Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Bac to Business

Bac to Business

Le baccalauréat approche et on peut déjà mesurer la tension chez nos lycéens. Ce sésame n’est rien pour certains, mais tout pour d’autres. Pourtant, au-delà des querelles sur la valeur du bac se cache un véritable scandale : on peut acheter les résultats !

Ou, plutôt, comme le rapportait Le JDD du 1er juillet 2007, les élèves de l’Académie de Nantes ont pu consulter leurs résultats via des opérateurs privés - et 3 euros - avant leur affichage dans les lycées. Cela est le fruit d’une convention passée entre le ministère de l’Education nationale, des sites internet et des opérateurs de téléphonie mobile.

Cette expérience, jusque-là circonscrite à trois académies, sera généralisée à l’ensemble de l’Hexagone, selon une source au MEN (ministère de l’Education nationale).

Le baccalauréat suscitait jusque-là un business florissant pour les éditeurs parascolaires et les sociétés de soutien scolaire. Il semble ainsi que de nouveaux services s’emparent d’un marché très porteur avec la complicité active de l’Etat, dans la plus totale opacité, puisque le montant de la vente des données est tenu secret.

Cet épisode marque une dérive supplémentaire dans la gestion des affaires de la nation et symbolise le manque d’intérêt du gouvernement pour les inégalités. Inégalité de fait dans la préparation au baccalauréat. Inégalité de droit dans la consultation des résultats !

Nous ne doutons nullement que certains lecteurs trouvent dérisoire une somme de trois euros. Nous pouvons aussi comprendre la nécessité d’équilibrer un budget. Nous acceptons encore que les élèves ne soient pas obligés de consulter leurs résultats via un opérateur privé et peuvent se rendre au lycée le lendemain. Nous accordons volontiers du crédit à d’autres arguments qui pourraient être développés ici ou là.

Mais…

L’Education nationale, en signant cette convention, participe à creuser les inégalités quand son rôle est de les réduire.

L’Education nationale a violé sa doctrine qui lui imposait une neutralité face aux entreprises commerciales. Accepter cela aujourd’hui, c’est organiser demain des matinées Tupperware en classe.

Les adolescents, comme les adultes, sont déjà formatés par la société de consommation et les puissants ressorts du teasing auront raison de la raison. Un adulte peut difficilement lutter contre des agences de marketing qui ont eu le temps d’analyser ses motivations et son comportement. Un adolescent le peut encore moins. Au total, c’est la liberté individuelle qu’on aliène.

La consultation payante des résultats du baccalauréat s’inscrit dans une démarche plus large d’émancipation des adolescents pour accroître le potentiel des consommateurs, même si ce but n’est pas recherché par le gouvernement. Cela entraîne au moins trois graves conséquences : un éclatement de la cellule familiale, une désaffection des adolescents pour l’école, le viol de l’adolescence puisque l’adolescent n’a plus le temps de se construire. La prééminence de son rôle dans la société de consommation en fait un adulte comme un autre.

Les parents d’élèves qui souhaitent encore protéger leurs enfants des tentations commerciales en matière de consultation des résultats disposent néanmoins d’un recours : refuser que les données concernant son enfant soient publiées dans la presse !

Crédit image : Christophe61


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • gecko gecko 20 mai 2008 11:38

    mouais... entre acheter une sonnerie à la con et payer 3euros des résultats moi je dis même combat !


    • ZEN ZEN 20 mai 2008 12:04

      Dur d’intervenir après A.Rex -führer !...et ses propos très relevés...

      Article salutaire, Tritan, mais cela fait longtemps que le ver est dans le fruit...un pas de plus vers une dérive qui va nous amener vers la triche généralisée...


      • Yohan Yohan 20 mai 2008 12:34

        @ Zen

        Aegydius s’emporte mais ce qu’il dit, beaucoup le pensent. Il y a un ras le bol. C’est une colère qui n’est pas rentrée et que je comprends.

        Je pense cependant que son propos s’adresse plus au sommités de la machine infernale qu’à tous les enseignants eux-mêmes. 

        Ceci dit, j’aimerai que les enseignants se battent plus souvent pour dénoncer la casse inutile, la course à la note qui ne reflète pas la valeur et les potentiels humains de chacun et refusent d’être complice de la sélection par l’échec ou des numérus clausus débiles (pharmacie, médecine, santé,...) et prépas qu’on inflige à des jeunes sans garantie d’avenir pour autant.

        Compte tenu de l’importance des diplômes dans notre pays, nous sommes en train de désespérer des talents contrariés qui n’ont d’autre alternative que de s’expatrier et en même temps, de créer un sous prolétariat d’exclus du travail,

        Une situation qui nous pètera un jour à la gueule. S’il n’y avait que l’enseignement. Les entreprises ne font guère mieux et alourdissent la sanction. 

        Pour en revenir au BAC,. compte tenu de sa valeur intrinsèque comparée à son importance pour l’accès aux études supérieures, je plaide pour son obtention par unités capitalisables tout au long de la vie scolaire.

         

         


      • Gargamel Gargamel 20 mai 2008 12:05

        Si de toutes les conneries du gouvernement Sarkozy votre cheval de bataille c’est les résultats révélés 3h en avant en échange de 3€, je vous suggère de revoir un peu vos priorités... Sérieusement qu’est-ce qu’on en a à taper ? De toutes façons le bac n’est plus qu’une mauvaise blague.

         

        @Rex : C’est quoi le problème tu as été maltraité quand tu étais petit par un prof qui tutoie les élèves ? Parceque franchement je ne sais pas pour les autres mais que le prof me tutoie ou me vouvoie ça me passe totalement au dessus, c’est plutôt ses qualités pédagogiques qui me font soucis.


        • Tristan Valmour 20 mai 2008 12:57

           

          @ Gargamel

           

          Je crois que vous n’avez pas très bien compris le sens de l’article. Bien entendu, 3 euros ce n’est rien. Bien entendu, 1 € de franchise par consultation médicale, ce n’est rien. 50 € de franchise sur les médicaments, ce n’est pas grand chose non plus. Quoique… Et tout cela est naturellement très peu par rapport à d’autres problèmes.

           

          Mais ce n’est qu’un début, on a ouvert la boîte de Pandore. On habitue le chaland petit à petit. On le formate. Et derrière tout cela se profile non pas l’économie de marché mais la société de marché. Quelle est la différence entre les deux ? Dans la société de marché, tout est soumis à un échange payant ; la vie entre la production et la consommation est réduite à sa plus stricte expression ; les enfants demandent par exemple à être payés pour faire la vaisselle. L’homme est aliéné. Voilà ce qui profile à vitesse V derrière ce qui peut vous paraître trivial. Désolé mais l’Education Nationale n’a pas vocation à vendre des services à des sociétés privées, c’est sa doctrine qu’elle trahit.

           

          Il est capital de ne pas vendre ses principes au plus offrant sinon on perd sa liberté et on s’enchaîne à un système de pensée, de valeurs, qui détruira toute trace d’humanité. Parce que pour certains, vous ne comptez pas. Et ce sont eux qui nous dirigent vraiment !

           

          @ tous

           

          Je n’aurai pas le temps de répondre à toutes vos remarques, et je suis aussi tributaire de la personne qui poste mes messages (et chez moi il est presque 19h !), mais je vous lirai avec attention.

           

           

           


        • faxtronic faxtronic 20 mai 2008 17:27

          oui, mais d’un autre coté Mr valmour, les ados sont deja depuis belle lurette ans un societe de consommation, et le monde est basé sur l’economie, pour l’instant (cela n’a pas toujours ete vrai, cela na pas toujours ete faux)

           


        • floruf floruf 20 mai 2008 13:17

          Article interessant ! Cependant , si les gens sont assez cons pour dépenser 3€ pour avoir des résultats 3 heures en avance , je ne vois pas pourquoi l’état se priverait ! Et dire que je n’avais même pas fait le déplacement à mon lycée pour connaître mon admission au bac à l’époque ... les temps changent bien vite !!


          • bob 20 mai 2008 13:43

            Monsieur,

            Pourquoi ne parlez-vous pas de la corruption de certains professeurs tout cycle confondu ?
            Savez-vous que certains se font remunerer pour donner telle ou telle note notemment en universite ? Savez-vous qu’un bareme a meme ete institue ? ( Enquetes faites par "le parisien" et "capital" )

            Vous vous offusquez a juste titre du paiement d’une somme pour beneficier d’un privilege sur autrui ( ne peut-on pas considerer ceci comme de la corruption ?) mais vous-etes vous penche sur la corruption de fonctionnaires ( professeurs et secretaires s’occuppant des notes notemment en universtites ou en grandes ecoles).


            • 5A3N5D 20 mai 2008 14:05

              @ Monsieur Bob,

              Pourquoi ne parlez-vous pas de la corruption de certains professeurs tout cycle confondu ?

              Vopus avez des exemples concrets à nous proposer ?

              Bien à vous.

               


            • LaEr LaEr 20 mai 2008 14:27

              A ma connaissance, la corruption est moins répendu chez les profs que chez les politiciens ou les policiers... Alors bon, tant que l’Etat et son bras armé ne montreront pas l’exemple, il est inutile d’attendre de la population (prof ou pas) qu’elle excelle dans la probité...

               


            • Bulgroz 20 mai 2008 14:05

              J’y connais rien sur le sujet, mais je peux dire que pour le Bac 2007, tous les résultats étaient disponibles gratuitement à compter du 2 Juillet 2007.

              De la même manière, pour le bac 2008, les résultats seront disponibles à compter du 4 juillet 2008 gratuitement ici :

              http://www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

              Alors, Tristan Valmour, on dit merci à qui ? 


              • Bulgroz 20 mai 2008 14:19

                Lien JDD indisponible, fantasmes sur "L’Education nationale (qui aurait violé) sa doctrine", bla bla bla

                Cet article doit être retiré de la circulation.

                et vous pourrez ensuite consulter les résultats du Bac 2008 à partir du 13 Juillet sur 3615 GOGO (60 Euros la connexion).


              • Tristan Valmour 20 mai 2008 15:29

                 

                Bonjour M. Bulgroz

                 

                Tristan m’a demandé de corréler par une source journalistique le mail qu’il a reçu de sa relation au MEN. L’article du JDD s’appelle « paye ton bac d’abord » et a été rédigé par Alexandre DUYCK. Le JDD l’a déplacé et se trouve ici maintenant : http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200726/paye-ton-bac-d-abord—_34241.html Vous devriez retrouver cet article grâce au moteur de recherche. Sinon, pratiquement toutes les pages web sont archivées sur archive.org

                 

                Excusez-moi d’avoir répondu à la place de Tristan, mais il n’aurait pas aimé qu’on le traite de menteur. Le JDD adopte une curieuse façon de procéder au demeurant.

                 

                Un ami de Tristan

                 

                 


              • Bulgroz 20 mai 2008 18:17

                A l’ami de Tristan,

                Merci pour la réponse.

                Le lien JDD ne fonctionne pas.

                Je réitère le fait que les résultats du Bac 2008 seront disponible sur :

                 http://www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

                 à compter du 4 juillet 2008, l’année dernière, les résultats sur ce même site étaient disponibles le 2 Juillet.

                Alors quel intérêt de nous faire ces développements sur L’Education Nationale qui se vend ?


                • Valou 20 mai 2008 14:33

                  Bof les résultats 3h avant c’est moyen, à quand les résultats 3 mois avant ? Ca permettrait de savoir si ça vaut la peine de se présenter aux épreuves ou pas, ça sera pour l’année prochaine je pense...


                  • Yohan Yohan 20 mai 2008 15:01

                    J’en connais qui préfèreraient avoir les résultats avant de commencer. C’est encore mieux !! de savoir si l’on va à la piscine ou en salle d’examen


                  • gecko gecko 20 mai 2008 15:35

                    bah comme au brevet des collèges qd on sait qu on peut l’avoir avant si on fesait la même chose pour le bac ca détendrait un peu plus l’athmosphère !


                  • Cartman 20 mai 2008 16:03

                    "Un adulte peut difficilement lutter contre des agences de marketing qui ont eu le temps d’analyser ses motivations et son comportement."

                    Franchement, ce n’est pas si difficile de refuser d’obéir à la publicité. Disons plutôt qu’une immense majorité de la population se complaît dans ce système, et donc l’encourage.


                    • marine marine 20 mai 2008 18:27

                      Ce qui m’étonne encore c’est qu’on se dresse sur ses ergots pour hurler au loup contre ce genre de pratique. A mon sens, tout est question de choix dans la vie. Ensuite à charge d’assumer les conséquences de ses choix.

                      Celui qui veut payer 3€00 pour avoir ses résultats à l’avance, fait un choix. On peut aussi faire le choix de ne pas payer et d’attendre les résultats affichés. Ce n’est pas parce que ce système existe qu’il faut rentrer dedans. C’est la loi de l’offre et de la demande. On peut proposer à l’achat n’importe quel produit. S’il n’y a pas d’acheteur, le produit sera retiré du marché. S’il n’y a pas assez d’acheteurs pour payer ces fameux 3€00, le service sera retiré.

                      Et qu’on ne vienne pas me répondre, société de consommation blabla qui pousse nos ados blabla. Nos ados ne sont pas plus crétins que les autres. Ceci est question d’éducation parentale. A notre charge d’expliquer à nos ados qu’attendre 3h00 de plus pour obtenir des résultats c’est pas la mort. Société du "tout et tout de suite". Je n’éduque pas mes enfants dans ce sens. Je ne sais pas si je réussirai mais j’essaie. Choisir et assumer ses choix, jusqu’au bout.

                       


                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 mai 2008 18:33

                        Salut Tristan, tu vas ?

                        Il faut bien que l’EN se renfloue, après avoir perdu les distributeurs de bonbons pour des raisons de santé publique. On ne touche pas à la santé, c’est sacré, par contre, on peut exploiter les affects et les désirs. Comme payer 3 euros parce qu’on bout d’avoir le résultat. Après tout, c’est la même logique que ces questions bidons où il faut téléphoner sur les chaînes. Quelle est capitale de l’italie, Rome ou Budapest ? 36 machin ou sms, 56 centimes plus coût de l’opérateur.


                        • Marc Bruxman 20 mai 2008 18:56

                          Ah ben ca le coup des distribos de bonbons et de sodas c’est vraiment des sous merdes au ministère.

                          Encore un lieu de convivialité qui disparait. Ah ouais et pis bientot l’happy hour d’après notre cher ministre...

                          Est ce que c’est en rendant l’école austère et chiante que les élèves vont étudier. En école d’ingé on avait une cafette avec de l’alcool pour se distraire quand on voulait. Ca rendait le campus vivant. Je suis repassé récemment dans mon ancienne école donné une conf et les étudiants n’y ont plus droits. Les canettes de bière sont alors planquées dans des "casiers" et consommés sous le manteau le soir dans le sous-sol. Bonjour l’ambiance !

                          En France on a la démocratie. Mais quand on voit à quoi elle sert, on se demande...

                          Vivement qu’un de ces higyiénistes de merde chope un bon cancer qu’on se marre un coup.


                        • Bulgroz 20 mai 2008 19:02

                           

                          Bernard Dugué,Marc Bruxman,

                          Puisque je m’évertue à dire que les résultats seront gratuitement disponibles dès le 4 Juillet 2008 sur le site de l’éducation nationale.

                          http://www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

                          Quel est l’intérêt de balancer des mensonges ?

                          Cet article aurait du être retiré d’Agoravox.

                          Vous êtes d’une extraordinaire mauvaise foi.


                        • Marc Bruxman 20 mai 2008 19:07

                          Moi je parles juste des distribo de bonbons.

                          Les résultats du bac à 3 € je m’en branles la bite !


                        • Seagull 20 mai 2008 18:36

                          Tout à fait ok avec cartman. Rien n’oblige personne à suivre aveuglement ce qu’on lui propose par le biais de la pub. Mais il est vrai que cette demarche de l’Education Nationale tend à jeter dans les bras des tenants du consumerisme les prochaines generations et ainsi formater ces generations à consommer sans reflechir. Mais le probleme n’est pas nouveau, le Français moyen veut toujours avoir mieux que son voisin, c’est dans sa nature. D’autre part, les dossiers de surrendettement de plus en plus nombreux prouvent que personne n’est pour se contenter de ce qu’il peut avoir, frustration oblige par rapport à ce que le vulgus pecum voit tous les jours sur les affiches, la presse et l’etrange lucarne. Il est logique que, dans le courant ultra liberal actuel, une institution qui se devrait d’etre au-dessus de tout cela se privatise et devoie sa mission premiere. Quant au bac, il y a longtemps qu’il a perdu son aura et sa signification profonde, à cause des idées utopiques de la gauche sur le sujet, d’ailleurs. Sans etre partisan d’une selection forcenée, cet examen devrait retrouver son sens premier. Ce qui se passe maintenant le banalise de plus en plus et, plus grave, le devalorise definitivement.


                          • Marc Bruxman 20 mai 2008 18:51

                            Vaste fumette.

                            Certes au niveau convivialité, l’annonce du résultat sur le parking du lycée c’était marrant enfin toujours plus que de les découvrir seul sur un écran d’ordinateur. J’en ai plutot un bon souvenir de cette soirée même si elle fut fort pluvieuse ;)

                            De l’autre ca finance le rectorat et ca évite un déplacement vers le lycée pour après se rediriger vers le centre ville en vue de se bourrer la geule. (Il faut bien fêter ca dignement quand même). C’est autant de CO2 en moins.

                            Après tout le reste, la violation de l’adolescence et je ne sais quoi, je n’ai pas compris de quoi vous parliez.

                            Et surtout si les adolescent se désintéresse à l’école n’est ce pas justement parce qu’elle est tellement éloigné du monde des entreprises (et de plus en plus) qu’ils ont bien compris que l’école n"était plus en mesure de servir d’ascenseur social ?

                            C’est bien beau d’avoir des principes et de refuser plein de choses. Mais la plupart des ados ont tout à fait compris qu’on leur avait volé une formation de bonne qualité. Et que de plus en plus c’est malheureusement l’éducation familiale et après le bac l’éducation privée qui font la différence. Tenez prenez le cas des MBA et écoles de commerces ! Combien de publics ? Zero ! C’est un peu mieux dans l’ingénierie mais la encore avec une pression croissante de certaines formations privées.

                            Alors vos histoires de viol de l’adolescence pour trois euros, c’est juste bon à faire rigoler bien des gens.

                             

                             

                             


                            • Bulgroz 20 mai 2008 19:07

                              Bernard Dugué,Marc Bruxman,

                              Puisque je m’évertue à dire que les résultats seront gratuitement disponibles dès le 4 Juillet 2008 sur le site de l’éducation nationale.

                              http://www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

                              Quel est l’intérêt de balancer des mensonges ?

                              Cet article aurait du être retiré d’Agoravox.

                              Vous êtes d’une extraordinaire mauvaise foi.

                              C’est surréaliste, vous êtes prêts à tout pour déverser votre haine.

                              Vous savez cliquer ? faites le.


                            • Mr.K (generation-volée) generation-volée 20 mai 2008 19:41

                              "Et surtout si les adolescent se désintéresse à l’école n’est ce pas justement parce qu’elle est tellement éloigné du monde des entreprises (et de plus en plus) qu’ils ont bien compris que l’école n"était plus en mesure de servir d’ascenseur social ?"

                              Je trouve un peu petit de toujours rabaché que l’ecole est loin des entreprises :

                              Sur 2 625 lycées , 1 708 sont proffessionnel . Ces etablissement offre une formation ouverte sur l’entreprise , en collaboration plus ou moins proche (cela depend des administrations) avec les chambres du commerce et de l’industrie.Certes tout ceci pourrait encore etre amelioré mais l’offre est deja satisfaisante.

                               

                              Les entreprises loin du systeme educatif ??? Pourquoi alors les jeunes sans diplome sont les plus penalisés sur le marché du travail ??

                              Peu de metier sont ouvert à eux alors que certains possede les competences necessaires , dans de nombreux pays europeens un jeune avec du culot et de l’envie peu tres vite occuper un poste auquel il n’aurait jamais eu droit en france car il ne possede pas le niveau scolaire requis !

                               

                              Il est tres naif de croire que les jeunes se desinterressent de l’ecole parcequ’elle n’est plus en mesure de servir d’ascenseur social , de quel ascenseur parlé vous ?? La tele et les medias , la societé dans sont enssemble est focalisé sur le "dernier etage" , l’ecole ,elle , ne propose qu’une montée etage par etage ,parfois meme par l’escalier !! Monsieur Dupont michel n’a pas besoin du BAC ni du brevet pour devenir "Mickey de la star’ac" ou le scarface du quartier et c’est ça sont reve au jeune d’aujourd’hui , "la fusee sociale"

                               

                               


                            • Bulgroz 20 mai 2008 19:46

                              Quel est l’intérêt de discuter sur cet article complètement bidonné ? Ppuisque je m’évertue à dire que les résultats seront gratuitement disponibles dès le 4 Juillet 2008 sur le site de l’éducation nationale.

                              http://www.education.gouv.fr/cid4914/les-resultats-du-baccalaureat.html

                              Quel est l’intérêt de balancer des mensonges ?

                              Cet article aurait du être retiré d’Agoravox.

                              Doit on penser que le mensonge est érigé en en valeur suprême sur Agoravox ?

                              Quelle honte !!!

                               


                            • Guzecha Guzecha 20 mai 2008 21:38

                              Pas toujours d’accord avec Bulgroz mais là il a entièrement raison de le signaler.

                              Les résultats sont publiés gratuitement dans chaque académie. J’en sais quelque chose puisque j’y concours et c’est une opération particulièrement sensible.

                              L’an dernier, dans mon académie, personne n’a publié avant nous. Si cette année nous devons laisser la primeur à une société privée comme l’article le mentionne, eh bien nous avalerons la couleuvre en ronchonnant et ferons ce que nos supérieurs nous demandent. Le fonctionnaire n’est pas que le crétin contestataire si souvent décrit qui n’obéit à sa hiérarchie que lorsqu’il est en accord avec elle. Maintenant je présume qu’on n’exigera pas de nous d’attendre des heures avant de publier à notre tour et avec un peu de patience tout un chacun aura son résultat gratos.

                              Si des gogos veulent payer...

                              Maintenant nous sommes dans une société de l’immédiateté, en particulier chez les jeunes. On est en train de leur faire perdre le goût de l’effort et de l’acquis dans la continuité et la durée.

                              Guzecha,

                              Qui au début des années 80, a dû prendre le train pour aller consulter son résultat à son centre d’examen à 25 kms de chez lui, piétiner devant le lycée, puis les résultats affichés patienter avant d’y avoir accès. Pas de portable à l’époque, les cabines téléphoniques prises d’assaut, même pas le moyen d’appeler ses parents pour les informer du résultat, eux qui se faisaient un sang d’encre.

                               


                            • Bulgroz 20 mai 2008 21:44

                              Guzecha ;

                              Où est la preuve de ce que ce service sera privé et payant ?

                              Car moi, je n’en ai toujours pas vu à part ce lien du JDD invalide.

                              encore une histoire de SMS ?


                            • Guzecha Guzecha 20 mai 2008 22:49

                              @Bulgroz

                              Où est la preuve de ce que ce service sera privé et payant ?

                              Je n’en sais pas plus que vous, j’ai découvert l’info ce soir dans l’article. J’essaierai de me renseigner demain.

                              Mais le lien que vous donnez (assez abondamment) permet bien un accès aux résultats dès qu’ils seront publiés et là est l’essentiel. Ce service est totalement gratuit alors pourquoi payer ? Pour avoir l’info quelques minutes plus tôt ! La belle affaire...


                            • Bulgroz 20 mai 2008 20:41

                              Il y a quelques mois, l’intégralité d’un call center d’un 218 XXX a émigré de Tunisie à Maurice.

                              Pas parce que c’était moins cher (au contraire), parce que les opérateurs ne pouvaient pas s’empêcher de tutoyer leurs interlocuteurs, magrè toutes les formations et les bonnes volontés.

                              Il faut croire que commercialement, ça ne marchait pas.


                            • Mr.K (generation-volée) generation-volée 20 mai 2008 20:57

                               bouffon


                            • marine marine 20 mai 2008 22:59

                              @ Bulgroz

                              Salamalekoum ...

                              Je m’étonne que vous n’ayez pas encore monté le bûcher pour cramer tout ça ....

                              Votre vie va devenir de plus en plus difficile. Nous marchons à grands pas vers une complète mixité. Et je ne sais pas pourquoi mais je me réjouis de votre déconvenue

                              Encore cordialement, aigue-marine.


                            • Savinien 21 mai 2008 00:28

                              Un petit détail semble vous avoir échappé, cher asinus Rex, à propos du tutoiement chez les anglo-saxons :

                              " Thou hast it now, King, Cawdor, Glamis, all,

                               As the weïrd women promised, and I fear

                               Thou play’dst most foully for’t :yet it was said

                               It should not stand in thy posterity,

                               But that myself should be the root and father

                               Of many kings.(...)"

                               Ainsi s’adresse Banquo à Macbeth, pratiquant un tutoiement aristocratique, réservé aux rois et aux grands, tutoiement que l’on trouve aussi dans les bibles de langue anglaise et qui, lui, est réservé à Dieu. De même, à propos des Grecs, faut-il vous rappeller qu’on ne trouve aucun vouvoiement chez Homère, ni dans aucun auteur antique ? Alors, vulgaires Homère et Shakespeare ? vulgaires Sophocle et Echyle ? Je ne crois pas. Mais c’est votre droit le plus stricte de les considérer tels, si celà vous chante. D’ailleurs, il paraît que notre "charmante" époque a vu naître une émission qui s’intitule "c’est mon droit". Haha "c’est mon droit" qu’ils disent tous ces braves gugusses. "C’est mon droit", n’entendez-vous pas, mon cher asinus Rex, mugir la petite chansonnette de toute une génération de gavés ataviques : "c’est-mon-droit". Alors pourquoi pas vous ? Le "grand méchant" vous n’attend plus que vous : vous êtes un mystique de la chose... Il vous offrira cette respectabilité verbale qui plait tant aux idiots et qui ne mange pas de pain. Moi aussi,cher asinus Rex, je vouvoie et je joue au puceau effarouché, mais c’est par pure convenance et dans l’espoir sans cesse renouveller d’accéder aux privautés radieuses du tutoiement. Car le tutoiement c’est déja les trois quarts des fringues ôtées et le string à portée de main... Le meilleure moment pour lacher un peu Shakespeare : " Thou hast it now, king" ( Roi, tu as maintenant tout).


                            • fouadraiden fouadraiden 21 mai 2008 02:33

                               

                               

                               le sud au cul des Européens sans aucun doute.

                               et crois-moi ,ils ont tellement faim les mecs du sud qu’ils sont prêts à se faire enculer pour pendre la place d’un REX. c’est dire que t’as,euh... que vous avez, de bonnes raisons de défendre l’entrée de toncul.

                               

                               le nbre de mecs ici qui se font enculer est impressionnant. les traces de la culture latine peut- être.il est donc naturel qu’ à la longue ils finissent par se sentir portés vers le cul des gens du nord les affamés du sud !


                            • Annie 20 mai 2008 20:41

                              L’éducation, un ascenseur social, mais quel ascenseur ! Pour pourvoir les postes d’entreprise. Si c’est cela l’éducation, il n’est pas étonnant que les étudiants s’en détournent.

                              Il reste à définir à quoi sert l’éducation. A former des gens qui peuvent penser par eux-mêmes ou à fournir aux entreprises de la chair à canon, corvéable, malléable, juste ce qu’il faut pour faire concurrence à la Chine. C’est vrai que vous n’avez pas besoin d’enseignants pour cela.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Tristan Valmour


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès