Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Une conférence Belpomme

Une conférence Belpomme

Le professeur Belpomme est un cancérologue responsable de l’ARTAC. Son laboratoire a inventé beaucoup de médicaments contre le cancer. On voit ce professeur dans certains médias français. En ce moment ce cancérologue prospecte afin de rendre son laboratoire indépendant des industries pharmaceutiques qui lui achètent ses médicaments. Dans un mois son laboratoire ARTAC sortira un test de dépistage du cancer. Vous pouvez donc participer à ses conférences organisées entre autres par BIOCOOP.

Le professeur Belpomme veut rendre son laboratoire indépendant pour une seule raison : Il veut prévenir du cancer. Or dès que les industries pharmaceutiques voient des compléments alimentaires ou des recettes de grand-mère leur faire concurrence elles contre-attaquent en interdisant ces recettes par les pouvoirs publics. On l’a vu avec l’interdiction certes temporaire du silicium organique renforçant nos cellules. Des compléments alimentaires ne permettant pas de rentabiliser les médicaments sont donc interdits temporairement par ce lobby, comme la graine de lin qui possède beaucoup de vertus à faibles doses.

Vous trouverez donc potentiellement plus de voies de guérison en choisissant vos produits bio qu’en utilisant des médicaments chimiques pour lesquels le professeur Belpomme prouve qu’ils sont pour la plupart cancérigènes. Les médicaments ne doivent être utilisés qu’en dernier recourt selon lui.

Le professeur Belpomme indique deux atouts dans le bio. D’abord les pesticides sont cancérigènes et rendent stériles, que ce soient les terres ou les êtres vivants. Ainsi il faudra 7 siècles pour que nos terres redeviennent vivantes comme autrefois. Ensuite les produits bio possèdent beaucoup d’anti-oxydants qui permettent de réduire les risques de dégénérescences quelconques.

Sachez entre autres que le mercure présent dans nos dents avec les amalgames est très nocif. Une femme enceinte possédant du mercure dans son sang voit son enfant avoir beaucoup de malchances de devenir autiste. Avant une naissance sur 1000 créait un autiste. Le professeur Belpomme indique que l’autisme et la dégénérescence des cellules nerveuses sont fortement liés. Il dit aussi qu’une étude anglaise récente indique là-bas qu’une naissance sur 65 crée un autiste, une sur 300 il y a un an aux États-Unis. Sachez que cette pandémie silencieuse est mille fois plus importante qu’une simple grippe pour laquelle on dépense trop d’argent.

Actuellement l’Organisation Mondiale de la Santé est financée à 30 % avec des fonds d’entreprises industrielles. Sachez que vous pouvez vivre plus de 110 sans avoir mangé aucun fruit dans votre vie. Ce que l’on trouve dans les fruits se retrouve facilement dans d’autres aliments naturels. Le professeur Belpomme le dit. L’OMS veut simplement anticiper le manque futur de viandes en évitant d’en parler. Si vous voulez devenir végétarien il faut s’informer avant. Les éléments nutritifs sont éparpillés dans les différents végétaux et fruits.

La réflexion de ce professeur est donc simple : « Sauve qui peut ». C’est quelqu’un de converti au bio qui le dit. Ce n’est pas la situation libérale actuelle qui va changer en bien la situation. Le gouvernement actuel favorise la dérégulation, ou pire la régulation en faveur de ses amis. En 2008 a été créée une loi indiquant que seules les centrales d’achat pouvaient fixer les prix de l’alimentaire.

Il est avéré en Afrique qu’une plante OGM résistante à un pesticide a rendu sa mauvaise herbe résistante elle aussi à ce pesticide. Nous devons tous être plus responsables que ce gouvernement qui nous amène droit dans le mur, économiquement, humainement et écologiquement. Il existe des alternatives comme les AMAP, l’habitat groupé, le bio, la solidarité, l’économique à long terme, le participatif car ce sont les citoyens objectifs qui ont les bonnes réponses. Seules des initiatives personnelles peuvent sauver ceux qui le veulent. Rester neutre ou croire la première chose venue ne sert que ces irresponsables et nous détruit.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 octobre 2009 11:43


    Salut Matthius,

    Ben oui tout est dit ,... et à part faire péter les multinationales alimentaires... il n’y à hélas pas d’autres solutions !


    @+P@py


    • geo63 14 octobre 2009 11:45

      « Son laboratoire a inventé beaucoup de médicaments contre le cancer ». Diantre, pouvez-vous m’éclairer la-dessus ?


      • Ropi 15 octobre 2009 10:35

        Allez visiter le site de l’ARTAC, lisez leurs plublications, ou prenez contact avec Dominique Belpomme ; il se fera un plaisir de vous éclairer lui-même.


      • matthius matthius 14 octobre 2009 11:49

        Je ne connais pas exactement le nom des médicaments créés. Mais il dit avoir inventé les premiers médicaments utilisés pour freiner des cancers.

        Il cherche évidemment des solutions dans la nature, dans les pays asiatiques ou dans les recettes de grand-mère en les testant évidemment.


        • Voilier 14 octobre 2009 15:53

          « Il dit avoir inventé les premiers médicaments utilisés pour freiner des cancers » : diantre ! Et vous le croyez sur parole ? Je vous invite à vérifier cette information. Ce que je sais, c’est que le professeur a inventé un certain nombre de mensonges et de grossières erreurs techniques et scientifiques, en particulier à l’occasion de la publication du rapport du GESDI (Groupe d’étude sur les dangers de l’incinération). Voir aussi la manière dont l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) l’a « habillé pour l’hiver » à propos de son rapport sur le pesticide chlordécone (rapport disponible sur le site de l’Assemblée nationale).


        • Ropi 15 octobre 2009 10:41

          Voir aussi comment il « habille pour l’hiver » d’autres « scientifiques » ou « rapports » pseudo-scientifiques...
          A ce jeu du « il a tout faut / les autres on raisons » et réciproquement, on pourrait opposer tous les scientifiques de la terre...
          Ce comportement n’est pas scientifique, ni dans l’intérêt de la science.

          Belpomme, comme tous les autres, commet des erreurs - c’est d’ailleurs le propre de la recherche...
          Néanmoins, les voies qu’il empreinte ont le mérite d’être empreintées...
          Et que je sache, il est loin - très loin - d’être le seul scientifique à faire le lien entre l’épidémie mondiale de cancers et les problèmes de pollution de l’environnement...


        • Ropi 15 octobre 2009 10:44

          « l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) »

          Quand à cet organisme, quand il sera débarassé de tous ces liens avec l’industrie du médicament, on pourra peut-être considérer plus sérieusement ses avis.


        • marie 14 octobre 2009 11:54

          bizarre ce message a été déformé. je reprends "quel est la référence de la loi de 2008 sur les centrales d’achat ?


          • matthius matthius 14 octobre 2009 12:10

            C’était au moment où notre président parlait de défendre la concurrence dans les grandes surfaces :

            http://www.andrechassaigne.org/php/IMG/doc/Extraits_intervAgri_LiensHyper.d oc


            • marie 14 octobre 2009 15:12

              je ne vois le numéro de la loi, a-t-elle été votée ? parce que vous me renvoyez à une proposition de loi.
              le sujet est trop sériuex pour souffrir des imprécisions. merci


              • Ropi 15 octobre 2009 11:13

                Sauf erreur de ma part (ce qui est évidemment possible, d’autant que je n’ai pas le temps de vérifier immédiatement), cela faisait partie de la LOI n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l’économie, votée donc en août 2008.

                A vérifier pour confirmation (ou infirmation ! )


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 14 octobre 2009 15:52

                Bonjour Matthius,

                http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871 : extrait :

                " Cette constatation s’applique plus au cancer, pour lequel il existe des quantités de remèdes, qu’à n’importe quelle autre maladie. Le Dr Woglom, de Columbia, a énuméré parmi les plus anciens : la soupe aux crabes ( cancer est un mot latin signifiant : crabe ), les purgations, les emplâtres, la terre de pipe, l’argent, l’or, le mercure, le froid, le cuivre, le phosphore, l’arsenic, l’électricité, les feuilles de violette, les crapauds, les venins de serpent et bien d’autres encore... » « ...Parmi les traitements en usage aujourd’hui, il faut citer certaines substances radioactives ( au sujet desquelles il est prématuré de faire des conclusions ), des hormones, des composés antagonistes de l’acide follique et des chlorates de méthylamine. Mais aucun de ces remèdes n’est considéré comme un moyen de guérison. Ils peuvent avoir un effet momentané sur la maladie, ils ne peuvent pas la stopper définitivement. C’est également le cas de la « moutarde à l’azote », découverte par les Français avant la guerre, puis synthétisés par les Allemands et les Américains.... »

                http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/quels-liens-etroits-entre-le-42664

                Ceux qui dénonçaient la dérive de la médecine vers la prolifération des causes de cancer n’étaient pas entendus voire même, décriés par la nomenclature pharmacolyte.


                • chips 14 octobre 2009 19:45

                  Raisonnement idiot ce sont des firmes pharmaceutique qui commercialisent les compléments alimentaires que vous achetez.

                  Etre devant un écran est aussi dangereux vous vous entourez la tête avec du papier Alu ?


                  • Ropi 15 octobre 2009 10:47

                    Très constructif ! Bravo !

                    Qui vous parle des compléments alimentaires vendus en pharmacie ??

                    Cherchez un peu ailleurs bon sang !
                    Enlevez votre papier alu, vous verrez, le monde existe autour de vous.


                  • eugène wermelinger eugène wermelinger 15 octobre 2009 11:10

                    Chips : faut vous faire vacciner avant qu’il ne soit trop tard et mettez-vous la tête dans le sable comme les autruches, voir ci-dessous :

                    10-10-2009Des doutes sur l’homologation des vaccins A/H1N1 aux USADes médecins et des associations viennent d’engager une procédure judiciaire visant à interdire l’utilisation des quatre vaccins actuellement homologués contre la grippe A/H1N1 aux USA. Selon leur avocat James S. Turner, la FDA (1) n’aurait apparemment jamais testé le vaccin quant à son efficacité et à ses éventuels effets secondaires, comme la loi fédérale lui en fait pourtant obligation. Ainsi, à l’inverse des homologations habituelles qui voient la publication de comptes rendus d’essais cliniques et autres tests spécifiques, l’agence n’aurait pour le moment produit aucune preuve scientifique susceptible de justifier l’autorisation des vaccins de la grippe pandémique. En conséquence, agissant au nom du personnel de santé de l’Etat de New York, ainsi que de Gary Null (2), l’avocat considère que la FDA a ’violé’ la loi en ne remplissant pas ses obligations. 
                    D’autre part, outre l’annulation de l’autorisation des vaccins, les plaignants demandent que le tribunal interdise également toute vaccination obligatoire contre le virus A/H1N1. 
                    Pascal Farcy
                    1- La FDA (Food and Drug Administration) est l’agence gouvernementale américaine en charge de la réglementation et de l’évaluation de tout ce qui est lié à l’alimentation et la santé aux USA. 
                    2- Gary Null est un célèbre chroniqueur promoteur des médecines alternatives et auteur d’ouvrages sur la santé.

                  • GreenGarden GreenGarden 15 octobre 2009 09:04
                    « SAVANTS MAUDITS, CHERCHEURS EXCLUS » chez Guy Trédaniel fait un panel de tous ces chercheurs persécutés pour avoir trouvé en dehors des sentiers battus. Lire notamment le parcours de Loïc Le Ribault, docteur ès-sciences, inventeur de l’exoscopie et du Silicium organique, poursuivi par l’ordre des médecins et emprisonné 2 mois et demi ou encore Mirko Beljanski (docteur ès-sciences, chercheur en biologie moléculaire à l’Institut Pasteur) inventeur de produits efficaces contre le cancer.


                    Bonne lecture...

                    G.


                    • Ropi 15 octobre 2009 10:56

                      Article intéressant, quoique rédigé d’une façon « étrange ».

                      On peut ressortir de sa lecture avec l’impression que le Pr. Belpomme est un genre de doux réveur cherchant des plantes dans la nature...
                      Je pense qu’il doit etre possible de présenter les travaux de M. BNelpomme d’une manière plus rigourueuse et sérieuse...
                      N’y voyez aucune critique méchante, cher auteur, car j’en serais moi-même bien incapable !!
                      C’est juste un avis.

                      Consulter le site de l’ARTAC et les publications de Belpomme, ou mieux, aller le voir (il sillonne pas mal la France) montre tout le sérieux du Monsieur (et fait aussi prendre conscience de la difficulté qu’il y a à s’affranchir d’acointances avec les lobby industriels et médicamenteux)...

                      Saluons le courage de Monsieur Belpomme pour cela, et pour avoir osé - enfin - parler de l’insidence de la pollution dans la survenue des cancers...

                      Merci à l’auteur pour cet article qui - même si sa lecture me laisse sur une drole d’impression - a au moins le mérite de parler du Pr Belpomme, hélas bien trop peu médiatisé.


                      • Pierrot Pierrot 21 octobre 2009 10:56

                        Bonjour,
                        A ma connaissance le professeur Belpomme n’a jamais inventé de médicaments contre le cancer.
                        Sinon, cela se serait dans le corps médical.
                        Quels médicaments ?
                        Quelle AMM ?

                        Disons plutôt que ce professeur est le chouchou de certains médias qui apprécient ses préconitions en faveur de nourriture bio.
                        C’est son opinion, mais d’autres, en particulier, une vaste étude anglaise a montré l’absence de gain sanitaire du bio par rapport aux autres aliments.

                        Pf Belpomme pense que le cancer est une maladie due essentiellement à notre environnement.
                        Cette affirmation, non etayée par des études sérieuses, est contredite par beaucoup d’autres médecins qui n’attribuent que 2 à 3 % des survenues de cancer dues à l’environnement (amiante, benzène, formaldhéhyde).
                        Je classe le tabac et l’alcool dans la qualité de mode de vie et non environnemental comme Belpomme).


                        Il faut savoir que nos aliments actuels sont de bien meilleure qualité que ceux d’il y a 50 ans, et qu’ils concurent pour partie, à l’alongement de la durée de la vie (+ 3 mois par an).


                        • matthius matthius 21 octobre 2009 11:26

                          Monsieur pour qui travaillez vous ?
                          Ou bien Etes vous informé correctement ?

                          Voici les médicaments de l’ARTAC :
                          http://www.artac.info/index.php?option=com_content&view=article&id=92%3Amedicaments-anticancereux&catid=44%3Atravaux-anterieurs&Itemid=75&lang=fr&6de8f7dbd99b34abcdab9ce93f83cff2=cd7256d4c08719df2ad075e9d07ebaf8

                          N’importe quel cancérologue responsable vous dira que les produits bio possèdent 40 % d’anti-oxydants en plus en moyenne. Or les personnes qui vivent jusqu’à 90 voire 100 ans ont mangé pendant leur jeunesse essentiellement des produits avec plus d’anti-oxydants que nos aliments actuels. Actuellement l’espérance de vie est allongée au détriment du patient en le faisant soufffrir. De plus en plus de cancers sont décélés chez les plus jeunes.

                          N’avez-vous jamais comparé la bonne santé de retraités asiatiques avec celle de nos retraités ? Nous avons encore du chemin à parcourir car là-bas la prévention et le sport sont plus importants que le bourrage de médicaments. En France moins de 3 % du budget santé est consacrés à la prévention. En France on recommande à certains retraités ou malades de prendre jusqu’à 20 médicaments par jour. N’y en a-t-il pas un peu de trop ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès