Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pakistan : l’indignation d’un homme politique suédois (...)

Pakistan : l’indignation d’un homme politique suédois musulman

Je transmets ce cri du coeur à la suite du tragique événement qui a bouleversé la communauté Chrétienne le dimanche 22 septembre 2013. Je remercie également tout particulièrement Nasim Malik pour cette prise de position et son combat constant pour que les Droits de l'Homme soient respectés dans le monde entier.

Le message

"En qualité d'homme politique musulman suédois, j'ai été choqué d'apprendre cette attaque vicieuse, sournoise et d'une brutalité sans pareille à l'égard de cette communauté pacifique Chrétienne du Khyber Pakhtoon Khawa au Pakistan. Ces attaques ne portent pas seulement atteintes aux droits des minorités mais également à la fondation même du Pakistan et il est dans l'intérêt premier du pays de déraciner le terrorisme de ses racines les plus profondes.

De telles attaques ont été mises en oeuvre afin d'affaiblir la contribution des minorités loyales à cette nation pakistanaise. De tels événements servent uniquement à dépeindre un tableau terni du Pakistan et en diminue considérablement son image et sa grandeur. Les Chrétiens, les Hindous et les autres minorités arrivent tout juste à survivre dans les circonstances actuelles et le Gouvernement doit faire en sorte de leur assurer une vie sauve et de la sécurité.

Je souhaite également, par la même occasion, mettre en évidence que de telles attaques qui sont dépourvues de tout sens vont directement à l'encontre de l'esprit même de l'Islam qui interdit strictement toute forme de violences et de suicide. Un certain nombre de groupuscules terroristes, munis de leur support financier et leurs intérêts économiques, essaie de détruire la pilier porteur de la société pakistanaise. De tels actes de destruction à l'encontre de personnes innocentes, de femmes, d'enfants et de citoyens pacifiques sont contraires à la Charte Internationale des Droits de l'Homme et vont être condamnés de la part du monde entier. 

En étant musulman et expatrié pakistanais, je ressens de la honte lorsque j'apprends que ces actes ont été perpétrés dans mon pays natal et je les condamne fermement tout en demandant au Gouvernement pakistanais de prendre des mesures sérieuses afin de mettre un terme à ces actes d'une haine sans pareille et contraires à l'humanité.

Il ne s'agit absolument pas de la vision du fondateur du Pakistan, le Qauid-e-Azam, Muhammad Ali Jinnah, lequel avait plaidé pour la paix et la tolérance en introduisant une portion de blanc dans le drapeau pakistanais - le blanc symbolisant les minorités.Subséquemment, les leaders actuels se noient dans une idéologie de plus en plus extrême. La même mouvance théocratique qui avait "black listé" le Qauid-e-Azam en tant qu'hérétique et qui était à l'encontre même de la création du Pakistan est actuellement en train de créer le désordre et répandre l'extrémisme. 

En ma qualité d'avocat de l'Islam en Europe, je dois constamment faire face à des antagonismes et à de l'hostilité en raison des actes terroristes. Il devient difficile de défendre l'Islam lorsque les gouvernements successifs du Pakistan ne prennent aucune initiative pour mettrre un terme à ces actes de haine dirigés contre des citoyens innocents et pacifiques. Les minorités au Pakistan deviennent, à une allure rapide, les cibles des extrémistes djihadistes. Je transmets une pétition au Gouvernement Pakistan afin qu'il mette un terme à ces actes d'une barbarie incommensurable et afin qu'il assure la sécurité et les droits des minorités ; ces mêmes minorités qui sont des excellentes citoyens du Pakistan tout comme le sont les musulmans. 

Nasim Malik, membre suppléant du Parlement Suédois."

Traduction par : Asif Arif.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • popov 28 septembre 2013 14:23
    L’islam est la pire de toutes les sectes. L’islam persécute TOUTES les autres religions PARTOUT où les souratés sont en majorité.

    Devant ce constat que tout le monde peut faire, on se demande ce qui peut bien pousser nos gouvernements européens à en faire venir toujours plus. Pourquoi faut-il introduire le ver dans la pomme ?

    Au Pakistan le hindous sont aussi persécutés. Ce qui limite ces persécutions, c’est uniquement le risque de représailles sur les moustoufs vivant en Inde.

    Il faut se rendre à l’évidence : l’islam est une idéologie de Bédouins prédateurs qui ne s’arrête que là où on l’arrête. Ces persécutions ne s’arrêteront que lorsque les moustoufs risqueront des représailles gigantesques dans une partie du monde pour des méfaits commis dans une autre partie du monde.

    • Loatse Loatse 28 septembre 2013 14:36

      @Asif

      Que des chrétiens soient massacrés un peu partout dans le monde au nom de l’islam tel que le percoivent les assassins (autant appeler un chat, un chat) qui tentent d’en imposer leur vision sanglante à vos co-religionnaires un peu partout dans le monde, n’émeut pas grand monde en occident et surtout pas nos élites qui n’ont que mépris pour le christianisme...

      C’est pourquoi à mes yeux, votre démarche, condamnation de l’horreur quasi institutionnalisée puisque de plus en plus répandue n’en est que plus remarquable face à tant d’indifférence et je vous en remercie, émue..

      Puissions nous un jour prochain, enfin vivre en paix dans le respect réciproque de nos croyances..




      • popov 28 septembre 2013 14:44
        @’auteur

        Il ne s’agit absolument pas de la vision du fondateur du Pakistan, le Qauid-e-Azam, Muhammad Ali Jinnah, lequel avait plaidé pour la paix et la tolérance en introduisant une portion de blanc dans le drapeau pakistanais - le blanc symbolisant les minorités.

        Les persécutions ont commencé le jour un de l’an un de l’indépendance du Pakistan. Quelles qu’aient pu être les intentions déclarées de Muhammad Ali Jinnah, elles ont eu peu de poids en face de cette haine de l’autre que l’islam met dans les gènes des moustoufs. On ne me fera pas croire que Muhammad Ali Jinnah ne savait pas ce qu’il allait se passer.

        Si Nasim Malik voulait donner du poids à son indignation, il ferait un grand bras d’honneurs dans la direction de La Mecque et se désolidariserait des cette secte malfaisante.

        • popov 28 septembre 2013 15:04
          Persécutions des chrétiens par les meutes souratées au Nigeria, au Soudan, en Égypte, en Irak, en Syrie, en Turquie, au Pakistan.

          C’est l’avenir de la France et cela a commencé dans l’indifférence générale : http://www.islamisation.fr/archive/2009/07/26/attaques-d-eglises-repetees-la-france-en-deni-de-djihad.html&nbsp ;

          Il y aura toujours des experts en taqqiya qui viendront dire que l’islam ce n’est pas cela. Si l’islam n’est pas ce que tout le monde peut voir, l’islam c’est quoi alors ?

          • Rensk Rensk 29 septembre 2013 13:30

            (erreur 404)


          • popov 28 septembre 2013 15:08

            Je remets le lien ci-dessus sur les attaques d’églises en France par les islamo-racailles.


            • Rensk Rensk 29 septembre 2013 13:34

              Ton lien s’arrête a 2009... Et après ???

              Interdiction de publication ?


            • popov 29 septembre 2013 15:54
              @Rensk

              Je ne sais pas, je n’ai découvert ce site que récemment.

              Mais je vais y retouner.

            • Loatse Loatse 28 septembre 2013 15:25

              Popov

              En russie, la dégradation d’une église ou d’une mosquée équivaut à une condamnation à deux années de camp de travail... il ne reste que les toilettes publiques pour se défouler..

              A condition qu’elles ne se trouvent pas en Tchetchenie bien entendu... smiley


              • popov 28 septembre 2013 17:03
                @Loatse

                A condition qu’elles ne se trouvent pas en Tchetchenie bien entendu... 

                Quoi, les latrines ou les mosquées ? smiley

              • OMAR 28 septembre 2013 18:03

                Omar 33

                En étant musulman, je ressens de la honte lorsque j’apprends que ces actes ont été perpétrés dans n’importe quel pays à majorité musulmane et je les condamne fermement tout en demandant aux Gouvernements de ces pays de prendre des mesures sérieuses afin de mettre un terme à ces actes d’une haine sans pareille et contraires à l’humanité.

                Et en étant musulman, je ressens aussi de la tristesse quand des minorités musulmanes sont l’objet d’exactions, sans que cela ne soulève la poindre indignation ou condamnation de part le monde, comme ces Rohingyas qui sont perscutés en Birmanie..
                http://leplus.nouvelobs.com/contribution/909390-les-musulmans-rohingyas-persecutes-en-birmanie-tout-silence-est-maintenant-complice.html.


                • Rensk Rensk 29 septembre 2013 13:36

                  Sacré menteur : Ce que tu nous dis sur la Syrie, la Libye est en totale contradiction avec ce que tu prétend ici.


                • popov 29 septembre 2013 15:05
                  @Omar

                  C’est triste de voir le peuple Rohingyas persécuté et chez lui nulle part. Techniquement la Birmanie les considère comme des ressortissants du Bangladesh qui se sont infiltrés et qui squattent illégalement. Le Bangladesh ne veut pas les rapatrier, faute de moyen.

                  En même temps, on sait que les islamiques ne se gênent pas pour persécuter et humilier les autres religions chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Il suffit de voir comment sont traités les coptes égyptiens par leurs colonisateurs arabo-islamiques.

                  Le bouddhisme a été chassé de l’Inde par les islamiques et pour retourner le couteau dans la plaie, il a fallu que des islamopithèques dynamitent les statues bouddhistes de Bamiyan. On n’a pas vu les bouddhistes déferler en hurlant dans les rues, brûler des voitures et ou poignarder des islamiques dans le dos. Mais il fallait quand même s’attendre à un retour de manivelle un jour ou l’autre.

                  La Birmanie est de plus en première loge pour voir comment les islamiques peuvent foutre la merde en Thaïlande et aux Philippines.

                  Pourquoi ces grosses vaches pétrolières du golfe n’aident-elles pas le Bangladesh à réintégrer cette population ? Parce qu’ils sont les premiers à s’en foutre ou pour ne pas faire battre en retraite une « conquête » moustoufe ?

                • Rensk Rensk 29 septembre 2013 13:27

                  Quel rigolo... il ne sait rien du Cachemire ? Le Pakistan ayant volé une partie et faisant du terrorisme pour voler l’autre partie a l’Inde ? Punaise, on voit bien qu’il habite en Suède...


                  • popov 29 septembre 2013 15:29
                    @Rensk

                    Lors de la partition de l’Inde, les régions qui comptaient une majorité d’islamiques devaient aller au Pakistan. Le Cachemire répondait à cette définition, mais le raja de l’époque a décidé que le Cachemire resterait avec l’Inde.

                    Quand on voit le sort réservé aux hindous au Pakistan, c’est beaucoup mieux ainsi. Les islamiques sont beaucoup mieux traités en Inde que les hindous au Pakistan.
                    Le Pakistan a envahi la moitié du Cachemire. L’Inde ne peut abandonner l’autre moitié au Pakistan : ce serait condamner les hindous qui y vivent aux pires traitements.

                    La solution : que les moustoufs du Cachemire qui n’aiment pas vivre en Inde dégagent et aillent foutre la merde ailleurs. Par le terrain qu’ils libèrent ils ne feront que compenser l’Inde qui a du trouver de la place pour accueillir les hindous qui ont fuit le Pakistan.

                    Il faut aussi rappeler que les historiens estiment que les invasions islamiques en Inde représentent les plus grand génocide de toute l’histoire de l’humanité (80 millions assassinés).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès