Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un candidat sans artifice

Un candidat sans artifice

Voici un OVNI dans la course à la présidence, un ouvrier représentant « La France qui se lève tôt », un syndicaliste CGT, pour qui la politique ne devrait pas être un métier. Un ouvrier, un sans grade pour représenter la France d’en bas : impensable !

 Sans diplôme, Philippe Poutou 44 ans, a d’abord enchaîné les emplois précaires comme intérimaire ou surveillant de collège, avant d’être embauché en CDI chez Ford comme réparateur de machines-outils, où il a animé une lutte de plusieurs années contre la fermeture de son usine. Lorsqu’Olivier Besancenot a décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle de 2012, afin de montrer que la politique est une affaire collective, et pas individuelle, le NPA, Nouveau Parti anticapitaliste, a décidé d’en faire son candidat.

 Lors d’émissions télévisées, Philippe Poutou joue la transparence et l’honnêteté. Lorsqu’il ne maitrise pas un sujet, il explique qu’il défend un projet collectif, qu’il ne connait pas tout, mais que dans son organisation, d’autres camarades sont au fait de ce sujet. Chacun a un rôle à jouer, un homme seul ne peut pas tout savoir, il la joue collectif dans un monde individualisé. Les français ne sont pas habitués, car au fil des années les différents politiques nous ont habitués à tout savoir sur tout, ou du moins à faire semblant. Mais depuis 40 ans ceux qui savent tout sur tout et donnent des conseils et des leçons, nous ont envoyés droit dans le mur. L’homme providentiel n’existe pas !

 Et dans l'arène médiatique, de pseudo-journalistes, pseudo-présentateurs, pseudo-philosophes ou pseudo-chanteurs sont très loin de faire partie de la classe ouvrière, ils se posent en donneurs de leçon, et font preuve d’une condescendance et d’un paternalisme médiatique plein d'arrogance. Procédé terrible et d'une facilité déconcertante, pour déstabiliser un Philippe Poutou sans défense, car ne maitrisant pas les codes de la télévision. Ce procédé révèle ce que peut être la domination de classe, le mépris d’une classe sur une autre. Alors, employé, travailleur, salarié, chômeur, exploité, ne te trompe pas de combat, ne te trompe pas de candidat.

 L’homme politique professionnel doit donner l’impression de connaitre son sujet en citant des chiffres et des pourcentages. Lors du débat entre Sarko et Ségo sur le nucléaire en 2007, les deux prétendants ont cité des chiffres et des pourcentages, tous plus faux les uns que les autres. A la télévision, des millions de téléspectateurs ont entendu N. Sarkozy dire : « Il y a 150 000 policiers et 120 000 gendarmes et 5 % d’entre eux termineront l’année soit morts soit blessés grièvement. C’est ça le métier de policier ». Faites le calcul : 36 par jour, pire qu’en Afghanistan ! Et toutes ces incohérences passent à l’as, avec la complicité de pseudo journalistes, car ces gens là représentent ceux qui savent.

 Il faut sortir d’un système où l’idéologie et les belles paroles ne sont que du marketing. Les membres de l’élite ne s’intéressent qu’aux intérêts de leur classe, vous ne faites pas partie de leur monde. Cela explique toutes les promesses non tenues faites par nos politiciens pour se faire élire ; mais attention les gens qui mentent régulièrement pour arriver à leurs fins sont des manipulateurs. Pensez-y la prochaine fois !

 Philippe Poutou et le NPA vont défendre un vrai programme de rupture avec le capitalisme. Cependant il ne suffit pas d’être candidat pour être présent à cette élection. Il devra être parrainé par au minimum 500 élus, afin de pouvoir participer au débat démocratique… et ça, ce n’est pas gagné !

 

Article publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 3 novembre 2011 10:59

    Après le candidat marketing Besancenot, voici le candidat sans artifice !

    Que veulent-ils au NPA ? Inspirer la pitié après nous avoir vendu les lendemains qui chantent ?

    Le NPA est arrivé au bout de sa logique en ne voulant pas participer au gouvernement du pays, d’où son effondrement qui va encore se précipiter avec la candidature de témoignage Poutou.


    • Ian 5 novembre 2011 01:31

      Que veulent-ils ? Le NPA présente des travailleurs, pas des politiciens professionnels. C’est un choix politique et il a du sens.


    • latortue latortue 3 novembre 2011 11:31

      il en est touchant de franchise ,mais il deviendra vite comme les autres ,il apprendra a mentir en vous regardant droit dans les yeux ,c’est l’apanage des grands politiques ,si tu ne sais pas faire ça tu reste au niveau des petits .


      • King Al Batar King Al Batar 3 novembre 2011 11:42

        Il a dit qu’il était pour la légalisation du cannabis.
        Je pense qu’on a trouvé le candidat aux elections qui saura le mieux lutter contre la déliquence, et resoudre une partie (mais pas des moindres) des problèmes dans les cités. Il ne faut pas négliger que si les jeunes hommes ne bossent pas, et ne cherchent pas de travail, c’est parce que le shit est une pompe à fric. Cette rentabilité est à mettre e corellation avec le nombre très important de consommateurs !
        A moins qu’on decouvre rapidement qu’il est franc mac, ce qui me surprendrais, je pense que je vais m’y interessé...


        • jef88 jef88 3 novembre 2011 12:38

          Depuis des années , notre éducation nationale détruit les travailleurs manuels et tout ce qui pourrait être constructif au profit d’une certaine « culture » littéraire ou scientifique...
          Au début : t’est trop con pour aller en 6ème ... certificat d’étude et CAP
          Ensuite : t’est trop con pour aller au lycée : .... lycée technique aller houste !!!
          Ensuite : t’est trop con pour aller en fac ....... BTS ou DUT...

          Maintenant on a des caissière détentrices d’une licence et une industrie moribonde...

          Alors un « ouvrier » dans les hautes sphères de la politique .....QUELLE HORREUR !!


          • Jean 3 novembre 2011 13:46

            Le NPA c’ est pas sérieux, tous les intégristes vont voter pour lui afin de promouvoir au nom de la « laïcité », de la « tolérance » leur obscurantisme.

            Il y a beaucoup mieux, le peuple reprend lui-même le pouvoir.

            plus de pros. en politique ! et plus de partis

            http://www.dailymotion.com/video/xl...


            • Jean 3 novembre 2011 13:56

              Et puis si c’ est pour jouer collectif, autant le faire vraiment ; un parti, par définition ce n’ est pas encore le collectif ! la dérive dictatoriale n’ est jamais loin :

              http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news#rel-page-3


            • Jean 3 novembre 2011 14:28

              PEUPLE ne déléguez plus votre pouvoir à aucun parti ! aux pro.

              donc aux lobbies de tout poil, qu’ ils soient économique, financier, politique, religieux...


            • Yvance77 3 novembre 2011 17:46

              Salut,

              Celui qui a vu juste et bien au sujet du MPA est Michel Onfray. A revoir sur Avox TV tout y est.


              • jaja jaja 3 novembre 2011 17:56

                Ce n’est pas mon avis ni celui de beaucoup...

                http://bellaciao.org/fr/spip.php?article121952


              • Yvance77 3 novembre 2011 19:07

                C’est votre droit... mais en l’espèce pour ce qui me concerne le NPA ne sert à rien. Et pourtant j’y ai cru.


              • Ian 5 novembre 2011 01:35

                On peut considérer que seuls le PS et l’UMP « servent » à quelque chose.
                Honnêtement, je pense qu’avoir un parti qui se bat contre le capitalisme et refuse la dérive institutionnelle et bureaucratique, c’est une chance. Avant d’en arriver au système US, vaut mieux en profiter !




              • si on avait écouté un peu plus ATTAC et la vraie gauche...on ne serait pas dans la panade en CEE..

                FALLAIT APPLIQUER UNE TAXE TOBIN ...DE 5 % SUR TOUS LES MOUVEMENTS FINANCIERS EN EUROPE...DEPUIS 20 ON AURAIT UNE SACREE RESERVE FEDERALE..

                MAIS ON NE PRETE QU’ AUX RICHES ET ON ECOUTE...LES BANKSTERS


              • TSS 3 novembre 2011 18:16

                Ruquier n’aurait jamais osé parler de cette façon à un autre candidat !

                Onfray lui faisant la leçon comme à un petit garçon de 10 ans !

                Pagny et Omar Sy se bidonnant des lazzis de Ruquier !!

                Cela fleurait bon le « parisianismes » le,nous on sait ce qui est bon et beau... !!


                • 1984 3 novembre 2011 20:50

                  « un syndicaliste CGT, pour qui la politique ne devrait pas être un métier. »

                  Dois-je préciser que je suis mort de rire ?

                  Si il est honnête et toujours à la CGT... Alors il doit vraiment ne plus avoir un neurone en fonction !


                  • ma pomme 3 novembre 2011 21:40

                    De très nombreux syndicalistes sont ou votent F.N.
                    malheureusement ils sont exclus.
                    poutou devrait se mobiliser smiley
                    syndicats + MEDEF = trahison ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès