Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Barbarie à Paris : un lycéen lynché par 15 jeunes

Barbarie à Paris : un lycéen lynché par 15 jeunes

Scène d’horreur, mercredi après-midi, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Souleymane, 17 ans, attend son bus à la sortie du lycée professionnel Jean-Lurçat, situé rue Patay, où il est inscrit en première. C’est là qu’il est tabassé à coups de barres de fer par une quinzaine de jeunes. Le lycéen est à présent dans le coma, à l’hôpital de Lariboisière. Son état est jugé critique.
 
Les premiers rapports ont indiqué que "l’altercation aurait été provoquée par le fait que le lycéen portait sur son sac à dos la mention de son quartier d’origine, le XIVe arrondissement voisin." Les deux arrondissements parisiens sont en effet le théâtre, depuis des années, d’affrontements entre bandes rivales, qui, chacune, défend son territoire. En particulier, des bandes du quartier Glacière (XIIIe) s’opposent à celles de la rue Didot (XIVe), et celles de la cité Joseph-Bédié (XIIIe) affrontent celles du boulevard Brune (XIVe). Même si le maire du XIIIe veut minimiser les tensions, un lycéen en terminale, ayant souhaité garder l’anonymat, confie à L’Express  : "Il y a parfois des règlements de compte. Vers la fin de l’année dernière, il y avait des bagarres tous les jours".
 
 
Mamadou, l’un des camarades de classe de Souleymane, raconte la scène à L’Express : "On est sorti des cours vers 15H30. Je suis resté avec des copains à discuter, et lui, il est parti directement prendre son bus. Tout à coup, les gens ont commencé à courir, j’ai suivi la foule et je l’ai vu allongé par terre. Il n’y avait pas de sang. C’est comme s’il avait été assommé." De son côté, Solange, une habitante du quartier, décrit une scène d’une rare sauvagerie : "C’était très violent. Ils l’ont frappé à coups de tête et à coups de pied à même le sol. Puis ils ont pris la fuite dans une autre rue".
 
Un témoin de la scène décrit dans Le Parisien "un acte de barbarie" : "Ce pauvre garçon était allongé contre le trottoir. Quand je suis arrivé, il avait des convulsions et sa tête était couverte de sang." "J’ai juste eu le temps de voir un des jeunes lui donner des coups de pieds. On aurait dit qu’il voulait l’achever", confie un autre riverain. Une fois qu’ils ont commis leur crime, les jeunes se sont dispersés dans le quartier de Tolbiac, certains s’enfuyant par le métro des Olympiades (ligne 14).
 
Pascal Bisant, secrétaire zonale d’Alliance Police Nationale, commente l’agression de Souleymane, en en soulignant la tragique banalité :
 
 
Le maire du XIIIe arrondissement a également réagi :
 
 
Le maire de Paris Bertrand Delanoëe a, pour sa part, déploré une augmentation continue des faits de violences contre les personnes depuis le début de l’année, à la fois dans Paris et dans tout le pays. Cela constitue selon lui "un phénomène particulièrement préoccupant". En début d’année, la préfecture avait recensé 52 groupes sensibles et 29 bandes violentes à Paris et en petite couronne. Ces bandes avaient provoqué 49 affrontements dans la capitale en 2009.
 
 
 
PS : la photo de l’article n’illustre évidemment pas l’agression du lycéen de Tolbiac, mais le type d’agression qu’il a subie

Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

211 réactions à cet article    


  • croacroa 16 septembre 2010 14:32

    Pourquoi se generaient-ils ?
    La barbarie est d abord le fait des gouvernements europpeens pour qui le droit au confort des coupables est bien plus important que la justice due aux victimes !
    Ainsi chez moi en belgique , tu es condamné a moins de 3 ans , tu ne fais plus un jour de prison !
    Bref les pedophiles , les violeurs et les braqueurs peuvent s en donner a coeur joie , s ils n ont jamais été condamnés , ils savent qu ils ont 3 ans de délinquance de bon !
    Moi , meme , je me tate , si j ai un jour j ai des problemes d argent , je songe a un petit braquage des familles , et je suis serieux , tout ce que je risque c est d etre grondé , pour les ados c est encore mieux :colonie de vacances aux frais de l etat !!


    • ffi ffi 16 septembre 2010 17:27

      Une mentalité pourrie, est une mentalité pourrie. La complaisance de l’Etat vient qu’il est dirigé selon les principes de la justification de l’horreur d’un homme du fait de son statut à priori de « victime », principe maintes fois répété, que tu répètes à nouveau, mais qui est pourtant faux.

      Dans la même réflexion, tu juxtaposes ainsi le principe de justification « à priori » des crimes des êtres, lequel, en application, pousse l’Etat à la complaisance, et le regret que l’Etat soit trop complaisant, du fait qu’il agit selon l’idée qu’il faudrait justifier le crime à priori par la misère supposée du bourreau...

      Il y a quelque chose de profondément contradictoire.


    • ffi ffi 16 septembre 2010 17:32

      De plus, les agresseurs n’étant, à première vue, pas moins déshérités que l’agressé, je pense que le raisonnement de l’excuse par la misère, ne peut être tenu valablement dans ce cas.
      La raison d’agir des agresseurs peut-être aussi issue d’une haine, à déterminer, par exemple le Blasphème d’un être qui ne se soumet pas.


    • fwed fwed 16 septembre 2010 14:38

      Les représentants de l’Etat découvrent, réagissent, déplorent, font les lecons....
      Mais alors pourquoi s’escriment ils à voter des lois qui diminuent les effectifs et les moyens de la police et de la justice depuis des années ?


      • kiouty 16 septembre 2010 14:57

        Ben oui, ben justement, plus la violence augmente et plus c’est un problème et mieux les politiques qui ont contribué à ce phénomène peuvent se faire mousser ou attirer un certain électorat inquiet. Ca s’appelle faire d’une pierre deux coups.


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 septembre 2010 16:21

        Les moyens existent, notamment des réserves de gendarmerie dans les zones rurales, mais ils sont bien mal répartis sur le territoire.


      • Fergus Fergus 16 septembre 2010 17:13

        Sans oublier, à population égale, deux fois plus de policiers dans les quartiers chics, genre Auteuil, Neuilly, Passy, que dans les quartiers populaires où sévissent les bandes et le non-droit !!!

        Une situation que ne fait que s’aggraver depuis l’arrivée de Sarkozy au pouvoir.


      • ffi ffi 16 septembre 2010 17:35

        @Twed
        Parce que les moyens de l’état sont de plus en plus limités, du fait qu’il ait abandonné sa souveraineté monétaire afin de payer l’intérêt aux marchés financiers.


      • Attilax Attilax 16 septembre 2010 15:36

        Juste une précision, cette histoire de lapidation en Iran, c’est du pipeau ! L’Iran ne pratique pas la charia, et la lapidation a été abolie là bas depuis la chute du shah !!! De plus, la femme incriminée n’est pas accusée d’adultère, mais du meurtre de son mari avec son amant ! Une fois de plus, BHL et Sarkonerie ont raconté n’importe quoi, mais c’est plus vraiment surprenant.

         les sources, pour info : http://www.voltairenet.org/article166999.html


      • ffi ffi 16 septembre 2010 16:19

        Il est vrai que la Lapidation n’est pas dans le Coran, sa tradition vient d’un hadit issu d’un émir qui assure l’avoir vu dans le Coran.
        La lapidation ne découle donc pas de l’application stricte du Coran.

        L’Islam nécessitant la soumission entière à la loi Coranique, la lapidation doit donc être interdite, comme le prédicte le prêcheur Tarik Ramadam : le Coran, tout par le Coran, rien que par le Coran.

        Par conséquent, comme le Coran déclare :
        - « juif et chrétiens ne sont qu’impuretés ».
        - « Il faut les pourchasser, les tuer ».
        - « Il faut leur couper la main et la jambe opposée ».
        Et qu’il faudrait, pour tout bon musulman, appliquer strictement le Coran...

        Les « Quartiers » s’enflammeront de plus en plus d’une terreur noire, jusqu’à ce qu’ils soient intégralement Islamiques. Ainsi est l’Islam, Nation qui propage l’obéissance à Allah et Mahomet par la terreur, l’assassinat et la torture, détruisant en ses ouailles toute interrogation, toute réflexion, toute spiritualité, ne réclamant d’eux qu’une stricte obéissance au règlement d’Allah tel que reçu par Mahomet, par la crainte.

        Ainsi s’explique la stagnation absolu de l’Islam en tous domaines scientifiques. Peut-être cela explique-t-il aussi tout ces actes de sauvagerie inouïes, absolument anti-chrétiennes, que l’on constate de plus en plus aujourd’hui ?

        Je pense en effet que la question doit être posée clairement, honnêtement. Quelle est la nature de la spiritualité en Islam ? La soumission collective dans la crainte...
        Cette spiritualité est-elle compatible avec l’idée d’une société de progrès ?


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 16 septembre 2010 16:24

        ffi : « La lapidation ne découle donc pas de l’application stricte du Coran. »

        Parce que dans la religion catholique tout découle des Évangiles ?


      • ffi ffi 16 septembre 2010 16:59

        En effet non, car la religion chrétienne se base sur l’exemplarité du comportement du Christ (pour la lapidation : « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » or comme personne n’a jamais péché, donc la femme adultère n’est pas lapidée. Alors Jésus lui pardonne en lui conseillant de ne pas recommencer). Chaque loi, en chrétienté, doit donc d’abord être jugée à l’aune du comportement du Christ, dans le contexte précis de la situation ou elle s’applique. Il y a la loi, et l’esprit de la loi.

        En revanche, le Coran étant « la parole de Dieu », ceci de manière indiscutable, la mission du bon musulman est d’obéir strictement à celle-ci.

        Comme il s’agit de religion, cela forme des personnalités très différentes. Dans le premier cas, l’enfant est poussé à réfléchir à ce que le Christ aurait fait pour agir de manière juste. Dans le second cas, l’enfant est poussé à obéir strictement à la loi écrite qui est « Dieu ». Or, si le Coran n’indique pas qu’il faut lapider, il indique qu’il faille tuer juifs, chrétiens et autres mécréants, jusqu’à ce qu’ils se soumettent à l’obéissance stricte du Dieu-Coran.

        Mais, en effet, beaucoup de personnes d’origine musulmanes, s’écartent du Coran, pour vivre en harmonie avec la Nation. Ainsi, promouvoir la création de Mosquées partout en France, c’est revivifier la foi musulmane, et donc la terreur promise, tant pour ceux d’origine musulmane qui ont trouvé leur libération de l’asservissement dans la chrétienté, que pour tout Laïc.

        La France, Terreur promise de l’Islam ?


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 17 septembre 2010 01:39

        En effet non, car la religion chrétienne se base sur l’exemplarité du comportement du Christ (pour la lapidation : "Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre" or comme personne n’a jamais péché, donc la femme adultère n’est pas lapidée. Alors Jésus lui pardonne en lui conseillant de ne pas recommencer). Chaque loi, en chrétienté, doit donc d’abord être jugée à l’aune du comportement du Christ, dans le contexte précis de la situation ou elle s’applique. Il y a la loi, et l’esprit de la loi.

        Pas de lapidation en Islam. Les règles du Coran sont clair sur l’adultère.

        Je vous invite à lire les écrits de Lamartine sur le Prophète Mahomet.Sans compter la préparatiuon d’un film sur lui, par le producteur de Matrix et Seigneur des Anneaux.

        En revanche, le Coran étant « la parole de Dieu », ceci de manière indiscutable, la mission du bon musulman est d’obéir strictement à celle-ci.

        Effectivement, comme le Christianisme ’a part l’église, point de salut’

        Comme il s’agit de religion, cela forme des personnalités très différentes. Dans le premier cas, l’enfant est poussé à réfléchir à ce que le Christ aurait fait pour agir de manière juste. 

        As tu une citation ?

        Dans le second cas, l’enfant est poussé à obéir strictement à la loi écrite qui est « Dieu ». Or, si le Coran n’indique pas qu’il faut lapider, il indique qu’il faille tuer juifs, chrétiens et autres mécréants, jusqu’à ce qu’ils se soumettent à l’obéissance stricte du Dieu-Coran.

        La preuve, Mahomet à dit :

        ’Ne réfléchissez pas à la nature divine, mais à la beauté de ses oeuvres.’

        ’recherchez la science jusqu’en Chine’

         : « Celui qui prend une route à la recherche d’une science, Dieu lui facilite une voie vers le Paradis. Les Anges abaissent leurs ailes (par humilité) devant le chercheur de science en signe de satisfaction de ce qu’il a fait. Tout les habitants des cieux et de la terre, jusqu’aux poissons dans l’eau prient pour l’absolution du savant. La supériorité du savant par rapport au dévot est égale à la supériorité de la lune par rapport à l’ensemble des étoiles.  ».

        Mais, en effet, beaucoup de personnes d’origine musulmanes, s’écartent du Coran, pour vivre en harmonie avec la Nation. 

        Pas tant que ça..


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 17 septembre 2010 01:42

        Au contraireFFl

        Les musulmans ont dominé les sciences quand ils dominaient le monde sous les règles du Coran.L’Occident lui, a décollé quand il s’est libéré du Christianisme.

        Ou l’art et la manière de dire tout et n’importe quoi....

        L’Islam est la seul religion qui pousse à la science :


        ’Ne réfléchissez pas à la nature divine, mais à la beauté de ses oeuvres.’

        ’recherchez la science jusqu’en Chine’

         : « Celui qui prend une route à la recherche d’une science, Dieu lui facilite une voie vers le Paradis. Les Anges abaissent leurs ailes (par humilité) devant le chercheur de science en signe de satisfaction de ce qu’il a fait. Tout les habitants des cieux et de la terre, jusqu’aux poissons dans l’eau prient pour l’absolution du savant. La supériorité du savant par rapport au dévot est égale à la supériorité de la lune par rapport à l’ensemble des étoiles. ».

        Je t’invite àfaire des recherches sur les sciences sous les empires islamiques...

        Tu es proches du terrorisme intellectuel(ou simple ignorant ?)


      • Darim 17 septembre 2010 14:49

        salut
        je trouve que tu racontes n’importe quoi et sur l’islam et sur la chrétienté....


      • ffi ffi 17 septembre 2010 18:08

        Anti-oligarchie :

        Sur les sciences, tu te trompes.

        D’abord, Copernic est prêtre.
        Ensuite lit donc :
        Kepler (l’harmonie du monde), chrétien.
        Pascal (Pression atmosphérique), chrétien.
        Leibniz (calcul différentiel, énergie cinétique, action) ... chrétien
        Fermat (principe de moindre temps, optique)... chrétien
        Lavoisier (chimie)... chrétien
        Coulomb (électricité)... chrétien

        Je ne ferais pas le tour aujourd’hui. Il va sans dire que je parle d’innovations et de découvertes.

        En fait, ce qu’il faut voir, c’est la spécificité de la culture chrétienne. Et c’est par la musique classique tu le comprendras le mieux. Une pièce de musique classique a un début et une fin. Le temps s’écoule linéairement et le morceau progresse de mouvement en mouvement.
        Dans d’autres cultures, le temps est cyclique, les musiques sont d’un rythme « endiablé », basée sur une boucle répétitive.

        En fait, la culture chrétienne est basée sur l’extase (communion de l’esprit avec Dieu).
        D’autres cultures sont basées sur la transe, répétition mécanique de ce qui est, vénération physique de Dieu.

        Ce temps linéaire, qui découle directement des principes de la chrétienté, est par définition le progrès. Mais il est vrai que l’église était fort exigente du point de vue de la vérité et les débats était forts houleux à cet endroit.

        Bref, l’exemple des moines, défrichant la nature, asséchant les marais, conservant les techniques agricoles (soc..), des méthodes alimentaires (bière, champagne, panification), ont fondé la société actuelle, basée sur le travail collectif dans le but que chacun participe à l’oeuvre de Dieu, dans l’Amour.

        Cette capacité d’organisation par le travail a créé peu à peu une société riche, prospère, où a pu se constituer un enseignement et une recherche scientifique (premières universités vers l’An mille).

        Malheureusement, une oligarchie, viscéralement haineuse de l’église (« sectes ésotériques », « magiciens », « alchimistes », « sectes initiatiques » ...), depuis des temps immémoriaux, a profité des mers, là ou l’église n’était pas.
        - d’abord à Venise spéculant avec le moyen-Orient (effondrement du 14ème siècle).
        - puis en Amérique (découverte selon l’idée imaginée par le Cardinal de Cuse, et réalisé par Colomb, de joindre les Indes par l’Océan - ceci pour contourner l’Islam), où cette oligarchie a pu mettre à profit sa soif de domination en reproduisant le même type de société mais en pratiquant l’esclavage (qui était interdit par l’église, d’où absence d’esclaves au Québec).

        A la fin du 18ème, ces oligarchies enrichies par le commerce maritime, fomentent un coup d’état en France, en plein coeur de la chrétienté, et parviennent à y imposer la « Révolution » des droits de l’homme, qui abolit les prés communs et légalise l’usure (Lol !)... Le principe de la société fondée par l’église est repris, mais en privilégiant le salariat à l’indépendance économique de chacun, et non plus pour participer collectivement à l’oeuvre de Dieu, mais pour que chacun participe à la gloire des propriétaires des moyens de production...

        J’affirme, en effet, que le principe même de la société Européenne, fut fondée par l’Eglise, car c’est elle qui en a impulsée la logique, mais, une fois s’être fait emparée, cette société a été détournée de son but initial (la gloire de l’Amour de Dieu). Les pays se sont alors refondés sur l’Idée de Nation (la gloire de la patrie).

        Depuis, la force de l’impulsion initiale, chrétienne, faiblit. La société devient décadente. Le temps est redevenu cyclique (voir la musique). C’est la fin du progrès, puisqu’il n’y a plus de but clairement définit et que la société s’éparpille dans tous les sens. L’Europe, tourne en rond, sans boussole.

        L’Islam propose la soumission collective, perpétuelle à la parole d’Allah. Cette parole est intemporelle. Le Coran définit l’Islam comme l’origine, qui a toujours existé, et le but.

        Si l’origine et la fin se confondent, c’est que la boucle est bouclée ...et donc qu’il faut fermer sa gueule... pour l’éternité.

        Prie donc l’Amour de Dieu, au lieu de l’abaisser. Jamais la haine n’a porté de fruit. Seul l’Amour fut fécond, c’est ce que démontre l’Histoire.


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 17 septembre 2010 20:54


        Concernant la Science, bien évidemment que tu baratines. Pourrais tu s’il te plait me citer la Bible poussant à la Science ? Impossible.

        Non seulement la civilisation islamique est synonime de science , mais tout le monde est ok sur la question....A part les 2-3 idiots dans ton genre...


        Concernant les autres écrits vomitifs te concernant, j’invite les gens a lire plus bas les commentaires, pour constater que FFL pratique le TERRORISME INTELLECTUEL

        Je viens de lui faire avaler une grosse pillule le pauvre...Va pas s’en remettre...


        Etrange comment tout les philosophes crachent sur le Christianisme, extrait :


        Nieztsche-L’anthéchrist

        « L’idée de Dieu faussée, l’idée morale faussée…Mais le clergé juif ne s’en tint pas là. On ne savait plus que faire de l’histoire d’Israël :quelle disparaisse donc !Les prêtres ont réussis à mettre au point ce prodige de falsification dont une partie de la bible reste a nos yeux le document :avec un mépris sans bornes pour toute tradition, pour toute réalité historique, ils ont réinterprété dans un sens religieux tout leur propre passé national. »


        « 2 notions les plus incongrues qui puissent s’appliquer à Jesus :

        La notion de génie, et celle de Héros. C’est même le refus de tout conflit violent, de tout sentiment de mener un combat qui semble ici s’être fait instinct :l’inaptitude a résister y est érigée en morale(‘ne résiste pas aux méchants’, la parole la plus profonde des évangiles, leur clé en quelque sorte) »


        « la conception chrétienne de dieu-Dieu conçu en tant que dieu des malades,dieu araignée,dieu esprit-c’est la une des conceptions de dieu les plus corrompus qui aient jamais été formées sur terre :elle constitue peut etre meme le plus bas de l’étiage dans l’évolution déclinante des types divins.Dieu dégénéré en antithèse de la vie,au lieu d’etre sa transfiguration,son étérnel acquiescement »

        « ce pitoyable dieu du ‘monotono-théisme’ chrétien !Cet hybride produit de la déchéance,fait de vide,d’abstractions et de contradictions,en qui tous les instincs de la décadence,toutes les lachetés et les lassitudes de l’ame trouvent leur sanction !… »

        « dans le christianisme ,ce sont les instincts des asservis et des opprimés qui viennent au premier plan […]la cachette, la pièce obscure, voilà qui est typiquement chrétien. La le corp est méprisé, l’hygiène récusée pour cause de sensualité ;l’église se défend même de la simple propreté(la première mesure prise par les chrétiens après l’expulsion des Musulmans fut la fermeture des bains publics, dont la seul ville de Cordoue possédait 270) »

        « le christianisme avait besoin de notions et de valeurs barbares, afin de se rendre maître des barbares, le mépris de l’esprit et de la culture, la torture morale et physique sous toutes ses formes »

        « le bouddhisme est une religion pour homme tardifs,pour des races debonnaires,douces,devenus hypercérébrales,qui ressentent trop aisément la souffrance […]Le christianisme entend venir à bout des fauves : sa méthode consiste a les rendre malades- l’affaiblissement est la recette chrétienne de l’apprivoisement, de la ‘civilisation ‘-Il se distingue en n’offrant, ni en paroles,ni dans son cœur,aucune résistance à celui qui agit mal avec lui »

        « en fait il n’y a jamais eu de chrétiens .Le chrétien,ou ce qui, depuis 2 millénaires, se dit chrétien, repose sur une mécompréhension psycologique de soi même […]car il ne faut pas sous estimer le chrétien :le chrétien, faux jusqu’à l’innocence, surpasse le singe, et de loin »

        « le christianisme a précisement gagné a sa cause tout les ratés, tout les révoltés, tout les laissés pour compte, toute la lie, tout le rebut de l’humanité »

        « Voilà bien la plus funeste variété de mégalomanie qui soit jamais apparue sur terre :de petits avortons de cagots hypocrites et menteurs se sont mis à accaparer à leur usage exclusif les notions de ‘dieu’,’vérité’,’lumière’,’esprit’,’amour’,’sagesse’,’vie’ afin de tracer une ligne de démarcation entre eux et le monde »

        « moralité :chaque parole que prononce un ‘premier chrétien’ est un mensonge,chaque action qu’il fait est une imposture instinctive-toutes ses valeurs,tous ses buts sont nuisibles,mais ceux qu’il hait,ce qu’il hait,voilà ce qui a de la valeur »

         smiley


      • ffi ffi 17 septembre 2010 21:33

        Nietzsche, piêtre penseur, dont la pensée n’a rien engendrée...

        Les Francs et les Gaulois traités de rebut de l’humanité, du fait de leur conversion au christianisme ?

        Que voilà une drôle de manière de conquérir les coeurs de notre du pays...

        Vois-tu, Dieu, qui est amour, reconnaît les siens.
        Pourquoi, donc, cet homme se défie-t-il autant de sa propre espèce ? Aurait-il une intention particulière ?

        Le terrorisme intellectuel contemporain à mon avis est que constater la christianophobie inhérente au Coran est taxé d’Islamophobie. Or, je ne vois pas le mal à ça. Le Coran l’affirme haut et fort. Pourquoi le cacher, le dissimuler ?

        Nietszche http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ni1861.jpg ...

        Parlons-en. Comment donc une philosophie, sensée rendre sage, peut-elle rendre son auteur fou ?

        C’est que Dieu avait commencé à le mettre en enfer bien avant sa mort...


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 17 septembre 2010 22:24

        Nietzsche, piêtre penseur, dont la pensée n’a rien engendrée...

        Les Francs et les Gaulois traités de rebut de l’humanité, du fait de leur conversion au christianisme ?

        C’est une peu vrai. En témoigne le casier judiciaire Occidentale(et Français plus récemment) depuis plus de 1000 ans...Série en cours.

        Que voilà une drôle de manière de conquérir les coeurs de notre du pays...

        Le terrorisme intellectuel contemporain à mon avis est que constater la christianophobie inhérente au Coran est taxé d’Islamophobie. Or, je ne vois pas le mal à ça. Le Coran l’affirme haut et fort. Pourquoi le cacher, le dissimuler ?

        Au contraire , tu dis n’importe quoi :

        Cependant, les détenteurs des ةcritures(juifs-chrétiens) ne sont pas tous les mêmes, car parmi eux il y a communauté pieuse dont les membres passent des nuits entières à réciter les versets de Dieu et à se prosterner.

        Sourate 3-Verset 113

        Ils croient en Dieu et au Jour dernier , ils ordonnent le Bien, réprouvent le Mal et s’empressent d’accomplir de bonnes œuvres. Ceux-là sont au nombre des justes.

        Sourate 3-Verset 114

        . Quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié, car Dieu connaît bien ceux qui Le craignent.

        Sourate 3-Verset 115

        Game Over, et rince toi la bouche.


      • ffi ffi 18 septembre 2010 08:24

        Comme ce sont les versets ultérieurs qui priment (Le Coran étant en effet bourré de contradictions afin de subjuguer celui à qui l’on ordonne de croire)...
        Les paroles et les mots ne masquent pas les faits.

        Les comportements peu civilisés, lynchages, assassinats gratuits, montrent tout. Tout est clair désormais.

        D’ailleurs, si Dieu était avec toi, cela devrait te permettre de me montrer une pensée construite par toi-même. Or tu me copies toujours des fragments. C’est dire l’absence total de spiritualité de l’Islam ... qui se voue à subjuguer les esprits par le lavage de cerveau. On voit les conséquences en termes de comportement et d’accès à la raison.


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 18 septembre 2010 10:42

        Comme ce sont les versets ultérieurs qui priment (Le Coran étant en effet bourré de contradictions afin de subjuguer celui à qui l’on ordonne de croire)...
        Les paroles et les mots ne masquent pas les faits.

        Mais non, tu racontes n’importe quoi,et je l’ai démopntré à plusieurs reprises dans ce post(j’invite les gens à regarder plus bas encore...)

        Non,il y a des versets contextuel,et des versets Universel.

        Les comportements peu civilisés, lynchages, assassinats gratuits, montrent tout. Tout est clair désormais.

        Mais non, c’est toi qui fait des amalgames ordurier.

        D’ailleurs, si Dieu était avec toi, cela devrait te permettre de me montrer une pensée construite par toi-même. Or tu me copies toujours des fragments. C’est dire l’absence total de spiritualité de l’Islam ...

        Je suis pas musulman.Mais catholique islamiste(catho de formation,musulman de coeur).Celui qui a pratiqué le terrorisme intellectuel,coiupé les versets comme une ordure,c’est toi.D’ailleurs j’invite les gens à regarder plus bat le torchage en direct.

        qui se voue à subjuguer les esprits par le lavage de cerveau. On voit les conséquences en termes de comportement et d’accès à la raison.

        Celui qui n’a aucune raison ici,c’est bien toi.Celui qui a le cerveau lavée, c’est encore toi.

        Franchement, tu devrais allez te laver la bouche, et demander pardon au seigneur...


        Pauvre type .


      • ffi ffi 18 septembre 2010 16:26

        La civilisation chrétienne est fondée sur l’exemplarité du Christ, qui est sans péché.
        D’où ce qui fonde la civilisation des chrétiens, qui s’abstient de tout péché (à l’image du Christ).

        La civilisation musulmanes est fondée sur l’exemplarité de Mohamed, qui a beaucoup menti, beaucoup tué pour propager l’Islam.

        Maintenant, en Europe, il y a clairement un décalage, dans l’intention. On le voit, les musulmans semblent avoir des difficultés a contrôler leurs mauvais penchants.

        Ce n’est pas le sens du message chrétien. Celui-ci indique que la voie à suivre pour la civilisation voulue par Dieu, est de s’abstenir de tout péché. Ne pas frapper les mômes. Ne pas frapper les femmes... Car ce sont les péchés de tous contre tous, qui engendrent la frustration, l’humiliation et toujours d’avantage de péché.

        L’Islam, est basé sur le principe opposé, le mauvais exemple de Mohamed. Et ce n’est pas du fait du christianisme, qui est antérieur à l’Islam. Non, c’est le choix fait par l’Islam, d’être fondé sur le principe Antichrist.

        Et on le voit bien. La violence est naturelle dans toutes la civilisation Islamique. Et partout où les gens en France ne sont pas guidée par l’Idée du Christ, c’est là où il y a de la violence.

        C’est qu’ils ne sont pas sur le bon chemin, le chemin du Christ, qui est celui de la France, dès l’origine, le chemin de la civilisation. Mais probablement qu’ils restent dans le chemin de Mahomet, le mauvais exemple de comportement, l’antichrist, par définition.

        Si les gens ne veulent pas vivre selon l’Idée du Christ, et bien, ceux-ci n’ont pas à venir en dérober le fruit.

        Ils devront donc partir et aller profiter des fruits des sociétés fondées par l’Idée de Mohamed...


      • cyprien 19 septembre 2010 15:11

        Malheureusement, je crois que tu confonds le texte du Coran avec celui du Talmud.
        La haine des autres est tellement ancrée dans la société Talmudique qu’elle vient même d’ëtre remise au goût du jour récemment : http://christroi.over-blog.com/article-un-rabbin-soupconne-de-racisme-anti-goys-arrete-55638627.html
        Un livre plein de tolérance sur les 100 et une meilleures façcons de tuer du goy.
        Cela prend des formes diverses et variées, par exemple a Paris, ou les récentes manifestations en défaveur des exactions d’Israel se sont vues systématiquement attaquées violemment par des commandos du Betar. Evidemment la police ne fait rien contre ces commandos puisqu’ils ont la double nationalité et les médias n’en parlent pas puisque le pays est controlé par les sionistes.


      • birdy 19 septembre 2010 15:16

        Cyprien, musulman antisémite tout frais sorti de la pépinière couveuse.


      • Yvance77 16 septembre 2010 15:05

        Salut,

        Pour une cigarette qu’on ne donne pas, pour un regard furtif qu’il ne fallait, pour des genoux qui dépassent d’une jupe, ou ne pas être conforme ... tu risques d’y perdre la vie.

        Ce n’est pas un problème de sécurité, ni de bétise crasse ... le mal est bien plus profond et touche les fondements même de la socièté.

        Les repères d’hier tel le respect des anciens ont sombré corps et âme.

        Il y a tout à rebatir ... mais cela prendra 30 ans au minimum ... ou alors l’on sombrera inéluctablement dans un chaos certain.

        A peluche


        • zototo 16 septembre 2010 15:33

          C’est le drame des pays occidentaux : la seul valeur qui y reste est l’argent !


          Ce genre de violence est en partie la conséquence de l’absence de spiritualité des gens dans nos pays. Et cette absence de spiritualité est nécessaire au dérivé de capitalisme dans le quel nous vivons.

          Quoique vous pensez des religions, l’idée que la mort n’est pas la fin vous impose automatiquement une certaine retenue dans vos actes.

          Sans cette barrière, seul votre intérêt compte....

          Rajoutez a ça des gamins qui sont baignés dans la violence grâce à la télé depuis leur tendre enfance et vous vous retrouvez avec des petits caids inconscients qui prennent modèle sur gangs US....

        • Jovial Jovial 16 septembre 2010 16:06

          Mais parlez pour vous zototo ! C’est uniquement lorsque vous êtes dépourvu de la moindre morale personnelle que vous avez besoin d’une peur absurde d’être puni dans l’au-delà pour bien vous comporter. Pour ma part, je ne crois pas en Dieu ni en l’au-delà et je m’intéresse à beaucoup plus qu’à ma petite personne.


        • zototo 16 septembre 2010 17:06

          Et cette morale que vous suivez, que vous le vouliez ou non, est celle de la religion catholique... C’est dans l’histoire de ce pays...


        • BlackMatter 16 septembre 2010 18:49

          Espérons que l’humanisme ne soit pas qu’une valeur catholique...


        • friedrich 16 septembre 2010 23:09

          On est bien d’ accord zototo, l’ Europe doit son humanisme au christianisme, tout le monde est clair la-dessus, même Nietzsche. Mais comme le dit Jovial, nous n’ avons plus besoin de salaire ni de menace divine pour être sympas. Et ce n’ est pas dit qu’ une croyance unanime en Dieu nous rendra meilleurs : rappelez vous, la dernière fois qu’ on y croyait tous, on brûlait vivantes des femmes en son nom.


        • ffi ffi 17 septembre 2010 00:11

          C’est l’Islam qui est la religion de le menace divine, et le sentiment qu’il engendre, c’est la crainte de ne pas obtenir le salut, pour parvenir à l’obéissance de sa loi. Et sa loi, le Coran, oblige le croyant à tout faire pour propager la crainte de Allah, y compris par le meurtre, l’humiliation. Par la terreur, l’Islam se propage. Une fois propagé, les populations soumises y sont dressées à propager la terreur, pour propager la crainte d’Allah, condition sine qua non de l’obtention du Salut... L’Islam s’agrandit par la crainte.

          Le Christianisme, au contraire, accorde le Salut dès le départ, par le baptême, considérant qu’on l’obtient aussi gratuitement que notre vie. Le Christ y est conçu comme l’exemple que Dieu a donné à l’homme, exemple à suivre. Jésus passe toute sa vie sans pécher, ce faisant, il ne perd pas le Salut qu’il a obtenu gratuitement. Jésus vit donc ainsi une vie d’amour parfait, jusqu’à aimer ses ennemis et à mourir crucifier heureux ! Le mythe Chrétien consiste ainsi à ne montrer à l’enfant qu’une vie pure, dans l’amour, de l’autre, pour ne pas semer en son âme les germes du péché et de la perversion.

          C’est bien loin de « l’ingénierie sociale » du Coran (et du judaïsme), où l’homme vit dans la crainte perpétuelle de ne pas obtenir son salut, ce qui le voue à appliquer strictement une loi extérieure à lui-même et non pas à intérioriser le bon exemple comme pour le christianisme. Islam et Judaïsme sont des légalismes. L’homme doit craindre pour obéir. D’où cette nécessité perpétuelle de pratiquer toutes sortes de rites, de prières, s’affiliger, s’éprouver pour plaire à Dieu, mais sans que ceux-ci ne soient justifié par la morale cohérente. Par exemple, dans le Coran, il est prescrit d’entrer dans les toilettes du pied gauche.

          Là ou le mythe Coranique est particulier, c’est que, très loin de montrer à sa jeunesse une histoire exemplaire et féérique comme le christianisme le fait pour éviter de semer en leur imaginaire des graines de perversion, il fait le contraire. Il donne à répéter à sa jeunesse les ordres d’Allah consistant à tuer, à humilier, à menacer, à intimider les non-musulmans sur quasiment la moitié de son contenu. Imaginez-donc l’effet sur sa jeunesse... Imaginez l’imaginaire créé en celle-ci...

          Le problème des religions légalistes, c’est que les lois s’y empilent - d’où une tendance intrinsèquement totalitaire, et aussi qu’il est très difficile de faire un système de loi sans contradiction. D’où un certain arbitraire. L’Islam s’en tire en proclamant le Coran « parole de Dieu », donc à jamais valide.

          Dans le cadre d’une religion basée sur l’exemplarité, comme le christianisme, c’est d’abord le comportement du Christ qui montre l’esprit de la loi. La loi est tirée au fur à mesure par une science morale (loi cannon). Et si jamais l’application d’une loi contrevient manifestement à l’exemple donné par le Christ (car le législateur ne pense pas à tout), alors, il faut la repenser.

          L’occident, ayant voulu se refonder autour des concepts des droits de l’homme, c’est-à-dire, par la loi, souffre des problèmes inhérents à ce genre de système.

          Par exemple, l’UE, fondé sur la croyance que le libéralisme permettait la prospérité, a créé toute ses lois selon ce principe. Maintenant que la crise est là, toute les lois de l’UE sont contreproductives, du fait de l’erreur initiale. Cependant, les lois restent, et s’appliquent, bien que leur application provoque des effets inverses de ceux initialement imaginés...

          De même, en France, le principe de la laïcité fut imaginé pour restreindre les tensions religieuses. Aujourd’hui son application consiste à organiser une religion dont le mythe intime l’ordre d’assassiner les tenants d’autres religions, donc d’augmenter les tensions religieuses, ceci, dans le but de les restreindre...


        • Darim 17 septembre 2010 14:55

          @ ffi
          je pense que tu ne connais pas bien le christianisme, tu l’idealise trop...
          tu ne fais que dénigrer l’islam mais tu ne regarde pas l’Histoire...
          au moyen age, pendant les croisades qui étaient les barbares et qui les évolués ???
          je pense que les rôles étaient inversés par rapport à aujourd’hui.
          cordialement


        • anti-oligarchie anti-oligarchie 17 septembre 2010 20:56

          Que je sache, les musulmans n’occupent pas des terres illégalement. C’est plutot le contraire....
          Encore et toujours. Les musulmans ne font que riposter face à la barbarie occidental...


        • ffi ffi 17 septembre 2010 21:12

          Fut-ce un acte illégal pour Charles Martel de les arrêter à Poitiers ?


        • anti-oligarchie anti-oligarchie 18 septembre 2010 10:44

          Poitier ?
          c’est une histoire plus que fantasmé...


        • Darim 1er septembre 2011 00:49

          je ne vois pas le rapport !


        • marechalso marechalso 16 septembre 2010 15:24

          Je ne sais si vos dire sont sarcastique et si vous avez un certain âge mais a un moment crée une guéguerre entre arrondissement et franchement LAMENTABLE.
          Cette bêtise de mettre des barrières entre gens du sud et du nord de tel ou tel quartier et ainsi de suite ….
          Quel est ce besoins pour les ados de vouloir s’approprier un bout de trottoir.
          Ne ferait-il pas mieux de dépenser cette énergie dans des actions beaucoup plus réfléchie, car le lynchage d’un seul homme face a une quinzaine d’ados ne démontre qu’une chose la lâcheté de ces jeunes et la taille réduite de leurs réflexion.
          je suis une nana du XIV éme et je ne pense pas que les habitans du reste de Paris soit des pourris. 


        • Emile Red Emile Red 16 septembre 2010 15:28

          Le summum de la réflexion.

          Tu en as encore beaucoup des comme ça . ?

          S’il y a tant de violence impunie dans les rues, c’est aussi parce que ton maître divin a tout fait pour que ça arrive, les vieux ne seront pas épargnés et tu es vieux...

          Moins de police de proximité, moins d’éducateurs, moins de profs, moins de surveillants, et les parents qui doivent travailler plus pour gagner moins, il ne faut pas sortir de l’ENA pour connaître d’avance les résultats d’une telle politique.

          Quand la racaille infantile qui nous gouverne aura fini de casser le jouet, il ne restera plus grand chose de notre pays, mais toi tu crois être assuré d’en réchapper..... peut-être, mais tu finiras aussi par pourrir....


        • Yvance77 16 septembre 2010 15:37

          De calmos : « Faut les laisser s’exprimer les petits chérubins à Delanoé »

          T’es plus con que la moyenne ou tu le fais exprès ?

          Après réflexion cela n’exclu pas les deux ensemble ceci étant !

          A peluche


        • Yohan Yohan 16 septembre 2010 15:16

          Attendez vous à en voir d’autres. 50% d’absentéisme dans certains lycées professionnels d’Ile de France, ça fait du monde qui traîne dans les rues cherchant le mauvais coup...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès