Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > « Dérapages » : un Pape à mobiles

« Dérapages » : un Pape à mobiles

L’Allemagne a bien raison de poser des questions à son cher Joseph Ratzinger : à quel vilain jeu Benoît XVI se livre-t-il en réhabilitant les intégristes et en invitant presque Richard Williamson à diffuser son abominable (ré)vision de l’Histoire ?

Je suis tout simplement étonné que l’on s’étonne encore des prétendues erreurs du successeur de Jean-Paul II.

C’était pourtant clair depuis le début (cf "Benoît XVI - I smelled a Ratz"), et son récent passage en France n’a fait que confirmer l’absence totale de doute à ce sujet (cf "Le mauvais plan de Benoît XVI") : Benoît XVI ne fait aucune erreur et remplit bien au contraire parfaitement sa mission. Simplement, il ne s’agit pas de la mission pour laquelle il a été élu mais de celle qu’il s’est fixée dans le cadre de son "hidden agenda".

Ses actions paraissent aussi suicidaires pour un Pape que celles de George W. Bush pour un Président des Etats-Unis, mais tout aussi cohérentes et pertinentes quand on considère ces individus sous leur vrai jour de dangereux fondamentalistes.

On a vu comment Bush a méthodiquement cherché à affaiblir la démocratie et ses garde-fous, et comment Ratzinger suit la même logique pour l’Eglise. Tout comme Bush, il ne s’attend probablement pas à une restauration de la théocratie de son vivant mais tout comme lui, il cherche à préparer le terrain en réintroduisant la religion dans l’éducation et la science (cf "En finir avec l’Intelligent Design"). L’un rêvait de faire sauter Roe v. Wade, l’autre mine consciencieusement (!) les fondements de Vatican II. L’un comme l’autre prétendent lutter contre le terrorisme et l’obscurantisme tout en faisant clairement leur jeu.

Bush a échoué de peu au bout de ses deux mandats (cf "The Stolen Election"), Ratzinger sait que le temps lui est aussi compté. Cet homme pressé exsude l’ambition d’en finir au plus vite et cela commence à se voir...

Les Catholiques allemands ne s’y trompent pas, et certains quittent déjà l’Eglise comme un navire en perdition.

Reste à voir si les modérés survivants parviendront à récupérer le gouvernail à temps.


— -
initialement publié sur blogules.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Tonton Tall 9 février 2009 17:29

    On ne dés-excommunie pas un négationniste avéré, c’est odieux
    Dire qu’ils ne savaient pas est un mensonge grossier et lui demander après-coup de retirer ses propos une hypocrisie schizophrénique
    Ceci dit, je suis content que ce boche soit devenu pape, car comme tous les intégristes, il va faire beaucoup de tort à son propre camp


  • Tonton Tall 9 février 2009 18:10

    Papy
    On s’en fout du "juridisme", il s’agit d’éthique
    A ta place, je ne me mouillerais pas trop à défendre le boche, car on n’est qu’au début avec ce type, le pire est à venir.... on lui a fait avaler de l’adolf avec le bras bien tendu en étant ado, et ça ne s’oublie pas
    On peut être chrétien sans ahérer à tout ce que raconte le pape, non ?
    Mais bon, c’est toi qui vois....
    Moi, en tant qu’athée, je n’ai pas ce genre de blème, j’ai pas de saint-boss auto-proclamé infaillible


  • stephanemot stephanemot 10 février 2009 02:12

    le renouveau fondamentaliste de ces dernieres annees se nourrit des faux debats que ses partisans tentent de rallumer.

    il ne s’agit pas d’un pretendu choc des civilisations, ni d’un conflit inter-religieux ou entre croyants et athees (le meme faux debat utilise pour promouvoir l’ID).

    une fois de plus, le fondamentalisme releve de la politique et non de la religion. 

    s’il n’a pas le pouvoir de modifier les lois nationales, Ratzinger est parvenu a introduire une disruption majeure dans le paysage politique de l’Eglise.

    d’aucuns diront qu’il reintroduit le ver dans le fruit..., mais sans meme rentrer dans l’interpretation (dans un sens comme dans l’autre), ce "simple" fait me semble difficilement contestable.


    PS - desole, a nouveau des liens "internes"... mais j’evite ainsi de repeter des opinions formulees depuis des lustres.


  • vin100 16 février 2009 13:25

    " Ce boche ".
     Avec TontOn Tall on se croirait revenu un demi siècle en arrière.
    Non seulement dés qu’il aborde le champ religieux et particulièrement Catholique ont voit bien qu’il ne maitrise pas le sujet, il reste donc dans le registre facile de l’émotionnel.
    Cà gagne à tous les coups facilement les gogos.
    Sa "pensée" politique et son ouverture d’esprit font sourire.
    Vive les dinosaures, vive Tonton Tall !


  • Lapa Lapa 9 février 2009 12:05

    ah ouais comparer Bush et le Pape c’est sûr que c’est de l’argumentation quand on veut descendre quelqu’un...
    cet article qui transpire l’opinion et non les faits devrait se situer en "tribune libre" .
    les seuls liens sont des auto liens avec toujours le super comparatif Bush-Pape sur le même blog partisan.

    aucun intérêt.





    • stephanemot stephanemot 11 février 2009 07:51

      les marchands de haine ont perdu un allie en Bush, mais conservent leur sens du calendrier :


      - invasion de Gaza calee entre l’election et la prise de fonctions d’Obama

      - levee de l’excommunication annoncee le lendemain de la prise de fonctions d’Obama

      ...


    • stephanemot stephanemot 9 février 2009 14:07

      si vous aviez lu correctement, vous auriez deja quelques elements de reponse :

      - j’ai parle de "réhabilitation" (levee d’une condamnation ecclésiastique), non de "reintegration"

      - j’ai lu le discours sur la foi et la raison, dont j’ai selectionne et commente quelques extraits de facon naturellement subjective mais personnelle

      ceci est d’ailleurs un papier d’opinion soumis et assume comme tel.

      au passage, je serais ravi de connaitre vos opinions (Benoit XVI, Fraternite Saint Pie X, Loi de 1905, Intelligent Design, integrismes, revisionismes, Williamson...)

      PS : le decret de levee d’excommunication n’evoque aucune contrepartie, et celebre quelque part le retour des idees lefevristes dans le debat ("approfondir, via des colloques nécessaires avec les autorités du Saint Siège, les questions qui restent en suspens afin de pouvoir parvenir rapidement (a) une pleine et satisfaisante solution au problème qui s’est posé à l’origine")


    • stephanemot stephanemot 10 février 2009 01:47

      merci pour vos reponses

      votre position sur la laicite laisse supposer que vous n’etes favorable ni aux modifications de la Loi de 1905 souhaitees par MM. Sarkozy et Ratzinger, ni a l’imposture de l’Intelligent Design.

      laisser "la porte ouverte quant à des désaccords théologiques" est naturellement tres positif dans l’absolu, mais constitue en l’occurence un retour en arriere regrettable, pas vraiment une ouverture. Un peu comme la "porte ouverte" souhaitee par les partisans de l’ID favorable a ce que leurs theories fondamentalistes soient enseignees a l’ecole.


    • wesson wesson 9 février 2009 12:20

      Bonjour l’auteur,
      article bien vu. 

      j’y ajouterai l’étonnant silence de nos grand penseurs médiatiques. Ceux-là même qui avaient trouvés horrible l’exhibation du révisionniste Faurisson par l’humoriste Dieudoné, je trouve pour le moins étrange leur pudeur de violette concernant l’exhibation du révisionniste Williamson par le pape Ratzinger.

      Du coté Dieudonné, il fallait saisir la justice, interdire le provocateur, voire le mettre en prison.

      Et du coté pape, ben rien ou presque, tous ces ardents défenseurs de la vérité historique semblent en être resté coi !

      A force de dénoncer l’antisémitisme et le révisionnisme partout, finirait-on par ne plus le voir là ou il est ?



      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 février 2009 10:49

        Où sont passés les historiens ? On dirait que l’existence des chambres à gaz homicides est devenu un nouveau dogme de l’Eglise catholique qui n’a plus aucun rapport avec l’histoire objective.


      • Hieronymus Hieronymus 9 février 2009 19:37

        tout a fait d’accord avec Actias
        cet article est tres succint et superficiel, aucun element nouveau, aucune analyse
        ne fait que souffler ds le sens du vent en enfoncant les portes ouvertes et allant repeter jusqu’a l’indigestion les memes cliches et poncifs ecules du politiquement correct ..
        c’est a la limite faire oeuvre de desinformation que de repeter tout ce que nous serine deja les medias bien-pensant sans prendre aucun recul ni essayer de se poser la question du "pourquoi tout le monde repete cela ?"


      • stephanemot stephanemot 10 février 2009 02:39

        @Hieronymus

        je suis auteur, pas journaliste. c’est pourquoi je me garderai bien de commenter votre remarquable enquete journalistique sur Nostradamus.

        je livre simplement mes humeurs et mon opinion, en l’occurence en denoncant un traitement mediatique allant dans le sens recherche par Ratzinger (les medias le critiquent, mais font son jeu en restant sur le terrain qu’il impose - contribuant ainsi a affaiblir encore plus ses vraies cibles).

        si vous preferez, je reponds a la question "pourquoi tout le monde repete cela ?" en disant : parce que c’etait justement l’effet conflictuel recherche par Ratzinger.


      • Hieronymus Hieronymus 10 février 2009 04:36

        @ L’auteur
        je ne suis pas journaliste non plus
        merci de rappeler les references de mon article que vous qualifiez de "remarquable enquete journalistique" bien qu’il s’agisse tres certainement d’un second degre chez vous ..
        je ne sais pas si cette Question des Propheties a pu vous a interesser ou non
        au moins l’article que vous citez etait le resultat d’un travail de documentation et de reflexion

        qd j’ecris "pourquoi tout le monde repete cela ?" je vise en premier lieu les medias officiels
        qu’ensuite nos pauvres concitoyens repetent tellement ils en sont abreuves
        Actas a en fait deja tres bien exprime ces points et je n’ai quasiment rien a ajouter
        mon souhait est justement qu’AV puisse emettre un autre son de cloche que nos tristes medias smiley


      • Bois-Guisbert 9 février 2009 15:32

        Ce qu’il y a de bien avec ce genre de prestation, c’est que quand on a lu ça "en invitant presque Richard Williamson à diffuser son abominable (ré)vision de l’Histoire ?", on sait qu’il est définitivement inutile d’aller plus loin. C’est un gros gain de temps. Il y a tant de choses intellligentes à lire par ailleurs.

        Merci d’annoncer si crânement la couleur, stephanemot... smiley


        • stephanemot stephanemot 10 février 2009 02:49

          "il y a tant de choses intelligentes a lire par ailleurs"

          je ne dis pas le contraire, bois-guisberg

          mais je doute qu’on les trouve dans votre prose

          je ne suis guere surpris de vous voir defendre les revisionnistes et marchands de haine apres vos envolees racistes d’octobre dernier (cf nos echanges sur http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46130 )...

          ... et plutot rassure et encourage de constater que vous n’etes pas d’accord avec ce que j’ecris.


        • Papybom Papybom 9 février 2009 17:58
          Pour reprendre votre titre : un Pape à mobiles. En dehors du jeu de mot subtil, (Maitre Capelo : Je rajoute dix francs dans le nourrin.)
          Cherchons le mobile du Pape. Benoit XVI (le Panzerkardinal) doit se démarquer de son prédécesseur. C’est une obligation pour exister en politique.
          Le Vatican va devenir un Capharnaüm. (Matthieu 4 : 12-13)

          • Thoth 9 février 2009 19:40

            Grâce à Dieu, je suis athée ! smiley


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 février 2009 10:46

              Encore un effort, et un haut dignitaire de l’Eglise catholique, apostolique et romaine annoncera la bonne nouvelle : "Dieu n’a jamais existé" ;


              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 mars 2009 10:52

                Excellente chronique de Laurent Gerra sur RTL le 9 février 2009 :

                "Benoît XVI : - [Richard] Wiliamson demande des preuves de l’existence des chambres à gaz. Arrête, Richard, bitte, de dire des bêtises pareilles ; après tu vas demander des preuves de l’existence de Dieu, peut-être ? Quand on est prêt à croire sans preuves qu’on peut marcher sur l’eau, qu’on peut multiplier les pains ou ressusciter au bout de trois jours, alors on peut tout croire, hein ?"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès