Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 11 députés pour voter un fichage généralisé. Démocratie représentative (...)

11 députés pour voter un fichage généralisé. Démocratie représentative ?

Le 7 juillet 2011, 11 députés sur les 577 que comptent l'Assemblée Nationale ont discuté et voté une loi concernant la protection de l'identité et ont ainsi rendu possible le fichage généralisé sous des prétextes fallacieux.

Compte-rendu du débat

Cette loi vise à mettre en œuvre une nouvelle Carte Nationale d'Identité (CNI) électronique. Cette carte sera équipée de deux puces. L’une rassemblera les informations régaliennes, à savoir le nom de famille, le ou les prénoms, le sexe, la date et le lieu de naissance du demandeur, le nom dont l’usage est autorisé par la loi, si l’intéressé en a fait la demande, son domicile, sa taille et la couleur de ses yeux, ses empreintes digitales (celles de 8 doigts), sa photographie. L’autre, optionnelle, lui permettra de s’identifier sur les réseaux de communications électroniques et de mettre en œuvre sa signature électronique.

La puce dite régalienne sera une puce sans-fil RFID, permettant une lecture des informations de manière électronique et à distance.

Toutes ces données seront conservées dans un fichier unique, le TES.

Etudions tout cela point par point :

1. De l’usage d’une carte électronique

La CNI électronique doit permettre une meilleure protection face à la fraude. Aujourd’hui, est avancé le nombre de 200 000 cas d’usurpation d’identité. De combien de cas pourraient être réduit ce chiffre grâce à l’arrivée de la CNI électronique ? Un millier peut-être ? En effet, les vérifications électroniques des données contenues dans une CNI seront extrêmement rares : hormis en douane et aux postes de police, nulle ne sera à même de vérifier la validité des informations inscrites sur la CNI !

Ainsi, il est peu vraisemblable que l’utilisation d’une CNI électronique ait le moindre impact sur les chiffres des cas d’usurpation d’identité.

2. L’enregistrement des empreintes digitales

A la création de cette nouvelle CNI, les empreintes digitales de 8 de vos doigts seront relevées et alimenteront la puce régalienne et le fichier central. A l’instar des criminels, suspects, prévenus et gardés à vues (liste non exhaustive).

3. La puce optionnelle

Une puce, purement optionnelle et suivant le bon désir du porteur, pourra être configurée afin de fournir une méthode fiable et sécurisée de justifier de son identité sur les réseaux de communications électroniques (à savoir principalement internet). Certainement pour le plus grand bonheur de Jean-Louis Masson, qui avait proposé de mettre un terme à l’anonymat sur internet (cf. http://www.senat.fr/leg/ppl09-423.html). Ainsi, pourrait par exemple apparaître l’obligation de s’identifier sur son poste avant une séance de surf afin de justifier de son âge et d’autoriser ou pas l’accès à des sites web pornos (comme le propose Christian Vanneste http://www.christianvanneste.fr/2011/07/06/acces-des-mineurs-aux-sites-pornographiques-d%E2%80%99internet/)

4. Le RFID

La technologie RFID permet de transmettre des informations sans aucun contact. La lecture ne peut se faire qu’à faible distance, mais certaines technologies permettent une lecture à plusieurs dizaines de mètres. Par ailleurs, le porteur d’une puce RFID n’est nullement informé de la lecture des données de la puce.

Par ailleurs, les puces RFID actuellement mise en œuvre au sein des passeports biométriques ou des cartes d’identités britanniques présentent des failles permettant la récupération des informations et donc la copie vers une autre puce, ouvrant la voie à des possibilités d’usurpation. Ainsi, la CNI britannique avait été hackée et clonée en 12 minutes le jour de sa sortie malgré les sécurités mises en place (cf. http://www.01net.com/editorial/504855/la-future-carte-didentite-britannique-nest-pas-tres-secure/)

5. La base TES

La base TES « Titres Electroniques sécurisés » rassemblera toutes les informations recueillies dans les deux puces de la CNI ainsi que les données actuelles des passeports biométriques pour une durée de 15 ans. Bien entendue, cette durée sera prorogée à chaque renouvellement du document, soit tous les 5 ans.

Ce fichier contiendra donc toutes les informations d’identification de 45 à 50 millions de porteurs de de ces documents administratifs.Cette base sera bien entendue protégée, uniquement accessible aux personnes dûment habilitées et fera l’objet d’un traçage des connexions. Ceci-dit, l’explosion, ces derniers temps, des actes de piratage fait craindre la possibilité que le contenu de cette base puisse être volé.

6. Le vote

La proposition de loi a été débattue lors d’une session de la séance du jeudi 7 juillet 2011 à 15h. 11 voies ont été enregistrées pour le vote. 11 députés sur les 577 nous représentant.

MPEG4 - 1.5 Mo
Le vote à l’Assemblée Nationale

 (j’ai uniquement pu comptabiliser 4 « pour » et 4 « contre »)

 

----------------

 

NDLR : "Serge Blisko, député PS de Paris, dénonce les dérives qu'entrainerait la carte d'identité biométrique proposée par l'UMP. Eviter les usurpations d'identité, voilà qui est bon, mais créer un fichier contenant masse de données quant à la physionomie et aux habitudes de consommation, voilà qui est plus dangereux. Les seuls à avoir eu ce projet de fichage, c'est le régime de Vichy, et on sait où cela nous a mené, il s'agit donc de rester très prudent et de poser des bornes et des protections de la vie privée."


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • dawei dawei 8 juillet 2011 11:16

    La machine « democratique » est elle cassée, ou n’a t’elle finallement jamais marché ?
    Nous ne sommes pas en democratie, maintenant je crois que c’est clair pour (presque) tout le monde. Pourquoi laissons nous cette oligarchie décider ? L’argument de l’expertise de cette élite est totallement infondé, bien au contraire, au contraires, les décideurs sont souvent ceux qui s’y connaissent le moins ...
    Nous sommes l’Elite, Nous devons décider pour Nous, sans partis.
    Le Peuple doit décider par le Peuple, pour le Peuple, foutons les tous dehors ces dangereux usurpateurs


    • Agor&Acri Agor&Acri 8 juillet 2011 14:56


      Message des loups au peuple qui voudrait s’émanciper de leur autorité :

      _____________________

      Sachez que nous respecterons les choix qu’on vous a imposés.
      Vos désirs sont nos choix, les contester ferait désordre
      car de notre parole vient la seule vérité que vous ayez à entendre
      et de notre volonté vient la seule directive que vous ayez à attendre.
      _______________________________

      extrait bien sûr du toujours excellent forum du Silence des Loups.

      Surtout, ne passez pas à côté du véritable dossier, en 3 parties, récemment posté sur le thème :
      Vos désirs sont nos choix, vous paierez comme il nous plaira !

      lien : LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)

      C’est en rapport direct avec cet article (merci à vous Jeremy ) sur le fichage généralisé
      et l’auteur s’appuie sur des cas concrêts avec des références très précises.

      Assez long mais vraiment édifiant quant au risque majeur que nous fait courir le regroupement progressif, par étapes, de l’ensemble de nos données personnelles sur un unique support électronique, avec à l’horizon, l’implant d’une puce RFID comme solution ultime (anti-vol / perte / oubli).

      Traçabilité totale (via identité, paiement, déplacement, ...) de qui nous sommes et de ce que nous faisons (nos goûts, nos opinions, nos habitudes, nos fréquentations,...)

      C’est à mes yeux un des articles majeurs de l’auteur.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 juillet 2011 23:04

      Nos gouvernants s’en foutent ; comptez les votes. Le peuple s’en fout qu’ils s’en foutent ; comptez les commentaires. La volonté d’action n’est pas là, la volonté de changement non plus. Les Grecs, trahis par leur gouvernement se font dire par les agences de notation que, même à genoux, ils ne se sont pas assez courbés... et pas un coup de feu n’a claqué. Vienne le mois d’aout : on aura une excuse. En septembre, on verra où en est Fukushima et on parlera de la fin monde, Que ferait-on sans les Barbares…


      Voici in polar pour l’été, c’est gratuit….


    •  L’ ELITE SE DELITE.....EN AVOCATS D’ AFFAIRES OU GERANTS DE SCI....ET ELUS...

      LA DEMOCRATIE PREND LE LARGE.. nous sommes dirigés par les représentants de 10% DES FRANCAIS....1 ELU POUR 100 HB....1 POLICIER POUR 500......

      120000 POLICIERS...600000 ELUS de la république « bananière »

      LE PEUPLE DES JEUNES GRONDE...ATTENTION.. ils vont trop loin nos « élus »
      ils confondent...leur caisse avec la caisse des francais...et se croyent au dessus des lois.
      le sénat régale.............l’assemblée ne représente...qu’elle meme ...et ses élus...

      DEGAGEZ............TOUSENSEMBLE


    • foufouille foufouille 8 juillet 2011 11:29

      on pourra la hacker
      tu te fais une fausse identite de monsieur de


      • Gonzague Gonzague 8 juillet 2011 15:26

        Un des raisons pour lesquelles ce genre de projet est presqu’aussi débile qu’illusoire.


      • HELIOS HELIOS 8 juillet 2011 18:22

        Le meilleurs moyen de verifier qu’une personne est porteuse d’un document administratif « papier », legitime et parfaitement vrai, est extremement simple, ne necessite aucune puce !!!

        il suffit de doter tous les policier, gendarme, douane d’un simple smartphone avec une appli minimaliste qui « scanne » le code (la piste de lecture) appelle le(s) fichier(s) central(aux) qui envoie(nt) sur le champ l’image du document sur l’ecran.

        Hormis les vrai-faux documents, il est impossible de passer a travers les mailles du filet, que ce soit pour une CNI, un PC, une carte grise ou quoi que ce soit.
        Cela implique de creer une image de chaque document au moment de sa delivrance, de creer un acces a la base de donnée, de creer une petite appli, et que les flics aient l’acces au reseau suivant un protocole securisé specifique. Rien d’extraordinaire ni de tres cher en fait !

        Pas besoin donc de puce ou autre instrument indiscret, car pour controler l’identité il faut avoir le titualire le document et... le controleur, tous en pleine conscience de leurs actes.


        Evidement, c’est plus difficile pour mettre en place un mode Orwellien.

        Si Gueant le souhaite, je peux immediatement (enfin, apres les vacances) lui monter le projet de A à Z chiffrage prealable compris, jusqu’a la mise en oeuvre apres experimentation pilote... et lorsque le deploiement terminé, lui preparer la version 2 avant ma retraite. y’a ka m’envoyer un mail perso.

        Et si Melanchon ou Marine Le Pen veulent s’attacher mes services, qu’ils n’hesitent pas.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juillet 2011 21:14

        Salut Hélios,

         


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juillet 2011 21:15

         

        • Ce nouveau bordel doit rapporter du pognon à des personnes bien placés dans l’entourage du prince !!!



        @+ P@py


      • HELIOS HELIOS 8 juillet 2011 23:43


        Bonsoir, bonsoir Gilbert...

        Bien sûr que ce type de projet est juteux ! Pour les societes de services qui vont participer, depuis celles qui feront les études, jusqu’a celles qui fourniront les puces, les cartes et... les lecteurs.

        Elles vont participer aux appels d’offres et je peux deja predire qu’aucune petite boite ne sera selectionnée, même en pool avec d’autres, et d’ailleurs ce type de marché interdit les regroupement d’entreprises.

        Je sais déja que les « heureuses » élues sur des criteres differents les unes des autres seront les moins chères et leur patron votent UMP.

        Une fois le contrat lancé, les prix vont grimper, ils ont en général droit a +15%, mais en fait des montants superieus sont toujours « justifiés » et au final coutent beaucoup plus cher au contribuable que les realistes annoncés par les autres candidats qui se seraient fait un point d’honneur a respecter leur parole.

        il faut se faire a l’idée...

        Treve de plaisanterie, dans l’absolu, une carte « magique » bien faite qui permet de s’identifier certainement sur une machine serait une grande avancée dans un contexte de respect des citoyens. Mais nous savons tous, que les derives politiques et commerciales sont incompatibles avec ce type de solution. Il est donc urgent de s’y opposer avec la plus grande fermeté

        Bonsoir a tous.


      • Asnieb Lywest 8 juillet 2011 13:26

        La démocratie...


        J’ai l’impression que c’est de plus en plus un prétexte.

        Pour faire la guerre à droite et à gauche afin apporter la paix... Par la souffrance. Apparemment c’est ça la démocratie. 

        Ou réduire les libertés du peuple afin de garantir leur « sécurité » par des procédés totalement anti-démocratiques. 1984, ...

        Ou encore, faire croire que la démocratie à tout les droits sous prétexte qu’elle est Démocratie. 

        Es ce que c’est véritablement ça une démocratie ?

        Il y a une super vidéo qui à été publiée sur Agoravox il y a peu qui est très intéressante à ce propos. Je vous invite à le visionner si vous ne l’avez pas encore vu. LIEN

        • Croa Croa 8 juillet 2011 22:45

          Intéressant en effet (quoique long pour présenter des idées simples.)

          Ces gens ne présentent toutefois qu’un élément de démocratie. Il en est un autre au moins aussi important qu’est le partage de la parole. Celle-ci est actuellement confisquée par des médias qui tous appartiennent à l’oligarchie. Toutefois Internet présente quelques failles de ce coté là ce qui pourrait expliquer en partie l’inquiétude des « élites » et donc la sortie de textes liberticides tel celui dont il est question ici smiley


        • Muriel74 Muriel74 8 juillet 2011 14:03

          11 députés sur 577 ?!! mais où étaient les 566 autres et qui sont-ils ? et combien gagnent-ils pour ne pas nous représenter ? smiley


          • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 14:08

            J’ai essayé de trouver la liste des participants à la séance d’hier ainsi que leur choix de vote, mais je n’ai pu obtenir cette information. Selon le compte-rendu de la session, étaient présents :

            Ceci correspond bien aux 8 personnes (hors Mr Guéant) vues dans la vidéo.

          • PhilVite PhilVite 8 juillet 2011 14:08

            « 11 députés sur les 577 nous représentant. »

            « Nous représentant » ?? C’est bien là le problème, absents ou présents, ces gens ne nous représentent pas du tout.


            • anty 8 juillet 2011 14:10

              La démocratie française est sur une dangereuse pente ou la stigmatisation du citoyen et la judiciarisation du système devient une constante et hélas normale


              • Croa Croa 8 juillet 2011 22:47

                Quelle « démocratie » ?


              • Alpo47 Alpo47 8 juillet 2011 14:12

                Voilà un résumé, ou une démonstration, du fonctionnement du système actuel. Des élus, parfois vénaux et toujours sous influence, des décisions qui vont constamment à l’encontre des souhaits ou demandes du peuple...
                Espérons le, les derniers soubresauts d’un système qui s’effondre.
                Non, ces gens ne nous représentent pas, et chaque nouvelle décision le confirme.

                Sur quel bouton faut il appuyer pour accélérer la chute ?


                • Micka FRENCH Micka FRENCH 8 juillet 2011 17:24

                  De la démocratique Ecossaise...

                  C’est de VOTRE FAUTE. C’est VOUS qui avez voté pour ces députés UMP à l’« Assemblée nationale ».

                  Et à la MAJORITE ABSOLUE, de surcroît...

                  Micka FRENCH sur le Web...


                • agent orange agent orange 8 juillet 2011 14:16

                  11 sur 577 ? N’y a t’il pas un problème de quorum ? Que disent les textes ?


                  • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 14:20

                    Et 11, c’est certainement optimiste, je n’ai réussi à en comptabiliser que 8, ayant voté 4 pour et 4 contre ce qui valide la proposition de loi.


                    Je pense que certains éléments techniques et réglementaires me/nous manquent, tout du moins je l’espère.

                  • Muriel74 Muriel74 8 juillet 2011 14:57

                    soit 4 députés sur 8 présents ( 4UMP et 4 Socialistes d’après votre liste) ont votés un fichage généralisé, QUATRE individus ont voté une loi, on peut se demander quelle est la valeur du vote dans notre pays


                  • Razzara Razzara 8 juillet 2011 14:26

                    Puisque le sujet est le même, je re poste une copie du commentaire que j’ai fait sous l’article de Lorelei :

                    Cette progression des puces RFID dans notre environnement est un sujet que je suis de longue date. Il est important de comprendre que le marché de ces composant est un marché potentiellement gigantesque puisqu’il concerne toutes les chaines logistiques. Le seuil d’inondation n’étant conditionné que par le coût unitaire de la puce.

                    Il existe pourtant déjà des pays dans lesquels l’exercice de certaines professions considérées comme sensibles est conditionné à l’implantation de puces sous-cutanées (banque, militaire) :

                    http://www.scribd.com/doc/819230/RF...

                    Il existe aussi un projet d’implantation de tags RFID dans les billets de banques, euros en particulier :

                    http://www.filrfid.org/article-2952...

                    De plus, les dernières générations de composant de ce type sont tellement petites que notre environnement pourrait en être truffé sans même que nous nous en rendions compte :

                    http://www.technovelgy.com/ct/Scien...

                    En fait ce truc est au delà des rêves les plus fous d’un Orwell et de son 1984. C’est l’abolition même de la notion de liberté individuelle. Mais si comme moi vous essayez de sensibiliser votre entourage à ces questions, vous vous rendrez vite compte que très peu ont conscience du danger de cette technologie et de son pouvoir éminemment intrusif. La réponse classique étant : ’’mais si tu n’as rien à te reprocher ou est le problème ?’’. Cette affirmation est évidement un sophisme puisque la réponse correcte est : ’’si je n’ai rien à me reprocher, pourquoi vouloir me tracer en permanence ?’’. Elle montre aussi à quel point le conditionnement des masses à l’acceptation du fichage est efficace et très avancée.

                    Pour conclure sur ce bref commentaire (il y aurait tellement à dire et détailler), je rappellerais cette phrase de Notre Trépidante Majuscule à Talonnettes : ’L’idéal serait de tout savoir sur chaque citoyen ..’’. Tout est dit hein ...

                    http://civicite.free.fr/?164-reveno...

                    Cordialement

                    Razzara


                    • Laratapinhata 8 juillet 2011 14:33

                      Si j’ai bien compris l’article, l’auteur dénonce en priorité l’absence écrasante des députés sur leur lieu de travail... D’accord.
                      Pour ce qui est du fichage généralisé et de la lecture à distance des informations contenues dans la puce, je suis sceptique... Il doit y avoir une parade simple, pour l’empêcher... en tapissant son sac ou son portefeuille avec de l’alu ou quelque chose de ce genre...comme les voleurs dans les magasins... un acte de résistance civile facile à promouvoir et imparable d’un point de vue constitutionnel...


                      • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 14:42

                        Je dénonce tout à la fois l’absence de nos députés sur un sujet que j’estime sensible, mais également sur les risques générés par cette future CNI.

                        Concernant le fichage généralisé, il n’est nullement à être mis en doute puisque clairement exprimé dans le cadre de cette proposition de loi :
                        Claude Guéant déclare ainsi : « La seconde sécurité, c’est la mise en œuvre d’une base unique et centralisée, la base TES, « titres électroniques sécurisés », déjà utilisée pour les passeports, pour recenser, confronter et vérifier les informations. Les éventuels doublons ou usurpations seront ainsi immédiatement et précisément repérés. C’est une garantie contre les falsifications de titres, puisqu’il sera possible de vérifier la concordance des données inscrites sur le titre avec celles enregistrées sur la base, contre la délivrance de plusieurs cartes différentes à une même personne et contre l’usurpation d’identité, puisque les vérifications opérées rendront impossible l’enregistrement de la demande du fraudeur. »

                        L’acte de résistance n’est pas d’une grande utilité : d’une part, les informations auront été recueillies pour les intégrées dans la base TES (y compris vos empreintes digitales) et la protection en aluminium n’est à priori d’après mes souvenirs à peu près complètement inefficace ; un coffre en plomb serait plus recommandé... Mais en ce cas, je crains tout de même une légère désaffection de la part des porteurs de carte (exception faite des haltérophiles peut-être).


                      • cathy30 cathy30 8 juillet 2011 15:31

                        bonjour larapinhata
                        il existe des portes cartes bancaires avec un étui très fin en plomb recouvert d’une couche en plastique, mais c’est très dur à trouver (spécial banquier) il faudrait trouver la même chose pour la CI.


                      • Laratapinhata 8 juillet 2011 16:36

                        Merci Cathy... C’est donc un marché en devenir... CQFD.

                        Quant aux infos réelles : empreintes digitales et état civil , c’est bien le moins qui puisse nous identifier...
                        J’aime pas du tout l’idée que l’on usurpe mon identité... et puis une question : ces usurpations d’identité, de qui sont-elles le fait ? De criminels endurcis ou d’étrangers en situation irrégulière... ?


                      • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 16:53

                        Les étrangers en situation irrégulière n’ont guère les moyens pour fabriquer des faux papiers, fussent-ils pucés.

                        Selon Mr Guéant, « La fraude, c’est surtout un véritable traumatisme moral et financier pour les victimes. Le fraudeur, en effet, ne s’arroge pas seulement leur identité, il leur vole leur vie, il paralyse leurs ressources, leurs actions et leurs projets d’avenir : leurs ressources d’abord, puisqu’il peut indûment, en leur nom, ouvrir un compte bancaire, contracter des dettes, percevoir des prestations sociales ou liquider des droits à la retraite ; leurs actions, ensuite, puisqu’il peut se prévaloir de leur identité pour s’inscrire sur les listes électorales et voter, mais aussi, potentiellement, commettre des infractions dont le poids retombera sur elles ; leurs projets d’avenir, enfin, puisque la mise en évidence de ces fraudes peut parfois nécessiter de longues enquêtes, pendant lesquelles aucun document ne peut être délivré, ce qui peut signifier pour la victime l’impossibilité d’inscrire ses enfants à l’école, de louer un appartement, de réaliser des démarches administratives ou encore de se déplacer à l’étranger. »
                        Bref, aucunement à la charge d’étrangers en situation irrégulière.

                        Ceci dit, personne ne vas aller vérifier vos empreintes digitales pour ouvrir un compte en banque ou obtenir un crédit ou percevoir des allocations diverses ! Donc, la CNI ne sert pas à grand chose pour limiter les risques d’usurpation d’identité !

                      • Laratapinhata 8 juillet 2011 18:09

                        Et pourquoi l’Etat civil n’est plus utilisé dans toutes ces démarches ? parce qu’une pièce d’identité ne dit rien ni sur votre ascendance, ni même sur votre état matrimonial..

                        En tout cas, si tout ce que vous décrivez est bien exact, alors je me range du côté des autorités... sauf pour l’identification à distance qui est une rupture du Droit à la Vie Privée.

                        Quant aux étrangers en situation irrégulières... tous ne sont pas si pauvres... je peux témoigner avoir été sollicitée , il y a une vingtaine d’année pour un mariage blanc... la somme proposée était très substantielle.


                      • Rensk Rensk 8 juillet 2011 22:44

                        Déjà prouvé en Allemagne que la triche est très facile... pour des hackers de 15-17 ans...

                        N’oubliez pas une chose... qui a son importance... Londre (pourtant le toutou qui a introduit cela en Europe)... arrête de faire ce genre de carte d’identité (Premier arrivé, premier « parti »)... et c’est la droite qui balance le tout à la poubelle vu qu’ils n’aiment pas ce que l’on peu faire avec


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 juillet 2011 14:37

                        Bof !

                        Pour nous ficher « démocratiquement » et nous « protéger » efficacement, la seule voix de Nicolas Sarkozy serait bien suffisante, non ?


                        • Croa Croa 8 juillet 2011 22:57

                          a condition qu’il y ait du personnel derrière (plutôt des marchés passés) !

                          Autrement dit : Le fichage et la « voix » de Sarko c’est la même chose.


                        • Redrogers 8 juillet 2011 14:43

                          « Ceci-dit, l’explosion, ces derniers temps, des actes de piratage fait craindre la possibilité que le contenu de cette base puisse être volé. »


                          Sans forcément être volée, on peut s’inquiéter de ce qui pourrait être fait d’une telle base de données. En effet, l’histoire nous a montré qu’un changement de société ou de « régime » peut être très rapide, surtout avec les temps troublés qui s’annoncent...

                          D’ailleurs, il est assez ironique d’entendre le speaker de l’assemblée, à la fin de la vidéo, annoncer le prochain vote à venir sur la possibilité de mobiliser plus rapidement l’armée et les réservistes en cas de crise majeure !

                          N’y a-t-il pas un moyen de dénoncer ce vote avec si peu de participants ?

                          • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 14:48

                            Vous avez parfaitement raison ; je n’ai pas voulu développer ce point plus avant ne pouvant être un argument à développer au sein de l’Assemblée Nationale !



                          • Croa Croa 8 juillet 2011 23:11

                            à Redroger, sujet sage,

                            faut vraiment être naïf pour croire que tes protectrices « élites » te fiche pour ton bien ! Mais bon, admettons que le danger survienne seulement après un changement des cadres de la nation...

                            Pour toi aucun risque si,
                            - t’effaces tes états de service
                            - tu te fabriques une nouvelle sagesse smiley


                          • Redrogers 9 juillet 2011 13:14

                            Croa, je ne comprends pas ton message.

                            En quoi je laisse entendre que « mes (?) élites » veulent me ficher pour mon bien ? Je dis simplement que le risque de troubles dans la société tels qu’on en a connu il n’y a pas si longtemps dans les pays « civilisés » suffit à lui seul à craindre ce fichage. Et je ne suis pas du genre à vendre mon âme au diable pour une illusion de sécurité (cf. fichier ADN global). C’est aussi une question de philosophie de vie.

                            Mais merci quand même pour la leçon de sagesse... :)

                          • cathy30 cathy30 8 juillet 2011 15:03

                            bonjour Jeremy
                            êtes vous sûr que c’est une loi protégeant l’identité ? Ce sont des comiques ?

                            Dans votre article il y a une photo d’une puce Rfid. Pour l’instant avec celle ci on ne puce que les animaux, mais si nous laissons faire, nous y aurons droit.
                            Il n’y a pas besoin de changement de parti politique pour nous faire pucer, nous avons dépassé tout cela, nous y sommes.


                            • cevennevive cevennevive 8 juillet 2011 15:04

                              Bonjour,

                              Il y manque l’empreinte ADN sur cette super carte. Tout serait parfait en ce cas... « Le meilleurs des mondes ».


                              • caramico 8 juillet 2011 15:33

                                Allez-y, éclatez vous, les « ptits jeunes » sur Facebook et autre.
                                Tout de vos faits et gestes sera connu et quand il faudra trouver un boulot, un appart, un crédit...
                                Je vous souhaite d’être super-clean à ce moment là.


                              • Jérémy aka Jeey Jérémy Jeey 8 juillet 2011 15:41

                                Pour le moment, Facebook et autres ne connaissent de moi que ce que je veux en faire savoir. Et ne possède pas mes empreintes digitales.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès