Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un songe, une humeur

Un songe, une humeur

Les extrêmes sont « séduisants ». Pourquoi ?

Lundi 7 juin.
Tic Tac. Dring ! Sonnez trompettes.
Ce matin à la radio, les superlatifs étaient débités en rafales par des journalistes ressemblant à des souris en cage. Vous savez celles qui courent sur place dans une roue.
Ben oui, ça devait arriver. C’est même étonnant qu’il ait fallu attendre si longtemps. Le NPA à 15% et le FN à 18%. Encore 10% chacun et ces deux partis réuniraient plus de la moitié de l’électorat. C’est « l’horreur », mais « l’honneur » est sauf. Les partis « responsables », les partis « de gouvernement » arrivent en tête. Quand même, mais de peu. L’UMP est devancée par le PS annoncé moribond. Une surprise. Pour qui ?
 
Malaise.
 
Les ondes, l’Ortf franchisée, « analysent » comme à leur habitude. En prenant leurs auditeurs pour des crétins. L’important pour eux étant de ne pas laisser de vide, de ne pas laisser de temps libre pour la réflexion. Faudrait pas qu’un discours clair et pertinent surgisse et s’installe, ces gens là ont un fond de commerce, un stock à écouler, et une rente de situation. Alors ils nous font une grande ratatouille. Editorialistes et leaders politiques, mandarins en tous genres, barons, éléphants, mammouths et poids lourds, de gauche et de droite s’échangent leurs idées. Brouiller le discernement du trop bon peuple. Gagner du temps. En deux minutes, allez peut-être trois, le même éminent spécialiste ayant perdu son calme, nous « refait le match » à la manière d’Eugène et s’écrit « c’était prévisible », « les sondages se trompent », « c’est inimaginable », « ça devait arriver », etc.
 
Mais là où ils sont les plus balèzes quand même, c’est au petit jeu du « les Français ont voulu dire »… Là c’est du grand art, comme d’habitude. Duhamel a fait des émules bien formés. Et bien rodés en plus de ça. Rappelez vous.
Avril 2002 ? C’est la faute à Jospin. Juste un problème de comm. Certainement pas l’expression d’une inquiétude justifiée. Non. La gauche affirme d’ailleurs, « c’est que l’on a pas été assez à gauche »… Ne pas y voir un ras le bol des courants d’air ou des budgets des « Danaïdes » ? Que nenni. Les Français sont ouverts, modernes, tolérants et généreux.
Le traité européen ? C’est la faute à Chirac. Juste un problème de comm. Les Français n’ont pas compris le texte. Ils n’ont pas répondu sur l’Europe. Les Français sont majoritairement pro-européens. Il faut plus d’Europe. Allo Roland : « t’as pas un sondage là dessus ? ».
 
C’est vrai ça. Qu’est-ce qu’ils ont voulu dire les Français ? On pourrait peut-être leur demander ?
« Un micro trottoir » propose le stagiaire.
« T’es crétin ou quoi ? » coupe le vieux briscard.
Et là c’est tout vu.
 
D’un côté, à ma gauche, la France de demain, celle des citoyens « sans frontière », si diverse, si métissée, maltraitée, humiliée, mais fougueuse et pleine d’énergie et de créativité, innovante, curieuse, qui à voté pour le gentil et généreux facteur porteur d’espoirs. Il est fort quand même le Besancenot. Quel vent de fraîcheur dans le paysage politique ! Mieux que de la rose. « Un facteur qui porte la bonne nouvelle » titre Libération. Pascale Clark est aux anges, elle se pâme. Certes un peu utopique quand même le punchy et joufflu super militant, mais il faut bien l’être en ces temps de bouleversements.
De l’autre côté, à ma droite, la France moisie, celle du passé à jamais révolu, celle « des heures les plus sombres de notre histoiâââre », qui vient de pousser un brâme nauséabond, comme un dernier soupir, en votant pour le borgne qui pue, qui transforme tout ce qu’il touche en m…. Un peu comme les journalistes… Ces Français là sont dépassés. Des bidochons, ils n’ont simplement pas les clés. Repliés sur eux-mêmes, trop vieux, regardant dans le rétro, ils n’ont pas accès aux outils citoyens. Le cimetière c’est par là.
 
La vérité ? Vous la voulez ?
Les Français en ont marre. C’est pas dur à comprendre.
 
Marre de cette gauche aussi molle et que bête à manger du foin, qui se prend pour le Ché, et qui n’est que Tartuffe.
Marre d’être traités comme des « fins de race ». D’entendre qu’ils sont tellement usés et nuls ces Français, qu’il leur faut d’urgence faire venir plein d’« autres », qu’il leur faut sans délai leur faire une place, pour qu’ils nous enrichissent, nous sortent de là, nous sauvent, forcément, à tout point de vue. Ca a déjà commencé d’ailleurs, les premiers résultats se font sentir. Regardez, à l’école en particulier. C’est super riche l’école. Une vraie réussite.
Marre de cette droite qui veut être à gauche, comme l’autre voulait être un artiste, qui se prétend pragmatique et qui n’est que cynisme. Qui n’a pas la moindre idée de ce qu’indigence quotidienne signifie, de ce que vivre en cité ou même à proximité apporte en épanouissement. Elle finira pas perdre son électorat, sans gagner une voix sur sa gauche.
Marre de ces patrons qui sont devenus des extra-terrestres. Ils sont les nouveaux aristocrates du système, avec les journalistes… Aristocrates des affaires et aristocrates des opinions. A ça ira, ça ira…
 
Marre de se faire balader depuis 30 ans.
 
Alors là l’occasion était trop belle. S’abstenir aurait été leur faire trop de plaisir. Des Français ont gueulé fort et envoyé le paquet cadeau des extrêmes là-bas. Non ! Pas à notre Assemblée Nationale, faut pas déconner quand même (au fait ça existe la nation ?). Non. Là-bas. Qu’ils se débrouillent avec. Ca les occupera. Un bon gros boulet. Deux pour le prix d’un même. Ils ne voulaient pas de Le Pen pour inaugurer leurs palabres ? Ils l’auront en co-triomphateur bouffi d’orgueil, et chapoter par un petit jeune qui n’en veut. C’est pas beau ça ? Les gallinacés s’agitant dans la basse-cour des basses œuvres. Ca caquette et ça piaille. Z’ont l’air vraiment inquiets. Mais cette fois ci, ils nous ont « compris », c’est promis…
 
Ben oui. C’est vrai, on n’est pas des experts. En rien même. Mais c’est nous qui payons… Alors plutôt que de nous dire ce que l’on a envie d’entendre en campagne, faites votre devoir une fois au travail, servez le pays (le votre), ne vous en servez pas. On n’a pas besoin de joueurs de flûte. Juste de responsables loyaux envers leurs concitoyens. C’est trop demander ?
 
J’écoute le journaliste à la radio… « Les heures sombres de notre histoire », « la France peureuse, frileuse, repliée…moisie » « il n’y a pas d’alternative, il faut continuer, mais on comprend » « la France au ban de la communauté » « il y aura des conséquence politiques », « des sanctions sont à redouter » etc.
 
Je m’réveille.
Où il est le « grand homme » ? Vous savez celui qui a du courage. Pas l’ombre. C’est sombre.
Alors « fézons » la fête…
A ça ira, ça ira !...
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Nicole 2 mai 2009 11:08

    Excellent article qui m’a bien fait rire. Vous en avez juste raté une dont je trouve qu’elle ne manque pas de sel : le facteur favori des médias, qui comme chacun sait sont tenus par les islamistes (vous savez ces affreux qui sèment la terreur partout, et dont il faut à tout pris se méfier), notre bon facteur, donc, pour récupérer des voix prêt à cracher dans la soupe, criant haut et fort la nécessaire lutte lutte contre le sionisme. Evidemment, il avait pas tort, évidemment ce vote attire et est symboliquement important, ne serait-ce que comme façon de dire clairement à nos politiques qu’on aimerait qu’ils fassent autre chose que suivre les consignes du crif.

    Mais venant de lui, comme manoeuvre, c’est à tout le moins cocasse.


    • PapyJC_78 2 mai 2009 12:20


      Très bon article.

      Explicant bien ce qu’en tout état de cause, je ressens depuis maintenant plus de 10 ans.

      Ne pas voter pour L’UMPS aux europèennes sera probalement un signal expliqué par les médias comme étant un vote de règlement de compte franco-français. Comme si le néolibéralisme financier qui a si bien réussit ces derniers mois n’était pas aussi proné par les instance dirigeantes Européennes.

      Pour moi, il faut que l’Europe redevienne, comme la France, une véritable démocratie ayant pour but l’amélioration de la condition humaine et non celle des comptes bancaires de quelques uns.

      @ Nicole
      Je ne vois pas bien ce que les islamismes et le sionisme viennent faire ici !


      • Nicole 2 mai 2009 14:31

        @PapyJC_78 : désolée d’avoir manqué de clarté. Ma référence aux islamistes était ironique, puiqu’on sait bien que les médias sont aux mains des sionistes, mais que ces mêmes sionistes crient régulièrement à la désinformation (alors qu’il n’en est rien comme le démontre clairement Guillaume Weill Raynal).

        Quant au sionisme, c’est tout simple : il y a la liste anti sionisme visible là :

        http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22596

        et le fait que Besancenot s’est aussi sec positionné sur lemême créneau, de peur de perdre des voix, ce que je trouve cocasse, parce que sa seule présence -disons fréquente- dans les médias implique qu’il y a ses entrées, et donc des connexions avec ceux qu’il prétend combattre. A titre d’illustration :

        http://www.youtube.com/watch?v=VlO7WIq2ecc

        Sinon, vous n’avez pas dû visionner le lien que j’ai mis dans mon précédent post dans lequel on voit clairement que lors du discours d’Ahmadinejad, les délégués européens sont sortis au signal donné par Prasquier qui accompagnait le mouvement en claquant dans ses mains, ce que je trouve aussi affligeant qu’important à savoir  : tous les députés européens, quand ils sont sortis, sont passés devant lui. Peut-on faire plus éloquent ?


      • jaja jaja 2 mai 2009 16:18

        Merci Nicole pour la vidéo hilarante de Soral qui se plaint que Besancenot se soit attaqué au « vrai parti populaire » que serait le FN....

        Avec le recul du temps et le départ fracassant de Soral du FN vers d’autres cieux (Avec Dieudo pour combien de temps ?) on se marre bien...

        Alors Soral le FN n’est plus un parti populaire ? Soral a encore une fois cassé son jouet. La fille du milliardaire l’était pas gentille.....


      • noop noop 2 mai 2009 18:01

        Merci,
        vous rêvez, comme moi encore trop souvent.
        Le temps passe et nous avec... mais le réveil sera cruel.


      • Axel de Saint Mauxe Nico 3 mai 2009 23:12

        Il n’y aura de toutes façons pas de campagne électorale aux européennes. Le bla-bla européiste utilisé dans les années 80 et 90 (on s’aime, on va être fort, l’Europe va nous protéger, on sera riches, il y aura la paix etc...) ne fait plus recette. On l’a constaté en 2004, et surtout en 2005.

        - Un peu de néant côté UMP (Barnier +Dati = la tête à toto)
        - Un peu d’incantations creuses côté PS et MODEM (« on veut du social », la mère Aubry nous l’a ressortie à Toulouse, ah ah ! quelle blagueuse !)
        - Le FN, le NPA auront peut être droit quelques tribunes,
        - Dupont Aignan, Mélanchon, Soral (s’il est autorisé à se présenter) resteront inaudibles.

        A noter ce jour sur Canal+ (A-S. Lapix) : invités Mélenchon et Le Pen. Questions stupides ou inintéressantes et pas un mot sur l’Union Européenne, ni sur les questions qui fâchent (traité de Lisbonne, marché transtlantique, intrusion dans la vie nationale, concurrence faussée etc...). Et cela à un mois du scrutin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès