Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Assaut dans un lycée en Seine-Saint-Denis

Assaut dans un lycée en Seine-Saint-Denis

Une attaque d’une vingtaine de jeunes armés de barres de fer a été entreprise mardi matin vers 10h30, le 10 mars 2009, dans le lycée Jean-Baptiste Clément de Gagny (93 Seine-Saint-Denis). La bande en question s’est infiltrée dans l’établissement et s’est directement dirigée vers la salle de permanence, ce qui laisserait présumer que ces derniers connaissaient les lieux et qu’il s’agissait apparemment d’un règlement de comptes.

Les victimes (élèves et professeurs) ont été frappées par des barres de fer et des marteaux. Résultat de cet assaut : 12 blessés dont 4 hospitalisés par précaution. Selon les dires de la police, les coupables proviendraient du lycée Gustave Eiffel, un lycée technique voisin. A l’heure actuelle, elle a interpellé et mis en garde à vue 6 jeunes. Les réels motifs de l’attaque restent jusqu’à présent inconnus.

Le Ministre de l’Education Nationale qui s’est rendu sur les lieux a répliqué : “Il est insupportable que des violences de quartiers, des règlements de comptes entre bandes viennent s’exercer dans des établissements scolaires …Ce n’est pas une violence de l’école mais une violence qui vient à l’école… C’est profondément choquant, c’est un sacrilège.”

La Ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie a déclaré une profonde indignation générée par la violence de ce type d’actes et a par ailleurs félicité les autorités pour leurs promptes actions. Il va sans dire que les mesures de sécurité seront renforcées au sein de l’établissement scolaire avec de plus la création d’une cellule psychologique dès demain.


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Philou017 Philou017 11 mars 2009 11:23

    Je ne comprend pas que ce genre de news qui s’apparente à un copier-collé d’un article de presse vaguement mis en forme passe la modération.
    Ca n’apporte strictement rien. Aucune nouvelle, aucune perspective, aucun recul, aucune info supplémentaire par rapport à une dépêche d’agence.
    Des articles comme cela , j’en fait dix par jour.
    Profondément inutile, sauf l’intention de faire de la polémique à tres bon compte.


    • non666 non666 11 mars 2009 20:32

      Si cela apporte quelquechose....
      Pas le contenu de l’article, bien sur, mais les commentaires....
      Cette affaire est juste un commencement et toulement le sent.

      Elle est la suite logique des emeutes ethniques que les journaux etrangers ont appelés "french intifada" avec la diffrence subtile qu’en Palestine , ce sont les "occupés" qui se revoltent alors que chez nous, devant notre crasse lacheté a nous faire respecter chez nous, ce sont les colons qui deviennent de plus en plus arrogants, jusqu’a ce que nous reculions, encore et encore.
      Avec un gouvernement de collabos acquis a la mondialisation liberale et une "opposition" idiote utile , au nom de l’antiracisme de cette concurrence du tiers monde chez nous, que peut il se passer ?

      Tant que notre mal-etre etait transmis, pris en compte par les "elites" , le peuple pouvait accepter.
      Tant que notre riche société faisait que chacun avait plus a perdre a se revolter qu’a accpter les importations de mains d’oeuvres qu’organisait sans notre consentement, les tenants d’une société apatride, cela tenait.

      Mais aujourd’hui ?

      Les barbares sont dans Rome, ils pillent, ils violent et ils saccagent déjà...
      Mais le senat legifère, les Borgia au pouvoir et sont plus préoccupés de se maintenir que de gerer les envahiseurs.
      La dernière limite, celle des propriétés privées, celle du seuil de nos maison tombera bientot.
      Les ecoles sont deja visitées, pendant les emeutes precedentes, les autres biens publics avaient deja été pillés, detruits.

      Mais heureusement, l’Eglise mediatique tF1 va nous expliquer qu’il faut faire davantage "d’integration" , c’est a dire se passer de boulot pour en offrir aux colons...au nom de la discriminbation "positive".

      Plus de leaders chez les autochtones qui ne prennent en compte nos interets, les lobbies des colons qui passent leur temps a justifier leurs invasions et leurs pillages de nos rihesses, cela va surement bientot exploser.

      Aux europeennes, les "partis de gouvernement" nous expliqueront que les mechants electeurs ont fait un vote "protestataire" et quand ils passeront a l’echafaud, les memes feront surement semblant d’etre surpris....
      Cela va peter, c’est evident, meme si c’est pour l’instant le tour des colons qui ne savent pas qu’ils sont en train de nous "motiver"


    • Massaliote 16 mars 2009 16:04

      @non 666

      Entièrement d’accord avec toi mais je te trouve optimiste. Les colonisés "n’en ont plus" ils sont castrés par leurs merdias. Je voudrais bien qu’ils soient capables de réagir mais je n’y crois pas.


    • LaEr LaEr 11 mars 2009 11:27

      Et bien oui c’est scandaleux, je crois qu’on est tous d’accord...
      La violence pas bien, il faut les punir, etc, etc...

      Mais je trouve encore plus scandaleux les éxactions auxquelles se livrent la police depuis quelques années.
      Quand la violence vient des voyous, c’est navrant, mais guere étonnant. Mais quand la violence vient de la police, c’est là le vrai scandale.

      Et je me révolte de voir que la MAM se dise ’"choquée" par CETTE violence, mais qu’elle ne voit rien de choquant au tabassage des collégiens QUI ATTENDAIENT UN TRAIN !!!



      • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 11 mars 2009 13:20

        bien d’accord avec toi laer"l’indignation sélective".
        pire encore pour les collègiens attaqués par crs car à travers les crs, nous(tous les français)sommes responsable.
        d’ailleurs ,comparons la couverture médiatique sur les 2 sujets.


      • mcm 11 mars 2009 11:45

        Hé oui comme par hasard en seine saint denis l’avatar français du kosovo !


        • Canine Canine 11 mars 2009 12:35

          @ MCM

          Vous exagérez à moitié, le kosovo, s’était un lieu d’affrontement entre serbe, bosniaque, et kosovar, tous "chez eux" historiquement parlant, d’où le conflit. Le 93, s’est des dizaines de ... disons ethnies différentes, avec ou sans papier, qui ne se sentent ni français (parce que la France ne veut pas d’eux et les considère comme des étrangers), ni étrangers, parce que dans leurs pays d’origine, ils sont considérés comme des français (sans oublier les français de souche qui vivent encore dans le 93, et qui eux se demandent s’ils vivent encore en France). Ce n’est pas un terrain d’affrontement guerrier pour une légitimité quelconque au territoire, c’est juste un ring de la plus parfaite anarchie sociologique.


        • Canine Canine 11 mars 2009 12:29

          Je serais curieux de savoir combien fois la Ministre de l’intérieur s’est dite indignée/choquée/consternée devant ce genre de fait, au demeurant devenu coutumiers dans nos établissements scolaires, notamment de banlieue, et notamment dans le 93 (sans exhaustivité aucune cependant).

          En fait, je me demande si c’est l’ENA qui donne des cours de synonyme, et si c’est un talent naturel.


          • LaEr LaEr 11 mars 2009 12:35

            C’est sûr que l’indignation, ça ne coûte pas grand chose, surtout pour une cause qui a bien entendu la faveur du public.
            Allez tous ensemble, donnons lui des sujets de nouvelles indignations :
            "La guerre, c’est pas bien"
            "Les méchants ne sont pas gentils"
            "La maladie est un fléau pour l’humanité"
            "La faim dans le monde, je suis contre".

            Puis après, on va bientôt nous pondre une loi pour interdire la détention à domicile de barre de fer sans autorisation, ou pour bannir les couteaux qui coupent à bout pointu...





          • foufouille foufouille 11 mars 2009 12:33

            normal ils ont pris exemple sur les CRS


            • Avallis Avallis 11 mars 2009 12:48


              Non pas que l’evenement mais laisse mais AgoraVox devient-il une agence presse ?



              • patroc 11 mars 2009 12:54

                 Article trop approximatif..


                • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 11 mars 2009 13:16

                  et polo d’aprés les profs c’est une histoire à la roméo et juliette(les montaigu contre les capulet),alors meme les espagnols, sont ils des "allogènes" ?
                  tu me fais de la peine.


                • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 11 mars 2009 17:04

                  mais le pire...c’est la guerre !


                • jakback jakback 11 mars 2009 14:21

                  Soyons positifs en France ils frappent en bande , en Allemagne il tue seul ! décidement nos étudients ne sont pas doués


                  • souklaye souklaye 11 mars 2009 14:27

                     Je n’arrive pas à choisir entre une expédition punitive et une condamnation préventive

                    (L.E.P. de Gagny 0 - Bernard Madoff 1)

                    http://souklaye.wordpress.com/


                    • foufouille foufouille 11 mars 2009 15:28

                      ils ont copies tes potes CRS qui tabassent les passants


                    • Reinette Reinette 12 mars 2009 00:35

                      Des collégiens tabassés par des CRS, gare Montparnasse, à Paris : Alliot-Marie en rend les professeurs responsables

                      Alors qu’ils s’apprêtaient à prendre leur train pour rentrer chez eux, des collégiens de Cenon, près de Bordeaux, ont été pourchassés par des CRS dans la gare Montparnasse, à Paris, et frappés à coups de matraques et de boucliers.

                      Jeudi 5 mars, ils étaient venus passer une journée touristique dans la capitale, où ils avaient visité l’Assemblée nationale, le Louvre et la Tour Eiffel. Mais ils ne s’attendaient pas à clôturer leur visite par une rencontre musclée avec les forces dites « de sécurité ». À l’heure où ils étaient dans la gare, une manifestation d’étudiants venait de se terminer à l’extérieur et les étudiants se dispersaient en chantant. Et bien que la gare ait été pleine de monde, les CRS n’ont pas hésité à charger pour faire cesser ce qu’ils jugeaient être un désordre intolérable, et les collégiens, parce qu’ils étaient jeunes, ont été pris pour cibles.

                      Une dizaine d’entre eux ont été contusionnés et une de leurs enseignantes a subi une entorse des vertèbres cervicales.

                      Ils ont porté plainte. Mais pour Herr-Alliot-Marie, la sinistre de l’Intérieur, la faute en incomberait... aux professeurs ! « Je suis moi-même enseignante de formation, a-t-elle déclaré lundi 9 mars ; quand on a la charge d’un certain nombre de jeunes, et même de très jeunes, on évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et des mouvements de foule ». Autrement dit, les professeurs n’auraient pas dû venir à Paris, ville où il y a du monde arrivant et repartant en train, dans une gare fréquentée, et à une heure d’affluence qui plus est ! Et ils auraient dû, alors que leur voyage était préparé plusieurs semaines à l’avance, être au courant de toutes les manifestations possibles ce jour-là. Même le plus mauvais des élèves n’oserait pas énoncer une excuse aussi mal ficelée pour se justifier !

                      En tout cas, ces élèves auront reçu un cours d’éducation civique grandeur nature sur le rôle que le gouvernement demande à la police de jouer : foncer dans le tas quand on voit un groupe de jeunes, a priori suspects.

                    • foufouille foufouille 11 mars 2009 16:57

                      pas avec des rangers 20 trous et une croix grosse celte .............
                      en plus ma moustache est encore plus grosse

                      et puis je traine pas dans les villes


                    • Canine Canine 11 mars 2009 17:34

                      Un vrai village people :D


                    • foufouille foufouille 11 mars 2009 17:39

                      oui c’est tres drole popur moi aussi
                      en plus je suis pas gauchiste mais plutot entre l’extreme gauche et l’extreme droite
                      les gauchistes aiment les matraques, moi pas
                      en plus ils sont tres tres con, genre pas vouloir manifester pour le fromage au lait cru avec l"ennemi"


                    • Yohan Yohan 11 mars 2009 18:38

                      @ Foufouille
                      Je te range dans mes atypiques inclassables mais pas con  smiley


                    • foufouille foufouille 11 mars 2009 19:57

                      @ yohan
                      pas inclassable mais non formate
                      les racistes c’est pas toujours les plus visible (comme pour les handis)


                    • Reinette Reinette 12 mars 2009 00:42


                      à Jean-Marie Calmos (dis-donc je croyais que c’était l’autre oeil qui était crevé ?)


                      Une plainte déposée à Cenon pour des violences policières
                       11.03.2009

                      « On est tous choqués. Normalement, les CRS sont censés nous protéger. » Hier, à la grille du collège Jean-Jaurès, à Cenon, les mésaventures des élèves de troisième C à la gare Montparnasse, la semaine dernière, hantaient toujours les esprits de leurs camarades. Alors qu’ils attendaient leur train pour rentrer d’un voyage scolaire, une dizaine d’élèves et une enseignante ont été blessés par une charge de CRS, dirigée contre une manifestation d’étudiants qui, au même moment, bloquaient les voies. Victimes d’entorses, de contusions et de choc émotionnel, ils ne sont pas allés en cours vendredi. Jointe hier, la principale du collège n’a pas commenté l’incident.

                      Les syndicats enseignants, eux, attendent des explications. Dénonçant des « brutalités » policières, la Fédération syndicale unitaire (FSU) a demandé hier au ministère de l’Education de soutenir les familles et les enseignants, qui ont déposé plainte lundi. Indignée par les propos de la Sinistre de l’Intérieur, Herr Alliot-Marie, qui mettait indirectement en cause les professeurs accompagnateurs, la FSU a exigé que « la lumière soit faite » sur les responsabilités dans cette affaire. « Quand on a la charge d’un certain nombre de jeunes (...), on évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et des mouvements de foule », a déclaré la ministre lundi. « Ils étaient juste partis à Paris pour visiter l’Assemblée nationale et le musée du Louvre », rappelle une collègue enseignante.


                    • Reinette Reinette 12 mars 2009 00:30


                      À Montparnasse, la police sur la mauvaise voie
                      Scandale . Michèle Alliot-Marie défend bec et ongles les forces de l’ordre qui ont chargé, au coeur de la gare, des collégiens de quatorze ans.

                      Pourquoi diable Nicolas Sarkozy a-t-il muté Michèle Alliot-Marie du ministère de la Défense à celui de l’Intérieur ? Car force est de constater que le premier flic de France a la subtilité d’un char d’assaut. Des gendarmes se la jouent Inspecteur Harry dans un collège du Gers au prétexte d’une banale opération antidrogue ? RAS pour MAM. Les forces de l’ordre, traquant l’étudiant au coeur de la gare Montparnasse, se font les crocs sur des collégiens ? « Les premiers rapports que j’ai eus me montrent qu’il n’y a pas eu de problème particulier », assure-t-elle. Et d’ajouter : « Je suis moi-même enseignante de formation. Quand on a la charge d’un certain nombre de jeunes, notamment de très jeunes, on évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et des mouvements de foule. » Pour la ministre, donc, si des mômes se sont pris quelques coups de matraque, ils n’avaient qu’à s’abstenir de traîner à la gare Montparnasse où, c’est bien connu, l’insécurité s’habille en bleu marine.

                      Las ! Jeudi dernier, vingt-cinq élèves de troisième du collège Jean-Jaurès de Cenon, en Gironde, encadrés par leurs profs de français et d’histoire, ont eu l’outrecuidance d’accepter l’invitation de la députée socialiste Conchita Lacuey à l’Assemblée nationale. Pire ! Après avoir traîné du côté de la tour Eiffel et visité le Louvre, ils ont osé arriver trois quarts d’heure en avance à la gare pour prendre leur train. Mais, au même moment, les forces de l’ordre avaient été diligentées pour chasser des étudiants venus terminer leur manifestation sur les voies. « Après avoir vu passer à notre droite un groupe d’étudiants en train de chanter, soudain, on a entendu des cris. Des gens se sont mis à courir. Et derrière, on a vu les policiers en train de charger », nous a raconté l’un des enseignants. Or, derrière une visière et un bouclier, c’est bien connu, un étudiant et un collégien, c’est kif-kif.

                      « Les élèves ont pris des coups de matraque, ils ont dû se réfugier derrière des poubelles. Certains ont dit aux policiers qu’ils n’étaient que de simples collégiens (des mômes de quatorze ans !), ça n’a rien changé. Moi-même, on m’a ri au nez quand j’ai demandé aux fonctionnaires d’arrêter », poursuit le professeur. Dans le train, un médecin attestera des coups et blessures subis par les élèves. Comme nous l’ont dit les profs de Jean-Jaurès, « on dispose désormais de plus d’une dizaine d’attestations. L’un des enseignants souffre d’un arrêt de travail de moins de trois jours. Les élèves sont choqués. Certains ne veulent plus travailler, d’autres s’alimenter ».

                      Hier après-midi donc, le collège Jean-Jaurès, fort marri de voir Xavier Darcos, en déplacement à Perpignan lundi, l’ignorer, a décidé de débrayer : « Parce qu’il est inconcevable qu’à la violence des forces de l’ordre s’ajoute le mépris de la ministre. D’ailleurs, on comprend mal que l’établissement, contrairement aux profs et aux parents d’élèves, ne porte pas plainte, à l’instar de l’inspection académique. Qui, pourtant, a mis à disposition sa cellule de gestion des situations traumatiques. »


                      • Christoff_M Christoff_M 12 mars 2009 21:19

                         j’ai été moi meme pris à parti par des policiers de la bac en civil alors que je sortais dans Paris avec mon amie... disproportion des réactions !!

                        il existe le meme problème sur la route ou des conducteurs sont traités au meme niveau que des voyous récidivistes dangereux !!

                        la loi sur internet promet des surprises en classant tous les gens au meme niveau...

                        nous pouvions nous moquer des russes ou des chinois, nous arrivons sous le coup de l’émotion, de la tension palpable due à la crise à des débordements pour des affaires relativement mineures mais rien en cas de bandes organisées visibles et armées !! ou la classique intervention avec sirène et girophares ou les vrais fauteurs de troubles ont tout loisir de fuir...

                        nous étions réputés pour notre différence française, je crois que dans tous les domaines en 2009 nos représentants brillent par des cafouillages non assumés...

                        on nous prend un fait divers en Allemagne pour éviter de trop parler de Gagny...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lyn Wong


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès