Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Etre atteint de Parkinson quand on est jeune

Etre atteint de Parkinson quand on est jeune

A l'occasion de la journée mondiale de la maladie de Parkinson, qui s'est tenue le 11 avril dernier, faisons le point sur une idée reçue. Si vieillissement et maladie de Parkinson sont généralement associés dans nos esprits, cette maladie peut aussi toucher des personnes en pleine force de l’âge. Dans le cas de patients jeunes, les premiers symptômes, selon le neurologue Jean-Philippe Azulay, se manifestent le plus souvent par des raideurs musculaires, la contraction d’un membre ou encore une dépression précoce. Mais le diagnostic sur des personnes jeunes est d’autant plus difficile à formuler qu’il semble inimaginable que cette maladie puisse frapper une tranche d’âge qui va de 20 à 60 ans.

Que sait-on finalement de cette maladie ?

Depuis sa découverte en 1817 par James Parkinson, les causes de cette maladie neurologique chronique qui affecte le système nerveux central n'ont pas été clairement identifiées. On les attribue parfois à des prédispositions génétiques aggravées par l’exposition aux pesticides et autres produits toxiques omniprésents dans notre monde moderne. Certains neurones du cerveau, ceux qui contiennent de la dopamine, meurent ainsi progressivement, entraînant un réel blocage de l’organisme et parfois des troubles psychologiques. Rare avant l’âge de 40 ans, la maladie de Parkinson touche surtout les personnes âgées, notamment les hommes, vers la soixantaine. Elle est plus répandue chez les personnes de 85 ans et plus. Pour autant un nombre de cas non négligeable concerne les personnes plus jeunes.

Etre jeune, actif, et atteint de Parkinson

L’apparition des premiers symptômes chez les patients jeunes entraîne un bouleversement dans leur existence. Si la prise de médicaments pallie aux effets de la maladie et aide la personne à rester active, une nouvelle organisation de vie doit être mise en place, impliquant les proches, les parents ou les conjoints. Les incidences sur la vie familiale ou l’activité professionnelle sont nombreuses. Les proches doivent souvent consacrer plusieurs heures dans la journée à s’occuper du patient et doivent limiter leurs sorties et leurs déplacements. Pour la plupart des jeunes patients, la prise régulière de médicaments devient un rituel contraignant mais incontournable.

Parkinson et le monde du travail

Dans le monde du travail, on estime que 25 à 35% des personnes atteintes de Parkinson poursuivent leur activité, souvent au prix d’un aménagement du temps de travail ou d’une activité à mi-temps qui entraîne une perte significative de revenus. À cela s’ajoute le stress engendré par cette maladie qui, justement, s'aggrave au contact du stress. En 2009, les premiers états généraux des personnes touchées par la maladie ont abouti à la réalisation d’un Livre blanc. Malades, professionnels de la santé, chercheurs, élus, se sont exprimés et ont abordé tous les aspects médicaux, sociaux, ou juridiques concernant la maladie de Parkinson. Il en est ressorti par exemple que, du fait qu'un patient sur deux est diagnostiqué avant 60 ans, le problème de la retraite se pose inévitablement. En effet, un malade de Parkinson ne peut généralement pas travailler jusqu'à l'âge légal de la retraite, il doit la prendre plus tôt. 

Prendre en compte tous les malades, y compris les jeunes

En France, on évalue à 150 000 le nombre de parkinsoniens, toutes générations confondues. Un chiffre certainement sous-estimé puisqu’on sait aujourd’hui que la maladie se déclare plusieurs années avant l’apparition des premiers symptômes sérieux. Au moins 100 000 personnes de moins de 60 ans ignorent qu'elles sont atteintes de la maladie. Parkinson doit absolument sortir de l'ombre.

 

Pour mieux connaître la maladie de Parkinson :

L'association France Parkinson

Un document très complet sur Caducee.net

Le dossier de Vulgaris Medical

La Web Tv Parkinson


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 22 avril 2011 18:35

    Bonjour,

    en effet, j’ai entendu cette information au jt de tf1 13h la journée de Parkinson, le commentaire parlait d’un miracle à propos d’une jeune fille malade depuis l’age de 18 ans, ayant subi un régime de 24 médocs par jour jusqu’à 38 ans, et subitement, gr^ce à la recherche médicale, et un implant cervical...

    Miracle ! depuis que la médecine a remplacé l’Église, elle fait des miracles ... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

YvesMalandrin


Voir ses articles







Palmarès