Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un nouveau remaniement Gouvernemental très politicien qui met en terre les (...)

Un nouveau remaniement Gouvernemental très politicien qui met en terre les « Verts »…

C’est fait, Il s’agit du quatrième gouvernement nommé par le Président de la République François HOLLANDE depuis 2012, probablement le dernier. Avec un nouveau Gouvernement par an et aujourd’hui l’entrée de trois « Verts », en particulier de la secrétaire Nationale Emmanuelle COSSE contre l’avis de son parti, Europe Ecologie Les Verts, qui semble-t-il n’a pas été consulté, ce remaniement s’est fait sans la moindre indication d’une évolution et a fortiori d’un changement dans sa ligne politique. Ce dernier Gouvernement VALLS 2 n’a à l’évidence rien d’un Gouvernement de « combat » décidé à faire face à la gravité de la situation sociale, économique, environnementale découlant essentiellement d’une situation écologique, dont la gravité, tant d’un point de vue énergétique que son impact des rejets de gaz à effet de serre par rapport aux dérives climatique, n’est plus à démontré. Ce nouveau Gouvernement a toute l’apparence d’un montage très politicien, dont le objectif, c’est la Présidentielle de 2017…

 Entre débauchage et concession bidon

Les entrées au gouvernement de la désormais ex-secrétaire nationale d’EELV (Emmanuelle COSSE étant démissionnaire de fait du Secrétariat National) et des deux ex Verts, apparentés EELV au parlement Barbara POMPILI et Jean-Vincent PLACE pour des Ministères croupions, ont tout du débauchage tactique, même si François HOLLANDE déclare : « Je ne troque pas telle ou telle entrée au gouvernement contre tel ou tel renoncement »… Avant d'enchaîner, concernant l’aéroport de Notre Dame des Landes, auquel était opposée Emmanuelle COSSE : « En revanche sur ce dossier, au vu des blocages », le chef de l'Etat annonce un référendum local pour laisser aux habitants du coin, s’agit-il du département, de la région ? Il n'a pas précisé la possibilité de choisir. Une concession » bidon » qui équivaut à un moratoire provisoire, d'autant que Jean-Marc AYRAULT, nouveau Ministre des affaires étrangères est favorable au projet.

Une bonne opération politicienne pour François HOLLANDE qui met en terre les Verts, mais une moins bonne pour la France

« Emma Cosse au gouvernement : la déchéance c'est maintenant », a réagi le Député EELV des Français de l'étranger Sergio CORONADO sur Twitter, après l'entrée jeudi d'Emmanuelle Cosse au gouvernement. De son coté, le député européen EELV Yannick JADOT a regretté une décision prise par la secrétaire nationale d'EELV sans concertation avec le parti. « Ce n'est pas une bonne nouvelle pour un mouvement politique quand sa secrétaire nationale quitte le mouvement politique sans discuter avec son mouvement politique, pour une place au gouvernement », a-t-il réagi sur France Info.

Pour les Verts qui doutaient encore, voila que sans aucune négociation avec le Président de la République et le PS, profitant du refus de Nicolas HULOT, Madame COSSE, au mépris des militants de son parti, se précipite au banquet Ministériel « déguster » l’un de ces très mauvais plat de lentille dont, seul François HOLLANDE a le secret pour sa préparation. Après le mauvais résultat obtenu aux élections Régionales par EELV, une fois de plus grâce aux comportements opportunistes de ses responsables, le PS et François HOLLANDE peuvent se réjouir du très mauvais tour qu’ils viennent de faire à leurs amis Verts, pour lesquels les prochaines échéances électorales risquent d’être plus que catastrophiques…

Il faut cesser de dire : « les écologistes au Gouvernement », mais dites : « des Verts au Gouvernement »…

Qu’on se le dise une bonne foi pour toute il n’y a pas d’entrée des écologistes au gouvernement, mais des « Verts » qui sont membre ou apparentés d’EELV au parlement. S’il y a encore des écologistes chez EELV, la majorité des écologistes n’est pas à EELV. Le récent refus de Nicolas HULOT de faire partie de la nouvelle équipe Gouvernementale illustre bien cette réalité. Avec la mise en terre des « Verts », probablement une bonne opération politicienne pour le Président de la République, son Premier Ministre et le PS, mais une moins bonne pour le pays, notamment à l’environnement. Manuel VALLS peut toujours justifier l’arrivée d’Emmanuelle COSSE contre l'avis de son parti, EELV, en déclarant : « On a toujours dit que l'écologie politique avait sa place dans ce gouvernement » Selon lui, « c'est une bonne chose non seulement pour la gauche mais aussi pour le pays ». Le Problème, c’est que Monsieur VALLS ignore ce qu’est l’écologie, n’avait-il pas déclaré à un congres de la FNSEA à l’intention de ces agriculteurs qui font de l’intensif et sont de gros consommateurs de pesticides, qu’ils faisaient « de l’écologie active »… Cette ignorance de l’écologie, c’est d’ailleurs à peu près la même chose pour Madame COSSE qui justifie son entrée au Gouvernement pour « faire de l’écologie active », ce qui, d’un point de vue écologique ne veut rien dire.

Comme je le rappelais dans un article précédent, les propositions faites d’un super-ministère de l’Écologie qui engloberait les Transports et l’Énergie pour être le plus polyvalent et le plus compétent possible, avec le titre de Ministre d’Etat, numéro deux du gouvernement, cela avait de quoi faire hésiter. D’autant que François HOLLANDE s’engageait à arrêter le projet de Notre Dame des Landes, à mettre fin aux rejets toxiques de l’entreprise ALTEO à Gardanne dans la Méditerranée, à interdire l’exploration et l’exploitation du Gaz de schiste. Incroyable ! Le Président de la République serait-il passé dans le camp des « Zadistes » ? Ou plutôt s’agit-il tout simplement d’une « promesse de gascon », dont François HOLLANDE semble si friand ?... Nicolas HULOT a refusé, très probablement parce qu’il connaît les limites des promesses que peut faire François HOLLANDE sous la pression des lobbys. Mais surtout, comme tous les écologistes de bonne foi qui font preuve de réalisme, parce qu’il savait que sa mission serait rendue difficile, voire impossible.  Dès lors, il estimait ne pas avoir à brader ses convictions pour un rôle de « Mister BEAN » de l’écologie, aussi alléchant fut-il. François HOLLANDE n’a même pas eu à renouveler la proposition faite à Nicolas HULOT, et pour cause, d’ailleurs Emmanuelle COSSE et ses deux collègues ex apparentés EELV au parlement, n’ayant à l’évidence comme seul objectif que d’inscrire « ancien Ministre » sur leur carte de visite après Mai 2017.

Avec ces « Verts » au Gouvernement, pas de problème, pour les écologistes le changement ce n’est pas maintenant.

EDF peut dormir sur ses deux oreilles, la fermeture de certaines centrales anciennes à problèmes qui est cependant une urgence sera remise aux calendes Grecques… De même que Ségolène ROYAL, dont les décisions abracadabrantesques concernant l’abattage du loup ou des bouquetins des Alpes, ou sa politique irréaliste à l’égard de la voiture électrique, qui loin d’être une solution n’est qu’un problème de plus, ne seront pas remise en cause. 

Malgré l’opposition des populations qui sont opposées à ces projets, ce n’est pas les trois Ministres croupions du gouvernement Valls qui feront obstacle aux projets, aussi inutiles que dévoreurs de terres arables, aux bilans financiers et aux rejets de gaz à effet de serre des plus désastreux. Qu’il s’agisse des : Aéroport de Notre Dame des Landes (ce n’est pas une promesse imprécise de référendum local qui changera fondamentalement la donne), ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon - Turin, ou, comme j’ai déjà eu l’occasion de le rappeler, les 16 projets autoroutiers en attente de réalisation ou d’acceptation depuis début 2015… Parmi ces 16 projets autoroutiers, quatre sont acceptés et en attente de réalisation : A12 Trappes, A54 contournement D’Arles, A319 Longres - Vésoul 100km, A831Fontenay le Comte - Rochefort. Douze sont en attente d’acceptation : A13 Caen - Cherbourg, A26 Troye - Auxerre - Bourges, A28 Barentin - Bourg-Achard, A30 Hayange - Longwy, A45 St. Etienne - Lyon, A48 Ambérieu en Bugey – Bourgoin- Jallieu, A51 St. Martin de la Cluze - Sisteron, A55 Martigues - Arles, A56 Salon de Provence - Fos/s/ Mer, A68 St. Etienne - Toulouse, A84 Rennes - Nantes, A110 Albi - Tours.

L’agro-business, soutenu par la FNSEA qui a trouvé la solution avec les fermes usines de type concentrationnaire de 1000 vaches, dont ces pauvres bovins ne connaitront jamais le bonheur dans le prés, ou encore ces gigantesques élevages concentrationnaire de poulets en batterie, n’ont rien à redouter de nos trois Ministres Verts ou apparentés. Contrairement à Nicolas HULOT qui savait qu’il n’aurait pu stopper toutes ces dérives environnementales et qu’il n'aurait pas davantage pu contribuer à mettre un terme au scandaleux et désastreux projet économique Euro- Américain TAFTA, Emmanuelle COSSE ne s’est surtout pas posée la question, l’important pour elle c’était d’être Ministre et peu importe si elle reprenait la suite de sa collègue DUFLOT qui avait refusé de poursuivre une mission désastreuse…

Il est évident que pour une personnalité de sensibilité écologique de bonne foi, sauf à accepter de servir de caution « environnementaliste », accepter une entrée au Gouvernement dans les conditions actuelles pour une durée d’un an, c’est une mission impossible pour inverser la courbe et servir l’écologie. De plus, sans négociation préalable et surtout Sans un rapport de force suffisant à l’assemblée Nationale, en faisant son entrée au gouvernement,  il est évident que Madame COSSE ne pouvait que servir les intérêts politiques de François HOLLANDE, dont à aucun moment, l’extrême gravité de la situation écologique et les défis du XXIe siècle qu’elle suppose n'ont été et ne sont placés au coeur de sess préoccupations.

Après avoir pris une claque en pleine figure par Nicolas HULOT, François HOLLANDE la rend à EELV 

Conscient de la situation dans laquelle il allait se trouver et peu enclin à affronter des difficultés Ministérielles dans un Gouvernement, dont l’agonie va se poursuivre jusqu’en 2017, Nicolas HULOT avait décidé de poursuivre ses vacances et refusant l’offre alléchante qui lui était faite, il infligeait une claque politique en pleine figure à François HOLLANDE, fût-elle assenée avec courtoisie. Le Président de la République savait qu’il pouvait se venger sur EELV, dont certain(e)s de ses hiérarques ou apparentés au parlement, qui piaffaient d’impatience pour « bouffer « à la cantine Ministérielle…c’est ce qu’il a fait en infligeant une bonne claque politique à EELV qui est désormais en fâcheuse position et risque fort de ne point s’en relever… 

Pour conclure

Malgré sa tambouille politicienne dans laquelle il excelle, Le Problème, loin de toucher le Graal, François HOLLANDE est bien parti pour toucher le fond en 2017, car en plus d’une candidature à Gauche de sa gauche avec MELENCHON, que l’électorat de sensibilité écologiste se rassure il y aura bien une candidature écologiste à l’élection Présidentielle qui ne sera pas issue d’EELV et qui ne participera pas à d’éventuelle primaire avec cette organisation, ni avec la Gauche.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 12 février 08:29

    Retour en 2012...notre président arrive à figer le temps.. ?

    Les parasites verts sont de retour avec les plus méritants du PS pour faire la queue en fin de mois pour toucher les pièces de l’infamie...En politique m’ssieurs dames l’honneur est une valeur sous évalué non côté en bourse (sauf en dessous de la ceinture)

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 février 01:41

      @Le p’tit Charles


      Mon premier commentaire spontané sur les Verts ayant été censuré, je vais redire ici en politiquement correct que je suis un peut marri de voir les politiques français réajuster leurs principes et leurs loyauté(s)pour si peu d’avantages qu’on peut s’interroger mme sur sur la marchande -plancher de leurs convictions. Peut-etre y gagneraien-ils à rendre ce marché plus transparent

      PJCA

    • SEPH 13 février 10:07

      @Le p’tit Charles
      Ces « verts » sont des bouffons.
      Affligeant de voir ces limaces baver d’envie devant le pouvoir. Ils ont tout fait pour rejoindre d’autres tristes clowns qui ne sont que des larbins des banques et des multinationales au gouvernement.

      Notons que les Gouvernements français font toujours la même politique depuis des dizaines d’années : satisfaire le Medef et aider les États-Unis (impérialisme, sionisme, colonialisme.......) dans sa conquête de la planète.

      Par ailleurs, le « veau sous la mère » est aussi entré au gouvernement, Hollande a recruté un cerveau pour la ruralité : choix tout indiqué pour ce « porte feuille »

      Des bouffons, dont les conséquences sera d’avoir participé à rendre les gens de plus en plus malheureux, alors qu’une minorité se goinfre.

      Bref, l’arrivée de ces bouffons au gouvernement n’est qu’un crachat à la dignité et à l’honneur !!!!


    • JBL1960 JBL1960 13 février 17:33

      @SEPH C’est assez bien résumé, ma foi. La réponse de Valls à son Maréchal vient de tomber par sa Bush ; « Il y aura d’autres attaques, et d’ampleur, c’est une certitude » et donc le gars il est tout content de lui. Je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire un billet, ici ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/13/il-attend-que-ca/
      Les bouffons étaient drôles cependant, et finalement, je ne crois pas que ces gonzes et ces gonzesses soient drôles... Maintenant, on sait ce qu’il arrivait au bouffon pas drôle... smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 février 09:46

      @l’auteur,
      La FNSEA profite plein pot de l’industrialisation de l’ agriculture, mais elle ne fait qu’utiliser la PAC, qui était déjà dans le Traité de Rome en 1957.

      La Politique Agricole Commune, ce sont les articles 38 & 39 du TFUE qui s’appliquent à tous les pays européens, même à ceux qui n’ont pas la FNSEA...
      Objectifs de la PAC : industrialiser l’agriculture et augmenter la productivité :

      « Accroitre la productivité de l’agriculture en développant le progrès technique » Traduction de la novlangue européenne => engrais OGM, pesticides matériels agricoles, automatisations etc

      « En assurant le développement de la production agricole, ainsi que l’emploi optimum des facteurs de production, notamment de main d’oeuvre » => avec le moins de salariés possible.

      Ne pas dire qu’il s’agit des Traités européens c’est se tromper de cible.


    • Trelawney Trelawney 12 février 08:49

      La seule façon qu’ont les verts pour se sortir de ce bourbier est de nommer Nicolas Hulot secrétaire national. Ce serait un contre coup beaucoup plus cinglant que la nomination des ces 3 godillots au gouvernement


      • Yanleroc Yanleroc 12 février 18:27

        @Trelawney


        Surtout pas, ce menteur vendu aux thèses du GIEC,

        Sinon, ce ne serait qu’une preuve de plus, de l’incurie persistante de ce gouvernement qui n’est pas de gauche !

      • ukulele ukulele 13 février 00:15

        @Trelawney
        La fondation d’Hulot est sponsorisée par des pollueurs… Nicolas le vert est une petite catin qui vend ses fesses au CAC 40.Il est écologiste comme Hollande est socialiste…


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 février 01:50

        @ukulele


        Je suis jaloux qu’on publie ce commentaire, alors qu’on a censuré le mien qui disait des Verts ce que vous dites de Hulot..... Je crois que l’on me garde rancune d’avoir été dur avec BHL.....

        PJCA

      • Trelawney Trelawney 13 février 08:40

        @Pierre JC Allard
        En France, citez moi un seul parti qui n’est pas vendu au système. Il y a peut être l’UPR me direz vous ou alors les groupuscules d’extrême gauche et d’extrême droite.

        Mais je suis encore plus parano que vous, car je considère ces partis (UPR, LCR Occident( etc comme des leurres utiles pour récupérer les « brebis égarées » et les endormir


      • Trelawney Trelawney 13 février 09:03

        @ukulele
        On s’en fiche que Hulot ne soit pas blanc bleu. Là n’est pas le problème. A l’image du PR qui, pour se sortir du merdier où ils sont ne peut que mettre en avant un Juppé qui s’est retrouvé une nouvelle virginité, EELV s’il veut encore compter dans le landernau politique doit se trouver un dirigeant suffisamment charismatique pour exister au détriment du PS. Car il est évident que EELV doit exister en dévorant son père spirituel à savoir le PS.

        La seule personne encore crédible aux yeux des français est Hulot. Si Hulot est le boss et que derrière il y a un groupe capable de proposer des solutions, ils démolissent le PS et l’envoie sur la lune. Ils peuvent ainsi devenir une alternative crédible à la droite

        Mais la seule chose que c’est faire EELV, c’est de détruire les personnes trop charismatiques (l’anti culte de la personnalité) comme Cohn Bendit, Bové, Joly, Blandin, Hulot, Mamère etc et de nommer des illustres inconnues à leur tête (Lipiestz, Duflot, Placé, Pompilli, Cosse, Canfin etc). Il est a noté que ces personnages ont savamment contribué à détruire ce parti de l’intérieur et je ne suis pas le seul à penser qu’ils étaient en service commandé et que certains sont récompensés par Hollande pour cela.

        Il ne faut pas oublier que derrière Hulot, il y a du lourd : Mamere, Durand, Bové, Joly, Besset, Bélier, Jadot c’est à dire toute la tête pensante d’EELV qui a était détruite par les Duflot, Placé, Pompilli etc


      • ukulele ukulele 13 février 12:32

        @Trelawney
        Je ne sombre pas dans la parano, je pense juste être lucide du niveau médiocrissime que les politiques affichent en matière de probité.
        Je ne supporte plus de voter pour le moins pire. Je ne pousserais pas Hulot ni aucun autre.
        Il est médiocre et malhonnête. Point barre.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 février 09:52

        @ukulele
        Les Verts ( TOUS) sont des Fédéralistes européens au service de la Maison Blanche et de son projet de balkanisation des pays européens. Ils ont une double casquette, l’écologie sert attrape gogos, leur discours politique est fédéraliste.
        Emmanuelle Cosse est ouvertement pour la disparition des Nations européennes et de la France.


      • alinea alinea 14 février 22:20

        @Fifi Brind_acier
        Vous oubliez qu’ EELV c’est le bébé de Cohn Bendit et que ce parti a six mois de plus que le PG !
        Alors je crois plus honnête de parler de EELV, d’un côté, et des Verts de l’autre.


      • zygzornifle zygzornifle 12 février 09:05

        le petit poussah a semé ses ministres .....


        • zygzornifle zygzornifle 12 février 09:06

          le retour des pom pom girls qui vont se trémousser devant le spectacle du grand metteur en scène Hollande .....


          • flourens flourens 12 février 09:32

            comme Judas, ils ont touché leur trente deniers


            • cathy cathy 12 février 10:33

              ils claquent la porte, ils reviennent, ils claquent la porte, ils reviennent ....


              • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 12 février 13:28

                @cathy

                Ca s’appelle un vaudeville, il y a toujours un cocu réjoui, quelques pintades sur canapé, et l’amant dans le placard, peut-être aussi quelque macchabée !

                Le souffleur qui souffle et la claque pour applaudir, mais alors très bien payée pour ce vaudeville de bouffons sinistres.


              • Allexandre 12 février 11:33

                Voilà ce qu’on appelle un non-événement. Les chaînes d’info nous font vivre ça en boucle, comme si le sort de la France en dépendait. Tout le monde, ou presque, se fout de ces calculs politiciens. Il n’y a bien que les journaleux aux ordres pour nous faire croire que c’est important. Ajoutez y l’autre actualité du moment, à savoir le vote de la déchéance de la nationalité, et vous avez l’actualité principale. Un vide sidéral rempli par des questions biaisées sur le complotisme de NVB, les primaires étasuniennes dont on n’a pas fini d’entendre parler. Les vraies problèmes, ceux qui nous concernent au premier chef, personne n’en parle. Et pour cause, les grandes décisions ne sont pas prises à Paris, mais à Washington, Bruxelles ou Tel-Aviv. Symbole d’une déchéance de l’Etat-nation et de la mascarade de nos marionnettes politiques n’ayant rien d’autre à proposer que du vent, beaucoup de vent...au propre comme au figuré !


                • cathy cathy 12 février 12:03

                  @Allexandre
                  Washington c’est le pouvoir militaire, la City de Londres c’est le pouvoir financier, pour le pouvoir religieux ce sera Jérusalem.


                • Allexandre 12 février 15:38

                  @cathy
                  Je pense que les trois s’entremêlent à dire vrai.La finance n’est pas qu’à la City. Elle est aussi à Wall Street et les sionistes aux postes clés. Le militaire sans l’argent, ça ne marche pas. Tout cela ne fait qu’un !


                • cathy cathy 13 février 01:20

                  @Allexandre
                  Tout à fait, cela ne fait qu’un.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 février 10:12

                  @Allexandre
                  Des Verts au Gouvernement, c’est tout, sauf anecdotique.
                  Ils soutiennent plein pot la fin des Nations et le découpage des pays européens en euro-régions. Voici tout d’abord « la carte des ethnies d’ Hitler ».
                  C’est la même que la carte européenne des langues minoritaires actuelle. 
                  Cf les langues minoritaires recensées en France.


                  Projet d’ Europe des Régions : Carte de l’Europe des Régions.
                  Et ce qui restera de la France, une fois enlevées toutes les régions transfrontalières.

                  Les euro-régions qui fonctionnent déjà ou sont en projet, toutes à cheval sur les frontières.
                  - EUSALP, 48 cantons à cheval sur 7 pays

                  - Inter région France Wallonie

                  - Euro-région Pyrénées - Méditerranée avec la Catalogne.

                  - La Moselle veut une euro - région avec le Luxembourg et la Sarre

                  - Euro district PAMINA, Alsace- Allemagne. etc
                   


                • bakerstreet bakerstreet 12 février 12:35

                  Placé, placé, c’est une non-nouvelle pour cet opportuniste prêt à s’habiller de n’importe quelle couleur, et dont le titre du livre qu’il a publié, « Pourquoi pas moi ? » résume au mieux la pensée....Le vert se décline rapidement en jaune....Plus exactement, c’est avec du jaune et du bleu qu’on fait du vert....Mais soustractif ou additif, le jeu des couleurs et des partis politiques obéit aux même lois.

                  Je retiens une bonne nouvelle qui n’en est pas une : Le référendum sur l’aéroport de NDDL...Hollande en croyant joué fin, vient de se mettre dans le même pataquès que lors de la déchéance de nationalité....Ce homme sans courage politique a l’art de l’embrouille pour tenter de s’en sortir, en se servant de la zizanie. Il aurait fallu avoir le courage d’arrêter ce gâchis ; Il préfère botter en touche. Le problème c’est que la balle arrive dans un terrain vague. D’avance, c’est très trouble : Les enjeux environnementaux peuvent ils être instrumentalisés par des lobbys, qui ne vont pas manquer de faire du chantage à l’emploi !.....De plus juridiquement, cette affaire est bancale : On ne peut demander à une collectivité locale de décider pour un projet que l’état a posé !....Si c’est l’aéroport du grand ouest, comme on le dit, logiquement, tout l’ouest devrait être sollicité....J’espère bien que les paysans viendront au secours des leurs !......Notre Fleur Pellerin a donc été débarqué pour imposer une proche de Julie Gaillet, la favorite auprès du roi, qui lui a fait une fleur.
                   Malraux, au secours, ils sont devenus fous ! 

                  • Yanleroc Yanleroc 13 février 01:23

                    @bakerstreet

                    Et puis un aéroport ça sert à quoi ?..à avoir encore plus d’avions, 

                    et les avions ça sert à quoi .... ?.....?

                    Sur la façade atlantique, quoi de plus pratique pour les avions de l’OTAN !!


                  • JC_Lavau JC_Lavau 12 février 12:58

                    « d’un point de vue énergétique que son impact des rejets de gaz à effet de serre par rapport aux dérives climatique ».
                    Tu es d’une crédulité inoxydable, toi, imperméable à l’existence des faits.


                    • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 février 10:19

                      @ l’auteur 

                      "tant d’un point de vue énergétique que son impact des rejets de gaz à effet de serre par rapport aux dérives climatique, n’est plus à démontré. " (à démontré ?)

                      vous êtes passé au LAVAU_Matic et vous l’avez mérité !

                      qu’elle est l’incidence des gaz à effet de serre sur « la situation sociale, économique » ?

                      d’ailleurs, qu’elle est l’incidence des gaz à effet de serre sur quoi que ce soit ?

                      Heureusement que vous vous rattrapez avec "EDF peut dormir sur ses deux oreilles, la fermeture de certaines centrales... aux calendes Grecques… De même que Ségolène ROYAL, ..politique irréaliste à l’égard de la voiture électrique "

                      Mais ça irrite LAVAU_Cat-du-diable (areva) Alors choisissez mieux vos mots la prochaine fois !

                      http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/rechauffement-climatique-pour-les-177182

                       smiley

                        ...@JC_Lavau smiley


                    • troletbuse troletbuse 12 février 13:07

                      Question pourriture, l’égalité homme-femme est atteinte. smiley


                      • elpepe elpepe 12 février 13:25

                        je l avais annonce en novembre 2015


                        • Ar zen 12 février 13:42

                          N’importe qui ferait l’affaire puisque les membres du gouvernement, et de l’assemblée nationale, sont des pantins dont les ficelles sous aux mains de la commision Européenne, de la banque centrale et de l’OTAN (en ce qui concerne la politique étrangère). Une belle mascarade, une propagande éhontée des médias de grande diffusion. La manipulation des masses en ordre de marche pour détourner l’attention du peuple des vrais problèmes et des vrais moyens à utiliser pour le bien collectif. Savez vous qu’il va neiger dans les Alpes ? Pas possible ? Raconte, ça m’intéresse !


                          • alinea alinea 12 février 13:43

                             E. Cosse, je l’ai entendue ce matin, dit que de toutes façons son parti était clivé, et, qu’en plus il perdait des adhérents toutes les cinq minutes. Aussi, pense-t-elle, son avenir politique ne se situe plus de ce côté !
                            Quant au référendum, je le voyais national ; cela nous concerne tous ; on se bat pour la sauvegarde des baleines, pourtant nous n’en avons pas dans notre jardin !
                            Peut-être un petit sondage a-t-il été fait et, moyennant quelques promesses, les Nantais auxquels leur aéroport actuel apporte des nuisances, se foutront comme d’une guigne des fleufleurs lointaines, et opteront pour leur soulagement !
                            Je le vois assez finement joué, au contraire !


                            • Trelawney Trelawney 12 février 14:39

                              @alinea
                              E. Cosse, je l’ai entendue ce matin, dit que de toutes façons son parti était clivé, et, qu’en plus il perdait des adhérents toutes les cinq minutes.

                              E Cosse était à la tête d’un parti qui selon elle perd des adhérents toutes les 5 minutes. Elle n’a pris bien entendu aucune mesure pour contrer l’hémorragie et pour la récompenser on la nomme ministre. A l’incompétence vient s’ajouter la médiocrité.


                            • bakerstreet bakerstreet 12 février 18:52

                              @alinea
                              La seule chose intéressante, c’est que ça fait gagner quelques mois, en direction des présidentielles ; passé août,nous sommes déjà dans la haute turbulence électorale..... Pour être sympathisant dans cette lutte, je connais tout de même un peu le terrain, et vu la mobilisation des gens concernés, je pense que certains seront vraiment acharnés à défendre leur territoire. Ces gens là jouent leur vie, au propre, leur investissement total dans un projet alternatif. Ca risque d’être vraiment sanglant en cas d’évacuation, ce que beaucoup refusent d’envisager. La zad, ce n’a rien à voir avec ce que certains merdias en font, c’est un lieu où les gens vivent de façon autogérée, sèment, fabriquent des choses, et assurément du lien. 

                              C’est pour ça que ce microcosme est devenu un territoire d’espoir, et représentatif de ce qu’on pourrait faire dans plein d’endroits en France : On fait du pain, on élève, on apprend les technique de l’habitat, du bio en général...Inutile de comparer avec l’agriculture libérale, dont on voit le rouleau mortifère en action. 
                              Auprès des jeunes, et des moins jeunes, il y aurait un immense intérêt à dire « je vous ai compris », une esquisse de politique à hauteur d’homme, porteur d’autres projet non mortifère. 
                              Regardez le net, les liens ne manquent pas !...Des cinéastes sont venus d’un peu partout pour témoigner ce territoire en germination. Les jeunes là bas sont à cent coudées de ceux qui partent se suicider en Syrie !..Ils sont l’exemple que la résignation n’existe pas, ce qui est révolutionnaire c’est sûr, en ces temps tristes et accablés.
                              Qui pourra voir ces 2000 hectares aux portes de Nantes, un poumon vert disparaître, les bulldozers intervenir, couper les arbres, casser le bocage, le bassin versant. Comme disent certains, on admettrait de déménager pour une vraie raison, mais là elle n’existe pas, c’est juste une spoliation économique. 
                              Il faut être fou déjà pour avoir pensé dans les années 70 à ce projet stalinien. Il fallait toute la force de Vinci pour le maintenir, en réussissant le tour de force de faire payer l’état. Le scandale des autoroutes et de l’affaire Tapie ne sont pas loin....Quand à la COP 21, cette galéjade, n’en parlons pas. ..Néanmoins, notons que l’état tergiverse, recule. Mais ça n’empêche pas d’être toujours mobilisé. D’autre part, des manifestations de soutien ont mobilisé dans plusieurs villes de France : Silence total, sauf sur celle de rennes, ou il y eut quelques échauffourées, soigneusement signalé, pour discréditer le mouvement. On connait d’autre part depuis longtemps que les casseurs ont des commanditeurs qui ne sont pas toujours ceux qu’on croit

                            • Pere Plexe Pere Plexe 12 février 20:27

                              @alinea
                              « Quant au référendum, je le voyais national »

                              A ma connaissance c’est le seul à avoir une existence légale.
                              Toute autre consultation plus ou moins locale n’a aucune valeur juridique.

                            • alinea alinea 13 février 13:21

                              @bakerstreet
                              Je ne comprends pas bien votre commentaire, à moins qu’il ne s’adresse pas à moi ou qu’il ne soit pas une réponse au mien !
                              J’ai assez suivi cette affaire ; je comparais juste, au niveau régional, le nombre de zadistes et sympathisants, et le nombre de Nantais qui ne rêvent que d’une chose : qu’on les débarrasse de l’aéroport qui pourrit leur vie !
                              Au niveau national, les chiffres s’inversent !


                            • alinea alinea 13 février 13:22

                              @Pere Plexe
                              C’est une bonne chose ! Mais au train où vont les choses, ce ne sont plus des couleuvres qu’on nous fait avaler, mais des vipères ! elles ont l’air d’être digérées.


                            • bakerstreet bakerstreet 13 février 14:56

                              @alinea

                              Si vous avez été contre le larzac, c’est difficile de supporter ce projet de même nature, mettant les paysans à la porte, et de plus enfouissant 2000 hectares de bassin versant sous une chape de ciment : Projet bétonnier datant des années 60, incohérence des études, contrat offrant un pont d’or à « vinci »qui cache en fait une OPA sur l’immobilier !. Problème entre autre d’ailleurs :, airbus exige d’ailleurs toujours que  l’aéroport actuel soit conservé pour les « jumbos » d’Airbus qui emportent des carlingues en Allemagne. .... A Plogoff comme au Larzac, il est probable que si l’on avait fait un référendum, les lobbys régionaux, tels les commerçants et certains habitants auraient opté pour les projets, après une bonne dose d’intoxication, de promesses et de menaces sur l’emploi et les investissements...Il est très facile d’agir sur un vote, à propos des gens qui « sont sur le fil », comme je l’évoquais dans votre article sur l’humour. Il est fort possible que cet aéroport soit pénible pour les riverains, mais il était là avant eux. Ils se sont installés dans cet espace urbain en toute connaissance de cause. La ville de Nantes, par ailleurs très agréable à vivre, n’est pas ce qu’on trouve de pire au niveau de l’infrastructure aéroportuaire . S’il fallait déménager tous les aéroports qui se trouvent près d’un centre ville, c’est la moitié de ceux qui existent actuellement qui seraient concernés. Il en est d’ailleurs de bien pire qu’à Nantes. C’est celui de Blagnac, pour Toulouse, indiscutablement, qui est le plus enclavé. Mais je n’ai pas entendu parler qu’on allait déménager non plus Orly....La question d’ailleurs n’est pas là, même pour les gens qui soutiennent le projet. Ils soutiennent que l’aéroport n’est plus adapté à l’agrandissement des projections futures, ce que démentent les études indépendantes, montrant d’ailleurs comme le canard enchaîne l’avait évoqué, et l’attitude d’Airbus, que les pistes seront de moindres importances sur le nouveau !!!...Les braves gens veulent qu’on les débarrasse des zadistes, dites vous ? Sans aucun doute vous pouvez trouver dans l’opinion publique un tel courant, mais aussi un autre, plus mesuré et intelligent, ayant pris un peu de hauteur, c’est le cas de le dire, par rapport à cette forfaiture en parfait décalage historique. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès