Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Meurtres homophobes de Liège (Belgique) : Mgr Aloys Jousten condamne la (...)

Meurtres homophobes de Liège (Belgique) : Mgr Aloys Jousten condamne la violence homophobe

"Ces dernières semaines, l’agglomération liégeoise a été le théâtre d’actes violents mortels. L’homophobie s’avère en être une des motivations. Si, en soi, l’homophobie est déjà répréhensible, il est encore plus inadmissible qu’elle puisse conduire à de tels actes.

Une réflexion de la part des responsables de la vie publique et éducative sur l’origine de la violence sous toutes ses formes s’impose. Elle est d’autant plus nécessaire que souvent les faibles et les fragiles en sont ou risquent d’en être les premières victimes.

+ Aloys Jousten

Évêque de Liège"

Tel est le communiqué publié sur le site de l’évêché de Liège, il y a quelques jours. Une information qui aurait pu passer inaperçue…

Ces derniers mois, la ville de liège a connu deux meurtres à caractère homophobe d’une rare violence. Le premier a été celui de Ihsane Jarfi, disparu en avril 2012 à sa sortie d’une discothèque gay et dont le corps a été retrouvé une semaine plus tard dans un champ de Nandrin, une bourgade située à quelques kilomètres de Liège. Le second est celui d’un sexagénaire, tué à coups de marteau par un homme de 34 ans, dans le parc d’Avroy de Liège qui est un lieu de rencontres fréquenté par des gays, surtout la nuit. 

Le plan « tolérance zéro contre les violences homophobes » a été mis en place par les autorités locales. Deux policiers seront formés pour mieux assister les victimes. « Il faut que les personnes victimes de ces agressions se sentent en confiance et qu'elles soient reçues de la meilleure manière, a indiqué Willy Demeyer, bourgmestre de Liège. C'était déjà le cas, mais nous voulons, avec les associations, accentuer cette pratique. D'autre part, on va pratiquer la tolérance zéro en matière d'agressions homophobes, comme nous le faisons déjà pour les violences partenariales et conjugales ».

Il y a quelques jours, la surprise venait de Mgr Aloys Jousten, évêque de Liège qui a condamné de façon ferme toute forme de violence homophobe. Fait assez rare de la part d’un haut dignitaire religieux et qui mérite d’être salué.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Antoine Diederick 1er août 2012 15:06

    Le rejet des homosexuels est une discrimination.

    Le terme « homophobie » n’est pas le bon pour nommer cette phobie.

    Autre question :« Est-il normal qu’un parc public soit, la nuit, le lieu de rendez-vous galant de la communauté homosexuelle ? »

    « Ne serait-il pas judicieux de sécuriser ces lieux pour protéger les homosexuels ? »

    Je pose ces questions car j’ai pu lire de curieux amalgames de sens dans la presse en général suite au drame du parc d’Avroy.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 1er août 2012 15:30

      Oui le rejet des homosexuels est une discrimination. On utilise le terme d’homophobie. Quel autre terme utiliser ?

      Je tiens également à préciser que toute la communauté homosexuelle de fréquente pas les parcs la nuit.

       


    • Antoine Diederick 1er août 2012 15:18

      c’est un drame dans lequel un homme trentenaire s’est introduit de nuit dans un parc rendez-vous d’homosexuel et qui a sauvagement frappé à mort une homme d’un soixantaine d’année qui recherchait une rencontre.

      l’assassin aurait déclaré vouloir se venger d’en viol subi enfant....

      c’est assez sordide comme histoire et navrante....

      Tu devrais changer d’avatar .....stopper la provoc. aussi....parce, je crois pas qu’on te prend pas au sérieux.


    • Antoine Diederick 1er août 2012 15:20

      et je fais un lapsus du coup « une homme ».... smiley


    • Antoine Diederick 1er août 2012 17:58

      A Schweizer

      C’est nouveau, selon moi, qu’un évêque se prononce ainsi, mais je n’en suis pas étonné, il est dans son rôle et la ville de Liège vient d’être le théâtre de deux faits divers du même type. Je trouve cela normal.

      Modernisation, oui. Une autre image après le scandale des prêtres pédophile...oui, je crois que cela a du jouer.


    • oncle archibald 1er août 2012 15:14

      Deux observations :

      La première est que je n’ai jamais vu un eveque approuver un meurtre quelle qu’en soit la victime, et donc qu’il est parfaitement normal qu’un « haut dignitaire religieux » vous auriez du ajouter Chrétien, parce qu’en ce qui concerne les musulmans le raisonnement n’est pas le même, s’insurge de tout meurtre et à plus forte raison s’il a un caractère discriminatoire ou raciste.

      La deuxième c’est que vous qualifiez de « meurtre homophobe » les deux faits divers que vous rapportez, sans apporter le moindre élément à l’appui de vos affirmations .. Savez vous qui a commis ces meurtres et quelle a été la motivation des meurtriers ? Est-il in-envisageable que le meurtre d’un homosexuel soit commis par un autre homosexuel par jalousie ou par un assassin « ordinaire » motivé par le vol ou un autre motif totalement étranger à la préférence sexuelle de la victime ?

      • Antoine Diederick 1er août 2012 15:21

        a Oncle Archibald, voir plus haut succinctement.


      • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 1er août 2012 15:25

        Le caractère homophobe de ces deux meurtres odieux a reconnu par les autorités judiciaires belges. Les auteurs présumés des faits ont également avoué avoir commis ces crimes pour « casser du pédé ». 


        • anty 2 août 2012 12:11

          @l’auteur 

          Vous tapez dans l’hétérophobie en affirmant que ce meurtre est homophobe 
          Le meurtre reste le meurtre point barre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès