Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 4,3 millions de télétravailleurs en France

4,3 millions de télétravailleurs en France

Bien-être, flexibilité, gain de temps, réduction de l'empreinte carbone : le télétravail est un véritable atout pour la société. Longtemps décriée pour son retard en la matière, la France connaît aujourd'hui un boom du télétravail.

DÉPASSER LES CLICHÉS DU TÉLÉTRAVAIL

Finis les clichés du télétravail au bord de la piscine ou en caleçon dans le salon. Le télétravail a trouvé un nouveau souffle et progresse de façon exponentielle depuis 2009. En atteste la multiplication des Accords de Télétravail dans les entreprises françaises : Atos, Air France, Alcatel, HSBC, Canal Plus, L’Oréal, CapGemini, Accenture, Alstom, Schneider, Hewlet-Packard, Areva, Bouygues Telecom, Michelin, Renault, Axa, Orange, SFR…

40% des entreprises du CAC40 ont désormais une politique de télétravail. Pourtant, les publications continuent de relayer un autre cliché : celui d'une France en retard. Et d'invoquer un nombre officiel de télétravailleurs de 8%, chiffre datant pourtant de 2006 (étude Gartner) et situant donc la France parmi les mauvais élèves de l’Union Européenne.

17% DE TÉLÉTRAVAILLEURS EN FRANCE

Dans les faits, la démocratisation des NTIC a conduit les travailleurs sur la voie du télétravail informel depuis plusieurs années. D’après une étude menée par LBMG Worklabs auprès de 1800 salariés, 30 grandes entreprises et 150 TPE-PME, 17% de la population active pratique le télétravail de cette façon aujourd'hui en France. La pratique du télétravail en France est donc proche de celle des autres pays Occidentaux, où elle se situe aux alentours de 20%. 

Mais comment expliquer ce rattrapage apparemment soudain ? Tout d’abord, il semble évident que la démocratisation des technologies mobiles crée des attentes fortes chez les travailleurs. Pourquoi « aller travailler » (au bureau) quand on peut, grâce aux NTIC, travailler où on veut, quand on veut ?

UNE LOI ET DES ESPACES POUR TÉLÉTRAVAILLER

L'explication de cet essor tient également aux nouveaux dispositifs législatifs et immobiliers qui facilitent le télétravail. Du côté législatif en effet, une loi encadre le télétravail dans le secteur privé depuis le 22 mars 2012. Cette loi sur le télétravail, dite loi Warsmann, précise les droits et obligations des télétravailleurs et de leurs employeurs. Pour le secteur public, une loi similaire a été adoptée à l’unanimité le 8 février 2012.

Enfin, du côté immobilier, de nouveaux espaces de télétravail voient le jour un peu partout en France depuis 2008. Et c’est là probablement la vraie révolution en cours : plus de cent télécentres et espaces de coworking sont nés en France ces derniers mois, et on ne compte plus les projets devant bientôt ouvrir. Cumulés aux centres d'affaires, business lounges et cafés-wifi, il y aurait ainsi plus de 2000 espaces de travail partagés en France, selon le site neo-nomade.com.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Login Login 28 juillet 2012 19:44

     Le télétravail ça peut être au bord de la piscine ou en caleçon dans le salon !

     

    • L'enfoiré L’enfoiré 28 juillet 2012 20:51

      Home sweet home
      Je vais pointer votre billet dans le mien.
       smiley


      • titi 28 juillet 2012 23:39

        Le télétravail ce n’est pas pour tout le monde.

        Tout le monde n’est pas suffisament « mature » pour faire la part des choses entre « être au travail » et « être à la maison » lorsque les deux s’effectuent au même endroit.

        Or il y a une particularité dans le code du travail francais : un « avantage » accordé ne peut pas être retiré.
        Donc si une personne qui « fait l’affaire » à son bureau, mais ne « fait pas l’affaire » en télétravail, il est quasiment impossible de la faire revenir au bureau contre son gré.


        • L'enfoiré L’enfoiré 29 juillet 2012 10:00

          Au bureau, on joue très bien au gendarme et au voleur. smiley


        • LBMG WORKLABS 29 juillet 2012 20:42

          @ TITI : il est vrai que l’autonomie et la capacité à délimiter les sphères privée et professionnelle sont des questions centrales au télétravail. Toutefois la loi sur le télétravail signée en février 2012 précise bien que le télétravail est réversible (ce n’est pas un droit), et ce notamment lorsque les résultats ne son tpas probants.


        • titi 30 juillet 2012 23:13

          Sur la réversibilité du télétravail j’ai un gros doute.

          Certe cela est prévu dans les accords de 2012.

          Mais ceux de 2005 précisent que le télétravail et ses modalités doivent être inscrits dans le contrat de travail du salarié.
          Or un contrat de travail, en France, on ne peut pas y toucher...


        • Jean-Phi 8 août 2012 17:32

          J’utilise le site eWorky (http://www.eworky.fr) pour rechercher des espaces où télétravailler (des bureaux partagés, des espaces de coworking ou des centres d’affaires). Le site est sympa et c’est gratuit !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

LBMG WORKLABS


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès