Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Ne touchez pas à la sainte manif de Civitas

Ne touchez pas à la sainte manif de Civitas

Pourquoi se priver de ce spectacle guignolesque et de ces propos caricaturaux ?

Sainte Marie mère de dieu

Mes camarades Yann Galut (député) et Patricia Schillinger (sénatrice) se mettent le doigt dans l'oeil quand ils dénoncent la pieuse manifestation de Civita, la disant illégale. Certes elle est menée par un immigré belge qui vient avaler les hosties des fidêles français, un Alain Escada, ancien membre d'un F-Haine belge. Mais vous conviendrez qu'il serait mal venu que des élus PS réclament la reconduite outre-Quiévrain de ce personnage qui évoque, par son côté chafouin, Gérard Languedeputte, autrefois incarné par Antoine de Caunes.

Quand l’ordre public n’est pas en danger, la liberté s’impose

La relecture des débats qui ont précédé le vote de la loi de 1905 – de haute volée, loin des éructations de Copé et consorts - est instructive. Ainsi l’Article 25, dans sa rédaction initiale, édictait que les églises, séparées de l’état, « n’ont pas le droit d’emprunter la voie publique pour les manifestations de leur culte » car elles imposeraient ainsi « aux indifférents, aux adeptes des autres confessions religieuses le spectacle inévitable de leurs rites particuliers. »

C’est un député catholique, M. Groussau qui combat cet article : « Il n’y a point à tenir compte des susceptibilités des libres penseurs ou des religionnaires de confessions différentes sous le prétexte que leurs regards peuvent se trouver offensés et leurs sentiments froissés. La liberté de conscience ne doit pas être conçue d’une façon négative, comme imposant aux différentes confessions religieuses l’obligation de se dissimuler, elle doit être conçue d’une façon positive, comme leur imposant de se tolérer réciproquement, ce qui implique pour chacune d’elle la faculté de se développer, de se manifester. » Il ajoute « quand l’ordre public n’est pas en danger, il y a un autre intérêt qui s’impose, c’est celui de la liberté. »

Ferdinand Buisson approuve. Aristide Briand ironise « Je n’ai pas vu, sans étonnement, mais aussi sans quelque plaisir, l’honorable M. Groussau faire brûler sur l’autel de la liberté tant d’encens que la Chambre en est encore toute parfumée ». Et l’article devenu 27 sera modifié, reconnaissant de fait une de nos libertés fondamentales : le droit de manifester dans le respect de l’ordre public.

Civitas nous offre une caricature des positions de l'église

Escada et ses bigots

On conviendra que les ensoutanés, cagots et bigottes, agenouillés et chantant leur doux (?) cantiques entravent sans doute en partie la circulation, mais ne menacent pas l’ordre public. Les entendre implorer leur « Sainte Marie, mère de dieu » est assez plaisant, car question violation de la procréation « naturelle », elle se pose un peu là la vierge.

Surtout le spectacle que donnent ces intégristes ridiculise leur cause. Et met à bas le savant édifice mis en place par les prélats, voulant faire croire à la non homophobie de leur église. Là les chaisières haineuses s’en donnent à cœur aigri. Il faut entendre leurs propos délirants.

On n’est pas si loin de la canularesque Frigide Barjot, mise en avant pour tenter de ripoliner l’image réactionnaire de l’église.

Que l’encyclique papale Humanæ vitæ proclame que "Le mariage n'est pas l'effet du hasard ou un produit de l'évolution de forces naturelles inconscientes : c'est une sage institution du Créateur pour réaliser dans l'humanité son dessein d'amour (le créateur en question a quand même mis douze siècles à instituer ce « sacrement ») […] il représente l'union du Christ et de l'Eglise. […]Le mariage et l'amour conjugal sont ordonnés par leur nature à la procréation et à l'éducation des enfants. De fait, les enfants sont le don le plus excellent du mariage et ils contribuent grandement au bien des parents eux-mêmes ", ne regarde que les adeptes de cette religion. De même que le refus de méthodes contraceptives autres que d’user du mariage (en langage courant faire l’amour) dans les seules périodes infécondes et régler ainsi la natalité sans porter atteinte aux principes moraux, ne concerne que leurs fidèles.

Pas homophobes ?

Mais difficile de plaider la non homophobie quand le cardinal Ratzinger écrit : « Bien qu'elle ne soit pas en elle-même un péché, l'inclination particulière de la personne homosexuelle constitue néanmoins une tendance, plus ou moins forte, vers un comportement intrinsèquement mauvais du point de vue moral. C'est la raison pour laquelle l'inclination elle-même doit être considérée comme objectivement désordonnée. » On lit bien, c’est l’inclination seule qui est condamnée. Et le même écrira en 2003 : « Reconnaître légalement les unions homosexuelles ou les assimiler au mariage, signifierait non seulement approuver un comportement déviant, et par conséquent en faire un modèle dans la société actuelle, mais aussi masquer des valeurs fondamentales qui appartiennent au patrimoine commun de l’humanité » (citations empruntées à Grains d’encre).

Civitas nous offre une caricature des positions de l’église catholique. En grossissant le trait, mais guère plus que Barbarin, elle montre la vraie position d’un haut clergé qui veut imposer la loi religieuse sur la loi civile.

Pour ces deux raisons – respect de la lettre et surtout de l’esprit de la loi de 1905, spectacle comique et propos révélateurs – ne touchez pas à la sainte manif de Civitas.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 2 février 2013 07:47

    Je pense moi que (M ou Mme ?) Frigide Barjot, qui ne représente rien d’autre qu’elle même, a été mis(e) en avant par la presse et le gouvernement ... pour caricaturer cette manifestation et ce mouvement. Communication et manipulation.
    Par contre, si l’auteur, laic, trouve ces manifestants qui expriment leur foi (qui n’est pas la mienne) « ridicules » et « grotesques », que pense t-il des chars les plus expressifs de la gay pride ? Du fait qu’une minorité, certes très voyante, tente d’imposer son mode de vie à toute la société ?
    Ces projets ne pourraient ils rentrer dans un plus vaste de casse de nos sociétés, de leur identité ?


    • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 08:31

      Frigide Barjot a donc été mise en tête de la fameuse manifestation, sous-estimée, comme chacun sait, par le vilain préfet de police, par le gouvernement ! Le mensonge poussé à ce point devient du grand art.
      Et en quoi le mariage de deux personnes du même sexe m’imposerait leur mode de vie ?


    • La mouche du coche La mouche du coche 2 février 2013 09:09

      L’auteur a soigneusement évité de parler des femen qui prouvait au monde la vulgarité et la laideur de sa position smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 2 février 2013 09:12

      Oups. Des fautes d’orthographe se cachent dans mon dernier commentaire. Sauriez vous les retrouver ? smiley


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 février 2013 16:36

      En 1905, lors de l’inventaire des biens de l’Eglise, l’armée et la gendarmerie ont ouvert le feu sur les regroupements de crapauds de bénitiers qui s’opposaient à la loi. Et à coups de fusil Lebel, s’il vous plaît. Pan ! dans la gueule. Après ça les ensoutanés filaient comme des lapins à la vue du moindre képi. Quel spectacle.

      C’était le bon temps... alors que là, même pas un petit coup de matraque de CRS pour leur apprendre le martyre. Tout se perd.

       smiley smiley


    • vieux grincheux 2 février 2013 20:53

      @ l’ auteur


      Trés bon article et je plussoie car 

      DIEU A INVENTE LA LAMPE DE POCHE RECHARGEABLE PAR MANIVELLE

      Ben oui !!! la lune, le soleil est les étoiles n’ ont été créés que le quatrième jour......

      Donc, d’ où venait la lumière du premier jour ?......

      Mais ce coup de projecteur, c ’est Dovstoïevski qui le donne en la personne de Smerdiakov !!!! (sic) dans « les frères Karamazov »....

      Maintenant, si les croooooayants veulent infirmer les 12 preuves de l’ Inexistence de dieu, c ’est par ici :http://www.fnlp.fr/spip.php?article122

      KONSELEDIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!

      VG


    • COVADONGA722 COVADONGA722 2 février 2013 08:00

      absolument hilarant , l’auteur se comporte de maniere aussi sectaire que ceux qu’il entend denoncer.
      Son discour « laicard » est aussi connoté siecle dernier que le comportement de ceux qu’il dénonce .
      En fait il sont du meme espace temps coupé du réel et utilisant un discour ne signifiant plus rien..
      Sans compterqu’il y a gros a parier que notre innéffable auteur est de ceux bien plus accueillant et tolerant avec des communautarisme societaux et religieux beaucoup plus dangereux pour sa chere République ; cette republique que ses camarades sociaux démocrates comme ils les nomment ont largement contribués avec le concour des« freres la truelle » à transformer en ripoublique !
      Asinus : ne varietur


      • Shawford Shawford 2 février 2013 08:01

        Vais je t’avoir dans le Nez aujourd’ui ?


        Saw

        No varieté

      • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 08:37

        L’anonyme, à part sortir des insultes éculées, sait-il faire autre chose ?
        Et le reste du commentaire est quasi une caricature de la prose des Maurras, Barrès, Daudet, etc.


      • COLRE COLRE 2 février 2013 16:23

        Cova, vous prononcez le mot « laïcard » comme un vulgaire calotin ? cette péjoration de langage pour « laïc », cela cache en général du bon vieil intégriste… Cela m’étonne, je vous croyais un franc anti-clérical (comme moi).

        Quant aux prières du rue, j’y suis aussi farouchement opposée que celles de la rue Myrha. Davantage, même, à voir venir ces intégristes prier devant le Parlement de la République. Pas vous ?
        Vous n’avez donc pas de critique à faire envers cette provocation intégriste…


      • COVADONGA722 COVADONGA722 2 février 2013 19:19

        bonsoir Colre vous me savez aussi laique que vous , j’avais pris pourtant bien soin
         de mettre «  »« pour signifier que je reprenais l’interpretation, à l’aune du » cagot qu’il utilise si volontier .
        Quand au priere de rue il ne vous aura pas échappé que je soupconne l’auteur d’etre par atavisme politicard beaucoup plus tolerant à certaines qu’a d’autres .
        Je persites à penser que notre nation se defait parce que le politique preferant des clients aux citoyens, il cede aux communautarismes divers et varies. L’auteur au motif de defendre un communautarisme comportemental s’en prend à un communautarisme religieux .Il se declare lui meme camarade de ceux qui procede à la mise à l’encan des valeurs républicaine ! je me borne à le renvoyer à ses palidonnies socdems.
        Asinus : ne varietur


      • COLRE COLRE 2 février 2013 20:03

        Bonsoir Cova, Je ne connais pas l’auteur, mais quelqu’un qui se présente dans son CV comme : « Laïque dans la lignée d’Aristide Briand, cheville ouvrière de 1905 » ne peut pas être complètement mauvais…

        Son article me convient parfaitement. Marre des intégristes religieux qui veulent régenter nos vies et font pression sur le parlement. Une citation dans ce sit-in obscurantiste : « La voix de l’abbé Régis de Cacqueray s’élève : Faisons-nous de la politique ? Oui. Nous faisons la politique de notre Christ Roi ». 

        Eh bien NON.

        Quant à vos soupçons, je ne sais pas s’ils sont justifiés, mais peu importe. Ici, j’aurais espéré un blâme plus explicite sur les dévots et grenouilles qui osent se mêler de politique, plutôt que de renvoyer dos-à-dos l’intégriste et le laïc.


      • COVADONGA722 COVADONGA722 2 février 2013 21:10

        yep , ben c’est que je les renvoie pas dos à dos , le danger ça s’identifie et se classe par priorité et vous m’excuserez mais entre les cathos à genoux n’ayant quasiement plus de prise sur la sociétés et ceux nous concoctant la marchandisations des ventres ceux dont les egeries proclament ! :«  l’ennemi de la femme c’est l’enfant et la famille » ceux qui nous taxent d’antisemite nous sommant d’acceder à leur desideratas ceux organisant en douce la gpa
        faisant appel implicitement au ventres immigrés ceux organisant la societé du genders. Yep oui je priorise les dangers dont l’auteur, porte parole de ce que je vient de décrire et allié des socdem vendant la nation à l’encan . Yep oui le danger premier est la , pas quelques croyants des rues dont vous remarquerez que bizarrement ceux qui s’en effraie faisaient allegrement l’impasse sur d’autres prieres de rues mais qui elles dans le cadre de la repentance j’imagine sont de bon aloi !Non Colre je ne les renvois pas dos à dos ! l’urgence c’est la société que l’on nous concocte aujourd’hui pas celle revolue dont reve
        quelques cathos egarés en ce siecle !Et je me refuse à croire que beaucoup ici ne le voit pas ils preferent se voiler la face soit qu’ils soient acteurs de cette duperie soit qu’ils aient definitivement choisis leur camp fut il ce camp le fossoyeur des idéeaux qu’ils pretendent défendre .
        Asinus ; ne varietur


      • Shawford Agoranymous443 2 février 2013 21:12

        Shaw


        ne varietur

        Très belle soirée à toi Cova smiley

      • COLRE COLRE 3 février 2013 17:57

        Cova, 

        Votre laïcité est à géométrie variable. Il y aurait les bons et les mauvais anti-cléricaux. Non, la laïcité ne transige pas avec les « pauvres » religieux à genoux qui prient dans la rue, que ce soit devant le parlement (un comble !) ou dans la rue Myrha.

        Grand bien vous fasse d’établir vos hiérarchies personnelles et de distribuer vos mauvais points de dangerosité. Cela ne regarde que vous et vos « accomodements raisonnables ».

        Le problème : ils sont tous dangereux, cathos, islamiques, juifs, etc. D’ailleurs ils s’entendent en douce comme larrons en foire. Si les cathos vous paraissent égarés, c’est parce que la république les a tenus en laisse depuis 1905. Relâchez la bride, et vous les voyez reprendre du poil de la bête, faire de l’entrisme et imposer leur moralisme du fond des âges. Ne vous faites aucune illusion dans vos priorités, dans la manif il y avait représentées toutes les religions, et pas seulement les cathos. Les médias n’en ont pas parlé, comme d’habitude, il n’aurait pas fallu les stigmatiser, les pôvres… 

        Vous l’avez pourtant lu et relu que RIEN dans la loi ni dans les déclarations gouvernementales n’autorisait la GPA. Rien.
        Ressasser le contraire de com en com ne changera pas votre déni en réalité. C’est vous qui rêvez, pas moi. Lisez la loi, rien que la loi. Lisez le vote du PS à l’issue du débat sur la révision des lois de la bioéthique : c’est niet… Votre matraquage s’apparente à de l’intox, permettez-moi de le dire, à colporter inlassablement ces fantasmes menaçants que vous agitez comme la cloche d’un lépreux !

        Vous faites une fixette sur Bergé qui n’est ni porte-parole ni représentatif de qui que ce soit. Il incarne à vos yeux le mal absolu, il est riche, bourgeois, homo et de gauche ! tant d’infamies réunies en un seul homme en font votre cible obsessionnelle. Dommage pour votre idéologie, mais il n’a que sa liberté de parole à lui, et ceux qui pensent et décident dans ce pays sont en total désaccord avec son opinion. Tout le monde ne marche pas au pas, ce n’est pas l’armée. Ce qui compte, ce sont les décisions politiques et, en dernier ressort, les lois de la république. Là, on débat, puis on vote.

        Et voilà que vous allez jusqu’à m’envoyer à la figure Marcela Iacub ! Ça, faut le faire…

        Là, vous vous discréditez, Cova. Cela montre bien que n’importe quel ragot qui bruisse sur le net et vous vous jetez dessus pour l’accaparer ou pour salir votre « ennemi ». Vous prenez tout ce qui bouge, n’importe quel buzz de bas étage, et vous le matraquez à votre tour. C’est un principe de propagande. 2 minutes sur le net aurait suffit pour voir à qui vous aviez affaire. La présenter comme l’égérie des féministes (! !) est une mystification du plus haut comique, quand on connaît un tant soit peu ses idées… !


        Enfin, je vous ai posé plusieurs fois la question, mais c’est bizarre que vous ne répondiez pas.
        Vous qui êtes si attaché (comme moi) au refus absolu de la marchandisation des ventres de femmes, allez-vous participer (comme moi) au projet d’abolition de la prostitution qui est aussi une marchandisation des ventres ? là où il y a aussi (je reprends vos mots) une « préférence des clients aux citoyens », une exploitation des « ventres immigrés » et des pays pauvres… ?


      • Aldous Aldous 2 février 2013 10:08

        Un article pour nous dire une évidence : que la liberté de manifester ne dépend pas des opinions des manifestants.


        C’est quoi ? Le contre-article de Dibella d’hier qui en était pas loin de demander la réouverture des goulags pour les cathos ?

        Le bon et le méchant flic ?

        Ridicule.


        • Aldous Aldous 2 février 2013 13:30

          erratum, il faut lire : Le goulag pour les chrétiens.


          En effet, les cathos sont bien moins nombreux que les orthodoxes en Russie.

        • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 14:30

          Ridicule vous-même !
          Variante Myardienne du point Godwin : les soviets à l’assemblée et le goulag pour les cathos.
          Comme dirait Le Canard : le mur du çon est pulvérisé.


        • Aldous Aldous 2 février 2013 15:07

          le ridicule rend méchant ! smiley



        • niberta 2 février 2013 19:48

          Et lrs protestants vous en faîte quoi ? Le goulag était ouvert aux homos, car chez les cocos d’alors l’homosexualité était considéré comme une perversion bourgeoise !!


        • Aldous Aldous 2 février 2013 22:42

          y’a des protestants en Russie ? Première nouvelle !


        • shiatsulandes40 shiatsulandes40 2 février 2013 10:41

           « le principal problème de l’homme est qu’il recherche l’ivraie dans le champ de son voisin au lieu de s’occuper de sa propre culture »

           

          • jymb 2 février 2013 12:00

            En matière de ridicule guignolesque, je vous invite à aller voir passer...une gay pride. J’ai fait la démarche, et je crois que rien ne peut enfoncer ce spectacle.

            Notons d’ailleurs que certain(es) ne peuvent s’empêcher de se costumer...en bonne soeurs.

            Ah, refoulement quand tu nous tiens ! 


            • oncle archibald 2 février 2013 12:25

              Oui les gay-prides sont capables de rendre l’honnête homme homophobe tout autant que les manifestations de Civitas sont capables de rendre quiconque cathophobe.. Exagération et provocation sont les mamelles de la France-Hollande ! 

              Et c’est vrai le pauvre, mettez vous à sa place ... Il faut bien qu’il trouve quelque chose pour nous faire penser à autre chose qu’au chômage des uns, la détresse des autres, le gaspillage de l’argent public, les profits éhontés que procure une spéculation boursière décomplexée ... 

              Allez une bonne guerre, quelques plumes dans le cul par ci et quelques cierges sur la voie publique par là, et le tour est joué ! On n’en parle plus ...

            • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 14:16

              @oncle archibald
              Il me semble avoir déjà croisé cet anonyme au pseudo digne de la gay-pride
              Juste une petite différence : la gay-pride se présente comme une parodie carnavalesque, les cagots, bigottes et ensoutanés de Caritas eux sont au 1er degré.
              Comparaison n’est pas raison, pour reprendre un truisme.


            • amipb amipb 2 février 2013 15:05

              Bravo, Mr Launay, par vos réponses vous démontrez, comme dit plus haut, la haute idée que vous avez du débat.

              Vouloir l’« égalité pour tous » et insulter pareillement celles et ceux qui ne pensent pas comme vous, n’est-ce pas une tolérance à sens unique ?

              Après la droite sourde et ridicule, c’est donc la place à la gauche schizophrène. Et certains s’étonnent que cela pousse certains vers les extrêmes...

              Il est pourtant grand temps de remettre l’entraide et le partage à l’honneur, plutôt que la promotion d’idéologies factices, ne s’appuyant que sur des désirs d’adultes et à cent lieues de toute réalité scientifique.


            • oncle archibald 2 février 2013 17:44

              Comparaison n’est pas raison, pour reprendre un truisme (lapalissade, évidence, poncif, fadasserie, quotidienneté, cliché, lieu commun), mais JF Launay lui a toujours raison, ça en est un autre ....


            • niberta 2 février 2013 19:55

              Le prnicipe de la follitude est d"afficher un comportement qu’on nous prête,comme Civitas le fait, c’est de l’ironie au second degré, et ces gens ni homo ni sapiens y tombent les deux pieds dedans colmme dans la giognolerie Catholique. Avant Feurbach qui disaut que la religion est l’opium, Martin Luther a parler de la Captivité Babylonienne, où le simple, fidèle était comparé aux juifs déportés à Babylone, et les Babyloniens aux catholique. De plus dès le 16° Luther préconisait la stricte sépartion des sphères spirituelle et temporelle. Excellent article, et effectivement la meilleure façon d’en parler est avec humour.


            • jymb 3 février 2013 17:16

              Là vous avez tout faux.
              La gay pride sert à afficher sa vraie nature, de manière ouverte et sans retenue
              C’est leur droit, mais il est permis aussi de les trouver ridicules
              Quand au côté carnavalesque, il reste trés prudent
              Nul déguisement d’Imam ou de Rabbin, le « courage » a des limites


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 février 2013 13:01

              Bonjour JFL,

              « ils dénoncent la pieuse manifestation de Civitas, la disant illégale.  » Ces parlementaires n’ont juste pas compris que le cordon de sécurité est là pour les protéger et réciproquement. l’Intérêt de l’assemblée est de créer le huis clos propice aux débats fortement clivés, tout comme l’internet d’ailleurs...Et vous, avec qui êtes vous marié ? Savez vous que ce tapage médiatique qui dure depuis des mois ne concerne que quelques milliers au plus de demandeurs, =- O, ? % des français...


              • Vipère Vipère 2 février 2013 13:15

                Lisa

                « Des milliers au plus de demandeurs » ! soit un pourcentage infime derrière le 0, - de françaises et de français, sur 65 Millions qui n’avaient rien demandé !!!


              • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 14:27

                « Et vous, avec qui êtes vous marié ? »
                De quoi je me mêle ?
                Commentez l’article autant que vous voulez... sinon occupez-vous de vos fesses, pas des miennes, je ne suis pas Gollnish !

                Que ça concerne que 0,0001 % des français ou plus n’est pas le problème et le tapage « médiatique » - vous savez cette manif géante frigide barjot en tête, ces sinistres comiques de civitas, ces éructations de copé et ses sbires - ça vient de qui ?
                Et il faudrait savoir : vous ne pouvez pas dénoncer le tapage médiatique et prétendre qu’on essaie de créer un « huis clos propice aux débats fortement clivés »


              • oncle archibald 2 février 2013 17:57

                Que notre président de la république, notre gouvernement bien aimé et nos députés en pleine forme à en juger par leur éructations, passent des mois, grassement payés par 100% des français, à s’occuper de  0,0001 % des français, peut poser un problème à 99,9999 % des français ... 

                Qu’ils cessent de gonfler nos vieilles roubignoles
                Avec leurs chars flambants pédalo-carmagnolle,
                Leurs plumes dans le cul, leurs cierges allumés,
                Ils sont tellement tellement beaucoup trop lourd
                Que quand les soirs d’orages des Chinois cultivés
                Me demandent d’où je suis je réponds fatigué
                Et les larmes aux dents « je ne suis pas Français »

              • Vipère Vipère 2 février 2013 18:04

                Oncle Archibald

                Vous le dites si bien !

                votre ras le bol, j’adhère. smiley


              • eric 2 février 2013 13:33

                Bien sur que Ferdinand Buisson approuve. Il vient du protestantisme. Pire, du protestantisme libéral. Comment pourrait il choisir entre les catho ultramontain et les laicards de combat, faits a l’image des précédents, et en lutte avec eux pour le monopole du sens et de la vérité, autre chose que la liberté ?
                Qu’est ce qui a change aujourd’hui ? Entre leur tradition césaro papiste et leur tradition évangélique, la majorité des catho a choisit la seconde.
                L’autre camps n’a semble-t-il pas évolué a la même vitesse. Tout une partie de la gauche est clairement restée un gnose paganisante manichéenne et intolérante.

                C’est bien pour cela que l’écrasante majorité des protestants, dans leur attachement a la laicite, se sent plus proche aujourd’hui des papistes.


                • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 14:19

                  Vous pourriez sous-titrer ! Votre verbiage est totalement incompréhensible.


                • eric 2 février 2013 17:30

                  Achetez un dico, et lisez Ferdinand Buisson. Un vrai laïque. Un chretien...


                • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 2 février 2013 14:40

                  Bon j’arrête là, car entre Alpo 47, La mouche à merde, pardon du coche, COVADONGA 722e du nom, Schwardof, Schiatsulandes (et il rajoute 40 au cas où on n’aurait pas compris ’landes"), jymb, oncle archibald, sion2, vipère et éric, j’en ai marre de répondre à des ectoplasmes dont l’intelligence est inversement proportionnelle à l’agressivité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès