Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le burkini réseau en question

Le burkini réseau en question

Faudrait-il trancher entre le droit sacré à une vie privée et une laïcité jusqu’au fond de la culotte ? L’obligation du port du burkini dans une réception privée pose la question d’un retour en arrière des mœurs imposé par un islam de plus en plus implanté en France. En ce sens, c’est la polémique elle-même qui est un fait sociologique.

_yartiBurkiniA01

L’affaire du burkini dans un parc aquatique privé près de Marseille est l’une des polémiques qui enflamment régulièrement la France et seulement la France. Cela a commencé avec le voile à l’école il y a un peu moins de trente ans, puis cela a pu se décliner sur les cantines scolaires, la viande hallal, l’abattage rituel, la burqa à la crèche, etc.

Penser que ce type de discussions passionnelles serait stérile n’apporte pas grand chose au débat : l’existence même de la polémique est un fait sociologique important en France parce que tout ce qui touche à la laïcité, à la religion, et plus précisément depuis trente-cinq ans, à l’islam, est une chose extrêmement sensible aux yeux de nombreux Français, à tort ou à raison.


"Détente entre femmes"

Les faits sont les suivants : une association marseillaise de femmes visiblement musulmanes (Smile 13, smile pour sœurs marseillaises initiatrices de loisirs et d’entraide) a loué un parc aquatique privé près de Marseille (Speedwater Park) pour permettre à ses membres ou invitées de se baigner sans se montrer en maillot de bain.

Sur son site Internet, l’association affirme ainsi : « Le but premier de l’association est de faciliter l’accès à l’eau aux femmes par le biais d’activités physiques et de loisirs. » en ajoutant : « Tout simplement, parce qu’on a toutes besoin de petits moments comme ça où on pense juste à nous lol, Smile 13 organise régulièrement des journées piscine/détente entre femmes ;-) Les biens loués sont tous équipés d’une maison avec piscine sans vis-à-vis (…). ».

_yartiBurkiniA02

L’affiche, quant à elle, est très explicite et expose pourquoi cela a suscité tant de protestation et d’incompréhension. Deux choses sont en fait choquantes.


Burkini obligatoire

La première concerne la tenue de bain : « Exceptionnellement, le parc autorise la baignade en burkini et jilbeb de bain » et l’affiche précise même : « Je compte sur vous pour respecter la "awra" et donc, de ne pas venir en deux pièces (parties doivent être cachées de la poitrine aux genoux), le minimum est un maillot une pièce avec paréo ou short-caleçon ».

Sur le site Internet, il est précisé la même chose : « J’invite les sœurs qui participeront à avoir un bon comportement ; c’est-à-dire avoir une tenue adéquate (pas de maillot deux pièces, les parties du haut du buste aux genoux doivent être cachées), même si nous ne sommes qu’entre filles, nous n’allons pas aller à un défilé de mode lol, préservez-vous autant des femmes que des hommes mais soyez à l’aise quand même, on est là pour se détendre, rencontrer des sœurs ou venir avec des amies pour avoir une petite parenthèse de notre quotidien. » (j’ai corrigé les très nombreuses fautes de français). Ce "quotidien" ne semble pas très rose pour ces femmes…

Autorisation très étonnante du parc aquatique, car pour des raisons d’hygiène, les établissements de bain rendent souvent obligatoire le port du maillot de bain classique et même parfois, interdisent le short de bain.

Dans son règlement intérieur, le parc aquatique en question annonce d’ailleurs clairement la couleur (avec deux fautes de français) : « Seuls les maillots une pièce et deux pièces ainsi que le short de bain (avec filet) sont autorisés pour la baignade. Toutes autres tenues de bain ne seront pas acceptés » (sic). Seuls, précise son site Internet, « les tee-shirts spéciaux de protection UV sont tolérés. ».


Domaine privé

Cette question de tenue obligatoire ne me choque pas vraiment car c’est une journée privative dans un établissement privé et c’est se mêler des affaires privées que de vouloir régenter la tenue de ses propres invités. Je suis déjà allé dans des réceptions où le carton d’invitation insistait sur « tenue de soirée exigée » etc. La tradition stupide des enchères de la jarretière dans certains mariages n’est pas plus pertinente que l’obligation du burkini, mais reste du domaine privé et chaque individu a le droit de faire ce qu’il veut tant qu’il respecte la loi et les personnes (en l’occurrence, je trouve que cette tradition, même si elle permet de financer un voyage de noces, ne respecte pas vraiment la mariée !).

Même le Palais-Bourbon impose aux hommes le port de la cravate et le 17 avril 1985, Jack Lang, alors Ministre de la Culture, avait créé la polémique, lors d’une réponse à une question au gouvernement d’un député, en se présentant devant l’hémicycle habillé d’une veste en col Mao fermé (créée par le styliste Thierry Mugler qui a gagné en notoriété), cachant la cravate qu’il portait pourtant. Mais là, c’était du ressort du domaine public, pas privé.

Toutefois, même si cela relève de soirées privées, de nombreuses discothèques ou clubs de nuit ont été épinglés pour une certaine forme de ségrégation à l’entrée.

_yartiBurkiniA05

A contrario, les espaces naturistes peuvent également choquer s’ils sont imposés à tous dans le domaine public.


Considérations religieuses …ou personnelles

Plus généralement, le port du burkini n’est pas seulement une affaire de religion, et de la peur que celle-ci envahisse tous les pores de la société française, une inquiétude renforcée par la multiplication des attentats terroristes d’origine islamiste, mais également une affaire de pudeur, qui est une notion très personnelle, qui peut d’ailleurs évoluer au fil d’une existence, et qui touche d’abord à l’intime.

On peut imaginer en effet que beaucoup de personnes (pas seulement des femmes) puissent avoir des réticences de montrer leur corps à demi-nu pour diverses raisons, divers complexes etc. ; une infirmité, un surpoids, des poils trop nombreux, etc. peuvent expliquer aisément une coquetterie dont la religion n’a que faire (d’ailleurs, on peut même se trouver beau dans son corps et ne pas vouloir le montrer aux autres, ou ne le réserver qu’à son conjoint), au même titre qu’un végétarien ne mange pas de porc mais pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la religion.

Cependant, il s’agit bien, ici, de considérations religieuses et elles sont plus difficilement évitables. D’ailleurs, certaines personnes ont voulu réagir en se prêtant aux interprétations du Coran et en affirmant qu’il n’y a aucun texte qui interdise aux femmes musulmanes de se baigner en simple maillot de bain. Hélas, au contraire du christianisme, l’islam est une religion qui n’a aucune hiérarchie, donc, aucune autorité morale ne puisse apporter "la" version officielle d’interprétation des textes.


Interdit aux hommes

Ce qui m’a le plus choqué, c’est la ségrégation sexuelle et cela, je ne suis pas sûr que ce soit légal, même si c’est privatif, car cette ségrégation est anticonstitutionnelle. L’affiche proclame en effet que cette journée est réservée : « exclusivement pour les femmes et les enfants » avec une précision : « garçon autorisé jusqu’à 10 ans ». Dommage pour le frère qui a 11 ans !

Au nom de quoi les familles doivent-elles être séparées dans une telle journée de loisirs ? C’est cela qui va à l’encontre du "vivre ensemble" tel que la République française le conçoit. Elle tolère et accepte naturellement la pratique religieuse, de toutes les religions, mais rejette toute forme de discrimination, en particulier sexuelle.

Le ridicule va jusqu’à rappeler quand même aux femmes qui viendraient que le « personnel » est quand même « mixte » (heureusement !). Si ce qui rend l’interdiction des hommes sans objet puisqu’il y aura quand même des hommes…

Cette discrimination sexuelle est particulièrement affligeante dans la vie sociale actuelle et est contraire aux valeurs de la République. Non seulement c’est antirépublicain mais c’est aussi antifamilial puisque cela exclut l’homme au même titre que lorsque l’homme voudra se baigner, sa femme ne l’accompagnera pas de peur de montrer son corps aux autres hommes. Cela alors que des villes comme Paris et Lyon fêtent cet été le 70e anniversaire du bikini !



On voit d’ailleurs dans la rédaction du site Internet de l’association que cette journée aquatique est d’abord une audace que prennent ces femmes musulmanes ; en quelques sortes, il faut être courageuses pour pouvoir se détendre entre elles, sans hommes qui semblent être de véritables éléments contraignants dans leur vie. On peut donc imaginer que leur retirer ce genre de journée (elles n’iraient pas dans une piscine sans burkini de toute façon) leur retirerait tout accès à cette détente et les désocialiseraient encore un peu plus.


Réactions très clivées ou très légères

Dès que la polémique, la semaine dernière, a fait irruption dans le domaine public, le sénateur-maire de la commune où se situe ce parc aquatique (privé, je précise) a publié un arrêté interdisant la tenue de cette journée, en raison des risques de trouble public. Il est néanmoins probable que si l’association invitante protestait contre cet arrêté, la justice administrative lui donnerait raison car il s’agit, je le répète, d’une simple journée privée.

L’association a subi depuis la semaine dernière des flots de réactions assez agressives et a publié le 6 août 2016 le communiqué suivant : « Nous sommes tristes et inquiètes d’assister au déferlement de haine raciste, de grossièreté et de menaces dont nous sommes la cible, en tant qu’association mais également individuellement. Entre les insultes, les sollicitations incessantes des journalistes et les menaces de mort qui ont visé des membres de l’équipe, dont une personne a reçu, par la poste, une lettre nominative figurant des balles de revolver, la situation est devenue surréaliste. ».

Cette association a en outre changé certaines pages de son site Internet (entre le 6 et le 9 août 2016), en retirant de ses phrases son prosélytisme islamique d’origine au profit d’informations plus factuelles, notamment sur ses activités d’enseignement de la langue arabe. Le site a ainsi supprimé des phrases comme : « Apprendre cette belle langue, avec laquelle la révélation du Noble Coran a été faite à notre très cher et bien-aimé Prophète Mohamed Salla Allahou ‘alayhi wa salam, n’est autre qu’une bénédiction d’Allah ta’ala. » ; ou encore : « Qu’Allah ta’ala vous guide dans votre recherche de savoir et votre ambition à vous perfectionner pour la face d’Allah Azzawajel. ». De même, une phrase qui reprend la ségrégation du parc aquatique a été supprimée : « Notre sœur N*** dispense déjà des cours d’arabe et de Coran aux enfants à la Mosquée des Cèdres, elle dispensera des cours aux femmes et aux enfants à compté du 1er septembre (…). ».

Du côté du parc aquatique, c’est la lâcheté qui prédomine et des responsabilisés qui ne s’assument pas. Son dirigeant a affirmé que l’association n’avait fait que le contacter mais ce n’est pas du tout vrai, c’était toute une organisation et c’était bouclé depuis longtemps puisque la date était fixée au samedi 10 septembre 2016, d’où l’affiche d’ailleurs.


Comment réagir à une telle polémique ?

La réaction raisonnable oscillerait entre deux réflexes antagonistes.

Le premier réflexe serait de laisser dans le domaine privé tout ce qui relève d’une initiative dans le domaine privé. Au nom de quoi aurais-je à intervenir dans une réception privée dont certains éléments me choqueraient voire me troubleraient ? Cela ne devrait pas me regarder.

_yartiBurkiniA04

Cependant, le second réflexe prendrait assez rapidement place : comment peut-on encore accepter cette double obligation d’avoir des vêtements de baignade qui vont à l’encontre de l’hygiène élémentaire (et interdits comme tels) et d’organiser une discrimination sur la base unique du sexe et de l’âge (pour les garçons) ? On imagine que dans la tête des organisatrices, un garçon de 10 ans et demi va avoir des obsessions sexuelles à la seule vue d’une femme habillée en burkini, on croit rêver !

D’ailleurs, certains musulmans sont violemment opposés au burkini, mais pas forcément pour une bonne raison : ils considèrent que le vêtement colle trop à la peau et donc, moule trop le corps qui, ainsi, est mis à découvert ! Je soupçonne cependant que la mode du burkini chez les musulmanes répond aussi à un intérêt purement économique : avec ce nouveau produit créé par un styliste libanais en Australie, cela ouvre évidemment un nouveau marché particulièrement juteux…


Peur d’une "islamisation" de l’Europe ?

Tout cela alimente la peur d’une "invasion islamique" que les attentats terroristes ne font rien pour éteindre. Ce sont même des provocations inutiles, similaires, dans un autre sens, à l’apéro saucisson vin rouge organisé le 12 juillet 2011 par des députés UMP particulièrement maladroits : là aussi, c’était une initiative privée mais qui avait un objectif clairement polémique et provocateur. Rappelons pour l’anecdote que ce groupe de députés UMP n’existe même plus en tant que tel…

Il ne faut pas non plus oublier que peu de jours auparavant, selon le "Daily Mail" du 27 juillet 2016, à Geldern, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, un Land de l’Allemagne voisine, six hommes musulmans barbus proférant des insultes en allemand et en arabe, ont fait violemment irruption dans une piscine naturiste. Ils ont notamment menacé les femmes nues qui s’y baignaient de toutes les « exterminer » en raison de leur « infidélité ». Ce type d’agression crée à l’évidence un climat d’insécurité et de perte d’identité qui se répand dans toute l’Europe indépendamment de la vague terroriste.


Retour en arrière

Tout cela n’augure rien de bon : il s’agit avant tout d’un véritable retour en arrière de l’ordre moral. Peut-être qu’il ne faut pas voir ces singularités dans un sens religieux mais plutôt dans un sens chronologique.

Dans la France de tradition catholique, au début du XXe siècle, les femmes auraient porté des vêtements de bain à peu près pareils à ces burkinis. La ségrégation entre les sexes a duré d’ailleurs très longtemps, notamment dans la vie scolaire (mon lycée était encore non mixte à mon époque) et on peut encore lire dans les villages "école pour filles" ou "école pour garçons" sur les vieux murs des mairies. Enfin, il n’était pas rare de voir les dames âgées, pas du tout musulmanes, porter un foulard sur la tête, encore dans les années 1970.

L’implantation de l’islam en France semble en fait surtout ramener la société française dans un passé lointain, dans une période archaïque où les relations sociales étaient dominées par les hommes machistes face à des femmes soumises et aux ordres. C’est plus d’un siècle de luttes progressistes qui se trouve ainsi bafoué avec ce type d’initiative …privée.


En finir avec les provocations…

Peut-être faudrait-il seulement écouter d’autres musulmans s’interroger sur ce qu’il se passe en France ?

Le journaliste algérien Aziz Benyahia s’est ainsi interrogé le 8 août 2016 : « Nous ne pouvons nous abstenir de faire grief à ceux des musulmans qui persistent à se singulariser de la sorte, sachant bien que la société "occidentale" est arrivée à un tel niveau de crispation à l’égard des musulmans, compte tenu de l’actualité, que la moindre anicroche sera déformée dans le sens d’une plus grande marginalisation (…). ».

Et le journaliste de conseiller : « Il nous semble plus intelligent (…) d’éviter de tendre des bâtons pour se faire battre. Adapter certains comportements, éviter les provocations inutiles et se faire remarquer par son exemplarité ; cela pourrait être beaucoup plus efficace que s’entêter dans des parties de bras de fer inutiles et perdues d’avance (…). Pour faire le parallèle avec le Speedwater Park, [les musulmans] autoriseraient-ils les étrangers vivant chez eux à privatiser des plages pour leurs amateurs de nudisme et des salons pour leurs soirées libertines ? ».

Et de terminer ainsi : « Pourquoi ne pas prendre de la hauteur (…) au lieu de chercher querelle aux autres en voulant leur imposer, qui plus est chez eux, une vision du monde que l’islam dans sa seule et unique vérité condamne tout simplement ? » ("Algérie Focus").


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (10 août 2016)
http://www.rakotoarison.eu


(La première illustration est un tableau de Pablo Picasso, "Jacqueline aux mains croisées", peint le 3 juin 1954, huile sur toile, 116 x 88,5 cm, exposé au Musée National Picasso à Paris).


Pour aller plus loin :
La laïcité depuis le 9 décembre 1905.
Le burkini réseau en question.
L’apéro saucisson vin rouge (12 juillet 2011).
Terrorisme islamiste.
L’esprit républicain.
Le patriotisme.
Représenter le prophète ?
L’islam rouge (19 septembre 2012).
La laïcité et le voile.
La burqa et la République.
Terrorisme et islamisme.

_yartiBurkiniA06
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.87/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • Pere Plexe Pere Plexe 10 août 09:25

    Pour une fois je suis quasiment en accord avec l’auteur.

    La question que pose cette affaire est : quel liberté dans le domaine privé ?

    Et personnellement je trouve très dangereux de restreindre davantage cet espace de liberté .
    Les limites actuelles paraissent équilibrées qui garantissent libertés individuelles et sécurité collective.



    • tashrin 10 août 09:40

      J’attendais un article sur le sujet...
      Pour moi ya pas vraiment de polemique
      Juridiquement c’est très clair : ce sont les affaires privées entre une société commerciale et l’un de ses clients. Tout ce qui ne contrevient pas explicitement à la loi etant autorisé, je ne vois pas pourquoi on fait plus de cas de ce club aquatique que les restaurants parisiens bobo où on mange tout nu, les clubs naturistes qui sont interdits aux textiles, ou les boites de nuit n’acceptant pas les baskets. Il n’ya strictement aucune difference
      Après en termes de communication, c’est une erreur hallucinante des responsables de cette association qui ne pouvaient pas ne pas savoir et anticiper que ce serait considéré comme une provocation, repris jusqu’à la gerbe par Marine le pen et consorts, que ca ferait les gros titres etc...
      Ils font semblant d’être étonné de l’ampleur des réactions, mais c’etait plus que largement prévisible compte tenu du contexte actuel.
      Du coup comme d’hab, beaucoup de bruit pour rien

      Cependant, le second réflexe prendrait assez rapidement place : comment peut-on encore accepter cette double obligation d’avoir des vêtements de baignade qui vont à l’encontre de l’hygiène élémentaire (et interdits comme tels) et d’organiser une discrimination sur la base unique du sexe et de l’âge (pour les garçons)

      Je suis d’accord avec vous sur le fond je trouve cela un peu bebete, mais d’un autre coté on pourrait dire la meme chose des supermarchés naturistes du cap d’adge. Du coup ca releve uniquement d’un point de vue subjectif et donc d’un jugement de valeurs qu’on ne tolererait pas dans l’autre sens (imaginez que la communauté musulmane demande l’interdiction des clubs naturistes...)


      • kader kader 10 août 11:34

        @tashrin
        Il semble un peu que de la part de cette association il y ait du prosélytisme.

        il faut que les choses soient claires, pour les immigrées (mais ces femmes là sont elle immigrées ou nées en France).
        si on veut vire comme cela, la France n’est pas le meilleur endroit. Il faut être cohérent.
         
        Et si on veut importé la situation des droits de la femme algérienne par exemple en France petit à petit : hors de question.

        Donc pour moi c’est non !

        Ces choses la avec ces obligations et ces restrictions, si on les laisse faire nous mènerons beaucoup plus loin.

        Et je n’ai pas envie que mon pays, la France deviennent une copie vis à vis des femmes de certains pays.


      • tashrin 10 août 14:38

        @kader
        Et je n’ai pas envie que mon pays, la France deviennent une copie vis à vis des femmes de certains pays.

        J’en ai pas envie non plus ca n’est pas ce que j’ai dit
        J’ai dit que si reproche il y avait à faire, c’est plutot à l’association qu’a un club qui ne fait qu’exercer son metier avec un de ses clients. Et si reproche il y a à faire à l’association, ca n’est pas tellement sur le fond du probleme que sur la volonté de le faire à un moment et dans un contexte où ce serait forcement interprété comme une provocation et on peut le comprendre
        Faut pas tout melanger


      • kader kader 12 août 14:26

        @tashrin
        je previens juste tout le monde que ce genre de « manifestion » n’est pas anodin et ceux qui organisent tout cela savent tres bien ou ils veulent nous mener.
        Ils sont ultra minoritaires dans la communauté musulmane. Il faut refuser absolument et dire à ces gens que s’ils veulent vivre comme cela il ne faut pas rester en France.


      • orly (---.---.188.123) 10 août 10:05

        en verité , c’est parce que la musulmane n’est pas bandante , c’est leur façon a eux de s’emoustiller


        • Adrien74 (---.---.11.162) 10 août 10:10
          « la ségrégation sexuelle »...« est anticonstitutionnelle »
          « C’est cela qui va à l’encontre du »vivre ensemble« tel que la République française le conçoit »

          Ah bon ? Tout ça pour une « journée filles » ?

          Auriez-vous eu le même discours dramatisant pour une soirée Tupperware ou sextoys dont l’organisateur/trice aurait décidé de limiter la participation à un public féminin ?

          Il est évident que vous n’avez qu’une envie, ressentie tout à long de l’article : pointer du doigt et condamner. Même si vous avez très, très, très soigneusement emballé le fond de votre pensée, avec par exemple cet argument imparable qui vous permet enfin de condamner la restriction vestimentaire : l’hygiène.
          Il est évident que vous auriez été tout aussi choqué, pour les mêmes raisons, par un garçon qui oserait se baigner en bermuda, sans maillot de bain en dessous : oh mon dieu !

          En résumé, un beau condensé d’hypocrisie, qui a voulu se déguiser en une justesse et une impartialité absolue.

          Si je peux me permettre, je pense que vous devriez faire un peu d’introspection, et assumer vos sentiments les plus profonds, ou bien prendre un peu de recul et vous rendre compte qu’ils sont primaires et ne vous ressemblent pas.

          Cordialement.

          • tf1Groupie 10 août 13:26

            @Fraspergor

            C’est très limite ça comme commentaire.

            Enlève ta burka intellectuelle Fraspergor, tu ressembles à Dark Vador


          • chantecler chantecler 10 août 13:35

            @tf1Groupie
            Et dit , « la Groupie » de mes deux !
            Tu veux que je te fasse une compile de tes commentaires sur agx ?
            Nous verrons qui « est limité intellectuellement » ...
            Tes parents ne t’ont pas appris un minimum de modestie ?


          • Adrien74 (---.---.11.162) 10 août 15:49

            @Fraspergor
            Je vous rassure, il me parait inconcevable de défendre une quelconque forme de pédophilie !


          • jesuispascontent jesuispascontent 10 août 11:08
            • Exceptionnellement, le parc autorise la baignade en burkini et jilbeb de bain

            • Alors que depuis plus de 20 ans, pour une question d’hygiène le caleçon de bain est interdit aux hommes à la piscine.

            • covadonga*722 covadonga*722 10 août 11:13

              le monsieur est algérien , journaliste et apparemment musulman , lisez le ça vous changeras 

              des doctrinaires salafistes qui se balade ici.


              • tf1Groupie 10 août 13:32

                @covadonga*722

                L’article est excellent en effet


              • César Castique César Castique 10 août 11:30

                "Adapter certains comportements, éviter les provocations inutiles et se faire remarquer par son exemplarité ; cela pourrait être beaucoup plus efficace que s’entêter dans des parties de bras de fer inutiles et perdues d’avance..." Algerie Focusdu 8 août 2016.

                 

                 

                Perdues d’avance ? Pas pour longtemps. Dans quatre ou cinq initiatives du même style, suivies d’autant de polémiques allant decrescendo, la burkinisation sera entrée dans les esprits comme une pratique vestimentaire qui-ne-fait-de-tort-à-personne, et d’autant plus facilement qu’une certaine gauche aura stigmatisé la burkinophobie en tant que nouvelle forte de racisme.

                 

                 

                Si l’UMPS conserve le monopole du pouvoir, en quelques années, l’usage du burkini se répandra en application du même processus - l’accoutumance imperceptible à l’idée - qui a abouti à l’institutionnalisation du mariage entre hommes, qui paraissait démentiel vingt ans plus tôt.


                C’est comme cela que les choses se passent, dans les sociétés démissionnaires.


                • JMichel (---.---.103.119) 10 août 12:15

                  Et pendant ce temps après trois recours au « 49-3 » la loi Travail entre en vigueur aujourd’hui.

                  Vous etes affligeant les Francais de ce pays, vous etes irrécupérables. Plus le temps passe plus je me conforte dans l’idee d’avoir vraiment bient fait de quitter ce pays de couillons.

                  Sans hesitation vous etes les premiers au classement des citoyens les plus cons du monde.
                  Quand a cet article,

                  « Peur d’une »islamisation« de l’Europe ? »

                  NON
                  Nous citoyens de l’Est de l’Europe sommes soudés entre freres chrétiens.
                  Votre peur de l’Islamisation en Europe n’est qu’un délire de votre imagination et le résultat de votre faiblesse. Vous etes des lâches dans votre suffisance ne sachant que beugler comme des boeufs.


                  • hunter hunter 10 août 12:52

                    @JMichel

                    Vous n’avez pas tort l’ami, mais ici que voulez-vous, la seule religion qui existe, c’est celle de la carte bleue, du smartphone et du caddy, alors avec ça, on ne va pas très loin non ?

                    Enfin on a « les valeurs » qu’on peut....quand même !

                     smiley

                    Adishatz

                    H/


                  • microf 10 août 13:54

                    @JMichel
                    À défaut de ce qu´on aime, on se contente de ce qu´on a, dit un proverbe.
                    Comme ils ne peuvent rien contre le 49-3, ou contre leurs élites, ils se tournent contre les musulmans, proies faciles.


                  • JMichel (---.---.29.81) 10 août 22:05

                    @jesuispascontent
                    On ne parlait certe pas vraiment de Burka, mais tout a commence en cette periode, a culpabiliser les Francais avec le slogan « touche pas a mon pote ». Et depuis cela n’arrete plus.

                    S’integrer dans un pays, c’est une question soit d’accompagnement ou soit d’une volonte personnelle. Je peux l’affirmer sans aucun probleme car en tant qu’expatrie Francais, il etait hors de question que je continue a vivre comme un Francais dans le pays qui m’a accueilli.

                    Alors oui, ce n’est pas facile, beaucoup de paperasse, de temps, de la patience, mais quand on veut on peut y arriver.


                  • raymond 14 août 12:25

                    @JMichel
                    de toutes manières tu t’en fout tu es en Pologne.


                  • chantecler chantecler 16 août 06:21

                    @hunter
                    "la seule religion qui existe, c’est celle de la carte bleue, du smartphone et du caddy, alors avec ça, on ne va pas très loin non ?« 
                    Oui tout juste, mais j’aurais ajouté »aujourd’hui".
                    Car tout cela est relativement récent et contemporain d’ une immense paupérisation mondialisée et d’une concentration des richesses dans les mains d’une upper classe .
                    Ca a commencé quand ?
                    Peut être au moment où les US ont jugé bon de foutre la merde en Afghanistan pour faire chier les soviets et nous ont imposé leur néolibéralisme ...
                    Le reste ...
                    Une immense corruption ...
                    On achète les hommes , on détruit l’appareil judiciaire régalien .


                  • hunter hunter 10 août 12:39

                    Salut à tous

                    Bon une association loue un parc d’attractions privé, une journée, pour que ses membres se détendent !
                    Existence d’un contrat : l’assoc’ paie le parc !

                    Donc affaire privée, les participants font ce qu’ils veulent !

                    Par contre une question : si personnel masculin il y a dans ce parc, sera-t-il évincé ce jour là ?

                    Si oui, là il y a un problème juridique (voir syndicats, justice, etc...)

                    Si non.......bonne baignade habillée mesdames, perso je trouve ça pas très commode et un peu ridicule tout de même, mais vous avez payé, le contrat est accepté des deux parties, donc je n’ai rien à y redire, vous faites comme bon vous semble !

                    Adishatz

                    H/


                    • francesca2 francesca2 10 août 12:46

                      Si elles sont entre elles, quel besoin ont-elles de se camoufler ?! Ça se viole entre nanas aussi les muzz ?


                      • hunter hunter 10 août 12:48

                        @francesca2

                        Ciao bella !

                        Ça doit être les paparazzi à mon avis......
                        CA va grouiller de paparazzi, avec des téléobjectifs longs comme des jours sans pain !!

                         smiley

                        Adishatz dear !

                        H/


                      • Stop Being Silly Stop Being Silly 10 août 13:03
                        Au début, nous avons eu le tchador .... on a laissé faire. 
                        Apres on a eu la burka et on a laissé faire.
                        Maintenant, c’est le burkini sur les plages et on laisse faire ...

                        La prochaine étape c’est quoi ?



                        • hunter hunter 10 août 13:11

                          @Stop Being Silly
                           Le dernier roman de Houellebecq vous donne la réponse !

                          Adishatz

                          H/


                        • microf 10 août 13:49

                          @Stop Being Silly
                          C´est le « mariage pour tous » les musulmans.


                        • zak5 zak5 12 août 15:45

                          @hunter
                          le frère Tarik président ?


                        • Loatse Loatse 10 août 15:17

                          Le burkini est le meilleur allié du capital (qui avance aussi masqué, ah ah ah !)


                          Problème ( pour répondre à l’asticot qui nous traite de couillons) :

                          Le capital est compatible avec le mode de vie à la saoudienne........bref, avec tout ce qui ne s’oppose pas au consumérisme..

                          Cela impose de revoir sa grille de lecture : quand le doigt montre donc la lune (qui nous la joue « pleine » au moment pile poil ou le fameux textedeloi passe), regarde le doigt mais ne perd pas de vue la lune non plus ; sauf évidemment si tu es burkinicompatible tels les stylistes qui en font leur beur...

                          C’est pourtant pas compliqué à comprendre

                          .



                          • Phalanx Phalanx 10 août 16:29

                            Une nouvelle fois confusion des genres. Il n’y a absoluement rien à redire sur la légalité de leur démarche. C’est parfaitement légal.


                            Pourquoi un tel retentissement ? parce que, une nouvelle fois, les français constatent l’islamisation de leur société ...... ils sont un peu schizophrenes, ils l’appellent de leur voeux parce que l’immigration serait une « chance pour la France » et le MultiKulti le nouveau paradis. Mais face à la concrétisation de leur folie idéologique, ils resentent comme un malaise .... mdr.

                            Ce n’est qu’un élément de plus à mettre sur la liste des symptômes de la conquête musulmane de l’Europe (hallal, voile, mosqué etc ...) , sous les regards benets et ahuris des indigènes.

                            Le journal Algérie Focus parle de « chez eux » (les français), mais les Français ne veulent plus se vivre comme un peuple et une nation qu’ils ont transformé en open bar, ils n’ont plus de « chez eux », imaginez un peu des Français dire « on est chez nous » ? C’est l’image du fascime/racisme absolu. 

                            Les Français ont fait leur temps. Place à la conquête Islamique.

                            Ce n’est pas difficile à comprendre quand on connait les textes :

                            « Chassez le Christianisme, vous aurez l’Islam » - Chateaubriand 1848

                            • kader kader 14 août 19:59

                              @Phalanx
                              le pseudo et l’icone du masque.. on aimerai bien savoir d’ou tu es vraiment pour systematiquement avoir le meme discourt sans aucun discernement. tu es juste la pour faire « peur » faire ta propagande anti islam.. tu serais au moyen orient que ca m’étonnerai pas.


                            • Elliot Elliot 10 août 17:07

                              Par définition un endroit privé est privé.

                              Si j’invite des gens chez moi à une soirée, smokings et robes longues imposées, j’en ai le droit et nul n’est obligé de se plier à mes règles ( une invitation n’est pas une convocation à la Kommandantur )
                              Mes raisons sont peut-être stupides mais si je m’y tiens, ce n’est pas pour voir arriver des gus en marcel ou des filles en minijupe à ras du bonbon.

                              L’utilité de cet article est nulle sinon de surfer sur une obsession, source d’inspiration pour d’aucuns devant qui on agite pour les porter à ébullition la muleta de l’Islam.

                              Maintenant si des c…. veulent se baigner dans cet attirail, il vaut mieux qu’elles se ridiculisent dans des endroits privés plutôt que de se livrer sur les plages publiques à ce qui apparaîtra nécessairement comme une provocation pour les uns, un spectacle grotesque voire comique pour les autres.


                              • arthes arthes 10 août 17:15

                                Dans la mesure où il s agit d un espace privé. ..Elles ne font du mal à personne, elles restent entre elles.

                                Bon, les hommes n y sont pas acceptés et alors ?

                                Le déferlement et l envahissement de photos et vidéos pornographiques mettant des femmes en scène , sur le weeb qui exposent leurs génital ne sont ils pas une image assez triste de la femme , sans que cela dérange les principes laïques ? 

                                Les cartes postales avec des culs, des ni bards et des roupettes envoyées aux potes , cela fait il partie aussi des valeurs laïques ? 

                                Dans le fond, si le Burkini est l allié du capital, au meme titre que le halal , son contraire, tout ce qui dévoile le corps l est aussi.

                                Tempête dans un verre d eau.




                                • jesuispascontent jesuispascontent 10 août 20:53
                                  • @arthes

                                  • Les Français sont volontiers paillards et grivois, ça fait parti de notre socle culturel avec ses bons et ses mauvais côtés, en revanche le burkini c’est juste une aberration exotique contre lequel il faut lutter, sinon c’est la technique du-pied-dans-la-porte qui consiste à demander des petites choses pour pouvoir ensuite en demander des plus grandes...

                                  • Je suis curieux aussi de savoir si cette association touche des subventions, si c’était le cas la laïcité est bel et bien bafouée.

                                • Pierre 10 août 22:52

                                  @arthes
                                  Sauf que, mon pote, ceux qui tournent et/ou matent les pornos ne viennent pas zigouiller les bigots même si parfois il y aurait où...


                                • arthes arthes 11 août 17:56

                                  @jesuispascontent


                                  L’aspect paillard et grivois des frenchies , oui, je le trouve plutot dans les cartes postales que j’évoquais, les blagues « grasses » qui détendent et font passer un bon moment et que sont à prendre au deuxième degré...En revanche, mais ce serait hors sujet, la sollicitation et la banalisation de la pornographie ne font plus partie de cet aimable divertissement grivois , le cul se vend comme jamais et l’humain n’est qu’un tas de chair, objet de consommation avec des orifices, un animal dont la fonction n’ est que de répondre à des désirs animaux...Cette dérive est aussi une aberration , je trouve en tous les cas...Mais ça mérite d’être nuancé, s’pour ça que j’insisterai pas, ce n’est pas le sujet.

                                  De la à couvrir son corps pour aller se baigner...Beurk .Moi je préfère à poil, mais sur une plage privée et seule, avec juste l’astre solaire, la mer, le bruit du vent...Ah, on a les rêves qu’on peut (ou veut).
                                  Allez, je retourne au taf après cette baignade imaginaire smiley , au moins cet article m’aura t il évadée un peu !


                                • simir simir 12 août 00:33

                                  @Pierre
                                  Tout faux pierre.
                                  Chez les violeurs et les pédophiles la police retrouve presque toujours des images ou films porno dans les ordinateurs.


                                • simir simir 12 août 00:35

                                  @Pierre
                                  Tout faux.
                                  Chez les violeurs et pédophiles la police retrouve toujours du matériel porno dans les ordinateurs.


                                • chantecler chantecler 16 août 06:32

                                  @ arthes
                                  Bonjour ,
                                  "mettant des femmes en scène , sur le weeb qui exposent leurs génital ne sont ils pas une image assez triste de la femme , sans que cela dérange les principes laïques ? « 
                                  Oui, évidemment !
                                  Mais ça paie ... !
                                  Au fait , vous avez inventé une expression :
                                   »exposer son génital"
                                  Faut la faire breveter .
                                  Vous allez faire fortune .
                                   smiley
                                  PS : oui , il fait très chaud !


                                • franc tireur 10 août 17:28

                                  Les prosélytes nous testent sans cesse , pour voir jusqu’ou ils peuvent aller .
                                  ils ont mal choisi leur créneau entre deux attentats.
                                  La France c’est la bouffe,le pinard,la féminité . Si vous voulez vivre comme en Arabie allez en Arabie,et arretez de profiter de libertés qui autorisent la déstruction de la sociabilité de nos sociétés occidentales .
                                  On nous rétorque que c’’est une occasion rare pour ces femmes de sortir et se divertir .Bah désolé quand tes parents sont venus en France ils auraient du t’ expliquer qu’ici les femmes sont libres . A Rome soit tu fais comme les romains soit tu repars a Carthage.
                                  L’islam ne vaincra jamais notre pays ,jamais ! il faudra nous passer dessus . pour l’instant on est gentil on dit rien ,le christiannisme nous a fait ainsi . mais on va bientot se reveiller car le péril commence a poindre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès