Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les ondes électromagnétiques de nouveau sur la sellette

Les ondes électromagnétiques de nouveau sur la sellette

Le danger des ondes électromagnétiques tient de nouveau la vedette après la publication du rapport de l'ANSES. On n'a aucune preuve mais on a "évoqué" (en 2009 !)des dangers potentiels ; le satané prinicipe de précaution conduit donc à s'abstenir ! Et quid des échographies ? En fait, il très étrange de constater la réactivité des gens vis à vis du risque.

Le "danger des ondes" à nouveau en vedette.

La publication du rapport de l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) sur le danger des ondes électromagnétiques a donné lieu à des tas de commentaires dans les média ; la majorité insiste pour affirmer que ces ondes sont dangereuses et qu'il faut prendre des mesures spécifiques pour s'en protéger. Lisons bien ce que dit le directeur de l'Anses, Marc Mortureux : " ce nouveau point ne met pas en évidence d'effet sanitaire avéré". Aucune ambiguïté.

Oui, mais l'OMS a classé les radiofréquences comme "cancérogène possible" et le directeur de l'évaluation des risques, D.Gombert, précise : "certaines études publiées en 2009 ont évoqué un "risque" possible sur le long terme". D'où les consignes de prudence sur les usages "intensifs", sans pouvoir préciser la signification exacte de la terminologie. On se demande si l'on est sur un terrain scientifique ou dans l'arrière salle d'un bistrot ! Cerner les phénomènes à seuil est particulièrement délicat : mise en évidence d'un seuil, détermination de la valeur de dangerosité ; c'est le cas pour les rayonnements nucléaires où l'on connaît pourtant des effets à haute dose, du nombre de cigarettes par jour supportables pour contenir les risques avérés.

Se référer à des publications de 2009, en 2013, alors que des dizaines de laboratoires travaillent sur le sujet, est plus que suspect. On demeure au niveau des vaches qui avortent ou des oeufs qui ne sont plus fécondés sous des lignes à haute tension... Des affirmations éculées ! Ce sont pourtant des expériences aisées à faire pour infirmer ou confirmer ces "évocations" !

En réalité, on en reste au niveau de ce satané principe de précaution qui permet à partir des élucubrations d'un individu de bloquer tout un système, toute une technique !

Le plus étonnant est que personne n'ait jamais eu l'idée d'imaginer des dispositions en rapport avec les échographies multiples chez les femmes enceintes, échographies rarement justifiées médicalement mais simplement de confort pour voir sa progéniture, vérifier s'il a bien un zizi ou non, le photographier et mieux, le filmer ... Or, si on interroge les femmes, elles rapportent toutes qu'au moment de l'application de la sonde, le foetus s'agite témoignant de sa réceptivité à l'onde. Et personne ne lève le petit doigt.

Etonnant également, en milieu médical, est le fait que l'on y multiplie scanners et radiographies sans jamais songer à cumuler les doses de rayonnements. Avez-vous un carnet de santé (on devait tous en avoir ...) pour y consigner toutes les radios que vous subissez avec l'indication des doses délivrées ? J'ai vu une personne hospitalisée après une sévère opération aux poumons à laquelle on a fait pendant toute la durée de son hospitalisation, plus d'un mois, des radiographies de contrôle tous les matins. Plus de la moitié (version optimiste) de ces clichés n'ont jamais été regardés. La dose de rayonnement ? Personne ne la connait. Avec les scanners, les examens (ponctions) sous scanners, il est certain que le total est loin d'être négligeable. C'est en milieu médical et personne ne se préoccupe. La réponse est simple : négligeable.

En fait, il est très étrange de constater la différence d'approche au risque selon la situation ...


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • bourrico6 21 octobre 2013 11:28

    le satané prinicipe de précaution conduit donc à s’abstenir

    Vous avez raison, le n’importe quoi est préférable.
    Les mêmes qui comptent sur la technologie pour se sortir des problèmes causés par la technologie, ce sont souvent ceux qui n’y connaissent rien d’ailleurs.
    Inutile de prendre la moindre précaution dans la vie n’est ce pas ?


    • soi même 21 octobre 2013 13:06

      Les ondes sans danger, et bien il y a une expérience simple à faire allumer un portable près d’un rucher .

      Vous allez vite avoir la preuve du contraire !

      .


      • Edmon Edmon 21 octobre 2013 14:13

        Elles se mettent à danser , elles raccrochent ... ?
        Dites nous , vous qui avez fait l’expérience et qui n’avez plus ni portable , ni wifi .


      • Gasty Gasty 21 octobre 2013 13:21

        Le principe de précaution et pour toutes précautions c’est de calculer. Pour franchir un obstacle quel sont les chances de réussites ? 8 sur 10, 5 sur 10, 3 sur 10 et les conséquences qui en subviendra en cas d’échec ou de réussite.

        Alors un enfant peut-il se passer de téléphone mobile ? Si c’est oui à 100% parce qu’auparavant il n’y en avait pas et qu’en plus ça peut lui évitera un cancer...

        L’avenir est à ceux qui savent calculer et non prendre des risques de confort stupides ou d’intérêt de cupidité.

        Pour le tabac c’est bien son petit bien être d’un côté et une manne financière de l’autre. Les deux font la paire.


        • Mejeres 21 octobre 2013 15:51

          D’un point de vue physique, les micro-ondes utilisées dans les wifi, gsm, radio, etc ne devraient pas présenter de grand danger immédiat.


          On sait que les rayonnement très énergétiques tels les rayons gamma (radioactivité),et rayons X (voir ultraviolet), ont une énergie suffisante pour provoquer des cancers (via ionisation des molécules organiques).
          Les fours à micro-ondes eux émettent à une fréquence bien ajustée afin de faire vibrer les molécules d’eau et leur donner de l’énergie (possible a seulement dans un petit intervalle de fréquences)
          Dans les autres fréquences (notamment le visible, plus énergétique que les micro-ondes et qui est le rayonnement EM le plus abondant !), rien n’indique actuellement que ça pourrait-être dangereux.

          Mais il ne faut certainement pas exclure d’autres phénomènes pouvant entrer en jeux (phénomènes très bien cachés alors) et le principe de précaution peut bien sur être de mise, il ne faudrait cependant pas entrer dans la paranoïa.


          • Gasty Gasty 21 octobre 2013 17:11

            Les fours à micro-ondes eux émettent à une fréquence bien ajustée afin de faire vibrer les molécules d’eau et leur donner de l’énergie (possible a seulement dans un petit intervalle de fréquences)

            Fréquence optimisé pour échauffer mais ce qui ne veut pas dire que les autres fréquences n’ont pas d’effet :

            En1946, une poignée d’ingénieurs dans les nouveaux hangars de la société Raytheon sous la direction de Percy Spencer cherchent à améliorer la qualité des radars. Ce dernier pose son sandwich sur l’appareil et constate que son sandwich est devenu chaud alors que l’émetteur est froid. Les autres ingénieurs utilisent le phénomène pour se réchauffer les mains , font chauffer des saucisses ou leur café sur un corps froid. . .

            Pendant qu’ils testent les nouveaux tubes sans aucune protection, certains techniciens font même chauffer leurs bouillons ou leurs casse-croûtes de la mi-journée. Le four à micro-onde était né ...

            C’était des fréquences radars.( GHz aussi)


          • Bruce Baron Bruce Baron 21 octobre 2013 22:24

            Il faut se méfier des fours à micro ondes. Je crois qu’il s’agit là d’une future bombe sanitaire.
            Le four une fois branché (même lorsqu’il ne fonctionne pas) émet un champ électromagnétique dans un rayon de 4 à 5 mètres, qui semble très nocif. Cette nocivité est encore une immense inconnue, d’autant que les intérêts sous-jacents semblent colossaux.
            Ne parlons pas de la qualité des aliments réchauffés. Là aussi, des études commencent à être sceptiques. Mais c’est comme le tabac, ça prend quelques dizaines d’années avant avant que l’on réalise que c’est un réel danger.


          • rocla+ rocla+ 21 octobre 2013 17:22

            Nous quand nous partons en voyage , sur le GPS on programme 

            les radars pour midi . 

            Quand nous arrivons dans la zone on s arrête vers le radar et 
             on programme le barbeuk , si c ’est un radar à 70 on attend une heure 
             dix et les saucisses sont cuites .

            L’ autre jour les gendarmes ses sont arrêtés et nous ont demandé ce qu’ 
             on faisait là , ils voyaient bien que nous étions en train de manger .

            Ma femme leur a demandé de baisser la durée à trente minutes ,
            du coup toutes les voitures passaient lentement . 

            On a bien ri .

            • soi même 21 octobre 2013 19:54

              @ rocla+, de temps en temps une pose du corniaud qui d’habité serait la bien venue !


            • christophe nicolas christophe nicolas 21 octobre 2013 22:44

              L’échographie, c’est des ultrasons...

              le problème est une question de portée, de fréquence et d’interférence.

              La portée c’est en 1/r et non en 1/r² comme on l’apprend à l’école. Oui, je sais, l’école est construite comme les grades de la Franc maçonnerie. C’est une question de domination et de pouvoir alors que ça devrait une question de vérité. Du coup, la portée est loin d’être négligeable.

              La fréquence est importante car l’émission et la réception des photons marchent comme une clé dans une serrure.

              Les interférences sont importantes parce que ce n’est pas une question d’énergie mais de modification du signal. Clairement, certaines personnes sont allergiques, clairement, une femme au premiers jours de sa grossesse est à protéger , clairement, des espèces animales n’aiment pas les ondes crées par l’homme.

              Remarquez que l’orientation des moments magnétiques par des rotations mécaniques à l’origine des champs antigravité ne posent pas ces problèmes. il faut juste éviter une trop grande puissance risquant d’endommager des structures sans degrés de liberté de mouvement comme pour les roches.


              • Bernard Pinon Bernard Pinon 22 octobre 2013 09:48

                <sarcasme> L’auteur a raison ! Il faut faire confiance à la science, et à la science seule ! Bien sûr, autrefois, la science a affirmé que la terre est plate,, qu’un plus lourd que l’air ne peut pas voler, que l’amiante ne présente aucun risque sanitaire ou qu’un réacteur nucléaire ne peut pas exploser mais ça c’était avant ! On a fait de tels progrès depuis que le doute n’est plus permis !

                Ne pas faire confiance aux scientifique serait aussi stupide que de ne pas faire confiance à la presse parce qu’elle nous aurait menti sur les charniers de Timisoara ou les armes de destruction massive en Irak. </sarcasme>

                • lionel 22 octobre 2013 11:11

                  Cet article est du grand n’importe quoi !!


                   Visiblement le pseudo « jca » cherche quelques billets de la part des opérateurs de téléphonie. Il y a plus de vingt ans que les dangers de ces technologies sont connus et déjà à l’époque j’ai pu lire des documents qui auraient du nous en faire cesser le développement...

                  Jca, écrivez nous donc quelque chose au sujet de Barry Trower :


                  • jca jca 22 octobre 2013 14:17

                    Ouf, voilà quelqu’un qui sait et qui a des preuves scientifiques. Par « scientifiques » s’entendent des expériences dont toutes les modalités sont décrites et donc reproductibles. Alors, merci de donner les références ; cela fait partie du code éthique de ce média : « citez les sources de vos citations ».
                    Puisqu’on en est aux références, je vous conseille la lecture de l’ouvrage de Maurice Tubiana (grand spécialiste des rayonnements, président de l’Académie de Médecine et de l’Académie des Sciences) : « Arrêtons d’avoir peur » ; elle vous donnera peut être un peu plus de modération et de discernement dans vos propos.
                    Quant à gagner de l’argent en dénonçant ces prêcheurs (prophètes, dit le Professeur Tubiana) d’apocalypse, faites attention : ce sont bien ces derniers qui font leur choux gras de leurs dénonciations, de la diffusion de fausses et catastrophiques informations. Réfléchissez aux moyens dispendieux dont dispose Greeen Peace ; cela ne tombe pas du ciel ...


                  • lionel 23 octobre 2013 08:04

                    Jca bonjour,


                    Comme je l’ai écris hier, j’ai eu entre mes mains, il y a une vingtaine d’année, des documents provenant des fabricants de téléphone portables, rédigés selon des études scientifiques (que je n’ai certainement pas pu consulter), qui affirmaient la dangerosité potentielle de ces technologies. je ne suis donc pas en mesure de les présenter. En revanche, mon intervention n’en perd pas de sa valeur de témoignage car elle peut être aisément étayée ne serais que par un recherche documentaire d’une heure sur la toile ou en fouillant dans mes archives personnelles récentes.

                    Mais comme vous le dites, vous avez choisi un « expert », immune, c’est évident, à tout conflit d’intérêt. Un expert, grand « Pontif » de la techno-science officielle Française... Je vous ai proposé un autre « expert », militaire celui-ci... Il ne vous intéresse pas... Pourquoi ?




                  • Edmon Edmon 24 octobre 2013 18:26

                    Je vous invite à vous pencher sur qui se cache derrière Sott.net le plus rapidement possible Lionel.Vous trouverez même un blog entièrement consacré à cette personne si vous cherchez bien , c’est à dire au delà de la deuxième page de résultats Google.

                    Les « sujets » abordés de ce site auraient dû vous mettre la puce à l’oreille mais apparemment non , très inquiétant venant de la part d’une personne censée nous avertir d’un danger. 


                  • lionel 23 octobre 2013 10:01

                    Jca,


                    Voici un autre lien, qui réfère à des études menées au sujet des ondes émise par des fours micro-ondes : http://www.huffingtonpost.com/dr-mercola/microwave-cancer_b_684662.html

                    • jmmathe jmmathe 3 décembre 2013 15:19
                       
                       
                      VOISINAGE MORTEL ?
                       
                       
                      Boulay-Moselle, une sous-préfecture de 5200 habitants à 20 km de Metz en Moselle.
                       
                      En lisière de la ville, un lotissement, la "Rue des Huiliers" (datant de 1978), 42 maisons, une centaine d’habitants ; et, à moins d’une centaine de mètres en contre-bas, un transformateur EDF (20 000 volts) construit en 1983 avec l’arrivée de 2 lignes HT de 63 000 volts.
                       
                      Et tout le problème vient delà : quels sont les liens entre cancers et environnement et delà CEM (champs électro-magnétiques) et cancer.
                       
                      De ce lotissement, il y a 2 rues parallèles et le long de la rue du bas la plus proche du transformateur, 24 maisons (une quarantaine d’habitants) et...12 cancers (dont 4 du sein, poumon, pancréas, prostate, etc...) dont 3 mortels en moins de 10 ans.
                       
                      Il y a de quoi s’interroger !
                       
                      Un tel pourcentage n’est pas dû au hasard...
                       
                       
                      Selon le Professeur Dominique Belpomme de l’association ARTAC (association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse) que j’ai interrogé :"Il s’agit de ce qu’on appelle un agrégat de cancers (clusters). Il est possible qu’il y ait un lien de cause à effet entre tranfo-ligne HT et la survenue des cancers mais il n’y a aucune preuve dans la littérature scientifique. Il faudrait avoir des données concernant la proximité des cas de cancers par rapport à l’émission des champs électro-magnétiques et la durée d’exposition"(mèl du 3/10/2013).
                       
                      Un certain nombre de rapports (« Bioinitiative » entre autres) et d’organismes (tel le CRIIREM) montrent les liens entre cancers et environnement.
                       
                      J’ai plusieurs fois interrogé EDF qui décline, bien sûr, toutes responsabilités.
                       
                      Que faire ?
                       
                       
                      Jean-Marie Mathé, habitant du quartier depuis 34 ans et dont l’épouse a un cancer du sein.

                      • jca jca 9 décembre 2013 09:22

                        Je ne peux malheureusement pas interpréter le fait qu’il existe une fréquence de cancers plus élevés dans votre secteur d’habitation. Il faudrait encore le prouver scientifiquement. On se souvient des affirmations faisant état de fréquences de leucémies plus élevées dans le Cotentin et qu’aucune analyse scientifique impliquant les membres d’une large commission n’a jamais pu confirmer.
                        Malheureusement, car ceci signifierait qu’en élucidant les causes on pourrait agir plus efficacement sur les plans préventif et curatif. Il faudrait mener une étude épidémiologique, extrêmement complexe et difficile et probablement vouée à l’échec faute d’un échantillonnage suffisant. On connait certains facteurs cancérigènes, comme le tabac, l’amiante, le benzène, ... mais en l’état des connaissances il n’y a aucune donnée scientifique justifiant d’impliquer les ondes électromagnétiques. Un rapport avec l’environnement n’est pas exclus mais fort difficile à accréditer. C’est le travail qui est en cours avec les registres sur les cancers. Quels sont les facteurs personnels (identité génomique) et les facteurs « extérieurs » et les rapports entre les deux ? Je crains qu’aujourd’hui la réponse reste en attente.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jca

jca
Voir ses articles







Palmarès