Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Auto-Entrepreneur. Est-ce si facile ?

Auto-Entrepreneur. Est-ce si facile ?

Bon ! Ça faisait longtemps que l'on avait pas entendu parler des autoentrepreneurs... Les artisans viennent de s'en occuper, et de brillante façon.

Cette concurrence déloyale qui ne paye pas de charge et travaille essentiellement "au noir" leur fait de l'ombre. Cette litanie, on n'est pas prêt de ne plus l'entendre.

Quand même, il y a quelque chose de bizarre dans ce monde !! Je ne pense pas, je peux me tromper, que les artisans fassent partie de la catégorie "dangereux bolchéviques" au sein de la République Française. Or, si je me souviens bien, ce serait bien un gouvernement ultra libéral qui aurait créé ce statut afin de diminuer le nombre de chômeurs de façon artificielle en faisant croire à tout un chacun qu'entreprendre était facile. Et maintenant que la "gauche" est au pouvoir, on va revendiquer de façon malhonnête pour le durcissement du statut d'AE.

J'ai regardé hier, sur ce maudit petit écran qui distille des infos calibrées, un artisan menuisier qui se plaignait des baisses de commandes. Son hangar rempli de machine me donnait envie de lui rappeler qu'un AE qui s'installe est obligé de travailler avec la bit- et le couteau car, à moins d'avoir beaucoup d'argent en réserve, son seul espoir avec un banquier serait de déclencher une crise de rire dans le cas d'une demande de prêt pour s'installer et acheter de l'équipement.

D'un autre côté, l'AE, de par sa disponibilité, peut attaquer de tous petits chantiers qui sont trop souvent négligés par les professionnels, car peu rentables avec une grosse structure. La complémentarité des deux situations me semble assez évidente.

Technicien en électronique depuis toujours, je dépanne les cartes électroniques de quantité d'appareils de toute sorte, qui, normalement, devraient finir directement à la poubelle et grossir le nombre de produits polluants déversés chaque jour. Le coût est souvent divisé par trois par rapport à un échange standard.

Je comptais contacter les électriciens et autres corps de métier (plombier, menuisier, etc...) qui sont confrontés aux problèmes des asservissements électroniques en tous genre qui leur causent des soucis. Cela permettrait de valoriser leur entreprise pour ce qui est de la compétence et mes tarifs hors taxes leur laisseraient de la marge pour ce qui est de la facturation.

Or, on constate qu'à l'instar de la guéguerre public-privé, c'est l'hostilité entre artisans et AE qui est monté en épingle dans les médias alors que la complémentarité des statuts apporterait beaucoup à tout le monde. La doctrine sarkozyenne du diviser pour mieux règner a encore de beaux jours devant elle.

Le paragraphe des charges est complètement bidonné. Le quart de l'intégralité des ressources de l'AE partent au RSI. Pas moins. Il ne faut pas oublier que rien ne peut être déduit de ces ressources. Tous les frais divers et nombreux sont à la charge de la personne.

Quant à la rubrique "travail au noir", si vous voulez la liste locale de tous les artisans bien installés qui en croquent, la liste est non exhaustive. Alors, question de morale, il ne faudrait pas que l'hôpital se moque de la charité.

Bref, nous avons encore affaire à cette déplorable mentalité qui fait que l'on préfère dresser les petits les uns contre les autres, plutôt que de prendre les problèmes à bras le corps et faire avancer la machine.

Savez-vous que même mon banquier me téléphone à 20H00 le soir pour me demander des papiers avec des renseignements complémentaires pour une simple ouverture de compte entreprise qui, après recherche de ma part, est nullement obligatoire. Ma banque personnelle a carrément refusé d'encaisser les chèques avec le nom de l'entreprise doublé du mien...

Et maintenant, il ne reste plus qu'à subir la vindicte des "vrais" artisans qui vont immanquablement nous mettre des bâtons dans les roues. J'ai l'exemple type avec mon ancien patron, électricien du bâtiment. Pas besoin de chercher loin, c'est du vécu.

Heureusement, je suis connu dans ma région, et chaque fois qu'il répands le bruit de mon incompétence, c'est lui qui se discrédite un peu plus...

 

Allez, au boulot !!

 

Bon courage à tous, quel que soit votre métier, il est honorable.

JPEG - 633 ko
modification laser de disco
adaptation en ILDA d’un laser petite puissance

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 14 septembre 2013 11:57

    un artisan fait partie de la cgpme qui ressemble beaucoup au merdef
     smiley


    • Le421 Le421 16 septembre 2013 08:35

      Avec le petit détail que la CGPME se moque des petits artisans comme de sa première chemise. Un peu comme la FNSEA et les petits agriculteurs.


    • AEactu 17 septembre 2013 14:34

      Bonjour Le421. 

      Votre article m’a intéressé. Travaillant sur le sujet des auto-entrepreneur et impliqué dans la rédaction d’articles également, pourriez-vous m’envoyer votre adresse e-mail à info@auto-entrepreneur.fr afin de pouvoir échanger sur le sujet.

      Bon courage pour vos prochaines publications.

      Cordialement
      Aymard

    • Caveman Caveman 14 septembre 2013 14:01

      Allez savoir, cela fait des décennies que les artisans réclament une baisse de leurs charges sociales.(47% sur le revenu professionnel, c’est pas rien ! ) voire plus pour les prochains mois !!!!!

      Vu le contexte économique, qu’attendent-ils pour demander au gouvernement en place de leur accorder le même régime que les AE, plûtôt que de s’en prendre à eux ?
      Ces artisans sont unis pour faire plier le gouvernement sur ce point, mais dispersés pour défendre des revendications qui en valent vraiment le coup...un mystère !

      D’un autre côté, le ministère concerné se frotte les mains parce que l’opposition Artisans-AE lui permet, comme à l’accoutumée de s’en laver les mains !
      Même chose pour les retraites régimes de retraite, diviser pour mieux régner

      Quand aurons nous compris cela ???


      • Le421 Le421 14 septembre 2013 21:19

        C’est exactement ce que j’ai voulu exprimer. J’ai eu des réactions, je regrette quelque part qu’elles aient été « modérées », particulièrement agressives, limite injurieuses. Mon analyse est donc bonne. Par contre, je suis resté discret sur ce que je pense des pisse-vinaigre qui accusent toujours les autres pour expliquer leurs propres fautes et leurs conséquences.


      • Le printemps arrive Le printemps arrive 14 septembre 2013 21:36

        J’ai entendu dire qu’il y avait en préparation un projet pour baisser le chiffre d’affaire maximum dans le cadre de l’auto-entreprise.

        Alors un petit reportage pour préparer les esprits...et diviser, comme d’hab !

        IL faut sauver les banques !!!! et racler les fonds de tiroirs


      • alberto alberto 14 septembre 2013 14:27

        Bonjour l’auteur,

        Depuis qqs années à la retraite, j’ai ouïe dire par un copain, qu’une (grosse) boîte de mon coin cherchait un oiseau rare pour créer en son sein un environnement apte à traiter les obsolescences de matériels électroniques conçus dans les années 80/90.

        J’ai rencontré le responsable de projet de la boîte en question, mettons le 25 du mois, après accord, je me suis inscrit en ligne le 26, reçu confirmation de mon N° de Siret d’AE le 28, et je signais mon contrat de travail le 1er du mois suivant sans plus de démarches, ni paperasses !

        Après un an de bons et loyaux services, mission achevée, j’ai regagné mes pénates, payé ma dime au RSI, sans avoir lésé quiconque et surtout pas un quelconque artisan, quittant un employeur satisfait de ses problèmes résolus à faible coût.

        J’ai connu depuis d’autres cas où des AE ont rendu bien des services, y compris à des artisans ayant provisoirement besoin de compétences, et aussi certains cas qui ont débouché sur la création d’entreprises : j’ai assez gueulé contre Sarko (y compris ici-même) pour reconnaître qu’en l’occurrence la création de ce statut d’AE est une bonne chose et que le supprimer serait une connerie, même si des aménagements de ce statuts peuvent être encore débattus...

        Bien à toi.


        • Le421 Le421 16 septembre 2013 08:33

          On parle de flexibilité dans le travail. Moi, je parle plutôt d’adaptativité. C’est à dire se mettre en adéquation avec la demande. La légèreté de la structure AE le permet, c’est complémentaire.
          Mais allez faire comprendre ça en 2013. Surtout si l’AE est un peu bronzé !! C’est fichu d’avance, même si le type est excellent dans son domaine.


        • alain_àààé 14 septembre 2013 15:25

          bel article je vais prendre mon cas il y 1an j ai changer de région et j avais besoin d un plombier et commence la galére j avais acheté ma chaudiere je regarde sur internet sur le nouveau departement aucun n as voulu m installé ma chaudiere pour la simple raison que je n avais acheté ma chaudiere chez ou l autre.j ais donc passé une annonce sur internet et j ai trouvé un plombier auto entrepreneur qui apres 11 an s était mis a son compte il m as fait un excellent travail je l ais d ailleurs recommandé autour de moi


          • Le421 Le421 14 septembre 2013 21:22

            Dans mon cas précis, un artisan classique aurait des difficultés à assurer ses fin de mois avec le genre de « petit boulot » que je pratique. J’aurais pu aussi m’inscrire chez Paul*, comme les copains. Depuis le temps que je cotise !!
            *Paul Amploy, vous connaissez cette TGE...


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 14 septembre 2013 16:43

            Totalement d’accord avec l’article. Bon courage à tous les AE, vous rendez de grands services à l’économie avec vos petits services. 


            • Le421 Le421 15 septembre 2013 08:42

              Entre petites parenthèses, baisser le chiffre d’affaire des AE serait une parfaite ineptie. En effet, cela encouragerait de fait de ne plus travailler « officiellement » en mettre le plus possible « à gauche ».
              Au fait !! Comment se fait-il que l’on se plaigne de la concurrence dans un monde ou l’on dit tous les bienfaits de celle-ci ?? Il paraît que ça fait baisser les prix !! Pour une fois que ça serait vrai, on critique.
              C’est comme pour le reste.
              Concurrence, d’accord !! Mais pas dans mon domaine. Moi, le matin, le soleil se lève pour moi. Et moi seul !!
              Tu parles Charles !!
              En fait, notre seul but, c’est pas de rouler en coupé « mercos », c’est tout simplement de survivre.
              La voiture de mon ex-patron qui pleure après les AE, elle a six mois et fait 330 bourrins sauf erreur de ma part !! Une 370Z, je vous donne pas la marque, c’est facile. Même pas capable d’acheter Français. Remarque, pour rouler à 90...


              • Bilou32 Bilou32 15 septembre 2013 08:45

                Comme partout, il y a des dérives et des excès de tous bords...
                Le régime AE est bien adapté a un essai, ou bien à des micro activités qui ne demandent aucun investissement . Sinon, on est très vite bloqué ! Et finalement, le niveau des charges peut devenir équivalent a celui d’un artisan.
                Par contre, niveau simplicité, on peut difficilement faire mieux. De toute façon, un AE qui travaille bien et beaucoup finira forcément artisan. Les plafonds de chiffre d’affaire sont vite atteints...


                • Le421 Le421 15 septembre 2013 09:02

                  Je peux quand même vous dire que dans mon cas précis, j’ai du me battre pendant plus de trois mois pour en finir avec l’administratif (certains documents, écrits le même jour par la même personne disaient tout et son contraire) et pour ce qui est de la banque* (je précise n’avoir aucun souci financier depuis des dizaines d’années), ça a failli tourner au vinaigre tellement ils me faisaient tourner en bourrique. Pas moins de cinq rendez-vous (centre ville Sarlat, bonjour l’accès !!) pour finir par recevoir des coups de téléphone le soir à table !!
                  Je pense que ces derniers temps, les consignes sont claires !! Serrez le frein à main pour les AE...
                  * En fait, la banque exigeait un N° RM alors que la Chambre des Métiers m’en dispensait...J’avais pourtant fourni les documents nécessaires, il a fallu en refaire. La France croule sous les papelards !! Pour passer du fric en Suisse, je suis sûr que c’est plus facile.


                • Ruut Ruut 16 septembre 2013 08:20

                  J’ai fait appel a 3 artisans pour des travaux chez moi. après un ans sans devis (avec des relances de ma part tous les mois), j’ai finalement fait les travaux moi même.

                  J’ai l’impression que les artisans ne veulent plus bosser.

                  triste époque.


                  • Le421 Le421 16 septembre 2013 08:29

                    Non !! Ce n’est pas ça du tout !! (Un AE qui défend les artisans parce qu’il n’est pas aussi bête que certains). En fait, compte tenu des frais, les artisans n’engagent de préférence que les « gros » chantiers pour une question de rentabilité.
                    C’est là, si ils étaient moins cons, qu’ils pourraient faire sous-traiter par un AE qui apporterait de la valeur à leur boutique.
                    Ceci dit, cela se pratique dans quelques rares cas, parce que tous les artisans ne sont pas forcément des imbéciles.
                    Mais cette fichue mentalité du « tout pour ma gueule » instaurée et pratiquée par nos exemples politiques fait du ravage en France. Ca commence par la France aux Français et ça finit par tout pour moi et rien aux autres... Et ça prolifère partout ce raisonnement. 


                  • Deneb Deneb 16 septembre 2013 08:52

                    Il faut dire que les musulmans visibles sont souvent mauvais payeurs.


                  • Le421 Le421 16 septembre 2013 13:23

                    Mon expérience des mauvais payeurs irait plutôt vers des ressortissants européens juste au delà de la Belgique... C’est une maladie chez eux de « gratter » tout ce qu’ils peuvent.


                  • Marco07 16 septembre 2013 18:58

                    Bonjour.

                    Je comptais contacter les électriciens et autres corps de métier (plombier, menuisier, etc...) qui sont confrontés aux problèmes des asservissements électroniques en tous genre qui leur causent des soucis.

                    Contactez les boites de génie climatique & cie (grosse et petit taille), maintenance et dépannage. C’est toujours intéressant.
                    Exemple con, l’autre fois, un plombier m’a d’un bout de vieille baguette de soudure -magique- flingué un variateur de vitesse d’une clinique sur le moteur d’air neuf des centrales de traitement d’air, tous les blocs étaient en dépression, il a fallu couper le moteur d’extraction mais les pressions n’étaient pas bonne dans les blocs.

                    Changement de variateur de vitesse, (pas de problème), seul hic, une partie des paramètres de régulations étaient paramétrés dans le variateur de vitesse (vitesse d’accélération & cie).
                    J’ai réussi à ressusciter la partie lcd/interface/microcontrôleur du variateur -la carte de puissance était explosée- pour repiquer les paramètres.

                    Sans ça, c’était parti pour une mise en service assez chiante à reparamétrer la boucle de régulation -en plus influencé par les 5 boucles de régulations de chaque centrale de traitement d’air-, sachant que tous les blocs devenaient HS le temps du paramétrage.

                    C’est qu’un exemple...

                    Quel département ?


                    • Le421 Le421 17 septembre 2013 09:10

                      Oh !! Je ne suis pas du tout étonné... Il y a un mois de ça, un client s’est retrouvé avec la pompe à chaleur de la piscine en rideau. Maison rachetée à des anglais, matériel british inconnu au bataillon. Conclusion, un 0.1uF de découplage (céramique, j’ose pas dire le prix, moins de dix centimes !!) sur la carte de commande...
                      Echange du condo, une diode d’alimentation et c’est reparti !!

                      Ah oui... Je suis à Sarlat dans le 24...
                      Cordialement


                    • Marco07 17 septembre 2013 20:03

                      Dommage, un peu loin !

                      Faites un site.

                      L’autre fois mon père cherchait désespérément un électronicien pour réparer un onduleur de 5kW acheté 400€ et hs suite à une mauvaise manipulation (permutation des réseaux EDF et parc de batteries 24V sur onduleur sans coupure des réseaux), impossible de trouver. A force de chercher il a trouvé 2 électroniciens, un à Bordeaux et un à 50 bornes de chez lui (dans le 38).

                      Au final c’est celui à 50 bornes, et encore, il ne trouvait pas les pièces (ou n’avait pas le temps), c’est mon frangin qui a dû les commander de Chine...


                    • Le421 Le421 17 septembre 2013 21:54

                      Ah ?? Par définition, nous travaillons en franchise de TVA. Notre structure est beaucoup plus légère.
                      Et par définition également, auto-entrepreneur ne veut pas forcément dire « busard »...
                      Bon... Si vous regardez mon CV en haut à droite, vous verrez d’ou je sors. Bien que je sois loin de tout savoir, j’ai quand même commencé à dépanner des avions il y a 40 ans...
                      Ah oui !! Je suis retraité de l’Armée de l’Air... C’est un petit détail, évidemment.


                    • Le421 Le421 19 septembre 2013 10:00

                      Ben, le fin mot de l’histoire, c’est d’essayer de se sortir d’affaire par tous les moyens. AE ou autre système, peu importe. Ce dont j’ai horreur, ce sont les procès d’intention, les préjugés et les idées fausses.
                      Ce qui m’agace aussi, c’est cette « guéguerre » idiote savamment entretenue par les médias entre les artisans et les AE.
                      Comme disent certains, pendant ce temps là, le ministère du travail passe à autre chose...


                    • ArnaudB ArnaudB 15 avril 2014 12:20

                      J’ai moi même commencé mon activité de serrurier à cannes en tant qu’autoentrepeneur. Aujourd’hui mon activité se porte bien mais je peux vous dire que ce n’est pas tous les jours facile, surtout pour trouver de la clientèle dans un secteur aussi concurrentiel. 


                      • rocla+ rocla+ 15 avril 2014 12:44

                        en tant que serrurier il faut se donner de la pêne .


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 avril 2014 12:56

                          Un bon cout de pêne dès le matin ne gâche pas la journée !


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 avril 2014 08:52

                          Bonjour le 421 .
                          En polynésie existe un statut pour l’AE ,qui est la bonne vieille patente .
                          Il n’y a pas de limite au CA ,mais celui ci est imposé par tranches (à peu près 3%,6% ,etc) qui fait qu’au bout d’un moment il est plus rentable de passer en EURL par exemple .
                          On paie ou plûtot récolte la TVA.
                          Les cotisations sécu sont également indéxées sur le CA et couvrent bien .
                          Les cotisations retraite sont facultatives .
                          On peut avoir deux patentes ,ex une en élec ,et une second oeuvre (ex élec-plaquiste ,pas de pertes de temps).
                          Ce système permet aussi de prendre à plusieurs un chantier ,sous la patente d’un ,puis facturation des autres considérés comme sous-traitants .
                          La législation interdit de trop sous-traiter pour une seule boîte (oui il y a des abus parfois) ...
                          Bonne journée et courage .


                          • rocla+ rocla+ 16 avril 2014 09:02

                            J’ ai jamais compris pourquoi il y avait la patente et pas l’ oncle .


                            • Le421 Le421 16 avril 2014 20:37

                              Salut Cap’tain !!
                              On suit mes articles ??
                              C’est presque un déterrage...

                              Ah !! Les mois passent, je suis toujours là.
                              La simplicité d’une structure ultra-légère.
                              Un peu comme le roseau dans la tempête. Ca plie mais ne rompt pas...


                            • rocla+ rocla+ 16 avril 2014 20:42

                              Ca baigne alors . 


                              Ca fait plaisir .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès