Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Appel à la dénonciation dans l’Essonne

Appel à la dénonciation dans l’Essonne

Confidentialité garantie, nous dit le commissaire Borel-Garin. En appelant à la dénonciation anonyme, on peut dire qu’il a au moins réussi à sortir de l’anonymat… Il souhaite que les habitants du département aident la police nationale en transmettant témoignages, photos, vidéos, par courrier électronique. Alors, que faut-il en penser ?

En dehors de son aspect discutable sur le plan de l’éthique, cette démarche amène à réfléchir à quelques difficultés d’applications.

À partir des informations reçues, et s’il y a des éléments d’infraction, le policier doit avertir le procureur de la République et dresser une procédure d’enquête préliminaire. Or imaginons qu’un renseignement parvenu par voie de mail (qui laisse donc des traces) ne soit pas convenablement exploité et qu’il soit par la suite suivi d’effets graves, comme un meurtre ou des sévices à enfants… Quelle serait la responsabilité des fonctionnaires de police ? Mais comment trier dans le fatras de mails qui peuvent ainsi parvenir à la police ? Comment être sûr de ne pas passer à côté de la bonne info ?

Ensuite, avant de cliquer sur sa souris, « l’informateur » doit être conscient que la dénonciation calomnieuse est visée par l’art. 226-10 du CP. La peine encourue est de 5 ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende. Il est vrai que la fausseté des propos doit être entérinée par une autorité compétente.

Mais à défaut d’utiliser ce texte, le simple fait d’avoir déclenché d’inutiles recherches par des allégations mensongères est un délit punissable de 6 mois d’emprisonnement et 7.500 € d’amende.

Enfin, pour aller plus loin dans ce domaine, il est bon de se rappeler qu’en France il n’y a pas d’obligation à dénoncer un crime ou un délit qui a été commis. Il en va différemment lorsqu’il existe une possibilité d’empêcher le crime ou le délit, ou d’en limiter ses effets, ou encore d’empêcher qu’il ne se renouvelle. Dans ces cas, le fait de ne pas avoir prévenu les autorités judiciaires peut entraîner une peine de 3 ans d’emprisonnement (C. pén., art. 434-1). Sont exclus de cette obligation les personnes astreintes au secret professionnel et les parents, conjoints, etc., de l’auteur du crime - sauf si la victime est un mineur de 15 ans. Donc ici, pas question de mail anonyme.

Il est des cas cependant où le législateur encourage à la dénonciation. Comme dans les affaires de stupéfiants, où les auteurs ou complices peuvent voir leur peine réduite de moitié si leurs confidences permettent de mettre fin au trafic et/ou d’arrêter les autres coupables. Ou en matière d’attentat ou de complot…

Il existe même la possibilité pour un détenu d’obtenir une réduction jusqu’au tiers de sa peine (loi du 9 mars 2004), s’il dénonce les infractions commises par d’autres détenus. Ainsi, si un compagnon de prison avait dénoncé les intentions de Jean-Pierre Treiber, il aurait pu bénéficier de cette loi.

Ce marchandage du législateur est souvent contesté car il encourage une démarche immorale : la délation. Mais il est vrai qu’il peut se révéler utile et éviter l’aboutissement d’un projet criminel.

Alors, cet appel à la dénonciation publique relève-t-il « d’une police d’une autre époque  », comme le dit Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance, ou bien « faut-il vivre avec son temps », comme lui répond le commissaire Borel-Garin ?

En fait, la véritable question est de savoir s’il faut sacrifier ses principes sur l’autel de l’efficacité ! Personnellement, je ne le crois pas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • abdelkader17 21 septembre 2009 12:31

    Dernière trouvaille du Sarkozysme triomphant l’encouragement à la délation.
    Est il bien utile de mettre en œuvre ces dispositions,la délation ne date pas d’hier les lettres anonymes et autres coups de téléphone sont monnaie courante.
    le résultat de la sortie médiatique d’Hortefeux n’aura pas été inutile voilà comment retourner une situation à son avantage,la caméra amateur la photo, en appui à la vidéo surveillance généralisée,le pouvoir n’est jamais en retard en matière de restriction des libertés et des moyens du contrôle social.


    • Allain Jules Allain Jules 21 septembre 2009 15:18

      @Abdelkader17,

      Bonjour.

      Mais, où le bât blesse dans cette affaire, il y a encouragement à la délation c’est vrai, mais, sans frais pour la police. Veulent-ils se débarasser de leurs indics en faveur du citoyen lambda à qui on ne donne même pas un kopek ? Sans doute. Une perte d’éthique s’il en est pour les flics, mais aussi, le risque d’une dérive haineuse injustifiée au sein de la population..

      Il est très facile d’ouvrir une adresse e-mail et de la détruire après utilisation en postant en plus dans un cybercafé.
       
      Il faut qu’Eric Zemmour nous en parle, puisqu’il veut qu’on parle de tout

      Quelle connerie !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 septembre 2009 17:15

      @ Allain Jules :  Mon article de ce jour sur le même thème - et publié sur cette même page AGV, tout en bas - adopte un tout autre point de vue !  Voyez-le après celui-ci. Je trouve amusant qu’on puisse regarder l’éléphant et en décrire ainsi la tête et la queue, sans double emploi et sans jamais se contredire ! smiley 



    • François51 François51 21 septembre 2009 12:38

      ce sera un très bon moyen pour « regler ses comptes » avec son voisinage, ou autres.
      le delit de sale gueule, en quelque sorte.
      en tout cas, pour en arriver là, cela démontre un aveux d’impuissance de la part de nos « chers » flics.
      citoyens ! a vos claviers !


        • tvargentine.com lerma 21 septembre 2009 12:42

          Il ne s’agit pas de « délation » mais de dénoncer les trafiquants qui pourrissent des cités d’habitations en instaurant l’Etat de non droit et en terrrorisant la population qui y habite

          Je trouve normal ,dans la mesure cette procédure et elle devrait être en application dans toute les villes.

          La délinquance se combat avec internet ,car internet est un moyen moderne et efficace d’informer les forces de police que des voyous pourrissent un quartier et cela s’en mettre en danger
          les victimes

          Il sera plus facile pour un bobo de stigmatiser cette mesure que je qualifie de moderne car les bobos n’ont pas de trafiquants qui leur pourrissent la vie et leur quartier

          Personnellement,je l’avais fait à Sartrouville pour dénoncer 2 voyous qui avaient tapassé
          une personne agée et malheureusement la police à mis 15 jours à réagir mes les 2 voyous se sont retrouvés au trou.

          On ne peut pas affronter les voyous sur leur terrain de la violence et prendre le risque d’aller à la police c’est le risque d’avoir des represailles car ,je serais toujours étonné de savoir que les impôts me réclament encore de l’argent sur mes revenus de mon travail alors que les voyous qui roulent dans des bonnes voitures de luxes et ont des appartements ne font pas l’objet de vérifications fiscales

          Il y a ici « Monsieur le fonctionnaire de Police » qui écrit cet article quelque chose qui me choque,alors au lieu de cracher sur une mesure utile,expliquez nous pourquoi les conditions de ressources des voyous ne sont jamais recherché ????

          Ce sont vos balances ???
          Ils ont « le droit » de détruire contre des « informations » ????

          Je crois que ce qui vous choque,c’est que vous ne risquez plus de faire « travailler » vos « balances » ,qui faisaient votre travail pendant que vous écriviez vos bouquins durant vos horaires de travail et que d’autres faisaient des extras dans des boites de sécurités privées comme agent de sécurité (emplois dissimulées fraude fiscale)

          Vous venez de comprendre que la technologie va vous obliger à bosser un peu plus sur le terrain

          http://www.tvargentine.com/




          http://www.tvargentine.com/


          • dom y loulou dom 21 septembre 2009 14:12

            oui oui lerma, nous savons bien que pour vous « modernité » veut dire la barbarie, le totalitarisme commencé il y a 4000 ans à Babylone.

            Que la misère de ces voyous est entretenue par les mêmes qui vous appellent à les dénoncer et que tout le système militariste hyperviolent que vous chérissez tant , en passant par la production de cauchemars fictifs et télévisés à l’infini et en trouvant la guerre « normale » alors qu’elle engloutit déjà VOS finances, ne vous vient pas à l’esprit.

            taper sur des voucs émissaires est bien plus simple
            quand ce sera vous qui serez victime de ce que vous prônez aujourd’hui... vous ne vous plaindrez pas n’est-ce pas ?



          • Nobody knows me Nobody knows me 21 septembre 2009 15:25

            Franchement lerma, je prendrais bien 5 minutes pour vous expliquer comment c’est la vie.... mais en fait non, je vais pas le faire.


          • abdelkader17 21 septembre 2009 15:27

            @Dom
            les imbéciles du calibre de Lerma nourris à la sauce tf1 ne comprennent même pas qu’en tout temps le pouvoir à besoin d’ ennemis pour justifier son appareil sécuritaire,ses modes de contrôle social, de la constitution des classes dangereuses au 19 siècle à la figure du délinquant islamisé d’aujourd’hui une seule et même logique,la construction de l’ennemi intérieur.
            Méthode de gouvernance ayant trouvé son application directe lors du conflit de décolonisation en Algérie entre 1954 et l’arrivée au pouvoir de de Gaulle qui en limitera l’usage à partir de 1958.
            L’armée Française dont à l’époque les cadres étaient profondément anti communistes voyaient dans l’insurrection des mouvements de décolonisation la main de l’urss,ils ont donc mis en place la doctrine de guerre totale,guerre révolutionnaire popularisée par l’ouvrage de Roger Trinquier ,celle-ci consistait à utiliser toutes les méthodes possibles pour venir à bout des insurgés,torture, disparition, camp de regroupement,viol,surveillance des populations... en toile de fond la France et son empire premier rempart contre la subversion communiste.
            Il semblerait que depuis le 11 septembre on assiste sournoisement à un retour des méthodes de la guerre révolutionnaire,retour aux pratiques d’exception,montée en puissance de l’appareil judiciaire et pénal,généralisation de la surveillance.
            Lerma en arabe ça veut dire l’aveugle, ça ne pouvait pas mieux coller au personnage.


          • Roch Faure 21 septembre 2009 16:14

            « le pouvoir à besoin d’ ennemis pour justifier son appareil sécuritaire,ses modes de contrôle social, de la constitution des classes dangereuses au 19 siècle à la figure du délinquant islamisé d’aujourd’hui une seule et même logique,la construction de l’ennemi intérieur. »

            C’est, en ce moment même, sur la première page de « www.fdesouche.com » :

            - Des bandes ethniques attaquent la Techno Parade

            - Marseille : trois cinémas fermés en raison des dégradations et violences à l’occasion de l’Aid,

            - Nice : un train vandalisé par une centaine de « jeunes »

            - Emeutes à Angers : 200 à 300 personnes prennent les policiers à partie

            - Emeutes à Besançon : « Fais pas chier, c’est ramadan »

            Et ce sont juste les faits vraiment saillants d’une fin de semaine très ordinaire, les milliers de cambriolages, incendies de véhicules, agressions en tous genres, ne figurant plus, depuis longtemps dans les rubriques de l’actualité nationale.


          • abdelkader17 21 septembre 2009 16:36

            @Roch Faure
            engagez vous dans la police l’état cherche de braves petits soldats pour assurer la tranquillité de la bourgeoisie.


          • Roch Faure 21 septembre 2009 16:46

            « ... l’état cherche de braves petits soldats pour assurer la tranquillité de la bourgeoisie. »

            C’est possible, mais moi, je vous parle d’abord de la tranquillité et de la sécurité des petites gens de certains quartiers populaires...

            Parce que voler dix mille euros à un bourgeois, fait moins de dégâts que d’en voler cent à une retraitée...

            Et les gens que vous défendez ont une abjecte prédilection pour les victimes fragiles et vulnérables.


          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:27

            Cher lerma,

            Auriez-vous l’obligeance de tester pour nous le vaccin anti grippal h1n1 et de nous tenir informer de votre état de santé.

            Par avance, merci.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 septembre 2009 17:32

            @ Lerma : 


             Mais oui, il s’agit de délation... La question est de savoir si elle est justifiée. De savoir, plutôt, QUAND elle est justifiée, car peu de gens trouveraient choquant de dénoncer un abuseur d’enfants... Il faut se méfier des réactions conditionnées. Allez lire mon article « Délation et mauvaise conscience », plus bas sur cette même page.

            Pierre JC Allard
             

          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:52

            La dénonciation et la délation sont des mots qui ont été regroupés pour ne faire qu’un et servir les puissants, alors qu’il est acceptable votre civique de dénoncer la politique de Sarkosy, la délation s’adresse à l’encontre des plus faibles, entre autre cher lerma de son voisin gauchiste qui critique la politique de Sarkosy et qui se permet de chercher du travail sans allégeance au pouvoir en place.


          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:54

            « alors qu’il est acceptable, voir civique »


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:19

            Des bandes ethniques attaquent la Techno Parade

            C’est-y pas beau tout ça ? Fdesouche qui défend désormais les techno parade...
            On aura tout vu. A quand une alliance avec l’association des gays de France.
            Parce que les bandes ethniques, ça n’aime pas les homosexuels et le FN lui, il adore les homosexuels...

            « Je suis une bande ethnique à moi tout seul » - La Rumeur


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:22

            Et ce sont juste les faits vraiment saillants d’une fin de semaine très ordinaire

            Non, ce sont juste « des faits saillants d’une fin de semaine très ordinaire vue par fdesouche ».
            Avec une volonté toujours forte de glisser des termes comme « jeunes » entre guillemets, on sent pas du tout d’orientation de la part de ce site.
            Toujours très objectif...


          • Roch Faure 22 septembre 2009 10:33

            « Fdesouche qui défend désormais les techno parade...
            On aura tout vu. »

            Tout ? Ah non et surtout pas l’information en question sur « fdesouche.com ». Parce que loin de défendre cette pitoyable exhibition, on s’y paie joyeusement la tronche des organisateurs, de Frédérick Mitterrand, de Djack Lang et de Sophie Bernard, grands mixiteurs angéliques devant l’Eternel.

            Pour ce qui est du terme « jeunes » entre guillemets, si vous pouviez faire quelque chose pour abattre le politiquement correct et la disposition légale qui interdisent d’appeler un chat, un chat, ce genre de formules tomberaient d’elles-même dans le oubliettes...


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:47

            Comme je le pensais, fdesouche n’a rien à foutre des faits, ni des victimes. Le seul but, c’est de trouver des infos avec des « jeunes » dedans.
            Et vous nous direz qu’il ne s’agit pas d’un blog d’extrême droite, après. C’est un pur défouloir. Appelons un chat un chat voulez-vous (dans la limite de la légalité), soyons un peu politiquement « incorrect »...
            Politiquement correct, ou loi Gayssot, qui vous interdit simplement d’insulter des personnes en fonction de leurs origines, orientation sexuelle, religion, ... C’est chiant hein ?


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:49

            Parce que loin de défendre cette pitoyable exhibition

            Rien de tel qu’un bon vieux bal musette avec le manège carré et la bière qui coule à flot.


          • Roch Faure 22 septembre 2009 11:08

            « Politiquement correct, ou loi Gayssot, qui vous interdit simplement d’insulter des personnes en fonction de leurs origines, orientation sexuelle, religion, ... »
             
            Je ne crois pas que l’Auvergnat, hétérosexuel et catholique soit protégé par la loi de ce cheminot stalinien ni par aucune autre, au demeurant.

            « C’est chiant hein ? »

            Chiant pour qui ? Pour ceux qui protestent contre l’utilisation du terme « jeunes » entre guillemets ? Il vous faudrait savoir ce que vous voulez !!!


          • Roch Faure 22 septembre 2009 11:11

            « Rien de tel qu’un bon vieux bal musette avec le manège carré et la bière qui coule à flot. »

            Et pourquoi pas ? Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que le fait de tortiller du cul en se saoûlant de décibels est la marque de l’appartenance à une humanité supérieure...


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 11:30

            Il faut dire qu’historiquement, on décompte relativement peu d’auvergnats à s’être faits balancer dans la Seine ou ratonnés durant les année 1960 à 1980.
            Je pense par ailleurs que ça ne le blesse pas tant que ça. Sinon, ils n’ont qu’à médiatiser le débat.

            Et pourquoi pas ? Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que le fait de tortiller du cul en se saoûlant de décibels est la marque de l’appartenance à une humanité supérieure...

            Mais je ne portais aucun jugement sur le bal musette. Je me joins d’ailleurs régulièrement au manège carré. Ainsi, je ne porte pas de jugement sur la musette. En l’occurence vous concernant, les technival. Cela ne vous empêche pas de mépriser le public, la musique et la danse qu’on y pratique, les qualifiant d’humanité inférieure ou médiane j’imagine, puisque n’appartenant pas à « l’humanité supérieure »...


          • Serge Serge 21 septembre 2009 12:46

            Sarkozy a dit qu’il voulait ...« tourner la page de 1968... » en occultant le fond de sa pensée ... pour revenir à celle de Vichy !


            • décurion 21 septembre 2009 13:11

              Nous trions nos déchets, et les déposons dans des containers spéciaux. Demain, il nous sera demandé d’emmener le tout au centre de recyclage. Après demain, le co-camionnage sera organisé par des éco-citoyens, et un jour, les éboueurs seront inutiles.
              Caméras de surveillance, citoyens rapporteurs caméramans, devrait très fortement réduire le besoin d’enquêteurs judiciaires. Si l’on imagine des citoyens bénévoles légistes, habilités à rédiger des rapports, il ne manque que le juge informatique pour parfaire l’ensemble.
              Quelques salariés d’une multinationale de sécurité, bien calés devant leurs claviers, devraient etre à même de nous fournir une poli-justi-pénitenciare au meilleur rapport qualité / prix.
              Y aura t il encore des contribuables, pour payer la bête ?
              L’avenir le dira !


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2009 13:28

                Si c ’est pour dénoncer un voisin pour pass’k’il est pas comme soi c’ est nul ,

                si réellement on habite dans un endroit où il y a des rodéos avec bruits et tumultes , ou si vous voulez rentrer chez vous et des gens vous emmmerdent pourquioi pas ?

                J’ ai fait des marchés à des endroits où ça craint , vols , insultes , ben j’ ai pu faire d’ autres marchés ailleurs ,

                Le mec qui est obligé de vivre dans un endroit pourri a droit au respect de sa personne .


                • Dolores 21 septembre 2009 17:01


                  Il y a une très large marge entre déposer une plainte parce qu’on subit des nuisances et dénoncer les mêmes nuisances.

                   La plainte se fait au grand jour .La délation est une lâcheté dans l’anonymat.

                  On a déjà vu où menait la délation. Pas de remake de l’histoire svp !

                  La police est payée (par nos soins) pour faire des recherches ; si elle en est incapable, changeons-la !


                • Fergus Fergus 21 septembre 2009 13:42

                  J’ai bien aimé cet article qui pose le problème de manière nuancée. Et entièrement d’accord avec la conclusion de l’auteur.


                  • Annie 21 septembre 2009 14:05

                    J’ai une certaine aversion pour la délation, mais je vis dans un pays où elle est plus ou moins instutionnalisée et cela ne semble pas poser de problèmes particuliers, qu’il s’agisse d’éthique ou de seulement gérer les débordements.
                    Je serai plutôt d’accord pour accorder à la France un statut d’exception en la matière, vu son passé. Mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il s’agit d’un manque de confiance de votre part ainsi que de beaucoup de gens, en cela qu’il présume le pire des Français, ou de maturité de leur part s’ils ne peuvent pas gérer cette situation d’une manière responsable.


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 septembre 2009 17:49

                      C’est bien du Annie ça, par principe la délation c’est pas bien mais dans la pratique si ça ne pose pas de problème (comme chez moi en Suisse) !!!!...La suite est peu ragoutante :« manque de confiance de votre part ainsi que de beaucoup de gens, en cela qu’il présume le pire des Français, ou de maturité de leur part s’ils ne peuvent pas gérer cette situation d’une manière responsable. »Quel charabia. Ce qui voudrait dire en bon français c’est que vous ne comprenez pas pourquoi on ne fait pas confiance dans nos autorités ...Et bien Annie je vais vous expliquer , le peuple français garde dans sa mémoire l’image forte d’une police et d’une justice française complètement au service de l’occupant nazi et que pendant ce temps les allemands (jusqu’à 1943) n’ont pas eu besoin d’intervenir dans la chasse aux juifs et aux résistants tellement les flics français étaient efficaces. Le groupe Manouchian fut une des nombreuses victimes de l’efficacité des « brigades spéciales »...


                      (Vous n’êtes pas Suisse Allemande ?)


                    • Annie 21 septembre 2009 18:56

                      Mon pauvre Chapoutier, de toute évidence pour vous, il faut être une suisse allemande pour raconter des conneries. Je suis sûre que les intéressés apprécieront.
                      Non, non je suis bien française et inutile de me rappeler l’affaire Manoukian, je connais mon histoire de France. Pas la peine donc de prendre avec moi un ton professoral pour me donner une leçon d’histoire. Il se trouve que j’habite un pays où la police a souvent recours à la dénonciation et non pas la délation comme je l’ai écrit (c’est mon côté suisse-allemand) en faisant appel à la population pour obtenir des informations. Si vous êtes rebuté par mon charabia, je vais être plus explicite. Si vous pensez qu’un appel à la dénonciation va transformer le bon peuple de France en une armée de délateurs, alors il y a un tas de libertés qu’il faut supprimer pour éviter les dérives. Mais il est vrai que les dérives, vous connaissez !!


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 22 septembre 2009 18:04

                      Mais non ma cocotte votre langue n’a pas fourché, il s’agit bien de délation c’est le mot exact, délation c’est l’habitude de dénoncer, et le pays ou vous habitez est l’Allemagne pourquoi le cachez vous ? Et oui c’est triste les protestants ne voient aucun inconvénient à la délation ce qui ne les rend pas très sympathiques.


                    • décurion 22 septembre 2009 18:33

                      " Mais non ma cocotte votre langue n’a pas fourché, il s’agit bien de délation c’est le mot exact, délation c’est l’habitude de dénoncer, "
                      Et , justement non, la délation, ce n’est pas l’habitude de dénoncer, et vous confondez délateur et indicateur ;
                      La Délation, cela consiste à dénoncer par intérêt personnel (le sort réservé à Edmond Dantés qui se retrouve au château d’If )en ce sens, la délation, n’est pas forcement anonyme, et le plus souvent isolée, sans récidive.
                      Dans le cadre de la mesure, objet de l’article, chaque fois qu’un individu, utilisera ce moyen pour récupérer le territoire, le commerce ou la gonzesse du dénoncé, il y aura délation.
                      Chaque fois qu’un individu témoignera ce qu’il constate dans son quartier, il y aura dénonciation.
                      Comprendre la différence, juger ensuite, c’est la démarche normale.


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 22 septembre 2009 23:13

                      Qui t’a sifflé toi ? Qui t’es toi ? Le schtroumpf donneur de leçon ?...Mais ta démo est nulle il n’y a pas d’intérêt personnel, c’est de la pure affabulation, tu lis trop de bd (et pas des meilleures), mais par contre il y a bien de la compulsivité là-dedans...

                      Et oui délation c’est de la dénonciation cradingue, on dénonce de l’injustice, et les délateurs sont des collabos, des traitres, des lâches et des nullités, des malades mentaux donc il y a quelque chose du TOC dans cette histoire. Cette boite mail est donc bien un appel à la délation.


                    • décurion 22 septembre 2009 23:53

                      Qui suis je ?

                      Quelqu’ un qui trouve aberrant que l’on puisse juger sur la réputation d’un mot , sans en connaître le sens.« Le schtroumpf donneur de leçon » c’est bien toi , moi, je ne fais que te reprendre sur ton erreur et, ne t’en déplaise, la délation consiste pour l’essentiel à dénoncer un concurrent. Ce peut être en amour, en affaire, ou tout simplement crapuleux.C’est pourquoi, la délation a, à juste titre une mauvaise réputation.

                      Que tu mettes la délation et la dénonciation au même niveau est ton droit le plus stricte, mais tu ne peux argumenter en amalgamant l’une et l’autre, sans t’abaisser au niveau que tu dénonces, avec la conscience tranquille.

                      Il est par ailleurs, amusant de constater, que tu n’as nul besoin de te sentir victime, pour accuser et dénoncer des personnes que tu présumes capables de faits.

                      Pour finir, je te fais remarquer que je n’ai pas pour habitude d’être sifflé, et je n’apprécies pas trop ta façon de participer à un débat.Le cas échéant, s’il advient, je ne manquerais pas de me mettre à ton niveau.


                    • Dolores 23 septembre 2009 15:27


                      Vous confondez témoin et délateur.

                      Il est normal d’apporter son témoignage, ce qui se fait dans la transparence.

                      La délation se fait dans l’ombre et ses motivations sont souvent sordides.

                      Elle fait appel à ce qu’il y a de plus bas dans les instincts humains.
                      En faire l’éloge, démontre que notre société est sans conscience et que chacun est prêt à dénoncer son voisin pour des raisons qui ne sont pas uniquement dans un but de justice mais de vengeance ou de prendre la place qu’il laisse vacante.

                      La délation, devenue pour certains la norme, est contraire à l’éthique dont on cherche à se dédouaner sous toutes sortes de prétextes pour garder bonne conscience.

                      Il est remarquable que ceux qui l’encourage ou la loue ne pensent un instant qu’ils peuvent eux-même en faire les frais dans d’autres temps ou d’autres situations.
                      Personne n’est à l’abri de la délation et la trouver normale est très dangereux.

                      Ce commissaire devrait être révoqué car il se montre incapable de faire correctement le métier pour lequel il est rémunéré : il pouvait faire un appel à témoin mais il fait appel au délateur.

                      On cite les témoins au grand jour. Les délateurs se cachent dans l’ombre de l’anonymat, ce qu’ils ne feraient pas s’ils avaient la conscience tranquille !


                    • Dolores 23 septembre 2009 15:31


                      Mon commentaire s’adresse @ Annie


                    • décurion 23 septembre 2009 17:05

                      Dolores,

                      A chaque campagne électorale nous sommes les spectateurs privilégiés, de délations multiples, parfois fondées, souvent calomnieuses. Elles ont toutes en commun, d’avoir été retenues pour être servies au moment opportun, pour déstabiliser le concurrent. Elles sont également le contraire de l’anonymat et de la confidentialité.
                      La plupart des spectateurs, jettent un voile pudique sur la méthode, et ne se privent pas d’en utiliser le produit qui sert « leur » candidat.
                      C’est un fait connu et avéré, et ceux qui jugent sur ce fil, utilisent la méthode sans complexe et sans se flageller, lorsque cela les arrange.
                      Si l’association d’idée va au plus court, à Vichy, un zeste de réflexion en plus, nous rappelle Jésus et la femme adultère « Que celui qui n’a jamais pêché, jette la première pierre ! »
                      Si ce précepte avait été appliqué sur ce fil, on y verrait une réelle différence !
                      A moins de démontrer que mon exemple est faux, il est flagrant de constater que la délation dénoncer par principe et utilisée comme moyen par ceux là même qui la voue aux gémonies.
                      La majeure partie des professions de foi largement étalées dans les commentaires ne sont pour la plupart que des postures sans consistance réelle. Dans les faits, ce n’est pas la dénonciation, qui est rejetée sans appel, mais une catégorie de personnes qui sont définitivement trop vils et méprisables pour être capables de n’agir autrement qu’avec bassesse.
                      Ce sujet, comme d’autres se heurte à l’hypocrisie, ou l’on peut tout dire, à l’intérieur d’une limite.
                      Moi, personnellement je suis contre l’avortement par conviction, mais je laisse chacun se démerder avec sa conscience.Celui qui agit selon sa conscience, même s’il se trompe, mérite le respect. Celui qui professe des principes et les transgresse en connaissance de cause, est un étron. Celui qui ne s’aperçoit pas qu’il en fait de même est un abruti.
                      C’est ce que je crois, et je n’ai rien à rajouter.


                    • Fred2 21 septembre 2009 14:06

                      E-fred il défend tout le temps Julien C. et les poseurs de bombes... !!! C’est un terroriste !!!
                      Schnell !!! A la Kommandantür !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès