Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une fracture sociale et politique

Une fracture sociale et politique

"gauche"institutionnelle et gauche populaire

Comme le rapporte avec son franc parler et son orientation propre l"agence de presse Reconstruction syndicale, il existe aujourd'hui clairement deux gauches, l'institutionnelle et l'autre populaire...

Les deux sont actuellement en opposition et ce n'est pas l'orientation actuelle de Hollande qui va réduire la fracture.

Comme je n'aime pas tronquer les communiqués je reproduis celui ci in extenso :

 

"agence de presse Reconstruction syndicale

"Aujourd'hui à Nantes, événement historique considérable dans l'histoire nationale de la gauche.

Aujourd'hui samedi 24 novembre 2012, une foule considérable de plusieurs milliers de personnes s'est rassemblée à Nantes en solidarité avec les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Cette foule non-violente, composée de personnes de tous âges et de toutes conditions sociales, s'est repliée sereinement face à l'inepte attitude des policiers repliés dans la préfecture, qui aspergeaient les abords à coup de canons à eau, ajoutant le ridicule à l'odieux.

C'est alors que des milliers de personnes ont crié spontanément « Libérez la ZAD » (de Notre-Dame-des-Landes), mais aussi « Ayrault démission ».

Or, c'est la première fois dans l'histoire de la France que la gauche au pouvoir fait l'objet d'une aussi importante manifestation de rejet.

Quand la Révolution française s'est embourgeoisée avec le Directoire puis le Consulat bonapartiste, qui a supprimé la liberté de la presse, instauré la police moderne de Fouché et rétabli l'esclavage, il n'y a pas eu de manifestation de cette ampleur contre le pouvoir républicain de gauche.

Quand la Seconde République pleine d'espoirs en 1848 a fini par trahir les idéaux des ouvriers et de les réprimer dans le sang, il n'y a pas eu de manifestation de cette importance en province.

Quand la Commune a été écrasée, quand le parti socialiste (de Jaurès assassiné) a trahi en se ralliant à l'Union sacrée militariste en 1914, quand Léon Blum n'a pas osé venir en aide à nos frères espagnols antifascistes en 1936, quand le socialiste Guy Mollet s'est enfoncé dans la guerre coloniale honteuse en Algérie après 1956, quand Mitterrand a choisi la rigueur en 1983 et maintenu le programme nucléaire le plus important au monde, il n'y a jamais eu de manifestation d'une telle ampleur, ni à Paris, ni en province.

Ce que les précédents gouvernements de gauche n'avaient jamais réussi à obtenir, Jean-Marc Ayrault a réussi à le provoquer : une cassure qui n'est pas idéologique ou générationnelle, mais d'abord morale et profondément politique (au sens non partison du mot « politique »).

C'est la fracture entre la gauche institutionnelle (enfin démasquée ou désignée comme telle ?) et la gauche vivante (enfin révélée à elle même ?), composée d'un « peuple de gauche » sévèrement désillusionné, qui se réveille au prix de cette désillusion, qui se découvre orphelin, enfin adulte et autonome, pluraliste, créatif.

Tout ça pour un aéroport !

Il n'est pas étonnant qu'à 21 heures, le premier ministre annonçait finalement la création d'une « commission du dialogue » pour sauver ce qui peut l'être encore, alors que pourtant son gouvernement affichait encore sa fermeté quelque peu machiste durant les heures précédentes de la journée. Entre temps, il s'était passé cette manifestation historique en fin d'après-midi, exceptionnelle pour Nantes et pour la France.

(Nota : les quelques maigres incidents de provocation violente survenus à Nantes bien après la manif sont anecdotiques au regard de l'importance de l'événement. Il ne peuvent amuser que quelques chroniqueurs myopes et intéressés à la myopie, mais pas les observateurs sérieux.)"

 

JPEG - 16.2 ko

Si je suis en accord avec les grandes lignes de l'analyse, je regrette portant certains silences.

En ce qui concerne la guerre d'Espagne, le parti communiste français a aussi sa part de responsabilité et n'oublions pas non plus la politique criminelle de Staline qui a fait liquider là bas les trotskistes et anarchistes et a abandonné la révolution rspagnole.

En ce qui concerne l'Algérie et 1956, n'oublions pas que les parlementaires communistes ont voté les pleins pouvoirs à Guy Mollet.

En 1981, les "communistes" ont soutenu inconditionnellement la politique du gouvernement de "gauche" et ont dénoncé les "gauchistes" qui demandaient que le mouvement social soit vigilant, mobilisé et indépendant !

Je suis pour la transparence et contre toute occultation des "erreurs" ou trahisons du passé

 

Si aujourd'hui le PCF, au delà de ses hésitations comme ce refus de voter contre le budget, le PCF semble s'engager dans le combat contre l'austérité, il lui faut comprendre que ce gouvernement ne défend pas les intérêts du peuple.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 27 novembre 2012 09:36

    Combien d’ouvriers , d’employés parmi les députés PS et même PCF ?????

    c’est toute l’élite qui est coupée du peuple !


    • CHALOT CHALOT 27 novembre 2012 09:41

      Entre 0 et 1 Le Chat !


      • spartacus spartacus 27 novembre 2012 09:48

        Un début a minima de repentance. Félicitation mais y’a encore du chemin a faire.


        Ne retenir de la politique criminelle de Staline la liquidation des trotskistes et anarchistes, c’est bien, mais le plus important c’est la liquidation de 25 millions de paysans, bougeoirs, grands et tout petits propriétaires dans les goulags et les mines d’or de Sibérie., 

        Ne retenir des erreurs du PCF que l’alliance avec les socialistes, peut être mais y’a encore des efforts à faire comme admettre l’offre de services du PCF aux nazi quand ils sont entré Paris. 

        Boudarel le communiste qui a massacré des Francais, lorsqu’il est revenu en France, il fut réhabilité en secret par des députés communistes qui en plus le faisait intervenir à l’assemblée nationale pour parler du Viet-nam..Députés communiste dont certains toujours en place.
        La formation idéologique des cadres et de Pol Pot qui engendra le massacre de 2 millions de Cambodgiens...

        Bravo pour ce début, mais y’a beaucoup d’autres efforts à faire...

        • CHALOT CHALOT 27 novembre 2012 09:57

          spartacus, ce n’est pas de la repentance. Ce que j’ai écrit sur le PCF et le PS je l’écrivais en 1968
          Tout ce que vous avancez est partiel : une partie de l’appareil du PCF a suivi Staline et 1940, beaucoup de communistes étaient eux déjà en résistance comme Tillon
          Ils méritent le respect


          • spartacus spartacus 27 novembre 2012 10:42

            Le PCF n’est entré en résistance sur ordre de Moscou qu’après l’envahissement de la Russie par l’Allemagne sur ordre de Moscou. 


            C’est à dire après le 22 juin 1941.

            Quand à Tillon, t’as bien fait d’en parler !
            Tillon sera président du comité chargé d’écrire l’histoire de la résistance du PCF.
            700 pages 2 volumes aux éditions sociales 

            Un commando du PCF se rend à l’imprimerie de Créteil pour détruire les films et empêcher la publication. 

            Les écrits sont trop compromettants et mettent en lumière le collaboration du PCF avec les nazys.

            Tillon sera exclus du PCF en 52 pour avoir « osé » dire la vérité sur la « résistance du PCF »par un procès soviétique....

            Sources (Archives soviétiques sur le PCF) 


          • Christian Hivert Christian Hivert 27 novembre 2012 10:47

            Et cela dure depuis 1981, avec les mêmes et leur descendance.

            Voici donc le livre premier, »Reine", d’une série, « Les chevaliers ivres », qui comptera six autres volumes.

            Livre disponible en numérique sur amazon à http://www.amazon.fr/Reine-ebook/dp/B009Y6OVQU

            Cela mettra en scène les mêmes personnages et mêmes situations vus sous différents angles, depuis les années 1980 jusqu’à nos jours. La saga des réprouvés et marginaux plus ou moins politisés n’en n’est qu’à ses balbutiements.

             

            Le livre II »Destin majeur" depuis le point de vue d’un mineur en fugue est en cours d’écriture.

             

            Cordialement

            Hivert Christian

            « Les chevaliers de Reine sont ivres de révoltes, de gloire parfois, de désespoir souvent, la vie leur échappe et ils en perdent un peu en courant.

            Reine et Arthur son amoureux prennent deux chemins différents mais parallèles, leurs illusions, l’un en un monde meilleur et plus juste, l’autre dans une liberté possible, se jouent d’eux à chaque détour.

            Et tous les chevaliers des trottoirs parisiens arpentés et des squats en lutte sont ivres, résolument ivres et en dérive.

            Les Gens Bons de Paris s’en prennent plein la tranche et n’en reviennent pas.

            Tous ces pauvres s’agitent et manifestent, non mais gare, ils veulent les mêmes droits que les Gens Bons n’auront plus.

            Il va falloir encadrer sévèrement tout cela, il  faut une association et un responsable aux ordres. »

             

             


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 novembre 2012 11:29

              Je ne suis pas sûr que les « warriors » de ND des Landes soient représentatifs du peuple et constituent le noyau de la gauche populaire. Pas plus que ceux qui se démènent en faveur du mariage pour tous ! Il ne suffit pas de rejouer la lutte du Larzac, contre l’extension d’un camp militaire (avec l’appui de militants étrangers !) pour acquérir ipso facto un brevet de gauche authentique. Même si les CRS et gendarmes de Valls n’ont rien à envier à ceux du socialiste Jules Moch brisant la grève des mineurs de 1948, le nouvel aéroport de Nantes est une infrastructure civile décidée ou acceptée par des élus du peuple. On pouvait s’y opposer pacifiquement avant le début des travaux.

              Il ne suffit pas d’être une minorité hyperactive pour avoir raison au nom du peuple ! Le peuple demanderait plutôt des infrastructures nouvelles qui lui simplifieraient la vie si cela ne lui coutait pas trop cher et se faisait chez les voisins !

              • joelim joelim 27 novembre 2012 12:42

                On pouvait s’y opposer pacifiquement avant le début des travaux.

                Ce qui a été fait. Voyons les arguments des pro-Vinci :


                Il est en effet prévisible que, si son développement se poursuivait au rythme de ces dernières années, le trafic dépasserait rapidement les capacités de cet équipement qui ne pourrait plus satisfaire aux exigences d’une exploitation de qualité.

                C’est ça, leur argument béton. smiley Des suppositions non sourcées, et c’est le site principal de l’Ayrault-Port de notre Dame de Hollande...

                Evidemment, personne n’est dupe de l’appétit des promoteurs. Faudra aussi qu’on nous explique en quoi l’avion intensif est la solution à nos problèmes, y compris économiques.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 novembre 2012 12:30

                En même temps, par définition, l’élite se distingue de la masse, non ?


                • jef88 jef88 27 novembre 2012 13:59

                  ENCORE UNE COMMISSION ! (théodule ?)
                  De Gaulle avait raison .....


                  • ddacoudre ddacoudre 27 novembre 2012 18:39

                    bonjour Chalot

                    ce n’est pas la gauche qui est au pouvoir c’est un PS social démocrate ce n’est pas la même chose.
                    En plus des deux fractures il y en a une intellectuelle, le PS à modifié ses principes en 2008.
                    http://ddacoudre.over-blog.com/article-feu-les-pompiers-la-maison-qui-brule-112879264.html
                    http://ddacoudre.over-blog.com/article-2017-en-perspective-112884413.html
                    cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès