Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Campagne nationale d’information et de recrutement pour le don de (...)

Campagne nationale d’information et de recrutement pour le don de moelle osseuse

L’Agence de la biomédecine, en collaboration avec l’Etablissement français du sang, les centres hospitaliers et les autres associations en faveur de la greffe dont l’association Gaël adolescent espoir leucémie (association ayant pour but d’aider les adolescents atteints de leucémie à mieux vivre leurs hospitalisations et à lutter contre la leucémie), s’engagent dans une nouvelle campagne nationale d’information et de recrutement de donneurs volontaires de moelle osseuse. Celle-ci sera inaugurée le 16 novembre 2006. Il s’agit de la première semaine nationale de mobilisation sur le don de moelle osseuse, et c’est le coup d’envoi d’une information soutenue pendant trois ans.

Ce qu’il faut faire savoir aujourd’hui sur le don de moelle osseuse

Savez-vous que vous pouvez devenir donneur volontaire de moelle osseuse et augmenter ainsi le nombre de chances de trouver un donneur pour chaque malade qui a besoin d’une greffe de moelle osseuse ?

Soyez rassuré, la moelle osseuse n’a rien à voir avec la moelle épinière, comme beaucoup le pensent à tort. Trop d’idées fausses circulent sur ce sujet important qui finissent par inquiéter ceux qui s’engageraient volontiers.

Alors pourquoi ne pas prendre le temps de s’informer en commençant par battre en brèche certaines idées reçues ?

Pourquoi je deviendrais donneur ?

Parce qu’une greffe de moelle osseuse représente un réel espoir de guérison pour certains malades atteints de maladies graves du sang, comme les leucémies.

Pourquoi moi, spécialement ?

Quand une greffe est envisagée pour soigner un malade, le médecin cherche d’abord un donneur parmi ses frères et sœurs car ils ont plus de chances d’avoir des caractéristiques génétiques proches du malade, ce qui est indispensable pour que la greffe réussisse.

Quand ce donneur familial n’existe pas, le médecin fait appel au Registre France greffe de moelle pour y rechercher, tant au niveau national qu’international, un donneur dont les caractéristiques génétiques soient aussi proches que possible de celles du malade. Cette correspondance est très rare...

Mais peut-être pouvez-vous l’offrir à un malade qui a besoin d’une greffe ? Si vous vous portez volontaire pour le don de moelle osseuse en vous inscrivant sur le Registre national, vous pouvez donner une chance et un réel espoir à un malade.

Pour devenir donneur, que dois-je faire ?

Vous devez d’abord vous informer et réfléchir à votre engagement avant de vous inscrire. Car vous porter volontaire au don de moelle osseuse, c’est vous engager fortement et pour longtemps à faire ce don, à un moment donné, pour aider un malade que vous on ne connaîtrez jamais. Pour vous procurer un document d’information gratuit sur le don de moelle osseuse : www.dondemoelleosseuse.fr ou 0 800 20 22 24 (appel gratuit). Ce document explique la marche à suivre pour vous inscrire sur le Registre France greffe de moelle. Il est géré par l’Agence de la biomédecine qui dépend du ministère de la Santé.

Pourquoi est-il si important de s’informer avant de s’inscrire sur le Registre national ?

C’est très important car vous prenez un engagement pour des patients. Et lorsque les médecins appellent un donneur, c’est qu’un malade compte effectivement sur son don. Votre engagement doit donc être fort et durable.

Puis-je connaître la personne à laquelle je fais un don de moelle osseuse ?

Vous ne pouvez pas connaître la personne à qui vous faites le don car la loi française rend l’anonymat obligatoire. Cette disposition légale, inspirée de la pratique de la transfusion sanguine, réaffirme les trois principes forts que sont le consentement, la gratuité et l’anonymat.

Et quelles conditions pour devenir donneur ?

Pour devenir donneur volontaire de moelle osseuse, vous devez :

  • être en bonne santé
  • avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l’inscription, même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans
  • accepter de répondre à un entretien médical sur ses antécédents médicaux et sur son mode de vie

Que se passe-t-il lors de l’inscription sur le Registre France greffe de moelle ?

Votre inscription est réalisée à la suite d’un entretien médical avec un médecin d’un centre d’accueil hospitalier ou de l’Etablissement français du sang. C’est aussi le moment de poser toutes les questions qui vous tracassent au médecin qui vous reçoit.

Cet entretien médical est suivi d’un prélèvement de sang pour réaliser les examens biologiques nécessaires à la détermination des caractéristiques définissant votre carte d’identité tissulaire et à la validation de votre aptitude à donner.

Et après l’inscription ?

On peut très vite faire appel à vous, un mois après votre inscription, mais aussi beaucoup plus tard, après plusieurs années. Et lorsqu’on vous appelle, c’est qu’un malade compte effectivement sur votre don. Il n’est cependant jamais réalisé dans l’urgence mais se programme dans un délai moyen un mois. Vous aurez donc le temps de vous organiser. Chaque jour, des médecins greffeurs consultent le Registre national pour chacun des malades ayant besoin d’une greffe.

Contrairement à ce que l’on pense, la recherche d’un donneur pour un malade ne se fait pas sur le groupe sanguin...

L’identification d’un donneur de moelle osseuse pour un malade ne se fait pas sur le groupe sanguin du donneur, mais sur l’analyse poussée d’une de ses caractéristiques génétiques, son groupe tissulaire (groupe HLA). En effet, les caractéristiques génétiques du malade et du donneur doivent être aussi proches que possible pour que la greffe réussisse.

Un prélèvement de moelle osseuse entraîne-t-il des frais pour le donneur ?

Non, l’établissement de santé qui réalise le prélèvement prend à sa charge les frais d’examens afférents au prélèvement, la totalité des frais d’hospitalisation, les frais de transport ainsi que, le cas échéant, l’indemnisation de la perte de rémunération subie par le donneur.

Que veut dire être présélectionné pour donner sa moelle osseuse ?

A la suite de l’inscription, le centre d’accueil peut vous contacter dans un laps de temps très variable et vous convoquer pour un entretien et des examens complémentaires.

Ces examens consistent en une prise de sang dont le but est d’affiner votre identité tissulaire.

A ce stade, vous êtes pressenti pour donner mais ce n’est pas encore une certitude.

Les résultats sont transmis au médecin greffeur qui décidera finalement si vous êtes le donneur compatible pour son patient. Le centre d’accueil se charge alors de vous informer de cette décision.

Que se passe-t-il une fois que je suis sélectionné pour faire un don de moelle osseuse ?

Une fois la date du prélèvement fixée, le centre d’accueil, en lien avec le Registre France greffe de moelle, se charge :

- de contacter le service d’hématologie de l’hôpital où le prélèvement aura lieu

- de prendre rendez-vous avec l’équipe médicale de prélèvement

- de réserver une chambre dans un service de l’hôpital

Le centre d’accueil organise avec vous la consultation pré-anesthésique, obligatoire avant tout prélèvement. Le prélèvement nécessite en une journée d’hospitalisation et deux nuits à l’hôpital.

Pour avoir accès aux communiqués et dossiers de presse de l’Agence de la biomédecine : espace presse du site www.agence-biomedecine.fr

Pour en savoir plus : www.dondemoelleosseuse.fr

A propos de Gaël adolescent espoir leucémie :

Cette association a été créée en mémoire de Gaël, dix-sept ans, emporté le 21 octobre 2003 par une leucémie après quinze mois d’hospitalisations répétées. Elle a pour objectifs d’aider les adolescents atteints de leucémie à mieux vivre l’hospitalisation de longue durée (par l’apport de matériel multimédia, vidéo...), de lutter contre l’exclusion et la précarité provoquées par la maladie, d’aider la recherche contre la leucémie, et de promouvoir les dons de produits sanguins ainsi que le don de moelle osseuse. A ce jour les services hématologie adultes des CHU suivants ont bénéficié de l’aide de l’association : Paris (St Louis), Limoges (Dupuytren), Toulouse (Purpan), Montpellier (Lapeyronnie), Lyon (E. Hériot), Nice (Archet), Marseille (Timone).

Contact G.A.E.L :

Benoît Lançon

Président Association Gaël adolescent espoir leucémie

E-Mail : associationgael@yahoo.fr

Web : www.association-gael.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Yvance77 (---.---.234.111) 19 novembre 2006 14:10

    Belle inititative que ce post ici. A saluer !


    • DEALBATA (---.---.166.140) 20 novembre 2006 13:53

      Je ne sais pas s’il y aura un os, mais j’ai déjà le slogan pour la campagne : « Donne le moelleux »


      • Brassoad (---.---.31.4) 23 novembre 2006 00:47

        Ca m’intéresse mais j’ai encore des questions.

        Est-c que ça fait mal ? C’est ce qui intéresse en premier les gens je crois...

        Comment fait-on pour savoir si on est compatible si on n’a jamais donné de moelle osseuse ?

        Est-ce que la moelle osseue se reconstitue comme le sang ? Je n’y comprends rien en médecine alors je demande...

        Sur quelle partie du corps effectue t-on le prélèvement ?


        • Association G.A.E.L (---.---.135.57) 23 novembre 2006 08:16

          Bonjour et merci pour vos questions.

          - Concernant une éventuelle douleur : Si vous choisissez le prélèvement avec anesthésie vous serez un peu meurtie durant 24 à 48 h. Cependant avec des anti-inflamatoires on ne sent rien. Concernant le prélèvement par cytaphérèse c’est comme un don de plaquette un peu plus long, donc aucune douleur.

          - Pour savoir si on est compatible : Une fois le formulaire rempli, vous êtes convoqué pour une prise de sang qui détermine votre typage HLA (1 million de combinaisons). A ce moment là vous êtes inscrit sur le fichier des donneurs et si un jour un patient est compatible avec vous, on vous appelle.

          - Concernant la reconstitution de la moelle ce qui est prélevé est reconstitué à 70% dans les 24h et 100% dans les 48h.

          - La partie du corps ou le prélèvement est effectué : Sur les os plats du bassin (crête iliaque) pour le mode avec anesthésie, et par voie sanguine pour le prélèvemant par cytaphérèse.

          Cordialement,

          Benoît


        • alexdred 12 janvier 2009 12:31

          Pour plus de renseignements sur la carte de donneur d’organes
          et sur la journée mondiale du don d’organes
          et des chiffres sur le don d’organes


          Pour plus d’infos sur la grande dcause nationale 2009 "Don de Vie" (organes mais aussi sang plaquettes et moelle)
          RDV @ le blog Don de vie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès