Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Après Bruxelles, l’angoisse

Après Bruxelles, l’angoisse

« La solidarité n’existe pas : n’existe qu’une coalition d’égoïsmes. Chacun reste avec les autres pour se sauver soi-même. » (Francesco Alberoni).

_yartiBruxellesA01

Les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 qui ont tué au moins 31 personnes et qui en ont blessé plusieurs centaines rappellent avec horreur que les alertes ne sont jamais à prendre à la légère. Les opérations antiterroristes du 24 mars 2016 à Argenteuil montrent qu’il existe à l’évidence en France et en Belgique des foyers particulièrement vivaces du terrorisme djihadiste et qu’il y en a sans doute d’autres encore à démanteler.

Semaine sainte de la cruauté. Les terroristes avaient-ils d’ailleurs choisi précisément ce moment du calendrier liturgique des chrétiens pour frapper ou n’est-ce qu’un hasard éventuellement précipité par l’arrestation de l’un des auteurs des attentats de Paris du 13 novembre 2015 ?

Certains commencent à parler d’une certaine "accoutumance" à l’horreur, après les attentats contre "Charlie-Hebdo" des 7 au 9 janvier 2015, les attentats de Paris du 13 novembre 2015 et les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. Pour ma part, aucune accoutumance à l’effroi, à la sauvagerie. Surtout de la solidarité et de la compassion pour les familles meurtries. Tous les chefs d’État et de gouvernement qui avaient défilé (avec courage) à Paris le dimanche 11 janvier 2015 avaient bien compris qu’il ne s’agissait pas de la France qui était touchée mais de toute l’humanité.

_yartiBruxellesA05

D’autres rappellent aussi avec raison que la France et la Belgique ne sont pas les seuls pays touchés par ces attentats sanguinaires. Il est quasi-impossible aujourd’hui d’établir une liste exhaustive des attentats et du nombre de leurs victimes provenant de cet islamisme extrémiste. La Tunisie, le Mali, l’Égypte, le Nigeria, l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, la Syrie, la Turquie (où le conflit entre Turcs et Kurdes vient renforcer la confusion), même la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso, le Canada, l’Australie… nombreux sont, ces derniers mois, ces dernières années, les peuples touchés dans leur chair par cet obscurantisme venu d’autres millénaires. Les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Indonésie, la Grande-Bretagne, l’Espagne, entre autres, ont eux aussi, été touchés depuis une quinzaine d’années par cette folie meurtrière.

_yartiBruxellesA03

On a cependant le droit d’être plus ému lorsque cela touche des sites plus proches de son lieu de vie. C’est vrai que c’est une fausse idée de croire que ce qui arrive loin ne peut pas arriver chez soi, que ce soit en guerre, en terrorisme ou même en catastrophe naturelle. Mais la proximité renforce l’identification aux victimes et probablement la compassion.

De nombreux attentats ont été déjoués en France depuis plus d’un an, mais combien encore s’en préparent-ils ? Il semble presque certain que d’autres attentats se préparent, tant le cancer est généralisé.

_yartiBruxellesA02

Deux éléments (au moins) différencient ces vagues d’attentats à celles, islamistes, des années 1990 ou d’extrême gauche des années 1970 et 1980.

D’une part, il n’y a pas des dizaines de candidats à l’acte terrorisme (auquel cas les repérer et les arrêter permet l’extinction progressive du feu), mais des centaines voire des milliers ! C’est donc particulièrement difficile de tous les repérer, de tous les arrêter, de tous les neutraliser d’une manière ou d’une autre. C’est d’autant plus difficile que le recrutement des agents de Daech est assez performant notamment sur le web.

Nous sommes bien aujourd’hui dans un véritable choix de société entre sécurité et liberté, en sachant que l’un ne peut se conjuguer sans l’autre. Il faudrait une surveillance massive pour empêcher d’autres attentats ; une surveillance massive de la vie privée de chacun, mais est-ce que nous resterons alors dans la société que veulent justement combattre ces djihadistes ? Auront-ils fini par gagner ? Quand on voit que des journalistes, des humoristes, des caricaturistes... doivent maintenant être sous protection policière car leurs propos, leur expression, mettent en danger leur propre vie, peut-on encore se dire en pays de liberté ? en démocratie ? Certes, ce n’est pas le pouvoir, ce n’est pas l’État qui, dans ce cas, est le tyran. Mais des organisations étrangères, des réseaux parallèles capables de se venger, de tuer pour empêcher la libre expression des idées et de la culture. Salman Rushdie n’a été qu’un des précurseurs de ce genre de "victime".

D’autre part, les terroristes sont prêts à se faire éclater le corps durant leur opération terroriste. À partir du moment où ils méprisent leur propre vie, il n’y a plus grand chose à négocier. Ces terroristes, qui ont été conditionnés comme dans de véritables sectes avec lavage de cerveau, peut-être même drogués, mènent une sorte d’entreprise nihiliste, suicidaire, satanique, et entraînent les autres dans leurs délires, dans leurs dérives, dans leur culture de la mort. Jamais la négation de la vie humaine n’a été aussi fortement exprimée depuis la fin de la guerre froide.

_yartiBruxellesA07

Certains seraient même capables de convaincre la population que le rétablissement de la peine de mort serait indispensable, en sachant que de toute façon, ces terroristes s’exécuteraient eux-mêmes mais qu’il vaudrait mieux ils soient exécutés tout seuls sans présence de voyageurs, de journalistes, de touristes, de spectateurs, de supporters, de… Si ce sujet devait revenir sur le devant de la scène médiatique, les terroristes auraient alors vraiment gagné leur pari de détruire les démocraties.

L’angoisse s’insinue au fil des jours, au fil des attentats, au fil des démantèlements de cellules terroristes. Chaque jour participe à cette peur qui renforce la victoire des terroristes : celle de terroriser les peuples. Les Français, les Belges, les Européens en général devront-ils s’habituer à ces attentats, comme certains pays s’habituent aux tornades et aux tremblements de terre ? devront-ils s’équiper et se former à la guérilla urbaine comme le peuple israélien ?

_yartiBruxellesA04

Il y a cette certitude que de nouveaux attentats auront encore lieu, que nous ne sommes pas au bout de nos peines, pour des raisons toujours aussi incompréhensibles. Pour de la haine pure. Avec ce cauchemar diffus néanmoins réaliste d’une prise de contrôle d’une centrale nucléaire par un commando jdihadiste (cette hypothèse est considérée comme réaliste d’ici cinq ans).

Dans sa chronique du 25 mars 2016, le journaliste Daniel Schneidermann mettait aussi le doigt sur l’une des raisons de cette angoisse qui ne peut que se nourrir au fil des jours. Il parlait des chauds et froids sans arrêt émis dans les médias : « En période d’emballement terroriste, nous [sommes ciblés] (…) aussi par des injonctions… tout simplement incohérentes. C’est de messages inquiétants/rassurants que nous sommes sans cesse bombardés. ».

Et l’éditorialiste de les énumérer : « Des ministres ont démissionné, mais leur démission a été refusée. L’État nous protège, mais il est totalement inefficace. Préparez-vous au pire, mais surtout, pas de panique. Une opération de police est en cours ce matin, un gros poisson a été arrêté, mais ils sont plusieurs centaines d’autres, prêts à passer à l’acte. Nous sommes débordés, submergés, mais nous vaincrons à la fin. »

Le contexte actuel impose un devoir à nos gouvernants : celui de l’efficacité des moyens. Cette efficacité, c’est de trouver les mesures les plus utiles pour combattre cette vague terroriste. La proposition de Nathalie Kosciusko-Morizet qu’avaient suggérée déjà d’autres parlementaires (comme Chantal Jouanno) d’instituer une réclusion à perpétuité incompressible pour les personnes coupables d’acte terroriste pourrait en faire partie, pour éviter toute récidive, toute capacité à nuire.

Mais l’efficacité commande aussi d’en finir avec débats stériles et inutiles qui font perdre du temps et de l’énergie, en particulier, de renoncer à la révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité qui n’apporterait rien dans la lutte contre le terrorisme.

_yartiBruxellesA08

Les connexions franco-belges montrent aussi qu’il est nécessaire de renforcer la coopération européenne dans la lutte contre le terrorisme. Cela nécessite des mises en commun de fichiers, notamment des compagnies aériennes. Cela nécessite aussi de véritables communications entre les différentes polices, chose peu aisée puisque les polices nationales ont parfois du mal à communiquer déjà correctement en interne. Mais c’est bien sur la base du renseignement que les États pourraient prévenir les attentats, car sauf à limiter voire supprimer la liberté de circulation, rien ne pourra jamais empêcher un kamikaze bourré d’explosifs de massacrer les innocentes personnes qui auraient eu la malchance de se trouver près de lui au moment de l’explosion.

On dit souvent que le cancer est une maladie mortelle. Mais il peut aussi être soigné. Une fois que sont détectées les cellules contaminées, il est assez facile de les éliminer. La radiothérapie, dans ce cas-là, est une méthode très efficace et les récentes opérations à Argenteuil l’ont prouvé. Le problème, c’est la détection, et c’est clair qu’il y a là un véritable choix de société à vouloir la détection à tout prix, au-delà d’autres considérations humaines pourtant tout aussi cruciales. Il me semble que c’est ce débat-là, majeur, qui doit s’amorcer pour la campagne présidentielle de 2017.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (26 mars 2016)
http://www.rakotoarison.eu

(Illustrations trouvées sur le Web concernant les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016).


Pour aller plus loin :
Les valeurs républicaines.
Les attentats contre "Charlie-Hebdo".
Les attentats de Paris du 13 novembre 2015.
Les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016.
Daech.
La vie humaine.
La laïcité.
Le patriotisme.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.05/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • SEPH 28 mars 11:03

    Les seules armées qui se battent véritablement et efficacement contre Daesh sont les armées syriennes et irakiennes. Alors aidons les, le terrorisme diminuera notablement et la guerre s’arrêtera car Daesh sera vaincu au Moyen Orient.

    Or, actuellement l’Occident continu de nourrir Al-Qaïda qui alimente son frère Daesh, dans le but de partitionner la Syrie et l’Irak pour leurs réserves énormes d’Hydrocarbures et pour Israël qui demande cette solution pour augmenter son emprise sur la région.

    Nous sommes en présence d’une hypocrisie assassine de l’Occident dont les gouvernement font payer à leur propre peuple l’horreur et la mort.


    • mmbbb 28 mars 11:17

      « Surveillance massive » A quoi bon vouloir tout surveiller ce qui est completement idiot compte tenu du flux exponentielle de l’information . Quand notre cher Cazeneuve vient la gueule enfarinee devant la camera en affirmant « la fiche S de ... n’etait pas à jour , ca laisse perplexe .. Les petits gars dangereux peuvent ainsi se ballader tranquillement et etre dans des nids a terroriste comme a Mollebeck Ne me dites pas que personne ne savait pas ce qui se passait dans ce quartier Idem en france ou certains quartiers sont des bases arrieres Par ailleurs nos responsbles sont completement irresponsables, Hollande a dit ’ aucun terroriste dans le flux de refugies » il a raison Ces migrants ont tous des passeports certifies rire . Et enfin ne me faites pas croire que nos services de renseignements ne servent a rien. Nous avons voulu un societe ouverte, la doxa nous a impose un monde multiculturel de bisounours et les bobos maintenant de manifester je suis charlie je suis ....’( Charlie personne n’est descendu lors des caricatures reprises du journal satirique Danois tout le monde s’en tapait et Chrirac :il ne faut pas mettre de l’huile sur le feu esprit de defaite ) Moi je ne suis rien du tout tout ceci etait previsible je n’aime pas l’emotion a chaud.Le monde occidental a un ventre moud et nous avons les consequences de l’inconsequence des politiques absurdes au proche orient BHL et Sarko ils sont toujours assis sur leur certitudes BHL devrait rendre des comptes mais les medias se couchent Quant a Hollande il remet la legion d’honneur a un Saoudien Un comble ce pays a toujours des relations ambivalentes avec Daesh


      • César Castique César Castique 28 mars 11:53

        « Certains seraient même capables de convaincre la population que le rétablissement de la peine de mort serait indispensable, en sachant que de toute façon, ces terroristes s’exécuteraient eux-mêmes… »


        Sans doute, sans doute, mais personne ne prendrait d’enfants en otage pour les échanger contre le cadavre d’un terroriste exécuté. Et puis, dans un tel cas, on pourrait sans trop chipoter céder au chantage.

        « Si ce sujet devait revenir sur le devant de la scène médiatique, les terroristes auraient alors vraiment gagné leur pari de détruire les démocraties. »

        Sacré Rakotoarison ! On ne cédera jamais assez sur tout, pour éviter que les égorgeurs ne gagnent leur pari de détruire les démocraties : plus on se déballonne, plus ils perdent, ces cons !!!

        • izarn 28 mars 12:03

          Il y a plus de morts d’accident de la route en Belgique que de morts par attentats....
          La probabilité d’avoir un accident de la route est bien plus élevé que la probabilité d’un attentat.
          Le terrorisme c’est justement faire peur, avec peu de moyen, devant les caméras, en jouant au maximum sur les médias ; la politicardise à l’affut pour oppresser le peuple.
          Faire oublier chomage en débacle économique, guerre stupide au sujet de pipe-line...
          On sait que Daesh ce sont les USA....Dixit des généraux du Pentagone !!!!!
          Et meme dixit un général français devant le Sénat !!!!
          Alors pitié, ce genre de conneries....


          • César Castique César Castique 28 mars 12:15

            @izarn

            « Le terrorisme c’est justement faire peur, avec peu de moyen, devant les caméras, en jouant au maximum sur les médias ; la politicardise à l’affut pour oppresser le peuple. »


            Et c’est à un point tel que, d’une part, la peur fait annuler la marche contre la peur et, d’autre part, qu’on fait taper sur ceux qui marchent quand même, pour démontrer qu’ils n’ont pas peur. 

            Comme quoi les seuls vrais ennemis des égorgeurs et des kamikazes, les seuls qui refusent de jouer le jeu de l’oligarchie et du terrorisme réunis, ce sont les hooligans... On est bien d’accord ?


          • OMAR 28 mars 17:10

            Omar9

            @César Castique

            Les hooligans ne sont pas les seuls vrais ennemis des égorgeurs et des kamikazes, les seuls qui refusent de jouer le jeu de l’oligarchie et du terrorisme réunis.

            Ils sont juste leur alter égo...

            On ne guérit pas la peste par le sida....


          • César Castique César Castique 28 mars 20:04

            @OMAR

            « Les hooligans ne sont pas les seuls vrais ennemis des égorgeurs et des kamikazes, les seuls qui refusent de jouer le jeu de l’oligarchie et du terrorisme réunis. »


            Il y en avait d’autres qui, sur la place de la Bourse, dimanche après-midi, scandaient « On est chez nous ! » ? Si tel est le cas, les médias ne nous en ont pas informés. Alors si vous-même vous avez des précisions à ce sujet, c’est le moment de jouer au journaliste-citoyen.


            Merci d’avance.

          • OMAR 28 mars 21:12

            Omar9

            @César Castique

            Les Belges, et pas seulement ceux de Bruxelles, tout comme les Français, n’ont pas besoin de scander « On est chez nous ! » ».

            Par contre, ils ont le droit mais aussi le devoir de remettre en cause ces zones que vous appelez de « non-droit ».

            Mais surtout pas comme le suggère E. Zemmour, en bombardant Molenbeek ou Barbes.

            Mais en restaurant la sécurité, la sérénité et la quiétude, simplement par l’application des lois de la République....


          • César Castique César Castique 28 mars 23:09

            @OMAR

            « Les Belges, et pas seulement ceux de Bruxelles, tout comme les Français, n’ont pas besoin de scander « On est chez nous ! » ». »


            Ce n’est pas un besoin, c’est une obligation. Il faut le faire constamment à l’intention de ceux dont les racines sont ailleurs et quelles que soient les raisons de leur venue, le travail, les avantages sociaux ou le terrorisme, et à destination de l’oligarchie qui mise sur l’anéantissement des nations européennes par la submersion migratoire.

          • OMAR 29 mars 11:19

            Omar9

            @César Castique

            Ok !!!

            Alors on commence par le continent américain, en renvoyant vers l’Europe toutes les personnes d’origine européenne, africaine et asiatique.
            Puis ça sera le tour de l’Australie, de la Nouvelle-Zelande, de la Calédonie.

            Puis de ce qu’il reste de la minorité blanche d’Afrique-du-Sud !!!!

            César, revenez sur terre et redevenez sage et humain...


          • César Castique César Castique 29 mars 12:00

            @OMAR


            « Alors on commence par le continent américain, en renvoyant vers l’Europe... »


            Il faut se faire une raison : le remigration est une idée déraisonnable, à laquelle personne ne songe sérieusement. Ne serait-ce déjà qu’en raison du soulagement que représente, pour les pays d’immigration, le fait d’avoir réussi à se délester de proportions importantes de leurs surplus de population. Et pas forcément les plus performants, économiquement parlant.


            En revanche, il s’agit de garantir la prééminence des « de souche », par rapport à des étrangers qui sont venus s’installer à des tables qui n’avaient pas été dressées pour eux, pour y consommer les fruits de vergers qui n’avaient pas été plantés pour eux.


            A ce propos, il faut noter que dans un certain nombre de pays, sous-peuplés, les Européens n’ont trouvé ni tables dressées, ni vergers, et qu’ils ont donc dû commencer par fabriquer des meubles et planter des arbres. Cela dit, je n’aurais rien à objecter contre l’attribution de privilèges exclusifs aux descendants des populations autochtones.


            « César, revenez sur terre et redevenez sage et humain... »


            Et c’est vous qui dites cela, tout juste après avoir laissé entrevoir la zimbabwéisation de l’Afrique du Sud, en l’espace de cinq ou six ans ? smiley

          • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 28 mars 12:41

            Bonjour Sylvain,


            Je suis frappé par les propositions « simplistes » de certains qui prétendent vouloir résoudre le problème en rétablissant la peine de mort ou en appliquant la déchéance de nationalité par exemple. Bien sûr qu’on peut, et qu’on doit, renforcer le Code pénal, mais si on ne s’en prend pas aux causes du terrorisme islamique, après les avoir analysées, on ne résoudra rien.

            Les musulmans portent ici une très grande responsabilité à laquelle ils ne peuvent se soustraire.

            On entend par exemple que la marginalisation sociale et/ou ethnique et le manque de formation seraient en cause. Fort bien, mais comment expliquer que certains terroristes bien formés, étudiant ou ayant étudié dans des facultés universitaires fassent partie de ces groupements criminogènes ?

            Il faut combattre le communautarisme. Les musulmans d’Europe doivent impérativement cesser de se victimiser comme on l’entend trop fréquemment de la bouche de leurs porte-paroles. Ils doivent s’intégrer à la société et aux valeurs de l’Occident, en accepter la sécularisation et l’Etat de droit, seules valeurs à même d’apaiser la situation et de protéger les faibles et les minorités contre l’arbitraire.

            Pourquoi par exemple la misère sociale très répandue en Amérique latine ne débouche-t-elle pas sur de tels carnages ?

            Pourquoi ces djihadistes ne limitent-ils pas leurs activités au Monde occidental ? En effet hier encore, dimanche de Pâques, ils ont sévi à Lahore au Pakistan, pays musulman s’il en est, où c’était bien la minorité chrétienne qui était ciblée.

            Il faut lire et relire la magnifique « Lettre ouverte au monde musulman » d’Abdenour Bidar qui pose de bonnes questions :

            Cette intolérance et cette violence sont au coeur de l’islam ...

            • César Castique César Castique 28 mars 15:15

              @Jean d’Hôtaux

              S’il est clair qu’on ne parviendra pas à éradiquer l’islamisme avec la peine de mort, et la déchéance de nationalité, croyez-vous sérieusement qu’on aura davantage de succès en écrivant « Les musulmans d’Europe doivent impérativement cesser... », « Ils doivent s’intégrer... », « Il faut combattre le communautarisme », et « Il faut lire et relire... » Abdenour Bidar ?

            • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 28 mars 16:01

              @César Castique

              C’est un peu comme en médecine, il faut certes traiter les effets (ici : arrestations, jugements, condamnations pénales, etc.), mais cela est insuffisant, c’est surtout aux causes qu’il faut s’attaquer. Combattre le mal à la racine, c’est-à-dire en rechercher les symptômes et surtout les causes. C’est pourquoi je parle de remise en question de l’islam par ses propres fidèles. Aujourd’hui le communautarisme se développe provoquant une césure entre les musulmans et les autres communautés européennes.

              Une communauté qui vit en vase clos ne peut se remettre en question, ne pouvant ou ne voulant pas se confronter à d’autres cultures, à d’autres idées. A défaut de confrontations idéologiques, d’ouverture d’esprit, de respect de l’égalité entre hommes et femmes et des autres religions, sans parler du déni de l’Etat de droit, cette situation ne peut qu’aboutir à des confrontations physiques, à des agressions et à la violence. C’est pourquoi le monde musulman doit impérativement se remettre en question. Ce sont les propos mêmes d’Abennour Bidar.

              Les deux axes de lutte sont nécessaires : répression et « thérapie de groupe » au sein de l’islam ...

            • OMAR 28 mars 17:43

              Omar9

              Bonjour @Jean d’Hôtaux  :« Les musulmans portent ici une très grande responsabilité à laquelle ils ne peuvent se soustraire. ».

              Je vous saurai gré de bien vouloir nous préciser cette « très grande responsabilité » à laquelle les musulmans ne peuvent se soustraire.

              Que l’on se taise par crainte de représailles, de lâcheté, d’indifférence ou autre chose, et nous sommes taxés de complices.
              Que les condamnent ces actes barbares, et là, nous sommes suspectés de « taqqiah »....

              Et puis pourquoi le musulman canadien, français ou malien doit-t-il se sentir coupable des agissements crapuleux d’un bâtard saoudien comme cette merde de Oussama Ben Laden  ?

              Quant au communautarisme, ce sont les politiques qui ont décidé ainsi : Qu’est-ce qui différencie par exemple Nanterre des années 50 constituée de bidonville, de Nanterre d’aujourd’hui ?
              https://www.mediapart.fr/portfolios/1950-2014-toujours-les-memes-bidonvilles

              D’ailleurs vous prenez un mauvais exemple sur l’Amérique Latine : bien que ne se drapant pas d’un voile religieux, dans la plupart des pays d’Amérique latine, l’intensité de la violence est bien plus forte qu’en Europe, aux Etats-Unis et au Canada,
              http://pierre.salama.pagesperso-orange.fr/art/rapport_sur_la_violence_en_amerique_latine@fr.pdf

              Enfin cette précision :

              Dans l’attentat de Lahore, et en dépit de ce qu’affirme le Jamaat-ul-Ahrar, la plupart des victimes, selon la police, sont des musulmans, dont plusieurs dizaines d’enfants.

              Alors s’il y a intolérance, il faut la chercher chez ces salafistes et wahhabites d’Arabie-Saloprie et du Qatar, pas dans l’Islam et encore moins à Molenbeek ou a Barbes...


            • César Castique César Castique 28 mars 19:01

              @Jean d’Hôtaux

              « C’est pourquoi je parle de remise en question de l’islam par ses propres fidèle. »



              Mais pourquoi 1.6 milliards de Croyants - dont pas mal d’incultes - feraient-ils cela, de surcroît à l’instigation de mécréants, alors qu’ils ne reconnaissent aucune structure faîtière capable d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, qu’à l’intérieur des innombrables courants et sectes de l’Islam, il n’y a aucune hiérarchie synonyme d’autorité, et qu’ils croient sérieusement que le Coran contient la parole de leur dieu, dont l’omniscience induit l’intangibilité de la parole ?


              Lorsqu’un Hani Ramadan, Dr ès lettres, frère de Tarik, justifie la lapidation de la femme adultère*, c’est vraiment qu’il ne peut pas faire autrement, tout universitaire qu’il soit. Alors, imaginez ce qu’il peut en être du Fidèle lambda, confronté aux arguments d’un Abdennour Bidar.


              * Le Monde, du 10 septembre 2002.

            • OMAR 29 mars 11:24

              Omar9

              @César Castique

              Hani Ramadan ne représente que lui-même.et reste un illustre inconnu pour le plus d’un milliard de musulmans..

              Et imprimez-vous bien de ce dicton : « Dieu, Faites de mon fils un être intelligent, même s’il doit être analphabète... »


            • César Castique César Castique 29 mars 12:58

              @OMAR

              « Hani Ramadan ne représente que lui-même.... »



              Tout comme Abdennour Bidar à l’évidence...


              « ...et reste un illustre inconnu pour le plus d’un milliard de musulmans... »


              Tout comme Abdennour Bidar, à l’évidence... 


              Cela dit, je doute que Hani Ramadan soit l’unique universitaire à défendre la parole d’Allah, en matière de lapidation de la femme adultère. Ce n’est pas islamiquement pensable.

              « Et imprimez-vous bien de ce dicton : « Dieu, Faites de mon fils un être intelligent, même s’il doit être analphabète... » »

              Elle se traduit comment en termes de PIB/hab, cette noble invocation ?


            • Jean d’Hôtaux (---.---.54.200) 29 mars 14:48

              @OMAR

              Bonjour !


              Oui en effet, je persiste à dire que « Les musulmans portent ici une très grande responsabilité à laquelle ils ne peuvent se soustraire. »

              Si je peux parfaitement comprendre la crainte de représailles qui peut en effet expliquer le silence assourdissant des condamnations au sein du monde musulman, je ne peux pas en revanche m’expliquer les raisons qui justifieraient le communautarisme et la marginalisation de certains musulmans et ceci de leur plein gré, des gens nés et ayant été élevés dans les démocraties occidentales. En effet, on ne peut tout à la fois revendiquer sa place et ses droits démocratiques au sein de la société occidentale, tout en en combattant les valeurs essentielles : la démocratie, l’Etat de droit, l’égalité entre hommes et femmes, les libertés de conscience et de croyance, la sécularisation de la société.
              C’est ici que les musulmans portent une grande responsabilité ...

            • agent ananas agent ananas 28 mars 15:22

              Il est hypocrite et irresponsable de faire des déclarations sur la menace terroriste et dans le même temps de fermer les yeux en décernant des légions d’honneurs à des roitelets wahhabites dont leur pays est la source du financement du terrorisme et le principal prosélyte d’un islam rétrograde et intolérant.
              Pendant combien de temps encore vont ils nous prendre pour des idiots ? Quoique, avec la « charlization » des esprits, le circus risque de continuer ...

              PS : « Je suis Lahore »


              • zygzornifle zygzornifle 28 mars 15:59

                il faut remplacer les chiens policier des patrouilles par des cochons policier .....


                • OMAR 28 mars 18:59

                  Omar9

                  Excellente idée, @zygzornifle.

                  Qu’attendez-vous pour vous enrôlez ?


                • microf 28 mars 16:19

                  Dans la liste des pays frappés par le terrorisme, l´auteur a oublié le Cameroun pays oú presque tous les jours depuis au moins deux ans, il ya des attentats terroristes.
                  Il ya presque tout dans cet article sauf l´essentiel, á savoir qui soutient les terroristes ? qui les donne les moyens ? qui les arme ?.
                  Heureusement qu´il ya la Russie..., la ville de Palmyre en Syrie a été reprise aux terroristes, ce que la coalition de plus de 65 pays n´a pas fait en plus de cinq années de guerre, la Russie avec sa coalition de moins de cinq pays l´a fait en moins de six mois.
                  Il faudrait confier la lutte anti-terrorisme á la Russie, c´est le seul pays qui sait comment combattre les terroristes, en très peu de temps, nous serons libérés par ce fléau.


                  • OMAR 28 mars 17:02

                    Omar9

                    @S. Rakotoiarison  :« On a cependant le droit d’être plus ému lorsque cela touche des sites plus proches de son lieu de vie... ».

                    Certainement...

                    D’ailleurs c’est pour cela que l’attentat de Boston qui a fait 3 morts reste plus vivace, plus dramatique, plus douloureux que celui plus banal, de ce lointain bled de Ben Guerdan qui a fait 54 morts :
                    http://www.leparisien.fr/international/tunisie-ce-que-l-on-sait-de-l-attaque-terroriste-a-ben-guerdane-07-03-2016-5605395.php

                    Qu’elles sont loin ces innocentes victimes de Tunisie, Libye, Irak, Syrie et même Pakistan.
                    C’est pour cela que,« malheureusement, l’éloignement ne peut pas renforcer l’identification aux victimes et probablement la compassion ».

                    Surtout quand elles sont musulmanes, de surcroit...


                    • philouie 28 mars 18:05

                       Tous les chefs d’État et de gouvernement qui avaient défilé (avec courage) à Paris le dimanche 11 janvier 2015 avaient bien compris qu’il ne s’agissait pas de la France qui était touchée mais de toute l’humanité. 


                      Arrogance et mépris du reste du monde pour le nombril de l’humanité.

                      • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 28 mars 19:01
                        Attentats Bruxelles. Faux drapeau Turco-Israélien
                        Nous avons l’histoire confirmée par plusieurs sources, le kamikaze de l’aéroport de Bruxelles, Bakraoui, a été recruté comme djihadiste ISIS/Daech en Syrie, grâce à son passeport belge. Dans Raqqah, où il y a à un centre de formation de kamikazes, il a été pris en mains par les services secrets turcs, puis « officiellement » il a été « arrêté » à la frontière turque puis « déporté » aux Pays-Bas. Arrivée à Amsterdam,
                        Bakraoui, comme d’autres terroristes de son acabit, a été pris en mains par les « employés » de la société israélienne ICTS, c’est à dire le Mossad, dès son arrivée à l’aéroport d’Amsterdam, avant d’être tranféré par le Mossad vers Bruxelles. C’est la même société israélienne, ICTS, qui a fait embarquer d’autres terroristes sur des avions de ligne, aux chaussures piégées, aux sous-vêtements piégés, etc.. 
                        Turcs et Israéliens font la paire pour détruire le Moyen-Orient et pour monter des attentats sous faux drapeaux chez leurs « alliés » européens et américains.

                        http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/03/attentats-bruxelles-turquie-israel.html


                        • Solange (---.---.32.146) 28 mars 19:51

                           A propos du pronostic sur l’hypothèse d’une agression de centrale nucléaire : "Avec ce cauchemar diffus néanmoins réaliste d’une prise de contrôle d’une centrale nucléaire par un commando jdihadiste (cette hypothèse est considérée comme réaliste d’ici cinq ans)« 

                          La seule réaction censée est d’utiliser ce »sursis" pour fermer les centrales inutiles et trop vulnérables ... et ainsi réduire le nombre de sites à sécuriser. Et à terme ... de sortir de cette immense erreur/impasse qu’a été le nucléaire à tous points de vue (sécurité, finances, indépendance énergétique, déchets ...)


                          • Massada Massada 28 mars 19:54

                            Une fois que sont détectées les cellules contaminées, il est assez facile de les éliminer.


                            Si je comprends bien votre problème, vous avez des cellules terroristes au lieu d’avoir les terroristes en cellules smiley

                            • BA 29 mars 04:57

                              Dimanche 27 mars 2016 :

                              Une centaine de quartiers similaires à Molenbeek en France.

                              « Une centaine de quartiers français présenteraient des similitudes avec le quartier bruxellois de Molenbeek », a déclaré dimanche le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports Patrick Kanner. Il a précisé que le gouvernement oeuvrait contre ce problème.

                              Plusieurs membres du commando responsable des attentats du 13 novembre dernier à Paris et Saint-Denis étaient originaires de ce quartier de l’agglomération de Bruxelles, dans lequel Salah Abdeslam a été arrêté le 18 mars après quatre mois de cavale.

                              « Il y a aujourd’hui, on le sait, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek », a dit Patrick Kanner lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-iTELE.

                              Selon lui, « Molenbeek, c’est une concentration énorme de pauvreté et de chômage, c’est un système ultracommunautariste, c’est un système mafieux avec une économie souterraine, c’est un système où les services publics ont quasiment disparu, c’est un système où les élus ont baissé les bras », a-t-il précisé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès