Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Vaccination, les premiers morts

Vaccination, les premiers morts

Ce n’est une surprise pour personne, mais tout de même, les premiers morts suite à la vaccination H1N1 commencent à être décomptés.

Si l’on se prend à comparer ce chiffre avec celui des vaccinés, à l’évidence, cela relativise ce résultat.

Le nombre de vaccinés dans le monde a été de 32,4 millions à la date du 11 janvier 2010.

Mais un mort suite à la vaccination est toujours un mort de trop.

Les citoyens ont-ils été suffisamment prévenus ? lien

Lors d’une table ronde qui s’est tenue au Sénat le 6 juin 2007, Le docteur et député Jean Michel Dubernard (qui présidait la séance) a déclaré : « il manque des données scientifiques permettant d’apprécier l’utilité des vaccins ». lien

le docteur Anthony Morris, virologiste déclarait : « il n’y a pas de raison de croire que le vaccin de la grippe soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ceux qui fabriquent ce vaccin savent qu’il ne sert à rien, mais ils continuent de le vendre tout de même  ». lien et le docteur James R.Shannon prétendait que « le seul vaccin « sûr » est un vaccin qui n’est jamais utilisé » lien .

le 21 décembre 2009, ils étaient 71 morts suite à la vaccination. lien

le 10 janvier 2010, ils étaient 141 à être passés de vie à trépas suite à la vaccination. lien

Mais il n’y a pas que les morts, il y a aussi ceux qui ont subi des « effets indésirables » : au 10 janvier 2010, EudraVigilance en avait reçu un total de 12 057 rapports. lien

Tous les vaccins n’ont pas la même virulence : il y a eu trois vaccins autorisés par l’EMEA (European Medecine Agency) lien

En termes d’effets indésirables, le moins dangereux est le Cevalpan avec 356 cas signalés, suit Focetria avec 641 cas, et pour finir 8 129 cas signalés suite à la vaccination avec le Pandemrix.

Ces effets indésirables, (qualifiés aussi d’effets secondaires pour lisser le propos) sont de nature différente suivant le type de vaccin : Convulsions, fièvre, urticaire, gonflement des ganglions, œdèmes, troubles gastro-intestinaux…

Dans le corps médical, cela n’est pas contesté, mais on argumente : « entre deux maux, il faut choisir le moindre ».

Comme le disait le professeur Louis Claude Vincent : « personne ne réchappe aux conséquences des vaccinations, à court, moyen ou long terme ». lien

Mais les vaccins sont-ils « le moindre mal » ?

A long terme, les vaccins, en stimulant artificiellement le système immunitaire, ouvrent la porte aux maladies dégénératives, chroniques ou auto-immunes. lien

Le docteur et psychologue Bernard Rimland, directeur et fondateur du « Autism Research Institute  » de San Diégo, (USA) affirme : « il est grotesque de prétendre qu’il n’existe aucun lien entre l’autisme et la vaccination sauf des coïncidences ». lien

Dans « l’Australian Nurses Journal  », en 1977 Glen Dettman indiquait que « certaines souches de vaccins peuvent être impliquées dans des maladies dégénératives comme l’arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète, et la sclérose en plaque  ». lien

Richard Moskowitz, médecin, est convaincu que « les vaccins peuvent, à long terme mener à une déficience du système immunitaire et causer  des maladies considérablement plus graves que la maladie originale, impliquant des structures plus profondes, plus d’organes vitaux et ayant moins la possibilité de se résorber spontanément ». lien

Or plus définitif que les effets indésirables, il a l’effet mortel : dans les cas de vaccins H1N1 ayant provoqué la mort, le classement est à peu près le même, sauf que la vedette est tenue par Pandemrix, suivi de Cevalpan, et enfin Focetria.

Focetria semble donc pour l’instant être le moins dangereux.

Si on le compare le taux européen de mortalité au taux américain, il est de 0,28, soit dix fois plus que le taux américain.

En deuxième position on trouve le Cévalpan, avec 0,42, soit 15 fois le taux américain, et enfin Pamdemrix qui ferme la marche funèbre avec 0,48, soit 17 fois le taux américain.

L’ensemble de ces trois vaccins, avec une moyenne de 0,45 est donc de 15,5 fois le taux américain.

La question qui se pose aujourd’hui est :

 Pourquoi les vaccins américains ont-ils été moins dangereux que nos vaccins européens ?

Y a-t-il eu précipitation en Europe ?

Les vaccins étaient-ils insuffisamment testés ?

On peut espérer que la commission européenne lèvera le voile, mais est-ce naïf de le croire ?

Ils sont nombreux les scientifiques qui contestent les vaccins :

Harris L Coulter affirme : « qu’est-ce là pour une « science » qui inflige des dégâts neurologiques à des centaines de milliers d’enfants chaque année ? » lien

Pour ne pas être en reste le docteur jacques Kalmar disait : « prétendre instaurer une barrière immunitaire collective par les vaccinations pratiquées aveuglément dans un contexte conditionné par l’anti-hygiène est absurde ». lien

Encore plus radical le docteur Jean Elmiger affirme : « il n’existe aucun vaccin qui ait fait la preuve scientifique de sa pleine efficacité et encore moins de sa totale innocuité ». lien

Il n’y a plus qu’à espérer qu’au cours des mois à venir la liste des morts à la suite de la vaccination H1N1 ne va pas s’allonger, car comme disait un vieil ami africain :

« Le léopard ne se déplace jamais sans ses taches ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • jako jako 26 janvier 2010 09:57

    Merci Olivier, aujourd’hui le numéro 2 de l’Oms passe au trapéze, l’affaire
    du juriste Allemand ( ou journaliste ?) continue, observons


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 10:29

      jako,
      oui, et pour la première fois, les conflits d’intérets sont clairement dénoncés,
      hier, sur france culture, les actualités évoquaient les ramifications évidentes entre les membres du « sage » et les labos,
      c’est un gros scandale qui se prépare,
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 10:31

      Franck 2012,
      bien sur, les morts ne parlent plus,
      je suis plus inquiet pour ceux qui subissent aujourd’hui des effets secondaires,
      si vous avez ouvert les liens proposés, il y a un témoignage terrible, décrivant heure après heures, les souffrances subies...
      et comme l’on sait que ce sont les effets à long terme qui seront les plus destructeurs, le pire est bien à venir.


    • zelectron zelectron 26 janvier 2010 16:44

      Merci Olivier pour cette (micro) synthèse.
      Élargissons :
      En pastichant (un peu) Molière on peut donc dire qu’un citoyen en bonne santé qui entre dans un cabinet médical en ressort malade.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 23:10

      zelectron,
      la suite du feuilleton, çà va être l’éventuelle condamnation des responsables
      soit de la panique provoquée ?
      soit de la dangerosité du vaccin ?
      soit de la propagation de la maladie (la guardia/ mexique)
      soit du conflit d’intérêts entre oms, élus, et labos
      çà nous promet des rebondissements.
      (a condition que l’enquête européenne aille à terme)


    • JL JL 26 janvier 2010 10:15

      Bonjour Olivier, merci pour cette compilation, à conserver.

      Je ne voudrais pas enfoncer le clou en disant que ces résultats sont peut-être en deçà de la réalité, puisque dans les statistiques sur ce genre de sujet le doute profite à celui qui les exploite. Ces résultats devraient inciter les pouvoirs publics, et au nom du principe de précaution, à nationaliser l’industrie des vaccins qui ne doit plus, en aucun cas demeurer une industrie lucrative soumise aux nécessité capitalistes c’est-à-dire celles de la croissance rédhibitoire : dans le domaine des vaccins, la croissance est, à terme, un remède pire que le mal. Dans le domaine de la vaccination, notamment vis à vis des virus mutants, la politique actuelle de Bigpharma est suicidaire : elle y perdrait sres clients et nous y perdrions notre santé.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 10:33

        JL,
        sauf que Bigpharma fonctionne sur les règles capitalistes,
        s’enrichir d’abord, pour le reste on verra,
         smiley


      • JL JL 26 janvier 2010 10:57

        @ Olivier, c’est bien ce que je dis : l’industrie des vaccins doit être encadrée sinon elle justifiera tôt ou tard cette sinistre prédiction de je ne sais plus qui : « Ceux qui prétendent vous soigner vous tueront », prédiction qui en rejoint une autre, célèbre : « Quiconque voudra sauver sa vie, la perdra  » (citation tronquée)


      • Alpo47 Alpo47 26 janvier 2010 11:14

        Il me semble, je ne suis pas médecin, que la plupart des effets secondaires ne seront connus que plusieurs années après la vaccination (?). Le pire reste à venir.
        Lorsque les intérêts particuliers s’imposent aux politiques, ce ne peut être qu’une catastrophe pour le citoyen. Il en a toujours été ainsi et les lobbies sont de plus en plus puissants.

        Ce constat fait, il faut répondre à la question : Comment en sortir, se défendre ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 13:47

          Alpo 47,
          vous posez là une authentique question.
          quelles seront les armes de ceux qui, dans dix ans ou plus, subiront les conséquences de ce vaccin ?
          comment pourront-ils prouver que ceux ci sont à l’origine de leur problème,
          merci d’avoir posé cette équation.


        • Alpo47 Alpo47 26 janvier 2010 17:46

          Ce qui a été également très « sidérant » dans cette tentative de créer une panique, c’est de constater que la plupart des décés, pourtant souvent de personnes atteintes de symptômes graves, étaient systématiquement attribués à la grippe. D’ailleurs, la plupart du temps, sans aucun examen de laboratoire.
          Alors, que pour une personne vaccinée qui décédait 2 jours plus tard, on commentait « Aucun lien avec la vaccination n’a pu être prouvé »...
          On peut penser que cette attitude, bien rodée, continuera si les cas d’effets secondaires dramatiques se multiplient.

          La tentative de manipulation est évidente. Rions ... jaune.


        • Parrison Parrison 26 janvier 2010 11:45

           

          A JL

          Ces résultats devraient inciter les pouvoirs publics, et au nom du principe de précaution, à nationaliser l’industrie des vaccins qui ne doit plus, en aucun cas demeurer une industrie lucrative soumise aux nécessité capitalistes c’est-à-dire celles de la croissance rédhibitoire : dans le domaine des vaccins, la croissance est, à terme, un remède pire que le mal.

          Je remets ici ce passage de votre message.... et j’abonde en votre sens avec la plus grande énergie... et j’ajoute l’industrie pharmaceutique en totalité (recherche et fabrication)

          Merci.... !

          Salutations...

          Laeti


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 13:48

            Parrison,
            l’enquete et l’audition en cours de l’un des principaux responsables de l’oms pourraient bien nous éclairer,
            mais, quels seraient les recours juridiques des « intoxiqués » de la vaccination ?
            je n’en sais franchement rien !


          • sentinelle 26 janvier 2010 11:49

            @ l’auteur

            bonjour Olivier Cabanel , bonjour tout le monde...

            merci pour votre suivi de cette imposture mondiale...

            pour info, a destination des connaisseurs et des victimes de la vaccination et leurs familles..

            desintoxication et metaux lourds : http:// www.dailymotion.com/video/xbxp2a_conference-dr-klinghart-a-zurich-en_tech

            conference du docteur Klinghard a zurich...le son est deplorable..mais les infos valent leurs pesant de chlorela....


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 13:51

              Sentinelle,
              oui, le terme imposture convient tout à fait,
              il y a d’une part ce vaccin discutable,
              cette pandémie programmée,
              ces conflits d’intérêts,
              et surtout, je pense à ceux qui vont soufrir dans leur chair, de la vaccination subie, et qui n’auront (à ce jour) pas de moyen pour se battre !


            • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 janvier 2010 11:54

              à nouveau grand merci à Olivier pour cette synthèse concernant les vaccinations.

              Je viens aussi de placer l’article en archives pour le resservir à des connaissances quand le temps aura fait son oeuvre d’oubli et que la grande vénération à Pasteur l’imposteur sera à nouveau de mise au crédo républicain. 
              Un appel : il faut proposer Olivier à la légion des bienfaiteurs de l’humanité. 

              • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 13:52

                Merci Eugène,
                en effet, je crois comme toi qu’il est nécessaire d’archiver tout çà, puisque les effets « éventuels » les plus graves ne se feront connaître que dans de nombreuses années,
                à+


              • Basepam 26 janvier 2010 11:56

                Bonjour

                Ce qui aurait été intéressant c’est de comparer avec le taux de mortalité de la grippe H1N1.

                On a 0,45 contre quoi ? Et là j’ai du mal à trouver des sources fiables.
                J’ai trouvé de 0,2% (dans ce cas le vaccin est un vrai danger) à + de 1% (donc oui le vaccin aurait eu un effet bénéfique).

                Enfin à part quelques exceptions, la plupart des estimations placent le taux des vaccins en dessus de celui de la grippe ce qui renforce le sentiment de leur inutilité.

                Merci pour votre article.
                Cordialement
                Basepam


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 13:56

                  Basepam
                  pardonnez moi d’avoir peut-etre mal rédigé l’article,
                  si vous relisez bien, il s’agit de comparer les effets secondaires (et la mortalité) des vaccins européens avec les vaccins américains.
                  il faut ouvrir tous les liens, vous aurez de cette façon une explication claire,
                  je ne voulais pas faire 15 pages préférant proposer les liens d’explication,
                  je pense que c’est ainsi que l’on fait vivre un débat, en demandant au lecteur de faire sa propre enquête a partir des liens proposés, ou de chercher lui même d’autres sources.
                  à+


                • Basepam 26 janvier 2010 14:11

                  Bonjour Olivier,

                  J’ai apprécié votre article. C’est une base de discussion avec beaucoup de liens à lire.
                  Je ne pense pas que l’analyse épidémiologique soit une science exacte et chacun va sortir les chiffres qui vont dans son sens.

                  Nous aurons des chiffres différents pour le nombre de victimes de la grippe et du vaccin.
                  Il y aurait eu des victimes sans vaccination ou avec.

                  A chacun de juger si trop ou pas assez a été fait.
                  Cordialement
                  Basepam


                • clostra 26 janvier 2010 12:16

                  Ce que j’adore chez vous, c’est votre naïveté.
                  Cependant, si vous nous aviez dit plus tôt que vous vous étiez fait vacciner pour protéger quelqu’un de votre entourage (déficient immunitaire ? autre maladie interdisant la vaccination), nous aurions compris la générosité de votre geste « dans le doute » et ça pouvait l’être il y a quelques mois.
                  Mais là : « Bon, il y en a marre là. »
                  Faut pas lire ces articles Léon !


                • K K 26 janvier 2010 12:46

                  Bonjour Leon,


                  Je pense que M Cabanel est de bonne foi. Mais je suis d’accord avec vous sur le fait que les victimes avaient des antécédents cardio vasculaire.
                  Je ne comprends pas pourquoi le vaccin leur a été injecté. En ce qui me concerne, ils ont refusé (alors que j’avais une convocation) car j’avais un traitement anticoagulant. Je pense que la procédure mise en place pour la vaccination était mauvaise. Les medecins et les infirmières qui injectaient le vaccin ne connaissaient rien de leurs patients. Tout le monde ne prévient pas le médecin des antécédents médicaux. Il aurait fallu que les médecins traitants soient les décideurs.

                • mambo mambo 26 janvier 2010 12:48

                  A mon sens, quand j’en ai marre de lire des abruties sur un site quelconque, je ne reviens plus dessus et je ne met plus les pieds. c’est aussi le cas pour de nombreux médias.
                  De ma part ce n’est pas le cas d’AV, puisque je trouve une diversité d’informations et une richesse d’opinions. Rien n’est parfait dans ce monde, et j’ai toutes mes capacités pour pouvoir analyser et trier la bonne information.


                • Jean 26 janvier 2010 13:02

                  Donc, c’est bien le vaccin qui les a tués, puisque sans lui ils seraient encore en vie.


                • Pyrathome pyralene 26 janvier 2010 13:36

                  Les insultes récurentes de Trolléon ne peuvent que lui revenir dans la figure , c’est lui qui parle d’abruti smiley....le monde à l’envers en quelque sorte !!


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 14:02

                  Léon,
                   vous me décevez un peu,
                  généralement, lorsqu’un commentateur a recours à l’insulte, c’est qu’il est a cours d’arguments,
                  merci de tenter de faire vivre le débat, la discussion,
                  je n’ai pas de certitudes,
                  disons que j’ai des « présomptions »,
                  conflit d’intéret... attendons (naïvement peut etre) la fin de l’enquête européenne,
                  l’histoire de « la Guardia » (voir article précédent) n’est pas une banalité :
                  un élevage de porc, hors de toute juridiction, porcs traités aux hormones et bourré d’antibiotiques,
                  non incinérés lorsqu’ils décèdent, (la loi l’impose pourtant)
                  impossibilité pour les services vétérinaires officiels de pénétrer sur le site,
                  carcasses laissées en plein air, mangées par les chiens du village,
                  ce village dont quasi tous les habitants sont malades,

                  vous ne trouvez pas que çà fait beaucoup ?

                  et puis, le conflit d’intéret sachant que les membres du sages ont des responsabilités dans les labos,
                  et tout ce que nous commençons à découvrir,
                  ne croyez vous pas que cela mérite plus que votre « mépris amusé » ?


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 14:20

                  Jean,
                  là il n’y a aucun doutes,
                  c’est bien le vaccin qui les a tués,
                  le problème, c’est que nous en sommes à décompter les morts par vaccination à court terme,
                  pour le moyen terme, et le long terme, ce sera beaucoup plus difficile à prouver.


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 14:26

                  Mambo,
                  je vous rejoins complètement ,
                  personne n’a la science infuse, et tout le monde peut se tromper,
                  c’est pour cette raison que j’essaye de construire une argumentation, basée sur des informations vérifiables, en évitant autant que possible les Hoax, et je crois que sur AgoraVox, c’est ce qui mène les rédacteurs,
                  merci de votre curiosité, et faites votre propre analyse.


                • Laminak 26 janvier 2010 15:39

                  On dit ’la violence (meme verbale) est le dernier recours d’un incompetant.’
                  En un mot.
                  Merci trolleon de pouvoir me dire grace a vous : j’ai peut etre pleins de defauts mais je ne serais jamais comme vous. )
                  Lami.


                • GITIBERT 27 janvier 2010 19:11

                  IL n’y qu’un seul mot pour qualifier quelqu’un comme vous. Votre ignorance saute aux yeux et elle est une insulte à l’intelligence. Depuis Pasteur on sait que cette médecine allopathique qui s’est connectée aux conclusions mensongères d’un médiocre chimiste -Pasteur - manipulateur et menteur, n’a eu d’autres intérêts que les bénéficies qu’elle retire de ces pratiques criminelles lui assurant jusqu’à aujourd’hui et plus pour très longtemps un train de vie de « sénateur ». Il faut lire, mais pas n’importe quoi. Toutes les preuves sont aujourd’hui évidentes que les « vaccinations sont un »crime contre l’humanité". Il faut être fou pour croire qu’en se laissant injecter dans le corps un véritable poison : on va se prémunir de la maladie. Les vaccinations détruisent le système immutaire. Toutes les maladies auto-immunes qui explosent partout où l’on vaccine sont l’irrécusable preuve de ces crimes légalisés par des systèmes judiciaires et politiques à la fois ignares et corromus. le Mot qui vous qualifie commence par une lettre Majuscule que l’on utilise aussi lorsque l’on parle de la connerie..


                • boris boris 27 janvier 2010 23:11

                  Le pauvre type c’est toi mon cono !


                • LongSk8er 28 janvier 2010 19:23

                  Mais Trolléon n’a absolument pas dit que se faire vacciner était une bonne chose !

                  Relisez donc ce qu’il dit avant de le prendre pour un lobbyiste Bachelotien !
                  Tout ce qu’il fait c’est dénoncer une forme de désinformation et c’est tout à fait louable.

                • Stéfan Stéfan 26 janvier 2010 12:02

                  "Mais un mort suite à la vaccination est toujours un mort de trop."

                  Et un mort suite à la grippe qu’il aurait pu éviter s’il avait été vacciné ? N’est-il pas un mort de trop ?

                  Partant de là, on en revient à la question principale qui est celle d’une comparaison entre deux risques : le risque de mourir (ou être malade) à cause du vaccin et le risque de mourir (ou être malade) à cause du virus.

                  L’article utilise toutes les ficelles habituelles, très bien décortiquées ici.

                  Bref, sans intérêt.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 14:07

                    Stéfan,
                    vous n’avez pas tort,
                    la grippe en France tue entre 3000 et 6000 personnes par an,
                    on a pas pour autant déclenché une alerte !
                    pourquoi l’avoir fait pour ce H1N1 ?
                    n’imaginez vous pas qu’il y ait « anguille sous roche »
                    le professeur Debré (et d’autres) avaient clairement dit qu’il ne s’agissait que d’une grippette, pas plus dangereuse que la grippe saisonnière,
                    et qui ne méritait pas la panique volontairement crée,
                    sans tomber dans la parano facile, pourquoi ne pas envisager qu’il de s’agisse que d’une « bete » opération commerciale ?
                    6 milliards d’êtres humains à vacciner potentiellement, à euros la dose,çà commene à faire beaucoup d’argent !
                    non ?
                    s’il n’y avait pas des conséquences sanitaires, ce serait moins grave.
                    remember l’affaire du « sang contaminé ».


                  • LongSk8er 28 janvier 2010 19:28

                    @Cabanel


                    A vrai dire la grippe A-H1N1 est habituellement... une grippe saisonnière, tout comme la grippe A-H3N2 et la grippe B, d’ailleurs les vaccins « anti-grippe saisonnière » contiennent des antigènes de ces trois formes de grippe.
                    Lut dans un brevet venant des lobbies !

                  • ZEN ZEN 26 janvier 2010 12:04

                    Une personne meurt chaque seconde dans le monde
                    ça fait peur !
                    Heureusement, je ne suis pas vacciné... smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 14:08

                      Zen,

                      évidemment.
                      merci de ta contribution,
                      et malgré les DEUX documents que j’ai reçu, je ne me suis pas fait vacciner !
                      à+


                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2010 20:52

                      Zen,
                      comme dit mon vieil ami africain : « la vie est une maladie dont on réchappe rarement »
                       smiley


                    • ZEN ZEN 26 janvier 2010 12:07

                      Stéfan
                      Ou ici


                      • clostra 26 janvier 2010 12:20

                        Le vaccin étatique ? (si c’est comme les prothèses dentaires, va y avoir du métal là-dedans ! et puis pour renflouer les caisses en vases communiquant, faut faire gaffe !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès