Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > A Paris, une centaine d’internes en médecine s’enchaîne aux (...)

A Paris, une centaine d’internes en médecine s’enchaîne aux grilles de l’Assemblée Nationale, délogés par des CRS à cran

Le gouvernement est-il en train de perdre le contrôle sur le mouvement de colère des jeunes médecins ?

Alors que leurs aînés chirurgiens ont cessé leur mouvement de grève vendredi, les jeunes médecins poursuivent la lutte.

Ce vendredi 16 novembre, une centaine d’internes en médecine s’est enchaînée aux grilles de l’Assemblée Nationale pour protester contre les réseaux de soins des mutuelles que la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, souhaite autoriser.

JPEG - 57.3 ko
Des internes en médecine s’enchaînent aux grilles de l’Assemblée Nationale
Des internes en médecine s’enchaînent aux grilles de l’Assemblée Nationale le vendredi 16 novembre pour protester contre les réseaux de soins des mutuelles

Le mouvement des colères des jeunes médecins, initialement parti contre l’accord sur les dépassements d’honoraires et les cadeaux qu’il comporte pour les complémentaires de santé, se fédère aujourd’hui contre le projet de loi n°296. Ce projet de loi, déposé en catimini alors que l’orage médiatique se focalise sur les dépassements d’honoraires, vise à autoriser les mutuelles à constituer leurs propres réseaux de professionnels de santé.

Cela signifie pour elles la possibilité de rembourser différemment leurs cotisants suivant le médecin qu’ils iront voir.

Pour un patient cela signifie que sa mutuelle pourrait lui dire que chez tel médecin, il ne sera plus remboursé car il n’est pas affilié au réseau de soin de sa complémentaire santé.

On peut également imaginer des contrats mutualistes où les remboursements seraient nuancés par pathologie ou bien selon le délai d’attente pour une consultation médicale. 

 Pour les médecins cela signifie la nécessité de s’affilier à des complémentaires santé, qui pourront influer sur leur prescription ou leur exercice : les mêmes qui remboursent les consultations remboursent en effet aussi les prescriptions.

 Cette rupture avec le modèle solidaire de libre accès aux soins déchaîne également les médecins de demain sur la toile qui ont réalisé de nombreuses vidéos sur Youtube (cf ci-dessous un échantillon)

 La prochaine journée de mobilisation est prévue le mardi 20 novembre à Paris et s’annonce difficile pour Marisol Touraine, qui n’a pour le moment répondu à aucune des demandes des internes.

 

La vidéo pédagogique d’un interne bordelais

La parodie de Bref par les internes de Montpellier

Le clip musical d’internes de Lorraine


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (17 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès