Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le Père Gilbert et ses visages d’ange

Le Père Gilbert et ses visages d’ange

« Je bénis les motos, les maisons, les chiens, et on peut pas bénir les homos ? Nous n’avons pas à juger ce qu’ils vivent ! ».



Petit moment de bonheur pour ce "prêtre pour tous" (selon son expression) : bien qu’il soit plutôt un lève-tard (à cause de ses discussions qui se prolongent tard dans la nuit), à 7 heures du matin, ce vendredi 11 septembre 2015, le père Guy Gilbert a concélébré la messe avec le pape François, dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au Vatican où il est arrivé la veille. C’est son cadeau d’anniversaire. Ce pape, quel homme : « C’est une grâce ! Il est enfin celui que je cherchais, que je désirais tant ! ». Et Guy Gilbert de poursuivre sur ce pape simple et épatant : « On n’a pas besoin de cinq dictionnaires pour le comprendre, il a des paroles d’une vérité qui bouleverse bien au-delà des chrétiens. ».

Peut-on être un vieux jeune ? C’est un peu la problématique de celui qui a toujours voulu être le "prêtre des loubards". Dégarni du front avec de longs cheveux, blouson de cuir noir rempli de badges et de pin’s ringards, franc-parler et tutoiement de rigueur, le père Guy Gilbert fête ses 80 ans ce samedi 12 septembre 2015 : « J’ai pris conscience que j’étais vieux, mon pote. Tout simplement » (avait-il confié après son accident vasculaire cérébral en octobre 2012 alors qu’il grimpait encore aux arbres et qu’il cumulait trajets en avion et rencontres nombreuses en province).

Pour le comprendre, pour comprendre toute sa vie, il suffit de l’écouter : « Ce qui compte, c’est de cultiver son don. Le mien, c’est la parole. Je me suis imprégné du langage de gamins qui n’ont que deux cents mots de vocabulaire. ». En d’autres termes : « Ma parole n’a pas de limite, elle jaillit de mon cœur. ». Sa mission, pour être crû, c’est de savoir apercevoir chez les jeunes délinquants ou paumés « les visages d’ange derrière leur p*tain de vie de m*rde ».

_yartiGilbert03

Il est né à Rochefort mais à cause du service militaire qu’il a voulu, dans des conditions très éprouvantes (le bruit des bombes, la torture qu’il rejeta, etc.), il a passé sa jeunesse en Algérie, de l’âge de 22 ans à l’âge de 35 ans. Fils d’ouvrier dans une famille très nombreuse, il a eu la vocation très vite. Il fut ordonné prêtre près d’Alger où il a "exercé" pendant cinq années (comme vicaire à Blida). Quand il revint à Paris, il se transforma en éducateur spécialisé auprès de jeunes délinquants. Il a pu trouver également de quoi financer une vieille ferme à retaper dans les Alpes-de-Haute-Provence, qui s’est métamorphosé en un centre d’accueil pour réinsérer des jeunes en difficulté par le travail dans sa Bergerie de Faucon.

Le père Gilbert s’est fait connaître justement par son franc-parler et son métier d’éducateur qu’il a raconté dans de nombreux livres (quarante-trois, le dernier est paru le 30 octobre 2014). Les titres sont tous très évocateurs de sa vie : "Un prêtre chez les loubards" (1978), "La rue est mon église" (1980), "Avec mon aube et mes santiags" (1988), "Dealer d’amour" (1997), "Aimer à tout casser" (1999), "L’Évangile selon saint Loubard" (2003), "Kamikaze de l’espérance" (2004), "Lutte et aime là où tu es" (2009), "Vagabond de la bonne nouvelle" (2012), etc. Ses droits d’auteur et les dons lui permettent d’assurer l’emploi de quatre salariés et l’entretien de la bâtisse.

_yartiGilbert05

Étrangement, il n’est au "Who’s Who" que depuis 2009 et a reçu la légion d’honneur des mains de l’abbé Pierre le 7 décembre 2006. Parmi les aspects un peu people, il a fait partie de la délégation qui a accompagné le Président Nicolas Sarkozy au Vatican le 20 décembre 2007 et il a marié Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau le 7 mai 2008 (« Ce sont des perles précieuses, mais ce sont les plus pauvres qui sont au cœur de ma vie. »). Il est encore conseiller comme personnalité qualifiée auprès du Défenseur des droits.

_yartiGilbert02

Le star system est-il compatible avec l’humilité ? C’est la question récurrente qu’il se pose toujours alors qu’on le réclame partout en France et en Belgique : « Mes mots devraient être usés à la longue, bon sang de bonsoir ! (…) Au départ, oui, je me prenais pour le Saint-Esprit. Je ne voulais pas faire de livre et j’ai vendu 300 000 exemplaires de "Un Prêtre chez les loubards". Mais maintenant, je trouve ça humiliant d’être distingué tout le temps. Pourquoi moi ? Pourquoi toujours ma gueule ? Je ne supporte plus les louanges. Je dis souvent aux gens que j’aimerais être comme ils me décrivent. Mais je ne suis qu’un pauvre mec (…) avec tous mes défauts ».

_yartiGilbert04

C’est un double anniversaire cette année puisqu’il a aussi fêté le 3 juillet 2015 ses cinquante ans de sacerdoce, un jubilé. Il les a fêtés dans sa ferme le 5 juillet 2015 aux côtés notamment de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri devenu évêque de Gap. Une occasion pour évoquer sa "succession" à la bergerie : « Quant à ma relève humaine, comme président de l’association laïque que je préside, je tente de la susciter depuis plus de dix ans. Elle viendra ou pas. La Providence qui ne m’a jamais quitté saura, je l’espère, l’assumer, avant la Grande Rencontre. ».

Au-delà des Gorges du Verdon (où il se rend cinq jours par mois), le père Gilbert est toujours fidèle à sa permanence parisienne, au 46 rue Riquet dans le dix-neuvième arrondissement, où les sonneries de téléphone l’abrutissent chaque jour de 14 heures à 2 heures du matin : « Je mourrai sur le terrain. Je ne me vois pas finir dans un mouroir de prêtres. À moins que certains soient délinquants ! ». Bon anniversaire, le pote !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (12 septembre 2015)
http://www.rakotoarison.eu

(Sources : Diocèse de Gap, "La Croix" et "Ouest France").


Pour aller plus loin :
Père Gilbert.
Frère Roger.
Concile Vatican II.
Jean XXIII.
Paul VI.
Jean-Paul II.
Benoît XVI.
Pape François.
Monseigneur Romero.
Sœur Emmanuelle.
Abbé Pierre.
Le dalaï-lama.
Jean-Marie Vianney.
Jean-Marie Lustiger.
Albert Decourtray.
Le Pardon.
La Passion.


_yartiGilbert06


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • njama njama 12 septembre 2015 15:50

    Est-ce que c’est l’homosexualité le problème ? ce ne serait pas plutôt mille ans de célibat des prêtres qu’il faudrait dézinguer ?
    On s’en fout des homos, quoique la séparation des sexes dans l’Église (séminaires, monastères, couvents) loin d’être naturelle favorise cette déviance homosexuelle ...
    Enquête - Prêtres homos : le grand tabou http://golias-news.fr/article5711.html


    • oncle archibald 12 septembre 2015 15:55

      Pour le Père Gilbert, comme le Pape François, j’ai envie de dire : « Duos habet et bene pendentes » 


      Des mecs comme eux il n’y en a pas assez dans le clergé, mais il y en a quelques uns quand même ; et ils sont là au bon moment. Deo gratias !

      • njama njama 12 septembre 2015 16:20

        @oncle archibald
        à eux deux ils en ont quatre, on avait deviné
        s’ils ont des relations amoureuses ensemble (?), je ne sais pas, et cela ne regarderait qu’eux, après tout, sans vouloir casser l’enthousiasme LGBT du père Gilbert, déjà que l’Église se porte très très mal ... si en plus elle a des prêtres traviole cage aux folles, le reste de fidèles va se barrer 


      • oncle archibald 12 septembre 2015 16:32

        @njama : votre premier post de 15h50 permet de constater que vous ne comprenez pas le sens de ce que vous lisez, le second de 16h20 révèle que vous vous passionnez pour la flore et la faune qui prospèrent ordinairement dans les caniveaux et le troisième de 16h27 enfonce le clou, si j’ose dire vu la « hauteur » de vos propos ….


      • njama njama 12 septembre 2015 16:50

        @oncle archibald
        déjà que je ne suis nullement enthousiasmé par les bénédictions d’où qu’elles viennent, auxquelles je ne crois pas et que je tiens pour pures superstitions dignes de marabouts, vous comprendrez qu’en plus je ne saurai militer d’un atome de ma personne pour la bénédiction des homosexuel(le)s
        J’avoue ne plus être très « catho » ... pas complétement apostat mais pas loin et je ne peux que m’attrister que des dérives de la barque de Pierre ...
        sinon la sexualité des homosexuel(le)s je m’en fous complétement ... tant qu’elle ne dérange pas la vie des autres (ce n’est pas ma tasse de thé, et ne suis pas adepte de la gay-pride)
        Ce n’est pas l’homosexualité le problème de fond ... laquelle est une question très marginale dans la société et toute proportion gardée sûrement assez identique dans l’Église ... je ne jette pas la pierre
        Le sujet de l’article me permet juste de remettre la question du célibat des prêtres sur le tapis, comme de répondre indirectement au père Gilbert qu’il se trompe de cible (ou de culotte ?) et qu’on s’en fout des tafioles 


      • njama njama 12 septembre 2015 16:53

        @ oncle archibald
        et qu’on s’en fout des tafioles 
        n’y voyez rien de péjoratif c’est juste un langage de loubard façon père Gilbert


      • oncle archibald 12 septembre 2015 17:33

        @njama : en gros le Père Gilbert serait d’accord avec vous pour dire dans son langage de loubard qu’une tafiole c’est quand même un mec comme un autre .. Il s’en fout qu’un mec soit une tafiole, lui il ne voit qu’une créature de Dieu. 


        Et l’autre couillu de François avait dit exactement la même chose dans un avion qui le ramenait du Brésil au Vatican : qui suis-je pour les juger ? Pas mal non pour des curés que leur condition de curé rend taxable d’avance de tous les maux de la terre et qui doivent être immédiatement soupçonnés vu leur situation, soit d’être homophobes soit d’être pédés.

        Vous ne voulez pas essayer de faire comme eux ? Vous en foutre des curés qui baisent, y compris ceux qui baisent avec des hommes ? Laissez les se débrouiller avec leurs problèmes et leur conscience, ça ne doit pas être si facile.

      • njama njama 12 septembre 2015 16:27

        Le prochain pape sera-t-il GAY ?


        • njama njama 12 septembre 2015 16:33

          Venerabilis, le site internet pour prêtres homosexuels ?
           
          VENERABILIS.COM : Le site officiel du Vatican pour les prêtres catholiques gays ?


          • oncle archibald 12 septembre 2015 17:45

            Et j’observe à regret que je me suis laissé entrainer par vous « Njama » sur une piste complètement subsidiaire à l’article dont le sujet n’est pas « l’homosexualité et l’église » mais juste la vie d’un curé « pas comme les autres » .


            Guy Gilbert a toujours recherché la compagnie des paumés, des délaissés, des marginaux et des pauvres, comme le lui enjoint la substantifique moelle de l’évangile. Et il n’a toujours pas envie de s’arrêter ! Et il est heureux de voir au Vatican quelqu’un qui non seulement le comprend mais l’approuve, sangs doute au grand dam de certains « pontes » qui marchent bien dans les clous avec leurs jolis souliers rouges.

            C’est pas courant d’arriver à 80 ans et de se rendre compte comme lui que oui, c’était bien ça qu’on voulait faire à 20 ans et qu’on a plus ou moins réussi à le faire pendant 60 ans. Qui d’entre nous pourra en dire autant ?

            • njama njama 12 septembre 2015 19:43

              @oncle archibald
              Guy Gilbert fait bien passer le message qu’on s’en fout qu’ils soient « homos », c’est des mecs comme les autres, je n’ai rien dit d’autre
              maintenant les revendications identitaires foireuses (homos) qu’ils les laissent à la porte de l’Église, et à la porte tout court puisque ils (elles) sont comme les autres ...
              Je me suis certainement aussi laissé entrainer par l’article qui laisser un relent de revendication de mariage pour tous


            • Simple citoyenne Simple citoyenne 12 septembre 2015 17:47

              Bonjour auteur ; un homme d’une valeur inestimable un véritable humaniste, il comprend le cœur de l’homme et parfois au-delà même de ce que même le plus généreux des uns et des autres, aurait sans doute des limites.


              • volpa volpa 12 septembre 2015 20:03

                Il devrait faire du rap, c’est plus à la mode.


                • Pie 3,14 12 septembre 2015 21:13

                  Que pense le père Gilbert de l’affaire Lambert ?


                  Je doute qu’il ait le même avis que l’auteur.

                  • bakerstreet bakerstreet 13 septembre 2015 01:36

                    Un peu la tête de Léo Ferré des années 70, 

                    mais sans la guenon sur l’épaule pour lui montrer la voix
                    Et lui faire catéchisme et même pire
                     L’a l’air sympa, et je veux bien faire une virée en moto avec lui, 
                    plutôt qu’un tour de pédalo avec l’ayatollah Konmeyni, 
                    ou un tour de vélo avec jean Marie !

                    Homo je m’en fou chacun fait ce qui’il veut comme métier dans la vie
                    Et y a pas de sot métier, même celui de prêtre ou de curé
                    Les jardins de curé sont très bien, les bobos parisiens tentent de les imiter
                    Déjà dans les années 70 ils essayaient d’imiter Léo Férré. 

                    • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 13 septembre 2015 11:27

                      Le père Gilbert, authentique messager du Christ. Dans un autre registre, le père Brune qui rejette autant le modernisme que le traditionalisme dans l’Église catholique romaine, très proche de l’orthodoxie.

                      Deux catholiques d’une espèce assez particulière mais aussi deux figures médiatiques qui ne doivent, cependant, pas faire oublier les quelques hommes d’Église anonymes qui croient, eux aussi, encore au tombeau, au linceul et à la Résurrection, à cette Croix qui plonge dans les égouts de l’humanité pour s’élever jusqu’au Ciel.
                      Des hommes qui préféreront toujours les parias à cet écœurant troupeau de médiocres innocents qui dit n’avoir rien à se reprocher et qui a fait de Dieu un misérable petit épicier pour mieux le liquider ensuite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès