Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Omerta des média à propos des grévistes de la faim de E3M

Omerta des média à propos des grévistes de la faim de E3M

Depuis lundi passé les malades atteints d'une myopathie qui s'appelle la myofasciite à macrophages font la grève de la faim place de la bourse à Paris, dans une indifférence médiatique quasi générale

Tout d'abord qu'est-ce que la myofasciite à macrophage ? C' est un syndrome spécifique, dont l'origine est imputée à l'hydroxyde d'aluminium, adjuvant de nombreux vaccins injectables par voie intramusculaire. C'est une maladie complexe dominée par :

· un épuisement chronique ;

· des myalgies chroniques (d'une durée supérieure à 6 mois) souvent aggravées par l'effort, avec une fatigabilité musculaire invalidante ;

· des douleurs articulaires (d'une durée supérieure à 6 mois) touchant principalement les grosses articulations périphériques ;

· des difficultés neurocognitives (atteinte de la mémoire visuelle, de la mémoire de travail et de l'écoute dichotique) ;

· avec très certainement une prédisposition génétique (en cours d'identification).

 

Cette maladie est invalidante, et elle entraine de nombreux problèmes sociaux, professionnels etc…

Cette maladie n’est pas officiellement reconnue, s’ensuit de nombreux imbroglios juridiques. Elle a la particularité d’avoir pour origine prouvée l’adjuvant utilisé dans les vaccins sous forme d’hydroxyde d’aluminium, de sulfate d’aluminium ou de phosphate d’aluminium.

Les malades de deux associations E3M et le Revahb luttent depuis quelques années pour que

· les pouvoirs publics prennent en compte cette maladie, 

· les malades soient indemnisés à hauteur des pertes matérielles qui sont les leurs ( pouvez vous vivre avec l’allocation handicapé qui se monte au maximum à 776 euros ? en sachant qu’il faut beaucoup d’argent pour adapter un logement , adapter un véhicule, un poste de conduite etc…. et pour payer une auxiliaire de vie. )

· les vaccins ne soient plus fabriqués avec cet adjuvant. C’est tout à fait possible, puisque des années 1970 aux années 1985 il y avait des vaccins fabriqués avec du phosphate de calcium. C’est suite au rachat de Pasteur par Mérieux que le phosphate de calcium a été remplacé par de l’aluminium pour des raisons de coût de production

· le vaccin DTP pour les nouveaux nés soit sans cet adjuvant aluminique. Actuellement, il n’existe pas de vaccin DTP seul adapté à la morphologie d’un nourrisson. (j’y reviendrai plus loin), alors que c’est le seul vaccin obligatoire.

· Que les études menées par l’équipe de l’INSERM U 955 de l’hôpital Henri Mondor , puissent être poursuivies, malgré le refus de financement par l’ANSM ( ex Afsapps) le 06 septembre dernier.

 

Les grévistes de la faim indiquent dans leur communiqué de presse du 26 novembre qu’ils ont épuisé tous les recours démocratiques possibles pour se faire entendre. 

L’INVS dés 2003 avait reconnu l’aluminium comme toxique.

 L’Académie de Médecine a reconnu que l’aluminium injecté atteint le cerveau en juin 2012.

Le conseil d’Etat a reconnu que la myofasciite à macrophage était provoqué par l’aluminium vaccinal le 21 novembre dernier.

Actuellement la situation est bloquée, même si Marisol Touraine s’est déclarée dernièrement favorable, rien n’est mis en place pour que les études soient reprises et que les laboratoires remplacent les adjuvants dans les vaccins.

Etudions d’un peu plus prés la composition des vaccins courants mis sur le marché : pour un nourrisson 

On est obligé de vacciné soit avec un vaccin tétravalent ( Diphtérie tétanos poliomyélite et coqueluche) , contenu du formaldéhyde, de phénoxyéthanol de l’hydroxyde d’aluminium et des antibiotiques : streptomycine et neomycine.

 

soit avec un quintavalent ( les 4 précédents plus l’haemophilius b)

avec du formaldéhyde , du phénoxyéthanol de l’hydroxyde d’aluminium et

ou un hexavalent ( les 5 précédents plus l’hépatite b). 

 

Ainsi si un problème survient suite à une vaccination multivalence, on ne peut pas déterminer quelle valence est responsable. Vu les compositions, on peut également se demander ce qu’entrainent sur l’organisme tous ces dérivés. Le formaldéhyde devenant du formol dans l’eau , est cancérigène ; l’aluminium est neurotoxique, le phénoxyéthanol provoque des allergies et , tous les virus qu’ils soient inactivés, tués, modifiés génétiquement (acellulaires) on ne le sait pas...

 

On remarque une nette augmentation des maladies auto immunes en particulier chez l’enfant : diabète insulino dépendant de type 1 ( non sucré) , SEP ; mais aussi de nombreux cancers, et des nombreux troubles de cognition neurologique (Autisme, TDHA ; problème de concentration ; dys ( dyslexie ; dyspraxie ; dyscalculie ; dysphasie…) ) ; et chez les jeunes , et le moins jeunes l’apparition de maladies neurologiques, rhumatologiques ,des motoneurones ( SLA) et des fibromyalgies et autres maladies auto-immunes… Exemple avec les maladies relevées par le Revahb suite au vaccin contre l’hépatite B.

Des chercheurs de l’INSERM de Henri Mondor, les professeurs Ghérardi et Authier travaillent depuis plusieurs années sur l’hydroxyde d’aluminium et sa toxicité dans l’organisme. Il est maintenant prouvé qu’il ne s’évacue totalement pas dans l’urine mais qu’il migre au niveau du cerveau. Ils sont extrêmement qualifiés pour travailler dans ce domaine assez pointu.

Aussi, ceux sont eux qui doivent avoir les moyens financiers de poursuivre leur travail. Ce travail a été effectué avec les deniers des malades depuis plusieurs années. L’ANSM a demandé qu’une étude effectivement soit diligentée mais avec de nouveaux chercheurs. Mais pourquoi ? Serait-ce pour gagner du temps ? Pour donner le temps aux laboratoires de se retourner et de proposer des vaccins sans adjuvants aluminiques d’ici 5 ans ?

Pourquoi ne pas financer les travaux déjà en cours ? Ils dérangent tant que cela ? Cela fait pourtant des années que les associations osent crier sur les toits les dangers de l’aluminium, métal lourd neurotoxique. Mais chaque fois, ils se heurtent au dédain des médecins, des politiques, qui les traitent d’anti vaccinalistes. Ce dernier point est important à aborder. Tout d’abord comment des victimes de vaccin peuvent ils être anti-vaccinalistes ? Pour devenir victime il faut qu’ils soient vaccinés. Logique.

Les médecins leurs collent cette étiquette pour la bonne raison qu’elle permet de les discréditer et surtout de ne pas les écouter. C’est lamentable !

Heureusement, il y a de nombreux médecins qui ont osé se lever contre cela, et soutiennent les malades. Des politiques aussi, comme Michelle Rivasi qui est venue en personne le soutenir lors de la conférence de presse du 12 novembre organisée par E3M et le réseau Environnement santé.

 

Soutenons donc les malades de myofasciites qui sont actuellement en grève de la faim , rendons leur visite , signons la pétition et demandons à madame Touraine et à monsieur Hollande de tenir leurs promesses.

 

Il est évident que l’ANSM, en refusant de financer des travaux importants en matière de santé, entretient la suspicion qui est en train de s’installer parmi les personnes car les autorités de santé qui devraient prendre en compte les effets secondaires des médicaments et des vaccins ne le font pas.

 

En espérant que cet article permettra de faire sortir les victimes de l’aluminium vaccinal du silence, et surtout que les autorités vont enin prendre les décisions qui s’imposent pour protéger l’ensemble de la population et nos enfants en particulier.

Pour compléter, je vous invite à lire les deux livres de Virginie Belle  : quand l’aluminium nous empoisonne, et faut il faire vacciner notre enfant


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • liebe liebe 1er décembre 2012 10:29

    Bonjour, 

    Je tiens juste à préciser que je n’ai pas eu de demande particulière de E3M ou de quiconque pour écrire cet article. J’ai juste remarqué combien il était difficile pour le Revahb l’autre jour de publier l’article de son soutien. J’ai cherché pour savoir si on en parlait sur les média nationaux, rien pas une phrase ou alors juste un entrefilet. J’ai pris les articles, et les photos sur internet. J’ai noté également la composition des vaccins, mais il est évident que si déjà nous avons une équipe de chercheurs qui s’intéressent à l’aluminium vaccinal il ne faut surtout pas les décourager. Est-ce qu’il y aura un jour des chercheurs qui s’intéresseront aux autres adjuvants et excipients ? Personne ne peut le dire à ce jour, mais il me semble qu’il ne faut surtout pas décourager toutes les bonnes volontés. 
    Aussi, je tire mon chapeau aux victimes qui osent relever ce genre de défit dans l’indifférence quasi générale, il est certain qu’il est plus facile de parler de ce qu’il se passe à l’UMP ou de DSK, S’attaquer à des lobbys pharmaceutiques est bien plus difficiles, plus éprouvants e terme d’énergie.. et plus dangereux aussi ...
     smiley

    • tandalu 1er décembre 2012 10:32

      Bravo et merci à vous de nous soutenir, nous en avons bien besoin ! C’est terrible de se sentir muet à ce point. Les passants sont tous d’accord avec nous et signent la pétition.
      Je pense que le blocage vient du ministère de la santé puisque Mme Touraine est en train de promouvoir un vaccin contre le HIV !
      Attention, Mme la Ministre, si les malades du SIDA utilisent un vaccin bourré d’hydroxyde d’aluminium,ils risquent de ne plus avoir le SIDA mais bien d’autres pathologies induites par l’adjuvant aluminique !!!!
      D’autant plus que leur système immunitaire est très faible !
      Le SIDA est reconnue, soutenu, aidé et plus ancien que notre maladie........nous ne faisons pas le poids !
      A bon entendeur !


      • Giordano Bruno 1er décembre 2012 12:43

        Savez-vous s’il existe encore des vaccins avec du phosphate de calcium au lieu de l’hydroxyde d’aluminium dans certains pays ? Si oui lesquels ? Et plus généralement, y a-t-il des pays où les vaccins ont moins de cochonneries associées que les vaccins français ?

        Merci d’avance pour les informations que vous pourrez me donner à ce sujet.


        • tandalu 2 décembre 2012 06:18

          Concernant les vaccins dans les autres pays, il faut savoir qu’il n’existe que deux ou trois firmes pharmaceutiques qui fabriquent les vaccins, elles sont françaises (on se passerait bien de ce Cocorico !) ou américaines et ce sont elles qui distribuent les vaccins dans le monde entier.
          Donc la composition est la même pour tous.
          Les formules sont brevetées et ne peuvent être changées et puis une chaîne de fabrication coûte très cher, c’est la raison invoquée, par les labos, pour ne pas changer l’alu en phosphate de calcium......ça leur coûterait des millions !!!


        • Marie 1er décembre 2012 15:31
          c’est clair que c’est l’omerta, personne de mon entourage n’a entendu parler de cette grève alors que me sachant atteinte ils sont tous attentifs à la moindre info ! ce n’est que par hasard en voulant mettre une alerte google sur le mot myofasciite que j’ai appris ce mouvement !
          Quelles sont les nouvelles des grèvistes aujourd’hui 

          un grand merci à ceux qui essaient de nous aider devant l’indifférence des pouvoir publics. 

          Marie

          • tandalu 2 décembre 2012 06:32

            Je viens de faire suspendre mon compte twitter parce que j’ai envoyé 3 messages en 3 jours pour dénoncer l’omerta !
            Aucun mot grossier, aucune insulte, juste des mots pour éveiller les consciences et dénoncer que : depuis 6 jours des malades sont en grève de la faim mais qu’aucun média ne veut relayer l’info !
            Par exemple mon dernier message était :
            6ème jour pour les malades en grève de la faim place de la Bourse. Vous attendez quoi pour bouger ? Un accident peut-être !
            Je l’ai envoyé à beaucoup d’élus Verts mais surtout à tous les média ou presque. Et le soir mon compte était suspendu !
            Où est la liberté d’expression en France ?
            Quand je vois ce que disent certains humoristes, les guignols de Canal + etc.....sur Sarkozy, Morano, Le Pen et Cie, je me dis que je suis une enfant de cœur à côté d’eux !
            J’avais le sentiment que nous étions bâillonnés, maintenant j’en ai la certitude ! Bravo le gouvernement de gauche et soit-disant des libertés !
            Je suis scandalisée qu’on me prenne pour une délinquante mais encore plus que l’on m’empêche de m’exprimer !
            Il faut donc relayer l’info par d’autres moyens !
            Merci à tous de nous aider.


            • tandalu 2 décembre 2012 06:49

              Nous avons beaucoup communiqué en amont pour dire que nous ferions une grève de la faim si rien ne bougeait avant le 26/11 et comme rien n’a bougé, nous avons mis nos paroles à exécution.

              Le premier soir, cafouillage, l’info n’est pas passée comme quoi nous faisions une conférence de presse sous la tente montée devant le car que nous utilisons pour dormir et vivre sur place.

              Le deuxième jour l’info passe par l’AFP (pour la petite histoire, qui se trouve juste en face de notre car place de la Bourse !) et nous avons eu quelques journalistes, surtout régionaux, qui sont venus nous interviewer, beaucoup d’élèves en écoles de journalisme ainsi que BFM TV et France 3
              .
              Nous nous sommes dit, ça y est on est lancé, ça va démarrer !

              Nous sommes donc passés sur France 3 région Ile de France le 27 aux journaux régionaux le midi et le soir puis................plus rien !

              Nous venons tous les jours de 15h à 16h devant le Ministère de la Santé pour demander à être reçus par la Ministre et tous les jours on nous bloque et personne ne nous reçoit jamais.

              Les grévistes sont épuisés, dorment au chaud, certes, mais dans des conditions très spartiates pour des malades bourrés de douleurs mais surtout nous faisons de l’information devant le car toute la journée et avec ce froid, c’est très dur !

              Les autorités doivent se dire que comme nous sommes malades, nous ne tiendrons pas bien longtemps, elles ont donc laissé pourrir la situation en espérant que la grève finirait d’elle même !

              Nous réfléchissons de la suite à donner. Je vous tiendrai au courant.

              Nous sommes malades mais déterminés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès