Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les bénéfices des oméga 3 pour le cerveau et la mémoire enfin décryptés (...)

Les bénéfices des oméga 3 pour le cerveau et la mémoire enfin décryptés ?

Un déficit en oméga 3 (ALA, EPA et DHA) (1) est souvent considéré comme une cause pertinente de problèmes de mémoire, de pensée abstraite et de diminution d'une multitude d'éléments cognitifs tels que les fonctions exécutives. Parmi les études récentes sur le sujet, citons celle (2) publiée en février 2012 par Neurology : "Globule rouge, niveaux d'acides gras oméga-3 et marqueurs du vieillissement accélérés du cerveau", qui montre, chez l'Homme, les effets néfastes d'un manque en oméga 3 sur la cognition, ou encore, dans la même revue et en mai dernier, une étude (3, 4) sur les conséquences bénéfiques de la consommation alimentaire d'oméga 3. On peut également citer la publication (5, 6) du chercheur Fernando Gomez-Pinilla sur l'impact neuronal négatif du glucose et l'action de neuroprotection des oméga 3. Ce 20 juin, les travaux d'une équipe menée par le docteur Yves Sauvé (photo) de l'Université d'Alberta au Canada - mis en ligne ici (7), tendent à montrer de manière significative la corrélation entre consommation de DHA, mémoire et performances synaptiques (la qualité de la transmission de l'information entre les neurones).

Pour ce qui est de la littérature scientifique actuelle, l'équipe canadienne a pu conclure à une relative absence de compréhension de l'action et de la distribution du DHA (acide docosahexaénoïque) dans le cerveau et des mécanismes sous-jacents à la corrélation souvent relevée entre augmentation des capacités mémorielles et consommation ou supplémentation en oméga 3. Ils se sont ainsi attachés à démontrer l'existence de ces liens de manière physiologique chez le modèle souris, avec notamment une analyse physico-chimique de leurs hippocampes. En effet la première zone cérébrale concernée par la mémoire et la formation de nouvelles informations est l'hippocampe, qui est une partie du système limbique situé à la base du cerveau. Il est également impliqué dans la neurogenèse ; c'est-à-dire la naissance de nouveaux neurones - de manière quasi exclusive chez l'adulte sain. Les dommages à l'hippocampe - par exemple dans le cas de la maladie d'Alzheimer, conduisent, entre autres, à des amnésies chroniques.

Les chercheurs Steve Connor, Gustavo Tenorio, Michael Tom Clandinin et Yves Sauvé ont ainsi comparé deux groupes de souris. L'un bénéficiait d'une supplémentation en oméga 3, et l'autre non. Par ailleurs, tous les animaux étaient soumis à un régime alimentaire que les chercheurs ont définis comme "sains" et élevés dans des conditions absolument identiques. Les souris supplémentées en oméga 3 montrent ainsi une élévation de l'ordre de 29% (entre 24 et 34% selon les individus) des concentrations en DHA dans le cerveau, et la "force synaptique" observée (débit de neurotransmetteurs au niveau des synapses, ainsi que le potentiel d'action post-synaptique) se révèle également plus importante que les souris non-supplémentées en oméga 3. La plasticité synaptique (8), c'est-à-dire la modulation augmentée des connexions neuronales, est aussi améliorée.

Pour Yves Sauvé (9), "les cellules liées à la mémoire, dans l'hippocampe, pourraient mieux communiquer les unes avec les autres et mieux relayer l'information [neuronale] lorsque les niveaux de DHA dans cette région du cerveau sont plus élevés. Cela pourrait expliquer pourquoi la mémoire est améliorée via un régime alimentaire riche en DHA." Le chercheur indique également qu'une alimentation riche en oméga 3 est à conseiller, du moins dans le cadre de la prévention des neurodégénérescences liées à l'âge. A court terme, la consommation d'aliments riches en oméga 3 a potentiellement un effet "d'augmentation" immédiate sur la cognition, en particulier sur la mémoire et la coordination visuo-spatiale. Les noix, l'huile de lin, les poissons, contiennent en abondance ces acides gras polyinsaturés. Il convient cependant de ne pas faire d'excès.

Photo :
Propriété : Faculty of Medicine & Dentistry, University of Alberta, Docteur Yves Sauvé, Fair Use U.S., Fair Use Canada. For immediate withdrawal of the picture please contact : contact@amplicog.fr

Permalien
 :
http://amplicog.fr/2012/07/les-benefices-des-omega-3-pour-le-cerveau-et-la-memoire-enfin-decryptes/

Voir aussi
 :
http://amplicog.fr/
http://amplicog.fr/2012/04/petite-synthese-sur-la-nutrition-du-cerveau/

Références :
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Om%C3%A9ga-3
(2) Z. S. Tan, W. S. Harris, A. S. Beiser, R. Au, J. J. Himali, S. Debette, A. Pikula, C. DeCarli, P. A. Wolf, R. S. Vasan, S. J. Robins, S. Seshadri. "Red blood cell omega-3 fatty acid levels and markers of accelerated brain aging". Neurology, 2012. http://www.neurology.org/content/78/9/658
(3) Y. Gu, N. Schupf, S.A. Cosentino, J.A. Luchsinger, and N. Scarmeas. "Nutrient intake and plasma β-amyloid". Neurology, 2012. http://www.neurology.org/content/78/23/1832
(4) http://amplicog.fr/2012/05/le-cerveau-fonctionne-mieux-grace-aux-aliments-riches-en-omega-3/
(5) http://newsroom.ucla.edu/portal/ucla/this-is-your-brain-on-sugar-ucla-233992.aspx
(6) http://amplicog.fr/2012/05/le-sucrefructose-rend-bete-les-omegas-3-rendent-intelligent/
(7) Steve Connor, Gustavo Tenorio, Michael Tom Clandinin, Yves Sauv. "DHA supplementation enhances high-frequency, stimulation-induced synaptic transmission in mouse hippocampus". Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism, 20 June 2012. http://www.nrcresearchpress.com/doi/abs/10.1139/h2012-062
(8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Plasticit%C3%A9_synaptique
(9) Medical researchers discover a potential explanation for why a diet high in DHA can improve memory. http://www.med.ualberta.ca/Home/NewsEvents/News/article.cfm?ID=2431

Auteur : A.E.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • soimême 4 juillet 2012 12:16

    C’est due vent, encore un machin pour nous rendre plus accrocs à des théories fumeuses !


    • Rétif 4 juillet 2012 15:05

      Le fructose rend bête. Est-ce pour manger des fruits que les singes sont restés singes ?


      • Leo Le Sage 4 juillet 2012 15:14

        Cher Adrien il faut cacher son mail car c’est comme cela que l’on se fait spammer.
        Pour votre culture, sachez que des mails de qualité voire importants peuvent très bien aller dans votre boîte mail.


        • Leo Le Sage 4 juillet 2012 15:17

          «  »sachez que des mails de qualité voire importants peuvent très bien aller dans votre boîte mail" dans la partie SPAM

          [un oubli désolé]


        • alinea Alinea 5 juillet 2012 00:15

          Je dois avoir une carence en Omega3 : je ne comprends rien à vos commentaires !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

mccartney


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès