11 avril 2012 10:07

      la question n’est d’être contre Mélenchon c’est que Mélenchon ne sert à rien sinon à rabattre pour hollande c’est tout. Le grand écart qui en dit long sur le personnage. Avec le PCF nous sommes habitués maintenant. Ca aboie puis à la niche...

      NDA dit qu’il pourrait travailler dans l’avenir avec Lepen et Montebourg mais pas avec Mélenchon, et pour cause, Mélenchon c’est le PS et le PS c’est la CITY et Bruxelles.


      • Nanar M Nanar M 11 avril 2012 12:31

        Y répète les éléments de langage du Front National le père mandrake


      • Guy Liguili Guy Liguili 11 avril 2012 13:39

        En même temps, ce n’est pas très grave car Mélenchon n’a l’intention de travailler ni avec NDA, ni avec Le Pen !


      • wesson wesson 11 avril 2012 14:53

        bonjour nanar M


        « Y répète les éléments de langage du Front National le père mandrake »

        Ne soyez pas méchant avec cet homme d’âge mur, car il va bientôt nous quitter. 

        Et oui, notre chef d’entreprise dans la viande annonçait hier sur avox qu’il négociait avec la CCI la revente de son entreprise et qu’il allait « se gaver » avant de s’exiler fiscalement à l’ile maurice avec bobonne ... pour quelques mois car lorsque cette racaille s’emmerdera (ce qui arrive assez vite sur ces iles faussement paradisiaques) ou aura ses premiers soucis de santé, il reviendra en France profiter du système qu’il conchie avec tant d’application, et faire soigner son diabète à l’hôpital.

        Moi je te leur présenterai la note à la sortie de l’hosto. Et si ils veulent pas payer : on coupes un morceau. De toute manière, depuis la TAA, c’est ce que les hopitaux sont contraint de faire avec les diabètiques.

      • Jean_R Jean_R 11 avril 2012 16:23

        @ Guy Liguili
        « En même temps, ce n’est pas très grave car Mélenchon n’a l’intention de travailler ni avec NDA, ni avec Le Pen ! »

        Oui, Faut pas confondre le NPA et le NDA, j’ai failli me laisser prendre.

        @Mandrake
        Vous avez quelques trains de retard, perruche, Mélenchon ne rabat rien du tout au PS. Il fera pression sur lui quand il sera au pouvoir et nous évitera une gauche molle.


      • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 11 avril 2012 16:40

        @mandrake

        Mélenchon ne sert à rien ??

        Et toi, tu sers à quoi ?
        à part débiter des singeries qui en disent long sur ta « mentalité »...

        Extraits...

        « je sais, à la CCI on calcule la chose et je vais me gaver comme jamais »
        (==> sarkozy a dit la même chose au Fouquet’s... )

        « perso, j’en ai rien à foutre...si lepen perd...je vends ma boîte et je prends ma retraite après les aides pour ça »...

        "Mon fils ne prend pas la relève (parti aux U.S) ma fille est en Chine et ma femme et moi visons Maurice...tout en gardant un modeste pied à terre à Paris... enfin la retraite."

        Eh oui, il faudrait pouvoir continuer à profiter du système social, le cas échéant...

        Bon vent, ex futur Viandard de Rungis....


      • Traroth Traroth 11 avril 2012 17:01

        "NDA dit qu’il pourrait travailler dans l’avenir avec Lepen et Montebourg mais pas avec Mélenchon, et pour cause, Mélenchon c’est le PS et le PS c’est la CITY et Bruxelles" : A quel niveau d’absurdité on arrive, quand même... Vous êtes conscient que Montebourg, que j’apprécie au demeurant, EST au PS, n’est-ce pas ? smiley


      • nilasse nilasse 12 avril 2012 10:00

        mandrake aurait dit qu’il allait se gaver en revendant son entreprise et s’exiler fiscalement ?? tu fais bien mandrake,mais exiles toi sur la planete la plus lointaine de la terre,parce que sinon,nous te retrouverons et crois moi,tu paieras. ton anti patriotisme fiscal ne te menera nul part. en fait tu es une merde qui chie sur ses compatriotes,votant et tenant le vocable du FN et nous menaçant,attends qu’on tombe sur ton compte bancaire mon ami,je suis sur que tu trouveras ça très amusant. et enfin,tu seras un bon patriote (par la force).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès